Avertir le modérateur

La maître-chanteuse contre les chanteurs

th-affiche-francofolies.jpgViré des francofolies, Orelsan l’avait eu saumâtre, mais la réaction de ce grand dangereux avait été de vouloir rencontrer Ségolène Royal : « En fait, je n'ai pas grand chose à lui dire, je voudrais juste connaître les raisons de ma déprogrammation. Ils essayent de noyer le poisson avec plein d'excuses bidon. J'aimerais que ce soit clair. Je suis persuadé qu'elle n'a écouté ni l'album ni rien d'autre et que bien évidement elle n'a jamais vu un de mes concerts. Je ne comprends pas comment des gens peuvent faire annuler quelque chose qu'ils n'ont pas vu ? »

C’est Cali qui a fait redémarrer la machine, avec une lettre aux organisateurs, publiée le jour de l’ouverture du festival. « Avec cette terrible décision, les Francos de La Rochelle, le festival de la découverte et du parrainage de jeunes artistes, le festival de tous les chanteurs confirmés, le festival des grands chanteurs de notre patrimoine, le festival qui m'a personnellement tout donné, se discrédite totalement. (…) C'est la mise à mort d'un artiste à l'aube de sa carrière. De plus, la décision d'interdire de scène ce chanteur risque de provoquer et de cautionner des autocensures très peu propices à la création (...). La précieuse liberté d'expression est ici clairement bafouée. » Et d’ajouter : « Une de mes chansons parle d'un ado qui a mangé ses parents. C'est une manière de traiter la folie. Dans un autre texte, je suis un homme qui découpe sa victime et la range soigneusement dans des sacs-poubelles. Suis-je un serial killer que l'on doit éloigner de la vie publique? L'art n'est pas forcément beau et agréable, il doit nous faire réfléchir sur nous-mêmes et sur le monde qui nous entoure. »

D’autres artistes ont pris le relais. Le chanteur du groupe Tryo, Christophe Mali, s'est dit dimanche « complètement contre l'annulation » du concert. Olivia Ruiz a ouvert son concert samedi soir en le dédiant à « celui qui n'est pas là, monsieur Orelsan. » Pour Dominique A, la déprogrammation d'Orelsan est lamentable : « C'est de la censure déguisée. »

Alors, les organisateurs désavoués par les artistes ? censure.jpg

Frédéric Charpail, l’un des dirigeants du festival patauge carrément, affirmant à Sud Ouest qu’Orelsan n’a jamais été programmé. Chose étonnante, le nom d'Orelsan figure sur toutes les affiches… « Il était seulement sur une liste d'artistes programmables, mais il en a été écarté dès la fin du mois de février. Les tracts ont été imprimés avant, et si nous n'avons pas enlevé plus tôt Orelsan du site Internet, c'est que nous sommes débordés, c'est juste une connerie». Au concours de mensonges organisés, Frédéric ne passe pas les éliminatoires.

Pas de chance, en effet, Orelsan publie la première phrase d’un premier courrier du 15 mai, signé de la main de Gérard Pont, directeur des Francofolies: « Nous sommes heureux d’accueillir Orelsan pour notre 25° édition des Francofolies de la Rochelle »... Et son manageur explique que la dénonciation est intervenue plus tard, par un mail.

Gérard Pont s’avance : « De nombreuses pressions ont été exercées sur le préfet, mais j'ai pris seul la décision de déprogrammer Orelsan, car des concerts entre des haies de CRS, ce n'est pas mon style. » Bidonnage du côté de la préfecture, qui explique avoir découvert l'affaire dans la presse. Et que ce soit à Evreux, la semaine dernière ou au Printemps de Bourges, en avril, le rappeur s’est produit dans la paix et la tranquillité.

On y voit plus clair avec Jean-Louis Foulquier, créateur du festival, qui met les pieds dans le plat, hier après-midi sur RTL : « C'est Ségolène Royal l'instigatrice de tout ça. Elle s'est positionnée en maître-chanteuse : où il arrêtait la programmation, où il n'avait plus de subventions. » Rappelant que Cali est l’un des vaillants soutiens de Ségolène Royal, Foulquier ajoute : « Est-ce qu'il va aller chanter, dans ses concerts de soutien et de fraternité, pour une femme qui clame la censure ?

Alors, il déconne l’ami Foulquier ?

argent.jpgEcoutons Alexandre Godin, le directeur de cabinet de la présidente de la région : «Nous avons été alertés par des associations féministes en février-mars. Nous avons alors joint le festival qui a assuré qu'Orelsan n'était pas programmé. » Aucune intervention, donc...

Quatre mois plus tard, rebelote. Le collectif des Elu-es contre les violences faites aux femmes s’adresse à Ségolène Royal. « Oui, nous avons envoyé une lettre à la région, mais aussi au maire et au conseil général. Nous refusons que les pouvoirs publics subventionnent à la fois notre association et ce contre quoi elle se bat », explique Michèle Loup, présidente de l'association, et par ailleurs vice-présidente du Groupe Vert du Conseil Régional d'Ile-de-France. Nouveau contact avec la direction du festival. Nouveau démenti de la présence d'Orelsan. En réponse, Ségolène Royal écrit dans un courrier destiné à l'association avoir «repris contact avec les organisateurs qui m'indiquent qu'Orelsan n'a jamais été programmé et ne le sera pas.» Mais Oreslan est encore là… avant soudain de disparaître, pour de bon.

Alors, pour savoir, mieux vaut s’adresser à Dieu qu’à ses saints. Aujourd’hui silencieuse, Ségolène Royal était plus prolixe dans Sud Ouest du 4 juillet : « Je l'avais déjà fait au mois de mars. Je ne sais pas ce qui les a conduits à reprogrammer ce rappeur. En tant que femme et présidente de la région Poitou-Charentes, je n'ai absolument pas envie de sponsoriser sur mon territoire une personne qui vante les violences faites aux femmes. Même si je n'ai pas à me mêler des choix artistiques, j'assume, et je me réjouis qu'il ne chante pas ses paroles de haine et de meurtre aux Francofolies.

Précision : le conseil régional subventionne le festival à hauteur d’environ 400.000 euros, selon une délibération relative au budget du conseil régional en date du 13 janvier 2009.

censure1.jpg

Commentaires

  • La censure "bien-pensante" est une des formes les plus hypocrites et abjectes du totalitarisme de la pensée. Elle revet hélas des formes sans cesse changeantes et variées.
    Elle n'est qu'une forme moderne de l'inquisition du moyen age et de la renaissance.

    Je hais Sarkozy et son modèle de sciété. Mais j'en arrive à me demander si la donzelle n'eût pas été pire...

  • C'est le retour du socialisme soviétique. lol

  • j'ai une pensée émue pour Martine qui fait tout pour pacifier ses relations avec SR, et qui, si elle ne se démarque pas sur ce coup, se fache avec maints artistes et amateurs de liberté.

  • Si demain un rapeur "chante" (sic) les bienfaits de la cigarette tartenpion, ce prosélytisme tabagique entrainerait la censure
    Il chante,l'inadmissible,vis a vis de la femme,et ce prosélytisme de la violence vis a vis des femmes devient de l'art
    A quand une chanson sur fonfana et sa bande
    Un "artiste" donc n'importe qui aurait droit a une liberté d'expression sans limite
    En somme pour faire du prosélytisme de toutes les saloperies humaines il suffit de déclarer le faire sous forme artistique

  • En fait, Ségo, on aurait pu l'avoir comme présidente...

  • Ben, l'inquisition du Moyen Age, c'était la première forme de justice (barbare certes) mais il était demandé à l'éventuel coupable de s'expliquer... Avant, plouf, la tête coupée, sans autre forme de procès (bon, j'ergote un peu) :-)
    Je suis de l'avis d'Antimythe..., il est devenu aujourd'hui trop facile de se dire 'Artiste'
    A Vemeer je pense, il a peint en toute une vie seulement quelques tableaux, mais très beaux !
    Aujourd'hui, je trouve nous parlons trop, nous sommes trop bruyants, c'est fatigant.
    Certainement, il avait une manière plus élégante ou hypocrite de le censurer, c'était de le pas l'inviter, ... comme le fait tous les jours la télé, lorsque quelqu'un dérange...

  • D'accord avec antimythe, certains interprètent étrangement la "liberté"... Liberté ne veut pas dire liberté de tout faire, sinon on serait libre de voler, tuer, ... Voir comment ces "braves" artistes interprètent la "liberté" de télécharger???

  • Bonjour,

    Je n'écoute pas de rap et donc pas Orelsan. Cependant il est lamentable de constater qu'en France en 2009, la censure refait son apparition. Les organisateurs de festivals vont ils devoir céder aux pressions de chaque association qui se sentira heurtée par un artiste, un texte de chanson ? Parce que, dans ce cas, autant décréter tout de suite que notre pays a vocation a devenir un desert culturel. Le rock (et le rap) emploie souvent des textes provocateurs, des ambiances un peu malsaines... et alors ? Nos politiques ont ils a ce point oubliés ce qu'est le second degré ? la provocation pour denoncer ?
    Par ailleurs, si cette histoire de "chantage" aux subvention est avérée, quelle honte pour notre démocratie !!

  • Désolée, mais je ne comprends pas cette chamaillerie à par qu'à un certain Orelsan, je ne le connaissais même pas, on a refusé de participer aux Francofolies. Je n'y ai jamais été et je pense que je n'y irais pas tant qu'enfin, un ou une vrai(e) chanteur (euse) de talent, avec une vraie voix et pas corrigée par les mélangeus synthétiques n'émerge parmi ce qu'on entend aujourd'hui. J'adore Mc Solar et Eminem, mais les autres. Un single et l'année suivante, disparus ! Aux USA, les chanteurs ont des voix magnifiques, pourquoi en France on n'entend que les mêmes voix geignardes et faibles, les mêmes rythmes, à tel point, qu'on ne reconnaît même pas qui chante, à part les anciens, qui eux, n'ont pas besoin de mélangeur, car ils ont LEUR VOIX et on les reconnait aussitôt. Alors, cette tempête dans un verre d'eau ... Il est temps peut-être de donner place aux vrais talents en France.

  • Et la ségo elle fait rien pour interdire le retour du chanteur de noir désir qui lui est franchement passé à l'acte? et rien non plus contre m. jackson qui achette les attouchement de petits garçons pour quelques millions de dollars? Et elle vas surement copiner avec con bandit qui avoue s'etre fait ouvert la bragette par des jeunes gens !

  • Ce qui ne va pas aujourd'hui est que tout est fait très vite. Il est rarement possible de faire une chanson magnifique en quelques heures. Et les artistes sont le plus souvent connus par une pub impudique qui est le fléau de notre société.

  • Francofolies: Cali condamne «l'acharnement» contre Orelsan
    Sa déprogrammation du célèbre festival des Francofolies de La Rochelle.

    LES QUESTIONS QUI SE POSENT:

    Sous couvert de liberté doit-on s’autoriser à tenir des propos insultant ou discriminatif voire odieux ou obscènes etc etc ?

    Sous couvert de dérapage de langage pouvant choquer autrui par des insultes discrimination voire obscènes etc. etc doit on tout interdire ?

    Surtout quand ses propos sont tenus en public ou via les média ?

    Ou s'arrête et se situe la limite tolérable ?

    (La vente de disques ou d'écrits divers n'obligent personne à les écouter ou les lire, çà c'est autre chose...)

    ENFIN ! Ce que nous pouvons noter c'est qu'ORELSAN c'est fait une belle pub relayée par nos politiques habituels LANG ET SEGOLENE ROYAL (qui n'ont rien d'autre à faire.... ?!)

    Si on parle de carrière pour ce trublion de ORELSAN, c'est bien lui faire trop d'honneur……..

    Ce que l'on peut regretter c'est que par la faute de quelques"rappeurs" qui sont beaucoup trop virulents et qui dérapent, la musique du "rap" est maintenant cataloguée et ne sera de fait jamais reconnue au même titre que les autres !

  • Orelsan, voici tes droits ...interdits; Tu vis en société et sous couvert de la liberté, de l'art (hum!!!) de l'expression musicale, tu penses pouvoir tout dire ; eh! bien non. tes insanités tu les déblatères en cercle privé ,mais tu n'en fais pas une fausse vérité. Allez ,reprends toi et fais de la musique , pas de la bouillie, à vomir.

  • un autre cas d'actualité est le festival Hellfest qu'on essaye de censurerp our des raisons similaires.

    plus d'infos: http://hellfestlibre.wordpress.com

  • Tonnerre de Brest !

    Eh hop, en voilà un qui grâce à la reine de glace va rejoindre une liste assez longue d'artistes censurés. A t il le talent de Vian et de son déserteur ou celui de Jim Morisson interdit de Woodstock ("Father, I want to kill you, Mother, I want to fuck you...." j'en doute un peu.
    Il dit des horreurs et rencontre un public, en fait je ne saurais dire si c'est sa vulgarité propre ou cet aspect de notre époque qui me gène.

    La Ségo assume ici son coté fille de militaire et cul-cul la vertu.
    C'est là son moindre défaut et elle aussi a son public. Dont j'ai pu faire partie.

    Au fond, je m'en tamponne un peu le coquillard de cette histoire sans queue ni tête.

  • Où finit la liberté d'expression et où commence la censure ? la frontière est tellement fragile ! on commence par être choqué(e) (avec raison !) par des propos semblant encourager la violence faite aux femmes, donc on censure la personne qui les chante. la plupart d'entre nous se dit ils ont raison ! il faut que cela cesse ! mais après ? si les politiques sont choqués par un autre sujet ? et encore un autre ? et qu'ils censurent encore et encore ? on tombe dans quoi ? la dictature ! Je connais peu ce chanteur et en tant que femme n'apprécie absolument pas ce qu'il dit, mais il me fait moins peur que la censure demandée (à tort ou à raison) par les personnages politiques car après tout, cet Orlesan il me suffit de ne pas l'écouter pour le censurer, mais les personnages politiques eux, il est bien plus difficile de s'en défaire une fois qu'ils sont là et bien là...

  • Entre la dictature et le tout permissif il doit y avoir un espace de liberté,pour plus d'humanisme et moins d'excès

  • A antimythe

    Ton débat sur le prosélytisme à propos de cette chanson est le même que celui que l’on peut avoir sur les jeux vidéo violents ou certains films.
    Si un jeune tue toute sa famille en s’inspirant d’un film, va-t-on arrêter de diffuser des films.
    Si un gars maquille un meurtre façon les experts, est-ce pour autant que l’on interdit cette série ?
    Pourquoi ce chanteur aurait droit à un régime spécial ?
    Il faut être un minimum sérieux et savoir à qui on s’adresse.
    L’art n’excuse pas tout, on a pourtant admis des cuvettes de chiottes comme des œuvres
    Je pense qu’en ce qui concerne ce chanteur, il pensait avoir à faire à des gens plus intelligents

  • et on autorise celui qui chante "face de craie..." anti blancs... bravo mme ségo !

  • La presse

    Sur fond de polémique autour de la déprogrammation d'Orelsan aux Francofolies de La Rochelle, la secrétaire d'Etat à la Ville Fadela Amara a invité ce soir "tous les rappeurs" à une "table ronde" sur la façon de concilier liberté d'expression et respect des personnes.

    Et pourquoi pas un grenelle de la liberté??

    Amara peut étudier le droit de la liberté d'expression, avant de parler de choses qu manifestement la dépasse.

    Il faut dire que lorsque l'on situe l'alternative pour les femmes entre pute et soumise, ca limite le débat.

    A propos, elle n'avait aps un gigantesque plan banlieue avec plein de millions. Mieux vaut parler qu'agir, c'est connu.

    Nous avons quand meme des ministres bizarrres

  • j'ajoute qu'il devrait y avoir un minimum de compétence pour accéder à ces fonctions

  • a antimythe
    certaines chante des chansons sur leur drogue a elles, d'autres radion passent i shot the sheriff, sugar brown et bien d'autres textes de rappeurs, country etcc.. en anglais qui me sont pas plus gentil. Des chansons de sardou, de memorables moments gainsbourg.
    Le probleme ici c'est le cote rap, qui dans la tete des bien pensant reduit le public rap a une bande de demeures incapable du moindre discernement.
    Je rigole de voir que NTM chante encore, que Doc gyneco etait de la compagne presidentieelle et que orselan soit censure.
    enfin si vous voulez que tous les francais ressemble a johnny hallyday on est pas dans la m...

  • "bande de demeures incapable du moindre discernement."
    personnelement c'est un peu ca mon probleme, je ne mettrais pas tout le monde dans le meme sac mais lorsque ce sont des preados de meme pas 12 ans qui ne font qu'ecouter ce genre de musique j'en vien a me demander ce qu'il se passe dans leur tete ensuite.. ont ils vraiment le recul pour comprendre que ce n'est pas la realite?
    ecouter des debitements d'insultes me parait assez nocif lorsqu'on est jeune et qu'on commence tout juste a comprendre la vie.
    je pense d ailleurs que cela peut jouer en faveur de la violence qu on peu observer (sans que cela touche tout le monde et qu'il n'y ai que ca comme cause)

    et puis c'est vrai que plein d artistes chantent des choses pas tres gaies mais la maniere de le dire compte aussi beaucoup, le probleme de certains rappeur c que c un debit monumental d insultes de mot vulgaires et un beau ramassi de conneries dans toutes les chansons! il ny a aucun fond, pas de tournure "gracieuse" comme des chanteurs font, juste des discours de haine et de violence de denigrement pur et simple de la femme et en tant que tel je ne supporte pas d entendre ca.. et comme on dit la violence n'engendre que la violence

    bref pour moi tout cela "liberte d expression" est a prendre avec des pincettes et la chose c'est de savoir jusqu ou on peut aller au nom de cette liberte

  • De son côté, le maire de La Rochelle Maxime Bono (PS) a jugé dans un communiqué que "ni en 25 ans de Francofolies, ni dans aucun autre des nombreux festivals qui se déroulent à La Rochelle, la ville ni aucune autre institution, département ou région, n’a exercé de pression pour programmer ou déprogrammer qui que ce soit". AFP 14/7.

    A y est, le bal des faux culs est ouvert avec quelques heures d'avance.

  • Le coin des courges

    Dans JDD ce matin Lepage soutient Royal

    L'Eurodéputée et vice présidente du Mouvement Démocrate, Corinne Lepage a déclaré soutenir "la position courageuse de Ségolène Royal de s'opposer à la programmation de Orelsan aux Francofolies de La Rochelle" mardi dans un communiqué. "Si la liberté d'expression est une nécessité absolue, la valorisation de propos injurieux et haineux ou encore faisant l'apologie de violences sexistes et sexuelles n'en n'est pas une".

    patatras !

    Dans l'après midi, Ségo affirme qu'elle n'y est pour rien !

    ( voir tout de meme plus haut ses déclarations à Sud Ouest le 4 juillet)

  • Fallait le laisser chanter bordel, maintenant on a 300 kilos de tomates pourries sur les bras, pfff

  • Orelsan comparé à Rimbaud, vive le retour de la gauche caviarrrrrrrrrrrrrrrrrr

  • Beaucoup de respect pour Mme Lepage en son domaine de compétence, l'écologie.

  • je suis tout à fait OK avec Royale , Orelsan a fait 3 clips sur le net dont le petit dernier "difference" date d'avril et est aussi violent pour les filles.

    si j'écris la chanson "sales journalistes , je voudrais vous trouer la peau, vous déchirer , vous enfoncer un opinel dans le cul , bandes de PD " j'attends de vous autant de soutien sur 20 minutes , c'est le moins que vous puissiez faire , y'a pas 2 poids 2 mesures , et n'oubliez pas : c'est du second degré !!!!!!!!!!!!!

  • je suis tout à fait OK avec Royale , Orelsan a fait 3 clips sur le net dont le petit dernier "difference" date d'avril et est aussi violent pour les filles.

    si j'écris la chanson "sales journalistes , je voudrais vous trouer la peau, vous déchirer , vous enfoncer un opinel dans le cul , bandes de PD " j'attends de vous autant de soutien sur 20 minutes , c'est le moins que vous puissiez faire , y'a pas 2 poids 2 mesures , et n'oubliez pas : c'est du second degré !!!!!!!!!!!!! C'est facile de faire de l'Orelsan

  • Je suis d'accord avec Royale , si j'écris la chanson "sales journalistes PD" j'espére que 20 minutes me soutiendra : je m'inspirerai d'Orelsan. lol

  • Si j'écris une chanson "les journalistes sont tous des PD" c'est de l'art et n'oubliez pas , c'est du second degré ! lol
    J'espére que 20 minutes me soutiendra parce que y'a pas de raison de soutenir Orelsan dont le dernier clip sur le net "difference" reste toujours aussi violent envers les filles comme il les appelle .

    Les mecs qui soutiennent Orelsan doivent TOUT soutenir (les 3 clips : sale pute , saint Valentin et le petit dernier d'avril 2009 ) et son album , sous peine de séparer le bonhomme en 2 et de finir schizo dans sa défense .

    Donc j'attends tout le soutien de ce journal à ma chanson : "sales journalistes PD je voudrais vous trouer le cul avec un opinel " , ça s'inspire beaucoup d'Orelsan , et il parait que c'est du Rimbaud .
    merci pour votre soutien et n'oubliez pas , les journalistes de 20 minutes , c'est du second degré , ça change tout (lol)

  • Tu veux savoir les raisons, espèce d'assassin en puissance :
    La gauche se bat pour l'émancipation des femmes et Ségolène Royal n'acceptera jamais qu'un homme complètement siphonné professe de "marie tintigner" ou de 'avorter à l'opinel" les felmmes insoumises, d'autant que ce salaup de machiste complexé du phallus pense que sa copine est "bonne à se faire péter le rectum"...

    Je ne vois pas ce qu'il y a à rajouter : pornographie dégueulasse, appel à violenter voir à éventrer les femmes...

    Qu'il aille rencontrer les malades qui le défendent comme Lang ou Lefebvre!!!

    Et qu'il se tienne, lui et ses défenseurs meurtriers par procuration, loin de nos soeurs, de nos femmes et de nos mères...

    Lorsque les rappeurs appelaient aux meurtres de policiers, les UMP faisaient cacas nerveux et procès...
    La ce ne sont que des femmes, qui plus est insoumises qui sont menacées de mort... Et ça les umpistes ça ne les émeut pas le moins du monde!

    Triste conglomérat des droites qui se met du côté de Cantat contre Marie Trintignant, du côté des assassins contre les femmes victimes!

  • @saint thomas | 19.07.2009

    tu m'as choqué!

    tu n'as rien compris!

    pour trouer le cul (enfin, "péter le rectum") c'est la bite à Lexington...

    l'opinel c'est pour avorter les femelles insoumises...


    il faudra aussi te rappeler de plagier cette admirable expression inventée par le petit connard que d'aucuns, comme Lang et Mitterrand qui doivent le trpouver bogosse, admirent comme de l'art : "marie trintingner" une fille, je suppose que ça veut dire la cogner jusqu'à ce que mort s'en suive...

    putain! c'est Fofana qui va apprécier la prose de OrelSan!!!

  • La liberté d'expression ça n'a jamais existé, il est temps de s'en rendre compte...
    La liberté ça a toujours des limites. On ne peut pas faire et dire n'importe quoi. Et c'est aussi valable pour un artiste (même si ce terme est inapproprié pour cet Orelsan).

    Et le voir se faire défendre par de "grands intellectuels" comme Cali ou Olivia Ruiz c'est vraiment à mourir de rire !!
    Bienvenus dans la vraie vie les bobos !

    Si demain un groupe néo-nazi chante "à morts les juifs" je parie que notre avocat bloggeur sera le premier à défendre leur liberté d'expression également... Non ? Mais c'est du second degré voyons !!!

  • Créons une commission pour décider ce qui est de l'art et ce qui n'en est pas. lol
    Jack Lang, quel bel homme ! La Muse l'habite... vice versa.

  • C'est récurrent à la culture...

  • Bon je la fais sinon Mathaf la fera à ma place, on appelle celà de la raie cul rance.

  • Pas mieux !

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu