Avertir le modérateur

L’Ordre Infirmier en cessation de paiements

couveplouf.jpgL’Ordre Infirmier c’est fini, et bon débarras ! Le faire-part de décès va faire des heureux : les 450 000 infirmières et infirmiers qui se trouvaient obligés de cotiser à ce truc.

 

Le Conseil National de l’Ordre (et du désordre) est juridiquement une personne morale de droit privé, chargée d’une mission de service public, et cette entreprise à but non lucratif va déposer son bilan devant le tribunal de grande instance de Paris. Un déficit de 7,8 millions, aucun actif, aucune activité, et à peine 50 000 adhérents. 140 salariés vont se trouver au chômage…  A prévoir, quelques césars de l’autoritarisme et de l’incompétence pour  un organisme qui part avec un bilan creux comme son découvert bancaire.

 

Ces rigolos avaient même rédigé un Code de déontologie, et fulminaient contre le Conseil d’Etat et le gouvernement qui tardaient à homologuer ce chef d’œuvre… Bref, le bilan aurait pu être grave, mais comme le Conseil National a passé l’essentiel de son temps à brasser de l’air et à s’entredéchirer, il n’a finalement pas eu le temps de nuire. Sauf à lui même, et qu’il en soit remercié.

 

Vont devoir suivre les dépôts de bilan des cents conseils départementaux et 21 conseils régionaux qui eux aussi finissent l’aventure une main devant et une main derrière. La plupart n’ont même pas compris qu’ils étaient des personnes morales, indépendantes, et ils faisaient gérer leur activité et leur personnel par le Conseil National, dans la plus parfaite illégalité.

 

Cette histoire est complètement folle, et c’est assez rigolo de voir Xavier Bertrand, qui avait soutenu – contre la profession et les services du ministère – ce projet insensé pour en faire une loi en décembre 2006, aujourd’hui aux manettes quand son chef d’œuvre s’éclate devant le tribunal. Bien sûr, il dira demain que le projet était génial mais qu’il a été mal géré. Ah oui, Xavier, fais nous rire ! 390pvzc4.jpg

 

Son seul argument est de dire : l’Ordre a fixé la cotisation à 75 €, alors que c’était trop cher, et qu’il fallait la limiter à 30 €.  

 

L’argument, ne vaut rien. Le problème fondamental est que la profession ne voulait pas de cet Ordre. Etre obligé d’adhérer à une structure, de se coller un droit disciplinaire de plus et de cotiser pour travailler, c’était niet. Malgré les menaces de poursuites pour exercice illégal, il y a eu une résistance massive de la profession : il est difficile de savoir combien ont réellement adhéré, car la procédure mise en place par l’Ordre était nulle et opaque, mais c’est au maximum 50 000. Ce qui en laisse 400 000 qui ont résisté aux menaces pour préserver leur liberté. La cessation de paiements, c’est leur victoire.

 

Alors, 30€ ou 75€, c’est un argument de bas étage. Pour que cela soit bien clair, il faut d’abord dire qu’il était impossible de faire fonctionner l’Ordre, avec toutes les tâches que lui avait confiées la loi de Xavier Bertrand, avec des cotisations à 30 € que voulait Xavier Bertrand. Par exemple, calculez seulement, au coût réel, le temps à passer pour gérer correctement une demande d’adhésion...

 

Des gens normaux et modernes n’ont aucune envie de se coller dans une superstructure nationale qui entend contrôler les exercices professionnels. Émancipez-vous par la soumission,… elle est bien bonne ! Un gouvernement intelligent voit très vite qu’il y a besoin de fédérer la profession, pour renforcer son identité et permettre son affirmation. Alors, il faut inciter par des structures souples, aider tous ceux qui vont de l’avant, créer du consensus… Quand le terrain est prêt, on peut tenter un peu de loi, et avancer par étapes. Mais ces bases de la sociologie juridique ont été ignorées par ces ignorants. On colle une loi, avec cotisation obligatoire et sanction d’exercice illégal pour les récalcitrants, et tout le monde va suivre. Quelle vanité ! On voit aujourd’hui le bilan.

 

La profession vient de vomir cette loi défraichie, et ses apparatchiks qui rêvaient de tout contrôler. Vive la profession infirmière !

plouf10.jpg

Une infirmière assistant au grand plongeon de l'Ordre

Commentaires

  • Le Figaro

    http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2011/07/28/04016-20110728ARTFIG00530-l-ordre-des-infirmiers-fait-faillite.php

  • Vive les infirmières qui jettent leur blouse pour aller au bain.

  • Merci pour cet article formidable!

    Une IDE qui est ravie de la mort de cet ONI!

  • Ces personnages qui sont aux commandes n'ont aucune vision à long terme et, bien pire, aucun sens de l'intérêt général. Il ne faut pas s'étonner qu'ils ne sachent pas prendre les bonnes décisions pour nos sociétés modernes, complexes et qui exigent un maximum de transparence et de démocratie.

    Un billet sympa de SuperNo :

    "Évidemment, pour compenser le manque de recettes,il faut rogner sur les dépenses. On annonce des priorités sur l’emploi, la sécurité, la santé, l’éducation, et en séquence, on lamine les effectifs de Pôle Emploi, des flics, des hôpitaux, et des écoles ? Et personne ne s’interroge sur la santé mentale de ceux qui prennent ces décisions incroyables ?"

    "L’exemple du chômage est significatif : depuis qu’on “baisse les charges pour créer des zemplois®”, c’est-à-dire au moins 30 ans, le chômage n’arrête pas de monter ! Xavier Bertrand, tout piteux, le déplorait ce matin, et se dédouanait en bredouillant quelque chose comme : “c’est la faute à qu’y a pas assez de croissance”. Mais comment peut-on encore tolérer pareils incapables ?"

    http://www.superno.com/blog/2011/07/une-seule-regle-dor-virer-ce-ramassis-de-pretentieux-incapables-cyniques-et-dangereux/

  • Un commentaire concernant l'article du "Figaro": nous sommes peut être 450 000 IDE, pourtant une des seule fois où l'on parle de nous dans la presse nationale, la photo d'illustration est celle d'un manipulateur radio. Vous avez dit "manque de reconnaissance" ?

  • Merci à Me Devers pour son soutien dans un lutte démocratique, finalement gagnée sur un versant économique.
    Reste maintenant à demander l'abrogation de cette loi.

  • Article qui fait plaisir à lire, après tant de mois / d'années de lutte, contre cette maladie ordinale.

    Mr Devers, je vous remercie en personne pour votre soutien et aide dans cette lutte.

  • C'est drôle comme les syndicats patronaux font penser à ceux de la mafia américaine...

  • C'est drôle comme les syndicats patronaux font penser à ceux de la mafia américaine...

    Écrit par : Patrick Handicap expatrié | 29.07.2011


    Traduction SVP, pour ceux qui ne vivent pas au travers de films américains ??

  • Question : est-ce qu'on peut demander à ces fonctionnaires onéreux de retrocéder leurs salaires et émoluments ?

  • Dans mon entourage (un hôpital régional, des libérales) il n'y avait AUCUNE demande pour un tel Ordre, vécu comme une structure supplémentaire inutile dans un contexte difficile pour la profession. Elle est déjà suffisamment encadrée par des textes réglementaires. La plupart des infirmières ont fait la sourde oreille à l'appel des cotisations, d'où la faillite.

    Quant à la notion même d'Ordre, elle date de Pétain... et ce n'est pas le fonctionnement de l'Ordre des Médecins qui donne envie

  • Je suis ravie de la mort de ce truc sans intérêt !!!Je suis retraité depuis peu et j'avais signé toute les pétitions contre sa creation ,de plus l'obligation de cotiser et les droits exorbitants accordés a cet organisme voulu par "on ne sait qui ,ni pourquoi" défiait le bon sens !!!

  • Excellente la photo de bas de page! Pour le reste, entièrement d'accord avec vous. J'ai moi aussi entendu parler de cette incroyable daube, ça ne s'invente pas.

  • C'est une excellente nouvelle, et cela prouve que la résistance, même passive, finit par payer; surtout quand elle est renforcée par une lutte plus active, telle que celle pratiquée par le syndicat contre l'ordre, Résilience.
    Merci à Me Devers pour son soutien efficace.
    Puisse cette résistance citoyenne contre l'ordre infirmier en inspirer d'autres !

  • merci pour cet excellent article
    j'adore la première image

    merci à vous, Maitre Devers, pour avoir si bien compris la lutte des IDE et l'avoir soutenue

  • Merci pour cette synthèse. Ce machin s'est auto-détruit par un management totalement décalé.

  • l'aveuglement érigé en art.. Il est heureux qu'une telle vanité soit dignement récompensée. Bravo aux infirmiers qui n'ont pas voulu bêler

  • Hors-sujet, mais dans le registre "gros pourri", voici du lourd :

    http://www.lemonde.fr/politique/infographie/2010/11/29/comprendre-l-affaire-karachi-en-trois-minutes_1446518_823448.html

  • Votre billet est un régal. Et l'aventure ordinale certainement totalement délicieuse en matière de droit. Merci ;-)

  • une profession qui dit NON, c'est "l'ordre du plongeon"! ouf... ca fait du bien!

  • il sera donc temps de rappeler à la direction du chu de montpellier
    qu'il était inutile de nous menacer via ses notes de service si nous ne mettions pas à jour nos cotisations..

  • une jolie leçon de résistance à l'état infantilisant...

  • vous n'avez rien compris ......l'ordre pouvez nous servir cela fait de nombreuses années que personnes même pas les syndicats traditionnels ont pu défendre et valoriser notre profession même pas de reconnaissance bac plus trois une augmentation dérisoire pour les hospitaliers un choix entre cat a et b difficile pour certains qui n'ont encore pas compris que nous avons été berné et que nous allons payer cette augmentattion de salaire dans peu de temps ........même pas de reconnaissance de certains médecins qui nous prennent pour leurs larbins .... et j en passe . Vous savez trés bien que notre profession est difficile a mobiliser et que la fédérer était une possibilité d'avancer. Alors bravo à tous ceux qui ont voulu détruire la seule possibilité que nous avions pour nous faire entendre et cela moi je le croix malgré tout ce que vous pouvez en dire...de toute les façons ceux qui ne font jamais rien fait critiques toujours....est ce que vous les avez vu bouger ?et bien non ....Alors ils auraient pu laisser travailler les gens qui en avez envie et peu à peu nous y serions arrivés (même si l'erreur de départ sur la cotisation nous à porté tort nous y serions arrivés tous nous avions envie de nous battre pour notre profession). Bon courage pour ceux et celles qui vont essayer à présenr de rassembler les IDES .

  • @ Calas Josy :

    Mais qu'entends tu par : revalorisation de notre profession ??

    Le super rapport Hénart qu'approuve l'ordre ?
    les super chambres disciplinaires inutiles ?

    Si les médeceins pour lesquels tu travaillent te prennent pour un larbin, il faudrait sans doute te remettre en question non ?
    Pour ma part, je travaille EN COLLABORATION avec les médecins de mon service, il respecte mon travaille, tout cela parce que l'équipe a su s'imposer sur la base de notre travail.
    Pas sur la base de fausses revendications (comme ces onistes qui auraient aimé faire médecine) ..

    Faut arrêter d'y croire ma grande.

    l'ordre n'était là que pour la division des IDE..... (délation, code de débitologie)

  • ne pas regarder les fautes ci dessus , c'est l'horreur (dû à la rapidité d'écriture) mais bon, l'ordre ne va pas m'attaquer pour cela n'est ce pas

  • @ calas josy
    "Alors ils auraient pu laisser travailler les gens qui en avez envie"

    vous résumez bien la situation : l'ordre n'avait pas à s'imposer à toute une profession qui le rejetait
    ça marche dans les 2 sens ;)

    et petit rappel, qui apparemment n'est pas entendu : l'ordre ne s’occupe pas des salaires

    quant aux cat A et B : vous vous en plaignez, mais qu'a fait l'ordre ?????
    il était opérationnel à ce moment là, non ??

    ben rien ! l'ordre n'a rien fait !
    comme pour tout le reste d'ailleurs

    et re petit rappel : si votre statut d'IDE ne vous convient pas, si vous ne supportez plus d'être exécuteur des prescripteurs que sont les médecins (dommage pour vous, c'est incontournable ) : changez de métier, faites médecine et de plus vous aurez un ordre tout fait :)

  • @ calas josy
    Peut-être que l'Ordre aurait pu t'apprendre l'orthographe !

  • Vous n'êtes quand même pas sérieux(ses ) les IDE ... On vous sert un Ordre tout cuit dans l'bec , moyennant quelques menues monnaies annuelles ( 30 € ! ) et vous auriez été chapeauté(e)s / chouchouté(e)s comme pas possible! Et voilà le résultat de votre obstination : un smilbilic en décomposition avancée par votre refus de cracher au bassinet ... Je ne sais pas ce qu'en pense votre Ministre de tutelle , mais ch'croi bien que , encore une fois de (+) , que c'est le con-tribuable qui va être sollicité pour éponger les 8 000 000 d'€ qui manquent dans la cagnotte de l'Ordre , de votre Ordre ... Avec toutes mes félicitations ....
    Et vive les IDE libres et responsables !!!

  • merci pour cet excellent article
    j'adore la première image

    merci à vous, Maitre Devers, pour avoir si bien compris la lutte des IDE et l'avoir soutenue

  • il n'est pas question de prendre parti pour tel ou tel entité mais juste de s'amuser en lisant cette article et en regardant ces belles photos de décorations (j'adore la fille avec le taureau!).

  • rapport au personnel médical de l'état de mes injustes

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu