Avertir le modérateur

Quand l’inflation prend la tête…

Faut-il une petite inflation pour durcir la croissance ? Alors que les passions s’enflamment, il est temps de rapprocher les parties…

D’abord, sachons mettre le problème entre de bonnes mains. Des mains expertes, qui font naître au fond du gosier le goût de la réussite. Toute joie devrait-elle être contenue ? Le délice, c’est la libération, libération charnellement vécue dans le pays où toute bonne nouvelle s’accompagne du pet du bouchon de champagne, laissant jaillir, pour le bonheur de nos palais, le plus délicieux des liquides.

Et puis, qu’on ne nous dise pas que cette histoire d’inflation n’aurait ni queue ni tête. Pendant les périodes d’inflation sauvage, les queues se forment devant les commerces, et ce n'est pas bon signe. Chacun le sait : une petite inflation muscle la croissance, et peut permettre de gaillardes érections,… euh élections. Alors que si on ne se préserve pas, une douce inflation peut finir en tête à queue, avant de dériver en un combat sans gland,… euh sanglant.

Aussi, gardons la tête froide, pour ne pas avoir à appeler les pompiers. Mon ami René m’a signalé hier ce beau slogan issu des turluttes sociales : « 67 ans ? Pourquoi pas 69 ? Quitte à se faire baiser... ». Mais de cela, je vous remercie de ne pas piper mot.  

Sloggan qui se défend.jpg

Commentaires

  • Non, ce n'est pas moi qui débloque, mais notre ex-ministre de la justice:

    Société
    Il se retrouve en garde à vue après avoir demandé une «inflation» à Rachida Dati
    163 commentaires Créé le 29.10.10 à 09h04

    http://www.20minutes.fr/article/615393/societe-il-retrouve-garde-vue-apres-avoir-demande-inflation-rachida-dati

  • Un refrain nul pour une histoire nulle à pleurer :

    " Si les femmes savaient (bis) s'y prendre
    L'amour, au lieu de s'envoler
    Si l'on voulait toujours nous cajoler
    Couverait longtemps sous la cendre
    Pour l'enflammer, vous pensez bien
    Il ne faudrait qu'un souffle, un rien
    Si les femmes savaient (bis) s'y prendre"

  • L'émotion ne doit pas nuire à la qualité du travail habituel. Le monde de la mine, n'a pas souvent bénéficié notamment en terme de pénibilité des grèves sociales, même bien après les positions prises vers 1960.

    Ce n'est pas la durée seule qui interpèle, mais l'intensité aussi, la qualité devie.

  • Oui, mais l'inflation, ça nous gonfle!
    En plus, avec le froid revenu, on l'habit tout raide...

  • Quant à Morin, il prend directement les français pour des c...


    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/vu-sur-le-web/20101023.OBS1723/quand-morin-trouve-que-c-est-difficile-d-expliquer-a-des-cons.html

  • On peut dire qu'elle a la langue bien pendue la Rachida. Mais attention à la langue de bois, à moins que ce ne soit une langue de pute comme diraient ses détracteurs.

  • c'est une lettre d'enfermement qu'elle a écrite la ratchieda?

  • Il faut attendre le jour des érections, où on se rend pédérastement à son bureau des putes de Chaumont, d'où-t-on jouit d'un point de vulve particulièrement clitoresque pour y glisser son bulletin dans la fente.

  • D'après mes infos, certains mails contenaient des menaces envers RD.
    De plus en l'état actuel de la loi rien n'interdit les GAV lorsqu'aucune peine d'emprisonnement n'est encourue.

  • C'est ce que dit Rachida, mais ça ne tient pas la (bi)route

    http://www.thesiteoueb.net/modules/news/article.php?storyid=4649

    parce que le parquet poursuit pour "outrage" et pas pour "menaces".

  • Mathaf,

    Pour faire suite à ce que tu as écrit et histoire d'en rajouter un peu... (lol) ça vient du journal Washington Post :

    Les photos d’Abu Ghraib, où des soldates humilient des prisonniers irakiens,révèlent une nouvelle facette de l’armée américaine. Loin d’être de dérisoires mises en scène, ces tortures prétendent être plus efficaces que les tortures « d’homme à
    homme ». Il en ressort une vérité embarrassante : l’armée américaine utilise les soldates pour ce que leur appartenance à un "sexe spécifique" permet d’obtenir.

    Ces photos indiquent très nettement que les suspects irakiens sont perçus comme des hommes pour qui être interrogés par une femme ajouterait une dimension humiliante.

    Donc avec justesse, c’est qu’ainsi l’armée américaine révèle non seulement l’image qu’elle a de ses adversaires, mais bien l’image qu’elle a des femmes dans ses rangs et, sans doute, des femmes en général.

    Pourtant, s’intéresser aux femmes tortionnaires attire le regard ailleurs, sur un domaine auquel beaucoup de femmes et de féministes aiment à penser qu’elles sont étrangères : celui de la violence.

    La perspective féministe, en effet, n’est pas abandonnée : elle est complexifiée et dégagée de la grande naïveté qui renvoie les femmes à une nature pacifique, ainsi que de celle qui les inclut dans un système de domination dont elles seraient les pures victimes. Abu Ghraib n’est pas la preuve que les femmes ont perdu leur innocence en entrant dans l’armée, ni qu’elles sont encore une fois utilisées et manipulées.
    [….]
    Ainsi tester l’idée selon laquelle une recrue féminine n’est pas entraînée de la même manière qu’un homme à interroger des suspects. ...L’expérience fut concluante : les corps – de celui/celle qui interroge comme de celui/celle qui est interrogé(e) – sont essentiels. Elle en a tiré un petit film et la matière de sa performance, dont certains dessins nous sont fournis à la fin du livre (c’est le manuel proprement dit). Par des attouchements, des postures provoquant les prisonniers, par des gestes obscènes sur elles-mêmes ou sur eux, les femmes soldats exploitent lors des interrogatoires une gamme d’attitudes allant de la femme consolatrice à l’actrice pornographique, en passant par l’utilisation du sang menstruel comme arme (supposée) impure etc.
    [….]

    PS: Sur le sujet "Tortures" proposé par Gilles, j'ai écris cela, mais plus brièvement.
    J'avais fait un copier/coller d'un texte de Robert Badinter où il expliquait que le parlement n'avait pas à légiférer sur la manière d'écrire l'Histoire, ...il évoque la loi "G/F."
    C'est très surprenant de la part d'un homme dont le père est mort à Birkenau !
    Ce commentaire qui reprenait complètement ce texte de R. Badinter a été censuré...

    C'est la première fois que je fais un laïus aussi long, il faut me pardonner :-)

  • D'après mes infos, certains mails contenaient des menaces envers RD.
    De plus en l'état actuel de la loi rien n'interdit les GAV lorsqu'aucune peine d'emprisonnement n'est encourue.

    Ecrit par : sevand | 30.10.2010

    Pour les menaces dans d'autres mails, je ne connais pas le fond du dossier. À suivre...

    Pour les GAV lorsqu'aucune peine d'emprisonnement n'est encourue, c'est illégal (article 67 du Code de procédure pénale).
    http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do;jsessionid=93C4795B4C9C565F2832B2DF140B3DA6.tpdjo06v_1?idArticle=LEGIARTI000020632128&cidTexte=LEGITEXT000006071154&dateTexte=20101030

  • @Denis,Gilles,
    Au moment ou la personne a été placée en GAV, l'enquête devait porter sur des menaces. De plus, l'outrage sur personne dépositaire de l'autorité public ets bien puni d'une peine d'emprisonnement.

    N'oubliez pas que RD est également maire...

  • Dans ce cas, on peut envisager des dommages et intérets pour trouble de jouissance.

  • Ne sous estimez pas la puissance érotique du Code civil, avec en particulier cette définition du contrat de louage de chose, par l'article 1709 :

    "Le louage des choses est un contrat par lequel l'une des parties s'oblige à faire jouir l'autre d'une chose pendant un certain temps, et moyennant un certain prix que celle-ci s'oblige de lui payer".

    J'espère que personne ne se sentira menacé...

  • Qu'est-ce qu'un politique déviationniste ? c'est quelqu'un qui continue d'aller tout droit quand les autres virent à droite ou à gauche, sicotine qui parlotte :-)

  • ...qui parlote...

  • Commentaire le plus drôle, c'est ce cochon de capitaliste impénitent qu'est Mathaf, un chef d'oeuvre du genre.

    Sicotine, je voudrais apporter une nuance à propos d'Abu Grïb, ils ont sanctionné il y a quelques années une femme-général Janis Karpinski qui dirigeait la prison, suite aux premières photos apparues. Sa défense a dit qu'elle avait été instrumentalisée entre autre parce quelle était une femme et qu'elle n'était qu'un fusible sans pouvoir vis à vis de la chaine de commandement réelle du major général Geoffrey D. Miller à l'abject Donald Rumsfeld.

  • et le 544:
    "La propriété est le droit de jouir et disposer des choses de la manière la plus absolue, pourvu qu'on n'en fasse pas un usage prohibé par les lois ou par les règlements"

  • Un droit constitutionnel...

  • sans oublier le 595:
    "L'usufruitier peut jouir par lui-même"
    l'onanisme n'est donc pas sanctionné par le Code!...

  • Sans doute un apport de Napoléon Bonaparte

  • Mais la licence devrait avoir ses limites. Aussi, comment ne pas déplorer l'article 222 : "Si l'un des époux se présente seul pour faire un acte d'administration, de jouissance ou de disposition sur un bien meuble qu'il détient individuellement, il est réputé, à l'égard des tiers de bonne foi, avoir le pouvoir de faire seul cet acte".

    Le tiers de bonne foi doit avoir bonne mine!

  • Yesroll,

    Mathaf est toujours amusant c'est pourquoi mon commentaire lui était adressé.
    Vi, il est possible que tout cela viennent de plus haut. La guerre contre l'Irak était déjà dans les propos de la famille Bush... (Bush le père), il est possible en définitive que la parution des photos dans le Washington etc. soit dirigée contre Obama (en interprétant beaucoup), et cela à moment crucial pour lui..

  • ... dans le "Washington Post"... pourquoi toujours des mots etc. ... C'est ennuyeux

  • ... pourquoi "j'oublie" toujours des mots.. pfiou

  • beurk tous ces gens a la tête de ce pauvre pays. la sedition c'est la solution, manifeston! (2bal2neg)

  • @ Sevand,
    "Au moment ou la personne a été placée en GAV, l'enquête devait porter sur des menaces. De plus, l'outrage sur personne dépositaire de l'autorité public ets bien puni d'une peine d'emprisonnement."

    Mhumm
    Pour le placement en garde à vue ou le renouvellement (par le magistrat), l'argument du fondement des poursuites sur le terrain des menaces me paraît discutable. Nous verrons la suite.

    Je ne connais pas les éléments du dossier au moment de la GAV ou lors de son renouvellement. Mais la requalification du délit d'outrage comme portant atteinte à une personne dépositaire de l'autorité publique n'est pas évidente non plus. C'était peut-être possible ; mais quelques éléments me font douter. Il faudrait aller voir aussi la jurisprudence administrative. À creuser donc...

    Donc, tout dépendra de l'intime conviction des juges successifs. Ça a l'air palpitant cette affaire de moeurs. Vite, vite à quand un prochain épisode :((

    De toute façon Sevand, le déroulement de la procédure ne vous paraît pas disproportionné ? Au-delà du(des) problème(s) de droit, une peine de prison de 24/48h prononcée ipso facto (pour de nombreuses infractions) n'est-elle pas trop déconnectée du monde réel ?
    Ou est-ce une technique efficace mise en place par les gouvernants ?

  • Sicotine, t'inquiète pas , moi c'est quand je parle que j'ai pris un moment l'habitude de ne pas terminer mes phrases. des fois c'est un avantage, chacun termine l'histoire à sa sauce. Mais au bout d'un moment, mes interlocuteurs m'ont fait savoir que ça les gonflait un peu. Je m'applique à présent.
    Quand j'écris, j'ai un truc tout bête, je me relis (en général).

  • Les gens de robe prennent l'affaire en main, et on en reste bouche-bée.

  • Sicotine,

    C'est vrai ce que tu écris sur les femmes et la violence. Jeune, j'ai fait beaucoup de bastons contre les communistes et les gauchistes, et les filles étaient les premières à appeler au meutre. Ce qui me choque le plus, c'est de voir les gonzesses GI d'Abu Grahib se fendre la gueule quand elles torurent et humilient ces hommes.

  • @Denis75,

    Comme vous l'avez dit initialement, nous ne connaissons pas le dossier (contenu des mails-personnalité de l'individu).
    Sur le fond le tribunal tranchera.

  • @ Sevand,
    Au-delà de ce fait divers très intéressant, je ne connais pas votre réponse quant à la peine de 24h ou 48h de prison infligée parfois par les autorités en violation du principe de légalité ?
    Est-ce une technique efficace mise en place par les gouvernants ? Est-ce une "punition" arbitraire dans certains cas et injuste ?


    Mathaf,

    Les femmes sont aussi les premières à essayer de séparer les gars qui se battent. Parfois en n'hésitant pas à se mettre au milieu de la mêlée pour les séparer - avant les copains et les y entraînant.

    Maintenant, ce ne sont que mes expériences personnelles : la nouvelle génération est peut-être différente ; ou quand l'idéologie s'en mêle, les femmes sont peut-être plus hargneuses.

    Un jour, on se battra toi et moi sur le pont du Génie sale capitaliste impénitent ;) mouarf

  • Mathaf,

    C'est photos elles sont plutôt "beurk" comme le dit Tarek !
    Néanmoins pour ce faire une opinion on les enregistre puis nous les grandissons, nous voyons que ces femme prennent un plaisir certain à faire ce qu'elle font.
    C'est vraiment dégoutant à regarder !
    L'argument qui consiste à dire, comme l'a fait Georgina Dufoix dans l'affaire du sang contaminé : "Je suis coupable mais pas responsable !". C'est du déjà entendu.
    Certainement Yesroll a raison ; Les ordres venaient de plus haut, les femmes n'étaient pas entrainées de la même manière que les hommes... à torturer.
    Et s'il n'y avait pas eu ce Bush qui décide de détruire l'Irak sans motif !
    Remarque que des tortures semblables ou pires existent un peu partout.

    Parfois, je me demande en rêve, si la Démocratie existe encore ; Si elle n'est pas qu'un prétexte pour quelques gens puissants, financiers mais pas seulement, pour gouverner le monde, masqués derrière ces mots magiques : "République", ou "Démocratie" en Grèce antique...

    Tu as remarqué Mathaf comme je devient bavarde... Ça doit être la neige qui m'a oxygénée les neurones... :-)

  • Sicotine,
    Je viens de voir Guerre au terreur et comme demontre le film,
    La guerre est une drogue pour certains individus.

  • Dans la série des nénettes gratinées, on a la Morano, Ministre de la famille (où assimilée).
    Elle nous a fait un caca nerveux l'autre jour, cause, les dépités (essentiellement mâles et UMP et par deux fois) lui refusaient sa mesurette de report d'un mois du versement de la prime "Accueil du jeune enfant" pour économiser 64 millions d'Euros.
    Cherchant en vain comment un report d'un mois pouvait faire économiser une telle somme, un pote me suggère qu'elle spéculerait sur les décès survenant au cours du premier mois.
    Quelqu'un a t il une autre hypothèse ?
    C'est pas Abou graïd c'est vrai, mais un peu heu... je trouve pas mes mots.

  • Adriana,

    En 1914, pour faire sortir les soldats des tranchées, et aller face aux mitrailleuses adverses, se faire éventrer dans les barbelés, il fallait auparavant les faire picoler avec du mauvais pinard. C'était déjà une drogue.
    Mais pour certains, comme tu le dis, ce n'était pas vraiment utile. Quand la guerre est là ils ne savent plus ce qu'ils font, ils n'imagine même plus leur mort.
    Je n'ai pas vu le film dont tu parles. Je ne regarde jamais les films relatifs à la guerre.
    Il ne faut pas, Adriana, aller au cinéma pour pleurer. :-)

  • "Au-delà de ce fait divers très intéressant, je ne connais pas votre réponse quant à la peine de 24h ou 48h de prison infligée parfois par les autorités en violation du principe de légalité ?
    Est-ce une technique efficace mise en place par les gouvernants ? Est-ce une "punition" arbitraire dans certains cas et injuste ?"

    @ Denis 75
    Dans la mesure ou les menaces et l'outrage à personne dépositaire étaient retenus, la GAV et sa prolongation n'était pas illégale.
    J'imagine que la prolongation s'explique par l'analyse de l'ordinateur de l'intéressé...peut -être un examen psy du mis en cause (simple supposition).

  • Savand,
    "Dans la mesure ou les menaces et l'outrage à personne dépositaire étaient retenus, la GAV et sa prolongation n'était pas illégale."

    Mais vous n'en saviez rien ! Nous avions admis que le dossier n'était pas connu. Pour les menaces, le Procureur a parlé de demande en mariage et de proposition de rencontre... On peut trouver mieux comme menace.
    De plus, l'outrage à une personne dépositaire de l'autorité publique n'est toujours pas qualifié pénalement par un juge...
    Le procureur lui-même le reconnaît :
    "Selon le procureur, l'outrage est caractérisé dès lors qu'une expression est de nature à rabaisser la considération réservée à une personne publique. En l'espèce, c'est Rachida Dati en tant que député européen, qui est visée à travers sa messagerie".
    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/societe/20101029.OBS2032/rachida-dati-s-est-sentie-menacee-par-des-demandes-d-inflation.html

    Donc, sans peine de prison à la clé. Simple outrage à une personne chargée d'une mission de service public ; sans menace, pas de peine de prison encourue : réponse le 3 décembre après l'audience...


    Enfin, même si Rachida Dati pouvait être considéré comme outragée en tant que dépositaire de l'autorité publique vu ses fonctions de maire d'arrondissement (ça n'est pas certain), ou même si il y a eu menace envers une personne chargée d'une mission de service public, je repose ma question :

    Dans ce cas-là ou dans de nombreux autres, la peine de 24h ou 48h de prison infligée parfois par les autorités en violation du principe de légalité est-elle une bonne technique de gouvernance ou une punition arbitraire et injuste ?

  • @Denis75,
    J'ai appris à méfier de la presse...
    La qualification au moment de l'enquête n'est pas forcement figée. Il suffit qu'il y ait des éléments laissant penser que l'infraction existe.

    "la peine de 24h ou 48h de prison "


    Ce n'est pas une peine de prison , mais une GAV!

    Concernant les mails adressés à personne dépositaire de l'autorité publique ou eurodéputée. les deux hypothèses son tout à fait défendables. La plus grande facilité à obtenir son mail de député que son adresse perso, peut expliquer que ce soit RD député qui les ait reçus...
    http://www.europarl.europa.eu/members/expert/groupAndCountry/view.do;jsessionid=21D889825A940959B22901872D449843.node1?country=FR&partNumber=1&language=FR&id=72775

  • "Il suffit qu'il y ait des éléments laissant penser que l'infraction existe."

    Oui, je sais, une autre bizarrerie que l'on doit à M. Sarkozy et l'une des nombreuses réfomres du CPP ("une ou des raisons plausibles de soupçonner" depuis 2003). Mais tout de même, il faut que ce soit plausible... Or, les menaces...

    Donc, voilà : en l'occurrence, pas de raisons plausibles de soupçonner que le gadjo avait proféré des menaces lors du placement en GàV et moins encore lors du renouvellement. Pour la qualification "personne publique chargée d'une mission de service public" ou personne dépositaire de l'autorité publique", il me semblait aussi que seul le premier alinéa de l'article 433-5 pouvait être retenu.

    Enfin, quand on parle de mesures d'emprisonnement qui entraînent une privation des libertés, notamment celle d'aller et venir, on peut parler de "peine de prison" à mon sens. Peines qui sont prévues par le CPP mais abusivement utilisées par les OPJ et procureurs.

    C'est un peu comme la détention provisoire : ça devrait être l'exception et ça devient le principe. Or ces deux mesures exceptionnelles d'enfermement sont de jure des placements des personnes sous surveillance du ministère de la Justice. Elles sont de facto utilisées à mauvais escient comme des "punitions" (on nous prend vraiment pour des gamins).

    Ce qui m'amène très logiquement à vous reposer frontalement et dans détour ma question à laquelle vous ne souhaitez pas répondre :
    "Dans ce cas-là ou dans de nombreux autres, la peine de 24h ou 48h de prison infligée parfois par les autorités en violation du principe de légalité est-elle une bonne technique de gouvernance ou une punition arbitraire et injuste ?"

  • Il ne faut pas, Adriana, aller au cinéma pour pleurer. :-)
    Tu as raison mais je voulais savoir pourquoi ce film a gagné tellement d´oscar !
    J´ai pas trouvé une raison. peu-etre donner un coup de pied a avatar.

    C´est vrai que nos vies sont deja assez dificiles et
    C´est vrai que certains films ne sont pas du tout rejouissants.

    Hier, j´ai vu la premonition ( devrait etre : la depression) deja la tete deprimé de l´acteur était pas tres engageante et vendredi: Le premier jour du reste de nos vies. Le type est mort d´un cancer.
    Les filmes sur TV5 monde sont pas tres gais dernierement.

  • Siotine,
    Un truc drole qui est arrivée notre nouvelle president pendant la votation hier. Juste pour rire.

    http://tvuol.uol.com.br/#view/id=mesario-tenta-roubar-a-cena-na-votacao-de-dilma-confira-0402993368C88133E6/mediaId=7302433/date=2010-11-01&&list/type=tags/tags=1678/edFilter=editorial/

  • Adriana,

    Tu sais, un "Oscar" (à mon avis), ne veut pas toujours dire qu'un film est bon.
    C'est vrai que nos vies sont quelquefois plus grises que roses.
    Prenons la vie comme une chose amusante ! ...et allons-y pour le bonheur. :-)

  • Tout à fait, et ça arrive avec tous les prix.
    Par exemple, le prix Nobel de la paix donné a un certain politique president qui n'a strictement rien fait pour mériter.

    Je viens de lire que Sakineh va être executée demain.
    C'est très dommage que la pression internationale n'a pas réussi à la faire libérer. C'est un enorme pas en arrière pour les droits de la femmme.

  • C'est curieux qu'il y a toujours des personnes qui se ridiculisent toutes seules. Et plus elles sont ridicules, plus elles insistent. Cela doit être jouissif.

  • Je viens de lire ton post, Adriana, pour Sakineh. On n'a aucune info dans aucun journal ni écrit, ni télévisé.
    Cet acte ignoble de la part des musulmans radicaux, de vrais fachos et assassins, ne restera pas impuni.
    Quand ces arriérés vont arriver au moins au 20e siècle ?! C'est une femme musulmane qui vous parle.
    Elle mérite certainement une peine mais de façon aussi barbare qui n'existe que dans les pays où règne la charia. Dieu les jugera.

  • Exact adriana pour Sakineh, sans doute que Gilles nous fera un petit papier sur le sujet. A moins qu'il ne nous trouve une lapidation dans un état américain...

  • Bon d'accord, anti américain primaire parle à anti iranien primaire.
    On parle du système, pas des gens, bien sur.

    Trois jours après avoir accouché, Elizabeth Mort a reçu la visite à la Maternité des Services de la protection de l’enfance qui lui ont ravi son bébé. L'horreur kafkaïenne.
    La raison était que la prise de sang effectuée avant l’accouchement avait pointé la présence d'opiacés.
    En fait elle n’est en rien héroïnomane, elle avait juste mangé un genre de gâteau aux graines de pavot. Il a fallu attendre 5 jours pour que les terroristes d'état rendent le nourrisson à ses parents.
    «C’était comme si notre cœur s’était déchiré en morceaux, a-t-elle confié au réseau NBC. La personne la plus importante dans nos vies n’était plus là, et nous ne savions pas quand nous pourrions la revoir.»

    Rappels : Teresa Lewis a été condamnée à mort et exécutée, Charles Hood lui a encore une (petite) chance de s'en tirer, etc...

  • J'ai le plus profond respect pour les iraniennes et les iraniens, qui sont l'Iran de demain pas celui que vous défendez, qui au mépris de leurs vies ont arpenté les rues pour dénoncer l'élection truquée d'un régime de fanatiques. Et je ne le dis pas à la légère.

  • Ce qui est affligeant c'est qu'ici il serait surement trop simple de dire, oui, on est tous d'accord contre les régimes qui pratiquent la peine de mort et je pense que c'est le cas.

    Mais non, d'aucuns font le choix primaire de faire monter la tension contre telle ou telle nation, précisément, dans un contexte où cette dernière est menacée par des va-t-en guerre.

  • Condamner les US ce serait aimer l'humanité, et condamner l'Iran, aimer la guerre ? C'est pour le moins non abouti comme raisonnement.

  • Quand même cette obsession contre l'Iran, je trouve ça bien peu raisonnable, hors sujet et suspect.

    Sur les Droits de l'homme ou plutôt les crimes contre ces droits, et contre la peine de mort, pour m'aider à hiérarchiser, je me réfère à des organisations et points d'infos de référence.
    Comme Amnesty http://www.amnesty.fr/index.php/amnesty/s_informer/actualites
    Ou la Ligue des Droits de l'homme : http://www.ldh-france.org/

    Je trouve ça plus sérieux comme démarche que de n'écouter qu'un cercle étroit de relations.

  • Suspect, bien évidemment lorsqu'on ne sait accepter on soupçonne, c'est la tendance soviétique de certains intervenants, ici.
    Moi ce que je trouve troublant c'est cette distinction du bon mort et du moins bon mort dès lors qu'on fait entrer dans cette disctinction ses convictions politiques, humanistes, religieuses.

    Pour les DH enfin, vous vous taisez lorsque certaines condamnations impropres à vos débats, sortent.

  • Au moins c'est franc de ta part de reconnaitre qu'il y a des bons et des moins bons morts.

  • Je parle de tous, relis-moi bien, j'ai condamné les USA, quant à toi, et d'autres, à propos de l'Iran, j'attends toujours. Qu'est-ce qui te freine ? Contribuer à participer au déclenchement de l'apocalypse de la main du grand méchant gendarme impérialiste ? bah bah bah...
    As-tu jamais écris ici un seul mot sur les étudiants iraniens assassinés lors des élections volées ? Bin moi j'ai la réponse : jamais. Pourquoi ?

  • >>A moins qu'il ne nous trouve une lapidation dans un état américain...

    Lapidation c'est pas leur specialité mais plutôt les injections.

  • >>Quand même cette obsession contre l'Iran, je trouve ça bien peu raisonnable, hors sujet et suspect.

    Cela arrive a faire des miracles

    comme par exemple, s'addresser à moi de façon respectueuse.

    C'est vrai que c'est suspect, j'avais déjà remarqué

  • Pour Yesroll, je n'ai pas un souvenir précis. Mais pour tant d'autres, dont moi, j'ai souvenir de condamnations explicites de tantôt le régime iranien, tantôt les branches armées des mouvements islamistes, tantôt la politique d'Erdogan.

    Pour l'Iran, les manifestants tués, arrêtés, condamnés après des élections soi-disant libres sont inacceptables. Surtout que l'on peut soupçonner l'actuel président et ses relais d'avoir truqué les élections.
    Mais on doit aussi reconnaître que si ça avait été son principal rival qui avait été élu, le régime serait exactement le même... les mauvaises habitudes seraient toujours là, le Guide suprême aussi, toutes les institutions d'un non-Etat de droit auraient été maintenues. Tout au plus, il y aurait eu moins de discours endiablés point de vue géopolitique et plus d'ouverture vers un marché "libre"...

    Maintenant Fran, si pour critiquer des Etats très développés et censés servir d'exemple tels que la France ou les EU, il faut commencer chacune de nos interventions par un "bandeau déclinant les opinions" affirmant haut et fort qu'on se désolidarise de untel, qu'on n'aime pas machine ou qu'on condamne l'attitude autoritaire de telle autre...
    Ben on va le faire... mais ça être vite relou pour tout le monde.

    Toi, quand tu évoques certains sujets qui nous fâchent généralement (qui nous fâchent toi et moi !), je pars du postulat que tu connais un minimum le dossier, que tu as tous les éléments et références phares en tête, mais que tu développes tout simplement autrement pour aboutir à d'autres conclusions. Je ne te classe pas aussitôt dans la catégorie des "bons" ou dans celle des "méchants". Par exemple : je ne t'ai jamais accusé d'être pétainiste parce que ceci ; ou réprimandé parce que tu semblais être bien discret à propos de tel gouvernement d'une autre époque quand tu critiquais telle attitude de d'une partie de la population française d'origine algérienne ; ni fustigé pour n'avoir pas violemment insulté l'avant-dernier ou l'actuel gouvernements israéliens avant de condamner les Palestiniens qui appellent à la disparition de l'Etat d'Israël...

    Ce que je veux dire, c'est qu'il faut (essayer de) faire la part des choses, mais du côté de soi-même. Du côté de ton contradicteur, tu présumes ou tu constates qu'il fait la part des choses (s'il ne le fait pas, faut lâcher l'affaire un jour ou l'autre (cf. l'affaire du Censuré (Me D. c/ Sieur T.)).

  • Tiens les stigmates du trollisme sont de retour.

  • ;)

    Rien d'autre à répondre ? Pas de surenchère...

  • Hé bien condamner est une chose et bien sur je suis contre la peine de mort, y compris en Iran, condamner l'obscurantisme religieux ou laïc, pas de soucis je condamne.

    En faisant vite :
    Concernant l'Iran j'ai le souvenir de l'atroce régime du Shah (coup d'état), moderniste et grand allié des USA qui déjà pratiquait la torture à tour de bras.
    De la répression féroce en particulier envers le parti du premier ministre Mohammad Mossadegh (nationalise le pétrole) et envers les moudjahidines du peuple (plutôt de gauche) sous l'égide des services secrets US et british.
    J'ai le souvenir aussi que des le début de la révolution islamique, c'est bel et bien l'occident qui a poussé l'Irak à attaquer l'Iran.
    Dans toute cette histoire mouvementée, il n'a jamais été question des droits de l'homme en Iran, ni des iraniens ni des iraniennes, mais d'intérêts stratégiques et de pétrole.
    Le cancer du conflit israëlo palestinien et l'invasion de l'Irak décidée par Bush et Blair n'ont pu avoir qu'un effet : durcir ce régime rétrograde religieux et nationaliste.

    La situation actuelle est telle que c'est bien la politique occidentale aveuglé par ses pillages à court terme qui ne leur a pas vraiment laissé le choix.
    Tiens par exemple, elle est comment la situation des DH et de la femme en Egypte, grand pays et régime ami de l'occident ? Rien qu'un chiffre : 96 % des femmes mariées sont excisées.
    Quand je jette un œil sur les media d'ici, c'est l'Iran par ci, l'Iran par là, par exemple, ils veulent la bombe atomique, c'est pas bien. Et si on voulait vraiment qu'ils ne l'aient pas quelle est la seule possibilité ?
    Exiger d'Israël qu'il se mette en conformité avec les instances internationales. C'est aussi con que ça.

    Bien sur que je suis partial, question de ne pas hurler avec les loups et de conformité avec une ligne diplomatique française traditionnelle beaucoup plus équilibrée que celle de l'alliance GB USA Israël. Des pays qui ne sont en aucune façon des modèles à mes yeux.

  • Quand je jette un œil sur les media d'ici, c'est l'Iran par ci, l'Iran par là, par exemple, ils veulent la bombe atomique, c'est pas bien. Et si on voulait vraiment qu'ils ne l'aient pas quelle est la seule possibilité ?

    Bizarre, mais j'ai lu pas plus tard que cette semaine que Iran a accepté de revenir aux négotiations sur l'energie nucleaire.
    Aucune repercussion dans la presse Française a ce sujet?

  • Je ne suis jamais bien net quand je sors des visites en prison, pour mille raisons, mais surtout car la loi a créé un monde qu’elle ne contrôle pas.

    Mais quand je sors de la prison pour femmes, que je vais recevoir demain les appels téléphoniques de la famille, des enfants, je suis complètement viré. Bon, ça va, on ne pleure pas, et on reste pro. Mais il reste que ça vous tort le bide.

    Alors, penser qu’une femme va finir ses jours en prison, ou risque, d’un jour à l’autre, électrocutée en Virginie ou pendue à Téhéran, par des enfoirés de « juges » qui se parent des atouts de la loi, comme des usurpateurs, pour assouvir leurs instincts criminels, et signer, devant le monde, l’incompréhension dans laquelle les enferme leur gout pour le pouvoir...

    Demain, ici comme là bas, ils peuvent décider de tuer. Et faire les malins, alors qu’ils méritent juste à leur tour de comparaitre devant un vrai tribunal, avant de filer en taule, en Virginie comme à Téhéran.

    La violence abrutie de ces sociétés et le désarroi cruel imposé à ces femmes ne méritent pas que la colère, finalement facile, mais doivent imposer une démarche longue, incessante, lucide, raisonnée et juste pour mettre fin à ces crimes commis sous le bénéfice de la loi.

    La saloperie, c’est la peine de mort, encore trop répandue dans le monde, spécialement dans trop de pays du monde asiatique, et que de sinistres individus européens tentent de réactualiser.

    Je n’écrirai pas de texte sur cette femme iranienne, car à chaque instant son sort peut basculer, et tout est objet à utilisation. Aucun de nos mots n’est innocent, et ceux qui tiennent le pouvoir judicaire en Iran sont dans des imbrications politiques où tout peut devenir prétexte.

    L’Iran est un grand pays, d’une immense civilisation, et à l’échelle des générations, notre monde a besoin d’un Iran fort et stable. Les Etats Unis, pour la défense de leurs intérêts économies, défense aveugle et à court terme, ont pourris pour des décennies la situation en Irak et en Afghanistan, déplaçant les enjeux sur l’Iran, et dans une moindre mesure la Turquie.

    L’Iran nous surprendra, et seule l’imbécilité des occidentaux, genre l’appel Libé, Elle et BHL - la rébellion tranquille, bien choisie et très sélective - peut encore conforter un régime qui n’était fait que pour une personne, Khomeiny, et pour une époque, la fin de la crapulerie du régime honni du Shah.

    L’histoire est cruelle, et parfois d’une cruauté bouleversante. C'est aux Iraniennes et aux Iraniens de décider de leur sort.

    Comment ne pas partager le désarroi d’une femme en prison, vivant dans un Etat de non droit, et risquant à tout moment la peine de mort par pendaison.

    Mais je dénonce cette instrumentalisation du désarroi, et je m’en tiendrai au respect pour les Iraniens, jeunes et vieux, de Téhéran ou d’ailleurs, confrontés à l’immense défi de construire un pays en évitant les guerres civiles, et qui n’attendent rien des cris effarouchés et intéressés de Libé, Elle, BHL et autre NPNS. Ces « soutiens » minables et inconséquents sont là bas un poison.

    Ce colonialisme branchouille, franchoullard et bien pensant est à vomir.

  • Que l'Iran nous surprenne, là on est d'accord et certains seront plus surpris que d'autres par la liberté choisie par ce jeune peuple avide de choisir son chemin.

  • C´est vrai qu´il y a beacoup d´interets et instrumentalisation de la part de beacoup de gens et groupes, ça c´est le mauvais cote.
    Par contre, meme avec ce mauvais cote, je reste persuadée que la pression mondiale est mieux que l´oubli ou le silence préconisé dans ce blog.
    Il y a belle lurette qu´elle serait déja une de plus lapidée dans l´oubli sans ce mouvement de indignation.

  • Il n'y a plus aucune lapidation en Iran depuis 2002, sur ordre de l'ayatollah chef de la justice

  • Quand il y aura une campagne internationale pour dénoncer les procès iniques et la peine de mort, dans tous les pays, j'applaudirai. Je rappelle icic le silence assourdissant des mêmes humanitaires parfumés lors de l'exécution, il y a un mois, d'une femme qui à l'évidence ne méritait pas la peine maximale

    Pour ce qui me concernre, je refuse de réagir sur commande des porte parole officieux des services secrets US.

  • Donc,
    Si on suit ce raisonnement faut pas applaudir le prix Nobel de la paix comme cela a été fait dans le Blog.
    Ou on se croît ce prix attribué sans aucune intention? Juste quand le Yuan sous-évalué fait des revages dans l'économie ?
    pourquoi pas l'année dernère ou meme celle d'avant? On attend onze ans pour atribuer un prix Nobel a lui?

    Parce que le prix démocratie se repercute aussi dans un coût plus elevé pour mantenir les acquis sociaux chinois réclamés dans une societé plus libre et ils se repercutent dans le prix final du produit que d'un coup passe a être moins competitif.
    Surtout quand dans cette phase leur économie n'a pas arrivé au stade de l'innovation.

    Donc, faut pas défendre la démocratie parce qu'ele au fond sert aux interets de Elle,
    Libé et BHL et les services secrets americains.

  • Dépeches: ""Nous condamnons dans les termes les plus forts les projets apparents du gouvernement iranien de bientôt exécuter Sakineh Mohammadi-Ashtiani", a déclaré le porte-parole du président Barack Obama"

    Et il avait quoi à dire? Rien, Pas informé ?

    http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2010/09/24/teresa-lewis-a-ete-executee_1415327_3222.html

  • Claudicante comme position Gilles, ne voit que le côté pile du monde, c'est amoindrir la portée de votre parole.
    Sakineh va être pendue au lieu d'être lapidée, on va devoir se taire, remercier l'ayatollah pour sa clémence ?...bah bah bah....

  • Relisez ce que j'ai écrit hier soir, et évitez des caricatures qui vous déservent. Et parlez de ce que vous voulez, mais ne me pretez pas des analyses qui ne sont pas les miennes.

  • Hier soir vous avez écrit ceci :

    "Je n’écrirai pas de texte sur cette femme iranienne, car à chaque instant son sort peut basculer, et tout est objet à utilisation."


    Pour l'américaine proche de la débilité, vous avez écrit un texte, avant que son sort ne bascule. Vous avez utilisé son histoire pour balancer sur les USA.

    Est-ce que là précisément je dis un mensonge ? Moi je pense qu'on le droit à la partialité, mais encore faut-il le reconnaitre. Moi-même je lutte tous les jours pour l'être moins.

  • Si, Il existe un mouvement mondial pour l'abolition de la peine de mort.
    En 1998, L'ONU et l'Union europeenne on presenté une resolution pour l'extinction de la peine de mort au niveau mondiale.
    US et Chine ainsi que l'ex-colonies europeennes d'Afrique et Asie ont été contre. Justement sous les memes pretextes exposés par Gilles: interpretation neocoloniale des droits de l'homme et ingerence dans les états.

    En 2007, L'ONU a approuvé une résolution avec une moratoire, ce qui est le premier pas pour l'extinction de la peine de mort.
    en 2009, les nations ont changé de position. Il n'y a que très peu nations qu'appliquent ainsi que les US, Chine, Arabie Saoudite et Iran.

    Il y a un mouvement international , peut-être que les gens sont pas assez informés, ou alors ils ont un filtre cognitif pour tout ce qui a un rapport avec L'Iran.

    D'ailleurs , Anesty Internatonale affirme avoir eu plusieurs lapidations dans ce pays :
    5 hommes et une femme depuis 2002,
    Sans compter les pendaisons.
    388 seulement en Iran.

    page 20:

    http://www.amnesty.org/en/library/asset/ACT50/001/2010/en/8edf036a-34e2-42f2-bce7-1a8a8b4cd274/act500012010fra.pdf

  • Je suis désolé, mais vous me prenez vraiment pour un crétin, un demeuré ou quoi?

    Quand ai-je mis sur le même pied la justice US et la justice iranienne? Ces deux législations ont en commun la peine de mort et tuenet des femmes qui ne le méritent pas. Mais, franchement, le fonctionnemetn judiciaire n'a rien a voir. Vous faites des assimilations ridicules.

  • Il existe maints mouvements internationaux contre le peine de mort. Et depuis fort longtemps

    Ca na rien à voir avec cette indignation sélective

  • L'indignation sélective, c'est bien de celà dont nous parlons.

  • Effectivement des tonnes contre l'Iran, et trois lignes contre les US

  • Gilles,
    Vous écrivez : "Il n'y a plus aucune lapidation en Iran depuis 2002, sur ordre de l'ayatollah chef de la justice"

    Un simple moratoire décrété en 2002 érigé en vérité immuable.

    De son côté, Amnesty international écrit :

    ...Jafar Kiani a été lapidé à mort le 5 juillet 2007 dans le village d’Aghche-kand, près de Takestan, dans la province de Qazvin. Il avait été reconnu coupable d’adultère avec Mokarrameh Ebrahimi, avec laquelle il avait deux enfants et qui a également été condamnée à mort par lapidation. Cet homme a été lapidé alors que son exécution, contraire au moratoire en vigueur depuis 2002, avait été suspendue par décision judiciaire...

    http://www.amnestyinternational.be/doc/article12289.html

  • Des tonnes contre les USA et quelques lignes sur l'Iran suscitent chez moi un rééquilibrage au regard de ce qu'il se passe.

  • Vous évoquez un linchage, non controlée par les autorités. Rien à voir.

  • Difficile de croire ce que je lis...

    Okay, donc les auteurs ont été arrêtés et condamnés, n'est-ce-pas ?

    ...

  • >>Vous faites des assimilations ridicules.

    Le ridicule est une question de valeur donc subjectif. Je pourrais en dire autant sur les arguments servis. Mais, je m'abstiens. J'aime pas porter des jugements de valeurs et je me restreint aux faits.

    Pour les faits je ne vais pas faire des comparaisons ridicules, mais la peine de mort dans n'importe quel type de pays ou elle est pratiquée est abominable.
    Je ne vais pas fermer les yeux a cela sous pretexte que cet un complot des US. Et qu'on parle plus de ce fait sur L'Iran que Les US.
    Ces sont des arguments pas du tout recevables.
    Surtout que plusieurs executions pratiquées en Iran ont été politiques.

    >>Sur la période de huit semaines qui s’est écoulée entre l’élection
    présidentielle du 12 juin et l'investiture de Mahmoud Ahmadinejad pour son deuxième
    mandat de président le 5août, Amnesty International a recensé 112exécutions; à titre de
    comparaison, 196exécutions avaient été pratiquées en cinq mois et demi, entre le 1er janvier et le 12 juin.

    Je ne peux pas cautioner cela sous aucun argument.

  • Si on m'avait dit qu'un jour je serais en phase avec le professeur tournesol.

  • Et ce n'est pas forcément bon signe pour moi...

    Cette affaire est venue des milieux droits de l’homme des US, qui utilisent ce concept pour justifier la politique US au proche et moyen orient : genre, les US défendent la vertu. Et le thème de départ, repris par les serviteurs de cette cause, a été pour emballer l’affaire : une femme lapidée pour adultère. Et c’est parti au quart de tour. Depuis, on sait qu’il s’agit d’une affaire d’assassinat et d’une pendaison. Je n’ai aucune considération pour l’accusation ou le procès, qui ne répondent en rien aux standards minimums. C’est donc une injustice flagrante et un drame pour cette femme.

    Après, il y a l’exploitation politique grossière par les Libé-Elle-BHL qui profitent du concours intellectuel remarqué de Ni putes Ni soumises. ET là on oublie tout le reste, pour taper sur l’Iran, en se fondant sur tous les poncifs antimusulmans de base. Parfait : c’est juste ce que voulaient les services américains, pas déçus par la ces gentils sous-traitant. La France a toujours été appréciée pour la qualité de sa main d’œuvre. Et ce matin, c’est le contremaitre lui-même, sarko, qui y va de son couplet. Ah, les droits de l'homme racontés par un expert !

    Très bien

    Mais il se trouve que les dirigeants chinois sont à Paris demain. Alors bien sur, Sarko et la joyeuse bande molle des intransigeants vont pouvoir dire en direct aux dirigeants chinois ce qu’ils pensent des procès sommaires et de la peine de mort contre les femmes

    "Elle", toujours bien informé, avait parlé de deux cas de condamnation à mort de femmes cet été:

    http://www.elle.fr/elle/Societe/News/Chine-deux-maquerelles-condamnees-a-mort/(gid)/1308553

    Les vives protestations, quasi insurgées, sont pleinement justifiées quand on connait la pratique sauvage de la peine de mort dans ce pays

    http://www.abolition.fr/ecpm/french/fiche-pays.php?pays=CHN

    Sauf que bien sur, il ne se passera rien, car taper sur la Chine, ce n’est pas tendance. Rien, pas un mot. Tout sourire sur les photos. Les femmes « proxénètes » tuées en Chine, ce n’est rien, et pas la peine d’en dire un mot. D’ailleurs, la politesse française a même été jusqu'à ne pas organiser de conférence de presse avec le dirigeant chinois, pour lui éviter le risque d’une question mal placée, à ce petit chéri. Juste une interview écrite dans Le Figaro, et bien sur pas une question pénible (Ce qui n'empeche pas le même Fogaro d'en faire des tonnes sur l'Iran)

    C’est donc de la bonne grosse manip pour taper sur l’Iran. Dites le franchement, et on gagnera du temps.

  • Si on s'en tient aux frontières de l'iran et qu'on se place à l'intérieur de ce pays qui bouillonne, les faits de meurtres d'Etat demeurent Gilles, les pendaisons sont légion et là ce n'est pas le bas peuple qui les ordonne. On peut le dire sans pour autant véhiculer les intentions, qui restent à prouver, du gendarme impérialiste qui est méchant tout plein.
    Par ailleurs il faudrait préciser, dans un souci de vérité, que les USA sont un chapelet d'Etats dont certains ont aboli la pdm.

  • L'Iran a un pouvoir assez antipathique, pas beaucoup plus que d'autres pays, mais c'est la seule puissance régionale qui puisse s'opposer efficacement à l'expansionisme sioniste. D'où l'assiduité des néo-cons et de leurs comparses qui nous passent leur sempiternelle ritournelle: guerre, destructions, chaos. Quelques heures après la victoire des alliés sur le nazisme, Roosevelt n'avait d'yeux que pour l'Arabie Saoudite et son pétrole, à tel point qu'il abandonna la moitié de l'Europe aux mains de Staline.

  • Dont acte adriana,
    Il n'empêche qu'en Irak pour ne parler que des évènements récents, massacres de chiites et de chrétiens à Bagdad par Al Quaida, seul l'appui de l'Iran a une chance d'apporter un minimum de stabilité à ce pays ravagé.

  • Tu as dû te tromper en tapant les chiffres Adriana :
    Tu voulais écrire 11 exécutions judiciaires (càd légales) suite aux manifestations post-électorales ???

    De toute façon, c'est débile : que la peine de mort existe dans certains Etats un peu archaïques pour des faits extrêmement grave... Passe encore (je veux dire : on peut comprendre et se souvenir que ça ne fait que 30 ans que la France l'a aboli - et c'était déjà une Etat puissant et développé depuis longtemps).

    Après, il y a eu plus de morts et certainement pas que des accidents suite à des heurts (donc, exécutions extra-judiciaires).

    Un article et le rapport d'amnesty en lien (en bas)
    http://amnesty.name/fr/news-and-updates/039shocking039-execution-iran-protesters-condemned-20100128

  • Mathaf, quelques heures aprés la défaite du nazisme, Roosevelt, il était froid et dans une boîte, il me semble ;-).
    Je crois que Hitler se suicide le 30 avril, Théo était mort dès le 14.

  • Ou c'est peut-être Franklin D. son prénom ... ô_0

  • Un nouveau héros de l'humanisme

    Selon BHL, Sarkozy fait de l'affaire Sakineh "une affaire personnelle"
    nouvelobs.com - ‎Il y a 25 minutes

  • Louis XVIII sur son lit de mort entouré de ses médecins :

    Allons ! Finissons-en, Charles attend !

    (charlatans et évocation de son successeur, Charles X)

  • Fran,

    C'est Roosevelt l'initiateur des accords de Yalta, il s'est fait largement couillonner par Staline à qui il faisait confiance. En fait, il se foutait pas mal du sort de l'Europe de l'Est et n'avait d'yeux que pour le pétrole du Moyen-Orient. Il est à l'origine de la création d'Aramco qui exploite encore aujourdhui la quasi-totalité du pétrole saoudien, autre régime très antipathique qui a les faveurs des US malgré tout.

  • Ha le petrole. Ca va saigner en arabie à la fin du petrole, il y en a qui vont se faire regler l'ardoise de tant d'années d'indigence forcée...

    http://breve.fr/2010/11/02/ex-commandant-de-la-finul-les-usa-ont-essaye-de-participer-a-la-guerre-de-2006/

  • Dac Mathaf

  • Pardonne- moi Gilles, mais je doit être franche au péril de t'enrager.

    J'ai toujours cru et je le crois encore que la vie humaine est au-dessus de toute l'instrumentalisation.

    L'argument qu'on va passer sous silence sur la situation des droits de l'homme en Iran à mon humble avis équivaut a tout juste le même argument utilisé par beacoup à l'époque de la guerre froide qui se sont tus sur les exactions comises par Stalin sous prétexte que cela aiderait les États- Unis et le capitalisme.

    À mon avis quand on écrit qu'on est pour les droits de l'homme.
    Il le faut être dans n'importe quelle situation en toute circunstance, sous n'mporte quelle ideologie et au-dessus de toute instrumentalisation.
    On doit être lucide et avoir le courage de critiquer ce qu'il ne peut pas être même si c'est contre nous même et contre notre avantage. Cela s'appele être honneteté intelectuelle.

    Sinon c'est qu'on écrit ou on dit, n'est plus crédible du tout. C'est du texte bien écrit et c'est tout.

    Cette action politique utilitariste qui consiste a laisser passer les choses parce que c'est plus utile politiquement de se taire est tres dangereuse et ouvre la voie a l'imaginable sous pretexte que ce sera peut-être mieux comme ça dans une cadre majeur de geopolitique internationale.

    Sous cet prisme, la vie humaine perd de son importance, elle devient une chose, une idée abstracte. Donc, elle peut disparaître, si une peut disparaître, pourquoi pas deux? trois? ou six millions? C'est l'aneantissiment de l'être humain.
    Le drama et l'injustice subie par l'être individuel passe a être a peine un numero de plus dans une statistique.

    L'Iran ne respecte pas les traités, pourtant signés sur l'execution de mineurs selon amnesty
    il y a eu 388 éxecutés en 2009 et équivaut a plus d'un executé par jour. Je veux bien croire que L'amnesty est crédible. Dans ce cas là, c'est enorme, il n'y a pas du tout une justificative à cela meme celle de contrer le US.
    C'est vrai que au point ou nous sommes une baleine sauve de l'extinction a beacoup plus d'importance aujourd'hui qu'une femme qui est aux portes de l'execution qui a eu le malheur d'avoir Sarko a son faveur et Obama et toute l'inteligentia honnie .

    Même en sachant que les US ne sont pas mieux ( voir l'experience au Guatemala).
    Même en sachant que beacoup utilisent ce drama , moi en tant qu'être humain , je place la vie humaine comme valeur absolu, je continue a être contre ce qui se passe. Je suis contre la barbarie comise contre elle et contre tant d'autres en Iran. Et on doit protester et pas laisser passer sous silence.
    Et se Sarko reussi a la sauver, tant mieux. Au moins, lui avec ou sans raison a sauvé une femme d'une chose barbare.
    Je suis pour le peuple de l'Iran en beacoup de dossiers mais pas pour les exactions commises par le président et le groupe au pouvoir en place.
    L'Iran serait en meilleure situation de défendre leurs interêts strategiques dans la région avec un gouvernement plus démocratique et élu par le peuple. Et pas avec celui qui execute les adversaires politiques au lendemain d'une election frauduleuse.

  • >>Si on m'avait dit qu'un jour je serais en phase avec le professeur tournesol.
    T'inquiète pas , ce sera pas pour longtemps si cela depend de moi, j'aime pas ton dentier a Cobra venimeux et dangereux....
    Gilles est de loin plus mignon. Si on oublie certain faits déclarés.


    >>Tu as dû te tromper en tapant les chiffres Adriana :
    Tu voulais écrire 11 exécutions judiciaires (càd légales) suite aux manifestations post-électorales ???
    non, non Denis,
    j'ai lu 112 executions, c'est un cut and paste du texte. Je vais rechercher la source pour revoir si ce sont quand-meme les bon chiffres.

    Bon, on continue demain sur la Chine, aujourd'hui j'ai mal de tete fou. Savoir en phase avec Le cobra m'a mis K.O.

    Et en plus Gilles doit être en train d'aiguiser les arguments qu'il va jetter contre moi. lol

  • C'est bien l'authentique, c'était tellement intelligible ce qu'elle écrivait que j'en étais venu à me demander qui lui empruntait son pseudo...niark niark

  • C'est sur le site d'Amnesty international que j'ai lu le chiffre de 11 exécutions légales suite aux manifestations post-électorales.

    "D'après des responsables iraniens, plus de 40 personnes sont mortes dans le cadre des manifestations post-électorales, que les forces de sécurité ont violemment réprimées. Amnesty International est convaincue que ce chiffre est bien plus élevé. Plus de 5 000 personnes ont été interpellées, dont beaucoup ont été torturées ou soumises à d'autres formes de mauvais traitements.

    Un très grand nombre d'entre elles ont été condamnées à des peines d'emprisonnement, et parfois à des peines de flagellation, au terme de procès iniques. Pas moins de 11 ont été condamnées à mort."


    Mais ensuite, il y a 40 morts durant la totalité des évènements selon les forces de police, et 80 selon une source iranienne proche. Puis, je répète que 11 c'est trop... C'est débile ; même de la part d'un régime comme celui-là.
    De plus, je ne pense pas que Gilles cautionne les exécutions capitales sous prétexte que d'autres Etats développés le font. Il démontre - avec subtilité à mon goût - l'hypocrisie des dirigeants occidentaux vis-à-vis de certaines nations. Dirigeants qui décrètent que tel ou tel Etat est sérieux, civilisé et démocratique et tel autre constitue l'axe du mal (un autre exemple avec Colombie / Venezuela). Tandis que les EU et bien d'autres Etats impeccables procèdent encore à des mises à mort (Inde, Indonésie, Japon, Singapour, Thaïlande) : rien, pas une ligne d'indignation dans les mêmes journaux qui bannissent l'Iran ou la Chine.

    Gilles dénonce le processus de "fabrique du consentement" qui sape peu à peu les fondements des sociétés pluralistes, libres et sociales fortement axées autour du concept de l'Etat de droit.

    Par exemple, pour la Chine (en ce moment en France), pour l'Arabie Saoudite... no problemo !!

    Reconnais tout de même qu'on flirte avec le summum de l'hypocrisie dans les hautes sphères de ce bas monde.

    Tu mentionnais la Chine... 5000 exécutions judiciaires il y a deux ans, je crois, et 4000 l'année dernière... je crois... "En progrès".

    Le lien d'Amnesty international
    http://amnesty.name/fr/news-and-updates/039shocking039-execution-iran-protesters-condemned-20100128

  • 4000 ici, donc 40 là c'est peanuts, tel est mon credo militant ( sauf s'il s'agit du satan américain )

    dormez braves gensssssssssss

  • Sur LCP, j'entends un spécialiste nous sermonner que si l'on continue à développer les liens, les échanges économiques (avec la Chine), on participe au renforcement des "droits de l'homme"...


    Ben on est pas sorti de la porcherie (j'veux dire, c'est un peu très très simpliste comme raisonnement... nan ? Je suis le seul à penser ça ?)

  • Je viens de voir le ministre français de l'écologie française serrer la main en souriant au leader chinois....

    Demain je fais ma lettre au père noël. Tout est possible en fait dans ce bas monde.

  • La Chine se développera à son rythme, quoi qu'il advienne; et ce n'est pas à un état crotte de mouche comme la France de donner des leçons aux gens à qui il est prêt à vendre son cul, pour cause de surendettement.

  • La Chine pratique l'esclavage économique, même une crotte de mouche vaut mieux que celà.

  • L'esclavage économique ?
    Un nouveau concept

  • Proverbe chinois :
    Parler ne fait cuire le riz.

  • Autre proverbe chinois :
    Il suffit d'un morceau de viande corrompue pour gâter le bouillon de toute une marmite

  • Ou un autre qui satisfera les néolibéraux de la cour française :
    Plus on approche de l'ennemi, plus les tigres de la cour deviennent agneaux.

  • Proverbe français :

    On peut feindre d'avoir du coeur, pas d'avoir de l'esprit. ( Paul Morand )

  • "Ce n'est point un grand avantage d'avoir l'esprit vif si on ne l'a pas juste" (Vauvenargues)


    Un jour ou l'autre, il faudra changer de grilles de lecture pour être enfin en adéquation avec toutes les belles paroles et les grands principes que vous ressassez à longueur de journée... Un jour ou l'autre

  • >>C'est bien l'authentique, c'était tellement intelligible ce qu'elle écrivait que j'en étais venu à me demander qui lui empruntait son pseudo...niark niark

    Captaine Haddock,
    Tu dois encore être plus bebete que je ne le pensais, de mettre du temps pour se rendre compte et comprendre ta propre langue.
    ce niark, niark, niark c'est le bruit qui tu fais avec ton dentier venimeux qui est plus grande que ta bouche ou ton sifflet ?
    Dis donc, c'est facile de t'éviter, il suffit d'écouter ce niark niark que te precède et se casser tout de suite après.

  • C'est çui qui dit qui est

  • Denis,
    Le ballet diplomatique pratiqué par les presidents de republique, sourire et poignées de main est une chose et ce qui se passe derrière dans les couloirs sans la presence du public et presse, toute une autre. On est tous chauve de le savoir, c'est naive de croire a autre chose. Qu'ils vont s'engeuler en public sur les yeux de la presse ?
    On fait pas de diplomacie en criant comme des hysthèriques que l'opposant est méchant, qu'il ne repecte pas les droits de l'homme qu'il va se faire foutre. Sinon, comment négocier pour obtenir un moyen terme?

    D'ailleurs Lula quand a rencontré diplomatiquement avec Ahmadinnejad, il était tout sourrire et poignés de main.
    Cela ne veut pas dire qu'il est d'accord avec sa la politique et le gouvernement de ni avec ce qui se passait avec Sakineh.
    Il a pu mettre en oeuvre un accord nucleaire en conjoint avec la Turquie ( d'ailleurs , un president qui sait négocier) et a offert l'asile a Sakineh.
    Je crois cet action politique est meilleure et dans l'interet de tous et beacoup plus efficace que se croiser les mains, se taire sous pretexte qui c'est un complot du service secret americain.

    Une politique agressive comme le font les membres du conseil permanent avec des sanctions qui ne menent pas a grand chose
    Bon, mais chacun est libre de croire a ce qu'il veut bien croire.

    page 19 du rapport de Amnesty international: 112 executions.

    http://www.amnesty.org/en/library/asset/ACT50/001/2010/en/8edf036a-34e2-42f2-bce7-1a8a8b4cd274/act500012010fra.pdf

    >>Il démontre - avec subtilité à mon goût - l'hypocrisie des dirigeants occidentaux vis-à-vis de certaines nations. Dirigeants qui décrètent que tel ou tel Etat est sérieux, civilisé et démocratique et tel autre constitue l'axe du mal (un autre exemple avec Colombie / Venezuela). Tandis que les EU et bien d'autres Etats impeccables procèdent encore à des mises à mort (Inde, Indonésie, Japon, Singapour, Thaïlande) : rien, pas une ligne d'indignation dans les mêmes journaux qui bannissent l'Iran ou la Chine.

    Denis, je le sais tres bien. J'en suis consciente. Mais, pour moi , les interets de l'etre humain, sa vie, priment avant sur toute les considerations des hautes sphères geopolitiques.

    Le Vénezuela n'est pas un pays démocratique il y a long temps. Il n'y a aucune alternance de pouvoir. Et le Brésil risque de suivre la meme voie. Le Vénezuela est une fausse démocratie.

    Pour moi c'est simple et logique:
    Si je suis pour les droits de l'homme et je le crois universel donc, je ne peux pas dénoncer publiquement les US ou tout un autre pays et passer sous silence quand il s'agit du Iran.

  • >>La Chine pratique l'esclavage économique,
    >>L'esclavage économique ?
    Un nouveau concept



    On peut feindre d'avoir du coeur, pas d'avoir de l'esprit. ( Paul Morand )

    Notre Confuseus Français a eu la gentillesse de prouver le dicton.

  • Il paraît que Gilles a refusé l'invitation.

    http://www.liberation.fr/monde/11011104-cheri-e-on-dine-a-l-elysee:i-1

  • J'ai pas d'coeur Tryphon. Sinon j'aurais pitié d'une certaine chercheuse discount. herk herk herk

  • Je suis curieuse,
    >>niark niark
    >>herk herk herk
    C'est quoi tout ce bruit? ça rouille de partout?
    >>dormez braves gensssssssssss

    Il manque la dent du devant et sa siffle? hehehe

    La chercheuse discont vient de recevoir la nouvelle d'acceptation de un article de plus( le trosième cette année).
    Je SUIS HEUREUSE! aucune correction a faire pour la part des referees. Phenomène tres rare, cela soit dit en passant.
    Je t'envoie bientot le link du journal pour que tu puisse baver dessus ton venin de dépit . lol
    allons pleure pas mon bebe, ça te fera tomber ton dentier.

  • Ah oui, mais 112 exécutions y compris celles qui sont déconnectées - soi-disant - des manifestations anti-Ahmadinejad. J'avais compris que tu écrivais que toutes ces 119 exécutions étaient politiques...

    "Ces sont des arguments pas du tout recevables.
    Surtout que plusieurs executions pratiquées en Iran ont été politiques.

    >> "Sur la période de huit semaines qui s’est écoulée entre l’élection
    présidentielle du 12 juin et l'investiture de Mahmoud Ahmadinejad pour son deuxième
    mandat de président le 5août, Amnesty International a recensé 112exécutions"" (adriana).


    Plus sérieusement, tu ne penses pas être un peu contradictoire là :
    "On fait pas de diplomacie en criant comme des hysthèriques que l'opposant est méchant, qu'il ne repecte pas les droits de l'homme qu'il va se faire foutre. (...)
    D'ailleurs Lula quand a rencontré diplomatiquement avec Ahmadinnejad, il était tout sourrire et poignés de main.
    (...)
    Je crois cet action politique est meilleure et dans l'interet de tous et beacoup plus efficace que se croiser les mains, se taire sous pretexte qui c'est un complot du service secret americain.

    Une politique agressive comme le font les membres du conseil permanent avec des sanctions qui ne menent pas a grand chose" (adriana).

    Bon... certes ! Je suis plutôt d'accord avec ces pratiques. Mais...
    On pourrait dès lors comprendre que N. Sarkozy & consorts agissent de même avec la Chine... et s'étonner qu'ils n'agissent pas de concert et de la même manière avec l'Iran.
    Non ???

    C'est ce point qui est problématique. C'est le cas dès qu'il s'agit de certains sujets (Iran/Israël ; Chine/Inde ; Algérie/Egypte ; Venezuela/Colombie...)


    Ensuite, c'est surtout ce dernier passage que je trouve trop binaire et qui illustre à la perfection l'argument selon lequel nos opinions, jugements, votes sont "préfabriqués"... dans la plupart des cas.

    "Denis, je le sais tres bien. J'en suis consciente. Mais, pour moi , les interets de l'etre humain, sa vie, priment avant sur toute les considerations des hautes sphères geopolitiques.
    Le Vénezuela n'est pas un pays démocratique il y a longtemps. Il n'y a aucune alternance de pouvoir. Et le Brésil risque de suivre la meme voie. Le Vénezuela est une fausse démocratie." (adriana)

    Tu te rends compte que le Venezuela est seul considéré comme étant "une fausse démocratie". Tu ajoutes aussi que le Brésil serait sur une mauvaise pente similaire.
    Par contre, tu ne dis pas un mot de la Colombie...
    Tu vois ? Reprends les arguments retenus à l'encontre du Venezuela et regarde si ils ne correspondent pas à la situation colombienne ?? Ou mexicaine ? Sur la base de ce critère, l'Argentine est déjà sur une mauvaise pente alors, et beaucoup d'autres aussi...
    La France, par exemple, n'aura eu que peu d'alternances. MM. Chirac, puis Sarkozy... De 2002 à 2012 ça ferait déjà 10 ans... Dans un tel système juridique, Nicolas Sarkozy n'aurait-il pas le droit de se représenter parce qu'une coutume voudrait que tous les 10-12 ans on dusse changer de couleur politique pour paraître démocratique.

    Non ! L'argument que la limitation du nombre de mandats "consécutifs" serait le ou l'un des signes qu'une nation est démocratique n'a pas vraiment de fondement juridique. il existe beaucoup d'arguments historiques, de droit comparé, de sciences politiques et de bon sens à opposer à ce raisonnement (titre juridique des monarques (= hérédité) ; puis, la distinction chef du gouvernement/chef d'Etat selon les Etats)

  • Bravo adriana,
    Dis nous donc ce que tu as trouvé.

  • NB :
    "Si je suis pour les droits de l'homme et je le crois universel donc, je ne peux pas dénoncer publiquement les US ou tout un autre pays et passer sous silence quand il s'agit du Iran." (adriana)

    Donc, il me semble que tout rentre dans l'ordre : Gilles ou moi-même n'avons jamais uniquement critiqué les EU ou Israël... Les billets contre les régimes iraniens ou chinois existent. Mes commentaires sur les pratiques des régimes en question existent aussi.
    Néanmoins, j'inverserais volontiers les données du problème : il ne s'agit pas de passer sous silence les exactions de certains Etats et pas celles des autres ! Il s'agit exactement du contraire. C'est-à-dire qu'il s'agit de mettre TOUS les acteurs mondiaux face à leurs responsabilités.

    C'est normal ; on ne devrait même pas avoir à leur rappeler.

  • @Yesroll
    Pauvre naïf, elle ne trouve pas, elle cherche.

    Bon je rigole hein je dis la même chose à mon beauf, chercheur "fondamenta"l sur levure au cnrs.

  • >>Tu te rends compte que le Venezuela est seul considéré comme étant "une fausse démocratie". Tu ajoutes aussi que le Brésil serait sur une mauvaise pente similaire.
    Par contre, tu ne dis pas un mot de la Colombie...
    Tu vois ? Reprends les arguments retenus à l'encontre du Venezuela et regarde si ils ne correspondent pas à la situation colombienne ?? Ou mexicaine ? Sur la base de ce critère, l'Argentine est déjà sur une mauvaise pente alors, et beaucoup d'autres aussi...
    Denis,
    J'ai cité les pays que tu as cité sauf la Colombie par ne pas trop m'allonger. Si tu veux parler sur toute l'amerique latine, centrale et du nord cela va etre long.
    La Colombie est une aliée de US.
    Je ne sais pas d'ou tu as tiré que c'était un état du mal? Faut préciser cette définition, elle est trop générale.
    Parce que le president Uribe était aliée aux US tandis que le president Iranien pas.
    Les americains voulaient mettre une base americaine la-bas, il y a tout juste un an. Si ils veulent faire ça en Iran, la reception de cette idee, sera toute une autre, tu est d'accord n'est-ce pas?
    >>Reprends les arguments retenus à l'encontre du Venezuela et regarde si ils ne correspondent pas à la situation colombienne ??
    Bon, maintenant, tu parles des elections a vie. Oui, c'est une fausse democratie. Cela devient une democracie totalitaire.
    Chavez a fait passer la loi pour la re-election ilimitée, il n'y a pas de liberté de presse. Et il est au pouvoir pendant 12 ans. Tu veux plus d'arguments?
    http://ultimosegundo.ig.com.br/mundo/bbc/chavez+diz+nao+prever+quando+deixara+o+poder/n1237599202874.html
    C'est pas le cas de la Colombie: Je ne me souviens pas qu'ils ont une loi avec re-election ilimité ou une loi interdisant la liberté de presse.
    Argentine: C'est un cas qui marchait vers la fausse democracie oui. Le couple planifiait s'alterner dans le pouvoir. Une fois lui, l'autre elle. Maintenant , c'est fichu, mieux pour l'Argentine. Nestor Kishiner est mort.

    Il y a une perenité de pouvoir qu'il n'est pas acceptable du tout. Cela engendre le mantien d'un seul groupe d'interêt au pouvoir comme une ditadure et a son tour engendre la corruption et d'autres problemes liée a la grande permanence d'un seul parti politique.
    Cela fait 8 ans que le parti de gauche est au pouvoir ici. 4 de plus avec Dilma e peut-etre encore plus 4.
    Dans la periode que Lula était la, plusieurs cas de corruption grave sont venues a jour. On ne parle pas de ça dans la presse internationale. Mais , ici c'est pratiquement 1 cas de corruption par mois et cela impliquant les gens qui sont TRES près du President, son groupe le plus proche de travail.Il nie savoir.
    Le dernier en date a juste éclaté pendant le premier tour avec la secretaire aliée de Dilma.
    Celle qui a pris le ministère a sa la place.
    Une recherche statistique a été faite pour savoir qui votait en Dilma et leur niveau d'éducation. Et cela pour le candidat adversaire.
    Voila: Les votants de Dilma sont ceux avec le niveau d'éducation le plus bas. Ils ne lisent pas le magazines, ne savent et ne comprennent pas les escandales de coruption grave. Ils ont voté massivement.
    Donc, dans notre cas, le manque d'éducation est un atout pour ces groupes qui ne veulent pas lacher le pouvoir. Et devine, quel est le pire indicateur choisi par L'ONU comme étant le problème bresilien? voilà, justement L'éducation. Lula a eu 8 ans pour l'améliorer, a-t-il fait?
    Et pourquoi non? Il y a bien peu de temps il voulait mettre des censeurs pour la presse.

    Bon, La France,
    Je me soviens que Mitterand était appelé Le roi. A-t-on besoin de plus? Je trouvait les mandats français longs. C'était 7 ans maintenant avec 5 est plus raisonnable.

    Bon, je ne puis concevoir une democratie ou ll n'y a pas une VRAI alternance de pouvoir( le groupe en place n'utilise pas des lois totalitaires de re-election illimitées) et sans liberté de presse.

  • Denis,
    Si tu veux jette un coup d'oeil ici: http://pt.wikipedia.org/wiki/Ditadura
    dans la section: métodos de manutenção do poder.
    Il y a une explication sur comment la ditadure se mantien au pouvoir que c'est plus au moins ce qui fait Chavez. Et c'est de quoi je parle.

  • Dans les simulacres de démocratie que j'ai pu voir en Afrique, les classes dominantes ne veulent surtout pas donner accès au peuple à l'éducation. A tel point qu'à peine 10% des enfants africains ont accès l'école, et je ne dirais même pas à une école de bon niveau.
    Sur ce continent l'illéttrisme est depuis longtemps un instrument de pouvoir, pas très visible mais infiniment pernicieux.

  • Bravo adriana,
    Dis nous donc ce que tu as trouvé.

    Merci. Yesroll.
    Si j'ai parlé de mes publications ici c'est parce que notre dépité n'arrete pas de mentioner mon métier en se gaussant a chaque fois qu'il s'addresse a moi . Cela doit manifestement beacoup le pertuber. C'est presque une obsession chez lui.
    C'est que je trouve marrant est qu'il se gausse de moi la personne mais n'arrive pas critiquer mon travail publié.
    Moi je suis specialiste entre autre en interaction de biomolecules sur les surfaces. J'ai travailé un peu sur l'instrumentation avec R-X au synchroton aussi et l'étude de couche minces.

    Mon dernier travail qui va être publié en novembre ou en decembre porte sur l'auto assemblage de 2 materiau(un synthetique et l'autre naturel) pour l'utilisation dans le diagnostique de phase solide, c'est a dire, j'ai crée un procedé dans le quel les lois physiques font tout le travail sans avoir besoin de techniques compliquées comme la lithographie ou d'equipements couteux.
    L'emulsion de ces deux materiau quand deposées sur un support solide produisent naturelement des nanospheres ( qui peut être d'un materiau synthetique ou naturel) sur une couche nanometrique( qui peut être d'un materiau synthetique ou naturel) le tout sur un support solide.
    En jouant avec les proportions de chaque materiau dans l'emulsion je peux former des spheres hydrophobiques sur couche hydrophilique e le contraire.
    Ces moulages nanometriques peuvent être utilisés pour lier des anti-corps et ensuite pour la détection de protéines liées au maladies immunodeficientes. J'ai aussi pu aussi controler les diametres de ces nanospheres fomées.
    Mon deuxime pas fut l'attachement de proteines du sang sur ces nanospheres et sa detection. Travail pas encore publié parce que je n'ai pas encoreécrit mais ce sera pour bientôt, j'ai de bons resultats.

    http://www.imc2010.com.br/program.htm
    Presentation O22.
    Je ne vais pas parler des autres deux parce que ce sera long. et je crois pas dans le sujet du blog.

  • Et voilà, on en oublie l'Iran, la Chine, l'Arabie, l'Egypte... tout. Tout pour Chavez : c'est vraiment symptomatique.

    Pour le Venezuela, à mon humble avis, tu es troublée par le double-jeu de certains. Ne t'y trompent pas : il y a ceux qui veulent le "progrès pour tous" (ou "le plus grand nombre" pour les plus réalistes) et il y a ceux qui souhaitent que les choses restent comme elles sont).

    Chavez ne fait pas partie de la 2nde catégorie...

    "Quinze convocations aux urnes depuis décembre 1998 se soldent par 14 victoires de Hugo Chavez ou de ses partisans."
    http://www.latinreporters.com/venezuelapol16022009.html


    Tu affirmes qu'il n'y a pas de liberté de la presse au Venezuela ? C'est faux aussi. Il suffit de se rendre sur la toile, ou de capter des images de la TV vénézuélienne pour se rendre compte que c'est faux... Environ 2/3 des média sont anti-chavez !

    Tu écris aussi : "C'est pas le cas de la Colombie: Je ne me souviens pas qu'ils ont une loi avec re-election ilimité ou une loi interdisant la liberté de presse."
    FAUX !! Archi-taux ! Uribe a bien essayé - mais il a été obligé de placer son dauphin à sa place. Les journalistes assassinés sont légion en Colombie... Les enfants aussi.
    http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=9542



    Plus sérieusement, je te répète que le critère de la limitation du nombre de mandats n'est pas un indice de démocratibilité. Ce serait trop facile ; de plus bien trop d'Etats à l'heure actuelle devraient être considérés comme "Etat-voyou"... tss tss tsss

  • Adriana,
    C'est très impressionnant. Et surement stimulant et passionnant.

    A part ça, dans la série des régimes très douteux, n'oublions pas la Russie. Ils nous ont sauvé des nazis, mais il y a un moment où il y a prescription pour l'indulgence.

  • La Fed ne veut pas "susciter l'inflation"
    AFP
    06/11/2010 | Mise à jour : 16:31
    Le président de la banque centrale des Etats-Unis (Fed), Ben Bernanke, a rejeté samedi l'idée que la Fed cherche à susciter l'inflation. "Je rejette toute idée selon laquelle nous sommes en train de tenter de relever l'inflation à un niveau soi-disant normal"

    Qu'en pense Rachida?

  • C'est bizarre Denis, j'ai eu l'impression de t'avoir répondu hier mais mon mensage n'est pas sorti. Donc, voyons

    >>Tu affirmes qu'il n'y a pas de liberté de la presse au Venezuela ? C'est faux aussi. Il suffit de se rendre sur la toile, ou de capter des images de la TV vénézuélienne pour se rendre compte que c'est faux... Environ 2/3 des média sont anti-chavez !

    C'est pas ce tableau que les reporters sans frontière peignent sur la situation de la presse au Venezuela:
    Selon leur indicateur et rapport, la situation a beacoup dégradée:
    placement dans le ranking en 2010: 133eme de 175 places
    en 2003 le pays était au 77eme de 175 places

    http://en.rsf.org/report-venezuela,195.html


    >>il y a ceux qui veulent le "progrès pour tous" (ou "le plus grand nombre" pour les plus réalistes).
    Permet moi de te pas croire, ceux qui veulent le progrès pour tous, ne réalisent pas l'oeuvre économique suivante:
    Le PIB est négatif depuis deux années , inflation 30% , une stagflation est annoncé. Et pourtant, le pays est producteur en pétrole.
    Le rapport est accablante, même
    j'ai collé les points forts suivants:
    Interventionnisme étatique et corruption affectent la confiance du secteur privé et contrecarrent la diversification de l’économie
    Gestion opaque et discrétionnaire des revenus pétroliers


    http://www.coface.fr/CofacePortal/FR_fr_FR/pages/home/os/risks_home/risques_pays/fiche//Venezuela?nodeUid=571951
    http://www.interex.fr/fr/fiches-pays/venezuela/indicateurs-economiques

  • "C'est bizarre Denis, j'ai eu l'impression de t'avoir répondu hier mais mon mensage n'est pas sorti."

    Je ne sais pas. Je n'ai rien lu. Mais sur le dernier commentaire, je trouve que tu charges trop la barque vénézuélienne. Depuis le début, je répète que le Chavez est autant un dictateur que de nombreux autres dirigeants. C'est-à-dire que ce n'est pas un dirigeant totalitaire et qu'il n'est pas plus autoritaire que de nombreux autres dirigeants (jamais embêtés).

    Le bilan économique est trop brutal. Certes tous les dysfonctionnements que tu as cités existent. Mais 30% d'inflation, ça me semble trop exagéré. Un PIB négatif ça n'existe pas : même le Bangladesh a un PIB positif.
    http://laminutedeses.over-blog.com/article-34962580.html
    Je ne t'attaque pas, ce n'est pas grave et je devine ce que tu voulais exprimer sur son bilan économique. Tu voulais dire que le PIB avait diminué par rapport à celui des années précédentes ? Ou tu voulais parler de la balance commerciale ou du déficit de l'Etat (quand le budget n'est pas à l'équilibre et qu'il y a plus de dépenses que de recettes) ???

    De toute façon, ce que tu exposes est réel. Mais je le rappelle : quelle nation du monde n'est pas ou n'a pas été dans la même situation (point de vue liberté de la presse - Chavez, à ma connaissance, n'est pas propriétaire de média privés contrairement à un certain Berlusconi, ou le président du Chili ou les amis influents du nôtre). Donc, presque partout sur terre, une liberté de la presse diminuée, des média censurés (quelle que soit la manière de les censurer).
    Elles sont bien les ONG (RSF et tout) mais il ne faut pas croire à tout ce qu'elles disent.
    Corruption : ça existe au Venezuela mais ce n'est pas le cas le plus préoccupant dans le monde...

    Niveau budgétaire... NO COMMENT !

    Un article suffisamment objectif de la presse française classique : http://www.lejdd.fr/International/Ameriques/Actualite/Chavez-et-la-guerre-mediatique-123253/
    => 34 non reconduites de licence sur quelques 656 stations TV et radio ; du coup, quelques centaines de manifestants dans les rues contre des dizaines de milliers il y a quelques années en faveur de Chavez : wow !

    Un autre article de la presse française dissidente :
    De toutes les accusations contre le gouvernement d’Hugo Chàvez, la plus absurde est l’affirmation que la presse est muselée ou que la liberté d’expression est menacée au Vénézuela [5].
    http://www.acrimed.org/article1899.html

    Un autre article d'une certaine presse française totalement subversive ;)
    http://www.voltairenet.org/article144922.html


    Et personne ne mentionne jamais toutes les grandes avancées démocratiques, sociales, économiques, les nombreuses lois en faveur des indigènes et j'en oublie.

    Tu ne penses pas, tout comme moi, qu'il y a un problème de désinformation. Hugo Chavez ne plaît pas aux autres dirigeants vénézuéliens et du monde entier (non pas parce qu'il serait plus dictateur qu'un autre, mais parce qu'il est dissident). Par contre, ça ne veut pas dire que j'aime ses longs discours hebdomadaires, que j'approuve toutes ses décisions, que je l'idolâtre en cachette à la tombée de la nuit. Je suis juste viscéralement contre tous ces phénomènes de "2poids2mesures".

  • Denis,
    Je t'ai répondu, mais cela n'a pas passé encore une fois. Mince!
    Voilà en resumé:

    1. Je suis étonné que tu dises que reporters sans frontières n'est pas crédible.

    Ils ont quand même des critères fixés et ils ont appliqué sur tout les pays pour faire la comparaison. Et sur 2003-2010 , la situation s'est dégradée au Vénézuela.
    C'est vrai que cela ne t'arrange pas, mais discréditer les reporters sans frontière!
    Jusqu'à ce que tu me prouves le contraire, ils sont une source très crédible.

    2. Tu dis: >>(point de vue liberté de la presse - Chavez, à ma connaissance, n'est pas propriétaire de média privés contrairement à un certain Berlusconi, ou le président du Chili ou les amis influents du nôtre). Donc, presque partout sur terre, une liberté de la presse diminuée, des média censurés (quelle que soit la manière de les censurer).
    Donc, la presse française n'est pas crédible juste seulement quand elle sort un article que
    t'arrange:
    >>Un article suffisamment objectif de la presse française classique :

    L'inflation au Vénézuela est environ 30% meme les organismes gouvernamentaux prédit un taux de 27%. Et cela , j'ai pu recouper sur plusieurs sites internet de finances et agences de classement économique des pays.
    J'ai fait une liste , mais mon mensage premier a disparu.
    donc: je te laisse ces sites:

    http://www.theaustralian.com.au/business/news/hugo-chavez-moves-to-diversify-sale-of-venezuelan-oil-away-from-us-refineries/story-e6frg90x-1225855441105

    http://news.xinhuanet.com/english/2010-01/08/content_12776131.htm

    http://www.usatoday.com/money/world/2010-05-08-venezuela-inflation_N.htm

    >>With these figures, Venezuela had the highest inflation rate in Latin America. In Argentina, the yearly inflation rate was 15 percent, in Uruguay 5.9 percent, in Bolivia 4.5 percent, in Brazil4.5 percent, in Costa Rica 4.05 percent, in Peru 2.2 percent and in Colombia 2 percent.

    The Venezuelan government has said that the country's inflation rate will be between 20 percent to 22 percent this year. But other local experts predict that the inflation rate in 2010 will be more than 35 percent.

    Il suffit d'avoir élections pas pour être une democracie. C'est une condition necessaire mais pas suffisante.
    Il y a un ensemble de facteurs qui doivent etre presents: liberté de presse, alternance de pouvoir, institutons fortes ( juridiques, legislatives) et fiables.
    Les contrats sont mantenus et respectés dans une démocracie.Les règles de jeu ne changent pas du jour au lendemain. Et cela n'arrive pas au Vénézuela, le symptome les plus évident est le fait que les investisseurs soit fuient le pays soit l'évitent.

    Le PIB négatif signifie qu'il a décru quand comparé au PIB anterieur sur une periode. Donc, cela démontre si le pays est un croissance au pas. Ces donnés se trouvent dans un site de entrepreneurs que j'ai cité.

    Pour finir,
    Comme j'ai deja affirmé. Une démocracie a besoin de plusieurs facteur pour en être une. Et l'un de ces facteurs est alternace de pouvoir. A propos, Le président Chilien a par coincidence donné un entretien cette semaine dont le titre est: L'alternance de pouvoir est vitale.
    http://veja.abril.com.br/noticia/internacional/alternancia-de-poder-e-vital

    Son pays ainsi que presque toute les pays d'Amerique latine battent des records de croissance du type chinois.
    Les seuls pays avec des problèmes économiques comme par hazard: Le Vénézuela et L'Argentine.
    Le fait est que ce sont des liders populistes (caudilhos) dont on a plus besoin qui se servent de l'ignorance. C'est une teigne et le resultats sont catastrophiques pour le peuple.
    Je prefère de loin les positions du president chilien. Son pays est un modèle de croissance et possède le IDH plus haut de toute l'Amerique Latine. Tout ces succes demontrent qu'ils sont dans la bonne voie.

  • Ben, l'Argentine est sortie d'une grosse crise depuis 2001 (enfin elle en est même sortie un plus tard). Et quiqui qui l'avait plongé dans cette crise ?? Les conservateurs, ou les néo-con(servateurs).

    Après quelques commentaires de plus, je sens que je vais vite "lâcher l'affaire" parce que je connais trop bien ce genre de débat. Moi je reste globalement sur ma position de toute façon, et ceux qui veulent croire le contraire le font. Ma position que j'ai argumentée, que j'ai confrontée à d'autres exemples significatifs, est simple : Venezuela pas dictature. Chili, Colombie non plus... Après, il y a une dérive vers l'autoritarisme plus ou moins marquée selon les pays. Mais c'est vérifiable dans tous les pays (presque tous les pays) du monde en ce moment...
    Exemples de dictatures : Corée du Nord, Arabie Saoudite, Iran, certains pays d'Afrique, Cuba et... heu... Peut-être le Honduras depuis peu ;D
    Il n'y en a pas beaucoup d'autres.

    Pour le point économie, énormément d'économies nationales ont connu une diminution de leur PIB en 2009 par rapport à 2008 (Japon : -5,20% / Mexique : - 6,54% / Costa Rica : - 1,07% / Paraguay : - 4,55% / Honduras : - 1,54% / Brésil : -0,19 % / Venezuela : - 3,29 / Argentine : + 0,85 / France : - 2,19% / Allemagne : - 4,97% etc...).
    Ces chiffres changent chaque année et la crise de 2007-2008 a sévèrement ralenti toutes les économies nationales. En tout cas beaucoup.
    (source FMI pour l'année 2009 par rapport au PIB de 2008)

    Bon, pour la liberté de la presse, tu peux également croire qui tu veux. Mais si tu as du temps, il faudrait lire attentivement les deux articles d'investigation de Voltaire et Acrimed. Ils sont longs et c'est dur ! Mais tu entends (ouvir) leurs arguments et ensuite tu te fais ta propre opinion à propos de la liberté de la presse au Venezuela et ailleurs dans le monde.

    P.S : RSF... faut pas me faire dire ce que je n'ai pas écrit. Je n'ai pas sous-entendu qu'ils n'étaient pas crédibles. C'est juste une Organisation Non-Gouvernementale et je sais que la plupart d'entre-elles disent parfois (parfois) des sottises. Ce n'est pas grave. Ils ne sont pas toujours objectifs comme n'importe quelle autre personne normale ou média, entreprise, élu, fonctionnaire, scientifique... Les scientifiques aussi sont parfois très subjectifs.
    P.S² : si tu réponds, fais un copier/coller juste avant de poster ton commentaire : ça marche bien ça.

  • Té !! Peuchèr, j'avais oublié les avocats à cette longue liste (pis les notaires aussi... Les huissiers...)
    "Ils ne sont pas toujours objectifs comme n'importe quelle autre personne normale ou média, entreprise, élu, fonctionnaire, scientifique..."

  • Denis,

    Je crains que tu ne sois pas influencé par tes positions ideologiques. Tu crains d'accepter que le Vénézuela glisse dans une dictature. Il n'y a pas d'alternance de pouvoir la-bas et meme il en aura plus depuis la manipulation de élections a vie.

    Il a quelques mois après l'intervention d'un contradicteur qui disait ceci:

    >>Pour information, la Colombie est le seul pays d'amérique du sud et centrale a être une vraie démocratie depuis 200 ans, aucun coup d'état et les élections ont toujours été menés à peu près normalement.

    Alors petit journaliste qui connait pas la région, devrait savoir que le Vénézuela et la Bolivie glisse petit à petit vers une dictature d'extrême gauche qui abrite justement les farc et les réseaux de passage de la drogue (Equateur et Venezuela). Le pays est en croissance depuis l'arrivée d'Uribe, les investissements étrangers explosent, allez faire un tour dans les états et vous serez étonné du développement de certaines régions.

    Dans ton intervention tu laissais sous-entendre que la Colombie n'était pas en démocracie et meme la France. Donc, par consequence , le Vénézela et Bolivie n'étaient pas des pays qui glissaientt dans la dictature.

    >>Affirmer que la Colombie est une "vraie démocratie" depuis 200 ans, c'est un peu facile. La France de 1799 à 1870 était-elle une démocratie ? Non ! Pourtant, il y avait bien sûr des élections. De même pour l'Espagne de Franco, le Portugal sous Salazar (justice, élections et simulacres de démocratie en somme).

    et plus loin,
    >>Bien sûr, Alvaro Uribe a été élu deux fois d'une manière "à peu près" démocratique comme vous le dites si bien.

    Donc, nous sommes en accord si on prend en consideration tes propos `a l'époque.

    Il suffit pas d'avoir que des élections. Il a un ensemble de facteurs qui doivent être pris en compte.

    Dis moi quelle est la diference entre ces gouvernements avec simulacre d'élections et simulacre de démocracie et le Vénézuela où Chavez a manipulé et obtenu la possibilite des re-elections a vie?
    re-election a vie , n'est pas un glissement dangereux vers la dictadure?
    voyons ou tu crois que les prochaines elections au Vénézuela on vera une alternance de pouvoir?

    >>faut pas me faire dire ce que je n'ai pas écrit. Je n'ai pas sous-entendu qu'ils n'étaient pas crédibles.

    Donc, ils sont crédibles.
    S'ls sont crédibles , ils affirment justement de contraire de ce que tu dis.

  • "Donc, ils sont crédibles.
    S'ls sont crédibles , ils affirment justement de contraire de ce que tu dis."

    Mais oui ils sont suffisamment crédibles pour percevoir des fonds d'argent et être assez bien organisés. Mais pour le Venezuela, ils se trompent tout comme l'intelligentsia internationale.

    Ou du moins, s'ils ne se trompent pas totalement et sur tout, ils sont aveuglés. Tu sais, RSF fait les mêmes critiques à propos de la Colombie (ils attaquent les mêmes atteintes à la liberté de la presse, les crimes commis par l'armée ou les paramilitaires, et ils publient tout ça). Mais après ils n'en font pas la même publicité qu'avec le dérangeant voisin vénézuélien. Bizarre... Là, ils deviennent indulgents... Bizarre, bizarre

    Ce n'est pas que ça, mais tout est tellement bizarre que je ne peux pas les croire béatement et ne rien penser qui aille à l'encontre.
    Si on transpose ce petit débat au conflit israélo-palestinien par exemple, personne n'aurait le droit de dire quelque chose qui serait contraire à ce que disent les média, grands dirigeants du monde etc... Non, non, non !

    "Chavez a manipulé et obtenu la possibilite des re-elections a vie?" => Hein ? Où as-tu eu cette information ?
    "re-election a vie , n'est pas un glissement dangereux vers la dictadure? " => ben non ! Si Alvaro Uribe avait obtenu du peuple qu'il accepte la même modification de la Constitution colombienne et qu'il avait été réélu, je n'aurais toujours pas classé la Colombie dans les régimes dictatoriaux.

    Moi je n'ai pas dit que c'était une démocratie parfaite le Venezuela. C'est juste à peu près le même régime constitutionnel que ses voisins, le même type de dirigeants (sauf qu'il est à l'opposé politiquement) et les mêmes méthodes. Donc on traite tout ce petit monde de la même façon et on ne cède pas à la folie véhiculée par certains (que ce soit des narco-trafiquants colombiens, de riches propriétaires chiliens ou de méchants cocomunistes vénézuéliens ou boliviens).

    Tu vois, le problème est là : Chavez c'est un socialiste politiquement (un vrai de vrai point de vue idéologique) donc c'est un méchant.
    Uribe ? Mais il n'est pas communiste ou socialiste lui !?! Donc ça va : il a le droit de porter atteinte à la liberté de la presse, il a le droit d'envoyer se faire mettre des juges (répressifs ou constitutionnels), il a le droit de... (on va passer sur les crimes les plus dégueulasses)

    En Amérique latine, ce sont les dictatures d'extrême droite et les régimes électoraux faussés qui ont fait terriblement de ravages. Moi je suis plutôt content que après plus de 50 de dictatures un peu partout sur ce continent ou de régimes autoritaires corrompus, il y ait quelques pays qui connaissent enfin "l'alternance".

    Le Brésil est l'exemple le plus magnifique et malgré les critiques à l'encontre de Lula et bientôt de la bien belle Dilma, tu verras que les historiens retiendront leurs mandats comme ayant insufflé un renouveau démocratique et un bien-être accru pour beaucoup de citoyens.

    Bolivie : je ne pense pas que ce soit un dictateur lui...

    Venezuela : on verra bien... Tu as suivi les dernières élections législatives ? C'était un beau duel ; la Colombie ne peut pas en dire autant.

    On pourrait considérer que Venezuela et Colombie (et d'autres bien sûr en Amérique latine et ailleurs) ne sont pas des dictatures mais des régimes démocratiques faussés.

  • Une dernière observation: Tu as analisé pour une periode de crise internationale. Donc, c'est normale qu'il a un ralentissement partout. Mais, remarque que tandis que Le Brésil a eu un ralentissement , il a été beacoup plus petit comparé au Vénézuela. Cela signifie que l'économie du Vénézuela presente des problèmes et difficultés donc beacoup plus sensible en cas de crise finacière.
    Maintenant, que tous les pays ont recommencé a croître, il y a que le Vénézuela que fait une décrossance. Ça ce sont les faits. Il n'y a aucune ideologie la dedans.
    C'est clair que la politique economique de Chavéz ou plutôt son manque de politique est le seul responsable. Et ce type veut se perpertuer au pouvoir.

    Selon le CEPAL ( Commission économique pour l'Amerique Latine et Caribe) dans son rapport 2009-2010

    Les taux de croissance des pays d'amerique Latine pour 2010:
    http://www.redlat.net/notdet.php?ID=10

    Brésil- 7,6% , Uruguai et Paraguai 7% , Argentine, 6,8% et Peru avec 6,7%
    Ensuite,
    República Dominicana (6%), Panamá (5%), Bolívia (4,5%), Chile (4,3%), México (4,1%), Colômbia (3,7%), Equador e Honduras (2,5%) e Nicarágua e Guatemala, 2%.
    Les deux pays avec un taux négatif:
    Vénézuela - 3% et Haiti -8,5%

  • Je pense que Chavez a fait une erreur en voulant modifier à tout prix la Constitution. Il aurait dû former un petit jeune et laisser la place (ce qu'a fait Uribe après avoir été battu lors d'un référendum pour le même sujet (on verra ce qui lui arrivera à Uribe après que la justice se sera occupée de son cas - ou de celui de son cousin lol)).

    Enfin, pour conclure à propos de l'alternance, là aussi je trouve que le débat est trop asphyxié par les néo-cons(ervateurs).
    L'amendement américain concernait les citoyens des Etats-Unis. Il n'y a aucune raison de vouloir forcer le peuple à ne pas choisir plusieurs fois de suite le même candidat... Je ne comprends pas. Surtout, je ne peux pas accepter qu'on affirme que cela est compatible avec... justement : démocratie.

    Dans tous les régimes parlementaires que je connais (Allemagne, Espagne, Italie (tiens le revoilà le Berlusconi), Portugal, RU, Suède etc. etc.) le chef du gouvernement peut-être réélu "à vie". Ça ne choque personne. Pourtant ce sont les chefs du gouvernement qui ont la totalité du pouvoir dans tous ces régimes européens.

    Pour conclure, bien sûr que l'alternance est bénéfique. À la rigueur, comme tu le dis toi-même, on peut considérer que l'interdiction de se représenter plus de deux fois est un des critères démocratiques. c'est "UN DES"... Mais ce n'est pas une condition nécessaire et certainement pas une condition suffisante.

    C'est un ensemble beaucoup plus vaste de conditions qui détermine le caractère démocratique d'un régime. C'est le consensualisme qui est fondamentalement démocratique. Je pense même que c'est LA condition nécessaire et suffisante.

    Par exemple, des alternances de couleurs politiques comme aux EU servent à quoi ? Ils n'ont le choix qu'entre un parti de droite dure et un parti de droite libérale... Et même si les politiques mises en place sont tout de même un peu différentes, lorsque les opposants arrivent au pouvoir, ils changent ce qui a été fait par la précédente majorité, et ainsi de suite...
    Pareil en France, au RU. Ce n'est pas un signe de bonne santé démocratique.

    Mais c'est différent en Allemagne, en Autriche, en Suède, Finlande, Norvège, Danemark, Suisse : consensualisme.

    Après pour les conditions, c'est un sacré travail. On peut les lister.
    Sont des conditions nécessaires :
    - la tenue d'élections libres et pluralistes ;
    - la liberté de la presse ;
    - le type de scrutin : le scrutin majoritaire [France, EU, RU, au Venezuela en partie majoritaire (60%) et un peu proportionnel (40%) et d'autres pays que je ne connais pas par coeur] étant beaucoup moins démocratique que le scrutin proportionnel [Allemagne à 50%, Autriche, Belgique, Espagne, Finlande, Norvège, Portugal, Suède, Suisse...]

    Est une condition nécessaire et suffisante la culture politico-juridique du consensualisme.

  • Denis,
    Je t'aime bien tu sais!
    Tu est l'un des rares contradicteurs ( et la , je ne suis pas incluse, parce que je suis une enquiquineuse) qui savent débatre sans s'exasperer et meme si tu n'est pas d'accord, tu es capable de voir dans les arguments d'autrui ceux qui tu trouves valables et le dire honnetement.
    Bravo !
    C'est vrai que sur ce dossier nous avons de differends mais ton dernier mensage touche a plusieurs points de vue qui nous avons en commun.
    C'est un plasir de debatre avec quelq'un d'aussi rafiné dans le comportement d'échanges que toi.
    C'est vrai que tu as fait ton école avec notre JEAN, donc en quelque sorte tu est un posdoc et un Saint Denis. hehehe

  • Ben et alors ?
    Toi tu ne mentionnes que l'économie du Venezuela pour 2010.

    Si tu veux on fait un bilan de 1998-2010. Les progrès économiques au Venezuela. L'extension de la protection sociale, la réduction de la pauvreté, la prise en compte des minorités ethniques. Tout cela est vrai aussi.

    Plus sérieusement, la récession au Venezuela est principalement due à la baisse des prix du pétrole. Le Venezuela ayant nationalisé toutes les compagnies pétrolières étrangères (c'est presque que pour ça qu'ils ne l'aiment pas), il vit en grande partie sur la vente de pétrole.


    Un billet pro-chavez :
    "Ces réformes ont eu un effet bénéfique sur l’économie vénézuelienne, qui présente 19 trimestres consécutifs de croissance à une moyenne de 11, 2%."
    http://www.alterinter.org/article2996.html

    Un billet anti-chavez :
    http://archives.contrepoints.org/Venezuela-Bilan-de-la-politique.html

    ...

    À toi de déterminer qui fait de l'idéologie sans avoir l'air d'en faire, et qui porte un jugement objectif sur une nation comme beaucoup d'autres dont le peuple est encore et a toujours été pauvre malgré d'immenses richesses.

  • Merci !

    Igualmente :)

    Rhâa : JEAN ! Qu'est-ce qu'il était énervant lui. Enfin il y a eu traczir aussi...

    "posdoc" ???

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu