Avertir le modérateur

Comment juger Gbagbo ?

La-plume-que-porte-sur-la-tete-Maat-deesse-de-l-Harmonie.jpgAh que l’image plait : Gbagbo et Madame, à l’Hôtel du Golfe, en vrac, hébétés et apeurés, avec cette mise en scène horrible qui rappelle l’arrestation du couple Ceausescu, et qui renvoie à l’exécution filmée de Saddam Hussein. Quels sont ces minables vainqueurs obligés d’humilier leurs vaincus ? Quel avenir se préparent-ils ?

 

Le gendarme qui se croit plus fort que le juge... ça ne mène pas loin : toutes les grandes civilisations en témoignent.

 

Ca se déchaine déjà ! Gbagbo doit être jugé, et par la Cour Pénale Internationale, la seule qui pourrait faire quoi que ce soit vu l’immensité de ses crimes. Avec d’un côté la France, au summum de l’hypocrisie, expliquant qu’elle n’est pour rien dans cette arrestation, et Hillary, la truculente mère fouettard de Washington expliquant « Voilà ce qui arrive quand les pas-gentils s’accrochent au pouvoir ». La même mère fouettard qui applaudit le renvoi de Béchir, Kadhafi et Gbagbo devant la Cour Pénale Internationale, mais refuse de ratifier le Traité instituant cette Cour – pourtant signé son héros de mari – de peur de se voir notifier le lendemain un mandat d’arrêt.

 

Alors, c’est la partition du jour : il faut juger Gbagbo. Malheur aux vaincus.   

 

Et d’abord, pourquoi la Cour Pénale Internationale ? La Côte d’Ivoire est un Etat souverain. Elle a tout pour juger les crimes commis sur son sol. Il faut donc que les enquêtes soient ouvertes, que des juges soient désignés, que des avocats défendent les droits des personnes mises en cause et que la presse suive tout cela. Si le processus coince, il sera bien temps pour les Ivoiriens d’en analyser les causes et de mesurer quelle forme de coopération peut être trouvée avec la Cour Pénale Internationale, pour finalement peut-être renoncer à la solution nationale et transférer l’affaire à la Cour.

 

Mais ce serait un immense recul de l’Etat ivoirien que de se montrer incapable de gérer la fonction judiciaire. Ce serait un Etat diminué, et on perçoit la jouissance suave qui nourrit ces appels à la Cour Pénale Internationale. Un Etat limité, renonçant à sa fonction judiciaire, incapable de se saisir de la période la plus chaude de son histoire. La Côte d’Ivoire deviendrait un super bantoustan - justice via la CPI, police via l'ONU et diplomatie via la France -  qui mettrait gentiment en œuvre les préconisations de bonne gouvernance du FMI et resterait une place forte française, avec la Bolloré Connection pour chanter des louanges au libéralisme moderne. 47159996.jpg 

 

Et puis juger Gbagbo ? Parler ainsi, c’est déjà donner ordre à la justice le condamner, et basta, tournons la page, comme s’il n’y avait qu’un seul coupable et avec tous les torts. Mais, ce n’est pas la justice, ça, c’est à peine le sheriff du Texas.

 

Si on appelle la Justice au secours, il faut la respecter, et avant de juger l’affreux Gbagbo pour ses crimes, il faut instruire sur les faits. Le procès à la Ceausescu, c’est « quels sont les crimes que ce salaud a commis ? » La Justice, c’est « des crimes ayant été commis, enquêtons sur les faits et recherchons les coupables, tous, pour les juger, tous ».

 

Ce qui suppose aussi de s'intéresser aux conditions de l’arrestation de Gbagbo et au rôle décisif des troupes françaises, alors qu’elles ne pouvaient agir que dans le cadre du mandat de l’ONU, que le mandat ne leur permettait d’intervenir que contre l’usage des armes lourdes, et qu'il n’autorisait en rien de participer à l’arrestation de Gbagbo.

 

Trop lourd pour le jeune pouvoir de Ouattara ? Pile l’inverse. Ouattara est entrain de se faire asphyxier par ses adorateurs de la « communauté internationale ». Il n’a pas eu la partie facile, d’accord. Mais il faut lui souhaiter d’être en mesure de reprendre en main toutes les cartes et très vite, car toute autre solution serait un confort facile qui lui bloquerait l’avenir.

 

Dès demain, on nous passera en boucle les images de l’alimentation qui revient à Abidjan et de la vie qui reprend son cours. Mais il ne faut pas oublier l'essentiel, et ce serait une grande faute de transformer en utilité cette Justice, qui est un pouvoir régalien.

 

corrado-giaquinto-allegorie-paix-et-justice.jpg

Corrado Giaquinto, Allégorie de la Paix et de la Justice

1753-54 Indianapolis, Museum of Art

Commentaires

  • Il était urgent de mettre un terme à l'anarchie en Côte d'Ivoire, qui a coûté trop de vies et déplacé des centaines de milliers de personnes. Juppé s'est couvert par la résolution 1975 qu'il a dû dicter à Ban Ki Moon, il n'y a pas grand chose à redire.
    Si l'Union Africaine avait pris ses responsabilités, nous n'aurions pas eu à prendre les forces de Ouattara par la main et à leur ouvrir la porte.
    Il est préférable que cette affaire soit jugée en Côte d'Ivoire car la procédure de la CPI est infiniment lente, au point de mettre à l'épreuve la patience des ivoiriens.

  • je suis plutôt d'accord pour dire que Gbagbo doit être jugé par les instances ivoiriennes!

  • Où sont les preuves de l'arrestation de Gbagbo par et/ou grâce aux troupes françaises ?

  • Si la tragédie Ivoirienne se résumait aux sorts de Bagbo et de Ouattara,ce ne serait pas bien grave La cote d'Ivoire reste un pays coupé en deux par des problèmes ethnico-religieux insolubles

  • "Quels sont ces minables vainqueurs obligés d’humilier leurs vaincus ? Quel avenir se préparent-ils ?"

    C'est exactement ce que je me suis dit quand j'ai vu les photos des Gbagbo.

  • "Le gendarme qui se croit plus fort que le juge... ça ne mène pas loin"

    Moui... Mais le juge qui se croit plus fort que n'importe qui nous emmène très loin...

    "Ouattara est 'entrain' de se faire"

    ehm, ehm... Je n'ai jamais osé le dire jusqu'à aujourd'hui, mais :
    http://grammaire.reverso.net/2_1_36_entrain_en_train.shtml

    Mais évidemment je suis d'accord sur l'essentiel : ces pleutres se cachent derrière la CPI pour diverses raisons et n'iront jamais au bout de leurs "actes" politiques (ehm. ehm...). Les uns la craignant comme la peste, les autres sachant qu'elle ne pourra rien faire de plus qu'ils ne pourraient faire eux-mêmes... Un jeu de dupes. Et comme dans toute partie d'échec, il faut avoir un coup d'avance. Donc, un grand bravo pour le tôlier du coin pour avoir démontré son intelligence dans ce magma d'hypocrisie :)

  • Il y a deux procédures en cours contre des africains à la CPI : une contre Charles Taylor, l'autre contre Hissène Habré. L'équation est loin d'être simple, et la lenteur est infinie.

    http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2007-06-25-Charles-Taylor

    Je vois d'ici la réaction des ivoiriens en cas de recours à la CPI : "c'est la justice des blancs". Pas propice à l'apaisement.

  • Je pense qu'il faut surtout énormément de gestes d'apaisement et d'actes pour rassurer le peuple en Côte d'Ivoire.

    Gbagbo était soutenu par une partie importante des Ivoiriens. Il faut en tenir compte.

    Il ne faut surtout pas de politique de vengeance.

    Quand à la justice, il faudrait l'appliquer aux deux, Gbagbo et Ouattara. Alors ça peut être un peu compliqué.

  • dans l'affaire libyenne, on sait que le trio menacé des fonctionnaires proches de Kadhafi de les traduire devant la CPI s'ils ne retournaient pas leur veste

    il y a de quoi se poser des questions sur la crédibilité de cette cour

  • Je reconnais Maat, déesse de la justice sur la première image.
    mais c'est qui , sur la deuxième image?
    Si qqn pourrait m'aider ?

  • Confusius, ministre de la justice

  • Qu'est-ce qu'il fait Ouattara, pour empêcher le pillage d'Abidjan ? Moi je pense à tous ces pauvres gens, des hommes, des femmes et des enfants, que personne ne protège de la violence.

    L'armée française elle n'avait rien à faire en Côte d'Ivoire, elle n'avait pas à capturer Gbagbo. Et ayant fait cela, les civils, elle s'en tape.

    Ouattara est-ce qu'il mérite d'être président s'il est totalement inefficace à empêcher les pillages et exactions ?

    La France de la Honte:

    http://www.lemonde.fr/afrique/article/2011/04/12/cote-d-ivoire-la-presse-internationale-juge-neo-coloniale-l-action-de-la-france_1506219_3212.html

    Sarkozy démission !

  • Et pkoi la presse étrangère critique la France en Côte d'Ivoire mais pas en Libye ? Il y a sûrement une raison à cela.

    J'ai lu qq commentaires qui prétendaient que la France se faisait manipuler par Obama aussi bien en Côte d'Ivoire qu'en Libye.

  • "Quand à la justice, il faudrait l'appliquer aux deux, Gbagbo et Ouattara. Alors ça peut être un peu compliqué"
    Ecrit par : Marianne | 12.04.2011

    Je me demande pourquoi cette partialité de notre gouvernement à l'égard de Ouattara?
    Hélas, tous les massacres (mêmes ceux de Ouattara) ne sont pas traités avec la même vigueur...

  • La France, en intervenant plus avant même si contrairement à ce que prétendent les abrutis qui ne peuvent exhiber aucune preuve elle n'a pas franchi le seuil de la résidence de gbagbo, a permis d'éviter des morts inutiles.

  • Ca relève de la dissertation sur le sexe des anges: Licorne a ouvert la route, nettoyé les abords immédiats de la résidence, pour que les forces de Ouattara puissent y entrer. C'est un fait et c'est bien comme ça. On a vu le "bunker" qui n'était qu'un sous-sol; avant l'intervention française, les pro-Ouattara étaient infoutus d'approcher Gbagbo. Ce n'est pas une armée à proprement parler, mais un ensemble de milices tribales dépenaillées.
    Il y avait même un zozo avec un masque à gaz qui m'a fait beaucoup marrer.

  • Evidemment qu'on allait pas voir des gendarmes en bleu blanc rouge passer les menottes à Gbagbo

    Il est tout aussi certain qu'il n'y avait plus aucun échappatoire quand les troupes françaises bloquaient tous les abords et jusqu'au portail d'entrée.

    Evidemment que c'est hors mandat de l'ONU et évidemment aussi que ce n'est pas pour autant un crime de droit international.

    Mais était-ce indispensable que ce soit la France et pas l'ONU qui soit là dans cette dernière phase?

  • Et aussi : La France envisage t elle de maintenir des troupes en Cote d'Ivoire, au nom de quoi et dans quel but ?

  • Evidemment qu'écrire que l'armée française a arrêté Gbagbo est un mensonge. Les mots sont importants. Elle a contribué mais l'assaut de la résidence a été donné par 200 hommes de Ouataratata.
    Allez lire Merchet, il a des sources, lui.

  • Merci du conseil, ça fait deux ans qu'on fait référence à Merchet, ici

    "Elle a contribué". le débat progresse !

  • Donc, elle a contribué.

    Ce qui montre le coté parfaitement hypocrite, car illégal de cette intervention.

    En effet :

    - Soit elle a le mandat, et dans ce cas au lieu de s’arrêter au portail de la résidence avec un embouteillage de chars, elle finit le job, car un bon soldat a à cœur de bien faire son travail
    - Soit elle n’a pas mandat de l’arrêter, et alors elle n’avait pas à se trouver là.

    A moins que le mandat soit « s’approcher de la maison mais ne pas entrer dans le jardin ». Pas de pb : il suffit juste de nous montrer le mandat.

    Et vous me direz « mais cette présence était dissuasive ». Certes. Mais alors : « les troupes de l’ONUCI étaient incapables d’exercer cette dissuasion finale ? Etaient-elles capables de contribuer ?"

    Je me régale déjà de tout ce que je vais apprendre par vos réponses

  • "Mais était-ce indispensable que ce soit la France et pas l'ONU qui soit là dans cette dernière phase?" (Gilles)

    Corrigez-moi si je me trompe, mais les forces de l'ONUCI ne valent pas celles de l'opération Licorne tant en expérience, qu'en armement. Si ?

    Je ne remets pas en cause les qualités de commandant des officiers sénégalais, béninois, togolais etc., mais c'est juste que, intuitivement, je pense qu'une armée de métier soudée et uniforme est plus efficace qu'une force internationale réunissant 60 nationalités différentes issues de pays beaucoup plus défavorisés que la France...
    De plus, les forces Licorne ont été déployées avec l'aval d'une résolution de l'ONU (hmm, moui, je sais... On leur a sûrement un peu forcé la main).

    Quant à la légitimité d'une présence militaire française en CI, c'est un tout autre bourbier dans lequel je ne m'engagerai pas.

  • On se demande bien où l'hypocrisie et la malice se situent en vous lisant.
    Les troupes de la Licorne ont évité un bain de sang, ça défrise je sais.

  • La résolution 1975 couvre cette opération, elle emploie le vobulaire qui fait florès depuis la résolution 1973 sur la Libye :"tous les moyens nécessaires".
    La France fait partie de l'Onuci et n'a pas vocation à rester à l'écart.
    Les dix mille hommes de l'Onuci n'ont pas l'équipement nécessaire pour mener à bien une telle opération, en faisant le minimum de dégats, ils sont équipés de matériel russe, et ne disposent pas des missiles qui ont pu être employés par Licorne.
    C'est aussi une force disparate, composée de militaires d'un peu tous les pays du tiers monde qui sont heureux d'y exercer un job.
    Juppé a déclaré que les militaires français n'avaient pas vocation à rester en CI; on sait depuis le Rwanda que plus on reste, plus on est la cible d'accusations ignominieuses.
    Donc vivement qu'on rende les clefs à l'Onu et qu'on plie les gaules.

  • Je ne suis pas contre toute intervention militaire, j'étais pour qu'on intervienne en Libye, dans la limite de la protection des civils (et armer un peu les insurgés, vu qu'on avait surarmé Kadhafi !).

    Mais vous croyez vraiment, JR, qu'avec toutes entreprises françaises en sitaution de monopole ou quasi en Côte d'Ivoire (Bolloré, celui qui emmène Sarko en vacances sur son Yatch, gère presque tous les ports d'Afrique de l'Ouest, Bouygues, autre très grand ami de Sarkozy, Orange etc...), avec le passé colonial de la France, et avec l'attaque il y a quelques années à Abidjan, par l'armée française, avec des armes de guerre, d'une foule ivoirienne sans arme, qui a fait un grand nombre de morts et de blessés, que c'est à la France d'aller faire le gendarme en Côte d'Ivoire ???

    D'ailleurs je cherche vainement un site francophone qui me dise quelle est aujourd'hui la situation, à Abidjan et ailleurs en Côte d'Ivoire, pour la population civile ?

    Les sites francophones ne se préoccupent pas outre mesure d'une population noire d'Afrique, mais plutôt des profits des néocolons blancs qui y habitent.

  • Ca commence pas tout à fait bien, question respect de la légalité par le camps de Ouattara:

    "Désiré Tagro, ex-ministre de l'Intérieur et homme à poigne du régime Gbagbo, est décédé mardi dans des circonstances encore troubles, au lendemain de son arrestation avec Laurent Gbagbo, a-t-on appris de sources concordantes.

    Après l'assaut mené contre la résidence présidentielle par les forces de Alassane Ouattara il avait été conduit au Golf Hôtel, comme le président déchu, ont indiqué une source du camp Ouattara et un diplomate en poste à Abidjan."

  • Le refrain du neocolonialisme commence à lasser, cinquante ans après l'indépendance. L'économie d'Abidjan s'est paupérisée depuis le départ de quelque 15000 français en 2004, dont la majorité gérait des PME.
    Gbago, à qui Chirac a sauvé la mise en 2002, n'a pas hésité à bombarder un camp français.
    Quant à Bouygues et Bolloré, ils ont été choyés par le le même personnage.
    La photo qui m'a frappé, c'est celle où l'on voit Simone Gbagbo jeter un regard empli de mépris et de haine sur son mari dépité.

  • Le refrain du néocolonialisme commence à lasser effectivement.

  • les deux présidents devraient etre sasis et jugés par  crime sur la population civile. Ce gangbo n'est pas une  victime mais l'intervention a fait tout a coup un criminel en saint. Pour moi c'est bon débarras. Dommage que l'autre va rester, il est tout aussi criminel.


    Les bandes ouattaristes exterminent le peuple Wé en Côte d'ivoire

    http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/les-bandes-ouattaristes-92196

    La responsabilité du PS dans la dictature de Laurent Gbagbo
    http://24heuresactu.com/blog/2010/12/06/la-responsabilite-du-ps-dans-la-dictature-de-laurent-gbagbo/

  • La photo qui m'a frappé, c'est celle où l'on voit Simone Gbagbo jeter un regard empli de mépris et de haine sur son mari dépité.

    Mathaf,
    Ni toutes les femmes sont comme cette Simone. :)

  • Confusius, ministre de la justice

    merci, Gilles.

    j'ai trouvé ça pour toi, sur le rôle et mission de celui qui applique la justiice:
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Ma%C3%A2t



    « Pratique la justice et tu dureras sur terre.
    Apaise celui qui pleure ; n'opprime pas la veuve ;
    Ne chasse point un homme de la propriété de son père ;
    Ne porte point atteinte aux grands dans leur possession ;
    Garde-toi de punir injustement. »

    Bonne chance dans ta mission . je la trouve bien confu(sius) se

  • concernant votre débat qui a arrêté L. Gbagbo :

    "Dans un premier temps, l’ambassadeur de France reconnaît que l’arrestation a été réalisée par les soldats français. Puis, dans la foulée, une source diplomatique dément: «Le président ivoirien sortant Laurent Gbagbo a été arrêté lundi dans sa résidence d’Abidjan par les forces de son rival Alassane Ouattara et non par les forces spéciales françaises.» Une source militaire déclare: «Ce ne sont pas les forces de Ouattara qui ont arrêté Laurent Gbagbo, ce n’est pas possible, l’armée de Ouattara n’a jamais pu approcher le périmètre.»

    http://www.mleray.info/article-cote-d-ivoire-pour-deloger-le-president-sortant-de-son-bunker-la-france-et-l-onu-ont-sorti-l-artillerie-lourde-71518298.html

  • Je viens de lire un article selon lequel "La porte-parole de Ouattara est sans ambages à ce sujet, ce lundi 11 avril, malgré les tentatives de rattrapage subséquentes : "Il a été arrêté par les forces françaises qui l’ont remis aux forces républicaines""

    http://www.legrandsoir.info/Des-Blacks-Pour-Un-Beur-Libyen-Des-Blancs-Pour-Un-Noir-Ivoirien.html

  • je demande a ceux contre l'intervention, quelle serait la décision a prendre sinon en echange?
    laisser enliser la situation en cote d'ivoire et avoir quelques charniers de plus?
    Je rapelle que entre l'election et hier. On comptait on moins deux grands massacres par les deux forces.
    ou??
    Les propositions sont bienvenues, parce que jusqu`a maintenant on a reproché l'intervention mais pas donné une solution en rechange a cette intervention.
    Or reprocher , c'est fastoche. Et je trouve meme hypocrite quand le reproche n'est pas assorti d'une meilleure solution qui pourrait etre mise en place.
    On crie notre indignation contre les puissances du mal, mais en veroté,on n'empeche pas de facto les massacres.
    Alors?

  • qui a inventé la guerre humanitaire ? les juristes ?

  • En Afrique, la violence se propage comme une trainée de poudre, mais ne s'arrête pas au coup de sifflet. Il faut compter de nombreuses semaines avant que la situation ne redevienne à peu près normale. Le mandat de l'Onuci expire fin juin, j'espère que nos militaires pourront quitter définitivement la CI, et que nous laisserons, la prochaine fois, l'union africaine et la cédéao prendre leurs responsabilités.

  • C'est tres beau les discussions theoriques sur ce qui est permissible ou pas du point de vue moral, ce qui est correct juridiquement ou pas.

    On pourrait continuer infiniment sur ces details tres importants a nos yeux, assis sur nos canapes confortables en goutant le mode de vie pourri occidental et au meme temps , sublime plaisir, en reprochant les gvts occidentaux pour etre des imperialistes.

    Je suis d'accord, cela fait passer le temps agreablement et en plus cela nous donne bonne conscience sur nos concepts de comme notre morale est si elevée par rapport a ces puissances du mal.
    je suis aussi d'accord pour crier contre l'imperialisme dans ces belles conditions, tjrs et contre.( on veut encore du thé?)

    Mais concretement? quelles meilleures measures a prendre ? NIET, aucune proposition.

    voila les belles photos qui ont peut admirer sans etre en danger de mort:

    http://genocidecotedivoire.blog.fr/2011/04/03/gbagbo-le-boucher-des-lagunes-continue-ses-massacres-10938249/

    Apres, les regarder,

    on peut continuer le bla bla bla contre les puissances imperialistes, bien au chaud, bien alimenté , bien en sureté, goutant aux mode de vie pourri des occidentaux qu'on partage si aisement et qu'on se plaint si facilement.

    On pousse meme notre pitié et revolte contre les puissances du mal, en laissant nos larmes tomber copieusement en voyant le pauvre ptit Gagbo si malmenée par les cameras de tele.

    Quelle torture infligé a ce pauvre ptit. (Il a fait quelques charniers, mais il est un saint maintenant que les puissances du mal ont intervenu.)

    Mais concretement ??
    on ne donne pas une autre solution meilleure, on se plaint et c'est tout. SE PLAINDRE est le maximum que nous arrivons a le faire.

    Finalement, qu'est-ce que sont ces photos des gens massacrés?

    Une abstraction juridique sur si l'intervention est correcte ou pas au vu de l'hypocrise du motif humanitaire( finalement, un massacre de plus ou de moins, qu'est-ce que cela peut me faire, si je ne suis pas une potentielle victime? et je ne suis pas en danger de mort. Au contraire, je suis loin, loin, en train de gouter aux delices du mode de vie pourri occidental).

    ah, non, en verité,
    on a pas le courage d'admetre tout haut que peut etre, l'autre solution serait laisser continuer les charniers, les massacres, les tueries au nom de la non intervention.

    Ah, ça on n'ose pas dire qu'on est d'accord, on met sous le tapis.
    Je pense: Laisse-les ces deux criminels massacrer aisement la population. On ferme les yeux, on nom de la non intervention.

    C'est beau a écrire, faut pas intervenir. mais concretement ?

    Concretement, cette non intervention, allait faire des victimes de plus et cela allait faire des belles photos des corps massacrés de plus qui allait faire tourner la presse, le blog et la vie pourrie des occidentaux.
    Qu'importe, pensent ceux contraires a non intervention, (des le moment que je n'ai pas un VRAI flingue ou une VRAI machette sur moi) on continue a ecrire des beaux billets sur le bien fondé de la non intervention.

    En verité, on est de bien pensants, mais on a oublié de poser des question juste au moment, a ceux qui étaient en train d'etre massacrés.

    ah , moi, je dis toute de suite:
    vive l'mperialisme, je suis de celles qu'avec un fligue sur ma tete ou machete, je prefere de loin , les puissances imperialistes.
    Je sais, je suis finalement qu'une pauvre fille sans force morale de crier: LAISSE- LES nous massacrer en toute tranquilité. je ne suis ni pour l'un ni our l'autre de ces presidents.
    Je ne veux que survivre a chaque jour, mais on veut bien etre massacrés au non de la non intervention.
    Tiens, massacre toute ma famille puisqu'on est deja au boulot.

  • Branlette de neurones que ces vexations du rôle des troupes fra, les ivoiriens sans nous seraient encore en train de se tuer les uns les autres, la réalité même le droit international fondé par des gauchistes, ne pourra l'annihiler. L'opé a sauvé des vies.
    Bravo les gras de licorne, se sont battus pour un idéal.

  • J'aimerais revenir sur le discours de Dakar, écrit par Gainot et lu par Sarko : "l'homme africain n'est pas suffisament entré dans l'histoire". N'en déplaise aux professionnels de l'indignation, nous en avons encore ici une illustration flagrante. Nous sommes , une fois de plus, devant les conséquences des plaies ouvertes de l'Afrique : tribalisme, corruption (les deux sont liés), démographie suicidaire et gestion coutumière du patrimoine agricole (aussi liées). A mon humble avis, nous avons été obligés d'intervenir car nous étions déja sur place (merci Chirac), alors que le reste du monde est resté planqué tranquillement (un peu comme au Rwanda). J'espère que nous pourrons éviter ce type de situation à l'avenir car il n'y a que des coups à prendre (comme au Rwanda) ça fait bien longtemps que la ChineAfrique s'est substituée à la FranceAfrrique, tirons en les conséquences.

  • Que pensent les Africains de tout ça ? 50 ans après leur indépendance, ils voient les occidentaux bombarder et envahir leurs pays. Soi-disant dans un but humanitaire.

    Il faut se poser une question simple : Que font les occidentaux en Afrique ? Pkoi la France dépense autant d'argent pour mener ces guerres en Libye, en Afghanistan, en Côte d'Ivoire ? Christine Lagarde a annoncé une aide de 400 millions d'euros à la Côte d'Ivoire alors qu'on nous dit que les caisses sont vides.

    Les Etats agissent uniquement pour défendre leurs intérêts. Certains comme les Chinois investissent et s'installent physiquement dans les pays où ils veulent obtenir des marchés (c'est ce qu'ils font en Afrique) d'autres préfèrent déstabiliser en initiant des guerres fratricides.

  • Aysin,
    Je pense que tu vas trop loin. Évidemment que la France cherche à protéger ses intérêts personnels. De là à nous accuser de déclencher des guerres civiles... C'est contreproductif (par rapport à l'objectif initial) et c'est non étayé - et c'est très injuste à mes yeux.

    Pour l'aide de 400 millions d'€, c'est plutôt une bonne initiative (même si cette aide est téléguidée par les intérêts de "certains" Français tranquillement installés en Côte d'Ivoire ("hôo les pôvres, ils ont dû "s'exiler" deux ou trois fois en dix ans, alors, il faut les aider à redévelopper l'économie nationale de la CI" - je sais, c'est hypocrite, mais c'est une bonne nouvelle pour le futur)

  • La question est plus liée à la doctrine de la France sur l'Afrique ; j'ai vécu de nombreuses années au Nigeria, pays largement le plus important de la région, sans jamais croiser un militaire britannique. Il y avait 9000 français expatriés français à l'époque, et pas un militaire français non plus, à part les gendarmes français protégeant l'ambassade (des gros cons). Nous devons absolument considérer nos anciennes colonies, autrefois fierté de l'Empire français, comme des pays normaux avec lesquels nous souhaitons commercer, à l'instar des anglais qui ne se posent pas plus de problèmes que ça, sauf quand il s'agit de business.

  • Asyn,
    Il est problement vrai tout ce que tu dis.
    Mais,Je te demande, a la lumiere des faits recents, quelle serait selon toi, la meilleure solution qui remplacerait l´intervention et qui protegerait la population qui venait de subir au moins deux massacres depuis les elections?
    Je te demande pas une solution ideale, mais la posible.
    (On est dans le monde reel, pas dans un mode theorique.
    Donc, il y a pas les mechants d´un cote et les bons de l´autre).

    J´aimerais bien te voir sortir du constat et nous proposer des solutions possibles qui remplacerait l´intervention.

  • Tes chinois ne sont pas moins imperalistes que tes occidentaux.
    Souvient toi, ils avaient le pouvoir de veto pour l´intervention en Libye et ils ne l´ont pas utilisé.
    Tu as demandée pourquoi?

  • Le pb de ces peuples est l'ingérence. Par ailleurs, je pense qu'un peuple qui a été colonisé, occupé, agressé militairement ne s'en remet pas. Les Turcs ont été occupés (par les mêmes soit dit en passant) entre la chute de l'empire ottoman et la création de la république turque, donc très peu de temps et il y a près d'un siècle, pourtant ils ne s'en remettent tjrs pas (il y a une forme de paranoïa par rapport à l'occident).

    Les occidentaux (les peuples) pensent peut-être que leurs gvts interviennent pour des raisons humanitaires mais je ne crois pas que les dirigeants soient motivés par des raisons humanitaires.

    Enfin c'est juste mon opinion.

  • Asyn,

    dans un jeu d' intérêt ou il n' y a pas la solution idéale, on doit se poser la question. Est- il mauvais pour le pays cette intervention? Je dirais oui sur le longterme, mais sur le court terme, non, parce qu' il y a urgence, je crois qu' empêcher les massacres est plus important. tant pis, si le sauveur ne sert que a ses interets.

    je ne sais pas si je peux comparer, mais le Bresil a été colonisé, par deux fois les américains ont déposé des présidents brésiliens, ils ont installé des celules de torture chez nous, entrainée des militaires a le faire, et cela n' a pas empêché que le pays tant bien que mal pays continue, devienne une democratie et grandisse economiquement.nous sommes la septième puissance mondiale. il est vrai que les différences sont encore grandes entre pauvres et riches, mais malgré toute ces interventions, les liders politiques ont muri, les gens aussi, une grande partie des brésiliens
    n' aceptent plus de politiques voleurs. on vient de voter une loi qui interdit un politique de participer a un poste politique , s' il a eu affaire avec la justice.
    le Chili est un autre cas, aussi tant bien que mal le pays marche sur ses jambes.
    ce que je veux dire est que les politiques ivoiriens sont tout aussi coupables de cet état de fait. ils ont crée, par leurs intérêts a eux cette cohabitation, ils ont permis par leur corruption, l'ingérence des puissances étrangères.

    a mon avis, il y a deux coupables dans tout ça. et je crois qu' il faut du temps pour que les ivoiriens puissent changer cet état de faits. mais en attendant, pour moi, sauver des vies est plus important.

    je comprends très bien tes prises de position, je les partage, mais, la vie réelle fréquemment on doit choisir ou entre deux mauvaises options ou alors on n'a pas aucune option du tout et il faut faire avec. Moi, personnellement, je pense que l' option doit être celle de sauver des vies.
    Apres on verra, ce sera pour demain.

  • Il y a parfois un tout qui reflète un sentiment terrible.

    alors imaginons, la seule force armée de gbagbo se trouve a abidjan, ne nous leurrons pas, des charniers apparaissent plutôt asser loin de là capitale, fraichement me dit on.

    Il est tout a fait concevable que le président sortant fessant appel a des avocats et à la justice, il était l'heure de procédé a des massacres, j'imagine bien sa position d'attaque et pas de défense.

    On a même plus besoin d'apporter quelconque preuve ni justifier, on vous dit y'a le feux vite les pompiers.

    Je suppose que ce n'était pas utile avant les élections, il n'y a aucune preuve des magouilles a ouattara qui d'ailleurs n'est aucunement aidé en quoi que se soit. en passant.

    Gbagbo est preocupés par ce qui se passe a l'échèle internationnale , c'est le seul que l'on entend parlé clairement et se depuis le début tant qu'il le peut...avant la fin.

    Mais qui ne veut pas de Gbabo??? Les ivoiriens ou le monde??? lisez chomsky interessez vous en dehors de la grande presse française... il y a des évidences criantes.

    Que savez vous vraiment a part ce que l'on vous dictent médiatiquement.

    http://www.decapactu.com/spip/article.php3?id_article=579

    Ne serait que faire appel a son bon sens, ce qui se passe ne profite a personne hormis une poignée, la liste de fait est tellement énorme que je suis exaspéré devant tant d'ignorance populaire.

    Notre pays a connu mieux et cet affaire n'est qu'un reflet de la misère qui nous envahie de plus en plus chaque jour.

    Quel rapport me direz vous, je dirait que la seule chose qui fait tourner nos dirigeant a la solde des lobistes, ce ne sont pas les gens, que tous évènement majeur tourne autour d'intérêt sonnant et trébuchant, tout.

    a partir de là prenez le comme bon vous semble mais a un moment donner(de votre vivant c'est certains), l'addition nous sera présenté comme inévitable sans quoi tout s'écroule.

    comprendra qui voudra.

  • Roland Dumas va plaider pour Gbagbo, mais que fait Vergès ? lol

  • @Jean-René
    ''La France, en intervenant plus avant même si contrairement à ce que prétendent les abrutis qui ne peuvent exhiber aucune preuve elle n'a pas franchi le seuil de la résidence de gbagbo, a permis d'éviter des morts inutiles.''
    Et les morts de Duékoué, de l'Ouest de la Côte d'Ivoire, d'Abidjan et autres lieux de représailles du camp Ouattara, ce sont des morts utiles ?

  • Sarkozy : « Ouattara est musulman », le soutenir « est un signe d’ouverture de notre part »

    http://www.lepost.fr/article/2011/04/13/2465601_sarkozy-ouattara-est-musulman-le-soutenir-est-un-signe-d-ouverture-de-notre-part.html

    il a vraiment une vision communautariste des êtres humains

    je me demande comment il se voit lui-même, (français, catholique, hongrois, juif ...) ?

  • Prise de position fort intéressante, notamment parce qu'elle fait apparaître combien, dans les règlements de compte politico-militaires, la prétention des vainqueurs de faire "justice", d'instruire le procès (forcément à charge) du vaincu forcément coupable (et d'autant plus lourdement coupable qu'il est vaincu), cette prétention est toujours hypocrite et scandaleuse. Elle n'est pas nouvelle, elle est de tous les temps, de tous les régimes et de tous les pays. Voyez le procès de Danton, celui des Templiers... L'idéal est évidemment que le "coupable" avoue son crime et appelle sur sa propre tête le châtiment, comme au bon vieux temps des procès de Moscou. Ionesco a très bien mis en scène ce cas de figure dans son "Macbett" :

    "CANDOR : Si j'avais été plus fort, j'aurais été votre souverain sacré. Vaincu, je ne suis qu'un lâche et un traître. Que n'ai-je gagné cette bataille ! C'est que l'Histoire, dans sa marche, ne l'a pas voulu. C'est l'Histoire qui a raison, objectivement. Je ne suis qu'un déchet historique. Au moins, que mon sort serve d'exemple à tous et à la postérité. Ne suivez jamais que les plus forts. Comment savoir qui est le plus fort, avant la bataille? Que la plupart ne fassent pas de bataille. Que d'autres ne suivent que les gagnants. La logique des événements est seule valable. Il ne peut y avoir d'autre raison que la raison historique. Il n'y a aucune transcendance qui puisse l'infirmer. Je suis coupable. Notre révolte était cependant nécessaire, pour prouver à quel point j'étais criminel. Je suis heureux de mourir. Ma vie ne compte pas. Que mon corps et celui de tous ceux qui m'ont suivi servent à engraisser les champs, à faire pousser le blé, pour les moissons de l'avenir. je suis l'exemple de ce qu'il ne faut pas faire. "

    Avouons que, si l'on obtenait du rétif Gbagbo qu'il apprenne par coeur cette tirade et la récite à ses juges dès le début de son procès, on s'épargnerait des complications. Il n'y aurait plus qu'à le coller vite au mur, puisqu'on n'a pas voulu recourir, au moment voulu, pour donner satisfaction à certaines âmes sensibles, à la solution, expéditive mais pratique, de l'exécution sommaire. Il reste bien le poison, le "suicide" en prison, la "tentative d 'évasion" qui a mal (bien) tourné, mais ces recours sont délicats à mettre en oeuvre et ne peuvent être envisagés qu'après avoir longuement fait croupir le "coupable" dans quelque geôle inconfortable et lointaine, avec le risque permanent qu'il mette les voiles pour de bon. La politique est un art difficile...

  • Allez, on va pleurer sur le sort de Gbagbo qui aurait bien pu finir avec un pneu autour des épaules et un bidon d'essence sur la tête. foutaises ! Sa femme a échappé de justesse au lynchage, c'est déja pas mal.

  • @jambrun

    Soyons objectif, vercingétorix cet analphabète et aujourd'hui méconnu qui en est là honte de notre espèce, moi le "CHE" je m'en sert comme paillassons c'est bien connu disait là chanson...

    Ne confond pas manipulation de masse, pot de vins, corruption, génocide, crime abject, mensonges a but lucratif, législation erroné, expert dirigé et j'en passe.
    Je dirait cartel maffieux qui a proliféré dans un système vicieux et qui ont fait valoir 10 fois ce qu'ils possèdent eux même pour s'approprier toi ton labeur et ton pays.

    les preuves il y en a, suffit de tomber les ouillères, on comprend pourquoi ce pays ou là lybie de ceux qui précèdes et les prochains a venir, au fait on en fait partie comme 99% de là population, la classe moyenne peut a peine joindre les deux bouts.

    Que faire, je doute que l'on réagissent asser vite se coup ci, mais quit a engraisser les champs autant le faire librement.

  • en lisant cet article on se rend compte que la plume peut encore briller du côté des journaliste et être objectif! dans le cas de la CI la prémière revelation qui a té faite par un soldat français sur France 24 lors de l'arrestation de M Gbagbo, est celle ci et je site: " nous avions arrêté M Gbagbo et l'avions remis aux troupe pro OUattara"! pendant cinq minutes c'etait comme cela que linformation était donnée! et puis rapidement l'ambassadeur de France appel et raconte que les troupes Françaises et l'Onu n'ont fait qu'accompagner et soutenir les pro ouattara! ensuite l'interview d'hamatoum touré porte parole de l'onuci qui lui affirme: que " aucun soldat de l'onuci n'a participé a cette operation!" alors quand il ya tant d'incohérence dans une affaire, peut on envisager que ce soit la vérité? en plus quand les pros ouattara assassine un professeur Français l'information est annoncée une seule foi et on la passe juste en bande d'anone et puis c'est fini on en parle plus! Alors pensez vous que M sarkozy est devoué pour la France plusque pour ses propres intérêts?

  • c'est une honte pour toute l'AFRIQUE que l'ex président ivoirien soit juge pour la première foi.s'il faut juger un président pour crime il fallait commencer par l'ex président américain W BUSH ensuite celui de la France CHIRAC et en fin a l'avenir SARKOZY ET OBAMA

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu