Avertir le modérateur

Loi sur l'histoire : c'est reparti !

PMQWDCAXG3LTDCAUR72TOCAZ2VVCTCAQKWYTRCAUVPIPECA0MGMI8CAF8Q3J9CAVF1UO1CA94WIWQCA8TSABECA7SQ7HACAO7KDVNCAQB8MODCAXV9A43CAE5J22QCAV6CLXNCA1YRVITCA761MHV.jpgLoi sur l’histoire : c’est reparti !  Xavier Darcos rallume le feu : l’histoire sera plus belle quand elle sera légale. Catastrophe de la pensée.

Tout démarre avec l’affaire Barbie. En 1986, la Cour d’assises du Rhône condamne Klaus Barbie, le « boucher de Lyon », chef local de la gestapo pendant les années noires, à la manœuvre dans la mort de Jean Moulin, des enfants d’Izieu et de tant d’autres. Un vrai procès, mais aussi l’arrivée d’un troisième fleuve à Lyon, à coté du Rhône et de la Saône : la bonne conscience.7T4FTCAC6A3RMCAQCUJQ0CANN23D7CA1EJXXKCAYELZ1QCA1NW1ARCA7RWOKWCAG3O6GDCACXVTQLCAEK131KCA2TAWKRCAR2OXGXCAEDRNBFCAYKN3D0CA8YBUL7CA7D8J4WCA1IJGXQCAYMWHSW.jpg

Après les déclarations d’une bande de crétins, vient la réponse par loi Gayssot de 1990 : sanction du négationnisme, le fait de nier ce qui a été jugé à Nuremberg. Avec un Nuremberg pierre angulaire de la défense des droits de l’homme, la loi est crédible, malgré les fragilités du jugement, à commencer par le massacre de Katyn. La loi renforçait l’autorité de la chose jugée, mais au risque de la sacraliser en sanctionnant par son article 9 la « contestation». Débat venimeux. Très franchement, ceux qui ont été condamnés en application de cette loi le méritaient. Enfin, ils méritaient au moins un coup de pied au cul. Remettre en cause les bases d’un des plus grands crimes, bien étudié, pas si mal jugé, renvoie à des élucubrations qui ont des rapports si éloignés avec l’organisation d’une pensée, que la Cour européenne des droits de l’homme a donné son onction.

K7DWPCACZLS4DCAR79020CA3XV9CLCAKS5FJICANSQ3DKCATR9D00CA2STZSGCA4MMDRACAL3TCNDCAGXZHLQCA4ETXXHCATZJDPNCAGOMDSRCAIJG2ZYCAM0VTQQCAQ0XBOGCAN3KFCNCANVRST1.jpgMais, notre coq législatif à béret s’est emballé.

Avec la réforme du code pénal de 1992, ont été introduites deux nouvelles catégories de crimes, le « génocide » et le « crime contre l'humanité », plus larges que la définition de 1945. Ont suivi, en 2001, la loi « reconnaissant le génocide arménien de 1915 », loi sans sanction, un cas unique dans les annales, et la loi dite Taubira sur l’esclavage. Toujours plus avec la loi Mekachera de 2005, portant « reconnaissance de la nation en faveur des Français rapatriés » et ornée du fameux article sur « le rôle positif de la présence française outre-mer », disposition finalement annulé en 2006, après une grande crise gastrique nationale. Et s’enclenchent les demandes sur la pénalisation de la loi de 2001 sur le génocide arménien, le génocide ukrainien de 1932, le génocide vendéen de 1793…

En 2007, la France parvient à faire adopter en première lecture par le parlement européen un projet de décision-cadre déposé en 2001 prévoyant pour tous les « génocides, crimes de guerre à caractère raciste et crimes contre l'humanité », un délit de « banalisation grossière », et même de « complicité de banalisation » passibles de peines d'emprisonnement, quelle que soit l'époque des crimes.  Ne nous privons pas, c’est pas cher ! Il faut dire qu’un vote en première lecture par le parlement européen, hélas,  n’impressionne que ceux qui ont envie d’être impressionnés.2HT3BCAYO1FYJCA9HRDUNCACSY1KKCA3L6VZQCA1RQ2ZGCACE060PCA92OXY5CALQI8GMCA9BFWFJCAAAHWO2CAZ3OHAFCA03LLXACA3EWF9WCATYFSSVCATN8E2CCA50SBT7CAPRKZL6CAYL959O.jpg

Après l’élection de Nicolas Sarkozy, ça repart de plus belle : la lecture de la lettre de Guy Môquet, un produit de la sous-culture historique, tombé en désuétude en un an, puis le parrainage par les élèves d’un enfant juif mort en déportation, idée saugrenue qui n’a pas tenu une semaine.

Mais il fallait sauver la face, et on s’est orienté vers une mission parlementaire, c’est-à-dire pas tout-à-fait une commission, la « mission d'information sur les questions mémorielles. » Genre lot de consolation pour parlementaires déprimés.

C’est devant cette auguste instance que Xavier Darcos remet le couvert, ce 28 octobre : « Est-ce qu'il ne faudrait pas qu'une bonne fois pour toutes ce que nous considérons comme devant être enseigné aux élèves soit prescrit par la représentation nationale ? Nous n'aurions pas ces questions. Evidemment on ne peut pas rentrer dans tous les détails. Mais on aurait au moins des grands sujets qui seraient reconnus une bonne fois pour toutes. Je pense que pour ce qui est de l'histoire en particulier, je me demande même si ça ne s'impose pas. C'est moins important pour des enseignements de disciplines qui ont un caractère scientifique et répétitif plus marqué. Mais peut-être que pour l'histoire ce serait nécessaire. Je pense que nous réglerions une partie de nos difficultés - parce qu'on voit bien qu'on est en difficulté au fond, derrière tout cela il y a des questions politiques (...) il y a des débats profonds - et peut-être un vrai débat public devrait se passer au parlement».

Voilà. Ce n’est juste qu’une déclaration devant la mission machin-chose, mais avec un groupe UMP le doigt sur la couture du pantalon, on peut craindre le pire.

Alors, j’ai juste deux choses à dire.

RDDYHCAVUA43CCAMUJ94UCATJ0V14CAOZUU9ECAUUGW7ICAIQZ6L2CAEMWF6ECANNC8PQCA9FG7DHCA41XJENCADHNQKTCAP7OM45CAOC215NCA7Y1TJTCAEYCXNYCAVZ01MXCASO75U2CASQ1NZI.jpgToute loi rétroactive est un poison. Ce qui a du être accepté en 1945, face aux crimes du nazisme, doit rester une exception qui s’explique par les données historiques. Aujourd’hui, la sentence aide à raisonner, c’est bien assez. Sauf à rependre l’histoire depuis l’origine de l’humanité, il faut refuser toute application rétroactive de la notion de crime contre l’humanité.

Il n’existe pas d’histoire légale, pas plus qu’il n'existe d’histoire illégale. La paix internationale se construit sur la sérénité des Etats-nations, et les Etats disposent d’outils rituels, de l’hymne à la fête nationale, en passant par les commémorations (dont la France est friande). Mais dans un Etat libre, aucun organe de pouvoir n’est légitime à définir la vérité historique. Les lois peuvent sanctionner les crétins sans qu’il soit besoin de proclamer un histoire officielle. Et pour les historiens qui s’échappent de méthodes de la recherche, les devoirs professionnels sont des repères suffisants.

Oh, Xavier, tu reprendras bien un petit verre de liberté ?

Z54PDCAJIKWFMCAH0WMUOCAOSP14NCA2NBABKCAVTMOGQCAQ6CNVTCAQDWGCJCARZL14ACAHW8XB3CAJZ7HWICAW3JOX0CAXNAEMQCAUTZGM0CA7KSQ28CACXSTQICAAJZRIKCA7T00IECAP2WOJM.jpg

 

Commentaires

  • Bravissimo ami-e ! Profe d'histoi géo trouvetout j'en ai aussi ras les bask de ttes ces couillonnades...dangereuses.
    A plus

  • "Les crétins " dites vous , tout le problème est là .....il y a dans notre société ouverte à tous vents les civilisés et les barbares , la conscience pour les premiers et la loi pour les autres!

  • Je croyais que le troisième fleuve de Lyon était de Beaujolais ?
    Je suis vraiment déçu par Xavier Darcos, pourtant un bon ministre. Ces lois mémorielles sont absurdes, elles détournent l'attention des vrais enjeux.
    Les manuels d'histoire sont suffisament "officialisés" depuis les années 50. Les bons vieux manuels Mallet & Isaac ont été progressivment remplacés par des manuels politiquement corrects, de plus en plus simplificateurs.
    Pire ,les lois sur le génocide arménien et la mémoire de l'esclavage sont des lois clientèlistes. Les gouvernements Turc et Arménien ont pris langue pour réduire cette fracture, dans le cadre d'une stabilisation nécessaire des régions du Causase.
    Le happening autour de la loi Taubira est assez choquant, car il ne combat pas l'esclavage là où il est maintenant.
    Les espagnols règleront enfin leurs comptes avec la guerre civile, par eux mêmes.
    Ca fait assez longtemps qu'on apprend plus l'histoire dans les manuels, les profs consciencieux devraient se munir d'une bibliographie à proposer aux élèves les plus intéressés.

  • Mathaf les profs ? oui s'ils en ont le temps ....avant de se faire casser la gueule par les parents d'élèves ou les élèves ! finalement Darcos il a peut être raison ...

  • Les historiens se mobilisent

    http://www.lemonde.fr/opinions/article/2008/10/10/liberte-pour-l-histoire-par-pierre-nora_1105435_3232.html

  • HORREUR.

    C'est ce que m'inspire ce projet. Et je crains fortement que chaque communauté exige alors sa loi personnelle :
    les noirs et l'esclavage (oubliant que des noirs sont aussi coupables que les blancs dans cette affaire)
    les protestants et le massacre de la St Barthelemy (oubliant les massacres commis des deux côtés à cette période)
    les prêtre et la déportation des réfractaires à Cayenne (oubliant que tout n'est pas blanc ou noir à cette période)
    Les "nobles" et la Révolution (oubliant qu'il y a des nobles du côté des Révolutionnaires)
    la Vendée et la Terreur (là je ne trouve pas trop de points négatifs de la part des vendéens)
    les juifs et.. ah non ça c'est fait*. (même chose pour les juifs ici)
    Puis on trouvera bien quelque chose pour les femmes, les hommes, les enfants etc.

    j'ai lu dans un commentaire sur un autre site : ça risque de créer une tour de Babel où chaque groupe haïra l'autre.

    Surtout que si les députés votent, ils risquent de vouloir faire plaisir aux électeurs et non établir une vérité (je n'ose dire LA vérité chacun voit le monde via ses lunettes idéologiques).



    *Notons, pour dissiper tout malentendu, je suis d'accord avec ce que dit Gilles Devers sur ce que méritent ceux qui ont été condamnés, surtout au niveau du coup de pied, je reste fondamentalement contre ce genre de loi.

  • L'histoire selon Finklekraut ? Non merci :

    http://www.lefigaro.fr/politique/2008/09/30/01002-20080930ARTFIG00428-lois-memorielles-les-historiens-a-l-assemblee-.php

  • L'histoire n'appartient ni aux historiens , ni aux enseignants et encore moins aux juristes !
    Ils ne représentent que les outils pour la mettre en œuvre ! C'est au peuple de décider ce qui est bon pour lui ! Comme me disait mon voisin descendant d'esclaves : "pendant 100 ans on a essayé de nous faire croire que "nos ancêtres étaient les gaulois " .....

    Et Alain Finkelkraut a tout résumé : "l'enseignement doit se défaire de cette tentation thérapeutique visant à faire retrouver à tel ou à tel son estime de soi "

  • jp2

    "Un spécialiste de l'esclavage, Olivier Petré-Grenouilleau, a été poursuivi pour «apologie de crime contre l'humanité» pour avoir déclaré que l'esclavage n'était pas un génocide" (Figaro)

    Il s'agit d'un historien spécialisé qui donne sa version, étayée par des faits et documents; si on n'est pas d'accord, chacun est libre de faire la démonstration contraire. Evidemment, c'est plus rapide et facile de poursuivre, absurde !

  • On devrait lui suggérer de continuer son étude en allant sur le terrain en Afrique ou la "traite négrière existe toujours ....

  • jp2,

    Un résumé de l'affaire Petré-Grenouilleau : regarde le déchaînement de violence contre un historien sérieux et reconnu, c'est incroyable !

    http://www.clionautes.org/spip.php?article925

  • Je comprends bien cette affaire ...mais une fois de plus on demande aux historiens de rechercher des faits et non de commenter ou de critiquer telle ou telle loi ou ministre !

    Il ne doit pas aller au delà de son rôle de technicien du fait historique !

  • Saleté de loi Gayssot, destinée en 1990 à faire condamner la banalisation des crimes contre l'humanité. Jamais je n'interdirais le négationnisme, qui me parait ridicule, mais aucun cas une atteinte aux personnes. Il en va de mon respect pour toute expression, même la plus absurde. Je suis capable de contrer toute affirmation péremptoire, mais jamais me viendrait l'idée d'enfermer ou de tuer l'autre qui s'exprime stupidement.
    Criminaliser le passé est devenu la mode. Faut encore rajouter l'obligation d'une vérité unique et faire taire par la loi toute idée contraire.
    Manque une loi contre l'enseignement d'Adam et Eve, cette chimère intégriste qui remet en cause l'enseignement du darwinisme. Je trouve que c'est aussi con que le négationnisme, mais il ne me viendrait pas à l'esprit de faire interdire le christianisme pour me mettre à leur niveau de bassesse.
    On voit bien que ces politicards sont partisans d'une vérité qui les arrangent. Ils sont si peu sûr d'eux qu'ils veulent imposer leur vérité en occultant toute contestation.
    Il n'y a même plus de discution possible. Obligation de se montrer choqué par les crimes contre l'humanité. Interdiction de dire "ah oui mais .." sans risquer la curée et la pendaison. L'homme s'emprisonne chaque année davantage mains liées et langage lié.
    Pour moi, c'est simple, la pensée unique obligatoire sous peine d'emprisonnement et d'amende est un crime contre l'humanité. Les uns ne sont pas mieux que les autres.
    Et il n'y a pas d'exception à la liberté d'expression, pas même Gayssot, contrairement à ce besoin pour d'autres de se montrer exceptionnellement favorable à une injustice mais pas aux suivantes. Vous n'avez rien dit pour la loi Gayssot, alors avaler le reste et continuez à louvoyer et à vous éthérer. Quand on accepte une injustice pour les autres, le jour où l'injustice tombe sur vous, il est trop tard.

  • Je ressors cette citation :

    Quelle époque peut mieux que la nôtre comprendre l'Inquisition médiévale, à condition que nous transposions le délit d'opinion du domaine religieux au domaine politique ?
    Régine Pernoud


    ah oui, on pourrait dire "domaine historique" mais vu la tournure que prennent les choses, les domaines politiques et historiques tendent à se confondre.

  • jp2,

    Cet historien a fait un travail rigoureux, qui est corroboré par les spcécialistes internationaux de l'Unesco. Il ne fait pas de politique, c'est la politique qui entrave son travail. Problème 1. : sa version de l'histoire ne correspond pas à celle de Taubira. Problème 2. : la loi Taubira permet à n'importe qui de le poursuivre en justice.

    Extrait d'un débat entre Mme Chandernagor et Gayssot :

    "Françoise Chandernagor: Le problème est que vous avez utilisé une arme de dissuasion massive pour exterminer un petit groupe d'imbéciles. Finalement, votre texte de circonstances a des conséquences infinies."

    C'est ça l'histoire officielle, en plus c'est l'invention d'un communiste.

  • Un petit groupe d'imbéciles...certes mais avec la puissance des moyens de communication on peut atteindre des millions de citoyens ...d'où l'utilité de la mesure !

  • C'est vrai que les anti négationismes n'ont pas les mêmes moyens de communication et ne peuvent donc pas défendre leurs idées sans aide juridique.

  • Je voulais dire qu'il faut attaquer le mal par la racine ...
    Ceci dit Gayssot devrait s'occuper des crimes contre l'humanité dans les ex républiques communistes ....il y a du travail !

  • Excellente Mme Chandernagor. Jamais les négationnistes n'auraient eu cette importance sans la loi Gayssot. Une arme de destruction massive contre des imbéciles, elle lui prouve qu'il est encore plus imbécile que les imbéciles visés.
    C'est comme toute pendaison, de Saddam et de tous les autres dans le passé, ça me prouve à chaque fois qu'une seule chose : l'un ne vaut pas l'autre.

  • On vote la loi, et onf ait semblant de se rassurer. On essaie de l'appliquer, on vaoti les dégats: les imbéciles trouvent une tribune.

    Premières rencontres ces jours ci entre historiens turcs et arméniens à Erevan. Bravo.

  • Quelqu'un a-t-il une idée plus précise sur la manoeuvre de cet ex-ministre accidentogène à ses heures. Quand il s'est tirée une balle dans le pied à la chasse, c'était avant ou après l'apéro ?

  • Je vote pour que tout chasseur se tire une balle dans le pied. Ca lui fera les pieds et ça lui secouera le cerveau qui en a bien besoin.
    Si par la même occasion, un toreador peut se planter l'épée dans le pied et une banderille dans l'oeil, on ne regrettera pas d'être venu. Olé !

  • Il y a deux horreurs: celle d'une soit disante legalite de l'histoire, ce qui est un non-sens en soi et celle d'une histoire legale enseignee aux enfants et aux etudiants, obliterant et remplacant ainsi la formation individuelle aux idees, le jugement individuel. J'ai connu etant mome l'histoire asseptisee genre louis xiv, le roi lumiere, dans son Palais de Versailles et bon pour son peuple. C'est sur qu'il y avait un point commun. Tout le monde vivait dans la misere, l'une noire, l'autre doree et dans la crasse, l'une parfumee et l'autre tres parfumee. Et ainsi de suite. C'etait l'epoque des fameux manuels dont parle Mathaf, pondus dans les annees 50 et qui ont servi jusque dans les annees 70. Je trouvais deja que tout ca clochait surtout quand en meme temps nous avions les Rois Maudits et toutes ces emissions sur l'histoire a la television qui nous donnaient une toute autre version de la narration (des histoires) de l'histoire. Impression d'un grand decalage de haut de mes jeunes annees. La grande difference avec aujourd'hui est l'abondance et la diversite des sources d'information. Dans un sens je me demande si cela n'aide pas autant que cela empeche les profs de faire le travail de defrichement des idees dans la tete des momes. Sais pas. j'ai du mal a mre rendre compte. Peut-etre que s'il y a des profs de toutes classes qui pourraient nous donner leur avis sur tout ca...?

  • Si seulement tous les communistes pouvaient se tirer une balle dans le cul.

  • Anna,

    C'est difficile de remplacer l'histoire transmise par tes grands parents et arrières grand-parents. Les manuels d'histoire ont toujours été orientés, soit par le pouvoir politique, soit par la tendance prédominante des enseignants. Si il y a un domaine où il faut se méfier de la pensée dominante, c'est bien celui de l'histoire. Et je ne parle pas de l'actualité.
    En très gros: l'éducation nationale a été noyautée par les cocos après la libération, Darcos fait une tentative pour redresser la barre, ça se termine en eau de boudin et il fait marche arrière.
    Ce n'est pas dans les manuels scolaires qu'on apprend l'histoire, que ce soit en France ou au Japon.

    P.S. Mallet & Isaac remontent à la troisième république, surement pas exempts d'orientation politique, comment peut-il en être autrement ? Mais fondés sur des recherches sérieuses, avec pour but d'enseigner l'histoire, pas de la réformer.

  • Ce qui craint plus encore actuellement, c'est qu'il semblerait que statistiquement les profs d'histoire auraient tendance à se situer, au-dessus de la moyenne dans les clivages politiques extrêmes, gauche et droite.

    Si cela se vérifiait, l'enseignement de l'histoire dans de telles conditions, ne devrait pas arranger la perception du monde pour les jeunes, dans le proche avenir.

  • Sarkozy débouté fait appel. En attendant, les gens peuvent continuer à piquer le cul de sa poupée vaudou. Le cadeau idéal pour les fêtes de noël.
    Ca aussi ce sera l'histoire de France. Ségolène qui a une poupée à son nom s'en fout. Finalement, elle est plus stoïque que lui. Ah ce n'est pas le même niveau !

  • J'ai toujours souvent prefere les acotes de l'histoire a l'officielle qui avait jusqu'a la classe de 3eme, je crois, une tronche de liste bien moins poetique que la version de Prevert. Mais a l'epoque on nous disait ce n'est pas l'histoire ca, celle avec un grand H (bas les majuscules intempestives!), ce ne sont que des anecdotes. Les Mallet-Isaac ou les Lagarde-Michard ont ete concoctes par des historiens d'un certain moule et d'une certaine vision de la transmission du savoir tant en ce qui concerne les filtres que de la forme, servis comme autant de repas de cantine, sur des tapis roulants. Histoire autorisee, histoire en boite. Elle ne devenait vivante que grace aux profs reveilles.
    Cela me fait repenser, par le biais de meandres, au livre peu connu de Jules Verne "Paris au XXeme siecle", visionnaire de l'histoire.

  • L'histoire vraie c'est quand le roi Dagobert a mis sa culotte à l'envers. Pour le reste, personne ne se souvient de Dagobert. Ce sera pareil pour DeGaulle, Mitterrand, Chirac, Sarkozy, l'histoire ne se souviendra que de Pétain, Hitler, Churchill, Staline et la poupée vaudou de Sarkozy.
    L'histoire est enseignée par Hollywood. Je n'aurais jamais connu l'histoire de Robin de Bois et du Roi Arthur sinon.
    C'est pourquoi j'ai toujours préféré l'histoire de l'Art à celle des rois et gaulois.
    Vive Voltaire !

  • L'histoire vraie était enseignée au Lycée Papillon en 1936 :

    http://fr.youtube.com/watch?v=mMs4e4xeZkE

    Monsieur l'inspecteur, je sais tout ça par coeur : Vercingétorix, né sous Louis-Philippe, battit les chinois, un soir à Roncevaux, c'est lui qu'inventat la mode des slips (e), et pour ça mourrut sur un échaffaud. On n'est pas des imbéciles, on a même de l'instruction, au lycée papa, au lycée papi, au lycée papillon !

  • Moment historique :

    http://secretdefense.blogs.liberation.fr/defense/2008/10/un-chien-milita.html

  • Allons nous cotiser pour acheter un os à moelle pour le soldat UBER , je l'ai toujours dit " je fais plus confiance au chien qu'à l'homme "....

  • Mathaf,
    Le chocolat est très nocif pour les chiens, les médailles pour les hommes aussi. Je me souviens d'un spécialiste, qui après avoir fait les boites de nuit à Zagreb, en attendant un matériel, ensuite n'arrivait plus à franchir la frontière pour rentrer en Bosnie, alors que nous passions presque tous les jours. Visiblement les boites de nuit à Split, c'était pas mal non plus.
    Comme nous avions un peu bahuté son adjoint, du style votre armée, franchement son image va baisser avec des officiers à la compétence aussi versée en matière de boite de nuit et un courage aussi débordant pour ne pas oser passer une frontière, il faudrait lui suggérer d'insister un peu et au lieu de faire demi-tour, sortir son réchaut et faire chauffer du cassoulet par exemple.

    C'est ce qu'il fit, le problème c'est que les Croates l'avaient bien sûr repéré et l'un d'eux fit voler son réchaud et le cassoulet avec une rafale de Kalash. Et bien, non seulement il eut une décoration, mais passa au grade supérieur, alors qu'il était semble-t-il définitivement barré. Je l'ai brièvement revu lors d'un 11 novembre, mais il s'est esquivé vite fait, visiblement ne voulant sans doute pas trop évoquer ses hauts faits d'armes, en public.

    Ingenys,
    Dans le coin on se souvient fort bien du roi Dagobert, franchement c'est quoi cette désinformation. D'ailleurs, quand tu visiteras TRAENHEIM, tu verras sur le carrefour à hauteur d'IRMSTETT-SCHARRACHBERGHEIM, la cave du roi DAGOBERT. On y trouve plein de bonnes bouteilles. Je conseillerais à Kriptonite un Crémant rosé Saint ELOI, de la cave du roi Dagobert, qui se boit très bien. Pour le prix d'un magnum Dom Pérignon, elle aura deux cartons, de quoi tenir presque une semaine. Il se boit fort bien, "à boire avec un peu de modération" selon la formule consacrée.

    NB/ j'ai juste mis un nom ou deux pour favoriser les révisions historico-linguistiques

  • Jean,

    C'est Woody Allen qui dit :"les médailles et les récompenses, c'est comme les hémoroïdes : n'importe quel trou du cul peut en avoir".

  • Je crois que c'est ce qui décrit le mieux la situation !

  • Bien sur pour les médailles, mais on a connu des exceptions.

    Ainsi en 1947 lors des négociations globales menées par les Anglais (Lord Mountbaten) pour la décolonisation rapide de l'Inde et du Pakistan les Maharadjas et autres potentats locaux et régionaux disposaient d'un pouvoir de nuisance considérable. Ne serait ce que parce qu'ils étaient titulaires de traité en bonne et due forme avec le Royaume Uni.
    Eh bien il a suffit d'une généreuse distribution de médailles et de décorations pour apaiser ces braves gens et faire en sorte qu'ils ne génèrent pas plus de dégâts encore que la partition en deux pays n'en a créé à ce moment.

  • jp2,

    Tu ne le croirais pas, ç'est la deuxième fois que je vois un reportage sur une politique pénentiaire aus US : le dressage de chiens pour zaveugs. C'est admirable, ça ramène les pires sujets à l'humanité. Il y a aussi un programme avec les chevaux, les prisonniers méritants obtiennent le droit à l'apprentissage de palfrenier.
    On ferait bien de s'inspirer en France.

  • Il faut privatiser les centres avec résultats attendus ?

  • Darcos fait machine arière: "jamais de la vie".

    Darcos, merci de ne pas nous prendre pour des crétins finis. Ton truc, ça s'appelle le ballon d'essai. Tu dis une oensée très forte, le fond de ta pensée, devant un cercle fermé, mais avec caméraa ce qui fait que le cercle est aussi ouvert que le jité.

    Tu vois ce que ça donne.

    Si pas trop de bruit, di emts des sbires communicants sur le coup, pour, pas à pas,amener à la loi sans réveiller le loup qui dort.

    Si ça fait du bruit, tu dis "on m'a mal compris".

    Moi, je t'ai bien compris.

    J'ai cru que tu étais un malin. Tu es un des plus réact, autoritaire et faux jeton de l'équipe.

  • C'est le ministère le plus casse-gueule de la république; Darcos se débrouille plus que bien, à part cette saillie sur lhistoire officielle.

  • Gilles J'ai à peine entendu parler de ça ! en fait c'est vous qui en avez fait tout un fromage et j'ai marché ! En fait il en a juste parlé ! Gilles nous avons besoin de repos !

    En ce qui concerne Darcos , il ira loin ce petit !

  • Mon dernier post est un trop dur, vous avez rectifié de vous même, mais jp2 cela n'a rien à voir avec le texte de départ.

    Faux jeton, c'est trop, d'accord, mais nous ne nous trompons pas. Sa déclaration n'est pas faite au débotté sur question d'un journaliste qui surprend Darcos. IL s'est créé une une commission de parlementaire pour traiter de la question des lois méméorielles. C'est son objet. Parmi les audiations, celle de Darcos est la plsu attendue. Vous connaissez le focntionnement d'un grand ministère, et il est impossible que ces propos soient improvisées. Relisez, c'est précis et grave.

    C'est donc l'expression d'une pensée profonde.

    IL faut quand meme du culot pour démentir des propos tenus devant une commission parlementaire. ET les dires de Darcos me semblant très importants, j'ai repris un large extrait entre guillements.

    Les historiens se sont mobilisés. Il y a actuellement un regroupement européen contre le vote qu'a soutenu la France devant le parlement, qui veut généraliser le système.

    C'est une tentation permanente, la Gauche n'y échappe pas loin de là.

  • Non, je n'étais pas le seul à réagir. Revue de presse

    Saphirnews

    http://www.saphirnews.com/Darcos-relance-la-polemique-sur-ce-qui-doit-etre-enseigne-en-histoire_a9498.html

    Article du Monde sur le "volte face" de darcos.

    http://www.lemonde.fr/societe/article/2008/10/30/xavier-darcos-fait-volte-face-apres-avoir-relance-la-polemique-sur-les-lois-memorielles_1112863_3224.html

    L'AFP, meme analyse

    http://afp.google.com/article/ALeqM5j8ImnwfANpkKkx-uARemRCh7HsTA

    Dans Le Monde, une synth_èse des réactions

    http://www.lemonde.fr/societe/article/2008/10/29/qui-decide-des-programmes-d-histoire-geographie_1112560_3224.html

  • Le Point

    Publié le 29/10/2008 à 08:01 - Modifié le 29/10/2008 à 19:40 Le Point.fr

    Les programmes d'histoire bientôt fixés par le Parlement ?
    Par Jamila Aridj

    "Est-ce qu'il ne faudrait pas qu'une bonne fois pour toutes ce que nous considérons comme devant être enseigné aux élèves soit prescrit par la représentation nationale ?", s'interroge Xavier Darcos. © PIERRE VERDY / AFP PHOTO

    Moi, je vous dis qu'il enrêve, et que la France doit abroge ses lois mémorielles qui sont y un nid à illusion, et repenser aussi ses commémorations incessantes.

  • Maitre Gilles a raison il faut boucler toutes ces affaires de commémorations indigestes qui dressent les communautés les unes contre les autres ! pourquoi donc en rajouter une tartine tous les 2 mois de l ere hégyrienne ?Dans les premiers temps de l islam et de 622 au 19 eme siecle c est a dire apres la mort du Prophete ( que son nom soit honoré ),Bagdad selon la charia autorise la déduction en esclavage de quiconque provenant d un pays non musulman.L esclavage devient ainsi un des piliers économiques de l empire abasside avec l avènement d une tres riche bourgeoisie urbaine.Ceux ci s pprovisionnent en esclaves blancs aupres des pays du Caucase mais également auprès des marchands vénitiens qui leurs vendent des prisonniers issus des pays mécréants.on évalue ainsi a plus d un million le nombre d habitants enlevés en Europe occidentale entre le 13 eme et le 18 eme siècle .En Europe orientale et dans les balkans pendant les memes périodes les Ottomans prélèvent 3 millions d esclaves blancs, mais l expansion européenne met fin a ces razzias.


    Pour vérifier mes propos lire l anthropologue:Malek Chebel et dans le Coran la 16 eme Sourate dite "les abeilles".

    Donc comme je le disais n en rajoutons pas une couche mais avaznt de refermer ses blessures demandons aux populations abassides de faire acte de contrition auprès des peuples d occidents meurtris dans leur dignité et dans leur chair!

  • Au train où vont les choses, Darcos va déclarer l'anniversaire de Nicolas Sarkozy fête nationale. "Aux armes ! Citoyens. Formez vos bataillons ..".
    A force de diviser pour régner, ça permet aux communautés de se battre entr'elles, au lieu de regarder vers un pouvoir omniprésent qui pendant ce temps là TAXE à mort les pigeons. C'est incroyable de constater à quel point ça fonctionne plutôt bien.

  • Pénaliser l'outrage à l'hymne résulte des memes travers. Défendre une histoire mythique.

    Merci à Platini qui a dit ne jamais avoir chanté cet hymne sanguinaire.

  • Tout ca aussi a qques jours du 11 novembre, journee sacree de commemoration. Que l'on rende hommage a ceux qui sont tombes est une chose, mais il faut aussi s'interroger sur la validite, les raisons et le deroulement des guerres. A partir de la, une histoire officielle permet peut-etre bien d'etablir un modelage ou un gommage officiel pour une version estampillee et definitive? C'est une memoire legale collective que l'on cree, un pur poison.
    11 novembre, les documentaires vont bon train. On ressort les grands poetes qui ont si bien et si tragiquement evoque leurs guerres. Zoom annuel sur les cimetieres militaires, endroits charges d'emotion, entretenus dans un effort de serenite et de dignite. Les morts sont sagement alignes au millimetre pres tandis que cette precision cache souvent le caractere horrifiant et arbitraire de leur mort. Cote theatral. Exit.
    Pour moi une histoire officielle ressemblerait (aussi) a cette mise en scene asseptisee.

    S'il y a une petite petition quelque part et si qqu'un en connait le lien....

  • Giscard avait supprimé... pas le 11 novembre, mais le 8 mai, mais le socialisme triomphant l'a rétabli. Non mais.

  • Maître, votre billet est très intéressant et digne d'être diffusé. Deux erreurs, cependant, sont à relever :

    1) Le massacre de Katyn a bien été imputé aux nazis à Nuremberg, mais seulement dans le réquisitoire. Il n'en a pas été question dans les débats, et aucun des accusé n'a été condamné pour ce crime.

    2) La rétroactivité est à nuancer fortement. En effet, les juges n'ont pas appliqué rétroactivement une convention, ils ont joué sur une ficelle du droit anglo-saxon, qui donne au juge une plus grande latitude que dans le droit français, du moment que le principe « pas de crime sans loi » est respecté. En effet, si certains nazis ont été condamnés pour crime contre l'humanité, ce fut seulement si ces crimes entraient aussi dans les crimes de guerre définis par les conventions de La Haye (1907) et Genève (1929). Les responsables de l'extermination des handicapés mentaux, par conséquent, n'ont pas été jugés par un tribunal international pour crime contre l'humanité (ce qui est possible depuis 1948), mais par des tribunaux allemands pour homicide volontaire.

  • Platini est un con bien sapé et le fait de loger un ballon au milieu de 2 filets n est pas un label c est plutot une rente assurée et le fait de pouvoir acceder au Rotary Club .la Marseillaise est un hymne sanguinaire et les 3 quarts des séries Tv pour ménagères de moins de 50 ans sont sanguinaires quant aux morts alignés au millimetre ils sont morts pour une cause juste ou injuste mais ils ont prété serment de servir leur pays et méritent pour cela tous les honneurs ! les soldats français morts a Suez a Alger a dien ben Fu a Verdun a Austerlitz ont eu droits a tous les honneurs comme ceux qui hélas qui risquent de tomber a la frontiere afgane auront droit a notre plus grand respect pour avoir combattu pour la France dans la lutte pour la bétise organisée décidée par un homme intelligent et responsable.Rien n est arbitraire dans ces actions et leurs dégats causés sinon une guerre mal menée comme la guerre 14 18 menée par un incapable comme le Maréchal Joffre .

  • Le problème que c'est l'Etat ne donne pas l'exemple. Alors forcément tout fout le camp. Plus personne ne croit en rien. Et quand on voit les jeunes, ils nous disent merde alors, vous avez merdez alors ne comptez pas sur nous. Comment veux tu dire quoi que ce soit quand l'exemple lamentable vient d'en-haut. 25 années de conneries. En fait, nous sommes tous coupables. Sauf celui qui a voté Giscard, puis Barre .. les rares gens normaux quoi ! Mais tous devons payer la corruption, d'autant que certains en redemandent encore des dépenses et des largesses. C'est une mentalité française de préférer donner sa chemise au voisin qui passe plutôt qu'à ses enfants. C'est le goût de briller face aux autres, ses proches peuvent endurer, c'est socialiste quoi !

  • J'en ai connu des cocos. Ils arrivent avec des cadeaux somptueux tandis que leurs mômes ont faim. Pour jouer les généreux en épatant la galerie, ça y va. Par contre, ils regardent à un coup de fil car ce n'est pas écarlate. Plus les gens sont miséreux plus ils se veulent généreux. C'est tout le contraire chez ceux qui savent la valeur de l'argent, ils donnent en secrêt et on presque honte car ils ne voudraient pas que l'on pense que la famille passe après cette générosité. Il ne s'agit pas de se la péter au détriment des siens contrairement aux gauchos. Et surtout, quand on a parfaitement conscience de la sueur et du risque pour gagner chaque euro ou chaque dollar, on ne s'imaginerait pas passer son temps à attendre de la providence une générosité obligatoire.
    Faut être pauvre pour faire l'aumône avec bruit et fracas. Faut être dictateur né pour vouloir imposer aux autres des contributions parce qu'on est pas concerné.
    Le socialisme est une erreur de la nature, une sorte d'inculte de la vie trop plongé dans ses chimères intellectuelles qu'il prend pour de la Culture. Culture de l'égalité qui consiste à faire vivre aux autres l'abstinence qu'il impose aux siens pour briller par l'esprit et se faire admirer ainsi faute de pouvoir atteindre la vraie culture et la capacité de se transcender sans faire chier le monde.

  • N'empêche que Platini n'a jamais chanté la Marseillaise, et qu'il suffit de se pointer au salon Platini qui ouvre à 8 mètres sur le stade de Geoffroy Guichard pour comprendre qu'il y a plus d'esprit que dans un congrès de l'UMP.

  • Platini est comme tous les ex joueurs de foot extremement bien habillé ! Mais le Maitre refuse la vidéo sur les buts litigieux c est qu il a cedé devant les caids des matchs truqués qui sont légions .La Marseillaise est un hymne issu d une Révolution qui ne signifiait rien , pour autant l hymne quelles que soient ses origines glauques reste l hymne français lorsque deux nations s affrontent ! Avez vous demandé la traduction et l origine des hymnes étrangers? oui.... non...? Alors? Le foot reste avec le grattage de tickets bidons et le loto une des plus belles escroqueries qui ignore la crise ! la preuve les chantiers du batiment sont stoppés manquant de crédits le millionnaire a gratter se porte a merveille et les matchs de coupe de ligue ne stoppent pas.des chomeurs des travailleurs des gosses paient cash un ticket pour le stade vélodrome le dimanche et le lundi crient au manque de pouvoir d achat.La cohérence nuit au monde de la nuit de la frime de la magouille de l argent facile qui passe entre les mailles des filets.ce monde parallèle est armé pour affronter la récession quelle que soit sa durée car n obéit a aucune rèle établie sinon par des truands notoires.Ingénys me rassure sur ce blogg en me faisant comprendre que je ne suis pas le seul a blasphémer sur une nouvelle religion apparue il y a 20 ans : le culte du fric .

  • Sous la monarchie, on avait pas tous ces problèmes.
    Le pouvoir de nuisance des pauvres existent car aujourd'hui la démagogie donne crédit à leurs récrimations éhontées. C'est sans fin. On sait que la sangsue est capable d'exploser physiquement quand elle obtient sans effort.
    Cessons d'écouter toute revendication abusive car les pauvres sont devenus de grands enfants gatés, embourgeoisés et capricieux. A chaque gaterie un autre caprice arrive.

  • Nouveau, sur vos écrans: 'Nicolas et Carla attaquent le culte du fric".

  • Rectification Votre Honneur Carla et Nicolas n aiment pas l argent ils sont a eux deux multimilliardaires de par la naissance de Carla ! Le seul petit probleme de Sarkozy c est d avoir été snobé pendant des années par les amis de la grande Perche ! Rothschid Latécoère Dassault Pineau le con amateur d Art pornocontemporain et bien d autres !

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu