Avertir le modérateur

La France a-t-elle une politique étrangère ?

035_le_grand_cirque_350.jpgKoukouch et son sac de riz, MAM et son agence de voyages, les grands manitous de l’Elysée qui font les instruits alors que le monde leur échappe… Sarko est resté ministre de l’Intérieur, et l’Extérieur est à l’abandon.

En Afghanistan, nos soldats sont embarqués dans une guerre perdue d’avance, qui mise  pour la solution politique, la seule qui fait gagner, sur le Moubarak du coin, un certain Karzaï, tombé des avions américains. Un défaite qui sera cruelle militairement, et qui politiquement deviendra une révolution, car ce sont les Talibans qui gagnent chaque jour du terrain. Qui paiera l’ardoise ? Hier encore un massacre causé par l’aviation de la coalition : 50 morts civils dans l’Est afghan. Qui en parle ? Qui est en droit de parler à ces victimes ?

En Chine, c’est soldé. Après les pitreries de Koukouch et « la première Dame de France » faisant les guignols auprès du Dalaï Lama, c’est tout le staff gouvernemental qui se précipite en file ininterrompue pour faire la mendicité à Pékin.

L’Afrique se ferme à la France et se fermera de plus en plus. Le discours de Dakar de l’homme blanc sur l’homme africain est plus que mal passé, et l’aveuglement de la diplomatie française finit de rendre ce discours pitoyable. Les vieux réseaux ne pigent plus rien. Out !   

Les US rigolent devant la volonté de Sarko de mesurer ses petits muscles avec ceux d’Obama, après son adoration déclarée à Bush Junior.

En Europe, la France, morte de trouille de perdre son AAA dans les agences de notation, a renoncé à toute autonomie – pas aux discours ! – et se contente de mettre en musique les décisions économiques et financières prises en Allemagne.

L'affaire de Sarko, c’était l’Union pour la Méditerranée… Le grand grand grand cirque à Paris, et Moubarak comme pivot du système. Cette France omniprésente dans le pourtour de la Méditerranée, et  qui n’a rien vu venir, qui n’a rien compris aux peuples… le-grand-cirque-affiche_250819_9015.jpg

Toile de fond de cet aveuglement maladif, la diabolisation de l’islam, en voulant faire prendre en otage cette noble et grande religion par les groupes intégralistes. Qui ose aujourd’hui, devant le courage et le combat pour la justice des populations de Tunisie, d’Egypte, du Bahreïn, de Libye, du Yémen, de l’Algérie,… qui ose dire en face de ces magnifiques citoyennes et citoyens arabes qu’ils font le lit de l’intégrisme ? Nos bouffons, gavés comme des oies d’élevage à la marmelade du choc des civilisations, nous ont saoulés pendant une décennie, et les faits les laissent à poils.

C’était leur pilier ; ce n’est que du vent.

Au Proche-Orient, la ligne française est celle des US : à genou devant la colonisation. Trente ans de retard, et l’oubli du droit.

Je passe sur notre « ministre » interdite de séjour en Tunisie. Et notre sarkoboy d’ambassadeur qui fait le cake avec sa boite de chocolat ventrale.

De tout cela, les fines lames de l’UMP se contrefichent car la politique étrangère n’a jamais été au centre de la présidentielle.  

Je crois qu’ils se trompent et pour deux raisons : chacun sait que, du fait de l’endettement, la marge d’action à l’intérieur est ultra limitée, ce qui reporte l’intérêt sur l’extérieur ; surtout, le message apporté par cet appel à la liberté et l’égalité parle à chacun d’entre nous, et finit de ringardiser les appareils politiques, qui, de Droite comme de Gauche, se rêvent dans le rôle du bon berger conduisant son troupeau dans les verts alpages. Le colonialisme jamais digéré... Les morts libyens, après des années de compromissions institutionnelles, sont notre affaire à tous.

Les US cherchent à reprendre à la racine tous ces nouveaux pouvoirs. Ces mêmes US qui ont entretenu et financé les dictateurs, et dont la CIA a installé les groupes terroristes. Il y a un rôle majeur à jouer pour les vieilles démocraties européennes. Vont-elles rester spectatrices ?  Qu’auront-elles à dire ensuite ? Nous sommes gouvernés par des petits.

Au passage, cette bonne nouvelle. Le silence soudain de nos bonimenteurs d’intellectuels patentés, porte-paroles sous-traitants de la CIA, disparus des écrans car trop occupés à négocier leur prime de risque auprès du DRH de France-Culture. Un autre monde…

X_copier.jpg

 

 

Commentaires

  • cet article est pertinent, domage qu'il ne soit pas signé.

  • Après le militaires, les magistrats, c'est au tour de diplomates de protester :

    http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/02/22/on-ne-s-improvise-pas-diplomate_1483517_3232.html#ens_id=1245377

  • Et sinon ça va l'Iran ?

  • Trop fort ces soulèvements des pays arabes cela bascule la face du monde. Cela donne à voir une rétrospective des politiques de silence des hommes et des femmes politiques de gauche et de droite. Euh je crois c'est ce que l'on l'appelle la diplomatie ? Et il y en a même qui se mette à parler arabe ! Laurent Wauquiez s'est mis à l'arabe.. Pourvu que cela dure !!!

    http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/02/22/on-ne-s-improvise-pas-diplomate_1483517_3232.html#ens_id=1245377

  • http://owni.fr/2011/02/22/photo-de-kadhafi-a-paris-lelysee-a-menti/

  • Et sinon ça va l'Iran ?

    Ecrit par : Fran | 22.02.2011

    très bien, par contre Israel...


    deux navires de guerre du Iran ,viennent de rentrer dans la Méditerranée ,Peut-être que Almadin vient te faire une petite visite?

  • Il y a un responsable à cet état de notre diplomatie en petite culotte qui a trahi nos intérêts nationaux au profit de puissances étrangères.
    Haute trahison ?

  • Haute trahison, c'est un fait. Paradoxe pour quelqu'un chez qui tout est petit, stature, valeurs et idées.
    Déjà, bien avant 2007, le fait, pour un ministre d'Etat, d'aller dénoncer à Washington la politique de non alignement en Irak de la France, comment appeler clà ??....
    c'était déjà un prémisse inquiétant....

  • Tout à fait d'accord, la politique extérieure de la France, se résume uniquement à l'intérêt médiatique immédiat que les français lui portent. La gouvernance étant exercée uniquement dans une logique populiste et électoraliste qui veut que depuis trois ans et encore pour deux ans, l'exercice du pouvoir se résume uniquement à une campagne de communication populaire permanente. Le risque d'un tel système: l'incompétence politique notoire, surtout sur la scène internationale.

  • http://bibliobs.nouvelobs.com/essais/20110224.OBS8604/de-quoi-hessel-est-il-le-nom.html

  • Qu'est qui fait tenir Mam dans ce gouvernement ?

    http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/michele-alliot-marie-entre-89557

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu