Avertir le modérateur

Arche de Zoe: La grâce et la pantalonnade

La grâce et la pantalonnade. Demander grâce au président Deby, après l’avoir injurié : c’est le grand écart que nous offre la lumineuse défense de l’Arche de Zoe, sur fond d’assistance militaire à un Deby en sursis. Quand l’idéal rejoint le contingent…

La grâce présidentielle, c’est l’article 17 de la Constitution du 4 octobre 1958 : « Le Président de la République a le droit de faire grâce ». Comme Saint-Louis sous son chêne, le Président rend la justice, en défaisant les jugements rendus, sans avoir à motiver sa décision. Et le modèle est universel.

On accorde souvent à ce droit de grâce une origine de droit divin…  Mais ce n’est là qu’une résultante. Les régimes anciens avaient les plus grandes difficultés à s’extirper de leurs racines religieuses, et tout ce qui était essentiel l’était « par la grâce de Dieu ».

Dans son principe, la grâce n’a rien de religieux. Elle est l’une des expressions les plus justes du pouvoir. Et elle justifie alors son nom, comme représentation de la grâce dans la vie politique.

Dans la Clémence d’Auguste, Pierre Corneille donne à l'impératrice Livie, exhortant Auguste triomphateur d'une conjuration d’accorder grâce, les mots de la grandeur : « Qu'il peut, en faisant grâce, affermir son pouvoir, Et qu'enfin la clémence est la plus belle marque, Qui fasse à l'univers connaître un vrai monarque ». Savoir gracier, c’est sublimer l’autorité, en affirmant le juste pouvoir, celui qui est fondé sur la vertu de la magnanimité. Le juste pouvoir n’a rien à voir avec l’autoritarisme ; il discerne ce qui permettra le mieux de construire l’avenir. La mesure de grâce est au dessus de la justice, car elle repose sur une hauteur de vue ignorée des juges, qui n’appliquent que la loi.

C’est dire, s’agissant de la grâce annoncée, nous sommes loin de ces vertus.

D’abord, notre président, qui avait annoncé qu’il ne pratiquerait ni l’amnistie, ni la grâce, décrite comme des survivances des temps anciens. L’argument : la séparation des pouvoirs et le respect de la justice. Les détenus qui se sont vus refuser, et avec quelle énergie, la grâce du 14 juillet qui était devenue coutumière, apprécieront au plus haut niveau la demande collective qui sera transmise par l’Elysée au chef d’Etat tchadien.

Ensuite la joyeuse équipe de l’arche de Zoe, avocats en tête, qui après avoir traité la justice et les autorités tchadiennes  de tous les noms, vient aujourd’hui demander sa grâce. Une mention spéciale à l’excellent Gilbert Collard, qui le 14 janvier, sur France Info, avait comparé le président Tchadien à Amin Dada, et qui devant le tribunal de Créteil stigmatisait « une décision rendue en violation de tout ce qui fait notre honneur ». Et un accessit très méritoire à Mario Stasi, ancien bâtonnier du Barreau de Paris, ci-devant membre du Comité Consultatif National d’Ethique, qui, après avoir accordé son approbation silencieuse aux éructations de Gilbert Collard, avait ponctué sa plaidoirie de Créteil en mettant au défi les juges : « Nous attendons votre courage.» Rien de moins !

Et enfin, le bon président Deby. Cette affaire devait être l’occasion pour la justice africaine de s’imposer. « Je suis prêt à leur pardonner », a affirmé sur Europe 1 le grand homme. Et comme le soulignent les dépêches, M. Deby a ensuite salué l'aide apportée par la France à son régime, en termes notamment de renseignements, face à l'alliance rebelle qui avait attaqué N'Djamena. Mais bien entendu, les deux aspects sont indifférents !

 

La grâce, expression sublime de la magnanimité en prend un sacré coup. Après tout, il faut s’habituer aux temps nouveaux. Sur la scène, c’est un curieux spectacle de danse qui va remplacer Corneille, avec Gilbert Collard comme maître de ballet et Eric Breteau en danseur étoile.

Commentaires

  • Cette affaire etait ecrite depuis L'intervention de N.SARKOZY............ leurs liberations disons.... apres les MUNICIPALES!!!!!

  • et si les RG avaient initié la rébellion?

  • C'est une hypothese plus que plausible .............

  • Notre Tom Cruise français n'est plus à une contradiction près.
    Ce comédien qui considère la grâce présidentielle moyenageuse, qui s'interdit jusqu'à grâcier le 14 juillet, est prêt à payer l'amende avec nos sous pour demander la grâce à un autre président bananier.
    Les bras m'en tombent d'autant, en voyant Collard qui avait insulté à n'en plus soif "Amin Dada" ce président du Tchad, dont "la justice est une pantalonade".
    Cet avocat à la TV, ne trouve rien à redire à cette honteuse demande, "seul l'importe que ses clients soient libérés."
    Ah ! la politique est au plus bas. Et les médias se régalent de nous montrer tous ces hauts défenseurs du Pouvoir et du Droit, s'emmeler dans leur priorité à la magouille.
    Allez apprendre ensuite, à la jeunesse en formation, qui ne voient que des "bouffons" que l'éthique ou la morale est importante.

  • les rg instigateurs de la rébellion.. non mais franchement, on touche le fond du ridicule ...heureusement qu'il ne tue pas...

  • @lafouine
    Les esprits credules sont les plus maleables....informez-vous sur FRANCOIS SARKOZY ,la precipitation du chef de l'etat au tchad et l'implication de son frere et meme le nom de CECILIA SARKOZY fut mentionnée au mois de novembre 2007 ...ensuite les RG et notre hypothese vous paraitrons moins farfelues......lisez aussi la lettre qu'ecrivit un deputé TCHADIEN a N.SARKOZY apres le rapatriment des inculpes de l'arche de zoe ou il incrimine son frere FRANCOIS SARKOZY!!!!
    BONNE LECTURE...................

  • la je dois dire que cet episode tchadien m echappe en totalite comme dirait le proverbe une vache n y retrouverait pas son veau! je n ai rien compris mais rien!!!

  • Mais non lemurien c'est facile a comprendre:
    1:les membres de l'arche se font arreter....
    2:SARKOZY se rend au tchad en compagnie de son frere et de CECILIA....
    3:Dans l'hypotese ou son frere est impliqué il passe un accord avec DEBY pour que le scandale n'eclate pas ...
    4:Les membres de l'arche inculpes menace s'ils ne sont pas liberes de tout reveler au grand public...
    5:Problemes au tchad
    6:SARKOZY obligé de soutenir DEBRY sous menace de divulguer ses accords
    7:Contre le soutient de la france il en profite pour demander la grace des prisonniers
    8:Ilgagne ainsi sur les deux tableaux
    9:Que les RG soit impliques est une haute possibilite
    10:NOUS SOMMES DANS LA MERDE!!!!!!!

  • à kriptonite: décidément on nage en plein roman d'espionna&ge ! lol je renonce à poursuivre sur ce billet, tant la tâche pour ramener tout le monde à un peu de sérieux me semble immense... bon délire et à bientôt !

  • @triptonite HAHAHAHAZHAHAHAHA dirait laurent ruquier le primate des networks francais kripto j ai droit avec toi a mon fou rire hebdomadaire !

  • Laissez la France faire sa politique Africaine ! Nos intérêts sont communs avec l'Afrique (et pas seulement économiques ) ! La nature ayant horreur du vide , les autres pays occupent l'espace dés qu'il y a une faille de notre part !

  • Peut être n'avancerons nous pas sur le thème "Coup tordu ou non au Tchad" et "Quid de cette très curieuse tentative de coup d'Etat". Il restera, pour ce qui est de notre sujet, cette fin alambiquée pour une très lamentable affaire.
    Gros pb si cette grâce annoncée est une manière de dire qu'il ne s'est rien passé.
    Je fais qq remarques:
    - Les faits en eux mêmes étaient condamnables. Le procès l'a montré. Il ne s'agissait pas d'enfants du Darfour, et la destination était cachée aux parents. C'est du vol d'enfant. Point.
    - Le procès au Tchad a été l'occasion d'un déni de l'idée de justice en Afrique. Ce sont des blancs, seuls les blancs peuvent les juger. Sarkozy avait eu des paroles très malheureuses (j'irai les chercher quoiqu'ils aient fait).
    - Le procès au Tchad a été bien meilleur qu'il n'a été dit. Notification des charges, libre défense, audition de témoin, légalité des infractions et des peines, audience publique. Les détenus pouvaient même donner des conférences de presse depusi la prison.
    - Fait incompréhensible, la défense s'est présentée comme un bloc, déniant à la justice tchadienne le droit de juger, et affirmant une solidarité absolue, contraire à l'évidence. Il y a eu dans le groupe des dirigeants et des manipulés. Comment expliquer que, par exemple, l'infirmière, défendue par un ancien bâtonnier, se soit laisser enfermé dans une défense qui la rendait muette?
    - Comment assumer la contradiction d'Eric Breteau qui à la fin de l'audience demande pardon, tout en affirmant que son opération est nickel et qu'il est prêt à recommencer? Quid du silence des autres?
    - Comment après avoir injurié le président Deby demander aujourd'hui sa grâce ?

  • Cher Maître,

    Le droit de grâce est bien selon moi une réminiscence du Moyen Age, mais cette institution présente selon moi encore une utilité certaine.

    Au Moyen Age,le roi était source de toute justice, ce qui justifiait qu'il puisse gracier tout condamné; le bon roi de France n'intervenait pas seulement en matière pénale d'ailleurs, mais aussi en matière civile avec des lettres de grâce au profit des débiteurs aux abois et des lettres de rescision pour les contractants qui s'étaient fait "roulé", leur permettant ensuite d'aller plaider le dol devant les juridictions royales. Evidemment, à cette époque, il n'y avait point de séparation des pouvoirs au sens moderne du terme. En France, il faudra attendre Montesquieu pour théoriser la séparation des pouvoirs, sa consécration survenant dans la déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 (article 16).

    Une fois le "pouvoir" ou l'"autorité" judiciaire séparé des pouvoirs législatif et exécutif, on peut s'interroger légitimementsur la survivance d'un droit de grâce au profit du chef de l'état, lequel n'a plus besoin d'affirmer son pouvoir en étant le juge ultime de tout litige dans la mesure où, à défaut d'être désormais l'oint du seigneur, il est légitimé par le suffrage universel. Dans ces conditions, pourquoi maintenir une telle prérogative? Tout simplement parce qu'elle constitue une "soupape" de sécurité, représente une sorte de pardon républicain pour des fautes avérées mais pour lesquelles il est possible de penser que la part de châtiment déjà accomplie par le condamné est suffisante.

    Rappelons que la grâce présidentielle n'efface pas l'infraction commise, mais abrège la durée de la condamnation (ou son montant pour les contraventions). Le condamné grâcié n'est pas blanchi aux yeux de la loi et reste donc coupable. C'est en cela que la prérogative de la grâce n'empiète pas sur le pouvoir judiciaire.

    En fait, la grâce présidentielle est un instrument d'équité laissé aux mains du souverain. Les juges appliquent la loi, le chef de l'état peut en tempérer la rigueur. Et le justiciable est souvent demandeur d'équité comme en témoigne les travaux de nombreux historiens du droit. Dans certaines affaires, c'est la société toute entière qui doute du bienfondé d'une condamnation devenue définitive; dans une telle hypothèse, la grâce peut être un moyen de ramener une certaine sérénité au sein de la société civile. La grâce est donc aussi, dans une certaine mesure, un instrument de régulation sociale.

  • Mais j'ai répondu mouah ! J'ai fait une synthèse.
    C'est kriptonite qui nous fait de la science-fiction-james bond-apocalypse now.

  • En effet, bien malin...ou bien informe celui qui s'y retrouverait.
    Rien n'a ete fait pour aider "la pupulasse electorale" a y voir clair.
    Il semble toutefois bien etabli que les "Zoes" ont fait kidnaper des enfants qui n'avaient aucune envie de quitter leur famille et leur tribu, pour venir nous les fourguer en France, alors que nous avons deja un excedent tres net dans la categorie.
    Pourquoi? Pour qui? Le role du Kouchener dans cette somaliatitude? On rigolera encore longtemps du petit sac de riz, mais un charter d'enfants enleves a leurs parents, cela ne me fait pas rire. Il est trop simple de passer l'eponge. Ca va chercher combien, en France, une tentative d'enlevement d'enfant europeen?

  • Il n'y a pas eu de soutien de la France dans la défense du tchad contre les rebelles ! Tout au plus est elle restée neutre !
    Pour dégommer 150 véhicules 4x4 version civile il suffit de deux ou trois hélicoptères bien armés à plusieurs rotations ! Le grand gagnant dans cette affaire ce sont les constructeurs automobiles nippons...

  • On est reparti avec Apocalypse Now et la chevauchée des Walkyries.
    Gilles Devers a du se tromper de sujet. Ce n'est pas la grâce présidentielle qui intéresse, mais la guerre au Tchad.

  • je soutiens à fond gilles devers. Memes idées sur la culpabilité et le caractere déplorable de 'je descends Deby et la justice tchadienne' puis 'sivouplait une grace'.
    Je pense juste que la grace a été proposée par Déby comme monnaie d'échange d'une non véritable neutralité de l'armée francaise.
    Lamentable quand on pense l'arche de zoe coupable.
    -> ne le seraitelle pas pour des enfants européens ? qui a une position pro-raciale ?

  • ingenys : Je ne fais que répondre à criptonite ! Je ne crois pas qu'il y ait de relation entre les deux sujets ! Quant aux renseignements n'importe qui peut se procurer des photos satellite!

    Sur l'arche de zoe , je continue à penser que si coupable il y a , il ne peut s'agir que de celui qui a organisé l'expédition et qui tient les cordons de la bourse de l'assos....

  • L'hypothèse de Kriptonite parait peu vraisemblable, mais -pour ceux qui ont un certain âge et de mémoire, rappelez vous les dizaines de sales affaires qui ont émaillé les 40 ans passés de FrançaFric.
    Et convenez avec moi que la réalité dépasse souvent la fiction...
    Il reste tellement de mystères, qui ne seront jamais découverts, sur l'implication de hauts, de très hauts, dirigeants français dans les turpitudes de dicteteurs africains...
    Que sait on de la responsabilité de la France dans l'assassinat du juge Borrel ? Pourquoi Chirac a t'il systématiquement cherché à torpiller l'enquête ? Que sait on de l'implication des Foccart, Gilbert Mitterand, Pasqua, ..et tant d'autres dans les réseaux plus ou moins mafieux et toutes les guerres sales de l'Ouest Africain, Katanga, Tchad, Casamance, ..
    Le black-out est total, et le voile se lève rarement.
    Alors soyons modestes et évitons le ton péremptoire: "c'est certain", "ce n'est pas possible", "c'est du délire"... La vérité, hélas, c'est que tout est possible quand le pouvoir et/ou le fric sont en jeu.

  • Stéphanie Lefebvre était directeur adjoint de Paris Biotech Santé à titre professionnel, et à titre personnel, elle était secrétaire générale de l'Arche de Zoé.

  • BONNE LECTURE.........







    Lettre « bombe » d’un député tchadien à Sarkozy

    « J’irai chercher ceux qui restent quoi qu’ils aient fait » dites-vous.

    Lettre « bombe » d’un député tchadien à Sarkozy

    07 Novembre 07- Ngarléjy Yorongar dit à Sarkozy d’avoir une autre approche de la Convention entre le Tchad et la France en matière de l’extradition











    Fédération, Action pour la République

    (Far/Parti Fédération)

    BP 4197 N’Djaména

    Tchad

    N°030/FAR/CEF/2007

    Excellence Monsieur Nicolas Sarkozy Président de la République

    Objet : Votre déclaration du 6 novembre 2007

    Excellence Monsieur,

    « J’irai chercher ceux qui restent quoi qu’ils aient fait » dites-vous. « Quoi qu’ils aient fait » , en insistant pour être clair et bien compris.
    Vous narguez les Tchadiens qui sont à vos yeux moins que vos chiens,

    qui demeurent toujours des esclaves et qui ne méritent ni dignité ni respect comme les traitaient vos ancêtres.

    Venez les chercher, Excellence Monsieur Nicolas Sarkozy, puisqu’ils ont accompli des actes qui méritent la médaille d’honneur. Puisqu’ils n’ont enlevé et séquestré que des enfants nègres, bons pour les réseaux notamment des pédophiles, des voleurs d’organes humains, des proxénètes et des laboratoires d’expérimentation.
    Nous savons ce qui vous fait présentement courir.

    Vous paniquez depuis le jour où vos compatriotes dignes de la médaille d’honneur à leur décernée ont été arrêtés à Abéché. Mieux, après que vous ayez réussi à les kidnapper avec la complicité de M. Idriss Déby pour les ramener en France, alors qu’ils ont à peine été entendus par le Doyen des Juges d’instruction chargé de la procédure.

    N’est-ce pas, Excellence Monsieur Nicolas Sarkozy, vous voulez étouffer cette affaire dans l’oeuf pour éviter le déballage de vos protégés ?
    En voici quelques raisons :

    Nous soumettons à votre sagacité, le dossier que nous a fait parvenir un de vos compatriotes :

    Rappelez- vous de ce rapport sur l’"Aide humanitaire, trafic d’enfants et terrorisme international" à l’OIPC-INTERPOL en 2004 publié depuis trois ans déjà sur l’Internet ! Voir également "Rapt international d’enfants"entre autres !
    Votre frère cadet, François Sarkozy en plein dans le « merdier » !

    C’est ce qui vous fait perdre la tête ces jours-ci.

    « J’irai chercher ceux qui restent qoi qu’ils aient fait » clamez-vous hier, 6 novembre 2007, à qui veut vous entendre. On ne peut que s’en féliciter.

    Maintenant à quoi la précipitation de notre Napoléon du Troisième Millénaire est-elle due ?

    Dr François Sarkozy, votre frère cadet est-il lié, aux Pieds nickelés de l’humanitaire pour que vous soyez aux toutes premières loges des dessous de la « lamentable équipée » de l’Arche de Zoé.

    En effet, on en croit à la bonne presse, la secrétaire générale de l’Arche de Zoé, n’est autre que la très respectable Stéphanie LEFEBVRE, une vielle connaissance du M. Eric BRETEAU, initiateur de l’opération foireuse « Children Rescue » au Tchad. Les deux protagonistes se connaissent, dit-on, depuis 15 ans.

    Or, Mme Stéphanie LEFEBVRE est la directrice adjointe de Paris Biotech Santé comme vient de le révéler le Journal chrétien. Et François Sarkozy, votre frère cadet, figure, avec Stéphanie LEFEBVRE, parmi les membres du Comité d’évaluation de ce prestigieux organisme voué à la recherche biomédicale et à la santé. On est émerveillé.

    En effet, le parcours de votre frère est éloquent : M. François Sarkozy a été nommé vice-président du conseil de surveillance de « Bio Alliance Pharma » en janvier 2006.

    Cet organisme dit Bio Alliance Pharma est une « société biopharmaceutique d’innovation, spécialisée dans le développement et la commercialisation de nouveaux produits thérapeutiques focalisés sur le cancer, les infections graves (VIH)... » peut-on lire en ligne.

    C’est là un domaine que connaissaient bien les infirmières bulgares en Libye.

    En parallèle, votre frère cadet, le Dr François Sarkozy, 47 ans, occupe depuis 2001 un poste d’associé au sein d’AEC Partners.

    Qu’y fait-il ? Votre frère cadet y est très actif. La preuve, tout l’intéresse : le développement de stratégies marketing et médicales au niveau international, le management de projets et ressources, la prospection et la négociation de produits, la commercialisation de nouveaux produits et le management de la transition lors de fusions et réorganisations.

    Pédiatre de formation, votre frère cadet, le Dr François Sarkozy, est un bourreau de boulot ! Encore bravo. Avant cela, pendant la période 1990-2000, votre frère cadet, Dr François Sarkozy, fut successivement directeur médical France pour Aventis Pharma et directeur médical et pharmaceutique France pour Hoechst Marion Roussel. Et, pendant trois ans, votre frère cadet, Dr François Sarkozy est, dans ses hautes fonctions pharmaceutiques,posté aux Etats-Unis. Félicitations ! Bravo ! Sachant qu’auparavant, Dr François Sarkozy est, chez Roussel-Uclaf, directeur du développement international, responsable du développement clinique international et chef de produit au niveau mondial pour les antibiotiques.

    De 1983 à 1990, votre frère cadet, Dr François Sarkozy, a occupé un poste d’assistant au sein du département de physiologie respiratoire à l’AP-HP. Un partenaire attitré de Paris Biotech Santé (et de l’Arche de Zoé ?). C’est également au sein de l’AP-HP que François Sarkozy a réalisé son internat en pédiatrie (Interne des Hôpitaux de Paris). Le Dr Sarkozy possède aussi un MBA obtenu auprès de l’INSEAD, si l’on en croit Bio Alliance Presse le 5 janvier 2006 dans un communiqué de presse. Que fait exactement Bio Alliance Pharma où siège votre frère cadet Dr François Sarkozy ? La compagnie a développé des médicaments comme le Doxorubicin Transdrug® pour traiter des maladies décrites comme mille fois plus virulentes en Asie du Sud-est et dans l’Afrique sub-saharienne, si l’on prête foi à Boursorama.

    D’autre part, pour développer ces remèdes, la société a fait appel à des expérimentations sur des patients, comme, par exemple, pour le Loramyc, 540 patients sur 40 sites répartis entre les Etats-Unis, le Canada et l’Afrique du Sud, peut-on lire sur Smartbrief.

    Coïncidence, Eric BRETEAU, ses coauteurs et complices de l’Arche de Zoé voulaient « évacuer » 10.000 orphelins du Darfour vers la France, le Canada et les Etats-Unis.

    Quant à AEC Partners où siège votre frère cadet, Dr François Sarkozy, son plus riche client est le géant américain Pfizer, leader mondial de l’industrie pharmaceutique, spécialiste entre autre du traitement de la maladie d’Alzheimer , « Grande Cause nationale » de la République française en 2007.

    ll n’y a bien entendu aucun rapport entre le fait que votre frère cadet, Dr François Sarkozy ait pour plus riche client le géantisme Pfizer et le fait que la maladie d’Alzheimer devienne grande cause nationale de la France après votre brillante élection à la tête de la France, ne me faîtes pas dire ce que je n’ai pas dit !

    Au printemps, un petit pays africain géographiquement proche du Tchad, attaque devant la justice internationale le fameux Pfizer qui aurait « effectué en 1996 de façon illégale l’essai clinique d’un médicament appelé Trovan Floxacine sur 200 enfants atteints de méningite à méningocoque », selon de multiples sources au dessus de tout soupçon.

    Selon Afrik.com , le géant américain aurait donc en 1996 « secrètement utilisé des enfants comme cobayes dans les tests d’un médicament ». 2,75 milliards de dollars d’indemnités sont réclamés à l’inventeur du Viagra, car « 11 enfants sont morts (5 ont pris le premier produit, 6 le second) et de nombreux autres ont subi des séquelles : surdité, paralysie, lésions cérébrales ou cécité », si l’on en croit Afrik.Com du 21 mai 2007, alors que c’est le très américain The Washington Post qui a déterré l’affaire.

    Pour reprendre les termes du Journal chrétien, Parisbiotech, où bossent dur Stéphanie LEFEBVRE, secrétaire générale de L’Arche de Zoé et votre frère cadet, le Dr François Sarkozy, « n’est pas une histoire d’amateurs ; ils sont très professionnellement organisés et ne manquent pas de fonds et de soutiens en tout genre. Ils n’avaient donc aucun mal pour organiser et financer l’opération « d’évacuation » menée par l’Arche de Zoé au Tchad ».

    Gilbert Léonard de constater dans les colonnes de l’organe de presse en question : La « petite » association « Arche de Zoé » semble avoir préparé cette opération avec beaucoup de relations d’influence et de moyens techniques et financiers. Fin de citation.

    Voilà, pour éclairer vos lanternes, l’extrait d’un dossier que m’a envoyé un de vos compatriotes pour me permettre de comprendre le pourquoi de votre agitation. Libre à vous de donner ordre à votre armée qui est séparée de la nouvelle prison que juste par une rue.

    Permettez-moi, Excellence Monsieur Nicolas Sarkozy,de vous rappeler que vous passez complètement à côté de la convention entre la République du Tchad et la République Française. Vous avez une lecture erronée des dispositions de cette convention.

    En effet, l’article 45 de cette convention relatif à l’extradition dispose sur les sujets à extrader que :

    « 1)- Les individus qui sont poursuivis pour crimes ou délits punis par les lois des Parties contractantes d’une peine d’au moins un an d’emprisonnement.

    L’extradition peut être refusée « si les infractions ont été commises en tout ou partie sur le territoire de l’Etat » (article 49, alinéa c)..

    Pour le cas d’espèce c’est un crime contre l’humanité de ces enfants.
    Donc, impossible de les extrader, M. Nicolas Sarkozy.

    Pour vous, des Français bon teint comme les Breteau ne doivent pas être emprisonnés et jugés par des juges « nègres juges tchadiens ».

    Veuillez agréer, M. le Président, l’assurance de la fierté de M. Idriss Déby d’avoir un ami comme vous.

    N’Djaména, le 7 novembre 2007

    Le député Ngarlejy YORONGAR

    Source : Alwihda - Alwihda

  • @kriptonite Breteau va faire 8 ans de taule il a ete inculpe pour escroquerie et enlevement d enfants par la justice francaise .Il ne meritait pas moins.

  • @lemurien
    JE laisse toujours le temps au temps nous verrons bien si BRETEAU fera ses 8ans de taule..pour ma part je ne donne pas 6mois avant qu'il ne soit libere ou ...................

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu