Avertir le modérateur

Il va falloir respecter les femmes

plq-1500-2776.jpgBon, c’est pas tout, mais maintenant il falloir respecter les femmes. Une vraie société.

 

Le procès va se poursuivre là-bas, avec ses règles, mais ici, il faut remettre les pendules à l’heure. Parce que, dans notre douce France, ce qu’on a entendu de nos grands instruits, voir grandes instruites, c’était pas joli joli. C’était macho-city, grave de chez grave.

 

Le plus simple : apprendre ce que signifie le mot « non ». Quand elle te dit « non », ça ne veut pas dire « peut-être » ou « après tout.. ». « Non », ça veut dire « non », dans le sens « dégage ». Accepter le « non », c’est dire l’identité de l’autre. Ton école du charme perd le marché ? Eh ben, tu te poses la question à toi, et pas à elle, et tu files.

 

Là, on a déjà fait beaucoup, mais il faut sortir le marteau-piqueur pour faire tomber le mur. Ce mur, c’est le pouvoir des mecs. Has been ! Donc, on pose un bon principe, l’égalité homme-femme, et on ratiboise tout ce qui dépasse : toute instance qui ne respecte pas le principe de parité est dissoute de plein droit. Nous voici débarrassés du Conseil des ministres, de l’Assemblée nationale, du Sénat, du Conseil constitutionnel, de la Cour de cassation, du Conseil d’Etat et de tous les conseils d’administration des grands établissements publics. On peut discuter du reste, oki, mais après, car il faut d’abord régler la question du pouvoir.

 

Troisième point, on purge le passé. Les prisons étant pleines et les tribunaux débordés, ça sera un processus genre « Vérité et réconciliation », initié par l’Afrique du Sud de Nelson Mandela. Toutes les femmes, victimes de mecs qui se sont lâchés, comme çà, et qui, par peur du procès, par effet de sidération, par souhait de préserver la vie personnelle, n’ont pas dénoncé les lascars, doivent enfin pouvoir s’exprimer. Il faut tout, tout, tout dire. Merci aux femmes de dire les maladies qui rongent notre société. Ce n’est pas leur honte, mais la nôtre, collective. Impossible de soigner sans connaître le mal, en l’occurrence le mâle.

 

Il y aura des soins, et pour beaucoup. Seule la parole peut casser la carapace, et permettre de triompher de la peur. Rien ne fait plus peur que les mots qui sont dans nos entrailles, et qui brûlent quand ils arrivent au niveau du gosier. Le soldat, courageux, qui part affronter le feu des armes ne parvient pas à faire sortir les mots sensibles qui se bousculent dans son cœur, son âme et son esprit. Tant que c’est un problème en soi, c’est dommage… Mais quand ça bloque au point de percuter la vie des autres, stop. Stop divan, c’est urgent.

 

Et puis l’éducation, pour retrouver le goût de la vie, pour ne plus entendre que le viol est finalement un accident de la vie amoureuse. L’éducation pour comprendre que quand une femme parle d’abus, il ne faut pas en déduire qu’elle est la faute qui a conduit à l’abus. La relation apporte ce que tu n’as pas ; si tu t’imposes, tu détruis tout : la relation, l’autre et toi. Les parents doivent cadrer leurs enfants, et l’Imprimerie Nationale va publier un « guide du respect », à couverture bleu-blanc-rouge, qui reprendra les textes des grands auteurs, de Pierre de Ronsard à Paul Eluard, de Rabîndranâth Tagore à Pablo Neruda, de Louise Labé à Andrée Chedid, et qui s’ouvrira par la Déclaration des Droits de la Femme et de la Citoyenne écrite par Olympe de Gouges en 1791, dont l’article 1 proclame : « La femme naît libre et demeure égale à l’homme en droits ».

 

On arrête tout, on réfléchit, et on se parle.

2905277471_small_1.jpg
Une femme sous le pouvoir, 2010, avenirdel'art, artiste tunisien (âgé de 16 ans)

Commentaires

  • Le site de avenirdelart

    http://avenirdelart.skyrock.com/profil/

  • La déclaration d'Olympe de Gouges

    http://www.philo5.com/Mes%20lectures/GougesOlympeDe-DeclarationDroitsFemme.htm

  • Dans ce que j'ai pu voir ou entendre à gauche ou à droite ces derniers temps, j'ai été étonné et un peu dégouté par le mépris et la misogynie qui sont ressortis.
    Sans doute berné par les progrès réels qu'on a pu faire sur le sujet dans mon entourage, je m'imaginais les classes dirigeantes un plus évoluées.
    Même si quelques bémols sont nécessaires, la femme est bien trop souvent victime de violences.
    Et le viol, même si quand on a le choix, il vaut mieux le prendre du bon coté, le viol est un crime, officiellement et réellement parce qu'il laisse de nombreuses victimes détruites derrière lui.
    Même si la prison ou la mise au pilori médiatique ne sont certainement pas les réponses adéquates.

    Je relaie ici l'appel - pétition des féministes, parce que j'aspire à une société un chouïa plus civilisée :
    http://www.osezlefeminisme.fr/article/je-signe-le-texte-contre-le-sexisme

  • Mais même les femmes ont tenu des propos sexistes. Michèle Sabban a rétorqué à Daniel Schneiderman qui mettait l'accent sur la drague pressante de DSK : "on dirait que vous vous n'avez jamais dragué".

    Trois journalistes témoignent "Toutes les femmes journalistes n'ont pas été harcelées par DSK". Moi je comprends que toutes n'ont pas été harcelées mais bcp l'ont été. D'ailleurs, elles admettent qu'il était "un peu lourd".

    Est-ce que coincer les femmes dans les ascenseurs (Anne Mansouret) , les tripoter sans leur consentement (FOG) c'est être un peu lourd ?

    Comment se fait-il qu'aucune femme n'a porté plainte contre lui ?

  • Reste à savoir pourquoi le texte d'Olympe de Gouge ne fait pas partie du bloc constitutionnel français, alors qu'il va beaucoup plus loin que la Déclaration des droits de l'homme qui, elle, a "oublié" la moitié de l'humanité.
    Relisez l'intégralité du texte d'Olympe : elle ne réclame pas seulement l'égalité, mais parle du droit à la propriété pour les deux sexes "séparés ou unis". Ou encore de l'accès aux postes à responsabilités en fonction du mérite et du "talent".
    C'est ce texte qui porte les véritables valeurs de la véritable révolution.

  • Respecter les femmes ? Ca va pas non ? Pourquoi pas les domestiques, tant que vous y êtes ?

  • Olympe de Gouges fut guillotinée par les révolutionnaires, les mêmes qui ont rédigé la déclaration universelle des droits de l'homme !!!! Le système est avarié depuis les origines ou depuis les racines c'est plus correcte peut être : « le sang, même des coupables, versé avec cruauté et profusion, souille éternellement les Révolutions ».

  • La femme est toujours l'objet de rituels sauvages et moyenâgeux.

    En Afrique ont terrorise les femme par la menace puis l'acte de viol, on continue à mutiler les petites filles au nom d'une religion qui n'a pas de nom, un rituel qui n'a pas d'âme, ce sont même des femmes qui le pratique pour mieux faire comprendre aux autres femmes que les hommes règnent en maitres absolus sur le monde.

    La planète serait elle meilleure si l'homme donnait enfin aux femmes la place qui est la leur. Elles sont mère, sans elle aujourd'hui l'humanité n'aurait pas d'avenir, la technologie et la santé ont fait un tel bon que les femmes peuvent se passer des hommes pour donner naissance.

    Mais voilà, les femmes sont douées de sentiments, d'amour et de compassion, enfin celles qui ont vraiment une âme et dont le cerveau n'a pas basculé comme certains hommes du côté obscure de la force, de l'argent, de la puissance et du pouvoir. Ces femmes là aiment, aiment des hommes et surtout les enfants qu'elles donnent à ce monde.

    Les femmes ont en effet une âme, et c'est bien pour cela que les hommes les redoutent, car sans elles, ils n'ont pas ce petit plaisir (si ridicule) que les femmes leur procurent. Le conflit homme/femme date de la nuit des temps, certaines civilisations l'ont dépassé, d'autres en sont encore à chercher le remède, à légiférer sur la place de la femme dans la société.

    Les solutions sont aussi ridicules que placebos, il faut imposer, comptabiliser, trouver des femmes là où le système ne peut fonctionner si elles ne sont pas là malgré le fait qu'elles ne veulent pas toujours participer.

    En politique notamment, j'ai pu constater dans la campagne municipal dernière, qu'il était aussi difficile de trouver une liste avec parité que des candidats (tes) motivés (ées) pour mener à bien un combat.

    L'art de la vie ne voudrait-il pas que la place de l'humain dans la société serve les intérêts de l'humain (e) et non celui d'une poignée de dignitaires fascistes et misogynes (ça va souvent de pair).

    Personnellement, je crois que la place des humains est celle qu'ils se donnent, la société doit être profondément remaniée, il en va de la survie de notre espèce. Nous avons trop longtemps laissé les rennes du pouvoir à des "humains" sans foi ni loi, nous ne sommes que des rats de laboratoire, les décisions sont prises bien plus haut, là où l'importance de la parité n'est qu'illusoire, inutile, farfelue.

    En fait, c'est la place de l'humain qui est remise en question, la femme et l'homme qui occupent encore l'espace n'est peut être pas aussi durable que cela si nous n'ouvrons pas les yeux rapidement, comme les jeunes qui mènent en ce moment leur révolution pour éradiquer l'ennemi mortel de notre espèce : "l'argent".

    Certes, l'homme est son propre ennemi, il a des pulsions qui ne le favorisent pas aux yeux des femmes, et elles ont raison de se défendre et de juger, cet homme là est un porc qui a besoin d'être soigné car sa maladie honteuse est d'autant plus répugnante que son addiction est non contrôlée.

    Mais certains hommes restent dignes et honorables, je dirai même exemplaires, ils sont des pères aimants, des maris fidèles, des collègues coopérants et partageurs, des responsables et des collaborateurs solidaires.

    L'homme, comme la femme possèdent des dons dans leur espèce, ceux de pouvoir vivre en harmonie, partager des idées, des sentiments, des émotions, la richesse de l'art et de la vie en communauté. Alors oui les hommes ne sont pas parfaits, mais certains hommes et femmes valent le coup et pour ceux-là, la société a besoin d'un nouveau modèle ou l'espèce humaine devrait trouver un nouvel équilibre.

    Un équilibre naturel et sans heurts, sans loi et sans réglementation, ou le partage et l'égalité serait établi sans obligation de concession, ni de contrainte, sans écrits religieux, ni rituels tortionnaires. Il nous faudra encore du temps, d'abord s'occuper du problème fondamental, l'argent, le pouvoir, et les humains peu respectables qui incarnent ces formes d'inhumanité.

  • Qu'elles accomplissent convenablement leurs tâches et on avisera.
    La première qui fait suer on la voile.

  • Il y a effectivement un problème dans notre pays. Cela dit, le ouïe-dire, colporté, c'est au mieux de la calomnie ou de la diffamation. Ceux ou celles qui n'ont pas jugé utile de porter plainte, alors que semble-t-il, ils disposeraient d'éléments à charge suffisants pour le faire, semblent plutôt un peu mal placé pour en causer.

    J'ai été personnellement témoin d'un fait de harcèlement plutôt prononcé pour ne pas dire plus par une personne détenant autorité. A l'époque j'avais fait une déposition à un officier de gendarmerie, qui avait attiré mon attention sur les risques important de retour de bâton encourus. Il a semble-t-il transmis et le ou les mis en cause ont obtenu sa tête par mutation en Corse, après juste quelque mois de présence dans son poste. La plainte qui relevait plusieurs infractions pénales, n'a jamais débouchée. Il semble encore exister des personnes intouchables dans notre république.

    Les élus, en constituent pour bonne part, la tête de liste. Un procureur, par exemple ne s'aventurera pas sur le terrain glissant de poursuivre un maire au pénal. Il semblerait considérer qu'un élu, serait investi de droits ou de privilèges supérieurs, de par sa qualité de représentant des électeurs, donc membre de droit des forces vives de la Nation, qui participe nécessairement comme lui aux Voeux de début d'année. Difficile de le planter et de créer une mauvaise ambiance pour la cérémonie suivante. Officiellement il n'y aurait plus de caste, mais néanmoins sans doute une approche différente, quand il s'agit d'un notable ou d'un simple pékin.

    L'exemple de l'Afrique du Sud, vaudrait mieux éviter: une situation de corruption généralisée, un racisme anti-blanc ordinaire; quasiment pas d'enquête, lors du meurtre d'un blanc, pour le peu qui restent, ils se barricadent comme ils peuvent, quand ils ne quittent pas le pays....

  • @ Dominique MACHURE = Il m'arrive de penser que si les femmes aimaient les enfants autant qu'elles le disent, elle arrêteraient pour de bon d'en faire.
    Disant cela, je ne doute pas de leur sincérité, mais de leur cohérence.

  • Il est fou lui, qui va payer nos retraites avec ces considérations ?

  • Le plus "courtois" parmi tous les intervenants est bien évidemment Fran. Une femme, il est connu, est une enquiquineuse. Pour punir, on la voile, or, quelle femme aimerait ne pas montrer son visage ? Surtout si elle est jolie ?
    Ensuite, très justement, Fran s'inquiète pour les retraites, qui va les payer à part les enfants à naître. Bref, une femme est un ventre à assurer nos retraites. Constat horrible, mais sachons voir les choses en face, n'est-ce pas ?
    Maintenant, si les femmes sont traitées de la sorte (Fran, sans rancune, j'ai bien compris que tu plaisantais avec le voile !), c'est qu'elles laissent faire les hommes et ne savent pas se faire respecter.
    Simone de Beauvoir a bien décrit ce processus dans "la guerre des sexes". La femme garde la maison, s'occupe des enfants, fait à manger, l'homme apporte la nourriture et protège les siens. Cela apporte à l'homme un statut particulier qui s'accentue avec les siècles. Celles qui sont différentes, en fonction qu'elles soient riches ou pauvres, sont enfermées dans un couvent ou brûlées sur un bûcher comme une sorcière.
    Et qu'allez-vous faire maintenant, chers collègues masculins ?
    On ne veut plus être vos domestiques (voir plus haut !), on est des êtres humains à part entière et en plus, on se rebiffe et on commande.
    Par ailleurs, de plus en plus de sociologues pondent les livres dans lequel ils soulèvent une question inquiétante concernant la féminisation de la gente masculine.
    Pauvre de moi ! Heureusement que j'ai gardé mon sabre courbé pour défendre mon homme et ma famille !!!

  • Y'a pas un lien vers le site de Lucrèce ?

  • à aysin qui demande: "Comment se fait-il qu'aucune femme n'a porté plainte contre lui ?"

    Pour porter plainte sans (trop) se faire regarder de travers, il faut des preuves. En l'absence de témoins ou de traces (le harcèlement ne laisse pas de traces ...), il faut des témoins courageux, impliqués et légitimes aux yeux des autorités (!). Des témoins de ce type, cherchez en ! C'est une espèce pas forcément très répandue ...

  • En 2007 est sorti le bouquin "la femme fatale" sur la candidate à la présidentielle Ségolène Royal et notamment le délitement de son couple. Je n'ai pas lu ce livre, j'en ai juste entendu causer.

    Je me demande si Raphaël Bacqué et Ariane Chemin aurait fait le même livre si Ségolène s'était appelée François. Pour un présidentiable masculin, je ne crois pas que les journalistes se seraient à ce point focalisées sur son couple, jusqu'à la traiter de fatal parce qu'elle a pris la place que convoitait son époux. Et je ne pense pas qu'on aurait trouvé un intérêt aussi significatif à savoir si Ségolène-François vivait toujours avec sa femme ...

    Elles auraient pu à l'époque, Raphaël Bacqué et Ariane Chemin, s'intéresser à ce que Tristane Banon avait raconté en 2004 dans l'émission de Thierry Ardisson. Mais là il y avait des coups à prendre, de la part de tous ces amis de DSK qu'on voit aujourd'hui se répandre... Et parce que le réseau de DSK, comprend des gens, ceux de l'agence Euro RSCG (une des plus grosse agence de communication française... plutôt agence de pressions et désinformations), puissants et qui semblent agir brutalement, à la limite de la légalité.

    http://gtabourdo.canalblog.com/archives/2007/05/20/5036696.html


    Bien sûr des femmes participent à l'idéologie machiste. Tout comme des hommes peuvent s'opposer au machisme.
    L'échec électoral de Royal doit ainsi beaucoup aux femmes âgées: il est très difficile pour un nombre significatif de femmes ayant vécu toute une vie soumises à des valeurs patriarcales, de reconnaître que ces valeurs étaient fausses et qu'une femme peut aussi bien qu'un homme faire de longues études et parvenir à des responsabilités élevées.

  • J'ai trouvé Rama Yade très classe, hier. Grande pointure, finalement. Non ?

  • Non

  • Je sais que c'est totalement HS mais Guéant commence vraiment à me faire flipper.

    Hier il disait que la France n'avait pas besoin des compétences et talents des immigrés. Aujourd'hui nous martèle que les deux tiers des échecs scolaires seraient le fait d'enfants d'immigrés.

    Cet homme a la haine de l'étranger. Ca devient vraiment craignos.

  • C'est du marketing UMP.

  • Yade est une femme de Gauche qui par opportunité s’est calé à Droite, pour arriver plus vite. Comme d’’autres, de Droite, se planquent à Gauche pour mieux se faire élire. J’ai quelques noms.

    Elle a été l’alibi silencieuse et souriante des attaques illégales contre les roms, les patients psy, les étrangers, et les africains. Elle avait trouvé très bien le discours de Dakar, se contentant de qq pitreries devant TF1 en extase. Elle n’avait pas entendu le discours de Grenoble.

    Il faut qu’elle choisisse.

    Si elle rompt avec le système Sarko, au lieu d’être le sirop black pour faire passer la xénophobie du gvt UMP-FN, on peut causer

    Il faudrait aussi qu’elle renonce au poste de fonctionnaire surpayé où l’a nommé Sarko (et qu’elle arrête de violer l’obligation de réserve)

  • " Aujourd'hui nous martèle que les deux tiers des échecs scolaires seraient le fait d'enfants d'immigrés."

    ça m'a échappé, c'est quoi son sous entendu à la con? les enfants d'immigrés sont plus bêtes que les autres?

  • Sarko ne rigole pas de l'écroulement de Gaston, dans un contexte d'ammoralité abjecte qui va finir de pourrir la campagne. Dès lors que le cri de Gaston est "je suis innocent", nous allons avoir droit au plus pourrade feuilleton, et la presse US est suffisamment remontée pour qu'aucun détail n'échappe.

    Or DSK est un produit du sytème plus qu'un produit de la Gauche. Et dans cette affiare, Marine gagne plus que Sarko, qui redoute encore plus de sortir au premier tour derrière Marine.

    Guéant va donc aller de plus en plus loin dans le discours FN, et comme le discours ne suffit pas, il va donner dans la pratique FN aussi. Espérant devenir l'original, car on préfère toujours l'original à la copie.

  • il a dit aussi "le quart des étrangers qui ne sont pas d'origine européenne sont au chômage"

    bref, les étrangers non européens sont des chômeurs professionnels et leurs enfants des inadaptés au système scolaire français

  • ben fallait bien faire une distinction entre les européens et les non européens, car on aurait dit que le futur enfant de Sarko le hongrois et Carla l'italienne est un cancre. Mais ce n'est pas possible d'avancer de tels propos! c'est dingue

  • Ce qui m'étonne le plus, c'est pkoi l'UE ne dit rien. Est-ce que dans le système européen, on a le droit de maltraiter les étrangers, les stigmatiser en permanence, les accuser de tous les maux ?

  • L'ami des femmes que je suis leur a toujours plutôt recommandé des cours de self défense et des trucs genre spray au poivre comme arme de dissuasion pour légitime défense que d'aller chercher des témoins et porter plainte.
    En cas de tentative d'agression, un coup de savate bien placé, c'est aussi marquer sa préférence pour la prévention.

  • L'échec scolaire des enfants dont les parents sont d'origine étrangère ne vient, bien sûr, pas du fait qu'ils sont plus bêtes mais de leurs coutumes. L'homme, même un garçon fait ce qu'il veut, à savoir, sécher les cours, traîner avec une bande de copains tandis que les filles vont à l'école et s'en sortent mieux que les garçons dans la vie. Car ELLES ETUDIENT, ELLES FONT L'EFFORT D'OBTENIR DES CONNAISSANCES, UN DIPLOME !
    Les garçons encouragés par les pratiques ancestrales grandissent (pas tous, il ne faut pas amalgamer !) incultes, grossiers, bref, sans culture, éducation ni connaissances et après ils rejettent la faute sur la fameuse société française qui les soi-disant rejette !
    Je pars du principe qu'il faut s'adapter au pays dans lequel on vit et qui n'est pas votre pays de naissance et ne pas chercher ou continuer à vivre comme dans votre bled.

  • Lire aussi, en piqûre de rappel : "Ce qui est sûr, c’est que le présumé consentement n’existe pas" http://sandrine70.wordpress.com/2011/05/17/ce-qui-est-sur-cest-que-le-presume-consentement-nexiste-pas/

  • Je me pose une question, d'où vient le verbe troncher ?

  • Tetue, j'ai été sur le site indiqué, il faudrait éditer ces phrases dans un livret, tant elles sont justes et rétablissent l'honneur et les droits de la Femme. Merci.

    Fran, je suis pas remontée aux origines gauloises de ce verbe "troncher", mais apparemment, il vient du mot "la tronche" qui signifiait au départ "une bûche d'arbre", après c'est devenu "t'as une sale tronche", visage. Pour arriver au sens vulgaire du terme d'avoir des rapports sexuels : troncher.

  • Pour Loulou Nicollin, «l’homophobie, c'est un truc de tarlouzes»


    On saura sous peu ce qu'il pense des femmes. Je vous rappelle, à vous cognacq-jay.

  • "Il va falloir respecter les femmes"



    Surtout Nadine Morano !!!!!!!

  • @Aysin
    C est comme pour le nombre de musulmans dans les prisons, les chiffres sur l'échec scolaire des enfants de l'immigration extra européenne parlent d'eux même...Pas la peine de pleurnicher, de hurler au racisme( ahhh que c est pratique ça!!), c est juste une constatation objective.

  • Mais si c'est du racisme Haricot vert. Affirmer sans nuancer que les musulmans sont plus souvent en prison ou que les enfants d'immigrés extra-européens sont plus nuls implique forcément une autre constatation objective : selon les vociférateurs de l'ultra-UMP ou du FN, c'est un constat normal ; c'est ainsi ! ou, pour reprendre l'expression zemmourienne, "c'est un fait" (point, fin de la discussion).

    Or, conclure que c'est un fait et, concernant ces extra-européens**, qu'il s'agit d'une situation normale, c'est exactement s'adonner au racisme. C'est prétendre émettre une "théorie" selon laquelle certaines races (avec parfois des circonstances aggravantes : leur culture et/ou leur religion) sont inférieures à notre belle et pure race blanche. Les individus de ces races-là sont des incapables et, contrairement au intra-européens, rien ne sert de continuer à les accueillir eux qui coûtent cher (lol), ne s'intègrent pas (re lol).
    C'est du racisme !! Ne vous cachez pas derrière votre petit doigt.

    **(à la différence des intra-européens bien sûr qui sont tous forts en math, en français, en histoire et de grands spécialistes de l’algorithme indifférencié de Bernouilli lol!)

  • Carla Sarkozy au G8, parmi les "épouses" (de chefs d'état) en rang d'oignons devant les photographes, ouvre son pull pour montrer son ventre rond avec un sourire faussement naïf et particulièrement niais.

    Envie de la baffer:
    C'est donner une image dégradante de la femme, cette mise en scène grotesque de sa grossesse. Tout comme lorsqu'elle s'est fait photographier à poil d'ailleurs.

    Il y a des femmes phallocrates. Notamment celles qui ont renoncé une fois pour toute à être utiles à quoi que ce soit.

  • Procréer est utile, ça perpétue la race, c'est pour ça que notre dieu commun vous a pourvues d'un utérus, Marianne. Nan ?

  • Faire des enfants est un cadeau que l'on se fait à soi-même et à son conjoint.

    Il y a bien assez d'enfants qui naissent sur terre. Les ressources non renouvelables y sont un stock fini.

    Je n'ai pas de mission vis à vis de la perpétuation de la "race humaine", tout comme je ne me définis certainement par mon utérus.

    Merci pour toutes les femmes qui n'en ont plus, ou qui n'ont pas envie d'enfants, en passant ...

    Et Carla Sarkozy est une caricature de personnage vide et nul. Elle n'est médiatisée que parce qu'elle est une héritière. Sans sa fortune elle n'aurait jamais été intéressante pour un Sarkozyvablingblungbang.

  • I wonder why the other experts of this sector tend not to notice this. It's essential to proceed your creating.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu