Avertir le modérateur

Carrefour de la grève, printemps de la grève

ventru_f1_q20.jpgArrivée de la grève, et dans un grand groupe privé. Le gouvernement rêvait de nous distraire avec ses hobbys préférés – niqab, prière de rue, roms, patients psy – mais il doit faire face à un gros retour au réel : les salariés veulent des salaires décents !  Incroyable mais vrai.

Et là, ils font moins les malins, les évanescents encravatés qui nous servent de « ministres ». Le maire de Neuilly, aujourd’hui tricard à Neuilly, s’était fait élire sur le slogan « Travailler plus pour gagner plus ». Et ça avait marché ! Il faut dire que pour assoir sa victoire, le maire de Neuilly, calé sur l’électoral traditionnel de la Droite, avait puisé dans toutes les facettes de son charme pour séduire l’électorat mouvant du FN. Ces crétins affectifs, trop contents qu’on leur parle dans le creux de l’oreille, avaient suivi. Eh oui, chères amies et chers amis, notre grande République fait et défait ses rois grâce aux plus ahuris de ses électeurs. Restons calmes.

Donc « Travailler plus pour gagner plus ». De la physiologie plus que la politique, car c’est du genre « Boire plus pour pisser plus ». Qu’on puisse élire un président de la République sur de telles bases est assez affolant, mais bon. Sauf que ce slogan mictionnel, à l’épreuve,  ça ne marche pas.

Pour les salariés de Carrefour et leurs syndicats, le compte est moins romancé : une augmentation des salaires de seulement 1,08% sur l'année, des effectifs en baisse de 10 % en deux ans, soit 8.000 suppressions d'emploi, et 6 milliards d'euros pour les actionnaires.Le tout orchestré par les lascars de la Fouquet’s Band.

Hier, ça a coincé de partout, sauf semble-t-il dans la région parisienne où les syndicats sont moins implantés. Les 65 000 salariés du groupe veulent qu’on leur rende des comptes.

Des rayons vides et des dirigeants livides : la direction, constatant le séisme, a soudain appelé aux vertus du dialogue social.

Serge Corfa, de la CFDT Services, résume en une formule : « C'est la première fois que je vois toutes les organisations appeler à la grève le même jour, après 38 ans chez Carrefour ». A la mi-journée, entre 150 des 200 hypermarchés avaient été affectés.

Je leur souhaite bien entendu d’aller le plus loin possible.

Mais il me semble aussi que nous assistons à un renouveau du conflit social. Ces dernières années, c’était soit les conflits nationaux, comme pour les retraites, gérés in fine par les syndicats des grandes entreprises publiques ou des transporteurs pétroliers, soit les salariés d’entreprises ravagées par les plans sociaux.

Là, c’est un retour de la grève dans un grand groupe privé, et pour des revendications salariales.

La grève dans le secteur privé est de plus en plus difficile. Les salaires sont faibles, notamment du fait du recours abusif au temps partiel, et les charges de la vie de tous les jours, prélèvements bancaires à l’appui, flinguent le salaire dès qu’il est versé. Toute grève devient un sacrifice. Aussi, cette grève à Carrefour, d’ampleur nationale, me parait être un indicateur particulièrement parlant des difficultés économiques qui font le quotidien.

Un défi pour le ministère de l’emploi. Mais qui se rappelle seulement le nom de ce ministre ? Ministre sûrement préoccupé à préparer un Grenelle des choux farcis ou un passionnant débat de l’UMP sur la maltraitance des coléoptères.

 

la bourse par L'assiette au beurre 1

Commentaires

  • Il est temps que les syndicats se mobilisent contre Carrefour,car il suffit de faire un comparatif avec les conditions de travail et de renumérotations a Auchan pour se convaincre qu'il est possible de bien traiter son personnel,y compris dans la grande distribution Question aux syndicats : pourquoi avoir tant tarder a réagir aux comportements de Carrefour ??
    Auchan La rémunération comprend une partie fixe liée à
    la fonction et une partie variable fondée sur la performance individuelle et collective comprenant un intéressement (prime de progrès trimestrielle liée aux résultats de l’hypermarché) et une participation aux résultats de l’entreprise (1,5 mois de salaire en 2009). Vous avez également la possibilité de profiter de l’actionnariat salarié et vous bénéficiez de 10% de remise sur les achats dans les magasins Auchan ainsi que de la mutuelle et prévoyance.

  • antimythe, j'adore votre façon "que font les syndicats et leur mobilisation".

    Simplement, ils sont à notre image : en somme, nous avons le syndrome du "larbin". Voyez Google pour vous renseigner sur ce syndrome. Ce n'est pas au syndicat de nous dicter notre conduite mais à nous de réagir et qu'il soit là pour nous épauler et nous guider. Tant que les idées n'aurons pas progresser dans ce sens nous serons toujours dans ce "bordel". En face, ils savent en profiter ! Eux, n'ont pas ce syndrome ...

    Une bonne lecture avec le livre Indignez-vous ! de Stéphane Hessel. C'est très interessant ...

  • Dire qu'au temps de la participation de De Gaulle, ses salariés ont pu enrichir leur patrimoine de façon sensible. Maintenant c'est la veuve du Texas qui fait la loi à travers les fonds de pension américains. Pas de fonds de pension chez nous, car attention attention: ce n'est pas républicain et on préfère thésauriser sur l'assurance vie et le livret A.
    Ca fait bien longtemps que les syndicats ne représentent plus les intérêts des salariés; de leur façon, ils consolident des intérêts qui leurs sont propres et se foutent pas mal du sort des vrais galériens.

  • mathaf..mon syndicat et ses militants font des permanences gratuites et défendent benevollemnt gratuitement les selaries ou ex....sans doute parcequ on se fout de leur sort...et toi tu fais quoi dans tes luttes? CORDIALEMENT

  • dans mon syndicat depuis des années on fait des permanences pour écouter et défendre les slaries et ex benevollement gratuitement etc 00et toi tu fais quoi pour ameliorer la condition humaine??

  • Ouh là ! Améliorer la condition humaine, c'est trop bouffon . lol
    Les syndicats devraient vraiment prendre en compte les préoccupations des salariés du secteur marchand au lieu de se rassembler comme les derniers défenseurs de la fonction publique, avec leurs alliés de chiottes à la turque du PS.

  • De nos jours, il me semble que le rôle des syndicats se limite à veiller au respect des conventions collectives et à faire remonter à la direction l'état d'esprit des salariés.

  • le sens du respect et du dialogue de notre ami mathaf..sont remarquables! il devrait plutot s exprimer sur certains sites forum de fan fe foot ou les supporters des clubs ..souvent ne connaissent que l invective..dommage..

  • Ouh là ! Améliorer la condition humaine, c'est trop bouffon

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu