Avertir le modérateur

Les blogueurs vont rester anonymes

surfer-anonyme.jpgAprès la burqa, c’est l’anonymat des blogueurs… Ne cachez rien, on veut tout voir ! Bientôt une loi sur la taille des barbes, et une autre pour limiter l’usage des lunettes de soleil. Allez, chères amies et chers amis, on se calme... Cette proposition de loi a autant de chances d’être votée que moi d’être élu Président de la République.

Cette histoire de supprimer l’anonymat pour les blogueurs non-professionnels a de quoi inquiéter. Le web a permis d’inventer les blogs, et c’est toute une joyeuse aventure, où chacun fait ce qu’il veut. C’est libre et tranquille, mais c’est aussi l’éclosion de mille choses que l’on aurait jamais imaginées. Et cette ramification suave de la personnalité est aussi le moyen périlleux de défendre la liberté d’expression dans les pays qui ne l’aime pas. Amitié et respect pour les blogueurs emprisonnés de Chine, d’Iran, du Vietnam ou d’ailleurs.

Donc, un blog, c’est rigolo et c’est grave à la fois, parce que trois mots publiés sur un blog, c’est grâce à la loi sur la presse. D’où un peu de régulation, c'est logique. La référence, c’est la loi du 21 juin 2004 dite pour la confiance dans l'économie numérique (LCEN). Elle prévoit que les bloggeurs non-professionnels peuvent rester anonymes. Une idée simple, pour renforcer la liberté. Tout en sachant que l’on peut toujours, en passant par la case justice, retrouver un blogueur anonyme, et que faire une déclaration officielle sous un nom d’emprunt est un jeu d’enfant. Ajoutons, que l’expérience de six ans d’application de la loi montre que le risque pris par le législateur de 2004 n’a pas causé de ravages.4jrcthlv.jpg

En revanche, avec la levée de l’anonymat, n’importe quel esprit grincheux pourrait crucifier économiquement un blog, par un procès qui sera perdu deux ans plus tard devant la Cour d’appel. Avec au final un bloggeur gagnant mais mort pour la simple et bonne raison qu’il aura dépensé entre 5 000 et 10 000 € d’honoraires pour se défendre avec succès. Ah, Ah !

Donc cette loi serait une catastrophe, c’est évident. Mais il n’y a pourtant rien à craindre.

La chose est une proposition de loi. Donc, une loi d’initiative parlementaire. Or, la Constitution et le règlement des chambres sont ainsi faits que les textes votés sont essentiellement des projets de loi, c’est-à-dire des textes d’origine gouvernementale, adoptés en conseil des ministres. Une proposition de loi, ce n’est pas impossible, mais c’est beaucoup plus rare.

masque-a-venise-242548.jpgOn doit ensuite examiner la force qui soutient cette proposition. Ca commence à devenir sérieux, quand un groupe parlementaire a signé le texte. Et là, le débat se simplifie : notre ami l’honorable sénateur Jean-Louis Masson, non inscrit dans un groupe, est le seul signataire. Un peu comme dans la chanson de Goldman, il a fait sa proposition tout seul.

Il lui reste donc juste à convaincre la moitié du Sénat pour avoir une majorité potentielle, à expliquer au gouvernement que cette géniale loi est une priorité, et à dealer avec Copé pour faire attendre les propositions des députés. Après ça, il restera à trouver une place dans le calendrier, ce qui sera très simple, quand on voit que le temps manquera pour voter la réforme de la procédure pénale ou la loi sur la sécurité intérieure, entre autres.

Sacré Jean-Louis Masson, tu connais tout ça mieux que nous, mais l’occasion était belle de faire parler de toi, alors que ton mandat prend fin en septembre 2010. Tu te représentes sans doute, et les places sont chères, alors tu fais le paon. Et pour participer un peu à ton bonheur, je vais faire ici un petit outing. Mon nom qui figure sur le blog, c’est un fake. En réalité, je m’appelle Bernadette Soubirous, mais, si tu veux savoir mon adresse, il faut que tu te colles deux ailes pour me suivre !

paon.jpg
La campagne pour les sénatoriales a commencé

Commentaires

  • rien à craindre parce que la proposition n'aboutira pas, ou rien à craindre parce que non conventionnel?

    (CEDH: "Même si la liberté d'expression et la confidentialité des communications sont des préoccupations primordiales et si les utilisateurs des télécommunications et des services Internet doivent avoir la garantie que leur intimité et leur liberté d'expression seront respectées, cette garantie ne peut être absolue, et elle doit parfois s'effacer devant d'autres impératifs légitimes tels que la défense de l'ordre et la prévention des infractions pénales ou la protection des droits et libertés d'autrui" (Requête no 2872/02))

    donc la règle serait le respect de l'anonymat (de "l'intimité"), et l'exception serait la levée pour de l'anonymat (un peu notre système actuel)

    "Cette proposition de loi a autant de chances d’être votée que moi d’être élu Président de la République." il y a en (un) qui envisage de se présenter si DSK ne se présente pas... vous pouvez très bien envisager de vous présenter si Aubry ne se présente pas...

  • Les mosellans sont connus pour faire dans la dentelle. Quel gros Plouc !

  • Dans le genre proposition de loi débile : un détecteur de rtouches sur les photos.

    http://www.lexpress.fr/actualite/societe/bientot-un-detecteur-de-photos-retouchees_895348.html

    Ils n'ont rien d'autre à faire ?

  • Appel pour la défense du droit à l’anonymat sur Internet

    Nous tenons à affirmer notre attachement à la liberté d’expression sur Internet, qui a permis à tout un chacun de participer au formidable développement de l’information et des débats sur le réseau.

    Une proposition de loi, déposée par le Sénateur Masson, prévoit de remettre en cause le droit à l’anonymat des blogueurs.

    Il s'agirait de leur imposer la publication de leur nom, de leur adresse, de leur adresse mail et même de leur téléphone.

    Nous considérons qu’une telle loi porterait atteinte à la liberté d’expression sur Internet.

    Les blogueurs qui choisissent l’anonymat le font pour des raisons liées à leur vie professionnelle ou personnelle. Sans cet anonymat, beaucoup arrêteraient de bloguer.

    Nous appelons les députés et sénateurs à refuser cette proposition de loi qui, contrairement à ce que prétendent ses auteurs, n’apporterait rien en ce qui concerne la protection contre la diffamation, déjà efficacement assurée par la loi actuelle. Rappelons que la loi LCEN fait obligation aux hébergeurs de blogs de supprimer immédiatement les publications litigieuses sur simple demande, et de communiquer le cas échéant à la justice les coordonnées de l’auteur.

    Il n’est donc nul besoin d’une loi supplémentaire qui aurait pour seul effet de brider la liberté d’expression des internautes.

    Pierre Chappaz, Pdg Wikio
    Jean-Baptiste Clot, Pdg Canalblog
    Frédéric Montagnon, Pdg Over-blog
    Tristan Nitot, Président, Mozilla Europe
    Philippe Pinault, Pdg Blospirit
    Jeremie Zimmermann et Philippe Aigrain, La Quadrature du Net

  • Il y a dans la droite française comme un syndrome d'autoritarisme récurent et mal venu.

    Mais après tout nous vivons sous la constitution de la Véme république, promulguée ne l'oublions pas, par un général (fut il plébiscité) en temps de guerre (celle d'Algérie).

  • très bonne analyse de la situation mais j'avoue rien que pour le plaisir de raisonner un peu, cela ne fait pas de mal de s'intéresser au texte avant de rejoindre la petite troupe qui signe une pétition : http://0z.fr/vh4iz

  • Cet une proposition de loi completement moyenneageuse.

  • A titre de comparaison, extrait du discours de politique général du nouveau gouvernement britannique pourtant de centre droit :
    "
    . abandon du projet de carte d’identité (qui n’existe pas en Grande-Bretagne, non plus qu’aux USA), et du fichage systématique des enfants,
    . interdiction de ficher l’ADN des suspects (le fichier génétique français recense moins de 25% de personnes condamnés : plus de 75% des 1,2 millions de personnes qui y sont fichés y sont toujours “présumées innocentes“),
    . le recours à la vidéosurveillance sera plus sévèrement encadré,
    . l’utilisation de l’internet, et des emails, ne sera plus systématiquement surveillée, mais seulement en cas de besoin,
    . nombre de lois anti-terroristes ou criminalisant la liberté d’expression, ou de manifestation, seront tout bonnement abolies (le gouvernement appelant les citoyens à dénoncer celles qui rognent sur les libertés des citoyens)…"

    France Pays des Droits de l'Homme...

  • et ben!!

    (sur le fichier ADN des suspects, je crois que c'est parce qu'ils se sont fait taper desus par la CEDH l'année dernière qu'ils font marche arrière)

    (je pense que le clivage gauche droite en la matière ne veut rien dire)

  • On peut tenter une greffe, docteur?

  • le pbm est que la greffe du cerveau n'est pas une technique au point

  • Qu'a fait cet honorable sénateur pendant son mandat pour les SDF, les mallogés, les surendettés, les pauvres, les personnes subissant les injustices ? Ou bien, à force de ne rien faire, il s'est mis à surfer sur les blogs et a vu que les élus n'étaient pas du tout en odeur de sainteté auprès du peuple à qui ils ont tant promis et rien fait ? Comment la plèbe ose-t-elle écrire ces choses-là, aux élus qui se prélassent dans les dorures du Sénat, Assemblée Nationale ou d'autres bâtiments encore plus prestigieux. Exit de cette liberté d'expression, selon lui, il faut fermer les gue... à cette plèbe ! Non, mais, les élus ne peuvent plus se reposer tranquilles sur leurs lauriers. C'est un scandale !!!

  • Alors, passons à la greffe de tête.

  • tenez, voici la première étape de la greffe de tête

    http://www.mortderire.info/photos/32-1099-1-coupe-populaire-pour-sarkozy.html

  • L'idée lumineuse du moment (elle n'est pas de moi, amis qu'elle est bonne !) :

    Et si pour faire des économies (alléger la dette), et améliorer du même coup la parité H/F dans les institutions et le cumul des mandats, et si ON SUPPRIMAIT LE SENAT ?
    En prime, on s'épargnerait quelques tirades de gens qui parlent pour ne rien dire.

  • Yesroll,
    la seule chose qui m´inquiete est le terrorisme dans le net.
    Comment dans ce cas-la resoudre ce sujet??

  • Lol c'est quoi cette connerie encore

  • Adriana,

    Je ne sais pas exactement ce que tu entends par "le terrorisme dans le net", mais à mon avis les vrais dangers ne viennent surement pas de l'anonymat.
    Pour les groupes ou individus pointés (à tort ou à raison) comme "à risque", l'anonymat n'est que temporaire, le temps d'une "communication" sur un wifi ou un cybercafé.
    Une des menaces les plus critiques provient de failles de sécurité dans les routeurs par lesquels transitent tout le Web. Ou de l'introduction de routeurs parasites dans un "noeud".
    Enfin, je ne suis pas spécialiste de la question et j'imagine que si quelqu'un "s'amusait" à des activités criminelles comme prendre le contrôle des comptes d'une entreprise ou pourquoi pas d'un satellite, la nouvelle ne serait pas rendue publique.

  • Bonjour,

    Votre analyse est très pertinente, c'est le but, couper le siffler aux merles qui chantent un peu trop, quitte ensuite, longtemps après, à être débouté...

    Je soutiens l’initiative de Pierre Chappaz de Wikio, d’autres, contre le projet de loi du Sénateur Masson, comme j’ai toujours soutenu, toutes les actions, qui s’opposent à ceux qui veulent nous clouer le bec, afin d’avoir toute liberté, pour que les médias asservis, au minimum complaisants, qui appartiennent à leurs amis, puissent nous « enfumer » à loisir, pour faire prendre au peuple, des vessies pour des lanternes…

    Je soutiens d’autant plus, que depuis hier soir, j’ai reçu une information, selon laquelle, le « bouygo-sarkosystème », sous un prétexte de circonstance, avait chargé Maître Olivier Metzner (du lourd, l’avocat de Dominique de Villepin dans l’affaire Clearstream !), de m’intimer l’ordre, de fermer mon blog (non anonyme !) Antidote Démocratique Antisarkozy (Typepad)…

    La vraie raison de cette attaque, c’est que le citoyen, joueur de Poker (responsable et raisonnable !), que je suis, s’oppose, via des articles citoyens sur son blog, à ce que le tricheur Martin Bouygues (qualificatif mérité selon moi, en fonction des innombrables condamnations pour entente illicites, qui ont détroussés le trésor public et les consommateurs, d’entreprises qui lui appartiennent), devienne Casinotier Online, par l’intermédiaire de l’entreprise EurosportBet (Eurosport/TF1/Bouygues).

    Il n’est pas impossible, qu’à court terme, j’ai moi aussi besoin du soutien des blogueurs, si tel devenait le cas, je lancerai un appel, pour l’obtenir, et je remercie par avance ceux qui répondront présent.

    Cordialement

    Jacky Devaux

    Antidote Démocratique Antisarkozy

    http://rpubliquejetaime.typepad.fr/antidote_dmocratique_anti/

  • Yesroll,
    merci sur tes explanations, je sais pas si j´ai compris.


    Pourtant, je crois la menance serieuse, si tant est que maintenant la guerre est sur net.
    Les americains ont une division specialisé dans ce theme

    http://www.fbi.gov/cyberinvest/cyberhome.htm

    Je sais pas si la France en a une?
    Je pense plutot a identifier les pedophiles, etc..

    Aussi, dernierment la Chine a fait un ataque en masse.

    http://online.wsj.com/article/SB123834671171466791.html


    Mais je sais pas s´il est vraiment necessaire passer par l´identification individuelle.
    Je crois qu´il aura des manieres de faire des detours quand meme

  • Adriana,

    Oui la France dispose de services spécialisés de surveillance et d'intervention (un service de la Gendarmerie en particulier). Par exemple c'est en opérant un coup de filet anti pédophilie qu'ils ont pu mettre la main sur un réseaux de sinistres prédateurs. En Espagne aussi ils sont performants.

    Si on veut réellement protéger convenablement des données confidentielles, c'est plutôt complexe en fait, ne serait ce que parce qu'il y a contradiction entre le partage nécessaire des infos, la sécurité au sens strict qui est techniquement compliquée et contraignante pour l'utilisateur, et aussi la fragilité intrinsèque des données électronique qui oblige à faire des sauvegardes souvent multiples. Sans compter le facteur humain.

  • le problème ,n'est a mon avis pas l'anonymat,mais le contenu des blogs et leurs utilisation par des personnes dont les buts et les moyens employés sont a la limite de: La diffamation,le ragot,la rumeur,le mensonge,la provocation,la manipulation etc Ensuite vient l'interrogation du mobile du comportement du blogueur :Souvent politique,mais aussi plus ou moins délinquants,voir criminel Je ne crois pas que la solution soit dans une loi restrictive,mais plutôt dans l'octroi de moyens plus,conséquent pour la police et la justice Partout au USA comme dans tout les pays en accès libre d'internet se pose la question de la délinquance et la manipulation organisée,et des moyens de limiter les dégâts L'age de la liberté total et incontrôlée est déjà révolue Comme pour l'explosion des radios libres qui ont donnés lieu a des excès,internet sera un jour beaucoup plus encadré et donc moins libres

  • Après la fin des pseudos.
    Il nous restera peut être la possibilité du lancer une bouteille sur .. euh à la mer

    http://lci.tf1.fr/filnews/france/un-eleve-tente-de-lancer-une-bouteille-d-eau-sur-sarkozy-5861374.html

    Texte plein d'humour à découvrir !

    Monsieur, ou Madame, ou qui que vous soyez,

    J'ai longtemps hésité avant de vous écrire cette lettre. Né de père inconnu et de mère incertaine... trouvé dans un terrain vague, je, non-soussigné, fus élevé par un bienfaiteur anonyme. Je grandis clandestinement dans un lieu imprécis.

    Après avoir fait des études par correspondance dans une solitude complète... je regagnai sans papier et sans bagages, par une route qui n'est plus sur la carte, un endroit que je ne peux révéler...

    Là, j'écrivis plusieurs lettres anonymes à des correspondants lointains...

    Sur le point d'etre découvert... je m'enfuis dans le désert... d'ou je vous écris...

    Peut-etre souhaiteriez-vous savoir pourquoi je me confie ainsi à vous dont j'ignore l'identité ? C'est dans un moment de dépression... tout simplement !

    N'y voyez pas d'autres raisons ! Ne chercher pas à savoir qui je suis... mon nom ne vous dirait rien.

    Et je signe d'une main incertaine :

    Le susnommé !

    P.S.: Je mets immédiatement cette lettre non datée dans une bouteille dont vous remarquerez que j'ai soigneusement gratté l'étiquette. J'irai ensuite la jeter à la mer qui doit se trouver approximativement et à vol d'oiseau quelque part au-delà de cette vaste étendue de sables mouvants ! Mais comme je m'y rends à pied en évitant soigneusement les pistes, je ne sais quand ni ou cette missive vous atteindra.
    Par Mohamed-Laid-Anas GUENDOUZ extrait d'un blog

  • J'étais toujours intriguée par le fait que les élus peuvent détenir 1ou 2 mandats en plus de la fonction du maire et comme l'on appelle pudiquement "les charges" : président de ceci, directeur de celà, toujours payé bien sûr. Et pourquoi nous, on n' a pas droit à plusieurs emplois, et notamment, les fonctionnaires ? Les flics aux USA peuvent, après leur travail, assurer la sécurité des privés, c'est un plus pour le salaire. En France, le salaire de misère pour un flic municipal à qui on demande beaucoup sans trop le payer. Il y a aussi d'autres métiers qui sont dans le même cas. A quand la fin de ces privilèges pour les uns et les éternelles interdictions pour les autres ?

  • Rien de neuf sous le soleil, et médiocrité :

    http://www.lepost.fr/article/2010/06/01/2095573_le-senateur-contre-les-blogueurs-anonymes-une-histoire-tres-personnelle.html

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu