Avertir le modérateur

Buvons un coup avec les flics

bieregalliadeux.jpgSolidarité avec les CRS !  J’ai grand plaisir à manifester ma solidarité gouleyante avec nos amis les flics, soudains privés de piccolo lors de leur pause casse-croûte. Le syndicat Unité police SGP-FO mobilise les troupes sur le thème « c’est exagéré ». Interdit d’interdire, bien vu camarades.

 

C’est une bière qui a mis le feu aux poudres : des photos publiées en octobre dernier sur le site Bakchich montrant des CRS en tenu de bal, pendant la pause, avec le sandwich dans une main, et une bière dans l’autre. Je m’attendais bien entendu à l’interdiction du sandwich, qui n’entre pas du tout dans le régime Dukan. Et bien non, c’est la bière qui a trinqué.

 

Pourtant, cette bière était bénie par une circulaire du 20 mars 2000, NOR/INT/C/00/00061/C, du ministère de l’Intérieur et de la Vigne : « Les boissons de 2ème groupe, c’est à dire les boissons fermentées non distillées telles que le vin, la bière, le cidre, le poiré, les vins doux naturels, ne sont autorisées qu’en accompagnement des principaux repas ». Cette règle reste d’application… sauf pour les CRS dixit une note interne.

 

C’est bien sûr complètement faux cul, car on ne reproche pas aux flics de boire un canon avec leur casse-croûte, mais d’avoir été pris en photo. Bon, il y a pire drame, et la montée au créneau des syndicats de policiers a de quoi faire sourire. Mais il y a depuis quelques temps un  envahissement par l’hygiénisme social, et je trouve très salutaire cette réaction contre les interdits sanitaires, qui glorifient chaque jour davantage la volonté de modéliser nos vies.

 

C’est bien le cas de le dire : ils nous saoulent !    

 

allaitement-biere.jpg

Commentaires

  • Euh... vous êtes sérieux ? Non parce que entre l'hygiénisme social et interdire aux dépositaires de la Force publique de se mettre deux demis et trois verres de rouge dans la gueule avant d'aller bosser, il y a comme une légère différence.
    Alors soit votre soutien est du second degré bien déguisé, soit vos velléités libertaires ont de quoi laisser perplexe.

  • Bravo, Maître ! Comme vous dites, "l'hygiénisme social" découlant tout droit du "politiquement correct" réduit nos libertés et notre façon de vivre à une peau de chagrin. Un verre de vin n'a fait mal à personne, bien au contraire, il nettoie le sang, soutient le coeur et fait éviter bien de cas maladies cardio-vasculaires. Alors, ces "contre", qu'ils arrêtent de jouer aux dames patronesses et faire en cachette ce qu'ils interdisent aux autres ! Où est un verre en cristal pour le jeter par-dessus de mon épaule ? Ce n'est pas très approprié pour une femme mais bon, comme on fait maintenant n'importe quoi, j'y vais de mon obole.

  • Aucun inconvénient à ce que les policiers et CRS boivent de la bière ou du vin au repas du moment qu'ils subissent un alcootest sytématique avant d'aller bosser, et d'autant plus s'ils prennent le volant.
    La mesure aurait été plus efficace et moins hypocrite.

  • Hipsssssssss..

  • Une façon de reconnaître que les CRS seraient pires que les flics ?
    Ou la crainte d'une fermentation tardive dans les cars fermés ?

    Il est bien vrai que le monde aseptisé qu'on nous prépare, où l'Etat bienveillant prend en charge votre mode de vie pour votre plus grand bien, ressemble au monde d'Orwell.

    Ce qui me fait bien rigoler, c'est que dans le même temps, on empoisonne les populations avec des eaux chargées de nitrates et de pestiticides, et notre air itou. Et notre nourriture, je n'en parle même pas.
    Heureusement qu'il reste les laboratoires pharmaceutiques pour veiller sur nos vies et notre équilibles !! N'est ce pas Monsieur Servier ?

    Nous vivons un monde merveilleux. Tans que ce monde cherchera à singer ce qui se fait de pire dans le monde, à l'exception de la Corée du Nord, à savoir les US, on a lieu d'être pessimiste. Ce pays est un échec à pratiquement tous les égards. Mais on continue à nous le présenter comme un modèle.

  • Absolument, Longlongjohn. Au travail, l'année dernière, on avait un fournisseur qui nous livraient des produits frais en sandwichs, viennoiseries, gâteaux. Il paraît que c'est interdit par l'UE (ah, cette Europe !) , pas hygiénique. Résulat, l'appareil est rempli de sandwichs sous cellophane insipide, bourré de chimie, apparemment, l'UE a décidé coûte que coûte de réduire la population européenne ! Je ne peux comprendre qu'ainsi ses produits chimiques qu'elle nous fait manger sous prétexte d'hygiène.
    Alors, aller chez un paysan, acheter du bon jambon, du pain bio, , un bon verre de vin rouge, quel plaisir reprendre le travail après ? Au lieu de passer l'après-midi à prendre les cachets pour la digestion ! Merci l'Europe, tu emposonnes bien les pauvres, ils n'ont vraiment pas de chance. Donc, nuisibles, à éliminer.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu