Avertir le modérateur

  • Guantanamo : Un reniement pour Obama

    Alors que va faire le génial Obama ? Et bien, il va renier ses engagements et signer des décrets de joyeux dictateur. 

    Quelques uns des détenus seront jugés. S’ils ne sont pas exécutés, car ce pays pratique aussi la peine de mort, ils retrouveront Guantanamo à vie. Il n’y aura jamais un centime de voté pour qu’ils soient détenus sur le sol fédéral. Mais il y a tous ceux qui ne seront jamais jugés, car le dossier est vide. Pour le moment, on parle de 48 sur les 175, mais le chiffre sera bien supérieur.

    Comme on ne dispose d’aucune charge, on va les relâcher… Ah, mais jamais de la vie ! Et pourquoi ? Parce que les US les jugent très dangereux. Sans pièce, sans preuve, sans rien : comme ça.

    Obama va donc signer un décret pour permettre la détention à vie de ces personnes, qu’il ne peut renvoyer devant un tribunal car elles seraient innocentées et libérées illico.

    Alors, voilà notre Obama qui commence ses justifications alambiquées : « Créer un équilibre entre notre sécurité et l'assurance que nous sommes fidèles à nos valeurs et à notre Constitution n'est pas aisé. C'est ce que nous devons faire pour des raisons pratiques, pour que le maximum de gens se rappellent ce qui singularise les Etats-Unis : le fait que nous représentons davantage que le pouvoir économique et militaire, que nous avons cet idéal fondamental que nous ne perdons pas de vue, même quand les temps sont difficiles ».

    gitmo460.jpgEh ben mon Barak, quel salmigondis de guimauve… Fidélité à nos valeurs et idéal fondamental… non mais franchement ! Quand tu t’apprêtes, en tant que pouvoir exécutif, à coller en détention à vie sur une terre qui n’est pas à toi, des personnes contre lesquelles tu n’as pas la moindre preuve, et qu’il faut rendre à leurs familles.

    Ton porte-parole, Robert Gibbs, a été plus clair, mais c’était juste pour donner le change devant la presse : « Les Républicains souhaitent-ils écouter le général David Petraeus ? Va-t-on continuer à laisser Al Qaïda utiliser Guantanamo comme un moyen de recrutement ? »

    En réalité, tout est déjà calé.

    Guantanamo ne sera pas fermé, car Barak ne va pas s’allumer les parlementaires sur le sujet.

    Seule une poignée de détenus seront jugés.

    La grande majorité sera placée en détention à vie par décret d’Obama, qui nous ressortira les fadaises sur ses valeurs raplapla, et avec une jolie photo, il prendra trois points dans les sondages.

    Et bien sûr, les US du Bien continueront à faire la leçon au monde du Mal.

    22obama-600.jpg
    22 janvier 2009 : Obama signe le décret de fermeture de Gantanamo
    Un grand moment de vérité...
  • Anorexie : La France condamnée pour traitement inhumain

    Le décès d’Isabelle Caro bouleverse par l’effroyable solitude qui a broyé cette vie si fragile. Terrifiante anorexie… Isabelle Caro avait parlé, et ses mots font partis de ceux qui marquent, fait pour rester. 9782130574170.jpg

     

    Mais comment ne pas faire le rapprochement… Ce décès est annoncé hier, alors quelques jours plus tôt, la France a été condamnée par la Cour européenne des droits de l’homme, pour traitement inhumain et dégradant, ayant privé de soins à une femme anorexique placée en détention (Affaire Raffay Taddei c. France, 21 décembre 2010, no 36435/07).

     

    Les faits

     

    Virginie Raffray Taddei est une française, née en 1962, qui purge différentes peines correctionnelles prononcées entre 1997 et 2007 pour des atteintes aux biens : abus de confiance, falsification de chèques et usage, recel, ou vol. Les problèmes de santé ont été incessants, et graves. La lecture de l’arrêt retrace toutes les étapes de cette prise en charge, les attentes, les expertises…

     

    Virginie est d’abord atteinte de problèmes respiratoires. Pour cela, elle a été hospitalisée à plusieurs reprises et a bénéficié d’un suivi médical régulier.

     

    Concernant l’anorexie, le bilan est accablant. Virginie est passée de 54 kg en juin 2008 à 35 kg en avril 2009, et elle est tombée à 30/31 kg fin 2010. On arrête et on réfléchit : 30 kg. Oki ? Poursuivons.

     

    Hormis une brève prise en charge à l’hôpital pénitentiaire de Fresnes, elle n’a pas fait l’objet de traitement spécifique malgré les recommandations médicales. Dernière décision de justice, le 19 mai 2010 : la chambre de l’application des peines de la cour d’appel de Lyon a confirmé le refus de libération conditionnelle de Virginie le 19 mai 2010. Son emprisonnement se poursuit sous le régime de détention ordinaire et le Gouvernement est venu préciser à la Cour qu’elle bénéficiait d’une prise en charge médicale et psychologique hebdomadaire. Franchement, ils n'ont pas la honte.

     

    Après l’échec de tous ces recours en droit interne, Virginie a pu atteindre la CEDH, et elle vise une violation de l’article 3 de la Convention, qui prohibe les traitements inhumains et dégradants : la privation de soins, passé un certain degré, tombe sous le coup de l’article 3.

     

    Deux questions successives sont posées :

    -          Une détenue souffrant de plusieurs maladies, dont l’anorexie, peut-elle être maintenue en détention ?

    -          Si tel est le cas, la détenue a-t-elle bénéficié de soins appropriés ?

     

    Le maintien en détention

     

    Virginie a demandé à plusieurs reprises à être libérée, mais la loi française pose des critères précis : deux expertises médicales concordantes concluant à l’impossibilité du maintien en détention ou une expertise concluant à une pathologie engageant le pronostic vital. La CEDH observe qu’à aucun moment les conditions n’ont été réunies, et le maintien en détention n’était pas, en soi, contraire à l’article 3. Reste la question des soins apportés pendant cette détention.

     

    Les soins pratiqués

     

    Concernant les problèmes respiratoires, la Cour prend note de l’hospitalisation, des soins et du suivi médical régulier qui ont été fournis à Virginie, en particulier à Fresnes. Il en ressort que le nécessaire a été fait.

     

    Pour ce qui est de l’anorexie, il en va bien autrement.

     

    Virginie a dans un premier temps été prise en charge à l’hôpital pénitentiaire de Fresnes, mais la maladie n’a pas été maîtrisée. Face à cette dénutrition sévère, les médecins ont indiqué en mars-avril 2009 l’urgence d’une réalimentation et préconisé un séjour dans un service spécialisé incluant une psychothérapie pour le traitement du syndrome de Munchausen, qui lui est lié. Or, aucune des mesures préconisées par les médecins n’a été suivie d’effet, déplore la CEDH.

     

    Virginie est retournée en détention ordinaire en juin 2009, à un moment critique de l’évolution de sa maladie, et depuis son état de santé s'est dégradé encore, alors que le médecin qui la suit à Roanne a indiqué « qu’un suivi médical en milieu spécialisé est justifié ».

     

    La Cour relève la discordance entre les soins préconisés par les médecins et les réponses du service pénitentiaire… En particulier, il n’a pas été envisagé un aménagement de peine cherchant à concilier l’intérêt général et l’amélioration de l’état de santé de la requérante.

     

    La CEDH critique les décisions du juge de l’application des peines : « De toute évidence, la recommandation répétée d’une hospitalisation dans un environnement spécialisé n’a pas été prise en compte par le juge, qui s’est borné à retenir que la requérante n’avait pas faits d’efforts sérieux de réadaptation sociale ». Selon la Cour, il s’agit là d’une condition rigoureuse, si l’on tient compte de l’état mental et physique de la requérante et du fait qu’elle a eu pour conséquence l’absence d’examen des possibilités de soins adaptés. Virginie s’est donc vu transférer dans un établissement « dont rien n’indique qu’il dispose des infrastructures nécessaires pour le traitement de sa maladie. »

    Qui plus est, poursuit la Cour, ce transfert a eu pour effet de la placer loin de son domicile et de ses enfants, alors que les médecins ont relevé que cet éloignement constituait une souffrance pour elle et une des causes de son anorexie.

    En outre, la Cour relève des délais procéduraux longs et inappropriés. Parmi d'autres, Virginie a demandé une demande de suspension de peine en mars 2008 et n’a obtenu une décision définitive sur cette question qu’en octobre 2009.

    D’où la conclusion de la Cour : « L’absence de prise en compte suffisante par les autorités nationales de la nécessité d’un suivi spécialisé dans une structure adaptée que requiert l’état de la détenue, conjuguée avec les transferts de l’intéressée – particulièrement vulnérable – et l’incertitude prolongée qui en a résulté quant à sa demande de suspension de peine, ont pu provoquer chez elle une détresse qui a excédé le niveau inévitable de souffrance inhérent à la détention, ce qui constitue un traitement inhumain et dégradant au sens de l’article 3 ».

    J'espère seulement que depuis ce 21 décembre, Virginie est enfin soignée au mieux de ce permet la science et de ce qu'oblige l'humanité.

    793981.jpg
  • Cachez-ce signe ostensible que je ne saurais voir…

    Une ministre portant ostensiblement un signe d’appartenance religieuse ! Et le Premier ministre en état de complicité avérée ! Aïe, aïe, aïe, chères amies et chers amis, serrons les rangs, l’heure est grave.

    C’est grâce au travail du SCEB (Service de Contre Espionnage du Blog), dopé à la Wikileaks mania, que je peux publier cette photo destinée à rester clandestine. On y trouve une atteinte d’une violence rare à notre Déesse Laïcité. Un skud d’anthologie en plein dans le mille du dogme de la Sphère privée et de la Sphère publique… Et vous noterez, au passage, le constat dramatique de cette arriération endémique qu’est la soumission féminine : l’homme porte la cravate, la femme la croix.

    Heureusement que Chantal est seulement ministre de la République et non pas salariée d’une crèche privée, car elle serait déjà chomdue.

    fillon-jouanno_487.jpg
  • Noël dans le Vieux Lyon

    Mais pourquoi ne viennent-ils pas tous à Lyon ? Je n’ai jamais bien compris pourquoi les Français ne venaient pas tous en vacances à Lyon, et pour quoi les touristes étrangers allaient se perdre à Paris ou à Deauville, alors que Lyon est la plus belle ville du monde… La plus belle, dès lors qu’on se pose au Vieux Lyon, cet alliance sublime de la France et de l’Italie, cette enclave de la Renaissance qui pousse les feux de l’humanisme, accueillant à table ouverte tous les esprits perdus de nos économies sauvages et chancelantes.

    Chères amies, chers amis, laissez tomber votre précieux bidon de glycol, dites adieu à Roissy, et traversez la Saône : cinq siècles de civilisation, donc de raffinement, vous attendent !

    VieuxLyonStJeandepuisfourvire.jpg
    Le voilà, ce Vieux Lyon, et la Saône
    (Les promoteurs immobiliers voulaient raser le quartier, mais Malraux les a calmés)
    les-toits-du-vieux-lyon_940x705.jpg
    De plus près..., avec la Tour rose qui émerge
    ("La Tour rose" a été un grand restaurant et un grand hotel, mais pour le moment ça patine)
    (Je conseille "Les Adrets" ou "Les Retrouvailles", des valeurs sures)
    toits_rouge.jpg
    Non, mais vous avez déjà vu un truc comme ça ?
    1388260394_ccd3d37b10.jpg
    Et la nuit, c'est à craquer
    (Je vous avais prévenus)
    lyon_escaliers0001.jpg
    Pour arriver au Vieux Lyon, on peut descendre de la colline de Fourvière
    (La colline qui prie)
    Lyon-Quartier-St-Georges.jpg
    Mais le mieux c'est quand même de traverser la Saône
    (Lyon pourrait se passer du Rhône, mais pas de la Saône)
    P003081_redimensionner.jpg
    Un autre monde
    N14416.jpg
    La passerelle Saint Georges est un must
    passerelleStGeorges.jpg
    La même, un jour de crue
    (Car la Saône est comme les lyonnais : sage en apparence)
    17647826.jpg
    Mais un jour de brume, vous resterez sur le quai, car la lumière est magnifique
    (C'est le seul endroit où je peux rester des heures à pêcher)
    lyon-place-bellecour-lyons-f401.jpg
    Quelques mètres de recul, et vous voici place Bellecour
    Place-Bellecour-Fourviere.jpg
    Aïe, aïe, aïe ...
    bellecour_nuit.jpg
    Bon, il faut y aller !
    LYON_Les_quais_de_saone_25[1].jpg
    Vous pouvez prendre le pont Tilsitt...
    (Au fond, le quartier Saint Georges)
    Lyon_-_Passerelle_du_Palais_de_Justice.jpg
    ...mais le mieux, c'est la passerelle du Palais de Justice
    8.jpg
    Attention : la nuit, c'est tellement beau qui vous risquez de virer dans la Saône
    vieux-lyon.jpg
    Là, vous êtes dans le Vieux Lyon, la partie Sud, Saint Georges
    une-rue-du-vieux-lyon.jpg
    Rue du Boeuf : on se rapproche de Saint Jean
    (Le "Sol Café", la meilleure paëlla de Lyon)
    Lyon.jpg
    Ca, c'est le centre du monde
    Au fond, vers le Sud, c'est Saint Georges
    Sur le côté, vers l'Ouest, c'est la montée du Gourguillon, qui conduit à Fourvière
    Derrière vous, le Nord, et Saint Jean qui vous attend
    Au pied de la montée du Gourguillon, le lieu historique du théatre de Guignol

    (Prenez la deuxième à gauche, et vous arrivez chez mon amie Christina qui vous sert des Mojitos à tomber à la renverse)

    9378328.jpg
    L'ancienne maison des avocats
    (La nouvelle a émigré à la Part-Dieu)
    (J'y ai usé mes fonds de culotte... Que d'émotions)
    aur034.jpg
    La cour d'appel est à quelques mètres
    (Une grande rénovation est en cours, et ce sera à voir (comme simple visiteur))
    vieux-lyon-nuit800.jpg
    La rue Saint Jean, depuis la Place Neuve Saint Jean
    (Un pur morceau d'Italie)
    Lyon-Place-Saint-Jean-FRG-thumb-600x398.jpg
    Quelques mètres, et c'est la place Saint Jean...
    p1150371.jpg
    ... où vous attend la cathédrale
    gp_st_jean_2.jpg
    La même, vue depuis Fourvière
    fourviere_saint_jean_lyon.jpg
    La même encore, vue côté Saône
    fete-des-lumieres-2008-cathedrale-saint-jean-a-lyon.jpg
    Pour la fête de lumières, ça donne ça...
    11750_copie-de-tour_rose_nuit.jpg
    Une autre vigie du Vieux Lyon, la Tour rose
    (Elle est déjà sur les photos 2 et 3)
    4_1224579720_la-place-du-change.jpg
    Continuez vers le Nord, en vous êtes sur la magnifique Place du Change
    800px-Le_Temple_du_Change,_Lyon.jpg
    Le temple du Change, un chef d'oeuvre
    stpaul1.jpg
    Le plus au Nord, le quartier Saint Paul
    quai-pierre-scize-vieux-lyon-2.jpg
    Le quai Pierre Scize, avec, pour les veinards qui y habitent, vue sur la colline de la Croix Rousse
    (La colline qui travaille)
    Traboule-du-vieux-Lyon.jpg
    Retour à Saint Jean, pour la visite des traboules...
    qstjean7.jpg
    ... qui conduisent vers d'incroyables cours intérieures
    Lyon_traboule2.jpg
    Toute l'Italie...
    lyon_rue_juiverie_006.jpg
    ... et toute la Renaissance
    vieux-lyon-traboule-5041547198.jpg
    Laissez vous guider...
    Lyon_Vieux_Lyon_place_Gouvernement_traboule.jpg
    ... et là, on se retrouve sur le quai de Saône
    bouquet_251.jpg
    A toutes et à tous
    Bonnes fêtes de fin d'année
  • Les anarchistes ? Le désespoir ?

    Deux attentats signés par un groupe anarchiste italien. Et des attentats qui ne sont  pas rien : au cœur de Rome, deux ambassades, la Suisse et le Chili, et deux blessés.

    Quelques heures plus tard, un communiqué de la Fédération anarchiste informelle (Federazione Anarchica Informale) revendique : « Nous avons décidé de faire entendre de nouveau notre voix par des mots et des actes, nous détruirons le système de domination, vive les FAI, vive l'Anarchie ! » Alors, des actes isolés, que l’on oubliera vite, ou le début de quelque chose ? Difficile de dire, car on ne dispose que de bien peu d’informations.

    La Fédération anarchiste informelle est connue depuis 2003, avec à son actif une série d’attentats à l’explosif entre les années 2003 et 2005, mais elle était en sommeil depuis. Alors, un coup spectaculaire, venu de nulle part et destiné à rester sans suite ? Ces structures sont micropuciennes, et il ne s’agit pas de fantasmer sur des réseaux et des chefs clandestins qui n’existent pas.

    Pour autant, comment ne pas voir que le marécage économique et social dans laquelle patauge l’Europe induit la révolte et la violence ? Et que sur ce terreau, vont s’improviser des groupes portant des étiquettes aléatoires mais activant le feu de la violence. Violence qui n’a jamais rien amené d’autre que le raffinement de la répression, et qui s’avère une ressource inespérée, en réaction, pour l’opinion conservatrice.  

    Face aux difficultés des temps présents, les dirigeants politiques se montrent incapables de parler, justes bons à débiter les formules à la con de leurs chargés de com’ et à faire les cacous en sortant de leur belles bagnoles bien brillantes, pour filer vers d’improbables discussions du Conseil européen.

    Ces attentats s’inscrivent dans un contexte. La violence a été très présente en France, le mois dernier. Elle était aussi à Londres, à Athènes ou à Rome. Et peut-être avez-vous hier vu cette scène terrible d’un homme, Adrian Sobaru, se jetant du balcon surplombant l'hémicycle du Parlement roumain, en plein séance, en hurlant en direction d’Emil Boc, le premier ministre : « Boc, tu as volé les droits des enfants ».

    Adrian a été grièvement blessé, mais ses jours ne sont pas en danger. Il est le père de deux enfants, dont un est autiste. A la suite des mesures d'austérité adoptées par le gouvernement en juillet dans le cadre du plan négocié avec le FMI, sa famille a perdu une partie de l'aide destinée aux soins de son fils.

    2010 était mauvais, et 2011 le sera. Même si dans cette situation difficile, l’Europe garde de beaux atouts, mais il faut arrêter de se mentir. Nous ne sommes partis pour plusieurs années difficiles, au mieux de stagnation, et la priorité doit être la solidarité.  

    1223romania.jpg
    La violence sociale
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu