Avertir le modérateur

Parler du mariage gay

Parler du mariage gay. Le 6 décembre 2003, Frédéric Minvielle, chef d’entreprise originaire de Lorient, alors âgé de 34 ans, résident au Pays-Bas, s’était marié selon la loi néerlandaise avec celui qui partageait sa vie. Selon la loi locale, il avait ainsi acquis la nationalité néerlandaise. Quid de sa nationalité française ? Il aurait pu la conserver, par une déclaration, s’il avait épousé une femme. Mais il avait épousé un homme, et la Convention qui lie la France et les Pays-Bas ne prévoit pas cette hypothèse comme ouvrant droit à la double nationalité. L’administration a enregistré ce mariage homosexuel, et prononcé la déchéance de nationalité. Lorsque Frédéric Minvielle l’a appris, il s’est fait entendre. L’affaire faisait hier à la Une.

 

 

 

 

Le Gouvernement a-t-il des convictions sur le sujet? Manifestement, la réponse est non. Une déchéance de nationalité, pour fait de mariage, ça ne doit tout de même pas passer pas inaperçu dans les services. Mais c’était l’application de la convention, et il n’y avait rien à dire. Rien à dire, tant qu’il n’y a pas une campagne de presse, car alors là, la digue ne tient pas cinq minutes ! Le matin, le ministère de l’Immigration fait savoir qu’il avait entamé «un réexamen juridique en diligence» de la situation. Et l’après-midi, le ministère des Affaires étrangères annonce que Frédéric Minvielle pourra retrouver la nationalité française en 2009, après une modification de la convention qui lie la France et les Pays-Bas.

 

 

 

 

Par cette décision, la France vient de faire un pas de plus vers la reconnaissance de l’égalité des droits des couples homosexuels. Et oui, car le mariage homosexuel néerlandais sera reconnu comme créateur de droits, en droit français. Et ça a été décidé en une journée.

Cette impréparation est d’autant plus surprenante que le contexte juridique créé par le droit européen est tout de même assez bien connu.

 

 

 

 

En droit, un Etat n’est pas tenu de légaliser le mariage homosexuel. La Cour de cassation vient de le rappeler dans l’affaire des mariés de Bègles (Arrêt de la 1° chambre n° 05-16.627 du 13 mars 2007) et la Cour européenne des droits de l’homme, lorsqu’elle est saisie directement sur ce point, ne condamne pas les Etats. Dès lors chacun s’organise comme il l’entend. Schématiquement, on trouve les Etats qui légalise le mariage homosexuel, comme les Pays-Bas en 2001, la Belgique en 2003 et l’Espagne en 2005, et ceux qui adoptent un contrat civil, avec des droits plus ou moins étendus, comme la France avec le PACS, ou la Grande-Bretagne avec le Civil Partnership Act.

 

 

 

 

C’est par l’ouverture des frontières européennes que les choses vont bouger. D’abord, par l’impact médiatique comme l’illustre la situation de Frédéric Minvielle : déchéance de nationalité… Difficile pour l’Etat de ne rien faire ! Mais ce sera surtout sous l’angle du statut juridique personnel qui résulte de la liberté d’installation. Le texte de référence est la directive 2004/38/CE du 29 avril 2004 relative au droit des citoyens de l'Union et des membres de leurs familles de circuler et de séjourner librement sur le territoire des États membres, dont les modalités de transpositions résultent du décret n° 2007-371 du 21 mars 2007. Quelle notion de  « famille », et quelles limites pour la reconnaissance des droits ?

 

 

 

 

C’est là tout le débat, avec une option. Soit un vrai débat et de vrais choix, avec l’adoption du mariage gay ou d’un contrat civil qui établissant de vrais droits familiaux ; soit l’hypocrisie, et la perspective d’une série de mesures pour éviter les condamnations pour discrimination. Chaque fois au minimum et au dernier moment.

 

 

 

En septembre 2006, le candidat Nicolas Sarkozy avait parlé de «la reconnaissance de l’amour homosexuel» et décrit un contrat signé en mairie qui «garantirait l’égalité des droits successoraux, sociaux et fiscaux». C’est le temps d’en parler.

 

 

 

Petit rappel : La loi sanctionnant les propos homophobes, tout commentaire illégal sera satellisé, comme il se doit.

Commentaires

  • Donc, un homo marié à l'étranger ne peut pas être français en 2008. Si c'est à cause à des lois, et que l'intention est de les changer pour 2009, donc acte !

    Sarkozy avait dit qu'il acceptait l'homosexualité, lors de sa campagne présidentielle, mais qu'il n'était pas favorable au mariage, si mes souvenirs sont bons, pour avoir suivi les débats. Ce qui fait que la France est plutôt en retard sur les autres pays européens.

  • Bien, vous vous doutez de ce que j'en pense : mais il me semble que dans ce cas il s'agit surtout d'une aberration et d'un manque de coordination entre deux pays. J'espère que cela sera corrigé au plus tôt, il n'y a pas de raison.

    Après on peu imaginer, et je ne crois pas illégal ce que je vais dire, pour accorder des droits à ces couples, puisque ce sont des droits qu'ils réclament, des quantités de solutions et de possibilités : par exemple consulter les associations représentatives pour savoir quels formes de contrats leur conviendraient le plus et le mieux et au plus grand nombre, compte tenu de la configuration de ces couples. Je ne suis pas certaines que faire exactement la même chose dans ce domaine que les couples hétérosexuels reste une solution adaptée.

  • Le vrai mariage CIVIL gay vous voulez dire je présume ?

  • Encore un coup de billard à trois bandes du lobby gay, qui ne cesse de nous gonfler. Si la société n'accepte pas le principe du mariage homo, c'est un fait connu. Pareil pour l'homo-parentalité. Alors ça et là on aura des coups du style "act up", qui décourageront les gens de s'intéresser à leur cause. Le droit n'est pas là pour précéder l'évolution des moeurs, ces questions peuvent aisément être résolues par des aménagements sur le droit civil attenant au droits de succession, séparation etc.
    La question de la doctrine gay sur le mariage et la parentalité est à ce jour très déplacée; malheureusement c'est devenu un cheval de bataille politicien et clientèliste parmi d'autres, il y a surement d'autres sujets de société plus importants.

  • Mais alors tout ce cinéma, avec le PACS, quelle perte de temps. On aurait mieux fait d'accorder le mariage, et basta ! Pourquoi faire long, quand on peut faire court.
    On se doutait bien que si tous les pays le font, la France serait bien obligée de le faire.
    Complications inutiles, pays attardé, la France n'est plus un exemple d'avant-garde, elle est devenu d'arrière-garde, pire que l'Espagne la plus catho au monde, qui aujourd'hui est plus moderne et plus évolué. C'est un comble ! LOL

  • Gaffe Mathaf, tu vas trop loin en parlant de lobby ! Tu risque de prendre un billet pour un voyage en Spoutnik !
    Pire que les lois mémorielles !

  • En Espagne, les gays ne sont pas prêts de se "marier" à l'Église !
    Et dans les esprits, ça m'étonnerait que cette mesure, politique uniquement politique, soit bien passée et tout à fait considérée comme "normale" !!!

  • Zapatillo peut serrer les fesses, ça lui coûtera les prochaines élections, même si il a des cons en face.

  • Moi j'ai pas de pb avec les Gays ! ce sont des etre humains comme moi qui sont par ailleurs particulièrement sympa et ils peuvent se marier à condition que mes petits enfants ne me posent pas la question "papy , dis moi , pourquoi Benoit il a deux papas ?", la Franchement je ne sais pas ce que je vais répondre , l'educ nationale a t elle pensé au problème ?

    S'il a quinze ou seize ans : pas de problème il comprendra ! Pour ce qui est du reste , à chaque fois que j'ai fait la connaissance " d'homos hommes je me suis dit " ça fait de la concurrence en moins !" , réaction primaire certes mais réelle !

  • Ah non, pas de spoutnik pour parler du role du lobby gay surtout que ce serait être mauvais joueur que de ne pas reconnaitre la réussite. Faire changer une convention internationale en une journée, faut le faire! Un cas rare.

    Autre chose est le vote gay. Existe t il? Est il identifié à droite ou à gauche. La droite fait volontiers ringarde et franchouillarde, sur le coup. Le soutien, avec récidive, à Christian Vaneste, élu UMP condamné pour propos homophobe, n'est pas fameux non plus...

    Mais ça ne résume pas le débat. D'ailleurs dans notre affaire Frédéric Minvielle s'affirme sarkoyste.

  • Gilles pour trouver des homophobes aujourd'hui il faut aller fouiller au fond des tiroirs de certains partis dits "extrêmes " ! Il est vrai qu'il fut une époque ou c'était VRAIMENT PAS BON d'être homosexuel ! Quand j'y repense ! Quel bond en avant pour notre pays !

  • Parmi les lois qui bornent la liberté d'expression, je crois que l'extension aux propos homophobes a été l'une des plus discutées. Car meme chez les gays, plus d'un pensait que c'était une erreur.
    C'est ainsi, la loi a été votée. Je sui libre de critiquer la loi, et je dis que ces lois encouragent au communautarisme, car elles lui donnent une consécration légale.

    Nous n'avions pas besoin de cette loi pour sanctionner des propos et des atttitudes homophobes, et je suis bien d'accord avec vous, quelle évolution en qq années.

    Je me rappelle d'un des tout premiers dossiers que j'ai connu, il y a une vingtaine d'années. Un contexte de violences homophobes chez des travailleurs du batiments. Une violence, un déni de la personne, et une indifférence... ça retenait à peine l'attention. Il était normal qu'un homo sur un chantier soit emmerdé, mais là ils étaient allés trop loin. L'homo était un bizutté permanent. Je revois encore cet homme, et j'ai mis du temps à comprendre tout ce qu'il avait souffert.

  • Le marché gay est reconnu comme un segment marketing à hauts revenus dans plusieurs secteurs d'activité. Rien de mal à ça, c'est ce qu'on appelle un marché de miche.

  • Je me souviens que la punition préférée des petits gradés militaires était de traiter les jeunes recrues de pd , et s'ils découvraient un homosexuel c'était l'enfer ! Mis à priori ils n'ont pas réussi à l'époque à en débusquer un seul même après l'avoir titillé pendant des mois ... En la matière c'est vrai que l'on vient de sortir du moyen age ! Difficile à croire !

  • Nathalie, un site qui a le droit pour source aborde le mariage religieux comme une donnée extérieure. A moins qu'il ne s'agisse des actualités du droit canon... Mais l'extérieur nous intéresse!

  • L'homophobie est un sujet un peu dépassé, ce qui est en question c'est l'insistance des homos pour obtenir le mariage légal et l'homoparentalité, par tous les moyens.

  • Merci pour le rappel ..... Mais tous les Gays demandent ils le mariage légal et l'homoparentalité ? La réflexion que j'ai faite sur la question posée (qui pourrait être posée ) par un enfant résume l'état d'esprit de la société actuelle et il faudra faire avec ...NS l'a bien compris et s'est prononcé clairement comme la majorité de ses concitoyens !
    Par contre concernant les droits du packs la proposition de Nicolas Sarkozy me parait bien répondre à la problématique ?

  • Il y a deux vrais questions: l'adoption et le "sacré" du mariage

    Sur le point 1, il faudra trancher: adoption ou non. Mais on a fait bcp, et avec la dose d'hypocrisie: un homo seul peut adopter, mais pas le couple homo. Donc un des deux adopte, les deux homos vivent ensemble, mais la loi reste sur le non à l'adption par le couple.

    Sur le point 2, on peut faire des pacs qui sont tout le mariage sans le mariage, ie la célébration, la symbolique.

    Le pire, c'est de ne rien faire, et d'attendre que par le biais du droit international viennent les unes après les autres, sans cohérence, des coups qui font une réforme subie.

  • C'est un débat mis en avant par les associations gay, Sarkozy s'est clairement prononcé au cours d'un débat de campagne assez long. Soit on a des revendications agressives d'une partie minoritaire, soit des tentatives de détournement du droit comme dans le cas présent, soit des violations du droit comme N.Mamère.

  • Pour la mariage gay, sous toutes ses formes, dans tous les sens, etc...Mais contre l'adoption, définitivement.

  • Moi je trouve le PACS mieux que le mariage, reste la question des enfants.

    Il y a beaucoup de famillles monoparentales, alors males et/ou femelles pour aimer à deux des petits, c'est quand même mieux qu'un seul quand c'est possible.

    Donc une extension du PACS pour la question des enfants me semblerait une solution adéquate puisqu'il y a effectivement hypocrysie et non-droit.

  • Est-ce vraiment nécessaire? Telle est la question principale, posé par un bon copains qui chercha quelque fois à me convaincre de ne pas mourir idiot.
    J'étudie encore la question.

    Bien navicalmement

  • Boon, pourquoi parler de "mariage" si c'est une union tout ce qu'il y a de plus civile, un contrat entre deux personnes !?
    Reste à définir quels pourraient être les termes de ce contrat ? Est-ce qu'il faut en faire de plusieurs types ?
    Pour ou contre l'adoption ? Est ce que cet argument tient la route : les enfants de couples homo ne sont pas plus mal éduqués, moins aimés et moins choyés que ceux des couples hétérosexuels. OUi, mais..... il manque qq chose.
    Quant au droit canon, vous savez très bien qu'il n'a pas bougé sur la question, et qu'il n'est pas prêt de bouger non plus. Surtout que le mariage religieux (catholique) n'est pas considéré comme un contrat entre deux personnes.

    (Hé, tiens, petite digression : me vient à l'esprit que dans certains états aux zétazunis, on peut se "marier" un peu avec n'importe quoi aussi : une femme donc a pu se marier avec son miroir... authentique !)
    Puisque l'extérieur intéresse un peu aussi, une histoire à faire dresser les cheveux sur la tête : on a de la chance d'être dans notre pays tout de même !
    J'ai lu, je ne sais plus où, en Russie, voilà un type qui demande à un pope une préparation au mariage pour se marier à l'église. Je ne sais comment cela s'est produit, le pope n'a pas rencontré la conjointe. Tout va bien, le jour de la célébration arrive. Et que voient arriver le pope et son aide ? Deux mecs !! Booon, il fait contre mauvaise fortune, bon coeur : le pope les marie. Quand le métropolite a eu vent de l'affaire, l'affaire a été rondement menée : le mariage a été annulé, il a défroqué illico le pope, je ne sais pas s'il a été excommunié. L'aide, par mesure d'indulgence car il était obligé d'obéir, a été envoyé dans un monastère loin de la ville pour un bon bout de temps. Ensuite, une cérémonie a été prévue pour dé consacrer l'église et pour finir l'église a été rasée.
    Voilà, on a de la chance de ne pas vivre en Russie.

  • Encore une histoire médiatique à deux balles.

    Et à la question si tous les gays veulent le mariage et l'adoption, la réponse est simple non. Rien que dans mon entourage, j'en ai un qui est contre le mariage, mais pour l'adption.. enfin pas contre.

    Et une lesbienne très mitigée, voire opposée au mariage et encore plus à l'adoption. Je passe ses arguments, loin d'être mitigés mais qui font appels à sa vie et c'est pas simple.


    Sinon, cette affaire me fait attendre avec impatience le jour où quelqu'un qui s'est marié au Yemen demandera la régularisation de son mariage en France.
    Ou alors, quelqu'un de Madagascar. On pourrait s'amuser, non ?
    (pour ceux qui ne comprennent pas, faut connaître les âges de mariage de ces pays, surtout pour les tendres et douces.)

  • Ce qui est énervant, c'est cette agitation par une minorité dans la minorité qui campe sur un position de principe qui ne rime pas à grand chose. Cela dit, le mariage "traditionnel" d'un français à l'étranger peut être enteriné, il suffit de témoignages ou documents.
    Ce serait plus intéressant de regarder le chapitre mariage forcé en vue de l'acquisition de la nationalité française. Ca doit concerner plus de gens que la minorité de la minorité.

  • Je voudrai épouser mon oreiller

  • Clin d'oeil de w/e: (merci Nathalie pour l'inspiration)
    J'epouse mon oreiller tous les soirs, notre union est sacree, chaque matin la dechirure est penible et je reve de lui dans la journee. Et pourtant je me separe de lui tous les x pour en reprendre un plus jeune, plus ci et plus ca...

  • @anna : tiens c'est tout comme moi !
    Faisons le lobby de tous ceux qui aiment leur oreiller, qui contractent une union et une relation régulière, assidue, un vrai engagement avec lui, et réclamons nos droits sans nos devoirs !

  • Ingenys

    Pour te changer les idées, la version du Chant de la Terre par Kathleen Ferrier :


    http://musique.fnac.com/a1475055/Gustav-Mahler-Le-Chant-de-la-terre-CD-album?PID=2

  • @jp je suis depuis le debut pratiquement toujours d accord avec tes positions politiques ou autres je n ai rien a ajouter sur ce theme car tu as tout dit.

  • La question mariage et adoption homo est bouleversée à la fois par les revendications gay à vivre et par l'écroulement de l'institution "mariage". On dit que le nombre de mariage augemente: oui, mais le feu de l'amour marital est attisé par le nombre de divorce.

    Nous avons nombre de divorce après moins d'un an de mariage. Et des non mariés ou mariés qui se séparent alors que la dame est enceinte. On prévoit le droit de visite du père pour un enfant pas encore né.

    Dans les temps anciens, pas tant que ça, le divorce était très restrictif car la famille était considéré comme un élément de la société, une structure sociale qui échappait à la seule histoire des époux.

    Vichy (loi 13 avril 1941) avait interdit le divorce pendant les trois premières années, et le juge pouvait refuser le divorces'il lui semblait que le couple pouvait se rabibocher. Et tous les grands profs de droit de l'époque avaient applaudit: enfin, une loi qui concilie l'amour et la pérénité sociale.

  • beurkkkkkkkkkkkkkkkkkk

  • Gilles Ces applaudissements de 1941 de la part des juristes me font penser (dans le sens inverse ) à la volée de bois vert que Dati a reçu avec sa loi !

    Quand est ce que dans ce pays va t on enfin comprendre que ce sont les gouvernements qui gouvernent ?

    Et puis une loi ça peut se changer ?

  • Merci à Tous pour vos encouragements. Effectivement Mathaf, le Chant de la Terre est un peu triste ce week-end. D'autant que c'est une tâche épuisante de tout mettre en ordre, alors qu'il fait si bon, le temps est si beau. Mon fils ne démord pas de sa torpeur.
    Bon, ça ira mieux lundi. J'ai laissé une nouvelle annonce sur mon blog, recherche chienne, mais gentille, pas chienne.

    Je vois qu'Anna et Nathalie ont épousé leur oreiller. Mais lui sont-elles fidèles ?
    J'ai copié le texte sur "le manque de communication" dans mon OneNote, ainsi que l'adresse mail de Gilles Devers. Je n'oublie pas de refaire le texte. Et je l'envoie dès que possible.

  • @jp :"Quand est ce que dans ce pays va t on enfin comprendre que ce sont les gouvernements qui gouvernent ?"
    Donc, pas d'opposition ? pas de contre pouvoir ? Et rien à dire surtout ?

  • Il y a l'assemblée nationale , les débats , le sénat etc.... Mais faire comme le mammouth qui fait reculer les gouvernements de gauche comme de droite au sujet d'une école qui produit 15% de cm2 qui ne savent pas lire à l'entrée en sixième et de mémoire 170 000 qui sortent du système scolaire sans diplôme ..... A moment donné il faut arrêter le massacre ...

    Il ne s'agissait que de ça , pour la retraite idem , 41 ans c'est un début en fait il faudra d'autres mesures et pourtant 41 c'est trop ...Si on rejette toutes les réformes en bloc on est pas sorti de l'auberge ...

    Les structures médicales ? Lu sur 20 mn fr , rapport sur les petits établissements chirurgicaux : on meurt davantage dans ces structures , alors faire 500 mètres et mourir ou faire 50 km et vivre ..? etc....etc.....Chaque corporation défend ses intérêts sans se préoccuper de la qualité du service public ! Un véritable scandale !

  • @jp : Parce que tu y crois toi encore au service public ?

  • Bonsoir les gays et les lesbiennes. Toujours à débattre de vos passions ?

  • En fait de moins en moins ...Si tu prends la poste avec ses 1 500 000 colis perdus en 2006 je crois ... Avec ses moyens la poste devrait donner l'exemple !

    Les Hôpitaux , j'y crois vraiment pour le plus grand nombre , en cas d'opération chirurgicale il y a des traces écrites du déroulement de l'opération sur un grand cahier ...Pas dans le privé ...Je suis pour la spécialisation de chaque établissement ! Gage d'un taux de réussite se rapprochant de 100% !

  • @ingenys
    Je prends le tain avec retard et rebond: desolee de tes nouvelles...

  • @ingenys:
    "Je vois qu'Anna et Nathalie ont épousé leur oreiller. Mais lui sont-elles fidèles ?"

    Peut-etre que oui, peut-etre que non...

  • Et je dirai même plus Igenys : peut-être que non, peut-être que oui !

    @jp : la Poste est privatisée activité par activité, comme la SNCF ! L'acheminement du courrier, et tri etc... se fait de plus en plus par des sous traitants. Quant au tri, je ne sais pas, je ne sais plus. Bref, il faut préparer le marché, la libre concurrence, la compèt'
    C'est comme pour le téléphone : quand tu fais brancher une ligne chez toi, c'est une autre boite sous traitante qui vient te faire le boulot.

  • Citation:
    "...Dans les temps anciens, pas tant que ça, le divorce était très restrictif car la famille était considéré comme un élément de la société, une structure sociale qui échappait à la seule histoire des époux."
    Et le régime de Vichy y pensait beaucoup!
    "... (loi 13 avril 1941) avait interdit le divorce pendant les trois premières années, et le juge pouvait refuser le divorce s'il lui semblait que le couple pouvait se rabibocher. Et tous les grands profs de droit de l'époque avaient applaudit:
    - Enfin, une loi qui concilie l'amour et la pérénité sociale." En théorie C joli!

    Effectivement, je ne vois pas que la construction sociale de chacun échappe à la famille, d'où l'importance d'avoir une Vraie famille, et de bien élever les enfants, sujet du précédent article ici!
    Vichy se voulait bien intentionné sur ce sujet comme sur d'autres, avec des résultats bien souvent désastreux!
    En toutes choses, il y a la théorie idéalisée, puis la pratique et sa mise en oeuvre!
    - J'ai lu il y a longtemps une "bio" très précise du maréchal et.... Sa vie privée est fort mal connue du grand public, parce que sa vie "pro" n'est pas passé inaperçue. Et à l'époque, on ne parlait pas publiquement de la vie privée des "people"...
    - Philippe Pétain a eu la vie privée qui lui plaisait et grand bien lui fasse.
    On ne va pas en plus, lui coller un autre désastre sur le dos! Mais...
    Pour un Chef de l'Etat dont le gouvt se mêlait beaucoup de morale familiale, il me semble n'avoir pas été très "représentatif"... Il a fait la chasse aux jeunes files et aux jeunes femmes, tant que cela lui fut possible, capable d'en consommer deux à la fois de surcroit!
    Dans une Sté au moins un peu bigote, il ne s'est marié que fort tard et civilement "seulement" à la fin des années 30. Ce fut son plus stricte droit! Mais lui et les valeurs familiales, c'est un peu comme pour la défense des intérêts de la France, "ya eu erreur"...

    Plus rigolo, le ministre de l'éducation nationale était notoirement homo, ce qui à cette époque était très dangereux, (les relations entre "ça" et le fascisme ont tjrs été bizarres)
    La radio de Londres l'avait surnommé "Gestapette", ce qui n'était pas très subtile...
    Une contradiction de plus chez ces gens de l'extrême droite...
    Comme pour la défense de l'intérêt national, Vichy et la famille... A d'autres!
    Autre exemple à ce propos:
    Entre 1940 et 44 l'avortement pouvait être une pratique très dangereuse, pas "seulement" parce que dans la clandestinité, ce n'est pas "techniquement" réalisé sans danger ni avec les moyens corrects... Une "faiseuse d'ange" (ou avorteuse) fut guillotinée en 1942 (sauf erreur de ma part) pour ce délit très grave. C'est dire l'ambiance...
    (ce fut le thème d'un film de C. Chabrol d'ailleurs)

    Depuis, nous avons fait "du chemin", pour dédramatiser une particularité du caractère de certain(e)s d'entre nous, beaucoup de chemin ça c'est sûr!
    A priori, je ne soupçonne pas un couple homo d'être plus mauvais à priori pour élever des enfants, mais... Ce n'est pas vraiment conforme au "modèle" dit naturel. Ca "marche" cependant, ou ça a "bien marché" pour qlq exemple. Pourquoi pas? Mais de là à officialiser la chose. Les intéressé(e)s sont d'ailleurs très sceptiques.
    - D'autre part, cet homme s'est "fabriqué" des problèmes administratifs semble-t-il... Etait-ce bien nécessaire? Je ne juge pas, mais la question est.

    Bien navicalement & bon soir...
    - Le matelot blogueur
    - http://souvenirs-de-mer.blogdns.net/
    - http://marine-inconnue.blogspot.com/

  • Partout où les privatisations passent, le bazar intégral s'installe peu à peu!
    - La concurrence présentée tjrs comme un progrès, se transforme en foire d'empoigne, l'entretien du matériel et des infrastructures communes est négligée et le nombres de dysfonctionements de tous ordre monte en flêche! On appelle ça la Loi du marché. Qui se révèle toujours truquée après coup...

    Et la protection de consommateurs, usagers ou clients, contre les pratiques d'arnaques et ententes sournoises... Et bien pour rester poli. Motus!
    J'ai un litige avec Orange, ils commencent réellement à "me plaire".... On est fort loin du sérieux des PTT.... Même si c'était un peu "gong" qd ils venaient à 4 pour brancher votre téléphone... (au moins, ça marchait!)

    Bien navicalement
    - Le matelot blogueur, ingénieur radio et ancien officier de la marine marchande
    - http://souvenirs-de-mer.blogdns.net/spip.php?article215 TGV
    - http://souvenirs-de-mer.blogdns.net/spip.php?article223 TGV

  • Me font rire, lorsqu'une administration fait une délégation de service public, la rentabilité s'invite dans la gestion de ce service public,et là commencent les problèmes...La rentabilité ou du moins sa recherche éffrénée systématique est un frein à un bon service, public ou pas. La bonne gestion des deniers publics peut se faire autrement. Faut avoir ça à l'esprit. C'est comme manger sain c'est plus cher, et manger de la merde avec de l'huile de vidange à l'hydrogène soufflé aux acides gras trans prédominantsc'est moins cher...mais juste un brin cancéreux...

  • Je crois aussi Fran devoir constater que lorsqu'on demande à un système comme ça de devenir rentable, les problèmes ne peuvent que survenir et s'aggraver.
    Ne pas coûter la peau du derrière, c'est le moindre du bon sens, qu'il y ait du choix pour l"usager se conçoit bien, mais entre des gens sérieux!
    Pas entre 50 opérateurs de Telecom, pas foutus de se raccorder (s'inter-connecter correctement et dans le respect des normes UIT) entre eux!

    Quand avec un mobile Belge en roaming en France, on tombe sur la bande
    -"Orange vous informe que ce numéro n'est pas attribué..."
    Et que celui-ci vous appelle régulièrement depuis des années, parfois même sur ce même mobile Belge, en France comme en Belgique ou même ailleurs, Quoi en penser?

    Sans vouloir émettre trop de critiques négatives, lorsque le service client (difficile à joindre) vous dit en plus que c'est impossible! Elle me dit ça, à moi de surcroit, qui ait été un responsable du paramétrage de l'analyse de numérotation de 4 centraux téléphoniques GSM (MSC)!... On a parfois envie d'eêtre un peu vulgaire.
    Je suis obligé de vous le dire en effet, on n'analyse plus votre numérotation d'une façon uniforme. Je ne peux que le constater! Pour preuve, il suffit d'obliger votre mobile blege à se localiser chez SFR et ça roule! Plus bizarre, chez Bouygues ça marche en téléphone et le numéro est inconnu en SMS. SI c'est pas du mauvais paramètrage, c'est de la sorcellerie vaudou, certainement!

    A la SNCF, la séparation de l'infrastructure RFF (les voies) et l'exploitation commence à avoir le même résultat qu'en GB....
    Et nos "politiques" de se préoccuper de marier civilement les Homo, dont la majorité s'en frappe semble-t-il le coquillard sur le quai de toutes les gares!
    L'autorisation (la liberté de faire n'importe quoi en fait) de sous-traiter peu à peu toutes les activités une par une, sait créer une incroyable dilution des responsabilités, comme pour la gestion des navires de commerce sous pavillon de complaisance. ET ce n'est pas très sain, surtout en cas d'accident: "C pas moi, C untel!"

    Bien navicalement
    - Le matelot blogueur

  • Bonjour,

    je vous conseille, pour avoir plus de précisions sur le sujet (et notamment les tenants et les aboutissants de la convention en question, qui date de 1963), la lecture de ce très bon billet du non moins bon Eolas :

    http://www.maitre-eolas.fr/2008/05/02/940-quelle-idee-d-epouser-un-etranger-avant-le-president-de-la-republique

    A+
    Pod

  • Pod

    Excellent ! Quand je suis rentré en France (un genre de ré-immigration), j'ai voulu logiquement obtenir un certificat de nationalité française pour mon fils né a Melbourne, d'un père français et d'une mère Singapouréenne, dont le mariage avait été dûment enregistré au consulat de France à Singapour. Le tribunal d'instance m'a demandé de prouver que je n'avais pas changé de nationalité. C'est intéressant de prouver qu'on a pas fait quelque chose. Le tribunal ignorait sans doute que la double nationalité est illégale à Singapour, et que le droit du sol n'existe pas en Australie (pas fous les australiens). Dans un premier temps j'ai bien pensé plastiquer le-dit tribunal, dans un deuxième temps j'ai sous-traité l'histoire à mon père et tout est rentré dans l'ordre. A l'occasion, cela m'a permis de faire un exercice de généalogie. On est loin des amoureux de la pédale. lol

  • Nous venons d'apprendre la disparition du Grand Pascal Sevran de la Chance aux chansons
    c'est une page qui se tourne dans la chanson Française , Pascal Sevran avait trouvé la solution pour lutter contre la faim dans le monde ou du moins en atténuer ses effets , prions pour son âme et sincères condoléances pour la famille et les amis proches !

  • Tu nous fais la même blague qu'Elkabach. Enfin je croyais. Du coup j'ouvre ma page de flux pour les infos. Et je vois que Pascal Sevran est mort à l'age de 62 ans.
    Politiquement ce n'était pas mon copain. Mais bon, c'est toujours dur d'entendre que l'on meurt à 62 ans d'un cancer du poumon.

  • Je croyais que c'était encore une blague de Ruquier, je me disais, mais non, il n'a pas encore osé, mais si. Mais non, pas de fausse nouvelle. Pauvre homme.
    Un de mes amis est mort du cancer du poumon (fumeur) il a été incinéré il y a 15 jours. Ca a été très vite sa maladie du jour où on a découvert sa maladie : 6 mois tout juste. Quand il a compris qu'il ne guérirai pas, il a repris le tabac tant et plus. Tant mieux, au moins il n'a pas eu en plus l'épreuve du sevrage tabagique à vivre et il aimait aussi fumer.

  • je suis absolument contre le mariage gay ,ç`est du delire .
    egalement contre le fait qu`ils adoptent des enfants; on est pas à sodome et gomorhe.
    PENDANT QU`ils y sont , sous pretexte d`amour ,il devraient epouser leurs animal favori

    chacun fait se qu`il veut de ses fesses ,mais faut pas charier

  • Nathalie , 6 mois c'est court ! J Brel a tenu plus de 12 ans je crois après la découverte de son cancer des poumons ! Moi je fais une radio tous les 6 mois ... Le toubib m'a dit qu'il y avait plein de trucs bizarres sur ma radio et il souhaite une autre radio dans un mois quand mon après pneumo sera stabilisé ..

  • "Chacun fait se qu'il veut de ses fesses" qu'il dit. Moi je m'assoie dessus, mais c'est vrai que c'est dommage parfois de s'assoir sur ce que l'on a de plus beau.

  • jp, j'espère que tu te rétablis peut être lentement, mais SUREMENT et que malgré tout, tu tiens le moral et que bien des douleurs de la maladie te sont épargnées.

  • Plus une question qu'un commentaire...
    Je suis un de ces cas particuliers.
    Belge vivant en France, je me suis marié avec un français il y a 2 ans. Lorsque l'année dernière j'ai contacté l'administration fiscale, la réponse fut sans appel.

    Non un mariage célébré en Belgique entre un français et un belge n'est pas reconnu en France malgrés les conventions liant la Belgique et la France et au fait qu'à cette période aucune publication de Bans en France n'était exigée.

    Ai-je une chance de faire reconnaître nos droits en France?
    Bien entendu notre volonté de faire reconnaître notre mariage est liés aux avantages fiscaux lié au statut de couple marié mais également au droit en matière de succession et de possibilité de décision en cas de "problème".
    Si aujourd'hui mon mari a un accident, non seulement je ne peux lui donner mon sang mais de plus si une décision doit être prise, ce seront ses parents qui devront la prendre.

    Liberté, égalité, fraternité... je me pose des questions.

  • Le mieux est de vivre en Belgique. Fuir la dictature française, on le fait tous d'une manière ou l'autre. On achète tout à l'étranger, on travaille sur internet à l'étranger.
    Les parents qui passent devant le conjoint c'est la preuve de la dictature catho de ce pays. Sauve qui peut. L'image de la France dans le monde est un leurre, alors la devise c'est du pipeau.

  • Pffouuuu, tout ce qui vous intéresse c'est de savoir qui aura la ménagère et qui aura le buffet en cas de problème et les conditions de l'héritage ? C'est beau l'amour ....
    Donnons leur des droits, des droit particuliers pour eux tout seuls ! Je l'ai déjà dit.

  • Sarkozy vient jsute de signer un décret qui autorise un homme à épouser sa compagne ....morte en 2004 ! Le même sarkozy refuse l'ouverture du mariage aux couples homosexuels . C'est révoltant .
    Une femme MORTE peut se marier avec un homme ; pas un homosexuel VIVANT !
    C'est une discrimination d'Etat .
    Oui au même mariage républicain pour tous , Non à l'union civile discriminatoire et communautariste .
    Cambacérès un homosexuel a rédigé le code civil ( ce même code civil lu en mairie lors des cérémonies de mariage ) , en son honneur en 2008 on pourrait en modifier quelques mots pour permettre aux homosexuels français de se marier comme tous les autres citoyens .

  • Sarko le roi de la contradiction. Accueil des repentis FARC et pas ceux d'Action direct et maintenant mieux vaut épouser un mort qu'un homo. Décidemment ! Malgré son talent d'orateur, il lui manque la modernité.
    La liste est longue des contradictions, des erreurs de jugements, des mauvais goûts, des gamineries. Il n'a pas fini sa puberté, c'est une erreur de la nature.

  • Le mariage homo, ce n’est pas facile, même quand c’est acquis…

    http://ysengrimus.wordpress.com/2009/03/15/le-mariage-homosexuel-au-canada-vers-l%E2%80%99inevitable-choc-de-la-primaute-des-droits/

    mais il faut ce qu’il faut.
    Paul Laurendeau

  • Manifestation d’une minorité sexuelle que plus personne ne conteste, mais en ce qui concerne le mariage c’est une autre paire de manche !

    Le PACS est bien la solution suffisante pour deux êtres du même sexe qui souhaitent vivre ensemble et protéger leur avenir légalement dans la durée!

    Gardons le mariage civil ou religieux pour ceux hétérosexuels qui souhaitent, ou pas, faire ensemble des enfants et surtout pour fonder une famille comme c’est la loi à la fois républicaine et génétique de l’espèce humaine depuis que le monde est monde !

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu