Avertir le modérateur

Les Grecs vont-ils accepter ?

SANT03_119-voyages-grece.jpgC’est la révolution en Grèce ! Comment les Grecs vont-ils tenir le coup ? 110 milliards d’euros, c’est acquis, et c’est pour éviter la cassure bancaire – la faillite –  avec ce qu’auraient été ses effets en chaîne. Mais quelle cure pour la société grecque, dans une économie chancelante... Et si la société bloque, c’est la finance qui  étranglera. Un défi pour les instances européennes.

Jolis graphiques à la main, l’exercice consiste à faire tomber le déficit budgétaire de 13,6 % du Produit intérieur brut (PIB) en 2009 à 8,11% en 2010, pour atteindre 3% en 2014.

Les 110 milliards prêtés, c’est pour assurer la trésorerie. Car pour le reste, c’est aux Grecs d’assumer, avec un schéma assez classique : diminuer les dépenses et augmenter les recettes. Jamais simple, mais là, les chiffres sont impressionnants. Pour 2010, on attend une baisse du PIB de 4% et pour l’an prochain de 2,6%, avec l’espoir d’un retour à la croissance en 2014.

Economies dans le secteur public

Salaires gelés jusqu'en 2014santorini3.jpg

Primes du 13e et 14e mois (Noël et Pâques) supprimées pour les salaires supérieurs à 3.000 euros par mois et plafonnées à 1.000 euros pour les salaires inférieurs à 3.000 euros par mois, alors que ces primes avaient déjà été réduites de 30% dans le cadre des précédentes mesures annoncées en mars.

Réduction de 8% des diverses et substantielles indemnités des fonctionnaires, déjà diminuées de 12% en mars.

Baisse des investissements publics de 1,5 milliard.

Réduction des dépenses de fonctionnement de l'Etat de 1 milliard.

Augmentations de la fiscalité

Taux de TVA, passé en mars de 19 à 21, relevé à 23%.

Nouvelle augmentation de 10% des taxes sur les carburants, l'alcool et le tabac.

Impôt exceptionnel sur les sociétés les plus rentables.

galerie-membre,grece-santorin,photo-santorin-03.jpgHausse de la fiscalité immobilière.

Création d'un impôt sur les constructions illégales.

Instauration d'une série de nouveaux impôts, notamment des taxes « vertes » et sur les jeux d'argent.

Le secteur privé

Révision de la législation interdisant aux sociétés de licencier plus de 2% de leurs effectifs totaux par mois.

Modification des règles régissant les indemnités de départ.

Mise en place d'un nouveau salaire minimum  applicable aux jeunes et aux chômeurs de longue durée.

Régimes de retraite

Retraite pleine à partir d'une durée de travail de 37 ans, puis de 40 ans en 2015.

Réduction du nombre de départs anticipés à la retraite, avec comme objectif d’interdire ces départs avant 60 ans.

Révision de la base de calcul des retraites, la référence devenant le salaire moyen de la totalité des années travaillées et non plus le dernier salaire.windmill-oia-santorini.jpg

Réformes structurelles

Libéralisation des marchés des transports et de l'énergie

Ouverture des professions fermées

*   *   *

Bref, le plus difficile commence. Y avait-il d’autres voies ? Je suis bien trop incompétent en économie pour le dire, mais ce que je sais, c’est que nos amis grecs ont un sacré rendez-vous avec le réel.

Rainer Brüderle, le ministre de l'Economie allemand, avertit déjà : « De même que l'Allemagne et les citoyens allemands s'impliquent en faveur de la stabilité de la zone euro, j'attends maintenant du gouvernement grec, qu'il mette en œuvre rapidement, avec détermination et de façon crédible, à la virgule près, le plan d'austérité négocié avec le FMI et l'Union européenne ».

Première réponse ce mercredi, avec un grève nationale.

Pour ma part, je m’engage à un acte fort de solidarité, par une virée en Grèce à la première occasion.

ile-santorin-461881.jpg
SantorinEric-Butruille.jpg
pt24418.jpg
1714551.jpg
greek-islands-51.jpg
santorini_116%20By%20night%20h.jpg
1259103872dQJ8CRT.jpg
1_1242755295_firax-santorini-at-night.jpg
3978153575_20d38b3d47.jpg
night-view-at-fira.jpg

Commentaires

  • une chose est sûre: vu la situation critique, il n'est plus possible de renvoyer aux calendes grecques la gestion de ce problème.

  • L"élargissement de l'Union Européenne à marche forcée est une insulte à l'intelligence. Pour commencer, la Grèce n'aurait jamais dû faire partie de l'Euro.

  • Il est plus qu'urgent que l'état grec cesse de vivre au dessus de ses moyens et, par exemple, d'entretenir une armée pléthorique, et que les 25% de Grecs qui travaillent au noir se mettent à payer des impôts et des cotisations sociales. Une administration très inefficace, et des fonctionnaires qui ont un second boulot au noir, cela signifie, par exemple, une évasion fiscale majeure.La classe politique grecque est l'une des plus corrompues d'Europe, beaucoup plus corrompue que la classe politique française qui l'est déjà trop à mon goût, et en général on a les dirigeants que l'on mérite.
    Il fallait bien évidemment admettre la Grèce dans l'UE, mais on n'aurait jamais, en aucun cas, dû l'admettre dans la zone euro.

  • Il est plus qu'urgent que l'état grec cesse de vivre au dessus de ses moyens et, par exemple, d'entretenir une armée pléthorique, et que les 25% de Grecs qui travaillent au noir se mettent à payer des impôts et des cotisations sociales. Une administration très inefficace, et des fonctionnaires qui ont un second boulot au noir, cela signifie, par exemple, une évasion fiscale majeure. Il fallait bien évidemment admettre la Grèce dans l'UE, mais on n'aurait jamais, en aucun cas, dû l'admettre dans la zone euro.

  • Comme Mathaf...
    L'UE a hissé ce beau pays à un niveau auquel il ne pouvait se maintenir.
    Cette situation pose la question du fossé qui existe entre l'idéal européen et ce que les sbires dispendieux de Bruxelles en font.

  • Et il n'y a pas que le dette grecque, il y a une inflation phénoménale. Ce pays vit sur une autre planète.

  • Idéologie individualiste, quand tu nous tiens...

  • 20% de chômage en Espagne, après l'éclatement de la bulle immobilère et financière, dramatique.

  • Ouep ! Et dire que les aides européennes ont été inégalement réparties pendant plus de 20 ans au profit de l'Espagne - et au détriment de la Grèce et du Portugal (Courrier international du début des années 2000 ; le Monde diplo).

    À quand le tour de la France ?? Suis-je bête, ça a déjà commencé : c'est pour ça qu'on doit réformer notre régime des retraites en urgence... Pour le sauver de ce qu'il pourrait être d'ici 2040-2050.

    Maintenant un seul leitmotiv : haro sur les dépenses publiques... "Ca va aller mieux après, c'est promis" lol

    http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2010-04-30-Crise-financiere

  • Il ne pouvait y avoir de meilleur plan que celui-ci avec une aide des pays européens pour les deux tiers du montant.

    Seulement, comme vous le soulignez cela va être très dur et vous avez fait à ce propos un magnifique article.

    Reste à savoir si ce plan est bien réaliste, car les personnes qui vivent en comptant sur le 13ème et 14ème mois pour équilibrer leurs dépenses et rembourser leurs crédits, vont avoir un violent coup sur leurs finances. Car s'ils vivaient tous pour la majorité au-dessus de leurs moyens, certains devraient se retrouver à devoir serrer fortement la ceinture. Je ne connais pas les chiffres de l'épargne grec cependant. Reste qu'ils vont également devoir s'attaquer au travail au noir des médeçins, avocats, et que les nouvelles mesures vont devoir être imposées de façon stricte pour réussir.

    Ce n'est pas du tout évident que ça marche, malgré qu'il n'y ait vraiment le choix. L'investissement des firmes étrangères devrait se restreindre, la consommation plonger, l'argent des grecs sortir de la bourse et collapse nos entreprises et celles du reste du monde, selon le montant de l'épargne grecque détenue, si elle est importante ou non, et si les pays à venir, comme l'Espagne ou l'Italie, ont des populations qui se font prudente et se mettent à épargner (si elles le peuvent déjà) plutôt que consommer...

    A ce propos, superbe carte du New York Times : http://www.nytimes.com/interactive/2010/05/02/weekinreview/02marsh.html?ref=globalhome

    Les prochains pays à être âbimés en bourse n'auront pas la chance de la Grèce. Qui, qui va se retrouver avec le remède de la spirale FMI ?....

    C'est juste flippant de voir que la France détient 500 milliards de dettes Italiennes. L'Italie, ce pays où les propriétaires des locaux de Commissariat n'arrivent pas à se faire payer leurs loyers par l'état, ou les services de sécurité privé travaillent pendant un an sans être payé ayant confiance en l'état pour finir par renoncer...

    Reste à voir maintenant quel est le prochain pays européen que les marchés vont désigner, puisqu'ils veulent nous faire tomber 'avant' les Etats-Unis où sont basés ces agences de notation qui réagissent avec un retard de 5 ans...

  • L'Europe ne doit en aucun cas laisser tomber la Grèce sinon elle se condamne elle même
    Il faut réguler les différents marchés financiers internationaux qui profitent honteusement en spéculant sur les difficultés de certains pays pour faire des fortunes.Bien sûr l'aide doit être conditionnée à une gestion beaucoup plus rigoureuse des finances publiques, mais la purge vue sa brutalité risque de rester en travers de la gorge des Grecs.
    Il ne faut pas oublier non plus que la Grèce dépense beaucoup d'argent pour avoir une armée efficace, tout cela à cause de son voisin Turc qui représente toujours une menace (Les Turcs occupent encore une partie de l'ile de Chypre)

  • Pauvres Grecs ;-)

    Comme toujours devinez qui va payer la note?

    Les gouvernements grecs successifs qui ont dépensé sans compter?
    La commission européenne (et les chefs de gouvernements) qui ont joué l'extension de la zone euro a tout prix?
    Les banques qui gagnent à tous les coups?
    La BCE qui a prêté 200 milliards aux banques à 0% ou presque mais pas un kopeck pour la grèce?
    Les gouvernements européens qui n'ont pas joué la solidarité?
    Et enfin n'oublions pas les ruineux JO "offerts" à la grèce...

    Une fois trouvé les perdants (ils ne seront pas QUE grecs)
    Vous pourrez chercher les gagnants.

  • Heu les banques once more ?

    La Grèce devrait faire u ndossier de surrendettement et ainsi voir sa dette annulée, et la France y viendra. Tant pis pour les Banques, qui elles s'en relèveront malgré tout.

    C'est ça mon idée, faisons comme Robespierre, annulons nos créances, souvent d'origine douteuse.

  • Nous y viendrons,a la cure d'austérité imposée,car nous aussi vivons a crédit et nous aussi voulons garder acquits et prébendes Chez nous aussi le sport nationnal est le travail au noir et les milles et une façon de ne pas payer d'impôts et de taxes et enfin, bénéficier des dispositifs sociaux a outrance et frauduleusement Lorsque l'on voit que le gvt par lâcheté renonce a aligner les conditions de départ a la retraite du privé et du publique,il y a de quoi craindre Tout les pays européens ou presque l'on fait

  • Robespierre, à la fin, on lui a pas coupé la tête ? Il me semble que si...

    Les banques ont transférés leurs dettes aux états, qui les transmettent maintenant aux contribuables. On nous dit que c'est le travail au noir responsable de tous les maux, mais quid de payer trop d'impôt mal utilisé par le gouvernement ? Inutile ! Et cela n'enlève rien au fait que ce sont les banques qui ont précipités la quasi faillite des états. Il est beau de croire que les peuples vont "encaisser" (à leurs manières) sans broncher...

    Attendons...

    Personnellement je suis pour qu'on régule la finance maintenant et qu'on édicte vite-vite une police économique européenne comme dont parle apparemment Lagarde. Maintenant, à mon petit niveau, je suis curieux de voir comment les concernés directs et indirects vont petit à petit se radicaliser... C'est vrai qu'on a un exemple, il y a 80 ans c'était un peu pareil. Et ceux qui disent que les prix vont descendre, déflation et tutti quanti, rien n'est moins sur car quand on voit son commerce faillir, peu aujourd'hui ont l'intelligence de baisser les prix et avec le prix de l'essence qui monte, beaucoup de produits devraient encore augmenter ou entrainer des faillites...

  • @Angel06

    Oui évidemment, mais c'était pour d'autres sombres raisons. Il avait lui-même contribué à faire tomber les têtes d'autres de ses camarades, mais l'idée d'annulatio ndes créances est bonne, et je n'en vois pas d'autres. Disons que ce serait une introduction radicale à la "mise à mort" de la spéculation à outrance qui n'enrichit qu'un noyau volatile de nantis.

  • Lorsque l'on voit que le gvt par lâcheté renonce a aligner les conditions de départ a la retraite du privé et du publique,il y a de quoi craindre
    antimythe

    C'est stupide..Les carrières dans le privé ne sont pas forcément linéaires contrairement à celles du public c est pour cela que les calculs étaient différents.
    Et on oublie toujours de dire que pour chaque enfant, une fonctionnaire gagne 1 an d'annuité pour sa retraite alors que dans le privé, c'est 2.
    Faut il aussi aligner?

  • Il s'agit de trouver une tête de turc lorsque ça va mal, et le fonctionnaire remplit à merveille ce rôle, dans l'idéal de la droite française.

  • Il parait que la France et l'Allemagne vont emprunter à taux préférentiel et ensuite prêter à la Grèce à un taux plus élevé.

    C'est un ami qui m'en parlait ce matin. Je ne sais pas si c'est dans la presse.

  • @Fran : De toute façon, ce plan est décidé mais pas encore appliqué. Qui sait ce qu'il peut encore se passer d'ici le 19 Mai ou dans les mois et années à venir... En revanche, on ne peut pas annuler les créances, -ce serait trop simple- puisque c'est un méli-mélo sans nom et sans fin notamment avec la titrisation des banques des actifs des villes et pays. Il est vrai que ce serait l'idéal que chaque pays annule sa dette envers son correspondantet réciproquement, mais personne ne va se réunir autour d'une table, ils préferent tous attendre de voir quel est le premier à faillir...et surtout les pays n'ont pas de dettes réciproques entre eux, donc ce n'est pas possible.

    @aysin : si, c'est dans la presse et c'est normal de faire cela, il y a un risque qui doit être compensé. C'est pas du social même si c'est l'UE. Ca évite aussi une humiliation pour les Grecs...
    C'est pas pour autant qu'il va être remboursé et ça a des conséquences aussi sur les prix auxquels la France et l'Allemagne vont pouvoir à nouveau emprunter, faisant augmenter aussi la proportionnalité de dette. Au final, ce n'est même pas sur que cela compense le surcoût que cela engendrera à l'avenir pour ces deux pays...

  • C'est mignon, aysin qui découvre la finance, le taux élevé s'explique par le risque attribué à la dette. plus je suis susceptible de rembourser, plus mon taux est interessant. Ca marche avec les particuliers dans les banques de détail. Y compris les banques du bosphore...

  • une échéance à risque en 2013 : la réforme de la PAC

  • A partir de 2012 déjà, pour les Etats Unis d'Amérique, ça risque d'être très très serré...

    http://www.nytimes.com/2010/03/16/business/16debt.html?hp

  • les photos, ça ressemble bcp aux photos de sidi bousaïd en Tunisie

  • je ne suis pas du tout convaincu qu'une telle purge sortira durablement la Grèce de son endettement, j'ai l'impression plutôt qu'il s'agit de faire face aux premières échéances, sans grande prévision de l'avenir.

  • j'ai lu dans le volatile déchaîné que le Crédit Agricole et la Société Générale possédaient beaucoup de titres grecs.
    S'agit-il en fait de sauver les banques françaises?

  • @pragmatique

    hé hé , bien vu !

  • Attendez!!

    Le problème est antérieur au risque du défaut de paiement de la Grèce (je me souviens des cours de Géo et l'étude de certains pays comme le Brésil et le service de la dette qui était à hauteur de la moitié de la dette elle meme...). Les Etats empruntent un crédit pour payer une dette antérieure...? Là, le gouvernement grec dit que ce n'est pas juste parce qu'ils ne peuvent emprunter à un taux qu'ils jugent équitable tel que 5%.

    Mais 5% sur plusieurs milliards, c'est déjà énorme!!

    Autrement dit, ce sont les banques, y compris francaises, qui se font un max de blé sur le dos des contribuables. Qui sont les actionnaires des banques!!??

    Le système ne tourne vraiment pas rond!

    Pourquoi l'Etat grec n'a t-il pas tout simplement menacer de cessation de paiement et de reéchelonner sa dette?

    Dans tous les cas, c'est aussi intrinsèquement le simple problème de la corruption et là pour la Grèce, c'est l'échec assuré vues les pratiques sur place...

    En parlant du voisin, l'Etat turc avait eu droit à la sympathique visite du FMI en 2001 et va bientot finir de tout rembourser...

  • Comme disait l'autre, ne tournons pas le dos aux grecs...

  • attention ca décoiffe:

    http://www.nytimes.com/interactive/2010/05/02/weekinreview/02marsh.html?ref=global

  • Oui il ne faut surtout pas laisser couler la grêce seule Albert. Fesons que d'autres sinon l'europe coule avec. Les pays à "usages" "habitudes" latines ne sont pas asser fiables pour s'organiser en continent economique et politique. Il y a en europe des pays plus latins que d'autres... L'europe se meure et c'est le début de la fin. Les tricheurs vont payer...

  • Heureusement que la caisse europe a un moteur mercedes benz benz benz. C'est pas avec des pièces de l'est et une carrosserie renault que la voiture europe tiendra longtemps.

  • C est sûr..Elle tiendra plus longtemps à dos de chameau tunisien..

  • Special dédicace à nos copains grecs, "Ta pedia tou Pirea" :

    http://www.facebook.com/home.php?#!/posted.php?id=569445786&start=10&hash=09c2440e2059e78111813bdf4a33a419

  • Oops ! le bon lien sur ta pedia tou Pirea :

    http://www.youtube.com/watch?v=YCFXGanTx4A&feature=player_embedded#!

  • chute des bourses européennes...L'Espagne sera la suivante ?

  • Mine de rien, je trouve qu'on stigmatise bcp certains pays en France.

    Si l'on en croit les médias, la Grèce, l'Espagne, le Portugal et même l'Italie sont quasi responsables de la chute future de l'euro.

    Pkoi vise t-on en particulier ces pays ?

  • Des tricheur....

  • Christine Lagarde a déclaré que la France allait gagnait 150 millions d'euros dans cette affaire.

    Elle va emprunter à 1,4 et prêter aux Grecs à 5 %.

    C'est moche !

  • non pas moche c'est du capitalisme judéo-chrétien le plus banal. On est loin de l'usure quand même!
    Et puis "on" est bien bon de leur prêter aux grecques.A mon avis il faut revenir à une vraie Europe à 5 membres.

  • Cet épisode montre que l'UE n'existe pas. Il y a un couple franco-allemand qui pense à ses propres intérêts. Rien d'autre.

  • Et encore cela aurait pu être pire : imaginez que l'on ait accepté la Turquie dans l'UE.

  • Dans une 10-15 ans, les Européens supplieront la Turquie d'être membre de leur union.

    Saviez-vous que selon la banque américaine d’investissement Goldman Sachs, la Turquie sera la 9ème économie mondiale et la 3ème économie européenne en 2050 ? Elle est actuellement la 17ème économie mondiale.

  • Comprend rien à la finance, la pauvre fille...

  • Goldmann Sachs est une pieuvre tentaculaire qui a des ramifications partout,mais qui est actuellement accusée de fraude par la SEC.

  • ok mais l'ancien chancelier Gérard Schröder dit la même chose (article Die Welt),

  • Meme en turquie je suppose qu'on ne prete qu'aux riches ou encore pas du tout aux pauvres ou meme mieux à un taux indicé sur le risque...Le risque de ne pas recouvrer sa créance, ce qui est un principe non pas judeo-chrétien, mais vieux comme le monde...

    Marrant mais ceux qui dénoncent stigmatisation, discrimination et autres conneries d'amalgames sont ceux qui la pratiquent ardemment sur ce blog.

  • le FMI prête à 3,75

  • Commnt tu veux parler finance avec une médiocre...


    Tu connais la mission du FMI lorsqu'il prete et donc ses taux forfaitaires ? Tu gobes des infos que tu ne comprends pas.

  • je comprends qu'il n'y a pas de solidarité au sein de l'UE

  • Ho que si, la preuve, tu y vis.

  • je ne vois pas le rapport avec moi et la Grèce

  • Les soc adorateurs d’un banquier

    DSK s’est vanté, comme pour tant d’autres choses, de son savoir faire pour la question grecque. Comme un roquet sarkozyste de base, il s’est vanté d’avoir tout fait, jusqu’à convaincre le parlement allemand ;

    Avec des arguments du genre : c’était ça, ou le salaires plus payés. Un discours bien connu ; celui du chef d’agence de la banque qui téléphone le matin au gérant d’une PME pour lui dire qu’il y a un découvert sur le compte.

    Pauvre DSK, déconnecté du monde. Comment imaginer que la purge grecque puisse passer ? No, mais vous avez vu le programme ? Quel peuple peut accepter de se truander ainsi ? Quel gvt est en mesure de faire passer le 1/10° ?

    Et comme par hasard, le vantard DSK s’invite à la une de Libé pour dire : dès que je veux, je suis président

    Rêve, mon DSK. Et apprends la réalité, celle que tu as tjrs refusé : la réalité sociale.

    DSK ne serait pas le président de la Gauche. Il serait son syndic de faillite. Et là je lui reconnais ses compétences.

    DSK n'a jamis été clair avec les gens, ie vous et moi. Je vois que ses années FMI ont fini de lui vriller l'esprit. La fin banquier est un incompétent social.

  • DSK est un faux-frère qui ne plaide que pour sa paroisse, c'est un fait notoire. Si cela pouvait empêcher n'importe quel margoulin d'accèder à la magistrature suprème, ça se saurait aussi...

    Dommage pour ces 3 morts dans cette banque aujourd'hui, mais certains grecs doivent être énervés de voir que leurs dirigeants vont aller prendre le pognon chez qui n'en a pas plutôt que là où il est

  • @Gilles

    On vous sent craintif de voir la gauche sociale-democrate emporter les élections en 2012.

  • @Fran
    J’attends seulement de savoir en quoi DSK serait de Gauche.

  • La moitié des socialistes ne votera pas pour DSK.

  • On verra hé hé hé...

  • Et puis Sego va nous mettre le souk, comme d'hab. lol

  • pas besoin d'être de gauche pour être au PS

  • "Et puis Sego va nous mettre le souk, comme d'hab. lol

    Ecrit par : Mathaf Hacker | 06.05.2010 "


    Là t'as raison lol


    "pas besoin d'être de gauche pour être au PS

    Ecrit par : révoltée | 06.05.2010"

    La preuve avec Eric Besson, mais ça peut être un atout, le clivage binaire c'est bon pour les demeurés.

  • Damoiseaux et Damoiselles vous assister au début de la fin de l'europe. On se demande pourquoi les british n'ont pas adaubter l'euro? Cette monaie voulu par des vieux croutons déconnectés du peuple. A mort l'euro et retour fissa à nos bonnes vieilles monaies!

  • Damoiseaux et Damoiselles vous assister au début de la fin de l'europe. On se demande pourquoi les british n'ont pas adaubter l'euro? Cette monaie voulu par des vieux croutons déconnectés du peuple. A mort l'euro et retour fissa à nos bonnes vieilles monaies!

  • Les polaks reviennent sur leur projet d'adopter l'€ en 2012, les taux grecs à deux ans frisent les 15%. Objectif Euro/USD : 1,25, ça va taper fort à l'ouverture de Wall street.
    Le monstre Freddie Mac réapparait et demande 11 mds de $.

  • le clivage gauche droite n'est ni un atout ni un handicap. Au mieux (ou au pire) ça se constate.
    c'est juste que ce qui semble être reproché à DSK (et d'autres) c'est qu'il "camoufle". Moi je ne pense pas qu'il "camoufle", il dit (et pratique) ce qu'il pense. De même que Besson. De même que Gerin qui si j'en crois un magazine lyonnais que j'ai sous les yeux affirme sa fidélité à l'action politique du gouvernement.

  • Si le PS était de gauche, ça se saurait.

  • quand je vote, je m'en tape de savoir si untel est de gauche ou de droite (encore plus vrai au niveau local). Ce qui m'importe ce sont les idées.

  • Je serais curieux de connaitre l'avis de DSK sur les projets de retraite du gouvernement après la purge qu'il veut faire subir aux grecs en cette matière.

  • "quand je vote, je m'en tape de savoir si untel est de gauche ou de droite (encore plus vrai au niveau local). Ce qui m'importe ce sont les idées.

    Ecrit par : révoltée | 06.05.2010 "

    Pareil !

  • Pour trouver les idées du PS, il faudrait une commission rogatoire, un perquise, et une garde à vue prolongée. lol

  • Tu trouveras rien.

  • Pour semer un peu de vérité dans un océan de mensonges quant à la montée en puissance de l'économie turque :

    http://hdr.undp.org/en/statistics/


    Ca émane de l'ONU et ça cause de l'Indice de développement humain (IDH), un indicateur qui combine des données purement économiques avec le taux d’alphabétisation ou la qualité du système de santé.
    La france est 8ème, la turquie, 79 ème...

  • ouais mais selon un sondage récent 85,74 % des Turcs sont heureux alors que les Français sont dépressifs (les plus gros consommateurs d'anti-depresseurs en Europe)

    "L'Etablissement des statistiques de Turquie a évalué le niveau de bonheur du peuple turc dans le cadre d'un sondage concernant la satisfaction de vie.

    Selon ce sondage réalisé en octobre 2009 suite aux entretiens faits en personne avec 7.546 personnes, la conception du bonheur a été abordée avec toutes ses dimensions.


    Selon les résultats du sondage, 31,1% des Turcs sont moyennement heureux, 46,6% sont heureux et 7,7% sont très heureux.

    Le même sondage avait été également réalisé en 2008 et 30,3% des Turcs s'étaient dit " moyennement heureux ", 47,5% d'entre eux " heureux " et 8,2% "très heureux ".

    En 2008, 11,4% des Turcs étaient " malheureux " et 2,5%, " très malheureux ".

    Lien/Source : TRT

  • Et ne dites surtout pas qu'aysin est une imbécile heureuse...

  • non moi je vis en France donc je fais comme les Français, je rouspète

    les Turcs ont cette capacité à profiter des petits bonheurs de la vie c'est pour ça qu'ils se disent heureux alors que leur vie n'est pas facile

    en comparaison les Français ont tout pour être heureux mais ils préfèrent se concentrer sur ce qui ne va pas,

  • @aysin

    Quitte à chercher le petit détail pour descendre la France, faisons-le avec ta si belle Turquie que tu poses en modèle de bonheur ici-même...Je donnerai mes sources.

    Je n'ai rien contre la Turquie, je me suis simplement rendu compte qu'aussi bien ici que sur ton blog, tu ne sais/veux pas appréhender la vérité avec honnêteté.

  • non moi je vis en France donc je fais comme les Français, je rouspète.
    aysin

    c est le début de l'intégration lol

  • j'ai donné la source trt en français

    entre vous et moi c'est plutôt vous qui cherchez à descendre la Turquie, ca devient même pathétiquement obsessionnel

    et si je ne renchéris pas tjs, ce n'est pas parce que je manque d'arguments, c'est uniquement par respect envers les lecteurs de ce blog qui sont probablement fatigués par tous ces HS concernant la Turquie

  • Suffit de lire votre blog, ça parle tout seul sur votre objectivité. Vous ne critiquez jamais votre pays, ici tout le monde a à un moment donné critiqué la France, vous à propos de la turquie, c'est : jamais... Pourquoi ?
    Parce que ce n'est pas le sujet ?
    Sur votre blog, ça l'est et aucune critique, sur Erdogan, sur les négationnistes, sur les collectes de fond islamistes en allemagne qui opnt valu des soucis à certains dirigenats, sur les conditions de travail moyen-âgeuses dans l'industrie turque ( vous vooulez qu'on parle du nombre de morts en accidents de travail ? ), etc...
    Vous et l'objectivité, ça fait deux.
    Et ici, quelque soit le sujet, c'est le principe perpétuel : Arriver à descendre la France.

  • j'ai créé mon blog pour critiquer le gvt en place en Turquie cad Erdogan et j'ai bien évidemment abordé le détournement des collectes en Allemagne

    mais pkoi critiquer mon blog sur celui de Gilles ?

    ça ne me dérange pas de répondre mais je suis gênée par ces HS qui n'intéressent personne

  • Okay on arrête et à l'occasion on en parle posément.

  • Je suis très tentée d'être d'accord avec Tarek : au moment du franc français, on était heureux et on ne s'en rendait pas compte. Avant, avec 100 francs, on pouvait vivre une semaine dans le pire des cas, essayez de le faire avec 15 euros ! Nous, on n'a pas été augmentés au prorata d'euro comme notre Président qui s'est préoccupé d'abord de lui-même et JAMAIS des Français qui l'ont élu.

  • http://www.leparisien.fr/flash-actualite-politique/paris-aurait-conditionne-l-aide-a-la-grece-a-des-contrats-militaires-selon-cohn-bendit-07-05-2010-913251.php


    pognon, pognon, pognon

  • DSK fait partie de ces nombreux mecs de droite qui ont pensé qu'ils auraient plus de marge de manoeuvre à Gauche.

    N'oubliez pas qu'il est "entré" en politique quand la tendance dominante était l'Union de la Gauche, entre la Mitte et Marchais. Ce qui laissait de la marge pour ramener ces brebis hallucinées dans le droit chemin.

    Tant qu'à voter à Droite, je préfère voter Sarko, le vrai, que DSK, le faux. Je préfère surtout voter pour ni l'un l'autre, mais pour un laeder qui sache diriger, certes - on ne manque pas de gens de talent - mais qui ait des pratiques correctes pour les droits de l'homme et la solidarité.

  • mdr, DSK aurait la liste

    http://www.lepost.fr/article/2010/05/06/2063533_aubry-a-matignon-fabius-au-quai-royal-a-l-assemblee-dsk-a-deja-son-gouvernement-en-tete.html#xtor=ADC-218

  • @Gilles

    Le coming out aura mis le temps mais merci quand meme. Que sarko donne à ceux qui le soutiennent, meme indirectement, ce qu'ils méritent.

  • Jolies photos! Une fois de plus. Et le contenant du message est digne du contenu, hélas si vrai!
    Le traitement infligé à la population Grecque est une honte inadmissible pour l'Europe!

    Pour les cinquante ans de l'UE en 2007, j'ai écrit une page au vitriole:
    http://souvenirs-de-mer.blogdns.net/spip.php?article250
    ... Afficher davantage
    Pour moi en effet, cette institution est devenue très dangereuse pour les populations en Europe:
    On est fort loin avec elle, du rêve des Etats-Unis d'Europe de Victor Hugo. Très en avance sur son temps il était, sur le nôtre aussi sans doute!
    Mais tout ne me semblait pas négatif, à commencer par l'Euro! Je le pense malgré l'usage abusif" qui en fut fait par nos "brillantes élites".
    En effet une construction à long terme de la Vraie Europe, ne devait à mon sens pouvoir que reposer sur un Enorme Intérêt Commun, la Monnaie ou la Culture, mais la Monnaie, c'était plus facile! Car les chiffres transcendent les langues...

    D'autre part pour une fois que les supporters du néolibéralisme n'ont pas eu tort, on peut bien leur "laisser" ça:
    - Et oui! En Septembre-Octobre 2008, sans l'Euro, ça aurait été "notre fête" immédiatement et sans appel!
    Ceci dit, l'Euro qu'ils ont fait, je constate qu'il invita trop de "bras cassés" en partenaires...
    Si même cela, "ils" le laissent "partir en c..." Ce sera bien triste.
    Et... Très, très, très, dangereux. Car il est évident que les Grecs ne peuvent pas payer et... Qu'ils ne le veulent pas! Et ils ont bien raison.

  • Je crois que les grecs ne paieront pas, ils ne veulent pas et ne peuvent pas le faire! Tout bêtement...
    Les cornichons qui nous gouvernent auraient dû y penser plus tôt.

    C'est d'autant plus dangereux à terme, que cette dette n'est jamais que le triste résultat de plusieurs faits incontournables et irréfutables:
    Leur régime politique est aussi pourri que la dictature militaire qu'il remplaça en 1974...
    Ces systèmes "d'alternance" obligatoire et "arrangée" entre deux partis auto-proclamés représentatifs que les gens ont tort de suivre sont trop nombreux en Europe et devraient être rejetés, comme le fut en son temps, le régime des colonels, "des Mickeys" disait Mélina Mercouri, qui devrait aujourd'hui regarder de plus près leur successeurs!

    Ces comptes truqués de longue date, (sans aucune sanction pénale!) et les premiers ministres de pères en fils Caramanlis et Papandréou père et fils aussi, c'est inadmissible!
    C'est une lamentable caricature de ce qui se passe en France par exemple, pour ne citer que ce pays...
    La place de ces gens est en prison! Au lieu de faire payer les fonctionnaires et les retraités. J'espère personnellement que la colère des grecs sera mémorable et terrible pour tous ces pourris.

    On évite étrangement à la TV "fr", de montrer certaines affiches des manifs en Grèce:
    En Anglais elles disent:
    Européens, révoltez vous! Et oui, il faudra le faire...
    Et quand on voit des policiers grecs, disposés de chaque bord des avenues à Athène, applaudir la foule qui défile et n'intervenir que s'il y a de "la casse", et bien ça rassure! J'aimerais bien que dans toute l'Europe, le même jour à la même jour tôt le matin, ils viennent arrêter tous les pourris qui nous gouvernent depuis trop longtemps.

    Pour rester poli, il vaut mieux ne rien dire à propos des incendies là-bas, et des sales combines immobilières qui sont à leur origine. Rien dire aussi de la vente de leurs avions Canadair en 2005...
    Et c'est nous qui devons leur envoyer les nôtres maintenant...
    Que des Allemands refusent de payer, à mon sens "c'est nul"! (et pas solidaire)
    Ca c'est certain. Mais quelque part, ça peut et doit se comprendre.
    Mais la dette Grecque est "répartie" dans nos banques en pays "fr" et en "de", ça leur fera les pieds à tous ces cons, de devoir passer ça par "pertes et profit", s'ils ne font pas payer les riches sur place, comme ça devrait se faire!
    - C'est incroyable la passivité des gens face à ces salles combines. Les riches qui n'ont payé aucun impôt depuis des années en Grèce, je pense qu'on devrait les "raffler" tous et les faire "cracher" ce qu'ils n'ont pas payé depuis 30 ans!
    (sous "les colonels", ils payaient, pourquoi pas maintenant?)
    Un gars que je connais à Athène, disait que 300 piscines privées sont déclarées au fsc dans la région, d'après la presse. Mais avec Google Earth, comptez les vous mêmes! Tout est dit...

  • Irrésisible Barnier qui agite son sabre de bois contre la spéculation, quel pitre !

  • Les rhénans ont envoyé Merkel se faire voir chez les grecs.

  • Barnier contre le reste du monde :
    http://www.ft.com/cms/s/0/c56eeec6-5b4d-11df-85a3-00144feab49a.html?nclick_check=1

    Complètement louftingue.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu