Avertir le modérateur

Bombay : Maintenant, il faut comprendre

11 septembre, 26 novembre… Comment ne pas faire le rapprochement ? Sur le crime, oui ; mais sur l’analyse, tout est si différend.

New York semble aussi proche que Bombay parait lointaine, quasi-exotique. Mercredi soir, la presse française avait réagi en demi-teinte, alors que les journaux britanniques ou américains en avait fait, dès les premières heures, leur sujet numéro un. Faites un tour sur Google News India, vous mesurerez l’ampleur du cataclysme.

photo_0302_459_306_17144.jpgCherchons ici à centraliser les infos, et les questions. Pour les réponses, tous les indices sont bienvenus. Car fulminer contre les nouveaux exploits d’une énième succursale de la Ben Laden Company, c’est trop court. Une telle attaque… dans la plus grande démocratie du monde, dans une région qui chaque jour s’affirme comme le centre du monde de ce début de 3° millénaire.

Pour le bilan, il faudra attendre. Samedi soir, les chiffres sont selon les autorités indiennes de 195 morts, dont 27 étrangers, et 295 blessés. L’Inde a connu d’autres attaques terroristes. Jamais à ce niveau. Les forces de l’ordre, pour le moins, ont pataugé. Combien de temps faudra-t-il pour savoir ?

Le modus operandi, c’étaient des attaques coordonnées contre dix sites à Bombay, dont les hôtels de luxe Taj Mahal et Trident-Oberoi, la principale gare de la ville, un centre abritant une association juive et des hôpitaux. Des choix qui ressemblent à une signature.

Qui ? Prudence, toutes les informations circulent. Pour un coup de cette ampleur, une véritable organisation est nécessaire, avec beaucoup d’anticipation. Ce qui pose aussitôt la question de réseaux dormants. Mais une attaque tous azimuts qui donne aussi le sentiment d’une certaine fébrilité. Les autorités indiennes, par le ministre de l'Etat, Vilasrao Deshmukh, ont annoncé ce samedi, alors que les dernières résistances avaient cédé, que « neuf terroristes ont été tués et un capturé. » Ce dernier, d'origine pakistanaise, répondrait au nom d’Azam Amir Kazav. Il aurait affirmé que le but des attaques était de faire un « 11-Septembre indien en réduisant en cendres les symboles de la puissance économique, le Taj et le Trident, afin qu'ils ne puissent être reconstruits. » Il aurait indiqué appartenir à l'organisation séparatiste Lashkar-e-Taiba, un groupe djihadiste basé à Lahore au Pakistan déjà responsable de plusieurs attaques sur le sol indien, notamment contre le Parlement en 2001. La presse parle aussi d’un groupe dénommé le Jaish-e-Mohammed, de la région de Karachi au Pakistan. Pourquoi ce groupe, si c’est lui ? Quel bit à cette surenchère ? Ce groupe a-t-il les moyens de conduire une telle opération?

Le Pakistan ? Rien à voir avec le terrorisme, protestent les autorités. Mais plusieurs infos font état de liens entre le Lashkar-e-Taiba et l’ISI, l’organe des services secrets pakistanais. La tension est très forte entre ces deux puissances nucléaires. L'Inde a accusé le Pakistan d'être derrière ces attaques trop bien orchestrées, et le président pakistanais, Asif Ali Zardari, a demandé à l'Inde à ne pas «réagir de façon excessive» et juré d’apporter tout son concours à l’enquête.

*    Pour le Hindustan Times, « L'Inde est attaquée. L'idée même de l'Inde est attaquée. Il ne sert plus à rien de se voiler la face» Elle est si faible l’Inde ? Comment répondra-t-elle politiquement ? Socialement ?  

inde_pakistan_noms.jpg

Commentaires

  • Un petit mot sur un massacre d une lacheté qui caractérise l intégrisme musulman depuis une dixaine d années ,(le WTC de Manhattan avait subi un attentat loupé avant 2001):Peu de commentaire sur cet acte qui se commente tout seul sinon pour les victimes qui comme d hab n y étaient pour rien.Je fais entièrement confiance a l UK et a Obama pour coopérer avec l Inde sur le dossier pakistanais .Cela fait plusieurs années que l armée pakistanaise joue double jeu avec ses voisins et avec les USA .J ose espérer qu il y aura des faucons dans l équipe d Obama .Quant aux services britanniques ils sont avec nos services et le mossad les meilleurs du monde.Un putsch militaire proaméricain me parait indispensable pour neutraliser ce peuple de renégats perpétuellement a genoux devant des tarés sultansomariens ou benladeniens.

  • Et le mossad est largement concerné dans ce carnage.

  • La différence entre un animal et un islamiste est simple : un animal respecte son espèce ,un islamiste est toujours en train de se dire esclave d un Dieu et il soigne mieux sa bagnole que sa femme.

  • Une préparation méticuleuse une audace inouîe, la surprise et les faiblesses des autorités indiennes. La ville de Bombay est un gigantesque foutoir grouillant de vie, comme une fourmilière qui serait gouvernée par des socialistes.

    Cette opération n'a pas pu être montée sur le sol indien, pour comprendre il faut faire un retour en arrière :

    1) Al Qaeda est une création des services pakistanais (ISI), bien avant l'arrivée de Ben Laden. Son objectif initial était de déstabiliser le pouvoir indien au Kashmir, qui est au centre d'une guerre à intensité variable entre Inde et Pakistan depuis des décennies. On connait la suite: soutien et financement américains contre l'armée soviétique en Afghanistan etc.

    2) Changement de pouvoir au Pakistan : Musharraf qui a mené les américains en bateau pendant sept ans sur sa soit-disant lutte contre les talibans en échange de milliards $ est remplacé. Arrive Zardari, le veuf de Benazhir Buttho dont l'assassinat a été facilité par la fraction jihadiste de l'ISI. Soit dit en passant, Benazhir Buttho était de confession chiite.
    Zardari est originaire du Balouchistan, le pays des gardiens de chameaux disent les pakis.

    3) Il y a entente parfaite entre Zardari et les américains, malgré le double langage obligé sur les frappes en zones tribales, qui sont toujours hors contrôle de l'état pakistanais.
    L'homme fort du régime est le général Kiyani, il a rencontré le chef d'état major US Mike Mullen a plusieurs reprises sur le cadrage stratégique impliquant Pakistan et Afghanistan.
    Eté 2008 : les américains achètent un immense terrain à 20 km d'Islamabad et créent une base de renseignement. Peu de temps après, les américains prennent possession d'une base aérienne très proche, la rééquipent entièrement.

    4) Reprise en main de l'armée par le général Kiyani dont la première tache est d'épurer l'ISI en écartant la faction djihadiste qui la dirige. Réaction assez rapide : l'attentat contre l'hôtel Marriott à Islamabad. Récemment, Kiyani a démantelé la direction politique de l'ISI.

    5) Tout indique que l'opération de Bombay a été montée dans la zone tribale du Nord-Ouest Pakistan. Préparation militaire jusque dans le moindre détail : par exemple les commandos étaient en possession des plans de l'hôtel Taj Mahal, pas les brigades antiterrosties indiennes. Autre exemple: le chef de la brigade antiterroriste indienne a été éliminé dès le début des opérations. Difficile de faire plus précis.

    Les premières revendications des terroristes sur un mouvement moujahidine indien était un leurre, l'attaque sur la maison loubavitch peut s'expliquer par le côté multinational de ce réseau et de ses financements, mais c'est une question annexe.
    Clairement l'objectif est de semer le chaos dans la capitale économique de l'Inde et de déstabiliser son économie toute entière. Ces prises d'otages dans les deux plus grands hôtels de Bombay sont sans précédent dans cette région, c'est dans le style des opérations de l'ancien OLP.
    Les autres objectifs touchés apparaissent comme des manoeuvres de diversion.
    Deuxième conséquence de ce chaos : il est à craindre que la minorité musulmane indienne (14%) ne fasse l'objet de représailles sanglantes par la population, une fois les funérailles passées. Chaos économique et politique.

    Le premier ministre indien pointe le gouvernement pakistanais du doigt pour masquer ses propres incompétences et sauver sa peau.

    Autres réflexions :
    Selon The Independant 4000 islamistes britanniques s'entraînent dans les camps des zones tribales pakistanaises. Selon The Guardian pas moins de sept des commandos de Bombay sont britanniques, on a même pu identifier des accents anglais régionaux.
    Question : combien d'islamistes français et européens ? La menace Al Qaeda Maghreb apparait comme une joyeuse plaisanterie en comparaison.
    Autre Question : imaginez ce qui se produira si les alliés lachent l'affaire en Afghanistan et au Pakistan.

    Voila voila ce que ça m'inspire jusqu'à présent.

  • Autre histoire dans l'histoire : si il y a aussi peu de victimes étrangères dans cette attaque, c'est que le petit personnel des hôtels s'est comporté de façon héroique en protégeant les clients, en barricadant des salles, et même en faisant obstacle de leur corps.
    Le système incendie a du fermer automatiquement les portes des chambres, et les clients restés à l'intérieur s'en sont sortis indemnes.

  • Un groupe quasi inconnu parvient à monter, comme un grand, une telle opération, et notamment à trouver la finance et les réseaux.

    Qui est politiquement le plus atteint ?

    Pas le gvt indien. A prioiri pas grand chose à dire sur l'anticipation (prévoir) , et la gestion, certes assez chaotique, mais gèrer une telle situation... 9a va certainement secouer contre le gvt, mais bon.

    C'est nettement le gvt pakistanais qui est le politiquement le plus atteint. Son pays devient la base arrière des tous les coups tordus dans la région. ET il va se soi que pour toruner la page de l'ere , il va falloir s'y prendre à deux fois. Des montagnes à soulever...

    Aussi, et parardoxalement, le gvt va donner des gages au gvt indien, et celui ci sera tenté d'être pragmatique, en renforçant le nouveau pouvoir pakistanais.

    Cl'Hypothèse qui me semble à priviligier est une volonté d'éloigner les deux gvts alors qu'un rapprochement remttrait en péril le travail de sape orgnaisé sous Musharraf. Je crois moins à des islmistes inconnus soudain puissants et hyperorgansisés qu'à l'instrumentalisation par des factions proches des services secrets, menacées par une saine évolution du pourvoir au Pakistan.

  • C est toujours la meme question qui revient : d après Mathaf ce sont les memes sordides qui ont joué dans Bombay avec des kalatch a balles réelles que les gentis étudiants qui ont foutu le merdier dans Londres a pres la désignation par le CIO du gagnant des JO a savoir LONDRES .Donc a qui cela profite t il?
    Qu on me refasse pas le coup du WTC de l IMPOSTURE effroyable avec les américains qui se paient les WTC pour attaqquer l IRAK!!!!!!!voyez vous chers bloggueurs toutes les banlieues de France croient au livre pondu par le manant qui a imaginé ça!

  • Le ministre indien de l'Intérieur, Shivraj Patil, a démissionné dimanche. Il se sent dans l'obligation d'assumer la "responsabilité morale" après les attaques des islamistes

  • Ce sont toujours les mêmes types de raclures qui conditionnent et envoient à la mort des jeunes " martyres "...
    C'est la tête de ces vieux lâches qu'il faut couper.

  • Concernant la question du Cachemire (Kashmir) qui est le point focal de ce massacre l'article du Guardian est intéressant :

    http://www.guardian.co.uk/commentisfree/2008/nov/30/mumbai-terror-attacks-india1

  • Ca n'est pas très important de mettre un nom sur le groupe qui a organisé cette attaque, l'essentiel est de savoir qu'il s'agit de la même source depuis la sécession du Pakistan (des Pakistans, avec le Bengladesh).
    Les zones tribales foisonnent d'organisations qui ont des dizaines de logiciels terroristes sur les étagères, prêts à l'emploi en attente de financements. La doctrine Bush sur la guerre contre le terrorisme était fondée, au départ. Le problème, c'est qu'il a merdé avec sa guerre d'Irak, pour des raisons plus ou moins avouables.
    Maintenant, il va falloir nettoyer le merdier: bon appétit Obama et l'Europe et tous ceux qui se sentent concernés. Je ne crois pas qu'il faille craindre une guerre Indo-Pakistanaise à grande échelle, les signaux vont dans le sens contraire malgré les gesticulations politiques.
    Il faut se poser les bonnes questions sur la sécurité et les djihadistes en Europe.

  • Ce qu'il faut craindre c'est une forme de guerre civile plus ou moins simultanée en Inde, au Pakistan et au Bangladesh. Et un pouvoir militaire en Inde.

    La question du Kashmir (et Jammu) est hélas de celles pour lesquelles il n'y a pas de "bonne" solution si ce n'est réussir à garder le conflit en l'état de basse intensité :
    territoire démographique pour le Pakistan, territoire historique pour l'Inde, c'est d'abord le premier château d'eau pour les deux nations.

  • "Le système incendie a du fermer automatiquement les portes des chambres, et les clients restés à l'intérieur s'en sont sortis indemnes"
    Non les portes ne se sont pas ferme automatiquement. Les clients se sont barricades avec tout le mobilier de chambre. C'est grace a leur portable qu'ils ont pu donner leur no de chambre. En retour on leur a attribue un numero qui devait etre echange lors de l'arrivee des militaires qui passaient de chambre en chambre.

    Il ne faut pas oublier que l'Inde a une culture et une ame resiliente. Mumbay et non Bombay (il n'y a que les Francais pour continuer a appeler Mumbay "Bombay", vieux relent de culture colonisaliste). Mumbay donc comme objectif mediatique surtout. Le nombre de tues seraient bien plus important que celui indique par Mathaf et plus de 350 blesses.
    Il est a noter que du material militaire avait ete stocke dans l'hotel Taj Mahal. Ca ne se fait pas tout seul. Il faut des complices pour faciliter ce genre de choses.

    Il faut rependre la literature pour se faire une petite idee historique de la guerre latente entre l'Inde et le Kashmir

  • Je cite Wikipedia sur Bombay (Mumbai)
    "
    En trois décennies, la ville se transforma considérablement : la jeune métropole se dota de nouvelles infrastructures, les principales institutions reçurent de nouveaux bâtiments. En 1906, la population atteint le million, faisant de Bombay la deuxième ville d'Inde, derrière Calcutta. Siège de Présidence coloniale, Bombay fut aussi l’un des grands centres du mouvement pour l'indépendance. C'est de là qu'en 1942, Gandhi lança le mouvement Quit India.

    Lors de l'indépendance, en 1947, Bombay devint la capitale de l'État de Bombay. Les limites de la ville furent élargies pour la dernière fois en 1950 par incorporation d'une part importante de l'île de Salsette. À partir de 1955, suite au choix politique de la partition de l'État de Bombay entre Gujarat et Maharashtra, une polémique éclata quant au statut de Bombay. L'élite économique, issue majoritairement du Gujarat, plaidait pour un statut de cité-État autonome, distinct de l'État marathe. Les partisans de ce dernier, rassemblés dans le Mouvement Samyukta Maharashtra, exigeaient que Bombay soit leur capitale. Après des émeutes où 105 personnes trouvèrent la mort sous les balles de la police, Bombay devint finalement, le 1er mai 1960, la capitale du Maharashtra.

    En 1986, la ville dépassait Calcutta en nombre d'habitants. Bombay a toujours été une ville d'immigration, sa culture unique résulte de la cohabitation de nombreuses communautés originaires de toutes les régions de l'Inde, sans oublier de nombreux étrangers. Ce caractère fut mis à mal par les émeutes de 1992-1993 entre groupes religieux. Le 12 mars 1993, c'est la mafia locale qui s'attaqua à la population, par l'explosion simultanée de 13 bombes, qui firent plus de 250 morts. En 2006 encore, une série d'attentats faisait plus de 200 victimes. Les relations entre hindous et musulmans restent depuis lors tendues, s'ajoutant aux anciennes tensions entre Marathes et locuteurs de l'hindi, originaires d'Inde du Nord.
    "
    Maintenant n'est ce l'endroit même où le contreterrorisme devrait être sur les dents ?

  • Merci Yesroll. C'est vrai que Mumbai subit beaucoup d'attaques depuis longtemps. C'est en cela que l'on parlait de resilience aussi ces jours-ci. La ville se releve, les touristes reviennent malgre tout, comme par solidarite avec les Indiens et la ville.

  • Vivre en paix avec les croyants d'une religion violente est un fantasme d'intellectuels irresponsables ! Le rêve du multiculturalisme ....et il y en a qui veulent encore nous faire avaler ça !

  • Bombay sera toujours Bombay, en dépit des "vieux relents de culture colonialiste" lol. Mumbay ? Connais pas, rien à foutre, aucune importance cette histoire de vocabulaire.
    Allez Anna, prend Zimbabwe, l'ancienne Rhodésie du Sud, parangon de la libération des peuples et du destin de l'humanité. Ouh les vieux schémas ! Allez les jeunes, essayez d'être un minimum jeune.

  • Si le patient n'avale pas le médicament, on peut lui coller en intramusculaire!

  • Euh, c'est comme à la SNCF, c'est possible ! C'est vous qui voyez.

  • Si l'intention des assaillants kamikazes avait été de tuer, le bilan chiffré serait bien plus important.

    Désigner les musulmans comme fauteurs de crimes est d'une facilité qui éveille à la méfiance ... la manipulation de groupuscules et aussi facile que celui des foules!

  • Lemurien que veux tu dire ? " le mossad largement concerné ...." non pas de toi le coup du complot sioniste ! simplement une bande de journaleux en mal de reconnaissance et de finances !

  • Le multiculturalisme n'est aps un rêve mais une réalité universelle, sauf qq tribus. La question n'est pas son existence, mais son aménagement.

  • jp2,

    Le pauvre lemu navigue dans des zones non cartographiées, entre quatrième dimension et twilight zone.
    Les sionistes ont toujours méprisé les rabbins, et d'autant plus les loubavitch. Livni s'est empressée de déclarer qu'il n'y avait pas d'israeliens parmi les victimes de l'attaque de Bombay, je répète Bombay, les gérants de la maison loubavitch étaient juifs certes, de nationalité américaine.

  • Le gouvernement indien envisage de suspendre le processus de paix avec Islamabad à la suite des attentats de Bombay attribués à des terroristes basés au Pakistan, a affirmé dimanche l’agence de presse indienne PTI.

  • Les musulmans modérés sont bien silencieux.

  • Le vocabulaire est celui choisi par les Indiens eux-memes. C'est ce choix que je respecte.

    Bombay, au depart un groupe d'iles devenu etat, lui-meme changeant de nom en 1960 pour devenir l'etat de Maharashtra dont la capitale fut Bombay.
    Bombay a ete renommee Mumbai d'apres "Mumbadevi", sainte des pecheurs Koli en 1995.

  • a BBBBBBBBMMMMMMbombay je suis désolé je n ai pas les connaissances de mathaf en géopolitiques ,elles sont légendaires.J irai un jour vérifier tout cela a BBBBbMMMMMmBBBbombay !hAAAAA !ces colonialistes !!!! mmmmmmmmmshit!

  • Le silence des muslimum peoples est comme dit fran assourdissant!!!!!!!Comme d hab!!!!!!!!!!!MMMMMBBBBombay est un pays kufhr!!!!!!!!!!a quand un petit carnage a Médine??

  • Fran C'est une réaction normale que ce silence des musulmans..... s'ils s'expriment pour les attentats c'est l'arrestation ! s'ils s'expriment contre ils sont repérés et rejetés par leur communauté ...et condamnés à terme !

    Modérés .... ça n'existe pas ! On est avec sa religion ou contre !
    Dans chaque mosquée de notre beau pays il y a les intégristes et les "normaux " , je ne connais pas de modérés ....et la roue tourne ...ils ont tout simplement peur ....de l'avenir !
    Par contre concernant Israël ils pensent tous la même chose ....

  • Merci à tous s'en rester à l'arguement, sans chatouiller inutilement les personnes, meme anonyme.
    C'est une régle essentielle

  • Le Pakistan en tant qu'état n'a aucun intérêt à mener de pareilles actions. Il est ruiné par le désastre financier occidental et est en ce moment en train de négocier des emprunts.

    Que les terroristes aient choisi soigneusement le lieu et le moment, n'en doutons pas.
    Que le gouvernement de l'Inde rejette dans un premier temps la responsabilité sur l'ennemi "naturel", c'est aussi assez logique. Espérons qu'il saura réagir à moyen terme avec un peu plus de cervelle que celui GW Bush. Il a aussi sur les bras du terrorisme hindou.

  • le gvt pakistanais pourra peut être tirer avantage de ces faits, si cela lui permet de remettre de l'ordre dans ses services. Mais nous alons vers de jorus de grande tension.

  • Au fond la nouvelle qui suit est tout aussi intéressante que le terrorisme spectacle et le contre terrorisme tout aussi spectacle.

    Le gouvernement allemand a allégé aujourd'hui de 40 millions d'euros la dette du Pakistan, qui en échange s'est engagé à reverser la moitié de la somme à des programmes de santé.

  • C'est marrant, sur la cartographie de sciences po. 2007, Mumbay s'appelle Bombay, Yangon Rangoun, el le Myanmar ce phare du progrès de l'humanité: Birmanie. Ah ces relents de colonialisme des sciences potards ! Même Gilles ne s'est aperçu de rien.
    C'était essentiel de dire, comment déja ? Mumbay, pour comprendre les tenants et les aboutissants de cette question.

  • Yesroll,

    L'article du Guardian est très intéressant, et apporte une vision d'ensemble remarquable.

  • dito pour l'article du Guardian.

  • A ma connaissance il y a eu au moins deux réactions officielles de pays musulmans contre l'attaque de Bombay : l'Egypte et... L'Iran.

  • Il serait dommage de parler de l'Inde sans évoquer musique,danse,amour, beauté :

    http://fr.youtube.com/watch?v=85ejr3eq3og

  • D'accord avec toi Mathaf, une bonne façon de soutenir l'inde peut commencer par s'intéresser à sa culture riche et colorée.
    Par exemple ce site pour commencer :
    http://french.culturopedia.com/contents.html

  • Le groupe Laskar-e-Taiba est bien une émanation très ancienne de l'ISI, focalisé sur la déstabilisation des autorités indiennes au Kashmir. Pour des raisons opérationnelles qu'il serait trop long d'expliquer, ce groupe a été récupéré par al Qaeda en raison du rapprochement des deux dernières années entre Inde et USA. L'Inde qui restait neutre sur la question des talibans afghans et pakis, était l'objet des sollicitudes des USA qui, de façon très intelligente, cherchent à construire une nouvelle alliance avec l'Inde dans leur guerre en Afghanistan. Laskar-e-Taiba a bénéficié de complicités de la marine pakistanaise à Karachi pour lancer son opération contre Bombay. Comme d'habitude, c'est une partie de billard à trois bandes, les US font tout ce qu'ils peuvent pour calmer le jeu, Rice doit être dans le coin. Les Chinois poussent dans le même sens.
    Les media indiens sont aussi exhubérants que confus, on nous dit qu'il s'agirait d'un commando d'une dizaine d'hommes, ça parait invraisemblable.

  • Le billard a trois bandes c'etait"CIA"(Chine,Inde,Amerique du nord)....Busch a passe un accord sur le nucleaire avec l'Inde qui doit etre (il espere )effectif a la fin de l'annee,la chine a pris acte de l'accord et essaye de ne pas laisser New Delhi s'installer en interlocuteur privilegie de Washington...Busch s'oppose au projet de gazoduc inde/Iran et pour pouvoir faire passer l'oleoduc par le Pakistan Busch a demande a l'Inde de se rapprocher de son ennemi ...en passant des accords avec l'Inde Busch espere contrer l'Iran pour l'oleoduc et contrer la montee de la Chine qui menace son hegemonie dans la region, en 2006 il y eu aussi un attentat a Bombay et l'Inde pointa du doigt là aussi le Pakistan et ses services secrets et....on semble oublier dans ce billard a trois bandes la ...Russie!
    l'Inde est le seul pays qui ait un programme de coopération technique et militaire avec la Russie , suscitant des échanges de quelque 6,5 milliards de dollars en 2005. La Russie demeure le premier vendeur d'armes en Inde, le deuxieme etant Israel, avec lequel l'ancien gouvernement nationaliste hindou avait etabli des relations diplomatiques etroites ,la Russie est directement concernee par l'oleoduc et l'Iran pays par lequel devait passer celui-ci...alors serait-il idiot de penser que la main de Poutine soit derriere l'attentat de Bombay pour faire echouer le plan de Busch???Car le billard a trois bandes qui se dessine depuis quelques annees c'est "CIR"Chine,Inde,Russie....

  • kripto,

    Le coeur du problème est bien le rapprochement Inde/USA . Cela dit, il n'est pas besoin de Poutine pour que la partie démarre entre djihadistes et hindoudistes. Ce serait inquiétant si le parti nationaliste hindou revenait au pouvoir, ça pourrait provoquer un flash nucléaire.

    Le commando n'a pas exécuté toute sa mission : les services indiens ont désamorcé deux bombes, et fait détonner une troisième sous contrôle. L'explosif est le RDX, le même que celui de l'attentat du Mariott à Islamabad. C'est un explosif militaire surpuissant qui n'est pas disponible à la droguerie du quartier. Le pire a été évité.

    Autre bain de sang : les marchés financiers. Les USA sont en récession depuis onze mois; Bush aura tout pourri, y compris les règles de comptabilité publique. Personne ne peut dire exactement quelles sont la dette et le déficit public des USA.

  • @Mathaf
    Un lien si tu ne l'a pas deja:http://www.er.uqam.ca/nobel/ieim/article-cepes.php3?id_article=3520

  • Kripto,

    Ca rejoint les analyses des experts internationaux reconnus. Les américains ont perdu gros en Asie centrale, à cause des conneries de Saakachvili en Ossétie.

  • Beaucoup plus joyeux, malgré quelques victimes à déplorer, le putsch populaire réussi en Thailande. Cette fois-ci les militaires sont restés à l'écart, la crise est terminée, jusqu'à la prochaine fois.

  • Les attentats ont tué dès le début un individu bien particulier : Hermant Kerkare, le chef de la brigade anti-terroriste indienne.

    Vingt-six ans de carrière antiterroriste chargé en particulier de l'enquête sur les attentats en 2006 de Malegaon près de Bombay déjà. Trois bombes avaient explosé, tuant 38 personnes au total. Trois explosions simultanées dont les auteurs n’étaient pas nécessairement des musulmans (l’une d’entre elles avait été déposée dans un cimetière musulman). Et deux mois auparavant, celle des trains de Bombai avaient déjà tué près de 200 personnes au total.
    Et Mr Kerkare venait d'arrêter le lieutenant colonel Srikant Purohit un haut responsable militaire (Hindou) qui avait avait reconnu officiellement sa participation dans le second attentat de Malegaon.
    Kerakare s’en était pris aussi à un parti politique nationaliste hindou, le Sangh Parivar. auquel est relié le RSS auteur de l'assassinat de Ghandi.

    Alors que la complicité de l'ISI soit établie fait peu de doute, mais la piste de l'implication du terrorisme nationaliste hindou qui n'a jamais accepté l'existence du Pakistan est une autre donnée à ne pas négliger.

  • Que l'Iran ait condamné l'attentat très vite n'est pas surprenant quand on considère que Lashkar-e-Toiba auquel appartient le terroriste survivant est un mouvement wahabiste.

  • Le Point

    La meurtrière série d'attaques coordonnées à Bombay visait semble-t-il à empoisonner le climat entre l'Inde et le Pakistan afin de faire diversion à un moment où les autorités d'Islamabad sont à la croisée de chemins.

    http://www.lepoint.fr/actualites-monde/bombay-pour-torpiller-un-rapprochement-inde-pakistan/924/0/296234

  • Bilan final : 171 morts dont 26 étrangers. Condi Rice et Mike Mullen sont à New Dehli aujourdhui, Islamabad demain. Les cimetierres musulmans de Bombay refusent les dépouilles des terroristes. La tension baisse entre Inde et Pakistan, les indiens sont attérés de l'incompétence de leurs services de sécurité. On dit qu'il y aurait cinq terroristes dans la nature, la GB revoit la menace sur son territoire.
    10 terroristes seulement auraient tenu tête pendant trois jours ?

  • Oui mais dix terroristes qui sont des clones de ....."Rambo"

  • Surentrainés, déterminés, fanatiques, une opération préparée depuis 6 mois, bien équipés, ouais 10 bonhommes ça peut faire du dégât...

  • Cette incompétence avait déjà couté la vie à Gandhi.

    En ce moment l'hiver arrive et il va provoquer de nombreux flux de réfugiés en Afghanistan.

  • Mais il ne faut pas passer à coté des bonnes nouvelles quand il y en a :

    Les armes à sous munitions sont désormais une arme illégale. Cent pays ont signé l'accord de Dublin.
    Avec une pensée pour les 100 000 victimes, 98% de civils, 25% d'enfants, le symbole même de la lâcheté.

  • Le Point

    http://www.lepoint.fr/actualites-monde/le-pakistan-nouvel-atelier-du-mal/924/0/297076

  • Insolite : les jeunes terroristes de Bombay étaient équipés de GPS, de Blackberry, de GSM avec carte Sim multiples, et de CDs des images satellites de Google Earth, d'une résolution de 50 cm.

  • Apparemment ce n'était pas une mission suicide, la preuve certains s'en seraient sortis. Ils parlent d'une grosse 20ne de terroristes maintenant ( cf déclaration CIA )...

  • Gros attentat à la bombe à Peshawar, Zardari a très peu de contrôle sur le Pakistan et ne peut pas attaquer les groupes terroristes de front.
    Accord tacite des US pour des représailles indiennes sur les talibans, à commencer par les zones du Kashmir sous-contôle paki, et peut-être sur les zones tribales, les israeliens pris comme conseillers par l'Inde. Ca fera du boulot pour l'équipe israelienne qui a quitté la Géorgie...

  • Bombay: 3 islamistes arrêtés
    AFP
    08/12/2008 | Mise à jour : 07:02 | Ajouter à ma sélection .
    Trois membres d'une organisation caritative proche des islamistes du mouvement Lashkar-e-Taïba, suspect numéro 1 de New Delhi dans les attaques de Bombay, ont été arrêtés hier au Pakistan, alors que la tension monte avec l'Inde, ont indiqué aujourd'hui des responsables de la sécurité.

    Dans la banlieue de Muzaffarabad, la capitale de la partie du Cachemire administré par le Pakistan, "trois personnes ont été arrêtées dans une brève opération visant la fondation Jamaat-ud-Dawa," considérée comme l'aide politique du Lashkar-e-Taïba, a expliqué un haut responsable des services pakistanais de renseignements.

    "Cette opération visait à recueillir des détails sur les activités de la fondation au Cachemire, après les accusations de l'Inde selon lesquelles le Lashkar-e-Taïba utilise le territoire pakistanais pour s'entraîner", a-t-il ajouté."

    Le passage de Condi Rice n'a pas tardé à produire un effet, les US ont beaucoup de données sur l'attaque de Bombay, et coupent-court à la rhétorique des deux côtés.
    Obama sera beaucoup plus ferme sur l'état des choses au Pakistan, tout le monde est averti.

  • Reuters, publié le 14/12/2008 à 11:32

    NEW DELHI - Le Premier ministre britannique Gordon Brown a accusé dimanche le groupe rebelle basé au Pakistan Lackhar-e-Taiba (LeT) d'être derrière les attaques de Bombay et s'est engagé à témoigner des inquiétudes indiennes auprès du président pakistanais.

  • Gordon Brown s'inquiète de la filière paki-anglaise qui se ballade chez Al Qaeda dans les zones tribales du Pakistan. La menace est bien réelle : une trentaine d'attentats en préparation dans l'année.

  • Ce Brown aprés avoir avalé des couleuvres est en train de se révéler un sacré patron de gouvernement majeur en europe...D'ailleurs Sarko lui a pompé son plan de relance, c'est pas rien comme hommage.

  • D'accord avec toi Fran, Brown est remonté du fond du puits, il est "up to the task" comme disent les rosbifs.

  • Je ne suis pas aussi sure que vous. Aux news, toujours aucune mention du Kashmir alors que le reste de l'Europe en parle/ait. Juste de courtes mentions du Pakistan et avec de sacres pincettes. Il fallait se reporter sur la presse pour trouver qque chose...

  • Etat d'alerte au Pakistan, sur une attaque imminente par les forces indiennes.

  • Ça va relancer l'industrie de l'armement ! une bouffée d'oxygène dans cette période difficile !

  • rien

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu