Avertir le modérateur

Prostitution infantile : Que risquent les Bleus ?

_45222476_stop-child-porn-manila466x3.jpgDes Bleus entendus dans une affaire de proxénétisme sur mineure. M6 a donné l’info, qui laisse un grand malaise.

Tout part d’un enquête sur le proxénétisme, centrée sur une boîte de nuit parisienne. On y découvre des clients renommés, dont des joueurs de l’équipe de France de foot, et des prostituées mineures.

L'un des deux journalistes de M6, François Vignolle, précise sur Europe1 : « Il y a quelques mois, un juge d'instruction a enquêté sur un volet de proxénétisme à Paris. Il travaille sur un proxénète présumé, un entremetteur, qui aurait proposé les services de filles à une clientèle, parmi laquelle figureraient quatre joueurs de l'équipe de France. Il faut rester très, très prudent, car deux d'entre eux ont été entendus en qualité de témoin et non sous le régime de la garde à vue. Aujourd'hui, on ne leur reproche rien, mais on va essayer de confronter leurs déclarations à celles qui ont été faites et recueillies au cours de l'enquête, à savoir celles des filles et peut-être celles du proxénète présumé ». cv_prostitution_1006.jpg

Je n’en dirai pas plus, car rien de plus n’est publié. On ne sait rien des identités, et  merci de ne pas regarder tous les joueurs en se disant… Il est d’autant plus sage d’attendre qu’une instruction judiciaire est en cours, et qu’a priori ce se ne sera pas l’enquête la plus complexe de l’année.

Non, intéressons nous seulement au cadre général, celui de la loi.

François Vignolle laisse entendre qu’il n’y a pas eu de garde-à-vue, et donc qu’il n’y a pas d’accusation. C’est un peu plus compliqué. Les flics ont pu conduire une audition simple mais fructueuse, et la garde-à-vue n’est pas un élément de l’accusation.

Ensuite, il est certain que le proxénète est celui qui organise, et pas le client. Mais avoir une relation tarifée avec une mineure est un délit. C’est l’article 225-12-1 du Code pénal, un délit créé en 2002 et renforcé en 2003: « Le fait de solliciter, d'accepter ou d'obtenir, en échange d'une rémunération ou d'une promesse de rémunération, des relations de nature sexuelle de la part d'un mineur qui se livre à la prostitution, y compris de façon occasionnelle, est puni de trois ans d'emprisonnement et 45000 euros d'amende ». Si le mineur a moins de quinze ans, c’est sept ans d'emprisonnement et 100 000 euros d'amende.

SecPop250.jpgLa défense d’un des joueurs, rapportée par L’Equipe est qu’il ne savait pas que la fille était mineure. Sacré malin… Il doit avoir pris Frédo comme avocat ! Ceci dit, malgré les termes nets et précis de la loi, il est bien possible que le juge d’instruction n’aille pas trop creuser de ce côté là. Est en cause une affaire de proxénétisme, genre de dossier grave et complexe, et il peut d’avérer opportun de ne pas trop regarder le volet « client », pour ne pas charger la barque du dossier, et se concentrer sur l’essentiel. Mais le risque pénal demeure.

Il y a aussi le disciplinaire, qui se dédouble: fédération et sponsors.

Ces joueurs sont soumis au règlement disciplinaire de la Fédération Française de football, qui vise en son article 5-2 les « violations à la morale sportive, manquements graves portant atteinte à l'honneur, à l'image, à la réputation ou à la considération du football, de la Fédération » imputables à toute personne physique assujettie au droit de juridiction de la Fédération. Et la règle joue vis-à-vis de la fédération comme de leur club.

C’est une règle disciplinaire générale. Des faits commis en dehors de la profession, mais rejaillissant de manière défavorable sur le contexte professionnel, peuvent l’objet de sanctions disciplinaires. Citons par exemple l’article R. 4127-31 du code de la santé publique : « Tout médecin doit s'abstenir, même en dehors de l'exercice de sa profession, de tout acte de nature à déconsidérer celle-ci ».

L’autorité disciplinaire est souvent tentée d’attendre les conclusions du pénal, mais elle manque là à ses devoirs. A partir du moment où elle a connaissance de faits de nature disciplinaire, elle doit en vérifier l’existence et engager la procédure si ces faits sont avérés. Elle peut suspendre son action dans l’attente du pénal si elle prouve qu’il est impossible d'avancer car tout dépend de l’enquête. Ce qui est rare : le disciplinaire se prononce sur un comportement, et pas sur des qualification pénales.  Ecoutons le Conseil d’Etat : « S'il appartient au juge disciplinaire d'ordonner, le cas échéant, toute mesure d'instruction en vue de compléter son information, il ne peut, sans méconnaître sa compétence, subordonner sa décision sur l'action disciplinaire à l'intervention d'une décision définitive du juge pénal (28 janvier 1994, n° 126512).h-3-2037184-1271529454.jpg

 

Donc les instances fédérales, et celles des clubs, doivent faire leur devoir. Faisons semblant d’y croire.

 

Reste enfin la question des sponsors. On est ici dans le domaine contractuel, et chaque contrat définit son contenu. Un contrat jouant sur l’image prévoit certainement quelques contraintes quant au comportement général. De plus, le silence éventuel du contrat est complété par les règles générales d’interprétation, à commencer par le 3° alinéa de l’article 1134 du Code civil, qui dispose que les contrats doivent « être exécutées de bonne foi », entendu avec loyauté et fidélité à l’objet du contrat. Les sponsors vont donc vite réagir pour ne pas nous fourguer des produits frelatés…

 

Alors, de justes mesures ou de beaux discours sur les droits des enfants et la lutte implacable contre la prostitution des mineurs? Les valeurs du sport, un modèle pour la jeunesse : c’est l’occasion de faire une petite vérification.

 

hypocrite.jpg

Commentaires

  • d'abord il faut faire attention, ils ne sont pas coupables avant d'avoir été entendus ni jugés. ensuite, sont-ils proxénètes ou pas seule la justice nous le dira si une enquête devait débuter. il en va de même pour savoir si oui ou non cela relève ou pas de pédophilie ou de phébophilie (mot que j'ai appris c'est temps-ci), car pour l'instant les journalistes ne nous disent pas l'âge qu'avait cette ou ces jeunes filles.

  • On sait qu en cas de mise en examen de certains joueurs, ils auront la possibilité de choisir les meilleurs avocats compte tenu de leur niveau de revenus.Je ne crois pas que cette affaire relève de la pédophilie mais plutot de ado -philie.

  • D'après ce que j'ai lu, la fille avait 17 ans en 2009. Donc le gars qui dit qu'il ne savait pas est plausible. Il s'en tirera probablement avec un amende, 17 ans n'est pas infantile.

  • Jusqu'en 2002, le client n'était pas puni pénalement, sauf circonstances aggravantes de violence.

    En 2002, on crée l'infraction, dans la limite de 15 ans. En 2003, on dit "ah nom de Dieu, ça rigole plus", et on passe le seuil à 18 ans. Et quand il faut sanctionner, on dit aujourd'hui "allez, c'est pas si grave".

  • Bonne synthèse de l'évolution du cadre légal par le Sénat

    http://89.202.136.71/rap/r02-034/r02-034_mono.html

  • ce qui me "gêne", parfois, dans certains cas (pas forcément dans cette affaire, mais dans certaines situations) c'est le principe du disciplinaire pour des faits qui n'ont rien à voir avec la profession, en plus de la procédure et de la sanctions pénales. La procédure pénale et la loi pénale doivent bien sûr être appliquées, mais une procédure disciplinaire en plus ça fait un peu double peine quand il n'y a aucun lien avec le boulot (fonction publique...).
    Et je trouve parfois regrettable justement que l'instance chargée du disciplinaire n'attende pas la reconnaissance de la matérialité des faits par le juge pénal. Exemple récent: un policier qui a été totalement innocenté (et pas au bénéfice du doute) de faits qui lui étaient reprochés: très bien sauf que cela faisait plusieurs mois (voir années) qu'il n'exerçait plus ses fonctions.

  • Le Point et Le Monde en disent plus

    Publié le 18/04/2010 à 21:30 - Modifié le 18/04/2010 à 22:24 Le Point.fr

    INFO LEPOINT.FR

    Deux joueurs de l'équipe de France de foot, Sidney Govou et Franck Ribéry, entendus comme témoins dans une affaire de proxénétisme

  • 1 - Double peine : oui, un peu, et inévibale. Un salairé commet un vol de marchandise : 2 mois de prison avec sursis en correctionnelle, mais licencié à l'instant. Si les deux sont enclenchés, le pénal se prononcera souvent après, question délai de procédure. Et le tribunal en tient compte dans le prononcé de la peine.

    2 - Faits extérieurs à la profession : inévitable aussi, mais il faut agir avec mesure. Un type commet un fait pénal grave, genre assassinat. Imagine t on que l'employeur puisse ne pas y trouver un motif de licenciement ? Autre exemple; un infirmier a fait le zouave, et se retrouve avec une affaire de moeurs minable, genre stockage de photos pornos d'enfants. Il est normal que l'hopital s'en préoccupe.

  • oui oui tout à fait. D'ailleurs l'exemple typique est le cas d'un instit chez qui on a retrouvé des cassettes porno d'enfants, il est normal que l'Education nationale s'en occupe.

    Mais quand même, des fois, ça va trop loin, genre une procédure disciplinaire pour les fréquentation d'un policier avec une prostituée (le policier est sanctionné).

  • surtout que parfois le système peut paraître complètement "hypocrite" dans la mesure ou il arrive que ce qui va justifier la gravité (ou non) de la sanction, c'est la divulgation ou non dans la presse, genre si c'est écrit dans les journaux, il faut davantage sanctionner, alors que si ce n'est pas su du grand public, on n'est pas nécessaire d'aller jusqu'à la révocation

  • ils vont vraiment trop loin ces footballeurs, la gloire et l'argent leur est complétement monté au cerveau!
    Je suis plutôt pour la liberté sexuelle mais dans le respect des personnes!!! D'ailleurs en plein debat sur les maisons closes en France, j'ai vu que des hotels d'un nouveau type ouvraient leurs portes en France. Il s'agit des Love Hotels (directement importé du Japon).. un hotel entre liberté sexuelle et luxe résidentiel...regardez ce que j'ai vu www.cheap-hotel-pontoise.com, ce pourrait peux etre etre une solution..le temps nous le dira..

  • Il est vrai qu'il s'agit de leur vie privée, à leurs femmes de voir si elles font pareil, ou si elles acceptent d'être "un peu" oubliées, bref, c'est leur problème. Mais il paraît qu'il s'agisse des mineures (va savoir maintenant, qui est mineure, qui est pas, à la seule vue d'une jeune fille !). Je suis plutôt dégoûtée de l'attitude de ces hommes. Que cherchent-ils à se prouver ? Qu'ils sont encore des hommes et l'essaient avec d'autres femmes ? Ou ils sont restés gamins immatures et peu sûrs de leurs masculinité ? Ou c'est tout simplement un comportement vicieux permis par trop d'argent.

  • lemurien77 nous disait l'autre jour attention les hommes politiques ne sont pas des guignols. J'approuve.

    Mais dans le monde du sport, et je suis au regret de dire que je ne limite pas au sport pro, c'est guignol qui est la référence.

    La loi de 2002/2003, qui punit le client, est peut être idiote, mais c'est la loi. Pour ma part, je la trouve juste. L'idée n'est pas forcément de mettre les types en examen puis en taule, mais de fixer une régle très sévère (3 ans de taule) pour que tout le monde comprenne bien qu'on respecte les enfants. En France des années 2000, payer des intermédiaires qui sont des crapules graves pour avoir des relations sexuelles avec des enfants me révulse.

    Réponse des guignols n° 1. "Il ne peut pas savoir qu'elle avait moins de 18 ans". Ah bon, et quel est le critère, monsieur l'expert? La seule réponse, car on sait que la fille était mineure, c'est "quelle drame pour la fille qui a du supporter les assaults de ce sale type, tout en étant écrasée financièrement et moralement par un proxénete sans scrupule. Car, c'est dit très clairement, le proxo était l'ami de nos amis.

    Et l'apppel au respect de sa vie privée??? Respect pour la vie privée de la fille, je suppose!

    Tiger Wood ne payait pas, et ses relations étaient des femmes. Pas des enfants.

  • Le législateur manque de cohérence : si la prostitution n'est pas illégale, pourquoi punir les clients ? Il y a bien une vingtaine de bars à putes dans Paris, parfaitement connus de la brigade des moeurs, avec sans doute quelques "arrangements", et fréquentés aussi par quelques députés ou sénateurs. Alors à quoi rime tout ça ?

  • Mathaf, la nuance c'est l'âge de la fille

  • Révoltée,

    Bah oui mais on tombe dans l'angélisme, 17 ou 18 ans, comment faire la différence ? Je regarde souvent les chaînes de la TNT la nuit, il y a des pubs pour les putes, alors je répète à quoi ça rime ?

  • Tout le probème, c'est le proxénétisme, exploitation violente de la misère, même sur les Champs Elysées.

    La liberté sexuelle du mineur, et avec un adulte n'est pas en débat. On imagine le copain qui arrive à 18 ans et qui doit dire bye bye à sa copine qui n'en a que 17. Hors sujet. Allez y joyeusement les amies et les amis.

    Mais les dossiers de proxénétisme comportent toujours des faits graves de violence, de rapports de domination, d'intimidation. A laquelle n'échappent pas les mineurs, bien au contraire.

    Donc, on résume pour une prochaine tournée à Paris
    - (1) l'activité prostitution est licite s'il n'y a pas de proxo. Donc dès qu'il y a proxo, c'est stop, meme si pôour faire genre on dit "entremetteur" et "escort girl"
    - (2) on respecte mineur, surtout s'il est victime de l'infraction de proxénétisme analysée au (1), car avoir une relation sexuelle payée avec une mineur en situation de victime de l'exploitation violente par un sale proxo de mec, qui a fait choix de s'enrichir du travail sexuel d'enfants , ca fait bcp pour le commun des mortels;
    - (3) la loi sachant que la prostitution infantile n'existe qu'organisée par les proxénètes, a fait le choix judicieux de punir le client. Donc, le client se renseigne, ou s'abstient, ou part en taule.

    C'est logique

  • Il faut réouvrir les maisons closes sur le model des "éros center" allemands.Assez de faux puritanisme a la française ! Les mafias albanaises uckrainiennes et nigérianes prospèrent sur le sol français en exploitant de pauvres filles c est une honte .

  • "17 ou 18 ans, comment faire la différence ?": t'appelles Fredo mdr

    je sais que c'est compliqué mais je ne sais pas quel âge a la fille en question. (ou les filles).

    c'est du cas par cas, et deux situations peuvent je pense exister:

    - soit il est prouvé que le client connait l'âge de la fille, et la laquestion est réglée
    - soit au contraire le client se défend en disant qu'il pensait que la fille était majeure, et c'est à une appréciation concrète à laquelle se livre le juge: il apprécie si la minorité de la fille ressort à l'évidence de son apparence physique

    êt il a même été jugé que pour une fille de 17 ans, sa minorité ressortait de son apparence physique ( http://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriJudi.do?oldAction=rechJuriJudi&idTexte=JURITEXT000007070268&fastReqId=1280718541&fastPos=1 )
    là où ça devient nimporte quoi dans cet arrêt, mais ça c'est encore un truc à rajouter dans la catégorie "le bêtisier du grand nimporte quoi du droit penal", c'est que les juges de la cour d'appel semblent se fonder, pour apprécier si la fille pouvait passer pour une fille mineure, sur... une photo de passeport, non datée (et donc uniquement le visage). Comme on ne change pa de passeport tous les ans, il est possible que la photo avait genre 2 ou 3 ans, et donc à l'époque la fille devait avoir genre 14 ou 15 ans.

  • La prostitution des mineurs doit être fermement combattue et si ces soi-disant stars de l'équipe de France veulent s'offrir des jeunes filles, ils doivent en payer le prix pénal. l'argent et la gloire (quoique l'équipe de France question gloire...) ne met pas au dessus des lois.
    L excuse "ah ben on savait pas qu'elle était si jeune " est inacceptable...J espère que la FFF prendra les mesures adéquates pour les sanctionner au niveau sportif, ces gens ne peuvent représenter la France en aucun cas.

  • Tout ça ressemble beaucoup à un régime de république bananière où la loi est tellement confuse qu'elle s'applique, mais pas trop, et pis ça dépend. Soit on interdit la prostitution, soit on ouvre les maisons, point barre.

  • je trouve normale une protection paticulière, supplémentaire, pour les mineurs. Et le critère du juge sur "la minorité qui ressort de l'apparence physique" peut être crédible, et je trouve que c'est déja bien sympa d'accorder ce critère alors même que matériellement l'infraction est constituée du fait de l'âge de la fille: c'est un "petit plus" pour sauver le mec qui a été négligent et ne s'est pas renseigné sur l'âge de la fille, mais qui peut être de bonne foi quand il se défend en disant qu'il pensait la femme majeure (alors qu'on aurait pu imaginer le système: fille mineure, donc infraction de fait constituée, donc condamnation, même si la fille à l'apparence d'une femme de la vingtaine)

    mais fonder son intuition sur une photo de passeport, là, c'est du nimporte quoi, du grand nimporte quoi.

  • Oui, il faut vérifier l'age, et par un moyen simple : la production de la carte d'identité, car c'est le seul moyen de ne pas commettre une infraction qui vaut 3 ans de prison, et ça évite d'imposer des relations sexuelles à une mineure, qui devient doublement victime: victime du proxénète, et victime du client.

    J'imagine le drole de mec entrain de scuter tel ou tel élément de l'anatomie pour se dire "elle est majeure ou mineure"? Ecoeurant!

    Ca n'est pas très glamour ? Certes. Mais, mais ç à partir du moment où le client passe par un proxo, où est le glamour?

    Mise en examen, et vite. Ca lachera la pression sur les autres enfants.

  • Je précise que je suis pour, non la réouverture de maisons closes (vieux modèle), mais pour l'ouverture d'eros center modernes et controlés, socialement et sanitairement.

    De meme que je suis pour le controle public du libre commerce du sheat, ce qui ruinera l'économie souterraine de la drogue.

  • le problème de la carte d'idendité, surtout avec les proxo, ce sont les faux papiers. Même ça, ce n'est pas sûr à 100%

  • On est au pénal. Existe une loi qui sanctionne les relations tarifées avec des mineurs. Signe d'alerte supplémentaire, on passe par un proxo. A moins de croire qu'un ineur peut gérer son job dans la prostitution friquée des Champs Elysées toute seule.

    Donc le client fait le nécessaire pour ne pas commettre l'infraction. Point.

  • Tout cela n'est que mensonge nos valeureux joueurs ne faisaient qu'apprendre a chanter la Marseillaise avec une brave fille prête a tout pour voire une fois dans sa vie les bleus chanter
    Ribery en bon Musulman cherche ses jeunes vierges promises sauf qu'en convertit il n'a pas,compris qu'il lui fallait mourir et de plus en martyr Allez Raymond chante plus fort tes joueurs jouent des mains et des balloches, et accessoirement au foot

  • "j'approuve" l'esprit de la loi, et même je trouve que 3 ans, ce n'est pas grand chose par rapport à gravité des faits, mais ça c'est un autre débat.

    Donc la question ne porte pas sur la sanction en cas de mineure "évidente": là, on sanctionne.

    Mais le flou reste sur le type qui de bonne foi, pensait que la femme était majeure (l'âge n'est pas mentionné sur le visage) (au delà de l'affaire des bleus). Pièce d'identité? pourquoi pas, mais si le proxo s'est procuré de faux papiers, on fait quoi? Et pourquoi le législateur n'a-t-il pas instauré l'obligation de réclamer la carte d'idendité en cas de doute? Doit-on sanctionner le type a qui on a présenté une fausse carte? Ou le client pouvait-il de bonne foi croire que la fille était majeure vu son apparence physique? j'aurais tendance à pencher pour ce critère, mais faut pas que ça devienne du nimporte quoi quand il s'agit d'apprécier les cas de figure (c'est le cas de la dire...). Peut-être un bon critère en soi, mais faut pas que ce soit surréaliste.

    On peut par exemple faire le parralèle avec la vente d'alcool aux mineurs: si le vendeur prouve qu'il était de bonne foi et qu'il a été induit en erreur sur l'âge de l'acheteur, pas de sanction

    Si on a un raisonnement "en droit", il est quand même difficile de tenir un discours: "tu peux faire si tu crois bien faire mais si tu fais mal alors que tu pensais bien faire tu en prends plein la figure". Sur le plan du droit, un rapprochement (dans le raisonnement) avec la législation sur la vente d'alcool aux mineurs ou l'accès aux salles de ciné peut sembler cohérent.

    Je précise (non plus "en droit"): tout ça, c'est à vomir.

  • Les féministes et avec eux les maçons ne laisseront jamais apparaitre des Eros- center avec des prostituées controlées et déclarées sur le territoire c est dommage mais c est ainsi !

  • Franchement, c'est aux risques et périls du client. Qu'il assume ! Il sait qu'il risque trois, et il veut prendre son pied en zone dangereuse: a lui de prendre ses responsabilités !

    Après, c'est au juge d'apprécier. Question classique de l'erreur de fait au pénal. Et le juge n'est pas tenu de croire les premières balivernes qu'on lui oppose, ou le "je ne savais pas". Non, tu aurais du savoir, et t'abstenir si tu n'étais pas sur.

  • Ce qui motive en partie le tourisme sexuel dans les pays pauvres c est la volonté des différents gouvernements de ne pas agir pour qu il y ait en France une prostitution "déclarée "ou du moins c en est un élément car les tarifs resteront toujours tres différents .

  • C'est comme pour les bagnoles, c'est la délocalisation pour cause de coût de la main d'oeuvre.

  • oui, au juge d'apprécier, c'est ce qui me semble le plus judicieux comme système. Ce qui permet de recaler sec les mytho pervers qui savent de fait que la fille est mineure mais qui feignent ne pas le savoir. Et qui permet de "sauver" les types qui objectivement pouvaient penser que la fille était majeure alors qu'elle ne l'était pas.

    L'appréciation par le juge, mais de préférence pas sur la base d'une photo de passeport qui date de peut être de mathusalem.

    (PS: vu que c'est rare, autant l'écrire: je remercie le législateur sous la droite, qui a relevé la limite de 15 à 18 ans)

  • @antimythe tout a fait d accord l ami Ryberi a oublié qu un musulman pouvait accéder au 10000 ou 100000 vierges au paradis qu a condition d ètre décédé auparavant :son épouse doit etre supercontente! oh le coquin!!!!!Sil voulait une compagne mineure il lui fallait se marier au Yemen ! la bas il peut choisir une prèpubère comme épouse .

  • une absence de mise en examen serait difficilement compréhensible

    pour le moment je crois nothing

  • D'après le NouvelObs, Ribery devrait être mis en examen, je ne sais pas sur quoi ils se fondent. Je ne défends pas la prostitution des mineures, tout le système est extrêmement hypocrite, il serait temps de trancher cette question de façon réaliste.

  • Difficile de savoir.

    Mais,
    - ça peut renforcer son dossier en soulignant la question des mineurs, ce qui est bcp plus lourd pour le proxo ;
    - il existe bel et bien un infraction, et puni de trois ans, donc le juge appliquerait la loi
    - la justice se comprend comme un tout, et pas seulement comme une machine à faire tomber les grosses tetes. Aussi, il est fréquent qu'un gros procès englobe les organisateurs, et les petits malins, car le justice sait bien que c'est le gros truand qui organise l'affaire, mais que s'il n'avait pas les clients, il ne ferait rien.

    C'est ce qui fait qu'on a régulièrement de petits fumeurs de H qui se retrouvent en correctionnelle, où ils prennent des peines légères. Le jugement doit avoir un effet educatif !

  • Ribéry semble plus doué pour le tir aux putes que pour les tirs aux buts...

  • Déja qu il n a pas un naturel particulièrement sympatique....

  • Gilles :"Je précise que je suis pour, non la réouverture de maisons closes (vieux modèle), mais pour l'ouverture d'eros center modernes et controlés, socialement et sanitairement. "
    Et en vertu du principe d'égalité je suppose qu'il y aura également des prostitués à la disposition des dames dans le besoin?

  • le plus extraordinaire est que Ribery a fait étalage de ses valeurs morales et de sa conversion à l'islam.

  • pkoi mettre l'accent sur la religion de Ribéry ? est-ce que le fait de se convertir signifie "faire étalage de ses valeurs morales" ?

    les autres footballeurs impliqués dans cette affaire n'ont-ils pas de religion ? est-ce qu'ils ont revendiqué leur athéisme pour qu'il ne vienne à l'idée de personne de faire un lien entre leur confession et la fréquentation des prostituées ?

  • Bah, tout ces connards de footballeurs sont des gros cosommateurs de putes, c'est de notoriété publique.

  • quand on se convertit à une religion quelconque (peu importe laquelle),c'est que la précédente ne permet pas le resourcement moral nécessaire à la poursuite de son existence.
    Les convertis sincères à n'importe quelle religion sont en général plus discrets.Ils portent leur foi dans leur coeur , la mettent en pratique et ne la publient pas dans les journaux.La conversion de Ribery tient de l'argument publicitaire et a de forts relents d'hypocrisie .

  • Une démonstration de plus contre tous ces tartuffes qui affichent avec ostentation leurs convictions religieuses. Que Ribéry se convertisse à l'islam, c'est sa vie privée mais qu'il fasse sa prière devant les caméras et le public à chaque fois qu'il joue avec l'équipe de France, c'est vraiment "too much". Surtout lorsqu'on voit où tout ce cinéma le mène

  • http://www.lemonde.fr/sport/article/2010/04/21/affaire-ribery-ce-qu-a-dit-zahia-d-a-la-police_1340510_3242.html#ens_id=1245881

  • j'ai vu pas mal de footballeurs ou de sportifs faire le signe de la croix juste avant de produire leur effort et il me semble que personne n'a dit d'eux qu'ils affichaient ostensiblement leurs convictions religieuses

    de toute façon, je me demandais juste pkoi les commentateurs éprouvaient le besoin de rappeler que Ribéry était musulman

    probablement pour relier l'islam ou les convertis à l'islam à qqch de négatif

  • de toute façon, je me demandais juste pkoi les commentateurs éprouvaient le besoin de rappeler que Ribéry était musulman
    aysin |

    Pas besoin de le rappeler, Ribéry fait assez étalage de son nouveau bonheur islamique et de ses soit disants valeurs morales sur la place publique,,ce qui est quand même un peu en contradiction avec le fait de fréquenter des prostituées mineures (quoique...)

  • Avec cette affaire Ribéry apparait comme un parfait hypocrite aux yeux de tous les musulmans mais je ne comprends tjrs pas pkoi c'est son appartenance islamique qui est mise en avant par les non musulmans.

    Je n'ai pas eu le temps de lire tous les commentaires mais il me semble que c'est plutôt l'opprobre jeté sur l'équipe de France qui aurait dû être mis en exergue.

  • Ce serait pareil avec toute autre religion...On ne peut pas jouer au parfait dévot en public et être dans la plus parfaite immoralité dans ses actes.

    Pour l'équipe de France, je suis d'accord avec vous..

  • "La consommation frénétique de jeunes femmes est une constante" dans le monde du football

    http://www.lemonde.fr/sport/article/2010/04/20/la-consommation-frenetique-de-jeunes-femmes-est-une-constante-dans-le-monde-du-football_1340396_3242.html

  • Un delit commis sur le sol francais est instruit et eventuellement jugé sur le sol français et par la justice francaise ?

  • Celle par qui le scandale arrive :

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/04/21/01016-20100421ARTFIG00294-scandale-chez-les-bleus-la-prostituee-a-livre-sa-version-.php

  • pkoi mettre l'accent sur la religion de Ribéry ? est-ce que le fait de se convertir signifie "faire étalage de ses valeurs morales" ?

    les autres footballeurs impliqués dans cette affaire n'ont-ils pas de religion ? est-ce qu'ils ont revendiqué leur athéisme pour qu'il ne vienne à l'idée de personne de faire un lien entre leur confession et la fréquentation des prostituées ?

    Ecrit par : aysin | 20.04.2010


    Rappelons le mot fétiche de aysin : hypocrisie

  • S’il fallait criminaliser tous les mecs de 20 ans qui se tapent des nanas de 16 ans, la France serait sous les verrous. Et une gamine qui se vante de gagner 20 000 euros par mois va susciter de nombreuses vocations, ça en fait des sacs Vuitton et des lunettes Chanel.

  • La Miss se livre dans Paris-Match.
    Elle est plutôt du genre mignonne, et prétend avoir été le cadeau d'annif d'un joueur de l'edf de foot.
    Mon annif, moi, c'est bientôt, je dis ça comme ça hein...

  • La presse
    "Rama Yade ne veut pas de «mis en examen» chez les Bleus"

    Quelle vertu morale ! Vertu qui toutefois ne l'a pas empechée de faire campagne aux régionales comme n° 2 d'une liste conduite par le maire d'Issy-les-Moulineaux André Santini, mis en examen dans un affaire où se trouve aussi le bon et généreux Pasqua.

    Yade, c'est vraiment du cosmétique.

  • Moi je dirais du foutagedegueulique.
    De toutes façons, elle n'a aucune autorité sur la FFF et domenech va se faire un plaisir de sélectionner Ribéry, voire de lui filer une jarretière en guise de brassard.

  • La Miss se livre dans Paris-Match.
    Elle est plutôt du genre mignonne, et prétend avoir été le cadeau d'annif d'un joueur de l'edf de foot.
    Fran

    Ils les ont mises où les bougies? lol

  • Affaire Zahia : Vers une confrontation avec les joueurs?
    nouvelobs.com - ‎Il y a 6 heures ‎

    Confrontation verticale ou horizontale?

  • Ca peut se faire aussi à la verticale, droit dans ses bottes.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu