Avertir le modérateur

Quand les Beaux-Arts censurent les artistes…

Les crétins de la censure ont encore frappé, en plein Paris. Cette fois-ci, le censeur s’appelle – c’est tout de même peu banal – la direction de l'École des Beaux-Arts. Voici le drame, qui a failli faire chanceler le pouvoir.

Le truc, c’est une exposition « Week end de sept jours » en partenariat avec le Royal College of Art de Londres et le Lasalle College of the Arts de Singapour. Clare Carolin, commissaire de l’exposition, explique sur le site des Beaux-Arts : « Le Week end de Sept Jours interroge les perspectives utopistes de l'art et nous renvoie aux fantasmes qui ont parcouru le XXe siècle d'une société de loisirs dans laquelle le seul but de la vie serait la poursuite de plaisirs sans contraintes. […]  L’exposition Le Week end de sept jours se veut un temps de rencontre où les notions de temps, d’espace et d’art sont réexaminées au regard d’un rêve utopiste que nous avons toujours attendu et qui apparaît pourtant aujourd’hui plus inaccessible que jamais. »

travailler_moins_gagner_plus_montage.jpg

Parmi les artistes invités, la chinoise Ko Siu Lan. Elle a choisi de mêler création et art dans la rue, avec une interpellation de tout un chacun par une œuvre qui devient mobile en fonction de votre sens de passage. J’explique. Ko Siu Lan a installé en façade de l'École des Beaux-Arts, quai Malaquais, deux grandes bannières, à l’emplacement utilisé pour annoncer les expos.  Ces belles bannières, noires, sont imprimées de quatre mots : « gagner », « plus », « travailler », « moins », et les inscriptions sont faites recto-verso. Pour une bannière, « travailler » d’un coté, et « gagner » de l’autre. Pour la deuxième, « plus » d’un côté, et « moins » de l’autre. Ainsi, le passant voit, selon le sens de sa marche, « gagner plus » ou « travailler moins ». Effet graphique assuré sur la belle façade du bâtiment, prise à témoin du passant qui fait bouger l’œuvre, et lui fait dire ou une chose ou une autre. Pas mal. Ca parle. La France a accroché à un slogan illusoire, et l’artiste accroche à son tour le slogan dans une illusion, par un joyeux contretemps.

L’accrochage, c’était mercredi. Mais badaboum, quelques heurs plus tard : la direction des Beaux-Arts impose de décrocher les deux bannières et leurs quatre mots car tenez vous bien, cette installation « pouvait constituer une atteinte à la neutralité du service public et instrumentaliser l'établissement ». Et voilà à nouveau les artistes sommés d’un devoir de réserve, et cette fois-ci par les Beaux-Arts. La création artistique, oui, mais neutre, s’il vous plait.

301-1265980415-censurer---465fx349f.jpg

Une bonne vieille censure, bête et brutale, comme toute censure, avec un solide goût de rance. Interrogé, le ministre de la culture et des boxeurs thaïlandais a fait savoir que « c'est un problème entre l'artiste et l'école, et le ministre laisse l'école gérer ». L’artiste était prévue de longue date, son installation figurait en photomontage sur le catalogue de l’exposition, et elle n’a pas installé les deux banderoles sur la façade du bâtiment de manière clandestine. Aussi, dénonçant cette censure, Ko Siu Lan a annoncé qu’elle allait saisir la justice. C’est bien la peine de quitter Pékin pour se faire censurer à Paris.

Elle explique à Libération : « Venant de Chine, je ne comprends pas cette censure brutale en France, et surtout dans l’une de ses écoles d’art les plus anciennes, qui est supposée encourager la liberté d’expression. Cela montre le degré de conservatisme du climat politique et le degré de peur de Sarkozy ». Mais où va-t-elle chercher tout çà…

 

La_Censure_by_Georges_Lafosse.jpg

Commentaires

  • Absolument hilarant ! Dans la série "devoir de réserve des prix Goncourt" et l'art en temps que service plublic. Ils sont tombés sur la tête.

  • Il semblerait qu'un coup de fil menaçant de coupes dans les subventions ait été suffisant.
    On s'approche de la dictature.

  • Vous trouvez ça hilarant Mathaf ?

    Ne me racontez pas de blagues, je pourrais ne pas rire...

    Personnellement pour moi le qualificatif le plus juste c'est EFFRAYANT !

  • niodayoda,

    Il vaut mieux en rire que d'en pleurer, le seul fait que toute la presse en parle ridiculise les zélateurs d'Anastasie.

    Tiens, j'ai retrouvé cette chanson que j'écoutais en boucle à l'époque :

    http://jehaismesvoisins.blog.lemonde.fr/2007/05/26/anastasie-lennui-manesthesie-pom-pom/

  • Hilarant, car c'est réellement absurde... surtout pour une broutille.
    Certainement, cette censure ne fait honneur à la direction de l'école des Beaux-Arts !
    En exagérant un peu, elle évoque la littérature russe, où sous Staline, de grands romanciers comme Dostoïevski, Anton Tchekhov etc. ont été censurés ; il n’est pas vraiment utile de parler de l'Allemagne nazie. De plus, récemment, une librairie parisienne à été saccagée, ...mais il s’agissait là, de crétins.

  • Un p'tit nerveu qui dirige les Beaux Arts ?

  • C'est pasqu'ils ont refusé d'exposer les toiles de son père. LOL

  • Mathaf, ils se sont fait emPALer...lol

  • PAL, il fait des croûtes pour les toutous.

  • Test. Sarkozy à la libération de Mandela

    http://www.casimages.com/img.php?i=100213073622696045.jpg

  • @ Mathaf : Toute la presse en parle ?

    Sur google actualités, je vois au moment où j'écris 106 articles, contre 954 sur la Grèce (Juncker et l'Euro), ou 410 sur google buzz et ses problèmes de sécurité/confidentialité, ou encore 376 sur la mort d'Alexander MacQueen...

    Heureusement que Maître Devers est là, mais honnêtement la presse sur ce coup-là, 0 !!

  • http://www.peuples.net/post/Auto-censure-aux-Beaux-Arts

  • Mathaf,

    Au moins, elle n'a pas finie en garde a vue et en prison.

    Au Brésil, une fille qui a clandestinement grafité une salle, laissée blanche pedant l'expo au Musée de Beaux Arts MAMa Sao Paulo a été mise en prison.
    Elle est restée en prison 50 jours, beaucoup plus de temps qu'un banquier local inculpé pour corruption.
    http://www1.folha.uol.com.br/folha/ilustrada/ult90u475414.shtml
    http://www.jusbrasil.com.br/noticias/399164/grafiteira-ficou-mais-tempo-presa-do-que-dantas-destaca-ministro

  • On savait que Sarko était jaloux d'Obama; maintenant il s'attaque à Hu Jintao, il a enfin sa dissidente chinoise. lol

  • nyodayoda,

    C'est déja dans la presse internationale :

    http://www.reuters.com/article/idUSTRE61B3R720100212

    Le monde entier va se foutre de nous.

  • Et hop ! Machine arrière.

    http://www.liberation.fr/culture/0101619215-les-beaux-arts-pries-de-raccrocher-l-uvre-censuree

    Les Beaux-Arts priés de raccrocher l'œuvre censurée
    Le directeur est sommé par le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand de faire machine arrière. Il avait cru bon de faire décrocher l'installation d'une artiste chinoise qui détournait le slogan sarkozyste «travailler plus pour gagner plus».

    Bidonnant que j'vous dis !

  • Franchement, ils sont en forme !

  • Et je m'élève contre cette atteinte grave à la neutralité du service public !

  • Les gens devancent les souhaits présumés du despote. Ca en dit long sur le climat qui règne dans les hautes sphères.

  • Superbe première mi-temps de la France contre l'Irlande, faut tenir jusqu'au bout . Allez les petits !

  • France 33- Irlande 10!!!!! les avants irlandais tronçonnés.

  • Le rugby c'est mieux que le foot, les joueurs ne crachent pas au visage de l'arbitre, ils ne s'insultent pas, si différent il y a, un marron et c'est clos !

  • Et on va voir les matchs avec femme et enfants, pas besoin de trois brigades de gardes mobiles pour la sécurité.

  • en France, il suffit de quatre mots artistiquement placés pour offenser le Roi; vive l'art, et euh.. vive la France!

  • Il n'est pas de petite ou de grande censure.
    Lorsque la censure commence, elle est comme un cancer qui métastase à vitesse fulgurante.
    C'est le cas en France. Sarkozy n'a même plus besoin d'intervenir, c'est là son art suprême: il a mis le système en branle, et contemple ses développement en souriant.

    Le genre de sourire à la Kim Jong IL

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu