Avertir le modérateur

Marina Petrella : Le prix de l’incohérence

PA028CATUBYOOCANGXHOSCARMBHACCADWXDZTCAF1GI7HCALP43CCCAQ1CXCFCAALE8RRCA3FXJHICA4VJP6ECAIRZJ7WCATXEO6GCAAB3LHBCABYI9BCCAZM9SARCAA4ZN4ACAC1LNWWCAI9LENU.jpgMarina Petrella : Le prix de l’incohérence. Marina Petrella est libre, tant mieux pour elle et ses enfants. C’était une décision attendue. Mais franchement, rien de glorieux, et que d’incohérences...

Incohérences d’abord de Marina Petrella. Certes elle n’avait que vingt ans quand elle a rejoint les Brigades Rouges. A l’époque, l’Italie paraissait cadenassée entre une démocratie-Chrétienne assise sur le scrutin proportionnel et des réseaux douteux tutoyant la mafia, un Parti communiste confortablement installé dans l’opposition, et la violence armée d’une extrême-droite peu combattue. La violence armée marquait toutes les grandes démocraties : France, Allemagne, Grande Bretagne. Il n’en reste pas moins que le passage à l’action violente n’avait rien d’obligé, pour le moins. Et Marina Pattrela n’avait pas fait dans la demi-mesure. Elle dirigeait la « colonne romaine » des Brigades Rouges, à une époque où ce groupe avait déjà beaucoup de sang sur les mains. C’était un choix réfléchi. Un choix dangereux pour elle, mais encore plus pour les autres, et ce au Z6SUICAAJH52RCA6DLR2ACAZIUZ0TCA5SG3AGCAJDK5MYCA3KLXVFCAXVC4YWCA3R5ME2CAVHDOXBCAXD29GDCAAR9FAZCALG10TOCAX51QU2CAVL6Q6ACALB36PSCAYLELV8CA8CSHB4CAQ8KARB.jpgnom de théories de bazar. En 1981, elle a été impliquée dans le meurtre d’un commissaire de police, et a été arrêtée. Libérée quelques temps plus tard, elle en a profité pour prendre la fuite et s’installer en France. En 1992, elle était convoquée à son procès, mais ne s’y est pas rendue, sachant qu’en Italie les arrêts de cour d’assises prononcés en l’absence de l’accusé restent définitifs. Elle a été condamnée en mars 1992 à la réclusion criminelle à perpétuité par la cour d'appel de Rome.

X8KBUCA0CBD4LCANDVEHJCAIGOH3QCAWDWTNECABLPUKGCA95WTFZCA2YFAK1CAC4GWY0CA58X7TKCAD0VRHOCA8ANPSPCA0VD2RLCAK0IQ7WCAOTN7INCAFXFHGSCANRPLBGCAHFIGKCCA11E8WC.jpgIncohérences de l’ami Mitterrand. Tonton pensait, à juste titre, qu’il y avait eut une sale période, que les temps avaient changé, et que les responsables politiques ont la charge globale du destin d’un pays. Ce qui signifie qu’ils encadrent l’action des juges. Théorie critiquable et dangereuse, mais que j’approuve dès lors que cet encadrement se fait par la loi. Et c’est là que notre Tonton se bloque. Pour ne fâcher personne, à commencer par les amis italiens, il affirme cela sous forme de déclarations, et ses exégètes, nombreux à l’époque, en font une « Doctrine Mitterrand ». Le rois gaulois a décidé. Or, il fallait trancher cette affaire par la loi pour modifier l’action des autorités compétentes, à savoir le Premier ministre, qui signe les décrets d’extradition, et la justice qui, bêtement, applique les lois. Rien de cela. S’est instaurée une situation molle, mais qui a permis aux anciens activistes de vivre tranquilles en France, à partir du moment où ils renonçaient à toute forme d’action ou de propagande politiques. Et c’est ainsi qu’a vécu Marina Petrella à Argenteuil, pendant quinze ans, retirée des affaires, mère de famille, assistante sociale de profession.

Incohérences de Nicolas Sarkozy. La droite de l’ordre décomplexé ne va pas s’en laisser compter. « Au nom de quoi le président de la République remettrait-il en cause des décisions de justice rendues à l’étranger ? » Ah, que voilà une bien bonne manière de poser le problème ! Quelle finesse dans la réflexion ! Mais il est vrai que pour obtenir les applaudissements de la foule, il faut savoir choisir. Et c’est comme cela que Marina Petrella, alors âgée de 54 ans, est arrêtée en août 2007 pour des faits commis en 1981. Le gouvernement prépare un dossier, et après un an d’intense réflexion, le 9 juin 2008, le Premier ministre, François Fillon, signe le décret d'extradition, contre lequel un recours devant le Conseil d’Etat est aussitôt formé.CAIK7CA71Z6U8CAJYYLK9CA7Z60J5CAONNTPYCAPE8D16CAH3FJ5YCARHKVKCCADV60FECADO23YUCA8I4YF3CAAIO2HQCABNPF0VCAHE2JCECAVT97OQCAOVQH5UCAIUIC4UCAZD2MSACAIN5A5Y.jpg

Et ça continue. Le 10 juillet 2008, Nicolas Sarkozy adresse une lettre au président du Conseil des ministres italien Silvio Berlusconi, lui annonçant la future extradition de Marina Pettrela, et lui demandant sa grâce, « dès que possible », en soulignant que « son cas est cependant très particulier », puisqu’«elle est installée en France depuis 1993 », qu' « elle y a fondé une famille et n'a jamais enfreint nos règles ». Se prenant en retour une remontée de bretelles par le président de la République italien Giorgio Napolitano, qui lui explique que les grâces sont de son domaine, et non de celui du chef du gouvernement, et que l’Italie a ses règles pour se prononcer. Bing bing.

2XAY2CA2LH32PCAHW3S3ACAW10TWQCAB8Y1HRCALDXY42CAT7VAKRCAE347T7CA34EK0ACAVHOYDLCAB854Z7CA5E14FECA1YYGDOCAO6OXHMCAY0SCEGCA1ZNR6OCAZJTVXHCAN2RWKGCAL618WF.jpgLe recours en annulation du décret devait être examiné devant le Conseil d’Etat ce mercredi. Intéressant de savoir ce que la justice allait en penser. Et bien cette pensée restera secrète, car ce samedi, le Premier ministre François Fillon a abrogé le décret qu’il avait signé le 9 juin 2008. Quand je pense que ce sont les mêmes qui gèrent la crise financière, j’ai quelques inquiétudes, mais là je suis hors sujet. Pas sûr.

Le décret est abrogé par application d’une clause, prévue dans la convention d'extradition franco-italienne de 1957, permettant de ne pas extrader une personne en raison de son âge ou si cela entraîne des conséquences d'une «gravité exceptionnelle» sur sa santé.

Petite précision. Dans la famille Bruni Tedeschi, on cultive la discrétion, c’est bien connu. Souci de discrétion qui amène l’actrice et réalisatrice Valeria Bruni Tedeschi, soeur de l’épouse du président français Nicolas Sarkozy, à raconter le 21 juillet 2008 dans le Corriere della Sera qu’elle entretient des relations amicales avec Marina Pettrela, et qu’elle lui rend visite en prison pour lui apporter son soutien. En fait, c’est un détail qui n’a rien à voir : il est bien certain que sur un dossier traité avec une telle maestria, les amitiés de la sœur de Madame ne sauraient attendrir la raison d’Etat.

Y0FQXCA0EAXKRCAZDQWT5CAN32W1NCAOK39FRCA7GY5ROCAZWYHOLCACVG0BTCAK3R4X2CAKS1444CAIUCR3MCAX7X6BCCA1WXXSNCAVANN5JCA5MZ0CNCAOSR0PLCAVB9LKSCAF4WMKICAI6TD4Q.jpg

 

Commentaires

  • Cette décision "incohérente" pourrait se révéler, hélas, soudainement justifiée si l'état de santé de Marina Petrella la condamnait dans les prochains jours. Nous crions pas haro sur le baudet trop vite...

  • Je veux dire par là que nous ne connaissons pas toujours le dessous des cartes. En matière d'information, nous ne voyons que la pointe émergé de l'iceberg. C'est pourquoi, nombre de sujets traités ici mériteraient davantage de recul. Attendons quelques semaines pour juger cette décision motivée peut-être pour des questions "humanitaires".

  • Je ne vois pas d'incohérences : une meutrière échappe à la justice de son pays en mettant sa santé en danger, elle n'est pas transférable. pour le reste, on s'en tappe.

  • Ca fait plaisir de voir le CavalierDeSaDame défendre sa dame.
    En fait, cette affaire était un deal entre Sarko et Berlu. Je t'échange "Carla Bruni contre Marina Petrella" avait joué Berlu, entre deux pizzas. Et Sarko tout amoureux de sa belle italienne, noyé de chianti, n'avait pas conscience de ce qu'il faisait. Le coeur bouffe la raison c'est bien connu.
    Au bout d'un an, empli de remords, et la raison revenant, Sarko s'aperçoit de l'horreur qu'il a commis. Et finalement, il renverra Carla et gardera Marina.
    Mais voila, c'est trop tard ! Berlu ne veut plus de Carla, et pour sa punition la France gardera les deux à sa charge et ses dépends. Zut alors ! Pauvre Sarko.

  • On paye encore les incohérences de tonton ....Quand je pense qu'on a reproché aux anglais d'avoir refusé de nous livrer pendant 12 ans des poseurs de bombes intégristes .....

  • Je précise.
    La décision est tout à fait justifiée au regard de l'article de la convention de 1957 qui permet de ne pas extrader en cas de conséquences d'une «gravité exceptionnelle» sur la santé.

    Marina est dans un état de santé très préoccupant, je crois que tout le monde est d'accord. Le Procureur général de Versailles ne s'était pas opposé à sa sortie de prison début aout, pour cette raison.

    Mais c'est le seul point de cohérence dans cette affaire. Je lui souhaite le meilleur rétablissement, et bcp de bonheur pour elle et ses proches.

    Ca n'est pas contradictoire, avec:

    Comment expliquer qu'on commette des assassinats et qu'on refuse, dans un pays de droit, de se rendre au procès?

    Comment permettre à des gens de reconstruire leur vie en France, sans leur donner la moindre garantie légale?

    Comment signer un décret d'extradition le 9 juin 2008, après un an de préparation(arrestation en aout 2007), pour l'abroger à deux jours de l'audience du Conseil d'Etat?

  • "Tonton pourquoi tu tousses ?" Mitterrand-Chirac-Sarkozy, c'est pourtant la même politique. Mitterrand fut un tueur, on est tous unanimes pour le reconnaitre. Chirac est un tueur, on est tous d'accord. Et bien même ce chirac n'est pas revenu sur la décision de ce mitterrand. Alors, pourquoi Sarkozy est venu détruire cette femme qui s'intégrait merveilleusement ? Elle entrait dans le cadre du travailler plus. Elle donnait sans compter et tous les témoignages reconnaissent qu'elle aidait les autres avec coeur. Elle participait bien avant Sarko à sa valeur sûr du travail et de l'effort pour la France.
    Alors comment expliquer que Sarkozy se soit transformé en pire assassin envers cette femme que même le cruel Chichi n'a pas fait aussi bas ?
    Mitterrand tuait les gens d'en-haut, Chirac tuait les gens dans le dos, Sarko tue les gens d'en-bas, à terre.

  • N’est-il pas toujours un peu gênant en dehors des questions purement humanitaires de traiter les terroristes en héros ? Qu’il s’agisse des comités de soutien pour Rouillan ou pour Marina Petrella , nous voyons poindre souvent l’idée qu’une vie humaine ne compte pas si c’est pour défendre si c'est pour la bonne cause . C’était l’argument déjà utilisé pour justifier les crimes de l’ETA à l’époque de Franco : il s’opposait avec juste raison à un pouvoir totalitaire . L’ennui, c’est que les attentas ont continué après 1975 dans une Espagne devenue démocratique .Pour les mêmes raisons, d’aucuns aussi justifient le terrorisme islamique : il combat l’oppression occidentale.

  • c'est pas pire que la libération de Papon qui lui, en plus, faisait semblant d'être malade. Je trouve qu'il y avait beaucoup moins de monde pour trouver ça scandaleux, alors qu'il est responsable de la mort de beaucoup de juifs.

  • Bonjour Ingenys, toujours en forme ! Excellent ton papier sur le deal Carla contre Marina.
    De mon côté, je ne défend certainement pas Petrella qui :
    1. a assassinné ou participé à l'assassinat de policiers italiens, l'Italie étant une démocratie...
    2. n'a pas eu le courage d'assumer face à la justice.

    Je ne comprends pas qu'on puisse signer en sa faveur dans un comité de soutien et suis d'accord avec toi, Mathaf.

  • @Manureva,
    Pourquoi, ce relativisme même si les crimes de Papon sont incommensurables ? Cela me fait penser à Jean Ferrat lors d’une émission de la Marche du siècle à propos du livre de Stéphane Courtois dénonçant les crimes du communisme qui pour tout argument a rétorqué :" et le capitalisme combien de crimes" ? Est-il si difficile de condamner TOUS les crimes en oubliant l'idéologie ?

  • Que de compassions pour cette criminèle qui a du sang sur les mains et qui semait la mort sans état d'âme .

  • Au nom de l'humanité on défend une personne qui a fait fi de l'humanité pour avoir tué ou participer à tuer une personne ??!! Dans tous les cas tuer n'est pas la solution et rien ne peut justifier cet acte de barbarie !! Donc comme il y a une autre cas en France, pourquoi faut-il supprimer une vie, pour obtenir quoi ?? Au nom de quelle théorie ou doctrine faut-il tuer pour avoir un résultat ?? Je ne suis pas du tout d'accord avec tous les raisonnements qui défend une personne qui a assassiné ou participer à assassiner une autre personne . Et en plus avoir commis un acte comme ceci Marina n'a pas du tout eu de courage à assumer sa responsabilité, quel courage, où est toutes les convitions à l'époque ?? Si elle a fair comme cela, qu'elle ait du courage expliquer et revendiquer son acte et expliquer ou justifier pour son courant politique, aucune pensée politique justifie qu'il faille tuer pour obtenir les résultats, je ne comprends pas du tout les raisons pour la défendre, les gens qui la défendent pensent à la victime, sa famille, ?? être malade c'est encore mieux que mort comme la victime !!

  • Mitterrand et le gouvernement Italien furent d'accord d'extrader les membres de la brigade rouge , afin que cette"guerre" cesse !la condition fut que ces membres se fassent oublier et reprennent une vie "normale" Maintenant l'Italie ne veut pas raviver les tensions et n'en veulent plus sur leur territoire !Petrella a reçu la visite de la soeur de Carla Sarkozy .... et les choses sont allées plus vite !!!!

  • Je suis d'accord sauf pour le premier paragraphe. Pour deux raisons: d'abord c'est la vie de Marina Petrella -qui effectivement n'avait que 20 ans à l'époque- mais parler AUJOURD'HUI de théories de bazar c'est un complet non sens, un anachronisme; ce n'était pas plus une théorie de bazar que ce que pouvait dire Camille Desmoulins en 1989, il faut se remettre dans le contexte d'une époque et d'un pays que vous n'avez peut être pas connus! Ensuite, et cela concerne les commentateurs, il est facile de prendre des postures définitives quand on n'a pas connu forcément grand chose ou par exemple, sur d'autrs sujets, j'en ai vu/entendu certains qui demandaient de pendre les banquiers d'aujourd'hui parcequ'ils ont mis en péril le système !

  • Question "Bete et Mechante" dans l'hypothese ou Marina Petrella se remette a courir comme un "Lapin" peut-on resigner un decret d'extradition??????

  • ENCORE UNE FOIS NOTRE PRESIDENT DIT TOUT ET SON CONTRAIRE ! pour le liberalisme et puis plutot de gauche apres la crise, contre les sans papiers mais on regularise sous le manteau pour le patronnat, contre la pollution mais petit bras pour supprimer la pollution, les militaires se font traité d'amateur et apres on leur decerne la legion d'honneur, et desormais la terroriste qui devait etre livré ne l'est plus !

    quelle credibilité dans son esperit de coherence !

  • Si brazz nous en dit un peu plus sur ces théories qui n'étaient pas de bazar, je suis preneur.

    Et je dis aussi que la critique posthume des points de thèses que l'on a défendu un temps est à la fois facile et cruelle. Nous y sommes tous, plus ou moins, passés. Mais qd, meme la lutte armée dans une démocratie, il va falloir argumenter !

  • Question directe, cher maitre: quel age avez vous ?

  • je réponds, à la seule condition qu'on oublie ici le maitre pour un simple gilles : 52 ans.

    J'ajoute que j'essaie d'avoir une perception assez franche des théories de bazar aux quelles j'ai adhérées (pas les meme que les brigades rouges, mais il y avait le choix à l'époque)

    Je me rappelle en particulier une manif contre le surgénéreteur de Malville en 1977 où nous nous étions pris une bonne branlée en plein champ par les gardes mobiles. Il y avait eu un mort, et j'ai été attéré par ce que nous avions vécu, et l'impasse dans laquelle, que cela plaise ou non, ous nous trouvions.

  • Personne n'a dit que Marina a eu raison de tuer. Nous ne sommes plus en 1992 mais en 2008. Et il se trouve que la France, par la voix de son président, a autorisé Marina a vivre pendant quinze ans, retirée des affaires, mère de famille, assistante sociale de profession. La seule question aujourd'hui, qui s'est posée en 2007, est-il moral qu'une présidence de la République change d'avis, 15 ans plus tard, et arrête quelqu'un qui a tout fait pour se réintégrer ? Tout ça parce que le président de ce pays a changé de tête.
    Mais alors, où est la continuité de l'Etat ? Un jour oui, un jour non, c'est quoi ce pays qui se dénie et n'a pas de parole ? Hitler l'a fait en rompant tous les engagements précédents, mais pourquoi Sarkozy sur une femme de 54 ans qui a prouvé qu'elle était rentrer dans le rang et mieux que ça ? Elle ne dérangeait plus personne.

  • Ingenys il y a plein de pauvres mecs qui ont tué souvent involontairement ou suite à des difficultés sociales et qui passent un max en prison ....

    Je suis sur qu'ils veulent tous "renter dans le rang" ....

  • On peut dire que la Mitte était au moins en accord avec lui même, puis qu'il a amnisté Rouillan est ses complices d'action directe, ce qui leur a permis de recommencer à assassiner. Merci à la doctrine de mes deux sur les braves terroristes dont on efface le passé, c'est magique ! Il avait du prendre cette décision sur le conseil de son astrologue préférée, quel esprit malade.

  • Mathaf Hacker | 12.10.2008
    "mitte" a bouffé a tout les rateliers de petain ( decore par la francisque) a la resistance en juin 44, et puis rehabilité bousquet et les grands groupes d'apres guerre ayant collaboré avec les nazis !pour finir par aministiers les brigades rouges , tout et son contraire en fait les hommes politique ne pense qu'au pouvoir peu importe ou il se trouve !

  • Au sujet des théories de basar, je voulais simplement faire remarquer que c'est toujours APRES que l'on peu qualifier les choses. En ce qui concerne l'Italie, les fameuses années de plomb ont bien commencé par un attenta de l'extrème droite pilotée par la CIA (on ne l'a su explicitement qu'après, avec la bénédiction de la fameuse loge P2, le mot bénediction est pesé: le trésorier était ce cardinal dont j'ai oublié le nom, qui s'est suicidé); suite à l'attentat la police italienne s'est dépéchée d'arrêter des centaines de militants d'extrème gauche simplement sur cette appartenance; l'un de ces militants arrêtés a eu un malencontreux accident et est tombé par la fenêtre du commissariat (d'où la pièce de Darion Do "Mort accidentelle d'un anarchiste"). Et ensuite tout a dégénéré, mais le but -et il a été atteint- était bien pour la CIA d'empècher l'alliance ede la Democratie Chretienne avec le Parti Communiste Italien (pour la petite histoire, la CIA a été partie prenante dans l'exécution d'Aldo Moro).
    Bon je ne vais pas faire un topo sur ces années, où même en France, on s'est posé la question de la violence révolutionnaire, en particulier après un fameux meeting à la Mutualité tenu par Ordre Nouveau sur le thème de "Halte à l'immigration sauvage" et les heuts très violents de la LCR etc... Je fais remarquer que dans ces temps bénis (?) de démocratie calme, l'organisateur du meeting était Alain Robert -actuellement membre de l'UMP- à ce moment membre d'Ordre nouveau, grand camarade -entre autres- de MM. Madelin et Devedjian... Si on pense qu'à l'époque il y avait eu un certain Guevara, accompagné -suivi plutôt- par un certain Regis Debré, dont le livre Révolution dans la révolution avait beaucoup de bruit dans l'intelligentsia française... On peut comprendre qu'il y avait au moins un certain flou dans la pensée de la jeunesse et qu'il est un peu facile et rapide de qualifier cela d'idéologie de bazar, car la seule aune à laquelle on peut mesurer les choses, c'est la réussite. Réussissez vous serez un héros, échouez vous serez une crapule! Voilà ce que mes bientôt 70 ans et le souvenir des années passées me suggèrent, un certain relativisme!

  • Dans les années 80 on est très loin, mais vraiment très loin de 1968 et années suivantes.

  • Bien sur je voulais écrire Dario Fo, merveilleux artiste et homme engagé, avec sa compagne, la belle Franca Rame (grande féministe). Si cela passe près de chez vous, j'invite tout le monde à voir "Faut pas payer! " qui se jouait dans les usines. Bien d'actualité finalement tout ça quand même.
    Ceci dit, tu as raison, je ne voudrais pas donner l'impression qu'aujourd'hui j'approuve le violence qui, nous l'avons durement appris, débouche toujours sur la contre violence et le banditisme.

  • un pour tous , tous pourri ! on a qu'a voir la avec la crise au lieu de sinterogger sur le systeme et ben vous allez voir on va payer des milliardset le systeme financier va repartir aussi pouri qu'avant :)

  • Mitterrand aurait du passer par la loi, car il n'imaginait qu'un jour viendrait Sarkozy.
    Certes, il était rassuré avec son ami Chirac qui avait d'autres chats à fouetter.
    Mais si Sarkozy accorde si peu de valeur à la parole d'un président de la République, je me demande pourquoi il veut faire des leçons de morale en se servant de Guy Moquet et de la shoa. Une langue de pute, la jeunesse n'y croit pas. Arrêter Marina fut un mauvais exemple autant qu'arrêter Guy Moquet et des juifs. Guy Moquet aussi avait tué.

  • Guy Moquet n'a tué personne, c'était un gamin endoctriné par ses parents communistes et qui s'est fait chopper en distribuant des tracts défaitistes. Le plus con c'est qu'il a été fusillé par un enchaînement d'erreurs, pour une mauvaise cause. C'était une belle connerie de Sarko cette trouvaille.

  • Guy Moquet fut arrêté au moment où il allait chercher des armes pour la résistance. Il est complice de meurtre car ce n'était pas des armes de chasses pour tuer du gibier.

  • @brazz,
    Si on vous comprend bien, la violence révolutionnaire dite d’extrême gauche allant jusqu’à l’assassinat peut se justifier dans certaines conditions au prétexte par exemple qu’il existe une menace venant de l’extrême droite par anticipation en somme .
    Ce que nous pouvons constater bien après ces événements ,c’est que ceux qui soutiennent Rouillan et Petrella par exemple le font bien au-delà d’un cadre strictement humanitaire mais semblent toujours justifier la lutte armée comme si l’histoire et le temps n’avaient pas de prise sur eux ...

  • J'ai applaudi à la mort de Bader, et j'aurais applaudi à celle de Marina Petrella si elle avait été condamné à l'époque. Donc je fais totalement abstraction du terrorisme.

    Je réitère que je m'exprime uniquement sur l'arrestation d'une femme en 2007 dont elle avait l'aval du président de la République sous une condition d'abandon de la lutte.
    Je n'ai plus à juger Marina, mais la présidence de la République française qui elle me semble plus incohérente aujourd'hui que les Brigades rouges. On condamne au moment il faut, mais on ne revient pas sur sa parole 15 ans plus tard. Ce n'est digne que d'un lache.

  • Ni Madelin ni Devedjian n'ont pas fait partie d'ordre nouveau, il faisaient partie d'occident qui a été dissout en 1968. Alain Robert qui dirigeait ordre nouveau, travaillait pour les flics, tous les mouvements d'extrême gauche ou droite étaient remplis de flics.

    L'histoire de Guy Mocquet résistant est une fiction, ça fait partie de l'histoire revue et corrigée par la Pravda. Même s'il a bien été fusillé à cause d'un concours de circonstances: c'est une mort très con et inutile comme il peut en arriver à des époques troublées.

  • Au delà du terrorisme qu'on peut comprendre ou non dans un contexte donné, tout en le refusant farouchement, il n'y a pas de quoi s'énerver, les BR ont fait une une véritable faute avec l'assassinat d'Aldo Moro et les coupables de cette faute ont été punis, il me semble.

    Dans le cas de Marina en France, il y a un sérieux décalage entre les justices : ici, on peut faire appel d'un jugement auquel on n'assiste pas me semble t il.
    Et comme je l'ai lu plus haut parce que seule l'extrême gauche était ciblée en Italie, pas la mafia, pas l'extrême droite (voir Loge P2).

    Mitterrand m'a semblé juste en laissant courir à droite et à gauche.
    Ce qu'il n'a pas fait et il a eu tort de ne pas le faire, c'est de mettre à jour les strates du passé réellement extrêmes : au moins la milice des années 40 (complicité de crimes contre l'humanité) et la torture en Algérie (crimes de guerre). Il est vrai qu'il avait un peu fréquenté Vichy et été un des Ministres de l'Intérieur sous la IVème qui avaient couvert la dite torture. Ainsi lui était il cohérent.

  • @momo, non je ne justifie rien du tout, ce que je voulais faire c'est expliquer, ce qui n'est pas pareil.. Je ne veux pas faire un cours -je n'en ai ni les compétences ni la légitimité- simplement dire, pour avoir vécu cette époque -et j'en ai beaucoup parlé plus tard avec certains de mes meilleurs amis qui étaient à Lotta Continua- que parfois, quand les circonstances sont confuses, un individu peut faire le mauvais choix (voir par exemple le film de Romain Goupil qui montre ça très bien) et ensuite quand on y voit clair, en général bien après, alors là on peut faire le point et dire qui s'est trompé ou non, mais sur le moment c'est beaucoup moins évident. Mais je crois que j'enfonce des portes! En tout cas pour beaucoup d'entre nous, l'atterrissage s'est fait progressivement entre à peu près 1975 et 1980, voire 1981 (!) et au prix souvent de graves remises en cause ou dépressions. Ah si on avait une boule de cristal !

  • La question ici n'est pas de savoir si Marina Petrella doit ou ne doit pas etre extradee,c'etait au moment des faits qu'il aurait fallu le faire....mais la question principale qui se pose c'est comment a-t-on pu a un moment donne passer outre la parole qui avait ete donnee par le plus haut representant de l'etat,et comment peut-on revenir la gueule enfarine nous dire "Eh ben vous savez quoi...finalement on a decide qu'il n'y aurai pas d'extradition"c'est quoi ça...."Guignol" version 2008!!!!!!!

  • C'est une décision qui doit revenir à la justice italienne et aux familles des victimes. L'excuse de santé est acceptable pour l'instant, mais ça ne change rien à la question.

  • Justement lorsque elle ira mieux peut-on l'extrader a nouveau??ou la decision de la non extradition est-elle definitive??

  • Libération
    EXCLUSIFCarla Bruni-Sarkozy raconte à Libération qu'accompagnée de sa soeur la réalisatrice Valéria Bruni-Tedeschi, elle est allée prévenir dès mercredi après-midi Marina Petrella qu'elle ne serait pas extradée.

    Ah que ces interférences sont détestables !

    La non extradition est liée à l'état de santé, je ne pense pas que cela soit définitif.

  • Le Figaro précise :
    "La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Versailles a assorti sa décision de plusieurs obligations dont celles, à l'issue de l'hospitalisation de Marina Petrella, de résider à son domicile d'Argenteuil, de pointer une fois par semaine au commissariat et de ne pas quitter la France. «C'est une clause qu'elle a toujours respectée», a expliqué sa fille à la presse.

    "Le 9 juin, le premier ministre, François Fillon, a signé le décret d'extradition de Marina Petrella vers l'Italie. Sa défense a déposé un recours devant le Conseil d'État qui n'a pas encore été examiné. Ce recours n'est pas suspensif mais il est d'usage que la France n'extrade pas tant qu'il n'a pas été examiné.

    Donc, ce recours ne sera pas examiné suite à cette nouvelle décision, l'Etat signifie qu'il abandonne son extradition qui n'est plus de mise, sauf nouveau décret d'extradition (encore) par un con de fonctionnaire qui tomberait d'un nuage et renierait Fillon-Sarkozy.

  • On observe, que l'Etat arrive parfois bien mieux à pourrir la santé de ses propres serviteurs, qu'il n'est efficace, pour gérer un problème simple au départ, dès que les médias s'en mêlent, surtout quand il s'agit de gauchistes, là rien ne va plus.

    Pour Aldo Moro, la CIA ? Il ne faut pas exagérer, d'abord, en Italie, il y avait divers services de renseignements US, pas que la CIA, qui n'était pas très actives, d'ailleurs. Je ne vois pas en quoi, ce serait un argument, pour minimiser, l'action du groupe, auquel appartenait Petrella. Il y a là une incohérence au départ, voire abus de pouvoir, de la Mite. Maintenant vu son parcours, on peut éventuellement imaginer, la confusion des genres et un copinage, qui semble gravement mettre en cause l'impartialité de l'Etat, comme les relations internationales. Ce n'est vraiment pas le meilleur exemple, qu'on ait donné. Faudra pas s'étonner si d'aucuns terroristes, affectionneront à l'avenir autant ce havre de paix inédit.

  • le fait du roi a dit "marina" tu ne seras pas extradé, ma meuf le veut pas et on est encore en democratie la ou la royaute est revenu ?cest clair c'est detestable carla est telle issu dune famille pro brigade rouge ????e qui expliquerait aussi la liberation de rouillan ????sarko botte en touche ila peur dune revolutiondextreme gauche en france alors ils fait des cadeaux ? pour apaiser le climat social ?

  • Arrivé à Strasbourg, sous la fèche, je reprends la discussion.

    brazz, un jugement définitif… On apprend à s’en méfier de ce type de jugements.

    Alors oui, c’était une époque, et la CIA était à la manœuvre. On osait à peine l’évoquer, et aujourd’hui c’est établi. On ne comprend pas le brigades rouges sans les brigades noires . OK. Et il y avait tout un contexte qui fait que des pans entiers de (surtout) la jeunesse sont partis de l’autre coté du miroir, à droite ou à gauche.

    C’est évidemment très juste de rappeler d’où vient Madelin.
    Mais il n’en reste pas moins qu’il y avait un cap à franchir. Une démocratie minée, reste une démocratie. Même avec l’empathie qui existe vis-à-vis de ceux qui sont prêts, de manière désintéressée, à renoncer à tout confort, tout repos, pour s’engager dans une cause, il reste ce pas décisif qui est la clandestinité et la lutte armée. Ce qui signifie aussi ses trafics et ses braquages, car il est couteux de financer un groupe armée clandestin.
    Or, tout radicalisme ne conduisait pas à faire ce choix. Je conteste farouchement que ce soit par une sorte de logique poussée à son terme que l’on pouvait envisager, puis accepter de prendre les armes. Même quand des amis avaient dérouillé. Pour
    Précisions. Oui, il y avait beaucoup de manifs violentes et de contre manifs qui l’étaient plus encore. Après 68, l’un des slogans était « Elections piège à cons », qui s’accompagnait de la formation de commandos allant attaquer des bureaux de vote. Les boulons circulaient au fond des poches pour les fins de manifs.

    Nombre de mouvements ont d’ailleurs péri de cette violence, qui laissait le pouvoir aux plus violents. Mais prendre les armes, c’était un choix ultra minoritaire, combattu en interne. Un choix qui créait bien peu de solidarité.

    Les théories qui guidaient l’action, quelques soient les critiques que l’on peut former aujourd’hui, ne méritent pas d’être qualifiées de bazar, car toutes proportions gardées, elles valaient bien celles qui nous lient aujourd’hui, et qui sont bonnes à jeter un an plus tard. Mais les théories qui autorisaient des personnes à s’autoproclamer groupe révolutionnaires, et à aller frapper des dirigeants politiques, des policiers, des gens de tous les jours, ces théories là étaient de bazar.

  • kriptonite dit juste: dès qu'elle va mieux elle est extradable. Elle serait condamnée à etre malade, si la fée Carla ne changeait pas les décrets en guimauve.

  • J'ai quelques clients étrangers en phase d'etre expulsé par Brice le Valeureux.
    J'ai compris. J'arrete les recours devant le tribunal administratif et je tel à la soeur de Madame.
    Quelqu'un a son portable?

  • Passes par Clermont Ferrand, d'aucuns potes te mettront en relation.

    Je redis non, intéresses-toi plutôt à la "Royale"

  • Thèse évoquée par brazz: Aldo Moro tué par les Brigades rouges, manipulées par la CIA

    http://www.laliberte.ch/index.php?contenu=dossiers&dossiers=2&dossier=218

  • Les journaux affirment cela ? Ceux-lài, services spéciaux de la Marine ou service de renseignement US détaché de l'Otan ? Et il y en avait encore bien d'autres très spécialisés, actifs sur le territoire italien.

  • De Rue 89

    http://www.rue89.com/cabinet-de-lecture/pourquoi-le-pouvoir-italien-a-lache-aldo-moro-execute-en-1978

  • Si l'italie et l'Allemagne ont connu des groupes d'extrême gauche versant vers une forme de terrorisme, la France a eu la sagesse de s'en abstenir. Moins romantique sans doute.

    Nous ici avons plutôt concouru dans la catégorie "franc ridicule" avec la Gauche Prolétarienne (A Geismar, Michel le Bris, le Dantec... et la caution de JP Sartre). La tête pensante de l'organisation maoïste nommée Beni Levy, peu connu du public, a fini dans le mysticisme religieux israélite et israélien en s'auto flagellant sur le thème "J'ai inventé les Palestiniens"...

  • " quelqu'un a son portable " Gilles c'est de la politique que vous faites là . ....le cas de cette sanguinaire terroriste vous émeut elle tant que ça ...?

  • J'irais pas me féliciter de la libération de quelqu'un qui a du sang sur les mains, je laisse ça aux romantiques...

  • " quelqu'un a son portable "
    Lisez bien !
    C'est le portable de la soeur de Carla qu'il me faut pour éviter d'avoir à saisir le tribunal dans les cas douloureux.
    Quelles méthodes ! C'est vraiment mépriser la vie des gens. A commencer par les étrangers malades qui n'ont jamais tué personne, et dont le retour au pays signifie l'interrupution de prise en charge efficiace.
    Humanité pour les uns et pas pour les autres, selon qu'on connaisse ou non la famille du président. il y a vraiment de quoi être écoeuré.

  • Humanite?????..........quelle humanite!!!,c'est simplement une histoire de "Com"il faut montrer QUE..

  • J'ai vu Brice Hortefeux à la TV hier soir avec sa femme si belle si classe. Il fait son boulot c'est tout, qu'il a déclaré. Il a rencontré Toubon. Tout est bon, il devient acceptable.
    On peut faire qq exceptions mais "On ne peut pas accepter toute la misère du Monde".
    Je mangeais une choucroute avec un jaret et des saucisses de Strasbourg, pendant que je regardais les images, avec une bonne bière. J'en remangerai à midi en pensant à Gilles à Strasbourg.

    Comme dit Fran, les romantiques sont les plus grands, les plus géniaux, le summum de l'humanité.

  • Madame Sarkozy veut voir de la misère non sélective, les avocats ne manqueront pas de sujets.
    C'est scandaleux de voir cette dame qui n'est rien dans la république, interférer dans l'exercice des pouvoirs du premier ministre, créant une sélection parmi les citoyens.
    Nous descendons bien en dessous de la principauté de Monaco.
    Pourquoi l'indulgence pour Petrella et pas pour les détenus malades qui meurent en restant détenus? Quelle injure à la loi et à la conscience !

    La République s’attendrit sur le sort des amis de la sœur de la Dame. Nous sommes gouvernés par des ploucs.

  • Grosses réactions en Italie :

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2008/10/13/01011-20081013FILWWW00341-petrella-une-manif-devant-l-elysee.php

  • Notification d'un décret du premier ministre par la femme du président, 4 jours avant l'intervention du décret !

    Qui parlait des difficultés de la démocratie en Afrique??

  • Notification d'un décret du premier ministre par la femme du président, 4 jours avant l'intervention du décret !

    Qui parlait des difficultés de la démocratie en Afrique??

  • Coucou, c'est moi ! Il y a bien des choses à corriger en France en effet, les deux situations ne sont en rien comparables, fort heureusement.

  • Sauves qui peut v'la un coucou.

  • Coucou c'est moi aussi.

    Heureusement rien de comparable, mais ce sentimentalisme vis à vis des amis de la soeur est répugnant, quand un avocat normalement constitué pense à toute la misère humaine qui vit est en prison ou en centre de rétention, et qui seriat transformée en bonheur par un geste d'humanité.

    Je peux vous garantir qu'on va en entendre parler dans les audiences de ces copinages présidentiels, et bien plus que dilpome de Rachida.

  • Mais c'est quand même une situation africanesque avec la demi-soeur de la troisième femme du président qui annule le décret du premier ministre parce que la condamnée fait partie de son ethnie. On y est en plein. D'ailleurs quand un africain parle de son frère ou sa soeur, il précise toujours : même père même mère, ou pas. Tout y est !

  • Si madame veut de quoi mobilier son immense bonté...

    On va commencer par les détenus qui n'obtiennent pas d'autorisation de sortie pour se rendre aux funérailles de leurs parents. Qu'en pense Madame la chanteuse ? un petit décret, à votre bon cœur !

    Pour mémoire, je rappelle que cette dame qui s’assoit sur un décret du premier ministre n’a jamais estimé utile de voter, car la démocratie c’est ce n’est pas assez noble pour sa hauteur de vue.

  • Ce n'est pas comparable. Marina est européenne, pas africaine. Ce n'est pas de l'immigration. Gilles confond les détenus. Je vais appeler Brice pour lui dire.

  • J'ai lu l'histoire de Guido Rossa. Je le conseille à tous...

  • Pendant ce temps, Gilles se prépare à déjeuner dans un Winstub, à déguster de succulentes spécialités arrosées de vin local, et pousse-café au marc de Riessling.
    C'est moralement dégueulasse, lol !

  • Pas de pb, Ingenys, j'ai aussi quelques roumains disponibles pour une bonté présidentielles

  • Fran a lu l'histoire de Guido Rossa en italien, car en français, c'est le néant.

    Des roumains, mais personne n'en veut, même pas la roumanie. Faut les extrader en Italie alors ! lol.

  • Oui, Mathaf, il ne faut pas se laisser abattre.
    Mon choix, républicain et non discriminatoire, s'est orienté vers un Riesling Médaille d'Or 2003 L. Freyburger, avec un impressionnant défilé de charcuterie alsacienne.

  • Gilles,

    Pourquoi StrassBourg, c'est la CEDH ?

  • Paroles d'italiens romantiques :

    Erri De Luca, écrivain italien l'un des rares soutiens en Italie de Marina Petrella: "C'est une décision qui fait honneur à la France". (Déclaration à l'AFP, dimanche 12 octobre)

    Oreste Scalzone, membre du comité de soutien de Marina Petrella : "J'espère que les Italiens pourront comprendre que cette quête de punition infinie 30 ans après est une absurdité". (Déclaration à l'AFP, dimanche 12 octobre)

  • L'absurdité ultime restant celle de tuer ainsi que l'ont fait les camarades de cette dame.

  • 30 ans après , qu'en pensent les enfants et petits enfants des blessés et des assassinés , dont le commissaire de police ? plus de punition pour l'assassin qu'on dit .... punition permanente pour les familles des disparus !

  • Ca peut arriver à tout le monde de tuer. Qui n'a jamais eu envie de tuer ? Je ne vais plus dans certains endroits sinon je tuerai tous les jours. On pardonne au bout de 30 ans quand on se dit humain. La rancune tenace détruit le cerveau.
    Personne n'a jamais eu envie d'étrangler Fran ?

  • Ségolène Royal, concernant Marina Petrella : [Je n'ai pas]"les éléments du dossier". "Mais je pense qu'il [Nicolas Sarkozy] a raison". (Déclaration sur Europe1, dimanche 12 octobre)

    C'est une première ! Pour que Ségo dise que Sarko a raison, faut vraiment qu'elle s'en foute royalement.

  • Ce qui me choque le plus dans cette affaire, c'est le fait qu'il faille encore recourrir à une procédure d'extradition - procédure généralement longue et complexe - entre pays membres de l'Union Européenne. Hélas, il semble que l'Europe de la justice ne soit pas pour demain.

  • Que devient Battisti au fait ?

  • Battisti est à Rio, je ne sais pas s'il est en détention mais il n'est pas près d'être extradé.

  • Tenez, de l'Ingenys ( notre compère qui insinue que tuer est naturel et pardonnable ( sauf un taureau ) dans le texte ( sujet sur le suicide ), comme quoi selon le sujet, l'avis évolue...

    "Le droit tu le prends et puis c'est tout. Les risques tu les assumes "

    gargllll

  • Aujourd'hui, c'est le TGI.

    En juin, j'ai eu l'occasio, de prendre la parole dans un des hémicycles du Conseil de l'Europe, sur le droit et la santé mentale. Que des mots, mais une vraie émotion

    L'une des questions qui fache est de savoir si le parlement européen doit rester ici, avec les frais lié à la double installation des instances UE.

    Mais bon, à terme, le Conseil de l'Europe qui récupère tout, et Strasbourg capitale européenne des droits de l'homme, avec bruxelles pour les affaires éco et sociales de l'UE?

  • Ma nouvelle Came...
    Plus dangereuse que la blanche Colombienne...
    Plus mortelle que l'heroine Afghane...
    Elle est la solution à mon probleme...
    Ma nouvelle Came...
    Premiere dame de France...
    Elle a tous mes soupirs...
    Je la veus jusqu'à en perdre l'ame...
    Ma Came de premiere dame de France...
    Je ne la roule pas...
    Je ne la fume pas...
    Ma Came..ma came ...
    Je la prend...
    Ma peau la reclame...
    Elle coule dans mes veines...
    Si elle part ce sera,l'enfer et ses flammes...
    Ma Came..premiere dame de France...
    Tu es ma Came...
    Tu es ma Came....

  • Pas de quoi en faire un fromage.
    Quand des cas particuliers peuvent être résolus par des voies parallèles contre ce que veulent imposer le parti de la rancune et de la peur, je peux qu'applaudir.

  • Certes, la rancune et la peur ne pèsent pas lourd face au sang versé par des connards fanatiques...

  • Mais c'est fini ça. On en est plus la. On est aujourd'hui à l'amour entre les peuples. Faut savoir tirer un trait et recréer un autre monde, plus beau plus humain. L'Europe a une grande mission, ne plus ressembler au passé. Le passé c'est le terrorisme religieux, la bas au loin vers l'Asie et l'Afrique.

  • J'ai jamais lu quelque-chose d'aussi utopiste depuis la motion ségolène royal...

  • Ségolène ne s en fout pas du tout elle est légèrement débile mais surtout farouchement féministe car elle ne supporte plus les mecs ....sauf son fils ! elle a subi le mépris de son papa ensuite celui de son ex compagnon ......les immenses compliments que lui faisaient Sarko pendant sa campagne et ça elle ne l a pas supporté car c était il est vrai un chef d oeuvre d hypocrisie !!!! Vraiment il me prend pour une conne a t elle du penser a chaque salve de compliments chargés de fiel!!!!!mais la plus débile ce n est pas Marie Segolène c est Marie Georges Buffet Reine du Parti Communiste français qui va emménager bientot dans les locaux réservés aux SDF par la ville de Paris pour cause de loyers impayés! Elle déclare ce matin " que le Cac 40 remonte on s en contrefiche ce qui nous met en colere c est la recession!!!! Retour au Cp ou en CM1 pour les illetrés et les ignares dont elle fait partie!!

  • Antonio Ferrara n'a tué personne et se retrouve dans un système carcéral digne d'un pays du tiers monde ou il bénéficie de conditions de détentions extrême et unique en France.

    Marina Petrella a tué, ne s'est pas repentit, n'as jamais purger sa peine, et est élevé au rang de Hero pour tous ses gens du showbiz, et chouchoute par la première dame et belle soeur de France.

    Liberté (pour certains), Égalité (pas trop égale quand même faut pas pousser) in culo a te!

  • C'est vrai qu'il est marrant au moins, Ferrara. Il en a rien à foutre de son procès, il sait qu'il va prendre perpète, et il fait le mariole à l'audience. De toutes façon, il s'évadera. lol

  • Il s'évadera lol ! Faut le libérer, suffit de téléphoner à Pasqua, qui est quand même le parrain de Sarkozy dans les Hauts de Seine. Sarko doit tout à Pasqua, il peut bien lui faire une fleur.

  • ben c est parfait ce qui a été décidé !Petrella non livrée aux italiens Buffet non fusillée pour haute trahison je trouve cela équitable!

  • La subversion est punie sous certains régimes encouragées selon les lois de certaines démocraties que je nommerais populaires :Marie Georges Buffet Alain Krivine Olivier Besancenot daniel Cohn Bendit et bien des amis de ces parasites du monde Libre ! Petrella a droit a des soins pour raisons humanitaires et a reçu le droit d etre non extradée ce qui est fort légitime ! elle a lutté pour une cause révolue et elle en a payé le tribut ! ceux qui luttent en 2008 pour l instauration d une démocratie populaire de type Strotskiste n ont rien a faire dans notre société ! Il veulent jouer a l apprenti sorcier avec des millions de vies humaines qui ne souffrent que de surendettement pour la plupart il faut les exiler en Corée du Nord ou en Terre Adélie ! Pour réfléchir dans un premier temps et revoir leurs copies dans un deuxieme temps .

  • Ce qui prouve que nous sommes meilleurs et plus humains. Nous soignons et protégeons mêmes les idées saugrenues. Nous n'avons pas la haine, nous sommes compréhensifs.
    Vive la République ! Vive le Capitalisme ! Il n'y a pas plus tolérant.

  • Si je suis Ingenys, il faut remplacer la citoyenneté par le capitalisme. Avec une déclaration des droits de l'homme et du capitaliste.

  • Le capitalisme est un système économique et social.

    la propriété privée des moyens de production ;
    la recherche du profit et sa justification (ou l'absence de )
    la liberté des échanges économiques et la concurrence économique ;
    l'importance du capital, les possibilités de l'échanger (spécialement en bourse), de l'accumuler et de spéculer ;
    la rémunération du travail par un salaire.

    Le capitalisme c'est le moteur de croissance qui permet le meilleur social. Tous ceux qui se plaignent du manque de social se plaignent du manque de capitalisme car la charrue sans les boeufs n'est pas possible.
    Les droits de l'homme fauché ne valent que dans le capitalisme, car il ne sera plus fauché et bien content que le mur s'écroule.
    Et croire que sans carotte, uniquement avec le baton socialiste on obtient autant qu'avec le capitalisme, synonyme de liberté d'échange et d'acquisition, est un leurre.
    Le capitalisme c'est la statue de la liberté.

  • On peut constater que bien parler et avorter toute reflexion peuvent cohabiter chez la même personne.
    Le capitalisme vient de prouver ses faiblesses, pourtant certains fanatiques interdisent le moindre avenant à ce système.

  • "Pardonnez lui car il ne sait pas ce qu'il dit". Quel avenant veux tu mettre à la vie ?
    La vie est capitaliste, elle ne prospère qu'en acquisition. Seul le temps est en location. Un jour la Terre disparaitra, rien n'est éternel. Mais en attendant la fin du bail, le capitalisme tout naturellement sera la tendance. Sinon "Pierre socialiste qui roule n'amasse pas mousse". Vous avez l'exemple avec la Chine de Mao, l'URSS de Staline, et la Corée du Nord qui vient de sortir de la liste noire américaine. Même la Corée du Nord tente d'entrée dans le capitalisme sans en avoir l'air.
    Nietzsche a déboulonné Marx. Il aura fallu des millions de morts de faim dans ses pays pour comprendre enfin que seul la carotte capitaliste peut nourrir son monde. Ce sentiment de faire parti d'un tout, et chacun dort, vie au ralenti ou se saoule la gueule car il est en désaccord avec la vie. Travailler pour soi, c'est travailler pour tous. Plus il y a de riches dans un pays, plus il y a de fondations à la Bill Gates. La France devrait avoir honte que son patrimoine soit entrenu par les américains, elle qui avec son gaullisme socialiste a tellement craché sur le rêve américain. Merci le capitalisme devrait dire tous les français, prenons le bon exemple, devenons tous riches au lieu de nous lamenter à vouloir la charrue sans les boeufs.

  • Ce n'est pas parce que tu as audacieusement scellé l'union de la vie et du capitalisme que c'est effectivement gravé dans le marbre, t'as un problème d'ego mon poulet.
    La vie ne prospère qu'en acquisition dis-tu ? Simplement, avant le prêt et l'endettement, enfants prodigues de ton capitalisme, l'acquisition existait déjà...
    Le capitalisme à outrance ne fait que doper artificiellement ce qui existait déjà. Pour quoi ? Pour enrichir une frange de la population qui doit regretter le bon temps de l'esclavagisme.
    Le libre-échange a tjs existé, même au temps de la cueillette.

  • D'un point de vue politique, l'extradition de Marina Petrella aurait été d'autant plus incohérente que Nicolas Sarkozy avait proposé il y a quelques mois de cela que l'asile politique soit accordé aux membres des Farcs qui décideraient de venir vivre en France.
    Extradier Marina Petrella pour ses exactions durant les années de plomb et, dans le même temps, accorder l'asile politique aux Farcs : nous n'aurions pas été à une incohérence près...

  • Des nouvelles de Battisti :


    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/societe/20081129.OBS3217/le_bresil_refuse_le_statut_de_refugie_politique_a_cesar.html

  • Bien fait pour sa goule.

  • Absolument mon cher Fran. Perso je ne croyais pas trop qu'il serait extradé du Brésil, mais ce n'est pas encore fait... Ce jour là, j'achèterai une bouteille de cachaça et du citron vert.

  • Les huissiers sont les nouveaux chasseurs de prime, rescapés de l'Ouest Américain, avec les scrupules en moins !

    Bonjour à la rédaction,

    Bravo pour votre reportage. Il insiste sur les huissiers qui dérapent, car ils ne sont plus contrôlés par les Procureurs de la République. Comme le reportage de France Bleu Sud Lorraine de ce 11 avril, qui met en lumière les excès du parquet d'Epinal, en donnant la parole à la juge d'instruction Fabienne Nicolas. Avec Nathalie Gettliffe, nous avions apprécié son sérieux et son professionnalisme lorsque Christian Poncelet et le parquet d'Epinal nous ont poursuivi pour diffamation et injures.

    La même présidente du tribunal correctionnel d'Epinal nous avait relaxé le 19 mai 2009, alors le procureur d'Epinal, aux ordres du pouvoir, sollicitait de lourdes peines.
    Même scénario à Nancy le 1 er décembre 2009, avec un parquet aux ordres de l'Etat UMP, et un président de Cour d'Appel indépendant, qui nous a relaxé.

    Je vous adresse, sur votre fax, dans quelques minutes, un dossier cocasse, qui montre aussi que certains huissiers de Lorraine, travaillant pour des sectes dangereuses comme l'OTS, à l'image de la SCP Mugnier-Moulin à Nancy, sont devenus de véritables chasseurs de primes, à l'image de ceux de L'Ouest Américain au XIX ème, qu'ils ne sont plus encadrés par les procureurs et le parquet Général, et qu'ils se permettent désormais de refuser l'exécution d'arrêts de cour d'appel devenus définitifs, après qu'ils aient été désavoués dans une saisie attribution manifestement abusive, en faveur d'une ancienne responsable de l'OTS, rescapée des bûchers.

    Beaucoup d'huissiers refusent d'appliquer la loi, lorsque la loi leur est défavorable. Ils agissent comme des malfaiteurs, avec la complicité passive des procureurs et des procureurs généraux ! Les sectes auraient-elles infiltré l'édifice de la justice, l'appareil d'Etat ?

    Que font les justiciables moyens, qui ne savent pas forcément écrire, à qui écrire, comment réclamer ?

    L'arbitraire des huissiers est tout aussi effroyable, pour les citoyens en difficultés financières, que les gardes à vue. J'ai testé les deux, je sais de quoi je parle.

    Sentiments confraternels,

    Francis GRUZELLE,
    Carte de Presse 55411
    Ancien élu de Meurthe et Moselle
    Port 06 84 85 56 58

    Ecrit par : Francis GRUZELLE

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu