Avertir le modérateur

Ramadan: Les grenouilles et le boeuf

Ramadan : Les grenouilles et le bœuf. Dans mon histoire, le bœuf, c’est le président de la cour d’assises d’Ille-et-Vilaine, et les grenouilles sont les crétines et les crétins qui parlent de cette affaire dont ils ne savent rien. Ce qui fait beaucoup de grenouilles quand je parcours la presse de ce soir. Avec une grenouille cheftaine au gouvernement. Et mon humanité m’oblige à rappeler la fin de la fable de la Fontaine :

 

La chétive pécore
S'enfla si bien qu'elle creva.

 

Ce 772533361.2.jpgqui est cause, c’est la décision d’un président de cour d’assises ordonnant le report d’une affaire d’une session à une autre. Un drame, et une première dans l’histoire de la justice française... S’émouvoir pour le report d’une affaire...  Heureusement que cette histoire n’arrive pas en plein hiver, quand chacun est menacé par les gerçures de lèvres : c’eut été de la torture labiale à grand échelle.

 

D’abord, même une grenouille qui connait mal la Justice sait que la cour d’assises est la juridiction pénale chargée de juger les infractions les plus graves, les crimes. Et elle peut peut-être imaginer , sur le bord de son nénuphar, qu’on ne confie pas la présidence d’une cour d’assises à un débutant, ni au président du syndicat des poètes de la magistrature (syndicat à créer d’ailleurs, qui fait défaut au regard de ce que les poètes apportent tant à la compréhension du monde).

 

Et puis, la grenouille, se sachant ignorante, peut envisager de se renseigner avant de croasser. Elle découvrirait alors que la cour d’assises est une juridiction « non permanente ». Elle siège par session, avec un président, deux magistrats assesseurs et les 9 jurés. Entre les sessions, elle n’existe que par son président. Et ce président dispose entre autres d’un pouvoir, qui comme les autres est défini par la loi, en l’occurrence l’article 287 du Code de procédure pénale : « Le président peut, soit d'office, soit sur réquisition du ministère public, ordonner le renvoi à une session ultérieure des affaires qui ne lui paraissent pas en état d'être jugées au cours de la session au rôle de laquelle elles sont inscrites. »

 

Lisez, relisez ce texte : c’est l’objet du crime contre la laïcité qu’ont cru déceler les grenouilles. La décision de renvoi relève du pouvoir du président, et de lui seul, et il n’a pas à en indiquer les motifs. Ce qui veut dire que la grenouille qui allume le bœuf ne sait pas de quoi elle parle. Les infos viennent des avocats qui défendent des intérêts divergents, à l’ouverture d’un procès à gros enjeux… Des infos, mais à interpréter. La grenouille raisonne en fonction de ce qui lui fait plaisir, pourquoi pas, mais quand elle en tire des conclusions générales, elle commence à éclater. Je lui dis gentiment. C’est pour sa santé.

 

L’idée de la loi est de laisser au président de la cour d’assises de larges pouvoirs pour « tenir » l’audience. L’affaire illustre l’à propos de cette règle C’est le procès d’un gang de braqueurs, donc un procès sur plusieurs jours. On apprend de-ci de-là toutes sortes de complications sur ce procès, dont des témoins indisponibles, et une affaire en cours de jugement qui parasite. Plus tout ce qu’on ne sait pas, et que le président de la cour d’assises, lui, sait. Fichons donc un peu la paix à la justice quand elle est saisie de tels dossiers. Parler quand on ne sait pas, il vaut mieux se taire.

 

Imaginons alors, exercice gratuit, pour faire un bout de chemin avec les grenouilles, que le président, violant l’article 287 du Code de procédure pénale ait annoncé que le seul motif du report d’audience était que l’un des accusés faisait le ramadan. La  République chancellerait-elle ?

 

Les obligations religieuses des musulmans ne sont jamais des impératifs. C’est un devoir, une exigence que se crée le fidèle de faire au mieux. La maladie ou d’autres causes l’autorisent à interrompre ou renoncer au jeûne. Et renseignements pris, les tribunaux des pays musulmans ne cessent pas leur activité le temps du carême… Ce qui serait d’ailleurs un sacré cas d’école car le ramadan change de date chaque année, et le premier jour est connu au dernier moment. Merci aux grenouilles ne pas en rajouter sur une intolérance qui n’existe pas.

 

La loi de 1905 dit que « la République assure la liberté de conscience » et qu’ «elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées dans l'intérêt de l'ordre public.» Paralyser la justice pour un motif religieux serait contraire à l’ordre public. Si les grenouilles veulent soutenir qu’un  président de cour d’assises ignore l’article 1 de la loi de 1905, c’est leur affaire… Il serait sage de pousser l’analyse. Le président pourrait évidement rejeter cette demande, et c’est de tous les jours. Il peut aussi, tenant compte de toutes les circonstances, décider de reporter l’affaire, pour la juger dans le meilleur climat. A lui de juger : c’est son job.  

 

Les droits de la défense ? Ils sont bien connus, et n’intègrent pas le critère religieux, calmez-vous chères grenouilles. Simplement, le juridiction tient compte de tout pour assurer un procès équitable. Et le fait qu’elle puisse tenir compte des attachements religieux ne veut pas dire qu’elle sombre dans l’angélisme, lisez les comptes rendus de cours d’assises ! Allez, je vous livre un autre scandale qui dort : les juges ne convoquent jamais pour des divorces pendant les vacances de Noël. Alors qu’une bonne plaidoirie de divorce pour faute un 26 décembre au matin serait très républicaine. Une atteinte intolérable au principe de continuité du service public…

Ce qui me frappe le plus dans cette affaire, c’est cette fascination à se faire peur avec problèmes qui ne se posent pas. Étonnant, non ?772533361.jpg

Commentaires

  • Non j'ai un meilleur titre : Le boeuf en daube et les grenouilles de bénitier.
    Mais alors comment un juge a-t-il pu reporter un procès pour cause de ramadan, si ce n'est une faux motif pour cacher un motif personnel pour cause réelle et sérieuse ?
    N'est-ce-pas le preuve que la loi de 1905 n'est toujours pas enseignée à Bordeaux ou qu'elle a bon dos pour faire cracher leur venin aux grenouilles de bénitier.

  • La grenouille aux grands yeux guimauves, c'est bien rajouté. Des fleurs pleins les yeux toujours et toujours prompte à vouloir être plus grosse le boeuf.

  • Gilles Cette affaire c'est pas un coup d'épée dans l'eau ... ça permet de nous rappeler que tous ces pays à majorité musulmane subissent la charria (surtout les femmes ) et que ça préfigure ce qui nous attend le jour ou la population changera de majorité religieuse ...

    C'est ainsi ! Toutes les populations au croissant le subissent ! Mais cette affaire a duré une matinée puisque le président a de suite expliqué le report !

    Mais il faut bien que les médias vivent et que les politiques s'expriment et j'ai été content d'être bien informé pendant deux jours !

    Et à la fin du mois c'est pas l'état qui fait les chèques aux journalistes ! De plus ils sont très attachés je crois au principe de laïcité ....Donc les comparer à des grenouilles qui plus est "de bénitier" c'est pas correct !

    Ceci dit "laïque" c'est actuellement la règle sans oublier que nous sommes avant tout de culture Judéo chrétienne ....et que si on a enlevé les crucifix dans les écoles on ne l'a pas enlevé dans les esprits ....

    Gilles il aurait été intéressant d'avoir une note sur les adoptions selon la charria ! car là il s'agit de monnaie sonnante et trébuchante des citoyens , et confirme que les tests ADN pour le regroupement familial se justifient pleinement !

    Pour cette affaire d'adoption les crapauds ne savent plus quoi dire ..... Sarkozy avait raison !

    Les crapauds (pour reprendre votre expression ), sont ces crétines et ces crétins qui parlent de cette affaire de tests adn dont ils ne savent rien ....

  • De ce qui s’écrit ce matin,
    - La cause exacte d’un report n’est tjs pas connue, pour la simple et bonne raison que comme je l’indiquais hier le président qui ordonne le report n’a pas à expliquer pourquoi.
    - Les infos viennent des avocats, qui comme chacun le sait, sont chargés de la défense des intérêts de leur client et de rein d’autres.
    - Le procès est fait, si je lis bien, pour durer trois semaines. Ce n’est pas du registre de la petite affaire, et cela laisse d’autant de marge au président
    L’argument de l’avocat de la défense « on ne juge pas le jour de Noel ou de la Toussaint » est juste fait pour impressionner ceux qui ont envie de se laisser impressionner. La Toussaint et Noel sont des fêtes légales. J’ai dans ma note évoqué une plaidoirie du lendemain, ce n’est pas pareil. Et croire qu’il suffi, alors que nous sommes aux assises, que le président à retenu le report pour le seul motif évoqué par lé défense, alors que c’est bien mal connaitre les réalités de cet type de procès.
    Les avocats des parties civiles disent « le motif c’est le ramadan ». L’argument est fait pour impressionner ceux qui ont envie de se laisser impressionner…tout autant. Les parties civiles ne savent rien des raisons réelles du président qui semble-t-il d’ailleurs sont multifactorielles.
    Si je reprends l’exercice gratuit, des critères que peut retenir le président, il y a celui du procès équitable et serein, et prendre en compte, aussi, des données personnelles pour faire reporter une affaire, c’est du quotidien. Pour un avocat, demander le report d’une affaire pour des motifs personnels c’est du quotidien.

  • Jp2, je ne vise pas les « journalistes », mais quelques uns qui se lâchent sans ne rien savoir et en confondant tout.

    Exemple
    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2008/09/06/01016-20080906ARTFIG00237-les-exigences-religieuses-perturbent-de-plus-en-plus-souvent-les-tribunaux-.php

    Trois misérables incidents d’audience en six ans montés en épingle comme s’il s’agissait d’une déferlante.

    Ou encore
    http://blog.lefigaro.fr/threard/

    Le mec ne sait rien de ce qui se passe, et fait des leçons au président de la cour d’assises. Respecter les journalistes,…on peut commencer par respecter les présidents de la cour s’assises.

    Ces journalises croupions, je les connais par cœur. Pendant la polémique au moment de la loi sur le voile, il y avait des gens, portant la qualité professionnel de « journaliste » et dont on voit souvent la bobine à la télé, qui téléphonait au bureau pour que je leur donne des noms de jeunes femmes voilées parce qu’ils retombaient tjrs sur les mêmes. Ces crétins sont très dangereux. Au plus chaud de la déferlante des foulards dans les lycées, au moment du vote de la loi, on comptait en tout en tour tout 35 foulards dans tous les lycées et collèges de France. ET après, il y a eu 35 conseils de discipline. Ces chiffres sont parfaitement connus. Il y a donc une instrumentalisation de la religion par ces faiseurs d’opinion (une brochette : groupe de pression genre micro association pleine de fric et de bons bourgeois ; des « responsables politiques » ; des journalistes serviles en échos »)

    Vous croyez que juger une équipe de braqueurs pendant trois semaines c’est facile !
    Les grenouilles sont les ignorants qui veulent se croire plus fort qu’un président de cour d’assises.

  • Admirable votre exposé que je viens de mettre en lien sur rue89 qui commençait à reprendre une information erronée.....pour attirerr le lecteur!
    ah les grenouilles que ne feraient t-elles pas à tout niveau pour qu'on aparle d'eles, pour gagner de l'argent avec de fausses info :MERCI

  • C'est joli, plus d'illustrations, et c'est en couleur ! Otez moi d'un doute, la grenouille cheftaine au gouvernement serait elle pregnante d'idées aussi vaines qu'inanes ?
    Plus les animaux sont évolués, plus la parthénogenèse se fait rare. On la rencontre toutefois chez quelques amphibiens, reptiles et oiseaux. Dans les amphibiens, on retiendra la grenouille, la reinette et le crapaud. Ca y est on est raccord.

    Une fois de plus, la presse parle de la même chose dans les mêmes termes consternants d'ignorance. Je me surprends à regretter la presse des années soixante qui, sévèrement censurée, accouchait de remarquables journalistes qui vérifiaent frénétiquement leurs sources, de brilliants éditorialistes et de journaux d'opinion assez forts.
    Ce que les journalistes appellent la marchandisation de l'information a fini par envahir les media, avec son corollaire : la crétinisation.

    Le président de la cour d'assises est certainement une bille qui se laisse manipuler par de dangereux islamistes, grotesque ! La république laïque en danger, trop drôle ! Bien entendu, ce ne serait pas une manoeuvre médiatique de la partie civile qui voudrait discréditer la défense... et le juge lui même. Cela me paraît assez grave que la presse fonce tête baissée dans ce panneau.

  • Gilles , le sentiment de cohésion Nationale prend le dessus ! Les Français ont besoin de se rassurer dans ces temps difficiles un peu comme les américains avec Mac Cain !

    Et les journalistes le font très bien , finalement ils défendent notre société pour l'avenir en nous informant ....

  • Oui, c’est assez grave, surtout que c’est répétitif.
    Je voudrais bien savoir combien de ceux qui hurlent à l’abandon de la laïcité en rase campagne seraient capables d’articuler une seule phrase synthétisant leur pensée devant le président de la cour d’assises en question.

    Jp2, le France a besoin d’être rassurée… surtout si les leaders d’opinion passent leur temps à entretenir des peurs illusoires.
    A les lire, le thème de l’actu c’est : Les truands islamistes ont pris le pouvoir dans les cours d’assises. Si c’était vrai, il y aurait de quoi avoir les chocottes…

    La cohésion nationale, elle est très bien assurée devant les tribunaux. ET ceux qui répandent de fausses infos et des rumeurs bafouent la liberté de la presse.

  • Une des perles d'Yves Thréard dans le Figaro :

    "Si l’ordonnance de renvoi n’est pas susceptible d’appel, on attend des plus hautes autorités de l’État qu’elles s’expriment pour condamner l’injustifiable."

    Ah, c'est bien dommage pour les "valeurs de la république" que la justice soit indépendante et le président de la cour d'assises souverain.

  • Grenouille d’un genre particulier avec Hélène Franco, secrétaire générale du Syndicat de la magistrature (classé à gauche) qui donne un interview dans Libé de ce jour.

    On va lire. Mais je dois dire d’emblée que si je respecte au plus haut point les syndicats et leur action, je ne comprends pas cette pratique médiatique qui consiste à les considérer comme des experts. Ils peuvent l’être, oui, mais là, ils agissent comme responsable d’un syndicat, défendant l’intérêt collectif des professionnels. Dans le cas présent, dans le cadre d’un vive concurrence avec d’autres syndicats, et surtout l’USM. Or Hélène est entendue comme militante syndicale, défendant une cause. Elle n’est la ni juge en fonction, ni expert impartial. Elle devrait le souligner. Responsable d’un syndicat national, elle sait aussi bcp de chose sur ce qui se passe dans le juridictions, sur qui est tel ou tel…

    1° question
    « Sur quoi votre collègue magistrat s'est-il basé pour accepter cette demande de renvoi? Sur la Constitution? Sur le code pénal?

    « Je ne peux pas me mettre à sa place ».

    GD/ Donc, ça devrait s’arrêter là. Depuis quand on commente des décisions de justice ? Depuis toujours, contrairement à ce que j’entends tous les jours. C'est la base des examnes à la fac. Mais commenter une décision non motivée et dans connaitre le dossier, il faut être culoté. Ca n'arrete pas Hélène.

    « Ce que je peux vous dire, c'est que nous, au Syndicat de la magistrature, nous nous basons sur les principes fondamentaux de la République. Dans une république laïque comme la nôtre, l'organisation judiciaire ne peut pas être calquée sur un quelconque calendrier religieux. »

    GD/ Toute les fêtes religieuses catho sont des congés qui fondent le calendrier.
    ET ça « nous, au Syndicat de la magistrature, nous nous basons sur les principes fondamentaux de la République ». Et les autres, ils se fondent sur quoi ??? Je m’étrangle de lire ça. Hélène, tu l’as vraiment dite cette phrase ???? Nouveau slogan « Adhérez au Syndicat de la Magistrature , le seul syndicat qui respecte les principes républicains ». Quel gag ! Et le journaliste de Libé qui ne réagit pas.

    « En revanche, tous les jours, au stade de la garde à vue, il y a des renvois qui sont ordonnés pour des raisons de santé de la personne qui comparaît. Un état de santé ne peut être constaté que par un médecin, par une expertise. Donc une juridiction, quelle qu'elle soit, peut ordonner une expertise médicale et, sur le fondement de cette expertise, peut ordonner le renvoi de l'affaire si l'on constate que la personne ne peut pas être jugée."

    GD/ Une expertise... Hélène recommence à parler du dossier dont elle ne sait rien. Quel texte permet au président de la Cour, entre deux sessions, d’ordonner une expertise ? Et puis, on ordonne les expertises quand elles sont utiles. Or, là, la question supposée ne justifie pas le rapport à un expert. Il ferait quoi l’expert avec son tensiomètre et son stéthoscope ??? Il viendrait à quel heure de la journée ? Parce qu'entre le matin et le soir ça change! Ca éclairerait la cour en quoi ? Déjà écrire la mission d'expertise serait un exploit.
    Autre cas. Un type doit passer aux assises. La veille de son procès, un des très proches de sa famille, par exemple son épouse, meurt d’une maladie soudaine. ET Hélène qui préside la Cour ordonne une expertise de la santé du monsieur devenu veuf, pour savoir s'il faut reporter l’affaire. ??? Pas très sérieux. Ce sont les juges qui tranchent, pas les experts.

    Libé: Mais, dans le cas présent, il n'y a pas eu d'expertise médicale.
    "A ma connaissance, non. Et le seul fait du ramadan ne peut pas justifier le renvoi de l'affaire."
    GD/ Tout le monde est d’accord. Ca s’appelle enfoncer les portes ouvertes.

    Je propose un grand WE détente pour Hélène... Avec éventuellement une journée de jeûne, il parait que ca stimule la rélexion.

  • Entièrement d'accord avec Gilles.
    D'aucuns se servent un peu facilement et ce n'est pas seulement le cas, ici, de la justice pour l'instrumentaliser, à des fins partisanes ou au profit d'intérêts particuliers un peu trop souvent. Cela commence par la procédure, que d'aucuns exploitent, pour soit passer en force, soit pour bloquer ou pour tricher avec les droits élémentaires du justiciable ou à l'inverse de l'incriminé qui, par un artifice échappe au trapèze.

    Tout cela parait bien compliqué pour le commun des mortels et dès lors qu'on s'y intéresse tant soit peu, on tend à découvrir que l'égalité devant la loi, ne semble pas la même pour chaque citoyen.

    Ne serait-ce que la justice, qui au-delà d'errements particuliers, qui font parfois les choux gras de certains médias, s'exerce sans doute plus favorablement, au moins dans certains cas, quand les moyens financiers important contribuent à bien l'éclairer, qu'en cas contraire, avec parfois un avocat désigné d'office, avec temps et moyens limités.

    Certes, loin de moi l'idée de faire des procès d'intention ou porter des jugements de valeur, mais tout un chacun peut se faire sa propre idée, en fonction de ses expériences en la matière. Je pourrais aller beaucoup plus loin, mais cela nous amènerait sur un terrain glissant, et par écrit, présenterait quelques problèmes techniques.

    Juste une nuance, Gilles, le 26 décembre dans notre chère Alsace, présente la particularité d'être férié. Pour une fois, que nous disposons d'un avantage, résultant certes des aléas historiques, au-delà de nombreux désagréments, il n'y a aucune raison d'inciter à le remettre en cause. Evidemment, pour la France "de l'intérieur" selon l'expression consacrée, cela ne dérange personne, si d'aucuns oeuvrent le 26 en lieu et place de se prélasser, un jour ouvrable. (houps ça m'a échappé et dépasse ma pensée.)

    Question terminologie, un impératif : nécessité absolue à laquelle on ne peut se soustraire, mais également exigence forte que l'on se fixe à soi-même. Il me semble y avoir là un niveau inférieur à celui de la contrainte, qui elle procéderait de l'application d'une force extérieure, par exemple celle de la loi ou de la justice, mais bon, j'ai toujours été très nul en philo.

    Un des principes de la laïcité, procède du respect de l'autre, de ses croyances philosophiques ou religieuses, c'est en somme lié à l'esprit de tolérance, qui créée notre espace de liberté commun.

    Concernant le Ramadan, je connais beaucoup de Musulmans, qui s'adaptent fort bien et ne sont pas en faiblesse au travail, cela tous les jours. En tous cas, il n'utilisent pas ce prétexte, à d'autres fins, à tous le moins très discutables.

  • Jean Mon ancien voisin marocain et très pieux , travaillait en trois huit à la chaine ! il n'a jamais rien demandé à personne ! Ce sont les islamistes intégristes qui viennent à eux leur apporter des paroles de violence envers les autres communautés !

    Le problème c'est le nombre ... dés qu'une communauté est majoritaire dans un pays étranger c'est la catastrophe , d'où la nécessité dans ces pays d'une dictature éclairée ....

    Il faut être intraitables avec les intégristes et autres talibans ! Si c'est pas vous ... c'est eux !

  • Je ne retrouve plus le titre de la note sur le petit garçon à Marseille, c'est bien ce que je subodorais : un enfant né hors mariage en Algérie, confié à une mère de substituion en France. Efin, si ce n'est pas un autre mensonge :

    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/societe/20080906.OBS0243/enfant_trouve_a_marseille__la_mere_se_dit_en_regle.html

  • Je travaille le jour de Noël et le lundi de Paques. Qu'est-ce-qu'on attend dans un pays laïque pour supprimer des fêtes religieuses d'un autre âge.
    Par contre, je ne travaille jamais le jour de mon Anniversaire qui est bien plus important à mes yeux que celui de la naissance d'un mec né il + de 2000 ans.
    Que chacun dispose d'un nombre jour à son choix, pour des fêtes personnelles pour les athées et agnostiques et des fêtes religieuses pour les croyants, ce serait ça une vraie laïcité dans un pays respectueux des libertés. Ce qui n'est toujours pas le cas, et je plains donc sincèrement tous ceux qui ne sont pas cathos et doivent biaiser pour obtenir le droit de vivre à leur guise.

  • C'est un vrai assassinat de Guise, lol.

  • Justement ! Et pourtant sur un forum royaliste, mon pseudo est Duc de Guise qui comme chacun sait n'est qu'un titre de complaisance.

  • En quelque sorte, une sélection de journées festives, fonction de l'inclination personnelle, en lieu et place d'un système hérité de nos ancêtres et prorogé à ce jour ? Pourquoi pas il n'y a que les "c..." qui ne changent pas d'avis, dit le dicton.

    Cette idée d'affirmation de liberté individuelle très développée, semble moderne et amusante. Pourquoi ne pas essayer, un système de jours fériés aléatoires, selon libido ?

    C'est simple, ceux qui sont tentés, connaissent la procédure en vigueur : suggérer à son député de déposer un projet de loi, en ce sens. Ensuite, ça roule tout seul, selon les us "démocratiques" en vigueur, qui découlent théoriquement du choix du plus grand nombre. Certes, toujours soumis à la maîtrise de l'ordre du jour du Gouvernement. (du moins pour quelque temps, encore)

    Alea jacta est

  • Vite j'écris à mon député. Et dire que c'est lui qui présidait le débat à l'encontre du juge Burgaud.
    Je ne sais pas combien il y de jours fériés religieux dont les musulmans, les juifs et les athées ou agnostiques n'ont rien à faire ?
    Noël, lundi de paques .. jour de la résurrection mort de rire. Enfin bref, quand j'étais jeune et que je prenais le jour de mon anniversaire, mon patron n'était pas chaud.
    - "Et vous vous prenez bien une jour pour fêter la naissance d'un mec il y 2000 ans je lui disais. C'est aussi con. Et sans réfléchir en plushe. J'ai un cerveau et vous ?".

  • Il n'y a pas de fumée sans feu. Croa croa

  • Il n'y a pas de Fran sans feu ou il n'y a pas de fumée sans Fran. That's the question.
    Chacun de nous est plus important que le christ. "Charité bien ordonnée commence par soi-même" nom de dieu !
    Je sais bien que Noël est devenu la fête des enfants qui a remplacé pour les non-chrétiens son origine vulgaire. Mais le lundi de paques, qu'est-ce-que tu fêtes Fran ? La résurrection de bouddha ?

  • Non, les cloches comme toi.

  • Les cloches comme celle de mon village qui nous les cassent tu veux dire. Je suis obligé d'augementer le son de la Musique pour ne pas les entendre, surtout le dimanche matin.

  • Le boeuf n'aurait pas eu le temps de s'apercevoir à la veille d'un procès, que toutes les conditions n'étaient pas réunies pour son bon déroulement ?

  • Le boeuf a du être assourdi par la cloche qui lui orne le cou...lol

  • Tu es un mécréant , mais je crois que lorsque ta dernière heure sera venue tu imploreras le Seigneur pour la rémission de tes péchés !

  • On en sait encore un peu plus par le Monde.

    Il s'agit de faits de 2001! Et l'affaire a déjà été renvoyée. Alors que le procès s'appoche, les demandes de report sont nombreuses, pour des motifs divers.

    Le président de cour d'assises a donné aux parties jusqu'au 1er septembre pour donner leurs avis sur ce report. Le 2 septembre, il constate que les avocats de la défense se sont associés à la demande , que le parquet ne s'y oppose pas, et la plupart des avocats de la partie civile aussi.

    Pourquoi avoir attendu le 1° septembre? Il faut savoir que les tribunaux fonctionnent avec le système des vacances judiciaires, c'est à dire que le calendreir des audiences est calé sur les vacances scolaires. Si le présidnet dit : je rendrais mon ordonnance le 15 aout, non c'est une fete religieuse, le 16, on lui aurait reporché de prendre cette décision quand personne n'est là.

    J'apporte cette précision pour Teddy. Faites un tour (comme simple visiteur) dans le tribunaux en juillet ou aout. Vous verrez que c'est désert.

  • Parce que c'était la St gilles ....

  • Le Point expose. Je cite:
    "La décision de renvoi au 19 janvier ne mentionne pas le ramadan dans ses motifs écrits, qui ne font état que de la nécessité d'une "bonne administration de la justice", une formule générale et usuelle des juridictions."

    Formule générale et ususelle: non, M. Le Point, ce n'est ni la généralité, ni l'usage. C'est la loi. Toute autre ordonnance aurati été illégale.

    Le Point voit les procès d'assises gérér par les usages. Il vaut mieux en rire.

  • Sur RTL, le député PS André Vallini a jugé "choquante" et "inacceptable" cette décision. Le député commente une décision non motivée, sur un dossier dont il ne sait rien. Mais ça, ça ne le choque pas.

    Monsieur le député Vallini, dans la foulée, pourriez vous nous commenter l'histoire du couteau sans lame dont on n'a perdu le manche?

  • @ jean : "Un des principes de la laïcité, procède du respect de l'autre, de ses croyances philosophiques ou religieuses, c'est en somme lié à l'esprit de tolérance, qui créée notre espace de liberté commun." je suis bien contente de lire de tels propos !


    Puisse t ils contribuer à ce que règne la politesse et la courtoisie entre les personnes surtout lorsqu'il y a des sujets comme celui ci, un peu heuu disons sensibles, en tous les cas, de nature à enflammer certaines passions.

    Sur le plan religieux, je lis par ex. les posts de jp2 etc. , il me semble que le ramadan, bien que très très différent du carême, est une exigence de la foi, il n'y a donc rien du tout à montrer, et à revendiquer surtout devant les autres car c'est une question qui relève strictement de sa relation avec Dieu donc très personnelle.

    Je connais un livreur qui fait le ramadan en ce moment : il ne dit rien à ce sujet, ne revendique rien, fait comme si de rien était, et fait son travail, et de la manutention comme à l'ordinaire ! Et en plus, il fait des efforts pour être plus patient, plus aimable et serviable plus poli envers les autres quel qu'ils soient !!! Il s'abstient de toute mauvaise humeur si possible.

    Dans l'affaire qui nous intéresse, si j'ai bien compris, cette décision de reporter l'affaire n'a pas été motivée, et le motif a donc été "inventé" ou bien serait une interprétation par les avocats ? Qui en aurait alerté les médias pour en faire un scandale ?
    Mais d'où sort cette histoire de Ramadan alors ? Elle été pêchée où cela pour en déduire que c'est le motif de renvoi de cette affaire qui semble à priori délicate et compliquée.

  • On a compris qu'on ne saura jamais pourquoi le président de la cour a pris cette diécision. Cette hypersensibilité à la cause musulmane m'amène à apporter qq précisions, sur les possibilités légales de prednre en compte les fetes religieuses des autres religions.

    Meme l'Europe si est mise.

    La directive n° 93/104/CE du Conseil du 23 novembre 1993 concernant certains aspects de l’aménagement du temps de travail (JOCE, n° L. 307 du 13 déc. 1993, p.18), demande, en ce qui concerne la période de repos hebdomadaire, de tenir compte de la diversité des facteurs culturels, ethniques, religieux et autres dans les Etats membres. En particulier, il appartient à chaque Etat membre de décider, en dernier lieu, dans quelle mesure le dimanche doit être compris dans le repos hebdomadaire.

    Des spécificités

    Jean nous l'a glissé à l'oreille. En Alsace-Moselle, les règles du Concordat reconnaissent deux jours supplémentaires, le vendredi saint et le lendemain de Noël, ce toutefois dans les communes ayant une église ou un temple protestant. L’art. L. 222-4-1 du Code du travail permet au préfet de prendre un arrêté autorisant ou interdisant l’ouverture des magasins commerciaux le vendredi saint.

    Dans les départements de la Guadeloupe, de la Guyane, de la Martinique, de la Réunion, mais aussi dans la collectivité territoriale de Mayotte, le 27 avril est un jour férié commémoratif de l’abolition de l’esclavage : Loi n° 83-550 du 30 juin 1983 et D. n° 83-1003 du 23 novembre 1983.

    A Mayotte, de tradition musulmane, sont alloués quatre jours fériés supplémentaires pour les fêtes de Miradji, Idi-el-Fitri, Idi-el-Kabir, et Maoulid : Art. L. 222-1 C. Trav. Mahorais.

  • Au travail, en droit prové.

    En l’absence de pratiques discriminatoires, l’employeur, par le moyen du règlement intérieur, peut aménager des jours de repos différents, dès lors que chaque catégorie de salarié a droit au même nombre de jours de congés : Conseil d'Etat, 16 mars 1962

    Le règlement intérieur peut prendre en compte les fêtes religieuses, notamment, pour les musulmans, la fin du ramadan ou la fête de l’Aid el Kebir.

    Si l’employeur n’a pas prévu d’aménagement, ce qui n’est pas illégal, les jours de repos correspondant au respect des fêtes religieuses sont pris sur les jours de congés. Il doit exister une demande préalable, et à défaut, pourrait être engagée une procédure disciplinaire. Il serait difficile de justifier le licenciement pour une seule absence injustifiée, qu’elle soit liée au respect d’une fête religieuse ou non ; en revanche, si l’absence se prolonge, du fait notamment de la participation à un pèlerinage, le désordre créé dans l’entreprise peut justifier le licenciement.

  • Nathalie

    C'est un des avocats de la partie civile qui a lancé le ballon, l'AFP a suivi, et toute la presse a titré la même chose. Ensuite, le choeur des indignés de profession, et oualà !
    C'est très indélicat de la part de cet avocat, même si le jeûne faisait partie d'un des moyens de la défense. Un peu de Pagnol, beaucoup de Panurge. Il y a même un des avocats qui a demandé le dépaysement du dossier, il doit bien se douter que le président de la cour de casse est très indisposé.

  • Euh Cour d'assise, pardon.

  • Gilles, est ce que je puis, comme argument pour persuader mon employeur, argumenter d'une fête religieuse pour obtenir une période de congé (à laquelle j'aurais droit bien entendu) c'est à dire sera t il tenu de me l'accorder ?

    Le problème, comme vous le savez, c'est que je suis dans un régime dérogatoire au droit du travail....
    Ce genre de problématique ne s'est jamais produite à ma connaissance chez nous, nous nous arrangeons selon nos possibilités et à l'amiable (heuu enfin presque, on ne compte plus les congés refusés mais ceci est une autre histoire) nous avons une réglementation très très très précise et tatillonne à ce sujet mais rien ne prévoit ce cas là.
    Cependant, si notre réglementation ne prévoit rien ainsi que les accords d'entreprise, il est dit que c'est le code du travail qui s'applique.

  • Mathaf, cela pourrait nuire à sa cause alors ; mal calculé ce coup-là.

  • On a vu poru le privé, voici pour le public.

    L’administration peut elle accorder des autorisations d’absence pour motifs religieux ? C'est-à-dire que le servcie public lache la bride pour que les fonctionnaires prennent un jour de congés pour participer à une fete relilgieuse?
    Horreur d’une société déliquescente… Atteinte grâce à la neutralité du service public. Menace islamique débordante… Jamais de la vie. Restons fermes
    Oui, sauf que c’est pile l’inverse.
    L’affaire est réglée par une circulaire n° 901 du 23 septembre 1967 signée par le ministre de la fonction publique de l’époque, qui devait être un dangereux islamiste ou un doux crétin.

    « Objet : Fonctionnaires désireux de participer à des fêtes ou à des cérémonies religieuses qui ne sont pas inscrites au calendrier des fêtes chômées tel que celui-ci est fixé par une circulaire annuelle.

    « Sans qu'il soit question de modifier le régime général des congés, je vous serais obligé de bien vouloir appeler aux chefs de service placés sous votre haute autorité qu'il leur appartient, dans le cadre de mon instruction n° 7 du 23 mars 1950, d'accorder aux agents qui désirent participer aux cérémonies célébrées à l'occasion des principales fêtes propres à leur confession les autorisations d'absence nécessaires dans la mesure, toutefois, où leur absence demeure compatible avec le fonctionnement normal du service. »
    Et oui, la fonction publique admet de prendre en compte des cirières religieux pour accorder des congés.

  • Une disposition qui n'est pas tobée en déséuétude. Voci la circulaire du 19 mars 2008, avec l'annexe par laquelle l'administitration rappelle les différentes fetes des différentes religions.

    http://www.fonction-publique.gouv.fr/IMG/circulaire_2156_fetes_religieuses.pdf

    A transmettre à Fadela, qui verra cette cirulaire irresponsable est signée par deux de ses collégues ministres.

  • Meme l’école publique et laïque est menacée.

    Au départ une jurisprudence du Conseil d’Etat du 14 avril 1995 rendue à propos des juifs. (Koen et Consistoire central des israélites de France)
    « L’obligation d’assiduité n’a pas pour objet et ne peut avoir pour effet d’interdire aux élèves qui en font la demande de bénéficier individuellement des autorisations d’absence nécessaires à l’exercice d’un culte ou d’une célébration religieuse, dans le cas où ces absences sont compatibles avec l’accomplissement des tâches inhérentes à leurs études et avec le respect de l’ordre public dans l’établissement ».

    J’imagine la même décision rendue ces jours au profit des musulmans.

    ET le gouvernement s’est gentiment aligné, par la circulaire du 18 mai 2004
    « Des autorisations d’absence doivent pouvoir être accordées aux élèves pour les grandes fêtes religieuses qui ne coïncident pas avec un jour de congé et dont les dates sont rappelées chaque année par une instruction publiée au B.O. »

    Ca c’est la circulaire pour 2008
    http://www.education.gouv.fr/bo/2008/16/MENH0800336C.htm

    Pour chaque religion, trois jours de congés en plus.

  • Si je prends les trois religions, ça me fait 9 jours. Valable.

  • 9 jours de congés en plus !! Y a bon à prendre !!!

    Une question pour chercher la petite bête allez... : est-ce qu'une personne peut se réclamer de toutes les fêtes religieuses (quelque soit la religion) pour réclamer un jour de congé ? Genre : Je veux Noël , Yom Kippour, l'Aïd El Fitr etc...

  • Ca fait plus Gilles, si on prend le calendrier Julien de nos amis orthodoxes. Poutine ne va pas être content si on les oublie.

  • Interessante circulaire 2156. Je constate, grace à Gilles, qu'il y a 3 fêtes autorisées par religion, sauf les bouddhistes qui n'en ont qu'une.

    Quant à l'avenir, c'est l'Europe qui nous l'apportera pour nous débarrasser des fêtes obligatoires de religions traditionnelles qui sont en perte de popularité pour le bonheur de la laïcité. Ce sera enfin la libération pour la majorité des gens.

  • Et si je suis payenne, j'ai droit a quoi? Rien, sauf si je le prend comme journee de congee annuelle.
    Nous avons ici le lendemain de Noel, qui etait en fait le jour ou l'on donnait les cadeaux (Boxing Day) et non le jour meme de Noel qui etait reserve au culte et nous avons aussi vendredi saint et le lundi de Paques. Comme chacun le sait tout ca fait des vacances! Soyons honnetes.

  • Une fête de famille peut elle remplacer ?

  • Si tu es payenne, tu as le droit de cuire dans les braises de l'inquisition lol !

    Aucune fête n'est donc prévu pour les gens sains et normaux. Ils doivent subir pour l'instant la publicité imposée rétrograde et sectaire.

  • @ Gilles

    L'armée tient compte de ces facteurs depuis fort longtemps, que ce soit pour l'alimentation, ou pour les fêtes. Si ce n'est que l'application s'exerçait également, comme ailleurs semble-t-il plus ou moins à la discrétion des chefs, malgré les directives, pas toujours descendues aux échelons concernés. Sauf si l'etat-major en interne faisait correctement son travail et rappelait les principes en vigueur à appliquer. Exceptions pour les manoeuvres longue durée, séjours commandos ou autres activités contraignantes, pour tous. Certaines rigidités sont toutefois difficiles à résorber.

    Les rations M existaient déjà en Algérie, d'ailleurs d'aucuns ont pu en profiter très longtemps après, il est vrai qu' apparemment la date de péremption n'était pas encore entrées en vigueur.

    Parfois cela peut procurer des avantages : un officier marocain au mess, interpellait le serveur: "mais je rêve, c'est pas une côtelette de porc" savez-vous que je suis musulman, avez vous un bifteck?" Tout de suite mon lieutenant. Puis il empêchait le serveur de repartir et consommait les deux. Un excellent cavalier, par la suite affecté 5 ans au Sud à défendre un fort face aux attaques répétées Sahraoui. Punition divine ?

  • @ Anna donskoy

    Quel bel avocat du diable vous semblez faire.

    En Alsace à l'origine le 26 décembre était férié, pour notamment permettre aux gens de se déplacer, afin de rejoindre leur familles et pour la fête de Noël, qui reste une fête pour tous, quelles que soient les croyances. Ach danke schön à l'esprit d'organisation saxon, qui nous a ainsi octroyé une journée !

    Probablement qu'à pied ou à cheval, il faillait plus te temps pour se déplacer et fêter correctement. Cela dit, même les payens peuvent s'associer aux rites chrétiens, sans même évoquer les rites de Sandherst, fort intéressants au demeurant.

    Dites-moi, Anna, certes sous réserve que ce ne soit indiscret, êtes-vous française ou britannique ? Payenne, je n'ose vous croire. Question aussi libre, que la réponse.

  • Trouvé sur la blogosphère, y en a pour tout le monde, au choix :


    AUTORISATIONS D’ABSENCE POUR FONCTIONNAIRES Autorisations d’absence pouvant être accordées à l’occasion des principales fêtes religieuses des différentes confessions

    La circulaire FP/ n° 901 du 23 septembre 1967 a rappelé que les chefs de service peuvent accorder aux agents qui désirent participer aux cérémonies célébrées à l’occasion des principales fêtes propres à leur confession, les autorisations d’absence nécessaires.

    Fêtes catholiques et protestantes Les principales fêtes sont prises en compte au titre du calendrier des fêtes légales. Fêtes orthodoxes
    Théophanie : lundi 7 janvier 2008 ;
    Vendredi Saint : vendredi 25 avril 2008 ;
    Ascension : jeudi 5 juin 2008. Fêtes arméniennes
    Noël : dimanche 6 janvier 2008 ;
    Fête de Saint Vartan : jeudi 31 janvier 2008 ;
    Commémoration du 24 avril : jeudi 24 avril 2008. Fêtes musulmanes
    Al Mawlid Annabawi : jeudi 20 mars 2008 ;
    Aïd El Fitr : mercredi 1er octobre 2008 ;
    Aïd El Adha : lundi 8 décembre 2008. Les dates de ces fêtes étant fixées à un jour près, les autorisations d’absence pourront être accordées, sur demande de l’agent, avec un décalage en plus ou en moins. Ces fêtes commencent la veille au soir. Fêtes juives
    Chavouot (Pentecôte) : lundi 9 juin 2008 et mardi 10 juin 2008 ;
    Roch Hachana (Jour de l’An) : mardi 30 septembre 2008 et mercredi 1er octobre 2008 ;
    Yom Kippour (Jour du Grand pardon) : jeudi 9 octobre 2008. Ces fêtes commencent la veille au soir. Fête bouddhiste
    Fête du Vesak (Jour du Bouddha) : mardi 20 mai 2008.

    Voila, maintenant Anna peut faire son choix...Euh non, ça c'est en France lol.

  • il serait presque plus simple de faire la liste des jours travaillés ....

  • En rentrant dans mon doux pays de france cher a mon égérie Ingrid j irai a lourdes prier pour l ame d Ingénys en premier pour Maitre Gilles pour que comme dit notre chère Anna on ait quelques jours de congés tout de meme pour Nathalie et les autres amis Mathaf etc....quant a jp2 on a toujours été contres vents et marées du meme avis son ama sera préservée car il sait comme moi qui est l infame le traitre et le mécréant qui veut transformer l europe en Arabie Séoudite.

  • En rentrant dans mon doux pays de france cher a mon égérie Ingrid j irai a lourdes prier pour l ame d Ingénys en premier pour Maitre Gilles pour que comme dit notre chère Anna on ait quelques jours de congés tout de meme pour Nathalie et les autres amis Mathaf etc....quant a jp2 on a toujours été contres vents et marées du meme avis son ama sera préservée car il sait comme moi qui est l infame le traitre et le mécréant qui veut transformer l europe en Arabie Séoudite.

  • Lemurien , tu sais que moi la couleur de la peau ou les cultures y a pas de problème !

    Mais je ne veux pas que des intégristes de tous poils viennent chez moi pour corrompre nos gentils arabes qui n'on,t rien demandé si ça n'est de vivre décemment !

    Mais une culture basée sur une religion qui elle même est basée sur la conquête des esprits par tous les moyens y compris physiques , c'est dangereux ....

    Pour notre culture qui n'aspire pas à disparaitre ou à se faire remplacer sur son propre terrain .

    Bigeard disait (de mémoire ) : S'ils gagnent ça sera dans les maternités.....

  • J igorai que Bigeard étéait un véritable Nostradamus je lis parfois tous les quotidiens régionaux que je trouve a la gare de nimes : statistiquement dans la rubrique :Naissances j ai établi un ratio très simple j établis une liste moyenne de dix prénoms en moyenne pondérée: Julie Laure Khadija Alexandre Matteo Fatima Kader Bachir Eric Enzo

  • Cela est une manière scientifique de faire une synthèse de nos évolutions démographiques et cultuelles sans dogme comtiste ou ingenyste sans conotation politique aucune et de pouvoir dire qu il faut dés a présent tranformer nos églises nos cathédrales nos chapelles en écoles de crétinisation ou en entrepots pour produits hallals ou en quelques musées du christianisme: Notre Dame de Paris Rheims Chartres Lisieux et Lourdes .

  • J ignorai que Bigeard était aussi un véritable économiste précocupée de l'avenir du régime des retraites. Oui, vieux soldat, l'avenir des retraites se joue dans les maternités.

  • Gilles , je sais qu'en tant qu'humaniste vous défendez bec et ongle vos idées ....moi aussi , au début c'est tout bon le mélange des cultures ....j'en ai fait l'expérience dans ma famille ...et vu ce multiples exemples dans ma modeste vie ....

    Un français qui épouse une étrangère y a pas trop de pb si la famille de l'intéressée ne se fait pas envahissante et cette dernière a compris de quelle fumisterie il s'agit en matière de respect de la femme , mais dans le cas contraire ! Ciel !la femme est moins que rien ...l'enfant est tout ...on le retire à la mère mécréante ...

    C'est le moyen age Gilles ! Et ce qui est incroyable c'est cette propension à penser que les autres pensent comme nous et que ce est bon pour nous l'est pour l'autre ... Chez nous chaque individu a sa liberté de penser , de religion , mais aucune communauté religieuse ne va venir nous dicter sa loi !

  • Lorsque "l'affaire a éclaté", je me suis demandé ce qui se passait!
    En effet, à ma connaissance par exemple en Algérie ou en Jordanie (où je suis passé) les tribunaux continuent à travailler pendant le ramadan. C d'ailleurs confirmé par le blog-captain, qui connait bcp plus le sujet que moi!
    Tout au plus l'activité peut être ralentie "ça et là" par le ramadan.

    Le rappel du Coran s'imposait! Là C'est clair! (j'ai un coran et l'ai lu sans ambiguïté, car ça arrive parfois dans ce livre) Il n'y a pas d'obligation absolue pour des choses comme le jeune ou le fameux pèlerinage à la Mecque. C'est du:
    -"Si tu le peux! Tu te valoriseras en le faisant..."

    D'autre part, je ne comprends pas pourquoi tout ce bazar! Un gars de la Cours d'Assises s'est il y a peu montré très clair!!
    C'est une affaire à la fois violente et compliquée, avec des liens sur d'autres "histoires", des témoins ne sont pas joignables etc... Bref, tout un tas de motifs légitimes et "techniques" de renvoi apparaissent. On aurait dû s'en douter d'ailleurs!
    Il me semble donc, que les confrères du blog-captain ont essayé d'utiliser le ramadan pour orienter le débat. A mon sens c'était tout à fait inapproprié et maladroit.
    En plus.... Attention aux "trolls"! Dès qu'il s'agit d'Islam, il y a tjrs quelqu'un pour péter les plombs! Triste résultat d'un dangereux bourrage de crânes qui n'a que trop durer...

    Bien navicalement
    - Le matelot blogueur, ex-ingénieur radio et ancien officier de la marine marchande
    - http://souvenirs-de-mer.blogdns.net/spip.php?article286
    - http://marine-inconnue.blogspot.com/2008/09/france-un-privilge.html

  • Les gens de souches différentes ne sont plus sectaires que les français catholiques.
    Ils brandissent la religion comme un étendard de défense souvent maladroitement.
    Quand ils le font c'est parce qu'ils ont peur et veulent se protéger ou sentent trop le regard de travers.
    Mais en réalité, comme le souligne Thierry, dans leur pays d'origine, ils sont bien moins "intégristes" qu'ils ne le sont en France. Ce n'est qu'une réaction maladroite face à un sentiment d'exclusion. Faut pas en déduire que les islamistes sont plus intolérants que les catholiques. Faut comparer les gens dans leur pays. Pas des immigrés sur la défensives avec des autochtones chez eux. Le jugement est faussé.
    Mets toi dans la peau d'un noir dans une foule de blancs et tu découvriras que tu n'es pas le même, ton attitude est différente et moins assurée.

  • Ingenys c'est quoi ce truc ? moi j'ai pas de problèmes avec les noirs ! mon curé est noir d'origine malgache et il est formidable ! il faut revoir tes sources !

    Dans la foule il n'y a que des âmes charitables et pacifistes pour une religion charitable et pacifiste ! Je t'assure que jamais j'ai remarqué qu'il y avait un noir dans la foule ...tu en est encore au temps de Galliéni ...

    Ne pas confondre avec les mécréants qui cassent tout !

  • Peut être j'ai mal expliqué. Thierry me faisait penser que les musulmans sont moins catégoriques sur leur religion dans leur pays que lorsqu'ils sont immigrés. Les immigrés qui sont en but avec notre société et qui sont rejetés réinventent un islam dur par réaction. Ils brandissent la religion comme une auto-défense pour se démarquer, comme s'ils voulaient nous expliquer pourquoi ils sont différents. Et souvent, plus on les voit différents plus ils se montrent différents. Et la religion est leur soupape, leur retranchement.
    Donc quand on reproche leur attitude extrème, on ne se rend pas compte que c'est exagéré par opposition à notre comportement. Ils ne cassent pas tout parce qu'ils sont musulmans, mais parce qu'ils sont rejetés. S'ils étaient restés au pays ils n'auraient pas besoin de crier leur religion et d'exagérer leur différence comme ils le font en France.
    Alors notre jugement sur eux est grossi et donc faussé.

  • Bien Ingenys...bien,le ciel s'eclairci!

  • Merci Kripto. Quand on m'explique j'arrive à comprendre.
    Je suis un peu lent, mais j'avance sûrement dans la comprenette.
    Tant qu'on ne me pousse pas dans les orties ça va. Faut du temps au temps.

  • C'est pourtant simple ingenys ! l'idéal pour qu'ils ne se sentent pas rejetés c'est qu'ils soient majoritaires dans le pays ... ensuite comme dans la totalité des pays à majorité au croissant il y aura une dictature ou une bande d'intégristes .... que tu sois raciste ou tolérant c'est immuable et je te sommes de citer un seul exemple idyllique....ou également les minorités ne sont pas inquiétées ......

  • Puisque nous sommes dans les fables, je vous répondrai par celle ci :



    Jean de La Fontaine

    L'Hirondelle et les petits Oiseaux



    Une Hirondelle en ses voyages
    Avait beaucoup appris.
    Quiconque a beaucoup vu
    Peut avoir beaucoup retenu.
    Celle-ci prévoyait jusqu'aux moindres orages,
    Et devant qu'ils fussent éclos,
    Les annonçait aux Matelots.
    Il arriva qu'au temps que le chanvre se sème,
    Elle vit un manant en couvrir maints sillons.
    "Ceci ne me plaît pas, dit-elle aux Oisillons :
    Je vous plains ; car pour moi, dans ce péril extrême,
    Je saurai m'éloigner, ou vivre en quelque coin.
    Voyez-vous cette main qui par les airs chemine ?
    Un jour viendra, qui n'est pas loin,
    Que ce qu'elle répand sera votre ruine.
    De là naîtront engins à vous envelopper,
    Et lacets pour vous attraper,
    Enfin mainte et mainte machine
    Qui causera dans la saison
    Votre mort ou votre prison :
    Gare la cage ou le chaudron !
    C'est pourquoi, leur dit l'Hirondelle,
    Mangez ce grain; et croyez-moi. "
    Les Oiseaux se moquèrent d'elle :
    Ils trouvaient aux champs trop de quoi.
    Quand la chènevière fut verte,
    L'Hirondelle leur dit : "Arrachez brin à brin
    Ce qu'a produit ce maudit grain,
    Ou soyez sûrs de votre perte.
    - Prophète de malheur, babillarde, dit-on,
    Le bel emploi que tu nous donnes !
    Il nous faudrait mille personnes
    Pour éplucher tout ce canton. "
    La chanvre étant tout à fait crue,
    L'Hirondelle ajouta : "Ceci ne va pas bien;
    Mauvaise graine est tôt venue.
    Mais puisque jusqu'ici l'on ne m'a crue en rien,
    Dès que vous verrez que la terre
    Sera couverte, et qu'à leurs blés
    Les gens n'étant plus occupés
    Feront aux oisillons la guerre ;
    Quand reginglettes et réseaux
    Attraperont petits Oiseaux,
    Ne volez plus de place en place,
    Demeurez au logis, ou changez de climat :
    Imitez le Canard, la Grue, et la Bécasse.
    Mais vous n'êtes pas en état
    De passer, comme nous, les déserts et les ondes,
    Ni d'aller chercher d'autres mondes ;
    C'est pourquoi vous n'avez qu'un parti qui soit sûr :
    C'est de vous renfermer aux trous de quelque mur. "
    Les Oisillons, las de l'entendre,
    Se mirent à jaser aussi confusément
    Que faisaient les Troyens quand la pauvre Cassandre
    Ouvrait la bouche seulement.
    Il en prit aux uns comme aux autres :
    Maint oisillon se vit esclave retenu.
    Nous n'écoutons d'instincts que ceux qui sont les nôtres,
    Et ne croyons le mal que quand il est venu.

  • En ce 11 septembre, nous pouvons lire : le jihad selon la deuxieme source de droit musulman : la sunna, les hadiths recueillis par Boukhari

    http://www.usc.edu/dept/MSA/fundamentals/hadithsunnah/bukhari/052.sbt.html

  • Le MOnde de ce jour

    Un courriel émanant des services de renseignement demandant de connaître la religion des fonctionnaires du conseil régional de Rhône-Alpes a suscité l'indignation, autant chez les autorités locales qu'au ministère de l'intérieur. Dans ce courriel, envoyé le 16 depuis les locaux des renseignement généraux (RG), la direction des ressources humaines du conseil régional était sommé d'indiquer "si parmi votre personnel, vous avez des agents de confession autre que chrétienne". " Dans l'affirmative pouvez-vous me dire si certains d'entre eux ont demandé des aménagements d'horaires ou de service pour pratiquer leur religion", poursuivait la missive, qui a provoqué la stupéfaction des services de la région.

  • Vous savez que 'ai lu votre article quelques fois , mais j'ai pas trouve l'accroc de ce que vous voulez dire. Mais je pense que le sujet est en peu fol...

  • je souhaiterais connaître le nom de cette affaire ainsi que sa date de décision
    merci de me répondre

  • Impossible de répondre à votre demande. La presse n'avait pas donné de nom, et ensuite cette affaire a été jugée tranquillement.
    La seule solution est de contacter les journaux locaux, et leurs chroniqueurs judicaires?
    Si vous btenuez les dates du procès, vous trouverez les noms auprès du greffe de la cour d'assises.

  • Salut! j'ai bien aime votre poste! surtout vorte langue et votre slyle! le sujet qui est touche la bas m'est tres proche! Il est tout a fait bizzare et tres sarcastique! c'est pourquoi je ne peux pas rester indifferant envers votre article! Bonne continuation a vous! Prenez soin de vous!

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu