Avertir le modérateur

Pourquoi demander pardon quand on est innocent ?

Demander pardon quand on est innocent ? Eric Breteau, aux derniers instants de son procès, a du bout des lèvres demandé ce pardon. Un retournement décisif.

La scène se passe à la fin de l’audience. C’est un moment classique : l’accusé doit avoir la parole en dernier. L’avocat a fini de plaider, et le président demande à l’accusé s’il a quelque chose à ajouter avant que la cour se retire pour délibérer. Toujours une grande intensité.

Et que dit Eric Breteau ? Quelques mots qui comptent, bien repris par la presse, mais vite ensevelis sous les commentaires du verdict.

« S'ils sont Soudanais, nous les avons privés d'un avenir meilleur. S'ils sont Tchadiens et qu'on nous a menti, si nous les avons séparé de leurs familles, nous sommes navrés, sincèrement désolés, car nous n'avons jamais voulu séparer des familles ».

Donc, Eric Breteau embarquait les enfants sans savoir qui ils étaient, et sans savoir s’ils étaient orphelins ou non ; ils les emmenait loin des frontières, et non dans un centre éducatif sur place, sans aviser ses interlocuteurs locaux. Eric Breteau n’acquiesce pas à toute l’accusation, et mais la thèse de l’innocence ne tient plus. Ce qui devrait calmer ses supporters. 

Question. Pourquoi avoir plaidé l’innocence, pour changer de ligne quand le procès prend fin? Le procès aurait eu une tout autre tournure si les débats s’étaient engagés sur cette voie, quittant le déni absurde pour des mots de vérité, c’est-à-dire aussi de reconnaissance des réalités africaines.

Autre question. Pourquoi avoir plaidé comme un bloc, alors que les rôles ont été très différents. A commencer par l’infirmière qui avait manifesté ses réserves sur l’opération. Cette défense en bloc affaiblit les critiques contre l’arrêt qui, injuste sur ce point, aligne toutes les peines au même niveau. Mais n’est-ce pas une réponse à la ligne de défense: tous solidaires, tous innocents ?

La raison a été un mépris pour les juges tchadiens, et les déclarations qui ont suivi le verdict le soulignent jusqu'à la caricature. Ce procès n’était qu’un mauvais moment à passer. Et l’essentiel était d’hurler le plus possible à l’injustice pour amener le gouvernement français à demander au plus tôt le rapatriement de ses aventuriers de quatre sous.

Et le procès a-t-il été si mésestimable? Certainement pas. Griefs définis, instruction d'environ deux mois ayant permis de dégager l'essentiel des faits, libre choix des défenseurs, liberté d'expression allant jusqu'aux contacts avec les journalistes depuis la prison, possibilité de plaider en droit et en fait, publicité du procès, auditions de témoins et des victimes. Les magistrats? Quels faits objectifs permet de mettre en cause, sur cette affaire, leur indépendance? Il y avait certainement à améliorer, mais ce n'était pas une parodie de justice. Voulez-vous que l'on parle de la justice de l'ami Poutine à Grozny ?

Il reste la dureté du procès pénal. Mais réagir au cas par cas, avec pour critère l'empathie, ne mène pas loin.

La justice pénale est une affaire publique, qui dépasse le sort de personnes concernées. La réduire à un marchandage serait se préparer des rendez-vous difficiles. Alors que le Paris-Dakar va lancer ses bolides à travers ces pays de pauvreté, un minimum de retenue serait bienvenue, après de telles fautes. Ce soir, mon cœur est africain.

Commentaires

  • Je ne vois pas le problème de demander pardon.
    Par exemple s'il s'est fié aux informations qu'on lui a communiquées concernant l'origine des enfants et que ces informations sont fausses, on a pu l'amener à accomplir des actions regrettables.
    En Afrique il n'y a pas de suivi suffisamment rigoureux de l'état civil. On doit donc bien se fier à ce que l'on nous dit.

  • Bravo pour cet article. Si l'on sait qu'en Afrique, l'état civil est défaillant pourquoi ne pas prendre plus de précaution alors. Trop d'erreurs ont été faites par ces jeunes gens. Les enfants ne sont pas à vendre, africains ou non.

  • Merci pour cette article qui remet les choses à leurs places.

  • Tout a fait d'accord avec vous , histoir pas clair ,mais ausi je me demande si des étranger sont jugé en France et punis si la France va autoriser qu'il purge leurs peine dans leurs pays ???? mais ici l'Afrique doit se soumettre au Seigneur.

  • Même si ce sont des aventuriers de 4 sous. Même si leur comportement peut être contestable. 8 ans de travaux forcés, c'est beaucoup. A comparer a ce que des multirécidivistes obtiennent en France, je crois qu'il y a une absence de réalisme. On peut respecter les africains et les magistrats qui ont mené ce procès et penser qu'il y a une démesure en comparaison au préjudice et à l'intention qui a poussé cette équipe à faire ce qu'ils ont fait. Je regrette une telle peine même si je n'approuve par leur action.

  • encore un avocat qui n'a rien compris(on est habitué on en a un comme président)
    si vous apparentez ce procès à de la Justice on voit déjà les dégats de R.Dati,la France a déjà connue les "tribunaus spéciaux" il y a quelques décennies,ils n'auraient pas fait mieux!!!!!

  • Huit ans c'est lourd, très lourd.
    Mais c'est le risque de la sévérité est connu lorsque l'on plaide l'innocence: quitte ou double en quelque sorte.*

    Autrre solution: plaider les circonstances atténuantes.
    - je reconnais ne pas avoir respecté la loi, ce qui signifie aussi que je reconnais la loi
    - ma faute peut s'expliquer, et voici quelques unes des raisons qui m'ont conduit à enfreindre ou négliger la loi dont je reconnais l'autorité
    C'est un peu ce qui apparait à la fin du procès avec les regrets (amorcés mais visiblement sincères) d'Eric Breteau.
    Le résultat aurait-il été le meme? Certainement pas. Plaider l'innocence, c'est aussi revendiquer: si c'étati à refaire, je referai la meme chose.
    Et là, ça devient pathétique... et ça fait des additions douloureuses

  • @Barthe
    vous me semblez bien impridente à évoquer les tribunaux spéciaux que la France a connu!
    Impossible comparer les "sections spéciales" ou "cours martiales" avec la cour de N'Damena. Rien à voir!
    Procédure à adapter: j'en suis convaincu! Mais quelle violation des droits fondamentaux de la défense?

  • Il a oubliè de demander pardon à la France et à nous les contribuables qui devront payer pour lui . Nous ne lui avons pas demandé de nous amené des immigrés innocents.

  • Difficile de comparer la manière de rendre la justice en France et au Tchad. Mais il faut respecter la justice tchadienne quand même. Sans compter qu'aucun d'eux ne restera pas au Tchad pour purger sa peine et je doute même qu'ils aient compris le mal qu'ils avaient fait. Au moins le Tchad a fait entendre sa voix et ça évitera peut être d'autres débordements. Le Canada n'a pas fait mieux en matière de justice, il n'y a pas si longtemps. Faut-il le traiter d'incompétent en matière de justice ?

  • "Donc, Eric Breteau embarquait les enfants sans savoir qui ils étaient". Tout le problème est là. Ces enfants avaient-ils des papiers d'identité ? Non. Breteau et les autres parlent-ils la langue de ces enfants ? Certains parlent-ils français ? Durant toute la préparation de cette opération, pas un n'a demandé après sa mère, son père ? Et comment plus de 100 pères et mères ont-ils pu laisser partir leur(s) enfant(s) sans rien dire ? Les rechercher ? Et tout d'un coup, lorsque l'Etat tchadien déclare que cette opération est un vaste kidnapping sous couvert d'actions humanitaires, les parents se réveillent et demandent après leurs enfants ? Puisque le service public voulait m'imposer la vision et l'audition de Françoise Laborde, je n'ai pas eu le choix; hier soir, j'ai donc écouté Poivre, puisque je voulais savoir comment ce média le plus regardé (dramatique !) racontait le dénouement judiciaire. TF1 a diffusé un reportage sur des enfants abandonnés et il y en, il y en aurait des centaines, des milliers. Les gens de l'Arche de Zoé n'avaient nul besoin d'aller près de la frontière soudanaise pour trouver et chercher des enfants malheureux. Ils sont aussi au Tchad, dans la capitale et les autres villes. Donc, l'abandon d'enfants est une chose courante. Ces enfants qu'on leur a remis, n'était-ce pas pour les "parents" pour s'en débarasser ? Mais voilà, maintenant, pour 60.000 euros, ils adorent leurs enfants...

    Dans cette affaire, il y a des humanitaires incompétents, dont les actions ne font que colmater les brèches d'un navire humain en perdition; et il y a des Tchadiens habiles et très intéressés qui engagent contre eux une "action judiciaire", nouvelle forme de kidnapping d'Etat, à la sauce Kadhafi. Et entre la libération des infirmières bulgares, du médecin palestinien et le rapatriement des gens de l'Arche de Zoé, le Trésor Public français aura payé, d'une manière ou d'une autre; gaspillage scandaleux d'argent public, alors qu'il y a tant de besoins dramatiquement non satisfaits en Afrique ET en France. C'est un gâchis terrible, comme l'a dit Breteau, et les excuses de Breteau ne sont pas un aveu, mais la simple reconnaissance que cette situation n'aurait pas du avoir lieu, si ce n'est parce que les autorités du pays, le Tchad, où se trouvaient les gens de l'Arche de Zoé auraient du co-diriger l'opération. Mais là, c'est facile : des blancs idéalistes s'occupent des enfants abandonnés, et lorsqu'ils vont s'envoler, ...

    Je tiens à rappeler que tous ces pays d'Afrique qui souffrent tant d'une misère sans nom sont dirigés par des hommes (et des femmes !) totalement corrompus, qui volent les richesses de leur pays. Et il n'y a aucune action judiciaire nationale ou mondiale engagée contre ces détournements de fonds. Voilà qui nous conduit à une telle situation abracadabrantesque...

    Sur un strict plan juridique, je trouve donc qu'ils ont été très mal défendu par Collard & Cie.

  • @suzie
    "je doute même qu'ils aient compris le mal qu'ils avaient fait"
    Attendons quelques jours pour voir ce qui reste après le fracas... Peut-être viendrons des paroles sensées, des paroles attendues.

    Car le dommage est considérable et tous azimuts! Et nombre de points ne relevaient pas de la justice tchadienne; notamment le dysfonctionnements franco-français sur la posible tenue de telles équipées.
    Si les ministres veulent s'exprimer sur cet aspect du dossier, c'est quand ils veulent!

    De meme, je comprends la gêne des associations humanitaires, mais elles ne peuvent rester dans le silence. Car leur silence légitime ces faits très graves, et va créer le doute.
    Il y a déjà beaucoup à dire sur le "droit d'ingérence" au régime aussi flou que dangereux, et sur des errements passés de l'humanitaire, perverti en bouée de secours des dictateurs. Or, il existe des principes sains, qui passent toujours par des actions concertées et organisées.

    C'est le moment de s'exprimer!

  • une vraie histoire de racisme profond de la part de ce Breteau . Zoé aurait-elle agi ainsi
    si ces enfants n'étaient pas noirs ?

  • Tout à fait d'accord avec Benjamin ! 8 ans de travaux forcés c'est n'importe quoi il n'y a pas mort d'homme ! Affligeant !

  • déjà, prendre Me COLLARD, c'était foutu d'avance...

    juste pour OLIVIER : emmener des enfants (à 2400€ pièce quand même, LOL) sans l'accord des parents ou proches c'est normal , ce n'est pas préjudiciable ?

  • mr collard est un bon avocat et humain !!!

  • Comment peut-on chercher des orphelins par des intermediaires individuels (non organises) dans un pays sans certificats de naissances ?
    Eric Breteau ne doivent pas en douter de leur origine ? Il avait utilise le pretexte de faire une ecole dans la region pour "collecter" les enfants, les amener a la frontiere et les maquiller en blesses de guerre. Il ne faut pas accuser les parents de ces enfants d'avoir laisse leurs enfants pour entrer dans une ecole.
    8 ans pour enlevement d'enfants (une centaine) est leger a mon avis meme avec les regles francaises.
    Ce qui m'agace , c'est de constater un jour qu'ils ne feront pas de prison, et on doit cotiser pour leur crime.

  • Sans l'accord des parents, cela reste à prouver ! Et je vous rappel qu'une adoption en France coûte chère même si toute transaction financière est interdite .Il ne faut pas se cacher derrière des propos moralisateurs.

    Sans entrer dans une polémique stérile et inutile qui ne nous fera pas revenir en arrière , Je ne juge pas les acteurs et je ne prends pas partis , car ce n'est pas avec l'information qui provient des médias que je me sens capable d'apporter un jugement fiable , mais je prends le recule suffisant sur cette situation et je trouve que tout ceci ressemble plus à une farce servant des intérêts qui ne sont pas ceux des enfants et évite de poser les vrais questions sur la situation économique de ces pays et sur les raison qui poussent les ONG à intervenir en Afrique ou ailleurs . Droit d'ingérence ? Bonne conscience ? Faut 'il se voiler la face ? Faut t'il intervenir ? Avec maladresse ? Faut t'il encadrer toute intervention et si oui de quel droit ? Toutes ces questions je me les poses et je ne vois pas beaucoup de responsable politique poser les bonnes questions et aider à résoudre les problèmes ce qui me parait plus important que d'alimenter une polémique sans intérêts sauf pour la vie des ses 6 personnes qui pour longtemps est gâché. Le méritaient t’ils vraiment ?

  • ils sont coupable de ne pas avoir verse le bakchi au bon notable.Ce que je ne comprend pas c'est quon nous a presente l'affaire a l'occidentale (enlevement d'enfants) alors que toutes les personnes ayant sejourne en afrique pour raison professionnelle savent c'est que c'est le village qui eleve les enfants et pas forcement la famille qu'un grand nombres de famille vous propose des enfants a ramener en FRANCE pour un avenir meilleur moyennant queques centaines d'euros et que les menages africains(dans la definition locale) qui ont l'equivalent de 5 euros jour sont considere comme riche d'ou les revirements de certaines familles a qui ont a fait miroiter des dommages et interets consequents.Tous les travailleurs sociaux francais(notament ceux des c.a.f)sont aux courrant de ce trafic par des ressortissants africains depuis de nombreuses annees.les responsables de l'arche de zoe en croyant bien faire (soustraire a la misere et a la famine des centaines d'enfants)ont fait preuve de naivete et d'un manque de professionalisme en faisant abstraction des us et coutumes africaines.

  • Certains seraient ils surpris d'un tel verdict ? Il est encore trop tot ! En plus de s'autoproclamer juges sous une banniere humanitaire ils ont eu tort de prendre la justice tchadienne pour ce qu'ils sont, eux , des amateurs fanatiques et dangereux. Nous nous rendons ainsi mieux compte des difficultés auxquelles font face quotidiennement les nombreuses associations française qui officient en toute transparence. Mais nous n'avions pas besoin de celà. Il y a les droits et les devoirs.
    Ils ont décidé de s'unir face au jugement. Mais les langues vont se délier maintenant. Nous ne sommes pas au bout de nos surprises!

  • @gilles devers,
    si j'ai fait le parallèle avec la justice des années d'occupation c'est grâce à la rapidité de l'instruction et celle du jugement.en effet il semble que personne ne connaisse la vérité dans cette affaire qui ressemble plus à un procès politique qu'à une affaire de tentative
    de "vol" d'enfants ou le verdict serait bien clément pour avoir voulu transférer en France 103 enfants qu'ils soient tchadiens ou soudanais du Darfour!

  • Vraiment je compatis à la souffrance des membres de l'Arche de Noé et leur famille...
    mais je conseillerais aux uns et aux autres d'être moins arrogants, et aux médias de garder le profil bas, ne pas colporter des propos à l'emporte pièce comme " le jugement tchadien est une mascarade"...je trouve que les responsables tchadiens ont fait ce qu'ils avaient à faire et je ne sais pas si des juges français auraient fait mieux ? Quand on a fait une connerie on la ferme !

  • Bonjour
    Je pense que pour tous c' est malheureux en Afrique c' est terrible , mais l' état francais devrait penser davantage à "ses propres concitoyens malheureux" ceux qui vivent en France avant de gaspiller notre argent à l' étranger, on parle de manque d 'argent pour construire des logements pour nos SDF, c' est grâce au bénévolat que des pauvres gens arrivent encore à se nourrir....il y a à mon avis beaucoup d' actions à mettre en œuvre dans notre propre pays,chaque pays à ses misères, résoudre les siennes serait déjà honorables......

  • Cette affaire est bien compliquée mais parait simple à la fois ! Dans une entreprise lorsqu'un directeur ou un cadre supérieur fait des erreurs de jugement d'une telle ampleur "il est viré " mais pas ses collaborateurs qui ont exécuté ses ordres ! Dans cette affaire qui était responsable ? C'est bien celui qui a monté l'expédition ? Des salariés doivent ils payer pour un chef qui fait n'importe quoi ? La stratégie de la défense aurait pu etre différente et un seul français aurait ete condamné ? Avec des circonstances atténuantes puisqu' il a négocié avec un local qui l'a trompé ? Ca n'est peut etre pas aussi simple mais ça me parait logique ? Une tel sacrifice de la part de quelqu'un qui fait de l'humanitaire ne m'aurait pas choqué ! L'Abbé Pierre l'aurait fait à coup sur !Les humanitaires sont toujours de etres humains exceptionnels !

  • Je ne sais pas s'il existe une règlementation pour créer une association humanitaire et quels diplomes sont nécessaires ? Quelqu'un a t il des éléments la dessus ? Le responsable avait il de l'experience ou des diplomes ? Je suis curieux car maintenant ç'est l'état français qui va devoir intervenir ?

  • Il est passé aux aveux complets. C'est un malfrat qui a embarqué d'autres.

  • @gilles devers
    Le silence des assos humanitaires... Peut-etre sont-elles silencieuses moins par gene que parce qu'elles ne sont pas si surprises que cela de la tournure de cette Arrche Titanic ou de ce qui s'est passe.
    Derriere tout cela il y a aussi le scandale de l'humanitaire. Il y a de bons projets et il y a aussi un sacre paquet d'humanitaire ou l'humanitaire commence et finit avec des "travailleurs" au milieu de leurs villas, de leurs piscines et de leurs 4x4, a deux pas de la misere...

  • je trouve gilbert collard un avocat d operette son associe aussi incompetente que lui ce scenario est tres bien orchestre grands effets de menton devant la justie souveraine d un pays souverain! pleurs et photos compassionelles des familles de ces escrocs de l humanitaire largement exposees devant les medias !! deuxieme phase familles recues a l elysee par le chef de l etat! troisieme phase la liberation apres grace presidentielle d IDRISS DEBY descente de l avion des clowns en habits de pompiers et accueil en heros par f fillon et gilbert collard L avocaillon de service d A 2 avec son joli brushing les heros des orphelins du DARFOUR re photos compassionelles des meres des soeurs des parents des cons et humiliation totale du peuple tchadien que je connais que j estime devant lequel j ai honte de mon pays!

  • MAITRE GILBERT COLLARD vous defendez aujoud hui 6 escrocs notoires qui ont menti aux parents des enfants qui ont menti aux francais en changeant de logo arche pour child rescue ,menti en dechargeant leur responsabilite sur un guide qu il ont choisi comme un guide de touriste menti pour avoir soutenu que ces enfants seraient emmene dans des centres scolaires a abeche menti en omettant que des familles francaises attendaient un enfant adoptif orphelin et du DARFOUR!!! BRETEAU et SA blondasse meritaient 8 ans de tole au TCHAD mascarade dites vous mascarade de JUSTICE aux ORDRES!!!!! dans 5 jours ces escrocs descendront d un avion de GLAM a VILLACOUBLAY en larme accueillis en heros par papa et maman devant vous Gibert COLLARD l avocats des causes gagnees d avances a condition que les cameras soient braquees sur vous !!!HONTE a vous devant le peuple et la justice tchadienne que j estime!!!!!

  • JE ME contrefiche qu un eminent criminologue de renomme mondiale appele GILBERT COLLARD marionette attitree des medias francais m assigne en justice pour propos diffamatoires je serais fier de repondre a son assignation!!! et a un debat devant les micros de RFI!!!!

  • MAITRE GILBERT COLLARD vous defendez aujoud hui 6 escrocs notoires qui ont menti aux parents des enfants qui ont menti aux francais en changeant de logo arche pour child rescue ,menti en dechargeant leur responsabilite sur un guide qu il ont choisi comme un guide de touriste menti pour avoir soutenu que ces enfants seraient emmene dans des centres scolaires a abeche menti en omettant que des familles francaises attendaient un enfant adoptif orphelin et du DARFOUR!!! BRETEAU et SA blondasse meritaient 8 ans de tole au TCHAD mascarade dites vous mascarade de JUSTICE aux ORDRES!!!!! dans 5 jours ces escrocs descendront d un avion de GLAM a VILLACOUBLAY en larme accueillis en heros par papa et maman devant vous Gibert COLLARD l avocats des causes gagnees d avances a condition que les cameras soient braquees sur vous !!!HONTE a vous devant le peuple et la justice tchadienne que j estime!!!!!

  • lemurien77 n'a pas tort...A qui fera t'on croire que Breteau et son équipe rapprochée (je ne parle pas des autres...) n'ont pas - au mimimum - "arrangé" la vérité des faits. Il existe suffisamment d'indices concordants (à commencer par la consultation de leur site il y a 3 mois...) permettant de penser qu'il y avait tromperie....

    8 ans, c'est peut être beaucoup, mais je répondrais à Pavit8 que, en France et maintenant, grace aux lois fascisantes de Sarkozy et Dati, un simple petit fumeur de shit récidiviste, un jeune pour quelque larcins, peuvent écoper de 10 ans avec les merveilleuses peines plancher des 2 scélérats ci-avant nommés... Rien que de très logique: Sarkozy bave d'admiration devant Bush et son régime ultradroitiste. Il l'a assez montré, non ? Fallait il que les Français soient assez naïfs pour croire qu'il ne réaliserait pas une fois élu ce qu'il avait annoncé ? Comme le fit Hitler en d'autres temps ?
    A coté de ce qu'est en train de devenir la justice française, où les magistrats (et c'est un comble) ne disposeront que d'une marge de décision réduite (tout sera "pré maché" par la loi), la justice Tachadienne pourrait bien apparaître comme étonnamment clémente...

  • parfaitement jean marie mais tu sais il t a tellement d apriori raciste contre les africains que les bons blancs bretau et ses clowns vont etre acclames avec pleurs et famille a l appui!

  • vous allez assister ce soir a du surrealime sur A2 des jounalistes avec pujadas et son grand sourire annoncer le retour des rescape d abeche les familles disent deja ils vont retrouver enfin leur honneur!!!!!!! apres une justice tchadienne aux ordres on a droit a l avion tchadien au bourget avec me COLLARD!!!

  • Je suis toujours surpris par les commentaires des uns ou des autres, bêtes et stupides, vilipendant sans retenue des hommes et des femmes qui n'ont certes pas agi dans les règles mais dont je reste persuadé que seule la sincérité était leur moteur. Il y a, inversement, de célèbres exemples show-médiatiques relativement récents, sur lesquels chacun s'extasie, et dont je doute de la réelle sincérité.

    Vous faites partie de ces arrogants prompts à accuser, sans jamais faire quoi que ce soit, dont l'humeur change au gré de l'opinion. Vous êtes de la lignée de ces femmes qui imbibaient leur mouchoir dans le sang du supplicié, en place de grève, lorsque le bourreau avait fait son oeuvre.

    Maintenant il me semble qu'une explication de texte est nécessaire pour mon ami l'avocat, dont j'aime et j'apprécie les textes et le style.

    La dernière phrase dite par Eric BRETEAU est on ne peut plus explicite, et votre commentaire, mon cher Maître, finement déplacé. Si on lui a menti dès le départ, comment pouvait-il le savoir? Il reconnaît s'être fait peut-être duper et s'en excuse. Point final.

    Tout se passant comme si, mon cher Maître, un client que vous auriez à défendre, vous mentait dès le départ. J'aurais dès lors beau jeu de dire: "ainsi vous défendez un client en reconnaissant que vous ne saviez pas qu'il vous avait menti! La thèse de l'innocence ne tient plus!" Et vous répondriez "je le croyais innocent. S'il m'a menti je m'en excuse auprès des familles des victimes. Je ne voulais en aucun cas les priver de la vérité."

    Pour conclure, car je pourrais développer le sujet à l'infini, je pose simplement cette question:
    "Comment se fait-il que les 103 enfants soient encore dans un prétendu orphelinat, depuis octobre, s'ils ne sont pas orphelins, puisque les familles se font fait connaître?"

    Et qu'on ne me réponde pas qu'il faut du temps!

  • monsieur pike on n a tout simplement de bafouerles autorites d un pays etranger de cette maniere de s arroger le droit de se declarer humanitaire de cette maniere! comment les familles d accueil voyaient elle la chose? on s infiltre dans un pays en changeant de nom associatif on prend un guide au hasard sans connaitre la langue d un pays on raconte a des familles que l on va les envoyer a l ecole au tchad?, et on compte exfiltrer ces gosses pour les envoyer dans des familles d accuieul sans aucun controle?Monsieur PIKE observez un minimum de respect envers un peuple souverain qui est le peuple tchadien ! Si les autorites tchadienne desirent la presence d ong elles savent le faire sans vos proteges qui seraient mieux a leur place au PARIS DAKAR la on a pas besoin d interprete on passe comme ca c est du meme acabit faites un voyage dans les pays africains du sahel monsieur pike vivez chez l habitant il vous recevra vous nourrira et vous comprendrez ma colere froide d ancien militaire au TCHAD !!!

  • dans ce monde qui croire

  • @Anna Donskoy
    Bien sur qu'il faut faire un grand ménage dans l'humanitaire. Les bonnes consciences très autocentrées, qui se saisissent de n'importe quel sujet et créent leur petit marché... C'est une plaie...
    Je maintiens qu'il est urgent pour les humanitaires d'expliquer leurs méthodes, de présenter leur mode de gestion, de contrôle, de soumettre à des tiers pour des évaluations...

    Et que dire de cette capacité a privilégier ce qui plait aux organsiateurs eux-memes. Les enfants, tout le monde sera toujours d'accord! Mais imagine-t-on la meme énergie (diabolique) pour ramener en France 103 personnes agées très malades, 103 patients psy en état de grande souffrances, 103 femmes violées par des guerilleros criminels, 103 mutilés de la guerre, 103 patients sidéens en rupture de traitement ?????

  • comme dit gilles devers des qu on parle d exfiltrer des enfants meme sans l accord des parents on est d accord c est du meme genre compassinel qu au telethon!!! et encore comme les gosses sont noirs il y a des gents qui disent on n a qu ales laisser chez eux !!! comme si quelque chose nous avait ete reclame !!!Lorsque vous partez en Afrique allez au club med de casamance c est l afrique que vous voulez voir les zoe devraient adherer a l association de Brigitte BARDOT ils seraent peut etre plus competents et surtout moins nuisible a notre image!!!!!

  • @Patrick PIKE

    Le plus simple: si le Tchad était le paradigme des droits de l'enfant, ça se saurait. Il suffit de trainer ses guêtres dans un Tribunal pour enfants de notre douce France pour se rendre compte de ce que vivent encore beaucoup trop d'enfants, ici. Alors, là-bas... Raison de plus pour redoubler de prudence (sens philosophique) quand on vient de l'étranger, sans rien connaitre du Tchad, avec de tels projets. Il existe maintes stuctures internationales qui oeuvre pour les enfants. Les snober était une grave faute.

    Le rapport à la vérité.... Vaste sujet, qui nous occupera plus d'une fois. Mettez quatre personnes aux quatre coins d'une pièces regardant la meme statue dans un musée. Elles ont toutes vu la meme chose, mais personne n'a vu la meme chose.

    Eric Breteau a dit bcp plus que les mots qu'il a prononcé. Il faut bien se figurer la scène. Le proc vient de demander 11 ans, toute l'équipe embarquée vers la prison, des témoignages des familles qui devaient être bouleversant, meme si la presse n'a montré que les vociférations...

    Alors qq idées...

    - L'avocat n'a pas à demander à son client: quelle est la vérité? De meme, il n'est pas là pour LE défendre. Il doit seulement défendre ses droits, et c'est déjà bcp.
    - Comme un médecin sait quelle est la maladie de son patient à partir de quelques, signes, les avocats et les juges interprétent à partir des faits. On ne peu juger qq'un sur ce qu'il dit, et la loi reconnait d'ailleurs le droit au silence: j'ai le droit de ne pas être mon propre accusateur. Et l'avocat n'est pas un porte parole qui aurait renoncé à son sens critique
    - les mots de Breteau sont bien tardifs, comme s'il avait été piégé par le rapport de forces qu'il a voulu lui meme créé. C'est bien dommage.
    - Tout aurait pu changer s'il avait eu le courage de placer sa défense sur le terrain de l'explication, et non de l'imprécation. L'explication ne fait pas disparaitre la faute, amsi permet de comprendre le cheminement. Et l'addition est moins lourde.
    - Dire je suis innocent, c'est dire "demain je fais la meme chose". Qui peut le suivre sur ce terrain?
    -Dire "Je me suis surement trompé, et par aveuglement, je n'ai respecté ni la réalité des lois du Tchad, ni la réalité de la vie des personnes" c'est dire "Message reçu, condamnez moi pour cette imprudence, pour ne pas avoir su maitriser cette passion, mais pas cmme qq'u qui nie vos lois et vos réalités." Ca change tout.


    Imaginez vous juge.
    Je comparais pour avoir grillé un feu rouge.

    Première défense: Ce feu rouge n'a pas sa place ici. Il a été plcé là par des gens qui n'y comprennent rien. Pire, ce feu gêne la circulation. Demain, je le grillerai à nouveau.

    Deuxième défense: Ce soir là, j'étais trop impatient de retrouver la chérie de mon coeur, Je devais récupérer des fleurs que j'avais commandé pour elle, et j'avais peur que le fleuriste ait fermé. J'ai grillé de rouge en faisant gaffe, mais j'au eu tort. ET à la réflexion, la soirée aurait été belle meme sans les fleurs.

    Monsieur le juge, pour le meme fait, avoir grillé le feu rouge, m'infligez vous la meme peine dans les deux cas?

  • Le premier, je lui accorde un non-lieu. Car il a du caractère. Il a raison de dénoncer ce trop plein d'obligations et d'interdictions dans cet état fasciste.

    Le second, je le condamne. Car il est trop nunuche de griller un feu pour un bouquet de fleurs. Ce serait pour sauver quelqu'un encore, je comprendrai.

    Mais je crois que je ne suis pas fait pour être juge.

  • Ca mettrait de l'ambiance!

  • Et quelle ambiance !

    Condamnons les ramolos et acquitons les rebelles et caractériels.

    Comme quoi ! Ca nous prouve que la Justice, c'est très subjectif.

    On comprend maintenant pourquoi une condamnation est très souvent très différente d'un juge à un autre. Comme on le constate depuis que l'on peut faire appel aux assises.

  • le code penal pratique par la justice du tchada eterepris sur le code penal de la france au tchad a fort Lamy avant l independance le requisitoire du juge tchadien apronce une peine correspondant a plusieurs delit s inscrits dans ce code penal que les tchadiens n ont pas amende peut etre par respect pour la justice francaise??

  • La TV nous dit que les condamnés de l'Arche de Zoé sont à Frêne dans un cellule de luxe.
    C'est quoi de luxe ? Avec billiard, flipper, bar et canapé ? Repas petits fours et caviar ?

    Comment se fait-il que la France offre des conditions de détentions différentes à la tête du "client" ?

    Je croyais ce pays pour l'égalité des droits et des devoirs ?

  • monsieur vous avez un pseudo adapte a la situation pour autant j observe avec plaisir que malgre les revendications larmoyantes de la femme du medecin la france respecte la peine tchadienne!! l opinion generale etant assez favorable a ces robins des bois de cirque n a pas influence nos autorites!

  • @ ingenys
    Suite à notre échange de ce matin, je vous signale une note au 16 déc. sur " la liberté de s'évader" qui peut ovus intéresser

  • @gilles devers
    "Mais imagine-t-on la meme énergie (diabolique) pour ramener en France 103 personnes agées très malades, 103 patients psy en état de grande souffrances, 103 femmes violées par des guerilleros criminels, 103 mutilés de la guerre, 103 patients sidéens en rupture de traitement ?????"

    Ben... c'est que ca ferait pas aussi joli au tableau... de chasse. J'utilise cette image coloniale a dessein. Il y encore beaucoup de ca.
    J'ai des copains qui font de l'humanitaire de bout de ficelle, avec tres peu de moyens, qui plusieurs fois se sont trouves confrontes a des bandits de grans chemin (tres sohistiquement armes jusqu'aux dents) mais qui n'ont jamais renonce et qui ont vu la facon dont l'argent collecte par certaines grandes assos etait utilise sur place (voir plus haut) qui racontent aussi comment les structures societales et familiales sont de plus en plus en train de se desintegrer en Afrique, lesquelles ne pourront etre remplacees et ou des familles qui s'occupaient auparant par ex de leur aines devenus seniles, maintenant s'en debarassent en les envoyant dans les hopitaux des grandes villes, hopitaux qui ne peuvent rien faire par faute de moyens et qui les laissent perir. Au Niger par ex, il y a deux medecins psy et 50 lits psy pour tout le pays.
    La connerie de l'Arche de Zoe fait beaucoup de tort a ceux qui essaient de faire du vrai travail sur place en s'adaptant a la culture locale.
    Plutot que de les mettre en tole, je prefererais les mettre a bosser comme benevoles dans du caritatif en France ou ailleurs dans le monde, ou les bras, les mains, les coeurs de bonne volonte et les talents divers sont cruellement manquants.

  • une fois de plus anna donskoy a 1000 fois raisons !! bravo!

  • a mr gilles devers , un avocat cherche a savoir , car il a posé la question au garçon et le garçon lui répond j'ai rien fait je ne l'ai pas toucher , dire je suis innocent passe mal aux yeux du juge , donc la justice est hypocrite et l'avocat nous le dit il faut pas insister a dire qu'il est innocent et le défendre , enfin en justice quand tu dit la vérité , tu passe pour un menteur , l'avocat qui au départ me demande 3000 euros et qui promet de le sortir au plus vite de la autrement il passera pour un coupable , a attendu et rien d'autre , et nous demande 1500 euros de plus , alors qu'il y a aucun jugement de suite , l'avocat sait meme pas si il y aura un jugement ! donc dès le départ l'avocat aurais du etre franc sur le prix et agir , il a attendue , donc il n'y a pas de confiance en personne !

  • Transformer toutes les peines de prison en France en travail pour l'humanitaire ! quelle excellente idée ! La france s'en trouverait grandie ! Il faudrait en donner l'idée a Rachida ?

  • les gens qui connaisse pas la prison devrait s'y rendre , pour comprendre l'état des prisons , la nourriture , et les prix pour cantiner ( hors de prix) les parloirs de 30 minutes ou tu rentre a 14h pour en resortir a 16h l'attente est longue , certain surveillant très bien et d'autre se prenne pour des gros bras , enfin il y a plus de détenus qui sont la pour des histoires minables enfin .

  • jacqueline, vos paroles sont en or.

    Qui sait ce qui se passe derrière les murs des prisons? Qui sait ce que représente un proche en prison?

    Le temps de la peine, chacun se tait, accablé.

    La liberté retrouvée, le seul souhait est de tourner la page.

    Et toute la connaissance sur ce qu'est la prion s'efface. La socité reste sourde et aveugle

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu