Avertir le modérateur

Ségolène a-t-elle droit au mal ?

Ségolène a-t-elle droit au mal ? « Des épreuves atroces ». Sur le divan de Sigmund Drucker, Ségolène Royal a témoigné de l’enfer, à savoir la campagne présidentielle. Mais elle en redemande. A-t-elle le droit de choisir la souffrance?

 

On en apprend de belles, en écoutant Vivement Dimanche ! « J'ai découvert que j'étais capable de choses que je n'imaginais pas », a confié Ségolène Royal évoquant des « épreuves terribles à l'intérieur de mon propre camp et face à l'adversaire ». Elle a insisté : « Ca a été des épreuves atroces ». Folie : « On m'a même reproché l'amour des Français ». Mais, celle pour qui « la politique, c'est d'abord un don de soi », ajoute à propos de ceux qui l’ont fait tant souffrir : « Aussi incroyable que cela puisse paraître, je ne leur en veux pas. »

 

Incroyable en effet dans le sens commun, mais croyable en référence à la sublimation des souffrances, appelée le sado-masochisme. Les analystes politiques nous diront si le PS est entrain de devenir le PSM. Les tracts ringards inspirés par Julien Dray remplacés par des extraits de Justine ou les malheurs de la vertu,… il y aurait sans doute de quoi mobiliser les foules. Mais regardons du coté du droit.

 

Chacun a en tête la revendication féministe des années 1970 : « Je suis propriétaire de mon corps, et j’en dispose, notamment par la contraception et l’avortement. Ce n’est pas loi qui me l’interdira ». Grand combat, beau combat, et à la clé les droits et libertés pour les femmes. Bravo. 

 

Mais, en droit, l’analyse est différente. Le principe, ancien et très respecté, est qu’un être humain n’est pas propriétaire de son corps. Le corps et la personne forment un tout indissociable : le corps est le substratum de la personne. La raison puise dans l’idée du vivant, caractérisée par l’unité du corps et de l’esprit. Et le corps, support de la dignité humaine, doit être protégé des agressions, même si la personne n’est pas en mesure d’agir, parce qu’elle est trop affaiblie, ou qu’elle renonce, piégée par une soumission plus forte qu’elle. La loi pose l’interdit de l’atteinte au corps, même librement consentie. Le médecin qui pratiquerait une mutilation avec l’accord d’une personne irait droit au tribunal.

 

C’est l’objectivisme du droit : le corps est protégé non pas en fonction de la représentation que s’en fait la personne, mais de ce que le corps représente socialement.

 

Quid dès lors des pratiques sado-masochistes ? Les adeptes se fixent des règles qui légitiment la souffrance, dans laquelle ils trouvent le moyen d’une satisfaction du désir. Sauf à interdire toute liberté, à imposer une infernale normalisation, le droit a toujours admis que l’être humain puisse mettre son corps à l’épreuve. Mais, les politiques de santé publique entrent vite en jeu, de la ceinture de sécurité à l’interdiction de fumer, pour limiter cette liberté.

 

Et comment fixer cette limite, quand une personne choisit d’assumer l’épreuve ? La référence est désormais un arrêt rendu par la Cour Européenne des Droits de l’Homme, le 17 février 2005. Dans cette affaire, la justice belge avait prononcé des condamnations pénales pour violences, devant l’ampleur des souffrances causées. Pas d’accord, à répondu la Cour Européenne des Droits de l’Homme : « L’autonomie personnelle comprend le droit de disposer de son corps jusqu’à s’adonner à des activités perçues comme étant d’une nature physiquement ou moralement dommageables ou dangereuses pour sa personne ». Cap sur la liberté !

 

Alors, choisir de souffrir, de s’imposer « des épreuves atroces », ne pas en vouloir aux bourreaux…  Au nom de la liberté individuelle, le droit ne trouve rien à redire,… même si le juge n’en pense pas moins. Ce n’est pas le droit au mal, mais la liberté de se faire mal. En route donc, pour de nouvelles « épreuves atroces », et avec le sourire.

 

Commentaires

  • Je ne sais pas pourquoi mais ca me fait penser a cette condition psychiatrique, dont je ne connais pas le nom en Francais, par laquelle une personne considere un membre de son corps, tres souvent la jambre gauche d'ailleurs, comme etrangere a son corps et dont elle souhaite se separer. Certaines personnes en arrivent a se mutiler, a mettre ce membre en danger en esperant que la medecine donnera son accord a une amputation.
    Peut-etre que Segolene Royal a besoin de se separer de certains membres de son parti, de certaines idees?! Peut-etre que le SM fait partie de sa strategie?!

  • Les politiques savent très bien à quoi ils s'exposent en recherchant le pouvoir ! Un grand principe "protège moi de mes amis je m'occupe de mes ennemis !" . En effet pour arriver en haut de l'échelle politique il faut éliminer tous ceux (en interne ) qui se trouvent sur votre chemin , et il ne faut pas s'étonner si la masse de vos ennemis augmente chaque jour et que le nombre des coups bas va croissant dés que l'on s'approche du sommet ...

    Le plus dur pour SR ce ne sont certainement pas ses adversaires , sa condition féminine a été un handicap au sein meme de son parti si l'on se souvient des réflexions célébres plusieurs mois avant sa nomination ! De plus on a tendance à devenir paranoiaque , pour preuve la somme importante dépensée par S Royal pour se protéger des écoutes et des micros cachés !

    La politique c'est envahissant ! Et souvent c'est la vie familiale qui en prend un coup ! Ségolène R et Nicolas S en savent quelque chose !

    Oui Maitre , c'est volontairement que les politiques s'imposent des épreuves atroces ... Et indirectement par la meme occasion à leurs proches !

  • Un peu comme les transexuels qui veulent se séparer de leur membre qu'il considère étranger à leur état féminin.

    Bah ! Le droit a toujours été à coté de la plaque à ce sujet. La pilule, l'avortement .. Et ça repart avec l'interdiction de se faire mal si l'on ne met pas une ceinture de sécurité, si l'on fume trop ..
    Le droit va bientôt rendre obligatoire la ceinture de chasteté pour les couples, afin de ne pas se faire mal avec la tentation de cocufier.

    Vive la liberté, sauf pour les fous. Alors, faut arrêter ces législateurs qui nous considèrent tous fous.
    Et si c'était eux les fous ?

  • @ingenys : les fous de Dieu ?
    Au sujet de l'adultère le Pape a été très clair et il n'y a pas besoin de loi pour les catholiques : L'adultère est interdit et la la fidélité est le meilleur rempart contre le sida ! Mais c'est le libre arbitre (la conscience ) qui prévaut !

    Chez les Musulmans intégristes c'est la loi de Dieu qui fait loi : l'adultère est puni de la peine de mort . D'ailleurs dans les pays concernés les seuls cas de sida ont pour origine les transfusions sanguines ... Et il n'y a pas de cyroses du foie car l'alcool est interdit .

  • SEGOLENE donne toujours dans le sacrificiel le compassionnel en ne parlant au final que de sa propre personne en voulant donner l impression qu elle s interesse au peuple francais! je l ai entrapercu chez DRUCKER aujoudhui elle a parle de l education ou il fallait plus de profs de la sante ou il fallait plus d aides soignantes et des banlieues ou il fallait donner plus de travail aux jeunes ! elle a dit aussi qu elle etait une femme et qu elle allait de donner corps et ame pour les francais surtout les jeunes et les moins jeunes qui n avaient pas vote pour elle et tata ti et tata tere et tata ti et tata tere ET HELENE SEGARA qui la trouve si Belle et encore si bELLE je crois conne ANNA DONSKOY qu elle est adepte du SM mediatique!!!!qu elle soit nommee a la tete du ps et BESANCENOT passe devant le PS c est vraiment un cadeau pour la LCR cette femme!

  • Je ne doute pas que plus on vise haut dans la vie, à l'instar de Ségolène Royal, et plus on sera jalousé. Il suffit de lire ce blog de commentaires.

    Je pense que le titre de votre article, ainsi que son sens, constiuent une forme de tricherie avec la vérité. Un alpiniste peut vouloir parvenir au sommet du K2, sans pour autant aimer avoir ni les pieds en sang, ni ses doigt gelés, même s'il sait que ce mal sera peut-être de l'expédition. Son désir d'atteindre le sommet est plus fort que la peur et la souffrance. De même vous pouvez avoir la prétention de vous lever tous les matins pour aller travailler sans forcément aimer ni votre réveil-matin, ni grelotter en attendant que votre café soit prêt.

    Alors, il faut arrêter avec vos conneries.

  • Mais oui ! Sous de Gaulle, les législateurs étaient fous de dieu. Tout était interdit : la pilule, l'avortement, le divorce à l'amiable, un jeune avec les cheveux longs, refuser le service militaire, la liberté de l'ORTF ..
    Heureusement qu'on a vécu '68. Et surtout, l'arrivée de Giscard en '74 pour libérer les moeurs du joug gaulliste catho bobo.

    Sinon, Ségolène, je n'ose en parler tellement elle est belle. Et qu'est-ce qu'elle est belle.
    C'est vraiment la plus jolie femme politique qu'on ait jamais vu. J'ai beau chercher, je ne trouve pas mieux. Peut-être Christine Boutin plaira mieux à JP et Lemurien. Hi hi ! Elle est sûrement davantage sado-maso que Ségo.

    C'est vrai qu'elle a fait un peu Cruella, Ségolène, pendant la campagne présidentielle.
    On l'a échappée belle. Mais 47%, elle peut sortir de sa défaite la tête haute, d'autant qu'elle avait été épuisée pour devenir la candidate du PSM lors des débats avec Strauss & Fafa.
    Moi qui ne suis pas socialiste, je ne vois rien de mieux dans ce parti que Ségolène. Elle a tout pour plaire, bonne mère, laïque et non-croyante (rien que ça c'est un must), éloquente, un sourire radieux.
    Chouchoute de François, en son temps, on sait très bien qu'elle aurait fait comme Mitterand en '81, une politique de gauche pendant 6 mois, puis manque de moyens, une politique de droite pendant 4 ans et demi. Sûrement plus à droite que ce pauvre Sarko occupé à faire du cinéma.
    Alors pour se lancer dans une telle aventure, il faut sûrement être un peu maso. Mais c'est le lot de tous les élus.
    Depuis Chirac, on a compris qu'un individu politique ne s'aime guère, supporte mal de vivre avec lui-même. Alors le pouvoir, c'est une drogue jusqu'à la folie.
    Et ce sont ces élus-là qui votent des lois. On comprend pourquoi la plupart sont bancales, difficilement applicables, honteuses et inopportunes.

  • c'est encore quoi ce torchon?

  • Cherie je teplains, va tricoter pour l'hiver prochain c'est reposant

  • @ papin:

    C'est ça...

    Vous avez oublié le repassage, la vaisselle et autres tâches ménagères.

    Rien ne change sous le soleil, à droite.

  • Gerard Miller devrait nous confier une analyse de la Segolene qui n est peut etre pas croyante mais qui s affuble en public comme la VIERGE de LOURDES en blanc immacule pour nous laver de tous nos peches.Cette Femme qui est avant tout une femme ne faisant pas un travail de femme mais d homme et travaillant dans un environnement horriblement hostile aux femmes se confie avant tout aux femmes en leur suppliant de lui dire pourquoi mais pourquoi dans ses chers 17 millions d electeurs il y a eu moins de femmes que d hommes qui ont vote pour elle !!!! elle pourtant bien une femme et la femme est l avenir de l homme qui doit se contenter de faire les courses de changer les couches de payer le gaz d aller travailler et de ramener l argent pour pyer le loyer et la voiture pendant que SEGOLENE son job c est de papoter le SAmedi matin a la tele a l emission des femmes on nest pas que des parents ou a THE OU CAFE le must des emissions pour FEMMES !AU secours ERIC ZEMMOUR ! sauve nous de ces foutues amazones de boudoir!

  • Bien entendu quand j'évoque "Justine ou les malheurs de la vertu" je choisis cette œuvre à bon escient, et je souligne d'abord que c'est un classique de la littérature.

    Si l'on accepte de prendre le temps de lire un livre, et non pas de retranscrire visuellement à l'instant même ce que l'on est entrain de lire, on trouve dans cette excellente lecture alors un rapport aux événements et un langage qui est exactement celui des propos tenus lors de l'émission de Drucker.

    "L'épreuve" est un mot qui est neutre, mais dans la manière dont il est utilisé avec la notion « d'épreuves atroces », désignant les auteurs de ces épreuves qu'il s’agisse de son camp ou du camp adverse, et pour conclure qu’elle ne leur en voulait pas … Ségolène Royal se place dans un registre qui n’a rien à voir avec celui qu’évoque notre ami alpiniste. L’effort est une chose. C’est même une vertu philosophique. L’épreuve nous attend tous et en tant que telle elle n’a pas de connotation.

    En revanche, Ségolène Royal nous offre une mise en scène de ses souffrances extrêmes que lui ont imposées les autres, et elle indique que comme par sublimation, elle ne leur en veut. En effet, précise-t-elle la politique c’est d’abord un « don de soi ».

    Tenus par un leader politique qui prétend à la présidence de la République, je dis que de tels propos sont consternants.

    Je passe sur le reste de l’émission qui ne fait que confirmer cette analyse. Ségolène Royal parle comme si elle se positionnait comme incarnation du peuple de gauche, avec une véhémence qui indique qu’effectivement tout passe par elle. Son histoire d’amour avec les français était le titre de son dernier livre.

    Je vous dirais tout simplement que nous n’avons pas besoin d’être aimés par nos dirigeants. Qu’ils nous fichent à nos sentiments. C’est insupportable. Qu’ils gardent leurs affects pour eux et leur petit monde. Nous leur demandons simplement de savoir dégager par les moyens que la République leur donne, des analyses pertinentes et des moyens d’action. Cette mise en scène des souffrances de Ségolène serait moins visible si elle s’accompagnait d’un véritable projet économique et social. Mais sur ce point, c’était moins parlant.

  • j approuve ces propos totalement.le comportement de Segolene ne peut en rien coorespondre au profil d un chef d etat .Elle adopte des attitudes charismatiques qui conviennent peut etre a d autres auditoires a d autres foules je pense quelques fois a la Presidente BACHELET du CHILI habillee tout en blanc .De toute maniere les discours de ROYAL axees a 90 pour cent sur le social et le compassionnel ne convaincront jamais une majorite de francais . Elle confond la rethorique d un veritable Homme ou Femme d Etat et la rethorique d un Patrick LE LAY a TF1 emouvoir ttes les 5 minutes la menagere de moins de 50ans !

  • Nous pouvons suivre la campagne US, qui n'évite ni les travers de la com', ni les polémiques subalternes. Mais tout de meme, c'est d'un autre niveau.

  • Lorsque Mickael Jackson, la main sur le coeur, dit à ces fans "Je vous aime", avec une tête d'ange, aujourd'hui tout le monde se tord de rire.
    Lorsque Ségolène Royal, fait l'amour avec les électeurs, tout le monde se masturbe, car elle n'a d'autre projet que "le don de soi" dans une "histoire d'amour avec les français rose-bonbon".
    Diana Spencer, la mielleuse est morte, paix à son âme, arrêtons les copies.
    C'est fini le compassionnel, même les 80 O.N.G. en Afrique, se font jeter ou assassiner depuis l'affaire de l'arche de zozoé.

  • Chez DrUCKER tous les invites la voyait avec JC VAN DAMME comme nouveau compagnon moi je la vois bien avec STALLOne

  • NOn pas STALLONE JC LUCAS l entraineur de MANAUDOU !

  • @ Devers Gilles:

    Je ne partage pas votre analyse.

    En particulier, je pense au contraire qu'il est essentiel que la relation entre chaque individu et le pouvoir de la communauté soit aussi bonne que possible. Car c'est seulement ainsi, qu'ensemble on peut concrétiser le meilleur. Je pense, à l'inverse devotre commentaire dont la fin est très désabusée, qu'une affection entre individu et pouvoir de la communauté est le préalable indispensable pour faire face aux difficultés.

    En outre, elle ne parle que très longtemps après la campagne de ce qu'elle a enduré émotionnellement. Ca ne m'étonnerait pas que ce soit encore en deça de sa réalité. Alors, je trouve que vos accusations sont très injustes et je pourrais vous assimiler à la cynique phrase de De Talleyrand: "Il n'importe pas qu'un proie soit coupable ou innocente, du moment qu'elle est une proie" !

    Vous pourriez avoir un peu plus de respect et d'indulgence envers la première femme qui ait oser se risquer aussi loin en direction de la présidence. Plus de respect et de compassion envers sa souffrance d'être humain.

    Je ne vois pas quel plaisir on peut avoir à apprendre que l'on a été trahie, ni à toutes ces attaques à raz les chiottes.

  • Où l'on voir que les arguments contre SR sont suffisamment difficiles à trouver, pour qu'on se réfugie dans le fantasme sexuel (sadomaso, tant qu'à faire, pourquoi hésiter: ça fait du bien aux glandes???), ou le ramassage de crottes de chiens dans les caniveaux en les affublant d'alibi pseudo intellectuels : "substratum", à "Justine..." , ou à la "Cour Européenne..." (mazette! quelle étalage de ... confiture!)
    Ouaip!

  • "Quand les multinationales font de la politique"

    Pour ceux qui souhaitent savoir comment les multinationales pharmaceutiques imposent à l'Europe entière des politiques de santé publique totalement absurdes en matière de tabac :

    L'interview de Robert Molinard, professeur honoraire de physiologie et coordinateur du DIU de Tabacologie à la Faculté de Médecine Paris-Sud, est disponible ici :
    http://www.doktorglub.com/dotclear/index.php

    Merci de faire circuler ce lien autour de vous.

  • Ségolène a-t-elle droit au mal ?
    Elle a (avait) le devoir de se préoccuper de celui d'autrui !

  • Lorsque SEGOLENE ROYAL c'est lancée a la course PRESIDENTIELLE elle savait pertinemment ce qui l'attendait,ses problemes conjugaux devaient dater de bien avant son investiture pour la campagne et elle en a joue et en rejoue et se positionne en tant que femme (bien qu'elle ne prononce plus se mot)et bien sur, elle est l'objet de toutes les attaques parce qu' elle est une femme...je l'ai ecouté chez DRUCKER(tout le monde il est beau tout le monde il est gentil!!)tant qu'il l'a interrogé sur sa vie sentimentale et sur les mastodontes c'etait la SEGOLENE ROYAL femme mais lorsque il l'a interrogé sur la politique je n'ai pas vu la SEGOLENE ROYAL qui ce veut PRESIDENTE de la FRANCE elle a repondu.....du vent!!
    Lorsque on se positionne pour etre a la tete d'un pays il faut avoir un programme concret,savoir de quoi on parle,developper ses projets et non pas demander aux français de le faire a sa place,un chef d'etat doit mener et non se laisser mener,et pour les reformes importantes demander l'avis du peuple par referendum et surtout lorsque l'on veut etre PRESIDENT(E) de la REPUBLIQUE on n'est pas homme on est pas femme on est CHEF D'ETAT celui ou celle qui mene la barque pour qu'elle ne s'echoue pas!!!!

  • Oui mais la barque est déjà échouée, surtout après 25 années dont elle sert abusément à nourrir la planète.

    Alors, politiquement, que peut proposer d'autre une socialiste chiraco-mitterandiste ?
    La couler complètement ? Mieux vaut se contenter de faire des bisous aux français.

  • Segolene ROYALE n a pour seul ennemi en politique que son propre personnage et les postures qu elle presente des qu elle sort une phrase elle dit une contre verite qui fatalement lui retombe dessus sa derniere sortie contre le trou de la SOCIETE GENERALE etait une sottise de plus!Qu elle soit classee comme la personne N0 1 qui puisse faire opposition a SARKO ne m etonne pas on l a deja vu en 2007! Elle n a meme pas su assumer sa propre responsabilite dans une defaite de 2007 qui s averait fort possible de la part de la GAUCHE qui avait tous les arguments pour passer apres un quinquennat des plus desastreux de l histoire de la CINQUIEME pour un president dit de droite! Son apparte sur ses deboire avec son mec pendant la campagne qui l a tant marquee est vraiment qu elle n est pas a la hauteur d une fonction de chef d etat ! Quand Gilles Devers faisait allusion aux elections americaines et losque je vois Hillary CLINTON je vois la carrure d une chef d ETAT lorque je vois une ANGELA MERKEL je vois une FEMME d ETAT je ne comprend toujours pas et je ne comprendrai jamais pourquoi les militants socialistes l ont choisie au sein du ps pour affronter SARKO ! MEME SEGUELA qui est un homme paye pour avoir du FLAIR s est apercu en cours de campagne que la GAUCHE allait dans le mur avec ROYAL!!!

  • Non, je ne pense pas que mon billet mérite les qualificatifs peu flatteurs que m'offre qq lecteurs.

    Tout d'abord, le droit peut vous paraitre fumeux. Mais c'est l'analyse qui fait consensus. Désolé s'il y a des mots latins et la référénce à une Cour européenne.

    Pour le reste... Essayez de penser que le but premier n'est pas de déssouder telle ou tel. Ce petit blog aurait d'ailleurs bien de la peine.

    Nous essayons simplement de réfléchir sur le discours public, et de poser qq questions qui éventuellement dérangent.

    Il faut se poser la question de la défaite. Coment a-t-il été possible après deux mandats de Chirac de laisser passer l'occasion? Comment se fait il que le nouveau souffle est venu de l'UMP et non pas du PS?

    Le Pen avait récupéré un électorat très populaire, et le transfert se fait au profit de Sarko, pendant qu'un Besancenot décomplexé cartonne.

    Acceptez aussi la question du leadership du PS!

    Le PS sait-il répondre aux questions que se posent les gens? C'est loin d'être évident! Quel est le programme économique et social du parti? Comment expliquer son point de vue sur l'Europe? Que sera la Gauche dans le monde européen de 2007?

    Ca fait tout de meme de vraies questions!

    Au lieu de répondre, c'est l'affichage compassionnel. Ras le bol! Elle veut nous aimer, et dit que nous sommes son histoire d'amour. C'est le titre de son livre. Mais, pardonnez, nous n'avons rien à fiche de l'amour qu'elle nous porte.

    Elle dit qu'ils l'ont fait souffrir atrocement mais qu'lle ne leur en veut pas. Quel niveau!

    Il ne sert à rien de se drapper dans le grands mots de l'honneur en politique, pour aller racontez ses petites histoires chez Sigmund Drucker. Oui, son discours puise dans la réthorique SM, que cela vous plaise ou non. Lisez à tete reposée ce qu'elle a dit. Et je n'ai jamais qualifié la personne, mais son discours.

    Voyez vous, je pense que responsable politique doit disposer une réserve, une hauteur de vue. SR avait assassiné DSK lorsque celui-ci avait du démissioner, pour une affaire dans laquelle il a été blanchit. Elle avait dit " la politique c'est servir et pas se servir".

    Si le PS ne fait pas une vaie autocritique, il va finir comme le PC. Et comme il se contente de récupérer les déçus du sarkozisme, il court à sa perte.

  • L'auteur de cette tirade est-il un grand malade ?

    Partir d'une conclusion erronée puisque partielle, partiale et basée sur des recoupements non démonstratifs bien que pseudo scientifiques pour pondre une telle diarrhée verbale est uns signe inquiétant !
    Question subséquente : la société doit -elle interdire l'expression polluante d'un malade qui se veut psychanalyste ???
    Bof si ça le soigne ! Pourquoi pas ?

  • SEGOLENE ROYAL a la tete du PS et candidate a la future election PRESIDENTIELLE c'est ,FAUTE d'une autre alternative SARKOZY POUR 10 ANS!!!!

  • Au risque d'en prendre encore pour mon compte, je dirais : tout à fait! Et celle qui fera le bonheur de Nicolas est SR,... à moins que SR se mette à la politique...

    Mais vous avez bien raison. Les minauderies SM de SR feraient sourire, si elle n'était pas entrain de s'imposer comme source de blocage politique.

    Et si Noclas s'effondre, c'est Juppé qui viendra en recours

  • quand J entend Segolene surtout comme je l ai entendu DImanche je pense qu elle n a de reve inconscient que de revenir dans une contree du proche Orient ou l on parle la langue arameenne son pere n est plus militaire mais il est charpentier elle n est pas une femme mais un homme il a plusieurs amis fideles mais l un d entre eux s appelle JUDAS et va la trahir ! a la fin de son reve elle est a 5 m plus haut qu une foule immense les bras cloues sur des bouts de bois au vineau des poignets ses chevilles sont clouees ensemble sur un poteau et une couronne d epine lui defonce le cuir chevelu !D infames hommes armes aux ordres d un dictateur sanguinaire ont execute la sentence de la crucifiction pour delit d opinion Le sang coule il en fait don a l humanite ! le REVE de SEGOLENE s est acheve ce n etait pas un cauchemar ! un REVE ! Il faut qu elle se receille car une attachee de presse de TELERAMA l attend pour une interview et un redactionnel!

  • La boue tente toujours de ramener à elle, ce qui la dépasse (Joseph Losey)

    Désolé, monsieur Devers, mais aussi bien votre article que le niveau du blog de commentaires est une parfaite illustration de cette pensée.

  • Ségolène en Christiana. Elle est belle celle-là !
    Effectivement, l'appel à la compassion, le don de soi à l'humanité, les judas autour d'elle ..
    Ils ont tellement besoin de réinventer un nouveau christiananisme avec des roses en guise de couronne d'épines.
    On savait que Ségolène avait un grand destin. Le voilà.

    Je le note. Merci Lemurien.

  • Ne soyez pas désolé, le principe est que chacun s'exprime librement.

    Je formule de manière différente:

    - Ne trouvez vous pas que le compassionnel atteint un seuil jamais égalé?
    - Si les socialistes veulent changer la vie, qu'offrent-il en matière économique et sociale?

    Si j'obtiens une vraie réponse sur la 2° question, cela relativisera la 1°. Mais si vous n'entenez pas que cette manière de se mettre en scène peut révulser, alors vous vous préparez de belles années d'opposition politique.

  • Tout est plutôt bien, la droite est pouvoir pour mille ans.
    Je veux que Ségo reste à la TV. De toute façon, je ne regarde jamais Drucker.

  • Ségolène Royal ne sait pas où sont les limites du possible,elle nous inflige ces déboires,elle accuse sans preuves,François doit respirer de ne plus la supporter,en tous cas candidate du PS ou pas si c'est elle alors je voterai F.Bayrou./

  • Si SEGOlLENE rencontre parfois un peu d incomprehension parmi certains sourds qui ne neulent pas entendre ce qu elle declare c est parce que c est comme au pied de la tour de babel personne ne parle la meme langue SEGOLENE est une ATHEE MYSTIQUE elle a toujours deteste les intellectuels surtout JOSPIN qui en est un les francais detestent qu on leur enumerent des chiffres les economistes ne sont jamais d accord entre eux doit on mettre un peu de KEYNES dans une economie liberale? les francais s en foutent ce qu ils noient c est leur fin de mois a boucler .Le language mystique differe du discours politique et beneficie d un sacre avantage il echape a tous les pieges tendus par les detracteurs !RENDONS aux JEUNES de BANLIEUE l ESPOIR! SOUlageons ceux qui rament toute l annee il faut remetre des postes dans l education nationale pour que nos jeunes n arrivent pas en 6eme sans savoir lire !! les jeunes francais meritent une grande politique axe sur la democratie participative!!En fait on avait traite Le pen de POPULISTE parce qu il disait quoi faire pour soigner notre France SANS dire COMMENT et ponctuant ses PHRASES de GRACE a DIEU ! SARKOZY a gagne les election avec l aide de ROYAL mais aussi parce ses discours ont galvanise des millions de gens meme si ses discours etaient ecrit par HENRI GUAINO ces discours n etaient pas seulement messianiques ils exprimaient une volonte politique et comment la mettre en oeuvre ! LES francais ne sont pas encore pret a suivre des populistes de droites comme de gauche meme si ils se sentent habites d une mission divine sacrificielle!

  • La députée PS Elisabeth Guigou a accusé lundi Ségolène Royal d'être allée «sur le terrain» de Nicolas Sarkozy en évoquant sa rupture avec François Hollande lors d'une émission de Michel Drucker.

    «Je ne suis pas d'accord avec le fait de revenir sur un certain déballage de sa vie privée. Les Français méritent mieux. La politique, ce n'est pas "Les Feux de l'Amour", a dit l'ancienne ministre interrogée par la chaîne Public Sénat. Pour la gauche, courir sur ce terrain-là derrière Nicolas Sarkozy n'est pas très mali. Je pense que nous aurions intérêt plutôt à prendre l'exact contrepied, y compris sur le style».

    L'ex-candidate PS à la présidentielle «avait dit qu'elle arrêterait (...) c'est très dommage», déplore encore Mme Guigou. Ségolène Royal a évoqué dans «Vivement Dimanche», sur France 2, sa séparation d'avec le patron du PS François Hollande, son compagnon de 25 ans, disant la souffrance d'avoir été «trompée» et le soulagement de se sentir «libérée». La candidate à la présidentielle avait fait connaître sa rupture dans la foulée des législatives de juin 2007, affirmant alors qu'elle n'évoquerait plus sa vie privée

  • Dire que Françoise Holland a failli devenir 1ere Dame de France. LOL

    Finalement, si vous étiez socialiste, qui auriez vous choisi pour candidat ?

    Perso, j'aurais gardé Lionel Jospin. Le plus intellectuel certes, mais il me parait probe, ce qui est rare en politique.

  • @Ingenys : Si tu avais connu Christine Boutin jeune il y a trente ans lorsqu'elle a adhéré à l'udf tu dirais maintenant qu 'elle a été la plus belle femme de la politique Française !

    La politique ça use et le stress fait parfois grossir !

  • Ah oui ! Faudrait retrouver une photo de Christine jeune.

    C'est comme le montage photo de Closer condamné auj. à 30.000 € d'amende.
    Faut dire que voir Carla Bruni et Cécilia Ciganer-Albeniz dans le même maillot de bain côte-à-côte, l'avantage est pour la plus jeune.

    M'enfin, Ségolène avec un long cou, des paumettes saillantes, une allure de Diane chasseresse ..
    Je doute un peu de ce que tu dis pour la comparaison avec CB.

  • bien heureusement francois hollande ne sera jamais la premiere dame de france amara est la seule du ps a meriter ce titre si elle epouse son idole trancois hollande s il devient president de la FRANCE hypothese tres peu probable compte tenu du nombre de propositions de sa part en tant que PREMIER SECRETAIRE du ps avec son copain JEAN MARC EYRAUd TOUJOURS aussi inexistant dans la classe politique qu on peut l etre quand on frequente le PARLEMENT FRANCAIS comme on frequente le bar du coin ! comment vas tu? t as vu la petite PECRESSE elle y arrivera c est elle ou RACHIDA! TU crois qu elle porte un string ou une culotte? Voila les supporters de SEGOLENE !

  • Ah oui c'est vrai ! J'avais oublié Rachida. Qu'est-ce-qu'elle est belle Rachida.
    Oh là là ! Une pure beauté typée. Sans chador. Elle a un sourire à faire pleurer les pierres.
    Elle est aussi douée que Ségo et elle a bcp souffert dans sa jeunesse.

    Puis la Justice française qui est à l'envers, Rachida va la remettre à l'endroit. Quelle femme !
    Quand on voit tous ces magistrats et tous ces avocats qui pleurent dans les rues quand Rachida passe, c'est pas du sado-maso ça ?

  • Ah ! Gilles Devers doit se frotter les mains: son blog nuisible fait un tabac ! Accourez, il y a encore des pierres à lancer ! Il y a plein de médiocres qui le suivent sur le chemin de la haine.

    Qu'a donc exprimé Ségolène Royal ? Sa souffrance d'avoir vécu dans le mensonge et d'une trahison conjugale. Dans pareil contexte, il n'est pas surprenant que les graves attaques qu'elle avait subies durant la campagne aient été ressenties de manière extrêmement difficile, voire atroce. D'autant plus, qu'il y a eu des trahisons de camarades socialistes, alors qu'elle avait été candidate légitimement désignée par son parti.

    Elle dit ensuite qu'elle pardonne. C'est vrai qu'après tant de violences, ça surprend. Mais à la réflexion, c'est tout de même le meilleur qu'un être humain puisse concrétiser en pareille circonstance : pardonner. Au moins, cela a le potentiel d'apaiser les conflits et de repartir sur une nouvelle base.

    Clairement le pardon déplaît à l'auteur de cet article, M. Gilles Devers. Peut-être, préfère-t'il la contre-violence ? En somme, si son article me déplaît, je pourrais aussi bien aller lui loger une balle entre les deux yeux ? Est-ce donc-là son projet de société ? Un cycle infernal de violences et de contre-violences ?

    Mon opinion personnelle est que Gilles Devers n'est guère qu'un pion malfaisant de la droite. A l'évidence, il ne voit pas qu'un pouvoir pourrait être meilleur que juste réguler la violence des égoïsmes individuels en compétition les uns avec les autres.

    Comme la plupart des humains, je préfère un pouvoir qui parvient à se faire estimer et même aimer, pour développer une interaction efficace avec chaque individu. C'est seulement ainsi, en dépassant les égoïsmes individuels, que nous serons à même de résoudre des problèmes mortellement dangereux, tels le réchauffement climatique.

    A ce point de vue une stratégie de pouvoir novatrice, féminine, qui typiquement cherche à se faire aimer, pourrait bien être la meilleure possible pour notre avenir. Il faut revoir la relation entre l'individu et le pouvoir de sa communauté. La régulation par la seule contre violence légale, typiquement guerrière et masculine, est à ce point de vue nuisible. La logique de guerre, cet cycle interminable de violences et contre-violences, tel votre article, cela a déjà montré ses limites absurdes. Ne serait-ce, qu'avec tous ces arsenaux thermo-nucléaires. Nous ne voulons plus de cela, Monsieur Devers. Nous voulons que nos enfants aient encore un avenir. Alors, vous pouvez garder votre haine.

  • t as oublie RAMATULLAH YADE le plus beau sourire africain de la planete politique et une dure de dure parmi les durs ! je suis favorable au gouvernement fillon meme jusqu a ce qu il craque ! parce que ses membres a part BACHELOT caricature de ministre sont convaincus quoique novices de servir a quelque chose pour le bien du pays et ca va de amara a alliot marie la marechale chiraquienne quand je vois LAGARDE CHRISTINE je suis plein d admiration! PECRESSE pareil ! BRAVO MESDAMES montrez aux vieux grognards du pc et du ps de quoi vous etes capables vous avez remarque ROYAL est Presente toutes les annees bissextiles au PARLEMENT!!!ET ROUDY la super gardienne des instances du PS comme la buse qui guette sa proie!!!!

  • @Rhone - Alpe 08 je reponds a votre plaidoyer pour SAINTE SEGOLENE Certains francais cherchent tout simplement a eviter que l ETAT Francais devienne le jouet d une ex ENARQUE fort douee comme Secretaire d Etat a l Education Nationale de la France car tout simplement la FRANCE n a pas besoin par ces temps difficiles apres avoir ete geree par un ROI FENEANT par une Mere THERESA allumee!

  • il-y-en a qui ont vraiment de la mer...dans les orbites et les oreilles AVEUGLES ET SOURDS le MUST DU MUST pour ST. SEGOLENE.

  • @Rhône-Alpes08

    "Gilles Devers n'est guère qu'un pion malfaisant de la droite." J'ose à peine vous inviter à lire d'autres textes sur ce blog...

    Je ne reprends pas ce que j'ai dit plus haut.

    Je suis grand adepte du pardon, très supérieur au simple oubli. Je vous accorde aussi la sinciréité de vos propos. C'est ce que nous cherchons à faire ici. Alors, le procès d'intention...

    Je reste dans l'attente d'une réponse à la question "programme économique et social". Tout le reste est futilité.

  • @kriptonite ne t en fais pas jamais sego n ira a l elysee

  • @LEMURIEN
    Ca j'en suis sure....si le PS la nomme une seconde fois c'est qu'ils sont toujour dans le tunel!!! et le PS ne verra plus le jour avant des decennies..........pourquoi ne se penche t-il-pas sur E.VALLS je trouve qu'il dit des choses interessantes!!

  • @Rhône-Alpes08 ou L'apologie du pardon et du pouvoir qui sait se faire aimer.

    La bonne affaire ! Pardonner n'est pas le crier sur les toits. Et même celà dit, les spectateurs attendent la suite concrète. Et après le pardon c'est le néant. Bon, Gilles Devers l'a déjà dit.

    Quant'à préférer un pouvoir qui sait se faire aimer. C'est très subjectif. Hitler savait se faire aimer, et que dire de Staline, le p'tit père des peuples. Mais qu'il y a-t-il derrière la propagande mielleuse ?
    On pourrait s'étaler sur le sujet pendant des heures.
    C'est vrai je préfère Nixon et Thatcher. Un génie sait rarement se faire aimer, mais au moins c'est un homme, ou une femme, vrai, qui ne manque pas d'idée et de projet ambitieux.
    D'ailleurs, même dans "Le Monde" aujourd'hui, E. Guiguou donne raison à Gilles Devers en critiquant Ségo de faire comme Sarko.

    Faut arrêter la people-isation.

  • Etre populaire et se faire aimer longtemps c est une performance rare pour un chef d ETAT CHIRAC fut populaire tres longtemps jusqu a ce que son premier ministre essaie deintroduire le CPE destine a vider les cites sensibles de leurs jeunes non qualifies . CHIRAC n a pas vu les choses venir comme d autres affaires dans le passe comme il n a jamais pu imaginer LE pen au PREMIER tOUR ce PRESIDENT etait surdoue mais Sourd ! Betthoven etait sourd il n empeche qu il composa etant sourd les plus belles symphonies! parce que l ecriture de cette symphonie creeait en cet homme le meme equilibre que l ecoute! pourquoi cette reflexion parce que l ex eleve de polytechnique et de l ena GISCARD GISCARD etait capable de calculer de comprendre d ecouter d analyser de synthetiser de communiquer fe gerer de prevoir d anticiper sur l avenir ce qui est donne a des ATTALI a des VILLEPIN avec sa connaissance profonde de l histoire avec des LANG et leur grand sens de l ETAT a des FABIUS et leur remarquable parcours aux finances mais ne laissons jamais h ou f de gauche ou de droite les renes de l ETAT a des apprentis sorciers qu ils s appellent ROYAL ou BESANCENOT KRIPTONITE tu as raison VaLLS fait partie des politiques qui ne prennent pas les francais pour des veaux !

  • FRANCHEMENT KRIPTONITE j en ai MARRE de VOIR des ROYAL au devant de la scene c est INDECENT et OBSCENE!!!!

  • @ Gilles Devers. je vais vous répondre:

    Je souligen que mon opinion sur ce qui suit, n'engage que moi-même, même si j'ai l'impression que Ségolène Royal, sur ces points, est moins doctrinaire et plus pragmatique que le PS. En particulier, je pense que contrairement à beaucoup d'anciens cadres du PS, elle a fait le deuil du collectivisme de l'ex-logique Est-Ouest.

    Ce pragmatisme de tenter de faire au mieux avec la réalité capitaliste actuelle, est une nécessité, car c'est la seule voie réaliste. Il ne s'agit plus d'attiser les employés contre les directions d'entreprises, mais bien de créer les meilleures conditions pour le succès des entreprises ET de ceux qui y travaillent. Elle a cet avantage d'avoir testé un certain nombre de possibilités d'action de l'Etat, dans la région de France qu'elle préside. Son idée, dans sa logique donnant-donnant, est de proposer des mesures facilitatrices étatiques en faveur des entreprises, en contrepartie de mesures de ces mêmes entreprises en faveur de leurs employés. L'idée qui sous-tend cela, est de sortir d'une logique d'affrontement, pour viser une synergie entre employés et direction pour la réussite. L'entreprise y gagne en compétitivité et en bénéfices. Les employés y gagnent en accroissement des places de travail, en amélioration du revenu et en conditions meilleures de travail

    Parmi les autres mesures plus générales en faveur de l'emploi, qu'elle a proposées et qui ont aussi été votée par l'UMP de sa région, est par exemple cette belle idée de financer le permis de conduire aux jeunes sans emploi qui parviendraient ainsi à décrocher un contrat de travail

    Ce n'est pas un hasard si des pays comme la Suiise parviennent à bien s'en sortir économquement, alors même que les salaires y sont parmi les plus élevés d'Europe. La paix du travail y est pour beaucoup. Pendant qu'ici, on s'entredéchirait entre employés et direction, là-bas ils regardaient comment gagner ensemble!! Il s'agit de faire comprendre aux managers et aux employés qu'ils ont tous intérêt à ce que l'entreprise marche le mieux possible. Qu'il y a un intérêt commun à en négocier des retombées équitables pour tous.

    En d'autres termes, il vaut mieux humaniser un système libéral, y introduire une éthique, une équité pour les travailleurs, que détruire le tissu économique, les places de travail, en vaines luttes de classes, dans un système mondialement libéralisé et capitaliste. La priorité est la condition économique des ménages et cela passe par les places de travail et le dynamisme des entreprises françaises.

    Bien sûr, vous ou d'autres vont crier au blairisme. Mais si vous entendez par-là, que cela consiste à faire au mieux pour que les gens aient un travail dignement rémunéré dans des entreprises qui marchent bien, alors j'assume ce qualificatif.

  • Exact, il y a réellement un problème dans le monde du travail en France.
    Rien que la vanité du petit chef, qui préfère employer celui qui ne fera pas de l'ombre à son ambition "de se la péter".

    Dans les pays anglo-saxons, les gens ne sont pas moins vaniteux, mais la culture du résultat est fortement imprimée. Ils ne peuvent se permettre de sacrifier la rentabilité pour satisfaire à leur orgueil de p'tits chefs. Ils n'ont pas le temps de se la jouer au détriment des employés.

    En France, on voit dans l'entreprise, un supérieur hiérarchique prèt à perdre les meilleurs éléments humains, du moment qu'il peut briller au milieu d'employés soumis préférés. Qu'importe la rentabilité, seul compte son orgueil. Il lui arrive de sacrifier des résultats pour satisfaire son égo.
    Surtout dans l'administration qui n'est pas soumise à loi du marché, on ne supporte pas les gens talentueux, on aime celui qui exécute et ferme sa gueule. Ce qui prouve bien que le meilleur rempart contre cette détestation du rapport chef égocentrique à subalterne, c'est la rentabilité.

    C'est sûrement la raison pour laquelle les français, à l'image des russes, aiment moins l'entreprise que d'autres pays industrialisés.
    Alors, le libéralisme est la meilleure solution pour libérer les travailleurs de cette mauvaise ambiance dans les entreprises françaises.
    En somme, avec le libéralisme, nous sommes tous égaux dans le monde du travail, car nous avons tous un seul but, la rentabilité.

    Sans le libéralisme, tous les buts sont possibles, et toutes les hypocrisies comme le paternalisme ou maternalisme d'une Ségolène, qui n'est en fait qu'un désir de mieux briller dans le regard de l'inférieur considéré comme un besogneux qui ne mérite que compassion.
    Qui aime le paternalisme aujourd'hui : ceux qui sucent leur pouce.

  • @Ingenis:

    Dans votre commentaire, il y a des élément implicites qui me plaisent bien. Du moins, ce que vous dites de la culture du résultat anglo-saxon, avec cette mise en priorité d'une recherche de la meilleure efficacité reléguant les egos aux poubelles de la médiocrité.

    Au risque de vous surprendre, comme Ségolène Royal. j'approuve fondamentalement le libéralisme dans l'accent qu'il met sur l'individu, sa liberté d'entreprendre, sa créativité et son génie propre. Je pense que ce sont-là, rien moins que le moteur et l'avenir d'une communauté.

    Si l'Etat doit être paternaliste , maternaliste ou inconsistant, n'est pas indifférent. L'Etat a classiquement été masculin et paternaliste. Dans un système libéral, il ne fait que réguler par la violence de lois assorties de sanctions, la violence des égoïsmes individuels en compétition acharnée, les uns avec les autres.

    Je vois un avantage fondamental à un pouvoir de type maternaliste. C'est celui de construire une relation indulgente, affectueuse, entre l'individu et sa collectivté. Exactement comme au sein d'une entreprise, si cette sympathie, cette estime réciproque se concrétise, je pense que l'individu, qu'il soit cadre, employé ou directeur, devient capable de dépasser son ego pour réussir ENSEMBLE. C'est dans cet aspect, que je vois un avenir possible au socialisme. Et la voie féminine me paraît à ce point de vue, digne du plus haut intérêt.

    Je pense que cette voie est jouable.

    Les récentes déclarations de Ségolène Royal à propos de la réussite, de l'épanouissement individuel et son admiration pour la performance économique de Toni Blair, me font penser qu'elle a les capacités de tenter cette voie inédite. Cela signifie qu'il va falloir repenser la relation entre individu et communauté, ainsi que créer une dynamique au sein des entreprises qui envoie l'ego des chefs aux oubliettes de l'inefficacité. L'avenir appartiendra à ceux qui réussissent ensemble. C'est vrai pour les entreprises, comme pour la communauté.

    Comme vous, je désaprouve fondamentalement les systèmes collectivistes qui écrasent l'individu et lui imposent un socialo-communisme démotivant et à terme, aussi inefficace qu'improductif. sans parler des goulags et autres saloperies sordides que cela avait enfanté.

  • @Rhone-Alpes
    CE que vous decrivez c'est tout simplement notre devise:LIBERTE-EGALITE-FRATERNITE
    LIBERTE d'entreprendre
    EGALITE entre les patrons et les salaries pour retirer une juste contribution de leurs travails
    FRATERNITE qui decoulera automatiquement des deux principes ci-dessus car si les employeurs et les employes travaillent main dans la main et participe au bien collectif ensemble le peuple s'unira!!!
    Reste a trouver la personne qui permettra de mettre tout cela en oeuvre et je doute que cela soit S. ROYAL qui elle ne pense qu'au pouvoir a une fin personnelle!!!!!!!!!!!!!

  • il faudrait en premier que si c est une femme ou un homme qu il ait l esprit d equipe il faut savoir s entourer personne ne possede la science infuse en politique ! il y a des permanents des militants des chefs des secretaires qui aiment etre ecoutes lorsqu ils donnent leur sentiment il y a des specialistes de l economie de l armee de la geopolitique des mecanismes internes a l entreprise du social de la sante de l education de la finance internationale de l europe de la chine de l inde de la russie consulter en tete a te te des patrons de multinationales des commercants des responsables non politises de quartiers accepter des debats houleux et ne pas en douce jouer SOLO en pensant vous etes tous des nases moi j ai besoin de personne je m adresserai directement aux francais rien qu en me voyant arriver avec mon tailleur blanc j aurai leurs voix ma belle figure et mon charime suffiront!

  • On sent l'euphémisme. Libéralisme fait peur, alors on parle de blairisme, de social-démocratie, de socialisme à la française ..
    C'est une façon de nuancer le libéralisme absolue qui n'a plus cours.
    On devrait s'accorder sur les mots, sinon on risque de parler de la même chose en se jettant des insultes par incompréhension.

    En somme, Ségolène Royal, qui est le sujet de ce thread, ne doit pas être bien comprise.
    En quoi le maternalisme n'est pas aussi néfaste que le paternalisme qui n'a pas fait ses preuves ?
    Dépasser les égos par une relation affectueuse féminine qui chapote les individualités.
    Ce n'est pas évident à comprendre.
    Je me demande si à trop vouloir faire passer un message sans dire les mots, celà ne donne pas un sentiment de trouble.
    Mon avis, c'est que Ségolène Royal doit revoir sa copie. Sûrement n'a t-elle pas vraiment eu le temps pour cette dernière campagne électorale. Mais ce sera difficile pour elle, si elle ne laisse que le sentiment de materner la population.
    Et la preuve avec le sujet présent de Gilles Devers qui ne fait que refléter un sentiment général qui n'est pas forcément parce que l'on est de droite.
    Moi qui suis politiquement plus proche du regretté Raymond Barre, je ressens le même malaise qu'Elisabeth Guigou sur les déclarations de Ségolène.

  • @Kryptonite:

    Je pense que nous sommes plus ou moins sur la même longueur d'onde.

    Il faut bien voir que la qualité de la relation entre individu et pouvoir de la communauté, ainsi que la qualité du lien entre employé d'une entreprise et sa direction, sont la clef d'un système social à succès.

    Je suis convaincu que l'usage de la contrainte contre la volonté des êtres aboutit à un résultat suboptimal. C'est pourquoi une inter-relation de nature affectueuse est essentielle. Les femmes y sont généralement meilleures. Il est nécessaire pour une direction, comme pour un gouvernement de se faire aimer. S'il parvient à convaincre par la raison et la douceur, il sera respecté et suivi. S'il s'impose par la contrainte, il sera suivi en marche arrière et torpillé à la première occasion.

    En ce qui concerne la personnalité de Ségolène Royal, je pense qu'elle est bien plus complexe que ce souci de plaire, inhérant à la politique et aussi aux femmes. Néanmoins, il faut admettre que c'est clairement une tentative de se faire aimer. Cela est tout, sauf insensé, dans la perspective que je défends. Au- delà de cet aspect, je pense que c'est une personnalité qui a de multiples autres facettes qui vous sont inconnues et du talent à revendre. Elle a peut-être été plus profondément blessée qu'elle ne le dit. Alors, elle n'ose plus que rarement se risquer hors de sa carapace de machine de guerre à démolir la droite. Il aurait été impensable qu'elle débarque ainsi, en plein champ de bataille, avec les idées que je défends ici. La peur d'être encore plus profondément blessée dans ce qu'elle ressent être juste. Je suis convaincu que le jour où elle se sentira moins menacée, dans un cadre plus appaisé que pareille arène, elle brillera de tous ses feux.

  • @Rhone-Alpes08
    Vous avez dit le mot le RESPECT c'est le maitre mot pour une relation entre tous les etres.Un employeur qui respecte son employe qui lui reconnait le merite auxquel il a droit et le paye en consequence c'est employeur sera payé de retour,mais je ne suis pas d'accord pour faire intervenir l'amour/affection dans la relation employeur/employes on doit maintenir une barriere car l'un comme l'autre pourrait un jour jouer avec cette affection!!!!
    L'employeur/l'employe doivent rester a leur place respective et se respecter l'un/l'autre et retirer chacun les benefices de leurs travail

  • @Je te suis a cent pour cent KRIPTO j ai fait les frais de travailler pour des entreprises familiales ou on s invite on se fait inviter on entre dans l intimite de la famille dirigeante on connait les parents oncles tantes etcetcetc au bout de 3 ans tu t apercois que le respect des conventions collectives est a geometrie tres variable que tu fais des heures et des heures et que t es pas plus avance que lorsque t es entre dans la boite c etait une famille juive pied noir je pensais que c etait un cas particulier car en ALgerie ils avaient peut etre pris de mauvaises habitudes? non j ai eu une autre experience du meme type dans une autre pme familiale on se tutoie on bouffe ensemble on va chez l un chez l autre et resultat tu te fais gentiment exploiter de maniere ultrasoft!!! je prefere de loin les grosses boites ou il y a des barrieres mais ou on ne se fait pas avoir a l affectif toute l annee!!

  • Dans toutes choses il doit -y avoir des limites, pour nous eviter des lendemains qui dechantent!!!!
    bonne apres-midi lemurien je suis obligé de m'absenter vous retrouverez demain peut-etre sur le blog avec les autres.

  • Mais alors que devient la célèbre citation de Caligula : Oderint, dum metuant, « Qu'ils me haïssent, pourvu qu'ils me craignent ! »
    Jusqu'à présent, les patrons ont toujours expérimenté qu'il valait mieux se faire craindre qu'aimer. Caresse ton employé et bientôt il te marchera dessus.

    On entre dans le sujet de la théorie élitiste du XIXe siècle. Cette théorie romantique était toujours valable aujourd'hui et kriptonite rappelle que le respect, n'est pas l'affection.
    Est-ce-qu'aujourd'hui, on peut changer la donne ? L'employé pourra-t-il taper sur l'épaule du patron ? Peut-être diner à la même table.

    Je me souviens de mon premier emploi à 18 ans, au GAN. Il y avait un restaurant d'entreprise avec une petite salle réservée aux cadres et une grande pour les non-cadres. Et comme si ça ne suffisait pas, un ascenseur de luxe était réservé aux mêmes cadres, interdit aux subalternes. Et tout comme devant un roi, un employé devait respecter le protocole et la circuit hiérarchique.

    Aujourd'hui, on a supprimé les 1ere classes dans le métro, mais de là à supprimer les prérogatives dans l'entreprise française, il y a du taf. On est toujours au rappel à l'ordre : "chacun doit savoir rester à sa place".
    Alors bien sûr, une entreprise à l'américaine, dont Google est le plus bel exemple, c'est le top. Mais cette mentalité de copinage, tout degré confondu, nécessite une sélection et un tri de salariés modernes, jeunes, dynamiques, à l'esprit ouvert et nanotechnologique, dont la vision est accès sur l'unique résultat. C'est une minorité infime surtout au regard de l'esprit franchouillard. Chez Google, il faut savoir danser d'un pas léger, se moquer de soi-même, et ne pas craindre de se promener une girouette sur la tête. La mentalité Google, ne former qu'un, n'est pas donnée à tous, surtout sur "le vieux continent".
    Vouloir celà pour les entreprises françaises, c'est très ambitieux.

  • Il y a eu ybe époque où tout allait bien: pas de peine à distinguer Droite et Gauche. Ce n'est plus le cas, et ce n'est pas une donnée propre à la France.

    Je crois qu'il y a deux questions:
    - c'est quoi "de Gauche"?
    - La Gauche peut-elle se renviduqer du socialisme?

    Corriger les excès du libéralisme, apporter la dimension humaine? Certes, mais une large part de la Droite se retrouve sur ces positions. Quelle est la spécificité "de Gauche".

    Pour le moment, il me semble que c'est l'économie libérale, tempèrée , et les droits d l'homme. Et l'une des grandes difficultés est qu'il ne peut y avoir de transformation sociale qui exclurait la dimension internationale. Or qui en veut en Europe?

    Les différénces se jouent à la marge. Mais était ce mieux qd le débat était tranché, mais caricatural? Et pb, comment parler à l'électeur?

    La véritable ligne de fracture n'est-elle pas l'Europe?

  • @ Gilles Devers:

    Non, je crois que la différence est claire, à partir du moment que l'on admet comme base réaliste d'action, le fait d'une économie libérale, au niveau planétaire:

    La logique d'un gouvernement purement libéral est le laisser-faire économique sauvage, avec quelques lois contraignantes, régulant le marché, afin de préserver les intérêts de ceux qui auront su s'imposer dans le grand panier de crabes des égoïsmes individuels en compétition, les uns avec les autres. L'aboutissemnt logique, en est ce qu'on avait vu dans la Russie de Eltsine: l'avénement d'une oligarchie, aux détriments de tous les autres.

    Une vision socialiste, dans un tel monde économiquement libéral, est dans une humanisation du libéralisme. Je ne la conçois que dans un dépassement de l'individu pour une cause plus vaste : sa communauté, dont son entreprise. Cette vision a le potentiel d'une efficacité supérieure, aussi bien pour les entreprises, que pour la communauté. Un dépassement de l'individu ne peut guère se concevoir que dans un climat de confiance, d'indulgence, d'affection et de respect mutuel (je souscris aux remarques qui ont été ajoutées alors que j'étais au travail) Si l'individu est reconnu et estimé par sa communauté, alors il y a de bonnes chances qu'il en prenne soin. A ce point de vue, dans une économie libérale, un socialisme de ce type a le potentiel d'une plus grande efficacité pour tous. Les femmes ont un potentiel relationnel fondamental dans une telle logique.

  • je pense que comme ce qui a ete dit precedemment le concept droite gauche ne sert qu un systeme pondu savamment par deux partis majoritaires francais qui parlent de scrutin a la proportionnelle et souhaitant qu il reste une eternelle arlesienne.BAYROU a fait le pari de creer un pole centriste son personnage n etait credible qu aupres de ceux qui ne le connaissait pas : ceux qui le conaissaient savaient qu il ne voulait que le pouvoir et rien d autre .Pour ce qui concerne le capitalisme je ne vois pas l utilite de faire de la semantique pour savoir comment le decliner en LIBERALISME ECLAIRE ou LIBERALISME SOCIAL la MOndialisation a certes vide en partie notre activite manufacturiere francaise mais elle a permis de retablir un equilibre dans les rapports EST OUEST ET NORD SUD sans l OMC .Je remarque au passage que la FRANCE est le dernier pays au monde a encore se referer au SYSTEME SOCIALISTE SOVIETIQUE ANTE OU POST ELTSINE JE persiste et signe quand je dis qu il existe dans l inconscient d une partie de la GAUCHE francaise un sentiment de frustration apres un FRONT POPULAIRE rate et surtout une aventure sovietique ayant une fin aussi desastreuse .TANT que le PS ne se sera pas sevre du reve socialiste du chant de l INTERNATIONALE de toute forme de marxisme il sera dans l impasse totale! je note pour revenir a la mondialisation que nous ne refusons pas les installations d usine etrangeres en FRANCE QUant au systeme DRoite gauche il va se plus en plus se rapprocher du systeme DEMOCRATE REPUBLICAIN americain beaucoup plus proche des antagonismes de pensee des francais qu on ne le pense.

  • L'avenir est peut-être le Parti démocrate de Bayrou et le Parti républicain de Sarkozy.
    Mais avec une femme à la tête de chacun de ces 2 Partis politiques.
    Le Parti socialiste se réduira à une peau de chagrin comme le Parti communiste.
    Socialisme, communisme, ce n'est plus le XXIe siècle.

    Le libéralisme est pourtant très régulé par des taxes et des impôts très importants. La redistribution sociale est tellement élevée que la France risque de s'écrouler sous la charge. Alors que pourrait-on faire davantage ?
    Un socialisme qui freinerait davantage ce libéralisme "sauvage", on se demande bien comment sans entrer dans la dictature ou tuer toute entreprise. La CEE n'est tout-de-même pas la Russie de Eltsine.
    Le libéralisme contrôlé n'est pas l'idéal, mais l'on n'a pas trouver mieux pour impulser l'économie. Dans libéralisme, il y a liberté. Sans carotte, personne ne se dépasse.
    On peut regretter la loi du marché, l'argent qui va à l'argent, les abus sociaux, les paradis fiscaux, les marchés boursiers qui se grippent .. Mais utiliser le baton autrement que par la régulation des taxes et impôts, c'est réinventer la dictature.
    Le rêve serait que tous les pays s'accordent pour refuser le dumping, les sociétés offshores, les paradis fiscaux. Mais c'est la liberté de chacun et c'est intouchable.

    En somme, corriger davantage les excès du libéralisme, c'est vouloir que la France sois sur la lune. Et ce n'est pas demain la veille.

  • Parfaitement Ingenys ANNE LAUVERGEON Presidente du GROUPE AREVA se lance en politique la 8 eme femme la plus puissante de la planete prvoque un putsh sur l ump avec la complicite de CHristine LAGARDE et de VILLEPIN pour briguer l investiture aux prochaines presidentielle! FAdela AMARA et RAMATULLAH YADE quittent SARKO pour diriger au PS en evincant HOLLANDE EYRAUD etLEFOLL de la direction du PS avec la complicite de LANG FABIUSet STRAUSS KAHN et FADELA AMARA est investie pour les primaires aux presidentielles apres une bagarre acharnee contre le modem de BAYROU et ROYAL qui voulait persister a creer l alliance avec le modem ! VOILa un petit scenario croquignolet que j ai imagine ce matin en me brossant les dents!

  • En te brossant les dents pas en te rasant ? comme notre cher Président bien aimé.

    Moi aussi, en me douchant, je faisais une politique fiction. Je me disais que Ségolène pourrait bien ne pas s'imposer au PS trop bouffis qui s'écroule le poids de leurs trops nombreux candidats incompétents.
    Une opportunité se présente, Bayrou casse sa pipe, et Ségo prend en charge le MoDem qu'elle fait décoller avec l'apport de ses nombreux fans à 20 €.

    Sarko assassiné comme Kennedy, son égérie Rachida prend la tête de l'UMP qu'elle renomme Parti républicain. Et elle fait élire la prochaine candidate du nouveau parti politique : Carla Bruni.
    A moins que tu ne préfères Christine Boutin.

  • @ingenys non pas Boutin BACHELOT l ex pharmacienne qui administrera aux francais fes doses de LEXOMIL superieures a celles de CHIRAC pour qu il voient enfin la FRANCE en rose fuschia !elle nommera premier ministre Pierre BERGE le banquier de SEGOLENE ROYAL de maniere a ce qu elle revienne habiter le POiTOU CHARENTES elle organisera de super gay pride a MATIGNON avec tous les ministres et toutes les ministres super feministe du monde politique!

  • Une campagne présidentielle Roselyne contre Ségolène. Mais alors, c'est 80% pour Roselyne. La joie, la gaité, l'humour, la bonne humeur est de retour.
    Gay Pride à Maquignon (SIC) avec Pierrot, puis Jack Lang à la Santé remplace Bachelot. Avec uniquement des femmes au gouvernement.
    C'est la France idéale de notre ami Rhône-Alpes08.

  • « Une vision socialiste, dans un tel monde économiquement libéral, est dans une humanisation du libéralisme. »

    Bon. Je crois que c’est tout le problème. Parce que poser l’opposition droite-gauche sur la question de l’humanisation de libéralisme conduit, me semble-t-il, à la perte de la gauche. Car, le libéralisme le plus fou qui serait celui de la droite, et qui nierait la valeur humaine…C’est caricatural.

    Ce qui me semble s’imposer, c’est que l’humanisation du libéralisme est la condition de son succès. Les « libéraux » l’ont bien compris. Passé la phase cruciale du décollement économique, l’intérêt supérieur du libéralisme est de s’humaniser, pour assurer sa stabilité, pouvoir compter sur des agents apaisés, et fidèles. Je vais être rapide, mais je fais le lien avec les travers de l’humanitaire qui permettent de rendre les dictatures durables et les guerres moins douloureuses… Kouchner est logique avec lui même quand il rejoint Sarko. C’est en cohérence avec toute son action.

    La grande question est la propriété des moyens de production. Et oui ! Ce n’est pas vers Kouchner que la Gauche doit se retourner, mais vers Marx. Le reste, c’est de la blague. Relire Marx, et ne pas se contenter des commentaires. Réinterpréter. Ce que ça donnera ? Je n’en sais rien, et ce n’est pas vraiment mon job. Mais c’est par ce retour à ce qui est sa source qu’à mon avis la gauche à un avenir.

    C’est l’épreuve du feu. C'est ça, sans certitude que ça accoche, ou pas grand chose.

    Sinon, le gauche tendra à devenir "une droite plus sympa", une droite humaniste a qui on fera appel quand les choses vont mal, parce qu’elle sait faire plus en douceur. Sans refondation idéologique, c’est la catastrophe assurée.

  • @gilles devers
    "Sinon, le gauche tendra à devenir "une droite plus sympa": voir Tony Blair et Gordon Brown, le tout avec une conviction parfaite, ultra solide, trempee dans la religion, catho pour l'un, Eglise d'Ecosse pour l'autre. Il faut savoir cela pour bien comprendre la politique de ces deux animaux politiques. Ce qui donne ce curieux melange des genres, gauche-droite, droite-gauche, qui confond toutes les donnees et les analyses.

  • Le communisme est mort et enterré. Pourtant, le marxisme a été décliné sur tous les tons, dans au moins une dizaine de nations et durant plus de 50 ans. Ce que l'on sait maintenant des crimes contre l'Humanité des dirigeants communistes, n'a rien à envier au nazisme. Staline a exterminé au moins d'humains que Hitler. De laisser geler des millions d'humains en Sibérie pour leurs opinions politiques ne diffère pas fondamentalement des ignominies nazies.

    Jamais, aucun peuple n'acceptera un gouvernement qui écrase la révolte des civils de Budapest sous les chenilles des blindés, ni les procès truqués du printemps de Prague ou encore les saloperies de la Stasi et du mur de Berlin. Le marxisme est fini. Terminé.

    Cela étant dit, ayant eu l'occasion de m'entretenir avec plusieurs jeunes Allemandes de l'Est, force est d'admettre qu'elles disent toutes que les conditions pour les familles y étaient plus favorables à l'épanouissemnt qu'après la chute du mur. Cela était une bonne chose. Il faut rechercher de tels objectifs, mais la brutalité, l'ignominie des méthodes communistes étaient inacceptable. Je ne crois pas aux gouvernements qui règnent par la contrainte. Cela n'est pas le meilleur dont l'être humain soit capable. Les peuples et chaque individu le savent parfaitement.

    Le Marxisme du 20e siècle a été le nivellement de l'individu de manière contraignante au profit de la communauté. L'individu n'est pas reconnu dans un tel système et n'a aucun intérêt à se dépasser, mais aura des raisons de ne pas aimer un tel gouvernement, avec une hiérarchie si invasive et contrôlante. Je rend hommage aux millions de Russes, de Polonais, de Hongrois, de Roumains, de Tchécoslovaques, de Slovènes, de Croates, de Bosniaques et de Kossovars qui ont réussi à saboter le système afin de le faire tomber et s'en libérer. Ne vous en déplaise, mais je ne regrette pas les Staline, Beria, Krouchtchev, Ceaucescu et autres "génies" du marxisme.

    Il n'y a pas d'autre réalité que celle que l'on vit, Monsieur Devers. Et cette réalité est celle d'une mondialisation complète du libéralisme. Il n'y a pas d'autre choix réaliste que de faire au mieux avec ça. Mais, comme vous, le PS vogue encore dans les illusions d'un passé totalement révolu. On ne peut rien construire sur des illusions.

    Même les Chinois de la très officiellement communiste République Populaire de Chine, ont dans leur cuisine des machines- outils qui produisent jour et nuit des contre-façons pour leur plus grand profit et dans la plus pure tradition de l'esprit d'entreprise libéral ! Les capitaux chinois ne sont ni meilleurs ni pires que ceux des Américains. Ils participent au même capitalisme mondial.

  • Je souscris a ce post de RHONE- Alpe08 on doit effectivement prendre note dune certaine nostalgie qui doit habiter de nombreux allemands de l est qui habitant le meme pays depuis leur enfance doivent ressentir ce depaysement un peu de la meme maniere qu un maghrebin qui se sent bien dans le pays d accueil pour diverses raison prefere habiter le pays de ses racines sans les avantages europeens.Je ne peux souscrire a ce que vous dites GILLES DEVERS creuser l ideologie marxiste pour en extraire du bien etre ne peut etre que le SOCIALISME CASTRISTE apres tout j ai l humilite de dire que je n y ai pas habite et peut etre ce qui plait a MADAME MITTERAND c est que dans ce regime le laisse pour compte est peut etre moins delaisse par la societe que chez nous.D ailleurs dans cette partie du monde plusieurs nations carrement anti-americanistes dont le PEROU et le VENEZUELA essaient de concocter une recette anticapitaliste et un accord commun militaire pour faire face aux vilains gringos aide par leur valet fasciste le president URIBE!

  • Je viens de relire Châteaubriand et Tocqueville. Je peux bien tenter Marx. Marx est un auteur, et pour ceux qui souhaitent une entrée en douceur je conseille le livre du très peu gauchisant Raymond Aron « Marx et le marxisme ».

    Marx vaut mieux que le marxisme. Et s’il existe un lien entre la pensée de Marx et le communisme, c’est le lien de la perversion. N’en déplaise à Marie-Georges Buffet, la grande moderniste, qui du temps de Marchais, n’avait rien à redire de l’occupation par les forces soviétiques de la Pologne ou de l’Afghanistan, le communisme restera dans l’histoire comme un crime. Staline n’est pas comparable à Hitler, car le nazi poursuivait le but de l’extermination de populations spécifiques (Juifs, tsiganes, homosexuels,..) Staline, lui, s’en prenait à son propre peuple. Mais, juridiquement, les crimes relevaient de la même qualification de crime contre l’humanité, l’aspect « génocide » en moins. Le conseil de l’Europe, en février 2006, a reconnu cette qualification.

    Donc on peut lire Marx.

    Marx a posé la question de la propriété des moyens de productions dans une société industrielle. Toute une pensée s’est nourrie de ces analyse, et cela a bcp fait pour fonder « la Gauche ».

    Si le PS veut retrouver une cohésion, il peut essayer de puiser dans les travaux des pères fondateurs. Mon opinion est que si la Gauche a un avenir, qui la distingue de la Droite, ce n’est pas dans l’aménagement du libéralisme, car elle court alors après la Droite, et se perdra. Bill Gates prend sa retraite et va faire du développement humanitaire. Sera-t-il une icône de la gauche ?

    La Gauche a un avenir si elle entend réaliser la une transformation sociale.
    En a-t-elle les moyens ? Dans la mondialisation, peut on avoir une vraie action économique au sein de ses frontières ?

    Peut-elle s’y engager sans une refondation idéologique, qui la ramène à sa source, qu’est le marxisme non pollué ?

    Je suis pour ma part très septique. Il reste encore trop de référence « de gauche » qui ne mènent à rien. En France, je vois les soc’ s’illustrer dans la gestion locale et se désintéresser de la gestion nationale. Pas d'investissement. Simplement attendre que la Droite accumule les boulettes, pour reprendre le pouvoirs qq années, modifier à la marge, et ainsi de suite... Mais si la Gauche reste dans la gestion, elle perd sa raison d’être.

    Aussi, je pose la question de savoir si la vraie question qui structure les oppositions dans la vie politique française n’est pas l’Europe.

  • L'avenir ce sont des Etats capitalistes libérés et modérés et des fondations privées humanitaires.

    Bill Gates, Danièle Mitterand, Jacques Chirac, tous ont un point commun leur fondation respective.

    Alors que la gauche fonde son social et quelle laisse les droites s'occuper de la politique.
    Le PC hésitait à se renommer. Il hésite surement à devenir une fondation à la gloire des communistes victimes de l'impérialisme.
    Le PS pourrait devenir une fondation en faveur des laissés pour compte de la société, etc.
    Ce qui leur évite de continuer à courir après des chimères, avec des éléphants qui n'ont rien à proposer et s'entredévorent pour des queues de poires.
    Ainsi tout va pour le mieux dans le meilleur des Mondes.

  • oui avec segolene en tenus d infirmiere a l entree de la rue SOLFERINO le ps c est carrement devenu l armee du salut finalement ils pourraient s entendre avec BESANCENOT lui avec un pote a chaque sortie d usine qui licencie pour cause de victime de la CHINE ou de l INDE et Sego avec les don QUICHOTTE et compagnie .Je ne suis pas cynique et ne me rejouis pas de cet etat de fait mais la dessus avec ingenys on est d accord le ps s est donne une image poujadiste de gauche aussi grossiere que le fn a gauche tous les malheurs societaux sont draines et captes en france de la femme battue au salarie delocalise par le ps pour faire pleurer dans les chaumieres et dire au vilain sarko le president gling gling qui ne pense qu a la jet set !!!! sarko certes baisse dans les sondages mais le ps n en beneficie en rien c est besancenot qui recolte avec bayrou le ps avec sego d un cote et hollande de l autre peuvent preparer sa mise en biere au cote du pc avec mg buffet avec lo d arlette a trop jouer sur le compassionnel voila ce qu on recolte surtout lorsqu on ne fait pas de proposition alternative!

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu