Avertir le modérateur

Fin de l’hyper-présidence, début de la cohabitation

affiche.jpgSarko à la ramasse n’a pas pu se débarrasser de Fillon. Ce soir, c’étaient les sourires, mais dès demain commencera la lutte, et elle sera à couteaux tirés. Pour la Droite comme pour la Gauche, la présidentielle de 2012 semble trop forte pour eux : ils ont perdu prise.  

Si Sarko avait nommé l’amusant Borloo, Fillon devenait à l’instant un candidat à la succession, comme Pompidou remercié par de Gaulle. Et là, Sarko ne contrôlait plus rien, notamment car les parlementaires ne souhaitent pas être ministres, mais seulement réélus.

Aussi, Sarko s’est résolu à garder Fillon, ce qui est une cruelle défaite car tout le psychodrame entretenu depuis 6 mois était justement fait pour éreinter Fillon. Pour la première fois de la V° République, un premier ministre s’impose face au président de la République.

Sarko rêvait d’un premier ministre en pâte à modeler, ou en éponge. C'est raté, et il se trouve obligé de donner les clés de l’UMP à Copé, son ennemi intime, car il espère que cet ambitieux, persuadé de son destin présidentiel, pourra contrecarrer Fillon.

Que va faire Fillon ? Rien, comme depuis trois ans, à part ses discours alambiqués de chèvre pleurnicharde sur les malheurs de la France. Pourquoi changerait-il une méthode qui a assuré son succès ? Il va laisser Sarko se péter les adducteurs entre les œillades à l’extrême-droite, genre discours de Grenoble, et les déclarations à la Chavez sur la taxation de la spéculation financière.

Et la Gauche ? Des nouilles trop cuites ! Ils ont une chance comme jamais de récupérer, par terre, le pouvoir et ils sont là comme des cornichons au bord de la piste de danse, incapables de se lancer, parce que la danseuse est trop belle pour eux.

Grâce à l’avachi Montebourg, le candidat sera désigné par des électeurs à un euro, et à six mois de l’échéance... Alors qu’il faudrait rafler la mise maintenant, et pousser, par une mêlée glorieuse, pendant 18 mois. Gagner le pays, ça passe par les tripes, Nom de Dieu ! Or, Martine en est à engager des manœuvres de bassecour avec l’impayable Hamon pour dégouter DSK, lequel parle de la France avec son épouse, mais bien sûr ne lâchera pas un mois de FMI… et ce pendant qu’Hollande nous raconte son régime et ses amours dans Gala.

Le meilleur espoir de la Droite reste la Gauche, et ça, c’en est à chialer.

18-Bleu.jpg
2012 approche : les dirigeants politiques assument comme des chefs

Commentaires

  • Oui mais d'abord il faudrait que le PS soit différent de l'UMP. Et je les ai longtemps soutenu les socialistes...

    Mais maintenant je sais qu'ils sont du même chaudron. Il faut discuter avec les militants de base du PS: c'est toujours l'ancien régime au PS, il y a les stars d'un côté et les colleurs d'affiches de l'autre, non mais.

    Surtout si c'est DSK, on ne verra pas de différence avec Sarko.

  • Damoiselles et damoiseaux, le conclave royale à commencer. Les bouffons du Roi ont toutes leurs chances, le premier d'entre eux croyant en la sainte continuité...

  • on peut se demander en effet si le PS mérite d'exister; il évoque assez bien la métaphore du radis que l'on appliquait aux radsocs de la IIIème république : rouge à l'extérieur, blanc à l'intérieur, et toujours près de l'assiette au beurre. Guy Mollet n'était pas socialiste, la Mitte non plus. La dernière saillie de Hamon sur "l'égalité réelle" est plus qu'inepte, ça fleure le stalinisme de pacotille, ridicule.

  • Fifi ne s'est jamais remis d'avoir perdu sa belle et riche région des Pays de la Loire. Avec cette sorte d'aveuglément qui est la marque des gens de pouvoir, il n'avait pas vu venir. Et s'en est trouvé fort marri.
    Depuis il est passé à un autre registre, une révélation libidinale, un chamboulement affectif : il est devenu masochiste et il en redemande.

    S'il s'imagine pouvoir un seul instant contrôler l'incontrôlable, il xx xx xxx xxxx (auto-censuré).
    L'autre pendant un an va jouer au maître du monde avec son G20, va finir en pantalonnade, et reviendra s'occuper d'une tentative pitoyable de réélection.
    L'aveuglement vous dis-je.

    Sur la "gauche" toujours aussi maladroite, je dirai juste "C'est leur tour, il ne peuvent pas faire pire". Vive les Verts.

  • Il reste heureusement une vraie gauche : au Front de Gauche. Mélenchon président !

  • Pour exister le ps doit être à gauche.

    Ni au centre droit (déjà occupé par les Bayrou et cie) ni au centre gauche (les verts).

  • Sans vergogne, je recopie le commentaire d'un copain :
    "...Et je suis tombé sur cette déclaration de François Fillon le 3 novembre.

    "Je voudrais vous faire une confidence, je voulais être ingénieur. Et toute ma jeunesse j’ai…je n’ose pas raconter tout cela, mais je bricolais avec des tas de machins électroniques et seule une mauvaise rencontre avec un mauvais professeur de mathématiques m’a fait échouer, s’agissant de cette ambition. Je n’ai pas complètement perdu de vue ce but que je poursuivais puisqu’il n’y a pas très longtemps mon fils le plus jeune qui devait avoir six ans allant à l’école à la rentrée, vous savez le maître demande toujours : qu’est-ce que font vos parents ? Et donc mon fils a répondu : « mon Papa, il répare des ordinateurs »."

    La vérité sort de la bouche des enfants, donc plus la peine de chercher : on sait maintenant où sont passé les ordis de Mediapart, du Point et du Monde..."

  • "Guy Mollet n'était pas socialiste, la Mitte non plus. "
    => Ouep, plutôt des radicaux qui ont senti le vent tourner.


    "La dernière saillie de Hamon sur "l'égalité réelle" est plus qu'inepte, ça fleure le stalinisme de pacotille, ridicule."
    =>
    Oh tout de suite... Dès qu'un socialiste affirme réellement son penchant internationaliste, tout le monde lui tombe dessus...


    "radsocs de la IIIème république : rouge à l'extérieur, blanc à l'intérieur, et toujours près de l'assiette au beurre."
    LoooooooL

  • Maître, s'il vous plaît, ne mélangez pas mon Héros Favori (Indiana Jones) avec tous ces rampants, comme on dit dans les films d'aviateurs. (on ne parlera pas d'avion, hein...)

  • .Fillon, un "repris de justesse" (Le Pen)
    AFP
    14/11/2010 | Mise à jour : 13:31Marine Le Pen (FN) a ironisé aujourd'hui sur le futur gouvernement, qui sera notamment constitué du "repris de justesse" François Fillon et du "repris de justice" Alain Juppé, allusion à la condamnation du maire de Bordeaux en 2004 dans une affaire d'emplois fictifs.

    C'est vraiment drôle, c'est meilleur que les commentaires des imittateurs socialistes.

  • Mifa: ils ont ouvert la boite de pandore.

  • Effectivement, Mélenchon président !
    Car il est l'espoir de la France, malgré le fait qu'il a un traitement médiatique très chaotique.

  • Sarko voulait Borloo premier ministre, et il est obligé de prendre Fillon.

    Il a tout fait pour que Borloo reste ministre, et Borloo s'en va.

  • Fillon se méfie de Copé, et le voyait bien sous son autorité, au ministère de l'intérieur. Copé a refusé, et il s'est imposé à la tete de l'UMP. A suivre, Fillon vs Copé, un match dans le match

  • Bob l'éponge "choisit" de ne pas faire partie du nouveau gouvernement lol. Ciao Bordello et bonne route.

  • Mathaf:




    Ah, mais totalement, le PS a très largement remplacé les rad-socs par son maillage du territoire, son implantation sur le terrain. Mais il s'en porte très bien, parce que sa structure le lui permet, ce n'est pas un parti pyramidal et l'une des grandes explications des bisbilles entre le bureau national et les fédérations socialistes du Languedoc-Roussillon. A l'UMP, si Sarkozy est contre un baron, ce dernier se retrouve tricard, au PS, c'est le contraire.

  • Mathaf,
    on peut se demander en effet si le PS mérite d'exister; il évoque assez bien la métaphore du radis que l'on appliquait aux radsocs de la IIIème république : rouge à l'extérieur, blanc à l'intérieur, et toujours près de l'assiette au beurre.




    Ah, mais totalement, le PS a très largement remplacé les rad-socs par son maillage du territoire, son implantation sur le terrain. Mais il s'en porte très bien, parce que sa structure le lui permet, ce n'est pas un parti pyramidal et l'une des grandes explications des bisbilles entre le bureau national et les fédérations socialistes du Languedoc-Roussillon. A l'UMP, si Sarkozy est contre un baron, ce dernier se retrouve tricard, au PS, c'est le contraire.

  • Très drole la métaphore du radis.

  • Mathaf,
    Je t'apprécie, mais tout de même...

    Ta sévérité sur cette pauvre gauche me désole profondément.
    Même si les radis et le beurrier, je la ressortirai, lol.
    Parce que tout de même tout est relatif.
    Tel que ça semble parti avec la fine équipe des meilleurs reconduits, il suffira d'écrire "Gauche" sur les flancs d'un bourricot pour qu'il passe à la prochaine présidentielle.
    Sans compter que les crises sont parties pour creuser bien profond.

    Tiens, dis moi donc qui tu aimes bien en politique...

  • Le tropisme des français est historiquement très centre gauche, radsoc, le coeur à gauche et le portefeuille à droite. Allez faire un parti avec ça ! Pour Yesroll, les hommes politiques que j'aime sont Rocard et Madelin, à toi lol.

  • Ce qui est intéressant est cette volonté, au moins dans le discours chez les militants et dans les actes pour les dirigeants, de la droite française de s'extraire de la morale. Voilà une tendance politique qui vient nous parler sempiternellement des valeurs, qui renvoie quand ça les arrange à la chrétienté donc à une certaine forme de morale, mais qui n'aime pas qu'on "lui fasse la morale".
    En clair, la morale à droite, c'est comme un remaniement pour Sarkozy : quelque chose de cosmétique.

  • D'accord sur le cœur et le portefeuille, euh, Rocard oui, Madelin non, mais je l'ai un peu vu de près à Redon, alors ceci explique surement celà.

    A droite (moquez vous, c'est gratuit) j'aime bien Borloo (un vrai bilan à Valenciennes), c'est un négociateur, et je suis content pour lui qu'il évite cette galère.
    Je trouve que Copé a grossi, et une qui m'a toujours impressionné c'est MF Garaud :
    "Les programmes ne sont jamais que les cimetières futurs des espérances déçues"

  • @Mathaf,

    Ce parti existe depuis 105 ans, là où le moindre groupuscule de droite se sent obligé de changer de nom tous les 15 ans.

  • Yesroll,

    A Redon, il y avait un excellent patissier chinois marié à une française, je me demande s'il est toujours là. Et c'est quoi tes hommes politiques préférés ?

  • @ CB,
    La SFIO a changé de nom en 1969

  • Rocard est très bon, mais trop...
    Madelin est trop impulsif.
    Bayrou ne m'a pas vraiment convaincu sur C politique (aujourd'hui). Mais il est déterminé et cohérent.

    Mon top 5 :
    Jaurès
    Blum
    Clemenceau

    Parmi les vivants :
    Lionel Jospin
    VGE

  • Toute ressemblance avec une réalité est fortuite!

    http://newslibres.com/14/11/2010/la-france-vue-par-des-chinois/

  • On brûle d'impatience... Claude Guéant devait annoncer depuis 3 minutes quel sera le nouveau gouvernement :

    31 minitres (dont le premier)

    PM : F. Fillon
    Ministre d'État, de la Défense et des anciens combattants : A. Juppé
    Garde des Sceaux - ministre de la Justice : Michel Mercier
    Ministre de l'Intérieur : B. Hortefeux (lui, il reste)
    Ministre de l'Éducation nationale et de la jeunesse : L. Chatel
    Ministre de l'écologie : N. Kosciusko-Morizet
    Ministre des Affaires étrangères : M. Aliot-Marie
    Ministre du travail, de l'emploi et de la santé : X. Bertrand
    Ministre de l'économie : C. Lagarde
    Ministre du budget, de la fonction publique et de la réforme de l'État (porte-parole) : F. Baroin
    Ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche : V. Pécresse
    Ministre de l'alimentation, de la pêche etc... : B. Le Maire
    Ministre de la culture et de la communication : F. Mitterrand

    Puis les ministre délégués et secrétaires d'État pêle-mêle (dsl pour les noms écorchés) :
    R. Bachelot ;
    Mauroy ;
    Jouanneau ;
    Reincourt ;
    Richert ;
    Waukiez ;
    N. Morano ;
    M-L Penchard ;
    P. Lellouche ;
    N. Berra ;
    B. Apparu ;
    G. Tron ;
    Monchan ;
    P. Mariani ;
    F. Lefebvre (économie lol) ;
    J. Bougrab (à l'Éducation nationale - jeunesse et vie associative) ;
    Chépaki pour les relations avec le Parlement ;
    ET.... tsiin tsoin... E. Besson "auprès de l'économie" (c'est même pas un secrétaire d'État ça, si ??)

  • Mathaf,

    C'est marrant ce que tu dis sur Redon, je connaissait une jeune fille franco-chinoise délicieuse, Tin-tin, mais il me semble que ses parents tenaient un resto dans une petite rue perpendiculaire à la rue principale.

    Bon politiques de tous temps à droite et à gauche, mon N°1 Edgard Pisani.
    Ensuite, de l'estime, du respect pour Simone Veil.
    Idem pour Rocard.

    Mais tout ça c'est pas jeune. donc de nos jours, Borloo et Séguolène (même pas peur).
    Et Rama Yade bien sur. C'est dire que le paysage est triste.

  • CB,

    Oui 105 ans si l'on veut. La durée, en l'occurence, n'est pas une vertu cardinale. Aujourdhui, c'est un parti qui ne sait pas dire ce qu'il est, ce qu'il croit, ce qu'il veut, et comment. Un genre de pyramide sans tête, et donc inutile.

  • J. Bougrab !??? vive le piston! Pourquoi pas sorel à la ville?!

  • Borloo, ok !

    Mais Royal et Yade... Ah ouais : A pas peur !

  • Yesroll,

    Tu as peut-être raison : le chinois était patissier et sa femme restauratrice. Je l'ai connu grace à une amie singapouréenne du coin, qui était veuve et habitait une bonnetière non loin de Redon. Pas mal tes vieux choix, surtout Pisani ; j"ai eu loccasion de traiter avec son fils, ce qui m'a permis de remporter un gros marché pour ma boîte. Le paysage politique d'aujourdhui est navrant, Rama est un canon de beauté, de surcroît elle a appris le français au Sénégal, donc à l'abri de ne pauvres cons d'instits communistes, mais c'est la reine de la tchatche, complètement superficielle, à renvoyer sous l'arbre à palabres.

  • Avec Rocard, la Gauche n'aurait jamais gagné.

  • 3% avec le PSU

    et au maxi 25% au sein du PS

  • avant les bouquins de constit parlaient de "présidentialisme". Depuis 2007 les nouveaux bouquins de droit constit parlent d'hyperprésidentialisme. J'ai trouvé ce que vont écrire maintenant les auteurs de droit constit: hypersédentarisme.

  • Exact, révoltée

    C'est un gouvernement qui prend pour emblème la prothèse dentaire "innamovible"

    Et je comprends enfin la furie de Sarko cet été contre les roms, ces "nomades". Sarko, c'est un ch'ti pépère, entouré des vieilles barbes du RPR.

  • ouai, et c'est une prothèse dentaire qui pue de la gueule


    bon, on a le michou à la justice.

    pour la jeanette bougrab, c'est une bonne nouvelle: sa sortie de la HALDE va peut être permettre de sauver l'institution

    C'est "courageux" d'avoir ejecté Yade, car elle est pas mal appreciée.

  • Ce gouvernmetn qui à la première occasion (et notamment la loi burqa) va nous faire des tartines sur les droits des femmes en limite à moins d'un tiers la participation au gouvernement.

    Et seule Lagarde a un role important.

    MAM va toruver un Quai d'Orsay en charpie, après le passage de lutin Kouckouch. Elle va là bas faire l'infirmière.

  • Mercier doit tout à sa capacité à se vendre

    Il était devenu ministre en récompense, car il avait largué Bayrou (dont il était le trésorier)

    Et là, il vient cautionner l'idée que les centristes ont encore une place, en profitant du départ de Borloo.

    Quand à Juppé, c'est assez minable. Que va-t-il faire au ministère de la Défense (ou Sarko décide de tout) et en 18 mois. Bon, mais par principe, je ne peux que saluer la réinsertion des personnes condamnées au pénal.

  • l'experience gouvernementale aura permis à Fadela Amera, ex présidente de ni pute ni soumise, d'en finir définitivement avec le "ni ni". Comme quoi le racolage ne mène pas bien loin.

  • Copé va recruter Yade pour faire moderne.

  • je suis peut être naïve, mais j'ai quand même l'impression que michou est moins pire que les autres de la sarkobande, ou du moins qu'il ne va pas continuer le mouvement consistant à solder la justice. Michou à la justice, c'est je pense un moindre mal (mieux qu'un hortefeux par exemple à la justice)

  • oui, oui,... et mieux aussi Mariani

    D'autant pmlus que lui avoir à gérer un grois morceau, avec la réforme de la procédure pénale.

    Ce qui est incoryable, c'est le coté petit calculateur de ce mec. Les seules élections qu'il a faites, c'est son village (Ampuis, dans le pré-Beaujolais) et le canton d'Ampuis. Avec ça, il est devenu président du conseil général, puis sénateur, puis ministre délégué, et maintenant ministre de la Justice.

  • Mariani? mdr!!

    pour michou j' crois que c'est Thizy.

    carlita n'a quant à elle pas encore fait son remaniement, peut être en 2012?

    Villepin va venir nous mettre un peu de peps à droite, on va se marrer! (et ptêtre même borloo)

  • Malheur de moi...

    C'est en effet Thizy, 2 400 habitants, de la Communauté de communes du Pays d'Amplepuis

    Carlita a bien manoeuvré pour sauver le soldat Fredo, c'est la seule explication possible.

    En 18 mois, ni Borloo ni Morin ne peuvent faire de grosses misères à Sarko, car ils l'ont rejoint en 2007, et ils garderont l'image des ministres de Sarko. Alors je ne crois pas qu'il auront le temps de faire un ancrage crédible, et avec quelle prespective ? faire l'appoint de Sarko au 2° tour? Pour obtnir le poste de premier ministre.

    Si Sarko redresse sa cote dans les mois qui viennent, ils sont cuits. Si Sarko continue de dédringoler, ils retrouvent un role, mais leur salut passe par la victoire de Sarko

    Je cois que ça profite plutot à Bayrou, qui est sur la ligne : le centrisme n'a rien à faire avec Sarko.

  • Je confirme c'est Mr le Maire de Thizy bien ancré dans la région. Je connais très bien. Il a fait son bonhomme de chemin..

  • Petite confidence, honorable : il était mon chargé de TD lors de ma licence de droit public (année 81/82).

    Et le prof était... Pierre Jamet, qui est actuellement directeur général des services au conseil général du Rhone (dont Mercier est le président).

    Je dois donc leur etre reconnaissants de m'avoir aidé à poser les bases de la compréhension du droit administratif, et de m'avoir éclairer sur les manips et tractations du "modérandisme lyonnais".

    En attendant, il était temps que Mercier devienne un vrai ministre,... car le Conseil général est à un cheveu de basculer aux prochaines cantonales.

  • exact, mais même si c'est une petite commune, il a été élu (pas le cas de tous ceux qui sont rentrés au gvnmt sous l'ère sarko), et je ne crois pas que l'élection soit un critère pour déterminer le bon ou le mauvais ministre.
    Et à dire vrai ce que j'apprécie c'est qu'il est de droite et ne s'en cache pas (par rapport à un autre type dit de gauche à Lyon, qui se dit de gauche...)

    quant à Bayrou, il est un peu comme les verts en termes de résultats: très très aléatoire, autant il peut cartonner autant il peut se ramasser.

    rien à voir mais pas mal: http://www.liberte-algerie.com/dilem.php?id=2566

  • Et ben moi je vous presente mon ami yaman:

    http://www.youtube.com/watch?v=eOqWa9jAPMk&feature=player_embedded

    il a du telent dans ce qu'il fait lui au moins...

  • Je confirme Tarek. Il a vraiment du talent lui

  • Et pour terminer de Mr Mercier,
    J'crois surtout que c'était un proche de Barre après je crois tout est question de réseau qui a su faire fructifier. Moi je le connais pas perso mais le village mitoyen (le bourg) mon village d'enfance. Dans ces villages le pouvoir se partage entre les différents notables population votante plutôt à droite voir l'extrême droite. Il y a très peu de surprise.. Un peu de Gérard COLLOMB des campagnes un long travail de "labeur"

  • @Sosso-Massai

    Serions nous du même village (le bourg à Jarnioux) ?

    Néanmoins NS...pardon Fillon manque "d'humour" concernant Juppé...Deux solutions: ministre de la Justice ou du logement...

    Quant à Woerth, il retrouvera son siège au parlement... il sera tjrs sous protection...;((

  • À noter :
    Besson est ministre délégué chargé de l'industrie, de l'énergie et de l'économie numérique.

    Mais vous avez remarqué la disparition du thème de "l'identité nationale" ??? (Pour l'instant...)

    On a même une ministre en charge de la "cohésion sociale" :
    Mme Roselyne Bachelot-Narquin, ministre des solidarités et de la cohésion sociale

    http://www.gouvernement.fr/premier-ministre/composition-du-nouveau-gouvernement


    Par contre, Xavier le Gentil Bertrand au ministère du travail, de l'emploi ET de la santé : là ça va faire très mal. Nul doute que des billets viendront commenter les "réformes" de notre système de santé déficitaire, archi-nul et trop cher (et infiltré par les communistes, hein Mathaf).

  • Bonne analyse de Morin, c'est une équipe de campagne. On va se taper 18 mois d'inertie totale et de communication foireuse sur la remarquabkle action du petit nerveux.

  • il est où ce changement babiller depuis six mois par ce gouvernement ?
    et tous ces noms entremêlés... une chatte n'y retrouverait pas ses petits

  • Bref, sans changement, à part le départ de Mr BORLOO que j'aime bien aussi. Lui seul pouvait faire ce virage social, éjecté.
    En ce qui concerne les "repris de justice", je trouve très bonne cette remarque. En effet, pour un lambda, impossible de devenir militaire ou policier avec un casier judiciaire pareil (quoi que le leur doit être déjà d'une viginité absolue !) et surtout pour de tels motifs. Eux, ils rentrent au gouvernement pour diriger le pays.
    En tout cas, la campagne électorale est lancée. Fini les simagrées d'ouverture.

  • Naguima, tu as raison,

    D'un point de vue juridico moral on a :
    un repris de justice donc,
    un condamné pour propos raciste,
    un touriste sexuel jamais poursuivi,
    ...
    Ils ont gardé le traitre.
    Ils ont recruté Lefebvre (inutile).
    Allez, Mercier, on lui laisse pour le moment le bénéfice du doute, sous surveillance.
    Et il y a surtout les trop malins pour s'être fait pincer.
    La bande s'est débarrassé du trop mouillé chez Bettancourt, du nullissime des AE et ils n'ont pas osé Tapie à l'ouverture.

    La seule que je respecte c'est Mme Lagarde. Une vraie pro pleine d'humour ("Remaniement totalement révolutionnaire" a t elle dit).
    Présomptons donc l'innocence et réinsérons ceux qui ont trébuché.

  • C'est un gvt qui ressemble beaucoup plus à Fillon (avec les classiques du RPR) qu'à Sarko (peu de sarkozistes pur sucre).

    On retourne à la substance de Chirac:
    - abandon de "l'identité nationale" (quand on se rappele tout le bazard autour du grand débat national...) pour un ministère de lacohésion nationale
    - fin du mythe de l'écologie à partir du moment ou l'énergie qui ce ministère pour rejoindre Bercy

  • Le coup de pied de l'âne :

    http://www.bakchich.info/Comment-Borloo-a-balance-sa,12400.html

  • Denis75

    Besson n'est pas minitre délégué, c'est un ministre dégueulé, lol. Ministère du travail et de la santé, c'est bizarroïde, le courtier Bertrand va nous vendre des assurances, pour sûr.

  • A mo nsens Sarko garde Fillon pour s'éviter un concurrent en 2012, et FF lui fait le pari des rester un éternel numéro 2. Ensuite Nico place Copé, candidat 2017, à la tête de l'UMP afin de dézinguer la moindre tête qui dépasse à droite.
    Ce gvt est une équipe de campagne pour la réélection du petit nerveux.

  • il ne faudrait pas qu'il deviennent définitifs, ce Sarko et sa bande, ...ils ne sont pas beaux à regarder, ils devraient aller voir ailleurs si nous y sommes... :-)

  • Tu vois Sicotine, le problème, pour gagner, à gauche c'est qu'on tape sur la droite sans pour autant oublier de taper sur la gauche également. On n'a pas de camp. A droite ils sont plus disciplinés. Mon père avec qui je cause souvent politique, n'aime pas Sarko, il ne lui inspire que du mépris, mais comme il me le dit, il représente "son" camp et tous ceux qui sont dans son sillage.
    A gauche on ne sait pas faire ça, électeurs, militants, hommes politiques, on pète trés trés haut au dessus du niveau de notre cul. Trop haut...

  • Oui, mais quand même Fran, il serait difficile de trouver pire que ce que nous avons aujourd'hui, ...le FN je l'ignore.
    Aux dernières élections si j'avais eu à choisir entre Ségolène et Bayrou : dans les deux cas nous avions Strauss-Kahn pour premier ministre... (enfin à mon avis). Bien que Bayrou médicalement me paraissait plus stable que Sarko...
    Pour les Verts, c'est la présence de Cohn Bendit qui me gène, je le trouve impoli et arriviste.

  • Ce remaniement illusoire aura au moins le mérite de faire jaser sur les blogs gauchiste comme celui-ci.

    Les piplettes s'en donnent à coeur joie.......

  • S'il te plaît, mon ami, qui parle des pipelettes se donnant à coeur joie, ne pourrais-tu pas changer ton pseudo ? Ce n'est pas que cela me gêne en tant que musulmane, mais par respect pour toi-même et l'animal aussi, après tout il est innocent, cette pauvre bête.

  • Naguima, je n'ai pas à te dire ce que tu dois faire évidemment, j'ai remarqué que tu écrivais très bien, mais je m'étonne que tu répondes à des trolls, des provocateurs etc... cela n'apporte rien, ...enfin à mon humble avis... :-) ne prends, surtout, pas mal ce que je t'écris...
    Bonne soirée, Naguima.

  • Sicotine à raison, ne répondez pas a d'éventuels contradicteurs, continuez de discuter entre utopiste de gauche, vous serez sûr de toujours vous entendre........

  • Le plus rigolo c'est Ollier qui succède à sa meuf place Vendôme, rho quand même lol !

  • "continuez de discuter entre utopiste de gauche, vous serez sûr de toujours vous entendre........" (Pourceau)

    Si tu savais le nombre de tendances politiques qui sont représentées sur ce blog... lol

  • Oops, j'a trompé ! Ollier ne va pas place Vendôme, mais rue de Varennes. J'ai lu tout ça en diagonale, comme tout le monde. Mais je suis sûr que la matronne du RPR est intervenue pour ce faire.

  • Dieu merci, je ne subis pas encore le sarkosysme! Ca ne vas pas s'aranger avec le temps croyez moi. La politique la plus simple, accessible à ces messieurs dames c'est celle du pire. Il va y avoir de la casse sociale evidente et discrete.
    Les plus fragiles vont y laisser des plumes... Le pourceau il va se faire rotir, double broche moutarde.

  • "La bande s'est débarrassé du trop mouillé chez Bettancourt, du nullissime des AE et ils n'ont pas osé Tapie à l'ouverture." (Yesroll)

    MDR, ptdr !


    "A droite ils sont plus disciplinés. Mon père avec qui je cause souvent politique, n'aime pas Sarko, il ne lui inspire que du mépris, mais comme il me le dit, il représente "son" camp et tous ceux qui sont dans son sillage.
    A gauche on ne sait pas faire ça, électeurs, militants, hommes politiques, on pète trés trés haut au dessus du niveau de notre cul. Trop haut..." (Fran)

    Ouais... Et à force de péter plus haut que son cul, on finit immanquablement par se chier dessus.
    T'as raison ! A gauche, on n'arrive jamais à s'entendre sur un socle commun.

    Il y a un billet d'Autheuil qui reprends ce que tu affirmes à propos du PS et du corollaire de ce triste constat.
    http://www.authueil.org/?2010/11/12/1711-anachronisme-du-ps

  • Hmmmmm moutarde....

    doh !

  • Oups, pas si blanc que ça finalement. Ou alors c'est une dépression médiatique... hum !

    http://fr.news.yahoo.com/4/20101115/tts-france-justice-mercier-ca02f96.html



    P.S : Très forts les Zapping et Petit journal d'aujourd'hui...

  • Je ne crois pas trop à la marge de manœuvre des centristes. Ils vont râler, Oki. Et après ?
    D’abord, ils sont très marqués pro-Sarko, et il ne sera pas facile de se refaire une histoire en un an. Borloo s’apprêtait à être le premier ministre de Sarko, et il en pleure. Aussi, devenir demain le premier opposant, ça va être trop crédible.

    Ensuite, ils sont très divisés. J’ai cru comprendre que les équipes Borloo et Morin ne se causaient pas, et Borloo comme Morin ont fait comprendre qu’ils se voyaient bien, tous deux candidats.

    Après, s’ils se présentent, ce n’est pas pour faire battre Sarko. Car ces centristes sont viscéralement de droite. Si Sarko leur offre d’emblée le poste de premier Premier ministre du second quinquennat, une série de ministères, des postes qui se la pète, et un groupe à l’assemblée, garderont-ils les mêmes ambitions ? Je lis qu’hier Jego a essayé de négocier pour Borloo, en plus des ministères promis, l’investiture pour la mairie de Paris en 2014…

    Et puis, surtout s’ils ont divisés, ils peuvent faire moins que Bayrou qui défend les mêmes valeurs mais ne s’est pas compromis.

    Sarko ne veut pas d’une candidature centriste, car il redoute un processus genre Jospin 2002, où il ya avait une diversité à Gauche, genre « ratisser marge » et du coup Jospin n’était pas au deuxième tour. Il sera au second tour, mais en tant que président sortant, s’il est à égalité avec le PS et avec le FN à plus de 15, ça devient compliqué.

    Bon, à ce jour, je crois que la rébellion centriste n’ira pas loin.

  • Assez hallucinant d'assister à ces joutes politiques alors que les temps sont dures pour certains citoyens. Je sais pas combien coute un remaniement mais je pense pas que l'état fasse des économies avec ce type de stratégie. Par contre en ce moment les commentaires médiatiques et ici sur les stratégies des uns et des autres dans ce gouvernement offrent un spectacle plutôt pitoyable du politique. Les rangs des abstentionnistes risquent de grossir..

  • Ces 18 mois seront un peu une course sur le temps..


    Raymond Devos - Où courent-ils?
    http://www.youtube.com/watch?v=huU_n2_OreA

  • Le centrisme n'est pas de gauche, et n'a jamais fait recette en France, excepté Jean Lecanuet qui avait mis De Gaulle en ballotage aux présidentielles de 1965. Borloo n'est pas centriste, je ne vois pas pourquoi les media le dédignent comme tel, il retournera dans le vide politique auquel il appartient, et s'il ferme sa gueule ça nous fera des vacances.

  • Il est quand même assez invraisemblable que le PS qui a perdu les présidentielles de 1995, 2002 et 2007 n’ait toujours pas de leader, et ne le désignera qu’après un vote à 1 euro à sept mois du scrutin.

    L’intervention de Martine hier soir, plantée derrière son micro et encadrée de ses deux commissaires politiques Hamon et Désir, était pitoyable.

    Martine a des airs de maitresse d’école qui gave, mais elle est compétente et honnête, et elle devrait s’imposer dans le paysage politique, pour pêu qu'elle en montre l'envie.

    Elle devrait se mettre en campagne comme leader naturel du PS et voir ce que ça donne. Elle est première secrétaire, c’est un titre qui lui suffit. Tournée des fédérations, visites sur le terrain, intervention dans l’actu, déplacements à l’étranger… bref, endosser les habits du premier opposante. On verrait bien si la mayonnaise prend.

    Le programme ? Soyons réaliste : c'est devenu secondaire. Le pays est endetté jusqu’à la gueule, et la marge de manœuvre est millimétrée. Le gouvernement quel qu’il soit en 2012 va patauger dans cette dette.

    Si l’idée de la victoire ne s’enclenche pas, les grands élus des provinces vont rester en retrait, prêts à sacrifier 2012 pour sauver 2014 : ce sera l’année qui verra les municipales, les régionales et la moitié des cantonales. Pour eux ne pas gagner en 2012, c’est éviter à la Gauche de gérer l’inévitable rigueur économique, et ça peut permettre de sauver les places en 2014.

    J’ai l’impression que ça démange Hollande, qui se démène bcp depuis qq temps. D’autant plus que, paradoxe, il est l’un des plus libres vis-à-vis du PS. Ségo repart aussi de l’avant, et elle a avec elle bcp d’électeurs de Gauche qui ne peuvent pas piffrer le PS, ce qui fait d’importantes réserves de voix pour les primaires à 1 euro.

    Imaginez dans un an, les leaders du PS dans une grande campagne interne, surenchères et discrédit à la clé… exposant joyeusement leurs divisions et se traitant mutuellement d’incompétents.

    Sarko n'est pas encore battu, et les sondages ne sont pas les élections

  • "Ce remaniement est un virage à 360°"phrase pleine de sens de Christine Lagarde..

  • En matière de girouette elle se pose là, effectivement.
    A quoi sert-elle au juste ? Puisque le pilotage budgétaire s'orchestre à Bercy.

  • Hier matin tombé sur DSK à France Inter entretenir le bon peuple qu'il est de gauche, arguments rationnels à l'appui.
    Je n'étais pas bien réveillé, alors je doute encore (qu'il soit de gauche), mais bon.

    Si ce n'était pas une annonce de candidature, c'était quoi ?

  • un virage à 360 °, c'est un double tête à queue, attention à l'inflation. lol

  • Spécial anti Sarko primaires ou l'humour selon de Villepin :
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Ja2_oeAMQp4&gl=FR

  • attention à l'inflation.

    Faut faire l'ENM pour cela...

  • DDV a été excellent chez Ruquier...D'ailleurs je recommande à NS de lire son livre.;)

  • Ce n'est plus la peine de critiquer le gvt si les ministres s'en chargent

    Christine Lagarde sur France-Info. "On est revenu à l'impératif de la solidité, du professionnalisme. Il n'y a pas de place pour l'improvisation".

    Les sortants vont apprécier !

  • Le programme ? Soyons réaliste


    convention égalité PS...un vrai "régal"

    http://www.parti-socialiste.fr/static/9040/convention-egalite-reelle-le-texte-soumis-aux-militants-par-le-conseil-national-64873.pdf?issuusl=ignore

    en effet, NS n'est pas encore battu.

  • Hilarant, le texte sur l'égalité réelle : ce sont les mêmes socialo-communistes qui ont démantibulé l'education nationale depuis la libération qui font des propositions sur l'école.
    Ils ne donnent pas l'impression d'être très motivés sur 2012, peu empressés de ramasser un bâton merdeux. Le seul qui ait l'air sérieux c'est Hollande ; c'est un homme intelligent, mesuré, et respectueux, mais a-t-il une colonne vertébrale ?

  • Ah mais si si (impératrice), je veux qu'il est carbonisé.

    Et à gauche le concept "d'égalité réelle" sauf erreur de ma part, est au départ un concept fondateur du projet soc dem de DSK, avec la redistribution de richesses et la régulation mesurée de l'économie.
    Maintenant de la nomenclature au contenu des concepts et de leur substance à leur mise en application, il y a la place pour tout et surtout n'importe quoi.

    Mais l'électeur ou même le militant est très friand de promesses qui lui coutent moins cher que de se mettre à réfléchir et à agir par lui même. Et puis c'est comme en cuisine, c'est une fois servi qu'on peut apprécier (ou pas) la qualité du plat.

  • Mon souhait à gauche, c'est un rabibochage du père François et de Sainte Ségolène.
    Je rêve.
    Toujours est il que la peur a changé de camp (demander à EW).

  • Hollande a maigri, s'es taffuté le corps mais aussi l'esprit, il se prépare, ses réseaux sont prêts, ça va batailler sec pour les primaires. Ce type, à gauche, mais pragmatique, me fait un peu penser à Romano Prodi. Il peut faire du bon taf, en tous cas il mérite au moins autant sa chance qu'un certain NS, qui réélu terminerait de nous rogner la viande sur les os.
    Il m'a proposé le ministère de l'éducation, j'ai accepté. Je vous livre mes premières mesures :

    - Retour à l'uniforme, séparation des sexes, au bout de 10 bons points une image de la vierge Marie pour les gars, une de Jésus sur la croix pour les filles. ( Prévoir d'imprimer 100 x plus de Jésus que de Marie ).
    - Ensuite, sport tous les aprés-midi, éducation civique obligatoire, siffloter la marseillaise dès qu'on a 5 minutes, épinards au moins deux fois au menu de la cantine, maniement du famas dès la 5ème.
    - Réseau d'aide aux élèves en difficulté financé par la taxation du capital des sociétés éditrices de livres de classe, teindre en rose les cheveux des parents au bout de 10 retards de leur enfant, lecture de l'oeuvre intégrale de Marguerite Yourcenar pour ceux dont la moyenne générale trimestrielle < 5/20 en français.
    - Appprentissage du chinois dès la maternelle

    Ce n'est qu'un début.

  • Y a t-il a un pilote dans l'avion au PS? Ce texte prévoit un ensemble de mesures dont on ignore le cout total.
    Ce texte à tout de même une ligne marquée très à gauche, une manière d'exclure DSK peut être ?
    AU fianl, tout cela est du verbiage.

  • Pour Eric Woerth, ces jours-ci, c'est pas le top

  • Ouais c'est trop pas cool pour EW, mais qui craint cette bouffonnerie de CJR ?

  • Pour Eric Woerth, ces jours-ci, c'est pas le top



    Mais pour le compte en Banque de sa femme c'est le top

  • Baroin et le "sparadrap marxiste" du PS
    AFP
    Le ministre du Budget François Baroin a fustigé à l'Asssemblée nationale le projet socialiste sur "l'égalité réelle", preuve à ses yeux que le "sparadrap marxiste" collera "indéfiniment" au PS.

    "Vous avez toujours ce bout de sparadrap marxiste qui vous collera et vous collera indéfiniment" a lancé François Baroin aux députés PS, les accusant de "n'avoir retenu aucune leçon de l'Histoire".

    En forme le Baroin.

  • EW, à peine parti que la CJR se précipite...J'attends les réactions de simone Veil....

  • Je vous disais qu'à part Lagarde, personne ne trouvait grâce à mes yeux dans le clan au pouvoir. En regardant de plus près, j'en ai trouvé une autre, c'est la NKM.
    Elle réussi à être une vraie compétence en son domaine (X + spécialisation GREF, je respecte) tout en étant fine politique et assez couillue. Bref, elle a accepté une mission impossible dans un ministère réduit à sa plus simple expression, alors je vais suivre l'affaire de près.

  • Lagarde c'est le "mannekin dans la vitrine ( est toute seule ce soir...)"

  • La Gauche n'est pas au point, et dire qu'elle agace, c'est peu...

    Je crois quand même qu'elle a ses chances, si c'est Martine ou François qui est candidat... contre Sarko.

    Mais si c'est Fillon le candidat, la Gauche est battue, car au final ses critiques sont anti-Sarko, et dessinent peu de choses.

  • Fillon est obsédé, à juste titre, par l'endettement et les déficits publics. C'est le premier homme politique à prendre le problème de face, les autres n'on fait que des déclarations déclaratives. Je crois que Sarko est assez orgueilleux pour laisser tomber s'il pense que c'est mort pour lui. Il rêve d'une after-carrière, à la Clinton ou à la Blair, mais il n'a pas l'envergure.

  • Si Fillon, c'est le premier homme à prendre le problème de la dette publique de face faut se poser la question de l'efficience de son action, comparez déficit 2007 et déficit 2010, le nombre a gagné un chiffre.
    Ce n'est pas parce qu'on navigue en pleine tempête qu'on doit forcément couler.
    Mon sentiment c'est que Fillon est arrivé au max de son potentiel en tant que numéro 2.

    De toutes façons, Copé contribuera à faire élire la gauche en désamorçant toute vélléité à droite de se présenter en 2012 face à Sarko, Copé sera bien mieux dans l'opposition, chef de l'UMP, pour préparer 2017.

  • Pendant les guignolades à la télé, la chasse aux droits sociaux continue.

    Ainsi un fonctionnaire peut désormais être licencié grâce à un décret publié hier, clair comme de l'eau de roche, le gvt Fillon2.
    http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/france/decret-un-fonctionnaire-peut-desormais-etre-licencie-17-11-2010-1117895.php

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu