Avertir le modérateur

Et Volvo est devenu chinois…

quand-chine-seveillera.jpgLe nouveau monde économique se dessine sous nos yeux : Volvo racheté à Ford par un industriel chinois. Ce qui semblait impensable il y a dix ans est devenu presque banal.

 

L’indien Tata avait sauvé les marques Jaguar et Land Rover, et c’est le chinois Geely qui récupère Volvo. Ford, qui avait acheté Volvo Cars pour 6,6 milliards de dollars en 1999, a revendu son trésor pour 1,8 milliard, et après trois années de lourdes pertes : 164 millions de dollars en 2007, 1,46 milliard en 2008 et 660 millions en 2009. Cumulez les pertes d’exploitation et la décote à la vente : un vertige !

 

L’accord a été conclu hier à Göteborg, le siège de Volvo, et le vice-président chinois Xi Jinping était présent dans la capitale, Stockholm. Volvo Cars, c’est 22.000 employés dans le monde dont 16.000 en Suède : il ne manquait que l’accord des syndicats sur le plan de cession, et c’est fait.

 

Le financement ? D’après le Financial Times, 500 à 800 millions de dollars prêtés par la Banque d'investissement européenne, 500 millions de dollars par les gouvernements suédois et belge, le solde étant apporté par des banques chinoises, des collectivités locales et Geely lui-même. Magnifique victoire pour le patron du groupe automobile Geely, Li Shufu.

 

Parce que si Li Shufu est aujourd’hui un des grands boss de l’industrie chinoise, son ascension a été fulgurante. Geely était une entreprise familiale active sur le secteur des réfrigérateurs, et ne construit des véhicules automobiles que depuis 1997.

 

Le monde va vite, et tout change très vite. Heureusement, nous avons Eric Zemmour et Stéphane Guillon pour nous éclairer sur les grandes questions du moment. Le gouvernement nous prépare un loi contre la burqa. Et la Gauche mobilise toutes ses forces pour s'opposer à la réforme des collectivités territoriales. Tout ceci me rend confiant, car je vois que nous abordons l'avenir avec lucidité et réalisme.

 

geely_car.jpg

Commentaires

  • Et le medef qui obtient l'enterrement de la taxe carbone, afin de ne pas perdre en compétitivité et de faire face au rouleau compresseur chinois, je me marre...

  • les chinois rachètent à tour de bras les entreprises européennes en difficulté pour acquérir la technologie et le savoir-faire de celles ci. Pour l'instant les modèles chinois "made in China" n'ont jamais passé les test de sécurité imposés par UE , mais comptons sur les capacités de Chinois à copier puis développer pour se mettre rapidement à la hauteur..Et là les Renault Peugeot, Fiat et autres wolkswagen auront bien du souci à se faire.

  • C'est clair comme de l'eau de roche.
    D'autant qu'en matière de copie, la chine est au top.
    La France est vouée à devenir un pays dénudé d'industries et habillé de plus en plus de métiers de services.
    Merci aux instigateurs de la mondialisation et autre rentabilité à court terme.

  • Volvo Cars, c’est 16000 employés en Suède.

    Combien en restera t'il dans 10 ans?

  • Geely Tata, c'est tendancieux... Il faut vous y faire, le XXI ème siècle est asiatique.

  • Chers commentateurs,

    Un truc vraiment bizarre dans ce que vous dites, vous sous entendez que copier c'est pas bien.

    C'est un des mécanismes de base de l'apprentissage, regardez un jeune enfant, ou prenez Turner par exemple, avant de se révéler génial, il a commencé par copier.

    Et d'ailleurs qui copie qui et quoi dans les grand process de la création ?
    Pensez encore par exemple à notre si belle industrie atomique made in France, on n'a rien copié c'est surement du pur génie français ?

  • Et oui Mtre Devers, C comme ça que ça se passe:
    Pendant que les brillantes élites en France, elles se branlent le mou, les Chinois ils travaillent!
    En plus, elles font tout en sorte, qu'on ne puisse plus travailler. Cherchez l'erreur...

  • yesroll,
    Cela s´appelle ingenierie inverse.
    Outil classique dans toutes les industries et utilisé em qualité óur ameliorer le produit ou proces industriel.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9tro-ing%C3%A9nierie

    La rétro-ingénierie est aussi une activité de veille technologique. Elle est orientée vers :

    l'étude des produits concurrents,
    la compréhension des méthodes utilisées par le concurrent,
    la recherche des fournisseurs,
    la détermination des composants utilisés,
    l'estimation du coût de revient à partir de tout ou partie des informations précédentes,
    la décomposition du coût d'une pièce en évaluant chacun de ses composants, la matière utilisée, le temps de fabrication et la méthode,
    déceler de potentielles violations de brevets commises par un concurrent ou à éviter.

  • Une bonne thèse de doctorat consiste à construire sa connaissance sur les savoirs existants, et à apporter
    - une mise en perspective au service d'une idée nouvelle
    - un peu de sel d'innovation théorique au service de cette idée.

  • Excellent article, délicieuse ironie mordante du dernier paragraphe :-)

    @yesroll: attention, à trop vouloir étaler ses fantastiques capacités de raisonnement, on prend le risque de dire de grosses bêtises ;-)

    La france et l'allemagne étaient avant la guerre les deux pays de loin les plus avancés dans la fabrication d'une bombe atomique (puisqu'ils étaient les seuls à avoir réussi une expérience de fission nucléaire: 1938 allemagne, 1939 france, et rappelons le 1942 USA).

    Court résumé à partir des pages Wikipedia citées tout en bas:
    En 1939 Frédéric Joliot-Curie, Irène Joliot-Curie et leur équipe (Lew Kowarski, Hans von Halban et Francis Perrin) réalisent une première expérience aboutie de réaction en chaîne.
    Cette expérience permit de déposer un brevet d'invention sur la bombe atomique portant sur le Perfectionnements aux charges explosives (numéro 971-324, déposé le 4 mai 1939 par la Caisse nationale de la recherche scientifique).
    Matériels et scientifiques français furent évacués en avril 1940 vers Cambridge, stock d'eau lourde compris, juste avant que la percée de Sedan ne ruine les perspectives de la France de gagner la guerre.


    http://fr.wikipedia.org/wiki/Bombe_A
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Course_%C3%A0_la_bombe_(Seconde_Guerre_mondiale)


    Comme toujours, les vainqueurs ont réécrit l'histoire.

  • @yesroll

    On peut étudier la concurrence non pas pour la copier mais pour faire mieux. Les chinois copient. Mais celà suffit dans ce monde éco de daubasse que nous a ont dessiné les chantres de la mondialisation.

  • Le misérable homo sapiens que je suis se retire couvert de honte avec ses raisonnements et part méditer et se rééduquer au fin fond de la campagne.

  • si les règles du travail étaient les mêmes dans chaque pays, la concurrence serait normale..mais lorsque l'on connait les conditions de travail et le salaire des ouvriers chinois, la façon dont leurs entreprises copient sans vergogne la technologie des autres tout en protégeant excessivement la leur (cf le cas de ces 4 cadres australiens de rio tinto emprisonnés en Chine pour s'être renseigné sur la technologie de certaines boites locales), on peut constater que ces chinois agissent en prédateurs destructeurs d'emplois.

  • La Chine est en position de force vis a vis des pays européens et de l amérique.C est un client encore pour quelques années pour les produits de haute technologie bref pour de gros contrats ,aéoronautique,nucléaire.Pourtant elle mériterait d ètre mille fois surtaxée sur ses produits a cause de la sous évaluation de leur monnaie .La casse de nos entreprises manufacturières françaises est due a cet écart entre nos monnaies et nos différences de salaires.

  • Fallait pas mondialiser dans un contexte de compétition évidemment impossible.

  • Dès lors que tu sais Fran qu un ouvrier qualifié tunisien touche 139 euros par mois pour 40 heures de travail tu comprends que la mondialisation n a besoin de personne pour faire des ravages !

  • Que retenir de celà ? " Ford, qui avait acheté Volvo Cars pour 6,6 milliards de dollars en 1999, a revendu son trésor pour 1,8 milliard, et après trois années de lourdes pertes : 164 millions de dollars en 2007, 1,46 milliard en 2008 et 660 millions en 2009"

    Malheureusement, tout est dit dans ces lignes. Volvo était devenu un machin à bouffer de l'argent... Et qu'on aille pas en déduire que l'automobile européenne est condamnée à mourir: Volkswagen, Audi, BMW, Mercedes et Porche sont autant d'exemples concrets d'une indécente bonne santé: celle de l'industrie allemande, qui produit national à plus de 75%, là où Renault est à moins de 50%...
    Mais Volvo souffrait d'un gros déficit d'image, et s'enfonçait comme s'enfoncent les constructeurs américains, Ford excepté...

  • Volvo sera comme le poulet decoupé en morceaux. Pas tres rentables toutes les affaires de volvo. Il va y avoir du menageau pays de volvo 16000 deviendrons 1600 dans moins de 10 ans.

  • Faut arreter l´hypocrisie. Y a pas que les chinnois qui espionne et copie:

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Espionnage_industriel

    >>Le gouvernement des États-Unis a admis avoir employé l'espionnage commercial, par exemple, en surveillant des appels téléphoniques pour déterminer qu'un concurrent français d'une société américaine soudoyait des fonctionnaires brésiliens pour obtenir un contrat de radar de commande de trafic aérien (il a été révélé plus tard que la société américaine soudoyait également des fonctionnaires).

    On croit généralement que la plupart des grands services de renseignements sont impliquées dans la pratique. Une commission du Parlement européen suspecte que Echelon, un système d'espionnage de communications actionné par la NSA et des agences du Royaume-Uni, du Canada, de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande, soit employé pour l'espionnage politique et pour, à l'occasion, aider les compagnies américaines contre les concurrents européens.

    Le gouvernement de la France a conduit de l'espionnage industriel continu contre des compagnies américaines en aérospatiale et impliquées dans les satellites.

    En 1993, un employé de Volkswagen a été accusé d'avoir livré des informations confidentielles de Général Motors à sa nouvelle entreprise. Volkswagen a licencié cet employé et a dû verser 60 millions de dollars à Général Motors.

  • Et oui, tout le monde le fait... Ya ceux qui sont trop peu discrets et se font chopper, tellement ils en font trop, et ceux qui se font chopper "seulement" par malchance...

    Tout le monde (ou presque) sait que les Modem "haut-débit" pour grosses entreprises vendus par Alcatel aux USA aux débuts des années 1990...
    Yavait dedans, un "petit quelque chose logiciel" pour, permettre à des gens très mystérieux de Paris, de savoir "tout ce qui passait dedans" en permanence et en temps réel!! ... ;-))

    D'autre part, pire encore, un homme d'affaire US qui avait eu le talent de draguer une hotesse de l'Air de "une grosse Cie aérienne française", l'ayant convaincue de réaliser un fantasme original, c.à.d. réaliser des "relations inappropriées" (comme disait Bill Clinton) en pleine nuit à bord de son avion pendant quelques heures d'immobilisation entre deux vols à sur une aire de stationnement isolée de cet aéroport US.
    Ceci (circonstance aggravante ;-) en première classe de surcroît. Ca se passa si bien qu'il y eu récidive...
    Il trouva cependant bizarre, que cet avion français (et les autres de la même Cie) n'était pas gardé comme les autres, par la même boîte de vigile de surveillance, et d'autres "trucs" un peu insolites.
    Un soir il trouva par hasard sous un siège de première classe, et sous les autres....
    du matériel de "prise de son".
    (et de "prise de tête" aussi, quand il a commencé à piger de quoi il s'agissait, et à quoi ça servait! ;-))

    Mon instructeur disait, quand j'ai passé mon brevet de petit pilote:
    -"En aviation quand on passe dans le journal, c'est soit tout bon, soit tout mauvais.
    Et C pas très souvent comme Blériot ou André Turcat!"
    Ils sont "passé dans le journal"...
    Pour reconquérir la clientèle "business class", après un pareil crash.... Bonjour!

  • Il ne reste plus qu'à tout déménager en Chine, garder les cerveaux juste le temps de transférer leurs compétences et virer les autres... Geely vise le marché chinois, c'est pour ça qu'il va réussir. Les consommateurs chinois sont patriotes, ils veulent acheter chinois mais ils veulent aussi de ce qui se fait de mieux en matière de voiture, donc les constructeurs européens ont encore leur chance, mais avec Volvo, enfin les technos de Volvo tout va changer, les chinois vont pouvoir acheter leur Volvo chinois sans arrières pensées de fiabilité et fossé technologies. Le rattrapage chinois accélère encore...

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu