Avertir le modérateur

Actualités du droit

  • Solomon Burke, Lugano 2009

    Insupportable et hérétique que de coller des étiquettes sur les grands artistes, mais quand même, on peut dire que Solomon Burke, c’est la soul music. Pas assez connu ? Certainement, car ce grand amateur du bonheur, reconnu et admiré ici et , a bien galéré.  Venu du gospel, croyant fervent, il était en 1960, à vingt ans propulsé « King of Rock n' Soul », emporté par  Just out of Reach et Cry to Me.  Et puis a suivi une longue galère, faute de producteur,... avant de réapparaitre au début des années 2000, pour aussitôt repartir dans la lumière. Personnage hors du commun, Solomon Burke nous a quitté en 2010, à l’âge de 70 ans. Fait ch…, on aurait pu lui en laisser un peu plus...

    Le voici au sommet de son art un an plus tôt, au génialissime festival de Lugano. Images, son, ambiance, tout est parfait... Quel moment ! Installez-vous mémère ou pépère, posez tout, larguez tout, poussez le son à fond, prévoyez des breuvages adaptés, et régalez-vous, avec ce grand ami de l’humanité.

    maxresdefault.jpg

  • Bienvenue à la famille Fillon dans le monde des innocents judiciaires

    Les réactions de la famille Fillon à l’ouverture d’une information judiciaire sont insensées, et obligent un petit recadrage.

    75168.jpg

    Première remarque sur le plan du respect des institutions. Fillon François, Premier sinistre pendant cinq ans, et candidat pour la présidence de la République traite le Parquet avec un mépris sidérant. Le Parquet, encore appelé le Ministère public, est le corps d’Etat regroupant les magistrats chargés de l’application de la loi en France, et donc veillant à ce que les lois votées par les députés, qui sont les représentants du peuple, soient appliquées. Dans le cadre d’un débat précis et argumenté, on peut soutenir que, en France, le Ministère public n’est pas assez indépendant, car structurellement, il est sous l’autorité du Garde des Sceaux, ministre de la justice. La contrepartie réelle est que le Ministère public ne peut déployer ses ailes, et se trouve obligé de lâcher l’affaire à un juge d’instruction quand cela devient trop compliqué ou trop contraignant. Mais, comme brave citoyen de ce pays, je suis foncièrement choqué de voir Fillon traiter le Parquet commune assemblée de malfaiteurs aigris, sous la coupe du gouvernement, organisant des coups politiques pour plaire au Parti socialiste. Fillon doit respecter les magistrats, et ce manquement grave le discrédite.

    Deuxième remarque de sociologie de base, qui me renvoie mes premiers souvenirs d’avocats. Je venais d’être désigné d’office pour un p’tit gars, voyou de base, un petit pois à la place du cerveau, et le juge d’instruction avait prononcé sa remise en liberté. Je devais téléphoner aux parents pour leur dire de venir chercher leur fils à la prison, et je ne savais pas vraiment comment leur parler, devant cet échec parental, cette tristesse. Mais quand je leur ai parlé au téléphone, c’était une joie immense parce qu’ils allaient récupérer leur enfant… Hier, on apprend que le Parquet national financier ouvre une information judiciaire qui, sans la nommer, vise la famille Fillon, et concerne les emplois fictifs de la mère et de deux enfants, rémunérés par fonds publics à l’initiative du père. Le tout quand le père question est candidat à la présidence de la République : c’est la catastrophe totale.

    Et les commentaires ?

    - Oh c’est merveilleux, nous quittons enfin cet odieux Parquet pour nous trouver avec un juge d’instruction.

    - Mais non chérie, c’est bien mieux, nous avons droit à trois juges d’instruction.

    - Trois juges, rien que pour nous : c’est vraiment une excellente journée.

    - L’enquête est ouverte pour «détournements de fonds publics, abus de biens sociaux et recel, trafic d’influence et manquements aux obligations déclaratives à la Haute Autorité sur la transparence de la vie publique». Tout ceci rien que pour notre petite famille : quelle aventure… c’est génial.

    - Oui, et tu as vu : l’information judiciaire est ouverte contre «personne non dénommée», ce qui fait que les juges ne sont pas obligés de nous mettre en examen dans les jours qui viennent.

    - Oh, c’est génial, je baigne de bonheur…

  • Marine : « Le Code de procédure pénale doit s’appliquer à tous, donc à moi aussi ».

    Marine Le Pen fait son business politique en fustigeant l’Europe, lieu opaque où s’effondre la démocratie. Oki. Mais ce qui lui est reproché est d’avoir en siphonné l’argent européen, le nôtre, avec de pseudos parlementaires européens qui, loin de Bruxelles, travaillaient en réalité pour elle à Nanterre.

    En mai 2014, le FN emporte les élections européennes avec 24,86% des voix et récolte 24 sièges au Parlement européen, ce qui donnait au FN droit à 20 postes d’assistants parlementaires. Rien à dire.

    Mais en mars 2015, Martin Schulz, le président du Parlement européen, qui connait bien la maison, dépose plainte auprès du procureur de la République de Paris, dénonçant des emplois fictifs, avec une preuve bien solide : sur l’organigramme du FN à Paris, on retrouvait à peu près tous les assistants parlementaires, ce qui montrait que ces personnes, financées sur des fonds européens, travaillaient en réalité au siège du FN, en France. Une jolie truanderie.

    Le parquet a fait les premières vérifications dans le cadre d’une enquête préliminaire (comme actuellement pour la famille Fillon), mais l’affaire paraissant sérieuse, il a en décembre 2015 passé la main à deux juges d'instruction du pôle financier, lesquels ont mandaté les super-pointus policiers de l'Oclciff (Office Central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales). L'information judiciaire a été ouverte pour des délits présumés d'abus de confiance et recel, escroqueries en bande organisée, faux et usage de faux, et travail dissimulé.

    De son côté, le Parlement européen n’est pas resté inerte. Il a pris le plus flagrant, soit le cas de Marine le Pen et de sa pseudo assistante parlementaire, Catherine Griset. Catherine Griset est une amie personnelle et ex-belle-sœur de Marine Le Pen. Elle dispose d'un bureau à côté de celui de la présidente frontiste au siège du parti, à Nanterre. Elle sait tout ce qui passe à Nanterre, et rien de ce qui se passe à Bruxelles : le problème est qu’elle n’est pas été payée par Nanterre mais par Bruxelles, soit de 2010 à 2016, la somme 339 946 €.

    Lundi, les flics ont procédé à une perquisition au siège du FN, pour récupérer  « la copie des disques durs des ordinateurs de deux assistantes de Marine Le Pen, dont celui de Catherine Griset ». Mercredi, Catherine Griset a été entendue la journée en garde-à-vue, pour être conduite le soir même chez les juges d’instruction, qui l’ont mise en examen pour « recel d'abus de confiance ».

    « Recel », c’est profiter du délit commis par un autre. Mais quel peut-être cet autre ?...Qui a embauché Catherine Griset sur fonds européens, pour la faire travailler à Nanterre, au service de la présidence du FN ?

    Alors, Marine Le Pen mise en examen pour abus de confiance. Je respecte pleinement le travail des flics, et toutes les lourdeurs de procédure à assumer, avec peut-être une immunité parlementaire à faire lever. Aussi il n’y a pas de calendrier sûr, mais le recel reproché à Catherine Griset rend la mise en examen de Marine Le Pen inéluctable, comme auteur. Quand ?

  • Effet Sarko : Damned, je ne peux plus aller chez Ibis ou Mercure !

    $(KGrHqVHJC8E+WwjKDdoBQKLY084+Q--60_57.JPGLes déplacements professionnels, c’est tout sauf fun. Tu arrives en fin de soirée, après une journée de travail, cassé par l’avion ou les heures de train, et loin de la maison, tu souhaites juste un petit endroit tranquille où tu retrouves des habitudes, pour te simplifier la vie. Avec Booking ou la carte de fidélité, tu te retrouves vite chez Ibis ou Mercure. Tu pars à l’étranger, et c’est le même jeu.

    Problème. J’apprends ce soir que, dans le cadre de son stage de réadaptation sociale, le prévenu Sarkozy Nicolas est devenu membre du conseil d’administration de AccorHotels, avec pour mission d’ « accompagner la vision internationale du groupe ». Wahou… L’éliminé de la présidentielle a été « coopté » en tant qu’administrateur indépendant et va présider un comité de « stratégie internationale ». Lequel éliminé se déclare « très heureux de participer au développement et au rayonnement international d’AccorHotels, un des fleurons des entreprises françaises », ajoutant : « La réussite de ce groupe et la qualité de son management en font une des plus belles vitrines du paysage économique français ». Le PDG du groupe, Sébastien Bazin, affirme sans rire que « l’expertise internationale de Nicolas Sarkozy et sa parfaite connaissance des enjeux géopolitiques mondiaux seront de formidables atouts pour le groupe ».

    - Ibis ou Mercure… Mais je croyais que Sarko tapait d’habitude un peu au-dessus ?

    - C’est la crise…

    - Le mec voulait être président de la République, et il se retrouve taulier ? Oh, cher ami de droite, ça te brasse pas un chouïa ?

    - Si.

    - Donc, je réserve chez Ibis ou Mercure, et j'enrichis Sarko ?

    - Oui.

    - Oki. Alors, tchao, Ibis et Mercure… Un tout petit effort pour changer les habitudes, en scrutant du côté des indépendants, chez qui on est si bien.

    plaque-ancienne-hotel-vintage-decoration-insolite-cles-porte-groom.jpg

  • Macron : Si tout va bien, on devrait bientôt s’en débarrasser

    Après deux quinquennats aussi éreintants qu’inquiétants, Macron arrive avec sa bouille de premier de classe pour dire qu’il aime tout le monde, et ça marche forcément parce que cela répond à la réalité de la société française : droite contre gauche, ça veut dire quoi ? Et puis, le type à toutes les qualités : il est plein aux as, et donc pas besoin de magouiller les comptes (de campagne) comme Sarko, et il est amoureux affiché de sa femme, ce qui éloigne du feuilleton « Ségolène, Valérie et Julie ».

    Tout le problème est qu’il s’agit de diriger l’État.

    Or, je rappelle ses déclarations au JDD : « La dimension christique, je ne la renie pas ; je ne la revendique pas. Je ne cherche pas à être un prédicateur christique » (Ouf !). Et il poursuit : « La politique, c’est mystique. C’est tout mon combat. C’est une erreur de penser que le programme est le cœur d’une campagne ».

    Question : tu ne te prends pas le chou, mon chouchou ?

    Réponse : « Comment se construit le pouvoir charismatique? C’est un mélange de choses sensibles et de choses intellectuelles. J’ai toujours assumé la dimension de verticalité, de transcendance, mais en même temps elle doit s’ancrer dans de l’immanence complète, de la matérialité. Je ne crois pas à la transcendance éthérée. Il faut tresser les deux, l’intelligence et la spiritualité. Sinon l’intelligence est toujours malheureuse. Sinon les gens n’éprouvent de sensations que vers les passions tristes, le ressentiment, la jalousie, etc. Il faut donner une intensité aux passions heureuses ».

    Alors là, chères amies, chers amis, attention : on entre dans un autre monde ! Voter pour un président christique ?

    Et après tous ces mois d’esbroufe médiatique, quel est le bilan ?

    Aucun parti, car En Marche n’est qu’un conglomérat de braves gens qui adhèrent sans payer, une structure molle, toute dévolue au chef, et manipulée par de petits malins qui guettent l’aubaine. Un parti sans congrès, sans programme, sans structure fédérale, sans équipe dirigeante, sans équipe locale…

    Aucun programme. Que valent les programmes électoraux, on peut en parler, mais ce n’est pas parce que Sarko et Hollande ont discrédité la politique qu’on va rejeter la politique. Elle a un grand avenir en France, et elle se restructurera par l’idéologie, c’est-à-dire la volonté de dessiner un avenir collectif.

    Aucune équipe. À deux mois de la présidentielle il est impossible de savoir avec qui ce mystique christique veut gouverner le pays. Pas un nom, pas un réseau, pas de staff de responsables… A part sa délicieuse épouse et l’inénarrable Gégé de Lyon… Quelle misère !

    Attention, cette dérive télévangéliste est une catastrophe totale. Il ne s’agit pas de diriger la mairie de votre bled, mais la cinquième puissance économique du monde.

    Macron aurait pu voir des régiments entiers du PS le rejoindre après la victoire du minoritaire Hamon, mais il est tellement dans la suffisance, qu’il n’a rien récupéré de solide. Le mec est cuit. Il imagine toujours pouvoir donner des investitures aux législatives, mais il va se fracasser sur cette question.

    Finalement, il aura juste été un apéritif de la campagne. Être une cahouette, un destin…

    cacahuetes-arachide.jpg

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu