Avertir le modérateur

Les socialistes adorateurs d’un banquier

18429511.jpgDSK serait « de Gauche ». Voire « socialiste ». De détestables rumeurs sans fondement. Cet homme a le droit de vivre dans la paix et la sérénité, et les mendiants du Parti socialiste doivent lui lâcher la grappe. Car il y a récidive. Ce n’est pas la première fois que courent ces bruits infondés, et il faut donner crédit à DSK d’une grande constance pour les combattre.

En 2002, le candidat par fax à la présidentielle se retrouve éliminé de tous les quartiers populaires de France par le poète Le Pen Marie-Jean. Dépité, le seigneur de l’Ile de Ré et du trotskisme réunis  se casse. Tchao, vous êtes trop bêtes pour moi. La suite ? Les petits camarades, leurs larmes à peine séchées, s’inscrivent en stage de formation bancaire, avec option cirage de pompes, choisissant pour mémoire de fin d’études : « La morale sauvant le vice ». Avec Cambadelis comme chef cuistot, préparant les plats pour DSK. Que fait DSK ? Abonné absent. Rien. Planqué. Sorti du trou après cinq ans de réflexion, pour dire à Libé qu’il était favorable au mariage homo, après que la CEDH ait ouvert un boulevard. Un destin a failli se dessiner.

En 2007, la prêtresse du chabichou se plante. Et DSK, à nouveau, se planque. L’analyse socialiste dominante était que la victoire de Sarko était surtout une défaite de Ségo. Les regards se tournent à nouveau vers DSK, tout de même candidat en interne quelques mois plus tôt, affirmant sa rage de vaincre et tout et tout. Il lui suffisait de vouloir faire le job : prendre un abonnement TGV France entière, partir aux huit coins des campagnes profondes du pays, s’organiser pour cinq ans, reprendre toutes les équipes, définir les principes d’un programme, prendre à bras le corps les histoires qui font le quotidien de la vie des Français. Rien. Mieux, c’est « l’ennemi juré Sarko » qui, la main sur l’épaule, se charge de promouvoir sa candidature au FMI. Rien, avant un repas tenu secret avec les chargés de com’ de Stéphane Fouks, et une gentille fuite organisée dans Libé, pour voire comment le bon peuple réagit. Puis une grandiose interview sur France 2, depuis Washington, avec le Capitole en second plan. Avec cette forte parole : « L'économie de marché, c'est un système qui a des qualités et des défauts ». Et inversement, cher ami.  clown%20farceur.jpg

Le mec complètement décalé du réel. « Bientôt, on vivra jusqu’à cent ans, alors comment songer à arrêter de travailler à soixante ans ». Bien vu. Et lorsque nos descendants vivront jusqu’à deux cents ans, ils travailleront jusqu’à cent soixante ans. Le problème, c’est la réalité, et elle nous place loin de ces fantasmes. Un garçon né en 2008 a une espérance de vie moyenne de 77,5 ans et une fille de 84,3 ans, chiffres de l’INSEE. La réalité de ceux qui sont nés en 1950, qui arrivent à 60 ans ces jours-ci, c’est une entrée dans la vie active souvent avant 18 ans, et d’immenses difficultés à pouvoir conserver leur job jusqu’à soixante ans. Trop vieux, pas assez qualifiés, et trop chers. Alors, les épitres du boss du FMI... 

Tout ceci n’est hélas pas très nouveau. Le PS est un truc tellement sympa qu’il n’est pas besoin d’être de Gauche pour y adhérer. Il suffit de payer le timbre. Cette adoration de DSK, qui est le fait de la Gauche plus que du PS, c’est le signe d’une possible perdition de la Gauche. Une politique de Gauche, en 2010, c’est le marché assumé, avec des pratiques indiscutables, et donc ouvertes à tous, en matière de solidarité et de droits de l’homme, pour donner au plus grand nombre la possibilité de changer la société. Avec réalisme, donc par étapes, et sans imposer de modèle : que la politique lève certains freins, et la société trouvera ses nouveaux équilibres, dans son immense diversité.

DSK et consorts, c’est la fin de la Gauche, car c’est un discours qui se pare de la vertu pour mieux faire passer une politique de Droite. Genre : « Amis du Cac’, nous sommes entre nous, et nous nous connaissons bien les règles. D’abord créer la richesse, pour mieux servir notre pouvoir, et faire croire aux benêts qu’on pourra mieux la partager. Saint-Simon expliqué aux enfants. Soyez réalistes : ça passera mieux avec moi, car j’ai mon certificat d’ami du peuple ». La tendance DSK-Cambadelis, avec Collomb Gérard portant la roue de secours sur ses frêles épaules, c’est toute la politique de Droite, ripolinée en Gauche moderniste et bien propre sur elle.

sifauxnez-1-web.jpg
Cambadelis, DSK et Fouks s'entraînent pour la campagne des présidentielles

Commentaires

  • on a les hommes politiques qu'on mérite:-(

  • Jean Gabin n'a eu aucun prix en France au cours de sa longue carrière. De Funès, oui, dès son premier film. Les films de de Funès (à l'américaine) sont encore aujourd'hui diffusés sur grand support.
    Sarkozy a été primé dès sa première diffusion, DSK pourra l'être.
    Dans les seconds rôles il n'y a pas seulement Cambadélis; Larcher, Delanoë, Montebourg, Royal - de Villepin, Aubry.

    Le FMI doit faire reculer la pauvreté de qui ? DSK qui doit rembourser ses scandales ne piquera pas dans la caisse, il sera de retour à Paris en homme intègre et de bonne tenue...

    Quant à l'Insee, entre les moyennes, les médianes et les méthodes changeantes, c'est du Grand Art.

  • Etude INED 2008

    Les ouvriers conjuguent une espérance de vie plus courte que les autres catégories professionnelles et des périodes dites d’ "incapacité", marquées par des gênes physiques, plus longues.

    A 35 ans, les hommes cadres supérieurs ont une espérance de vie de 47 ans, "soit 4 années de plus que la moyenne et 6 années de plus que les ouvriers" (41 ans), qui eux arrivent derrière les employés (42 ans d'espérance de vie), les agriculteurs (45 ans) et les professions intermédiaires (44,8 ans).

    Ce qui pour les ouvriers, en 2010 donne un espérance de vie moyenne à 76 ans. Ce qui laisse un peu de marge pour atteindre une moyenne de 100 ans. Et sur vie de 76 ans, prendre la retraite à 60 ans n'est ni un luxe, ni une aberration économique.

  • prendre sa retraite a 60 ans n'est effectivement pas un luxe Est ce économiquement encore possible ? Les autres pays européens ont répondu non Sommes nous plus performants économiquement qu'eux? Se sont ils tous trompés?

  • Economiquement, Chômage ou retraite ? Chomâge pour une population viellissante avec de nouveaux métiers "sociaux" conviendra à certains.

  • C'est surtout les médiacrates et autres chroniqueurs qui adorent DSK le "réaliste" qui "brise les tabous" du PS, qui le modernise de ses archaïsme gaucho-marxistes pour s'adonner (enfin!) aux joies de l'économie de marché, etc. (A l'inverse d'Aubry qui, dixit Colombani hier matin sur inter, se rapproche dangereusement de "l'aile gauche" du PS...)
    Ils ne cessent de nous bassiner sur "est-ce que DSK va se présenter?" Comme si ça préoccupait les français. En réalité DSK l'économiste de sciences po est surtout le candidat de toute une certaine gauche (caviar) très présente dans les médias, qui fait du "réalisme" le critère de "présidentiabilité" (comme ils disent).
    Bon ceci dit ça n'absout pas le P"S" de ses responsabilités, on n'est bien d'accord!

  • Zougoulou a inventé l'accent circonflexe flottant, ça vaut un prix Nobel. lol.
    Comme le chantait Brassens, l'âge na rien à voir à l'affaire, ce qui compte ce sont les annuités. Encore un débat débile; grand cynisme de Titine qui vire cul sur pointe, après avoir admis qu'il faudrait revoir l'âge de départ, elle nous fait des vocalises sur deux espèces disparues: les mineurs et les métalos. Renaud pourrait en faire une chanson.

  • Ah Ah Ah, Titine ? de la famille GWOBONDA ?

  • "La réalité de ceux qui sont nés en 1950, qui arrivent à 60 ans ces jours-ci, c’est une entrée dans la vie active souvent avant 18 ans, et d’immenses difficultés à pouvoir conserver leur job jusqu’à soixante ans."
    Et alors ? Ce n'est pas en baissant l'âge de la retraite qu'on va résorber le chômage des vieux actifs; les préretraites ont été un fiasco. C'est du chômage déguisé. Mieux indemniser les chômeurs vieux, oui, mais maquiller le problème en mettant d'office à la retraite (y compris ceux qui peuvent continuer à travailler), non.

    "Le mec complètement décalé du réel."
    Au contraire. Certes, son "100 ans" était mal choisi (sans doute une image plus qu'autre chose), mais être décalé du réel, c'est faire comme si avoir 60 ans aujourd'hui était la même chose qu'avoir 60 ans en 1980.
    Maintenant, que les "socialistes" adorent un banquier, ça veut davantage dire que le PS doit abandonner son nom (et ça fait un moment que c'est le cas... vous trouvez ça "socialiste", les privatisations de Jospin en 97-02 ? Ce terme ne veut plus rien dire), et non pas que ses figures emblématiques doivent changer de métier.

    "DSK et consorts, c’est la fin de la Gauche, car c’est un discours qui se pare de la vertu pour mieux faire passer une politique de Droite (...) D’abord créer la richesse, pour mieux servir notre pouvoir, et faire croire aux benêts qu’on pourra mieux la partager."
    Satisfaire des besoins croissants avec des ressources constantes, ça me paraît difficile. Financer la protection sociale de demain sans croissance, ce n'est pas "de gauche", c'est juste impossible.

    J'aime ce blog, mais je préfère quand vous vous en tenez à votre domaine de compétence, le Droit... :-/

  • Je ne veux pas parler de DSK car je n'aime pas trop être méchante ; surtout avec les vieux messieurs.
    Quant aux socialistes, il y a du bon et du mauvais, il aurait été tout de même préférable qu'ils gagnent les élections, je pense.
    Il faudrait qu'ils renouvèlent un peu leurs dirigeants... Je préfère Martine à Sarkozy...

  • Bonjour Maitre , c'est vraiment un mystère : Dés que DSK sort la tête de l'eau vous l'enfoncez !
    Vous devez avoir un sacré poulain pour 2012 ! le chemin sera tout tracé pour lui ( ou elle ) sans embuches aucunes , car en remontant dans le blog tout le ps ou presque est passé sous votre plume acerbe ! Alors c'est qui ?

    Pour Fran mais également les détracteurs de DSK :

    http://www.capital.fr/enquetes/economie/dsk-fait-il-du-bon-boulot-au-fmi-501420

  • @VilCoyote
    Les préretraites, c'est aps pour tout le monde, attention. Il y a qqchose de profondément décalé à parler de travailler après 60 ans sans préciser que l'une des réalités sociales les plus dures, c'est le chomage de plus de 50 ans.

    J'avais approuvé ici le premier propos de Martine, dsant que ce n'était pas la question de 60 ans, mais de la durée de cotisation, et qu'il faudra bien un jour ou l'autre augmenter le nombre de trimestre. Donc, pas de pb pour moi. Martine a changé d'avis, pas moi

    Mais nous faire le coup des 100 ans, quand les ouvriers ont une espérnce de vie à 75, c'est le propos d'un type qui n'est pas dans les clous.

    Après, plaidez pour DSK si vous voulez, mais l'accroissement des richesses, c'est de droite, de gauche et d'ailleurs. C'est de l'évidence. Nosu n'avons pas d'autre rélaité économique que le amrché c'est tout aussi certains. Alors, évitez d'enfoncez les portes ouvertes !

    Maintenant, dites moi en quoi DSK, par son action, est "de Gauche" depuis les dix denières années ??

    Si la Gauche c'est fini, on dit: tchao c'est fini. Mais je l'ai dis, il y a toute marge, et le discours de tous ces gens qui viennent braconner à gauche, c'est vriament trop visible. Il faut une proclamation de la vertu pour mieux faire passer les pillules, et c'est que fait DSK. Ca ne m'intéresse pas.

  • Alors jp2, comment va? Ca fait plaisir de vous relire. Mais si vous me donnez du maitre, et un dimanche ! je vais devrais vous coller une amende... en cas de récidive légale, peine plancher et autres fariboles de votre Sarko bien aimé.

    DSK gère bien le FMI, ça me parait être le cas.

    Mais le mec qui à un an, ne sait pas s'il veut être président, c'est du foutage de gueule organisé. On a déjà eu le cas, avec un lascar tout aussi bien que DSK, c'était Delors. Il nous a fait la meme danse du ventre, très sexy, pour nous planter à qq mois de l'échéance, sur le thème : moi qui suis tellement génial, je ne vais tout de meme pas me soumettre au scrutin du peuple ! ET comme le PS adorait le gentil Jacques, et bien rien n'était pret, et on a eu Chirac.

    Donc, si DSK voulait etre président, il serait sur le terrain depuis déjà trois ans. Qu'il nous fiche la paix. Tchao.

    Je pense que le plus compétent à Gauche, c'est Hollande, mais il est en dehors du calendrier. Martine Aubry a de grandes compétences d'élue, de ministre et dans les entreprises. Surtout, je vois qu'elle se colte le boulot, et qu'elle a assumé de débrancher Ségo, ce dont je lui suis très reconnaissant. Je vois aussi qu'elle réunit une équipe autour d'elle ou on trouve toutes les tendances. Donc, ça pourrait être plus ébouriffant, mais franchement c'est très correct, et j'approuve. Avec fidélité dès avant le congrès de Reims, d'ailleurs.

    Quand Merkel s'était présentée, elle était calomniée sur le thème "bobonne pas dans le coup". On voit le résultat : c'est une grande dirigeante politique.

  • @Gilles :
    "l'une des réalités sociales les plus dures, c'est le chomage de plus de 50 ans."
    Possible, mais ce sont quand même eux qui ont le plus faible taux de chômage (http://insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=0&ref_id=NATCCF03338)

    "nous faire le coup des 100 ans, quand les ouvriers ont une espérnce de vie à 75"
    Vous lui faites probablement dire des choses qu'il n'a pas dites; je n'ai pas écouté le débat en question, mais je doute qu'il soit rentré dans les détails d'une réforme des retraites. On lui a demandé si la retraite à 60 ans était un dogme, il a dit "non, dans la mesure où l'espérance de vie augmente". Il n'a pas dit "on va faire bosser les ouvriers jusqu'à ce que mort s'ensuive".

    "évitez d'enfoncez les portes ouvertes"
    C'est vous qui avez accusé DSK d'avoir un discours fourbement pro-croissance - du moins est-ce ce que j'ai compris dans votre "D’abord créer la richesse, pour mieux servir notre pouvoir, et faire croire aux benêts qu’on pourra mieux la partager. Saint-Simon expliqué aux enfants."

    "dites moi en quoi DSK, par son action, est "de Gauche" depuis les dix denières années"
    Sans doute en rien (difficile dans sa position actuelle, qu'on ne lui a bien sûr pas imposée), mais j'aimerais que vous m'expliquiez en quoi Royal l'est davantage. En grattant un peu, on pourrait même dire que la politique économique de Sarkozy est "de gauche" (discours protectionniste, soutien à l'industrie, discours anti-licenciement et délocalisation, soutien aux banques). Et en grattant un peu encore, je vous dirai que "de droite" ou "de gauche" ne veut pas dire grand-chose sur le plan économique : il ne s'agit que de bêtise ou de clientélisme.
    Si j'ai envie de soutenir DSK pour l'instant, c'est parce que sur le plan de la politique économique, il dit beaucoup, beaucoup moins de conneries que les autres.

  • Titine fait de la retraite un argument élrctoral pour 2012, en promettant de défaire ce que l'UMP aura fait. C'est moyen moyen, c'est comme ça que les français passent pour des guignols à l'étranger.

  • Le chômage le plus, celui de plus de 55 ans, car fin de droit à 58 ans c’est une catastrophe, n’est heureusement pas le plus répandu.

    Si DSK avait le sens du devoir, ça serait très simple. En 2007, il s’est présenté en interne pour être candidat. Ségo, qui avait des cartes en main, et bcp de bonnes volontés pour amener le PS a sorti de l’ankylose, s’est complètement plantée. Elle n’était pas prête, n’a pas su s’entourer, et a sorti des conneries invraisemblables.

    La gauche en état de choc, car après les 12 ans de Chirac, on pouvait en voir se profiler 10 de Sarko.

    DSK avait donc une seule chose à faire : reprendre les manettes, et se coltiner la maison France e et la mansion Gauche de A à Z. Cinq ans c’est très court, et il y avait un travail énorme à faire, d’abord pour rependre la maitrise de la maison PS Parce que ça plaise ou non, le seul candidat qui peut dessouder Sarko, c’est le candidat PS. La miss verte est bien gentille, mais ce n’est pas elle qui gagnera un second tour. Je pense que celui ou celle qui veut être président, ça le taraude du matin au soir et qu’il est prêt à faire qq sacrifice pour sa réussite et pour son pays, non ?

    Or, DSK s’est cassé. A nouveau. Après avoir totalement absent du PS pendant les dix dernières années, il se casse ! et vous voulez que je lui fasse confiance ? Actuellement, il fait bcp de tort à la Gauche, mais ca ne me surprend pas, car la gauche est le dernier de ses soucis.

    Martine Aubry a récupéré un parti en lambeaux, nourris de haines fratricides, pour l’amener à un niveau d’action très correct, résultat électoraux à la clé. Son équipe, c’est pas Fouks et ses têtes de nœud tenant des conciliabules sondages à la min, mais toutes les composantes du PS, avec nombre d’élus très divers. Bravo !

    Pourquoi DSK ressort du bois soudainement ? merci de ne pas nous pendre pour des crétins finis. Pour une raison très simple : pour la première fois, trois sondages de suite la donne vainqueur possible au second tour contre Sarko.

    DSK le grand courageux ne fera jamais rien contre les sondages. A ors ça manip ? D’abord une duite savamment organisée dans Libé, pour raconter un repas secret où il aurait dit dans quelles conditions il pourrait se présenter. C’est archi connu en politique, cette manière d’organiser des fuites, pour démentir, et voir comment réagit l’opinion.

    Ensuite, cette interview sur France 2. Hasard là encore… Tu parles ! Un gros missile juste pour casser la montée en puissance de Martine Aubry. Je pense que Sarko l’a remercié pour ce bon coup de main.

    C’est assez. Qu’il fasse son job et qu’il nous lâche.

  • A la place de DSK, je ne lacherais pas un job à 500 000$ net/an + frais pour m'engager dans une campagne qu'il n'a pas envie de faire de toutes façons.
    Commentaire rigolo de Woerth "Aubry se Mélanchonise" lol.
    C'est vrai qu'à force de faire le grand écart, elle risque un claquage pelvien.

  • Il m'avait semblé qu'il s'agissait d'un blog juridique. Ce billet (comme parfois d'autres d'ailleurs) ne s'éloigne-t-il pas un peu trop de son objet : la place de la Justice dans la société?

  • Mais nous n’avons jamais autant parlé de droit !
    - Droit constitutionnel
    - Droit électoral
    - Organisation des partis politiques
    - Financement des campagnes électorales
    - Finances publiques internationales
    - Protection sociale
    - Liberté d'expression
    et n'oublions pas : Harcèlement sexuel et présomption d'innocence

  • Ca ce n'est pas de moi, mais du Monde, qui je crois est autorisé par JJR a parler politique

    "Le directeur général du Fonds monétaire international (FMI) n'est plus crédible lorsqu'il parle de la France. Non parce qu'il est français, mais parce que Dominique Strauss-Kahn (DSK) - c'est bien sûr de lui qu'il s'agit - est aussi candidat, pour l'instant virtuel, mais déjà médiatisé, à la présidence de la République. L'ambiguïté a assez duré. Il est temps qu'il y mette fin."

    http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/05/24/dominique-strauss-kahn-est-trop-ambigu-pour-etre-credible_1362222_3234.html

  • C'est vrai, ça, flûtre. Paris vaut bien une valse, comme disait Delanoé... mais les meilleures choses ont une faim. Alors M'sieur Sinclair, t'y vas, t'y vas pas ?

  • Puisqu'on parle de l'espérance de vie, qui, pour les hommes politiques est effectivement longue, ils meurent politiques, d'ailleurs, pour un simple quidam, la vie est nettement plus courte : d'horribles articles sur la surmortalité des femmes due à la cigarette, alcool. Alors, je ne comprends pas cette agitation européenne autour de la retraite tous ces régimes d'austérité imposés. De toute façon, 1/3 de la population française fume de façon régulière, donc, pas de problème, un petit cancer de poumon avant 60 ans, 1/3 de montant des retraites est sauvé pour les autres, à savoir, députés à double-triple retraite, élus à plusieurs mandats auxquels ils s'accroches comme les sang-sues à nos jambes dans les marais. Et voilà une manne scientifique : ceux qui fument, meureunt plus vite et aussitôt, politique de prévention. Pourquoi faire ? Il faut plutôt penser aux mlns d'euros économisés pour la retraite des autres ! Franchement, les politiques font tout et leur contraire, et pourquoi ils ne réfléchissement pas un peu ?

  • Il existe une chose que je n'ai jamais vu, depuis 30 ans maintenant:
    - C'est quand le parti qui se dit socialiste gagne les élections, le voir démonter soigneusement tout ce qu'a fait "la droite" avant ça! D'où ma pensée personnelle qui peut se caricaturer (même si en réalité je suis plus nuancé que ça, il faut rester sérieux) par:
    -"Le PS ou le RPR devenu UMP, C'est blanc-bonnet et bonnet-blanc"!
    Alors si le PS gagne en 2012 avec DSK, j'ai de sérieux doute sur le retour nécessaire à une économie régulée sous la direction de DSK.... ;-))
    Ce gars est un néolibéral comme les autres, et sa place est en prison, comme tous ses camarades qui ont ruiné des millions de gens.

    Malgré tous les beaux discours pourtant très convaincants venus du PS, je ne leur accorde strictement aucune crédibilité, avec ou sans notre ami DSK.

  • Il existe une chose que je n'ai jamais vu, depuis 30 ans maintenant:
    - C'est quand le parti qui se dit socialiste gagne les élections, le voir démonter soigneusement tout ce qu'a fait "la droite" avant ça! D'où ma pensée personnelle qui peut se caricaturer (même si en réalité je suis plus nuancé que ça, il faut rester sérieux) par:
    -"Le PS ou le RPR devenu UMP, C'est blanc-bonnet et bonnet-blanc"!
    Alors si le PS gagne en 2012 avec DSK, j'ai de sérieux doute sur le retour nécessaire à une économie régulée sous la direction de DSK.... ;-))
    Ce gars est un néolibéral comme les autres, et sa place est en prison, comme tous ses camarades qui ont ruiné des millions de gens.

    Malgré tous les beaux discours pourtant très convaincants venus du PS, je ne leur accorde strictement aucune crédibilité, avec ou sans notre ami DSK.

  • ? comment et pourquoi 2 fois mon message?
    Autant pour moi si c'est de mon fait, C involontaire.

  • bonne tribune dans Le Monde

    http://www.lemonde.fr/idees/article/2010/10/23/dsk-une-bulle-politique_1430220_3232.html

  • On est dans la merde... J'appel le prince bourbon pour qu'il crée son parti histoire de remettre un peu de royauté... Un roi c'est ce dont les français ont besoin...

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu