Avertir le modérateur

La Librairie Résistances attaquée

Facade-Librairie-Resistances.jpgUn groupe d’extrémistes qui attaque une librairie, pour y détruire des livres. Geste criminel, tant de fois reproduit, et toujours dans les pires scénarios. Cette fois-ci, c’était vendredi dernier, au coeur de Paris. Aujourd’hui, ils étaient en correctionnelle, et demain ils seront en prison.

La librairie Résistances, à Paris, c’est une adresse qui ne se loupe pas. On aime ou on aime pas, mais on respecte, et pour tant de raisons.

Les livres, bien sûr. Ouvrir un livre, c’est respirer le bon air de l’article 11 de la Déclaration des droits de l’homme de 1789 : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi. » Alors, s’en prendre aux livres, c’est nier l’esprit humain.

Et cette librairie Résistances, dans le XVII°, ce n’est pas rien. C’est une vraie libraire, indépendante. Une libraire habitée par des personnes qui y croient, qui cherchent des auteurs, dénichent des livres rares, donnent leur chance à des textes difficiles. Nicolas Shahshahani, le maître des lieux, éclaire dans les choix et dégage des chemins inattendus. Résistances, c’est le refus de l’indifférence. Prendre parti, dire, discuter, débattre, n’être jamais d’accord, sauf pour toujours débattre. Et puis, chez Résistances, les livres parlent et invitent à parler. Conférences et rencontres se succèdent.

Bon, vous avez compris que chez Résistances, on ne craint pas le parti pris, et ce parti c’est celui des mouvements de libération. Le venimeux « choc des civilisations » terrassé par les vertus du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Ce qui fait de la librairie l’un des lieux les plus attentifs à la cause palestinienne, qui est d’abord et avant tout, un résistance.tag_librairie_resistances.jpg

C’est cette insupportable librairie, lieux de repère des auteurs et des idées, qui a été la cible de cette attaque : un commando casqué et masqué qui entre en bloc, casse les ordis, renverse les tables, jette les livres sur le sol, et les arrose d’huile.

Ces dangereux ahuris ont été arrêtés mercredi, et jugés ce vendredi. Quatre majeurs et un mineur, proches du groupuscule nervi « La Ligue de défense juive (LDJ) ». Le parquet a requis des peines allant d'un an ferme à six mois avec sursis dont trois ferme. De nombreuses voix s’élèvent pour demander l'interdiction de ce groupe misérable.

Encore une chose, que je me permets de soumettre à l’Administration pénitentiaire : fournir les bibliothèques des prisons à partir de la Librairie Résistances. Ce serait l’occasion pour les hébergés de la République de découvrir des livres magnifiques : Le Dérèglement du monde, d’Amin Maalouf, chez Grasset ; Impérialisme humanitaire. Droit de l’homme, droit d’ingérence, droit du plus fort ? de Jean Bricmont, chez Aden ; Enfermés dehors par Caroline Kobelinsky et Chowra Makaremi, une enquête sur le confinement des étrangers, aux Editions du Croquant ; La Tuerie d’Ehden, de Richard Labevière, chez Payard ; par l’association Survie, Complicité de la France dans le génocide des Tutsis au Rwanda, chez l’Harmattan ; Alaa Aswany, J’aurais voulu être égyptien, chez Actes sud ; Elias Sanbar, Les Palestiniens. La Photographie d’une terre et de son peuple de 1839 à nos jours, chez Hazan ; Raphaël Confiant, Ténèbres extérieures, chez Gallimard…

Bonne lecture, bonne résistance, et n’hésitez pas à faire un tour à la librairie, 4 Villa Compoint, 75017 Paris, métro Guy Môquet. Quant aux petits crétins, qu'ils sachent que les livres sont plus forts qu'eux.

Commentaires

  • Purée il l'a fait, hou la la la stigmatisation minable, et les connards de barbus qui ont agressé un imam modéré à Talence, ils n'ont pas leur petit papier partisan ?...

  • n'importe quoi fran...

  • Oups mais je vois que Fofana a pris perpét...

  • je suis pour un alignement sur la position d'Israel et des Etats-Unis, qui ont, eux, interidt la ligue de défense juive.

  • L'impunité, encore et toujours :

    "Grégory Chelly, 26 ans, David Benaroch, 18 ans, Yoni Sulman, 24 ans, et Ruben Chocron, 23 ans, ont écopé chacun de 4 mois de prison avec sursis, et de 18 mois de mise à l’épreuve. Ils sont également condamnés à l’indemnisation des parties civiles, à savoir une salariée de l’établissement, ainsi que la librairie elle-même. L’importance du dommage matériel sera évaluée par la justice lors d’une nouvelle audience, en octobre prochain."

    http://sarkozyisraeletlesjuifs.blogspot.com/

    N'ayant pas trouvé d'éditeur en France, alors qu'il est l'auteur de plusieurs livres dont la grande presse a déjà parlé, il a dû s'exiler éditorialement en Belgique. Il s'agit de Paul-Éric Blanrue, qui a écrit "Sarkozy, Israël et les juifs" (Ed. Oser Dire, mai 2009)
    Pour comble, le diffuseur de l'éditeur belge a refusé de la diffuser en France, alors que cet ouvrage n'est ni interdit ni poursuivi !

    Silence général des media, bien évidemment. Ces groupes de petites crapules : la LDJ et le Bétar auraient dû être dissouts depuis longtemps. Impunité toujours et encore.

  • " LDJ " : En vain je cherchais la signification de ces lettres. Pour le reste je dirais banalement :
    Cette librairie fait tache (sans jeu de mots) dans le XVII°, qui souvent, préfère le cliché, la phrase vide de sens. C'est acte imbécile ! … si j'utilise un euphémisme.

  • Fran, c'est tout de même idiot de bruler des livres...

  • Même des personnes d'opinion sioniste disent que tous ont a gagner en luttant contre les brutes épaisses et incultes y compris dans leur propre camp.

    C'est en partageant cet état d'esprit que je vous indique l'édito d'E. Levy au sujet de la Ligue de Défense Juive dans Causeur :
    http://www.causeur.fr/des-juifs-indefendables,2688

  • Elle est marrante cette Elizabeth Levy, elle a tout de la titi parisienne, elle n'engendre pas la mélancolie.

  • Elle a même fait un truc assez improbable, une confrontation avec Dieudonné.
    http://er-idf.over-blog.com/article-31277478.html
    Bon c'est un dialogue de sourds et malentendants, mais c'est quand même préférable aux violences dévastatrices.

  • C'est ça , il faudrait comparer "ces petits crétins " à Goebbels ?

  • o/

    les livres si bien mais si chers... :-/

  • et pourtant la dissolution, on connait aussi en France:

    http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-39842238@7-37,0.html

  • je ne sais pas où poster, vu qu'il s'agit d'un acte de résistance, je poste là, sous l'article sur la librairie Résistance

    je n'ai pas encore lu l'arrêt, je n'ai que le commentaire ci dessous. Depuis quand, un maire c'est neutre? Depuis quand un maire est soumis au devoir de réserve? on a bien, dans les marchés publics, des clauses d'insertion professionnelle, des clauses de dev. durable, ou plus généralement des clauses dites "sociales"?

    TRASBOURG (Reuters) - La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) confirme la condamnation d'un ancien maire du Nord prononcée par la justice française, pour un appel au boycottage de produits israéliens lancé en 2002.

    L'ancien maire communiste de Seclin Jean-Claude Willem contestait devant la CEDH de Strasbourg sa condamnation à 1.000 euros d'amende, prononcée le 11 septembre 2003 par la cour d'appel de Douai pour "discrimination envers un Etat étranger".

    Il avait annoncé en octobre 2002 qu'il souhaitait interdire les produits israéliens dans les services de restauration de la ville pour protester contre la politique d'Ariel Sharon, alors Premier ministre d'Israël, vis-à-vis du peuple palestinien.

    "Le requérant n'a pas été condamné pour ses opinions politiques mais pour une incitation à un acte discriminatoire", estime la CEDH dans un arrêt rendu par six voix contre une.

    "En sa qualité de maire, il se devait, notamment, de conserver une certaine neutralité" et faire preuve d'un "devoir de réserve dans ses actes lorsque ceux-ci engageaient la collectivité", ont dit les juges.

    La juridiction du Conseil de l'Europe note par ailleurs que l'amende infligée n'était "pas disproportionnée au but poursuivi".

    Gilbert Reilhac, édité par Clément Guillou

  • je ne sais pas où poster, vu qu'il s'agit d'un acte de résistance, je poste là, sous l'article sur la librairie Résistance

    je n'ai pas encore lu l'arrêt, je n'ai que le commentaire ci dessous. Depuis quand, un maire c'est neutre? Depuis quand un maire est soumis au devoir de réserve? on a bien, dans les marchés publics, des clauses d'insertion professionnelle, des clauses de dev. durable, ou plus généralement des clauses dites "sociales"?

    TRASBOURG (Reuters) - La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) confirme la condamnation d'un ancien maire du Nord prononcée par la justice française, pour un appel au boycottage de produits israéliens lancé en 2002.

    L'ancien maire communiste de Seclin Jean-Claude Willem contestait devant la CEDH de Strasbourg sa condamnation à 1.000 euros d'amende, prononcée le 11 septembre 2003 par la cour d'appel de Douai pour "discrimination envers un Etat étranger".

    Il avait annoncé en octobre 2002 qu'il souhaitait interdire les produits israéliens dans les services de restauration de la ville pour protester contre la politique d'Ariel Sharon, alors Premier ministre d'Israël, vis-à-vis du peuple palestinien.

    "Le requérant n'a pas été condamné pour ses opinions politiques mais pour une incitation à un acte discriminatoire", estime la CEDH dans un arrêt rendu par six voix contre une.

    "En sa qualité de maire, il se devait, notamment, de conserver une certaine neutralité" et faire preuve d'un "devoir de réserve dans ses actes lorsque ceux-ci engageaient la collectivité", ont dit les juges.

    La juridiction du Conseil de l'Europe note par ailleurs que l'amende infligée n'était "pas disproportionnée au but poursuivi".

    Gilbert Reilhac, édité par Clément Guillou

  • Oui c'est curieux cette condamnation.

    Peut être due au fait de boycotter un état étranger désigné spécifiquement plutôt que "les états dont icelui sus cité" refusant la mise en conformité avec le droit international, ou autres méfaits. Il faut bien reconnaitre qu'Israël n'est pas le seul à utiliser des pratiques indignes.

  • de là à dire qu'un maire est neutre! et qu'il est tenu au devoir de réserve? cette affaire été jugée sous l'angle droit penal de la presse. Je serai curieuse de savoir si le maire a appliqué dans les faits sa décision, si oui, comment il l'a formulée dans les documents (a-t-il spécifié Israel ou a-t-il été "large"?). S'il a appliqué la décision, y'a-t-il un déféré prefectoral? recours d'un tiers?

    cour de cass:
    Attendu qu'en raison de ces faits, le procureur de la République a fait citer directement devant la juridiction correctionnelle l'auteur des propos, pour provocation à la discrimination raciale, sur le fondement de l'article 24, alinéa 8, de la loi du 29 juillet 1881 ;
    Attendu que, pour infirmer le jugement qui avait relaxé le prévenu, l'arrêt attaqué énonce notamment que Jean-Claude X..., en annonçant son intention de demander aux services de restauration de la commune de ne plus acheter de produits en provenance de l'Etat d'Israël, a incité ceux-ci à tenir compte de l'origine de ces produits et, par suite, à entraver l'exercice de l'activité économique des producteurs israéliens, cet appel au boycott étant fait en raison de leur appartenance à la nation israélienne ;
    Attendu qu'en cet état, et dès lors que la diffusion sur le site internet de la commune de la décision prise par le maire de boycotter les produits israéliens, accompagnée d'un commentaire militant, était en multipliant les destinataires du message, de nature à provoquer des comportements discriminatoires, la cour d'appel a justifié sa décision

  • l'arrêt CEDH
    http://cmiskp.echr.coe.int/tkp197/view.asp?item=1&portal=hbkm&action=html&highlight=willem&sessionid=26743284&skin=hudoc-fr

    et en bas de l'arrêt la position dissidente du juge JUNGWIERT

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu