Avertir le modérateur

Guérini : « La victime était consentante ! »

Guérini mis en examen… N’écoutant que son devoir, le blog avait placé ses micros dans le bureau du juge d’instruction de Marseille. Parti Socialiste, 2012, fraude

-          Nom, prénom, qualité

-          Guérini Jean-Noël, président du conseil général, premier secrétaire de la fédération du Parti socialiste, ex-soutien de Ségolène, futur-ex soutien de Martine et futur soutien de François.

-          Là, vous anticipez peut-être un peu…

-          Mais non, Monsieur le juge. Question justice, François-le-Peureux a fini par voir que ça coince avec son Vallini chamallow qui ne fait pas la différence entre un justiciable et un électeur. Vous vous rappelez son cirque avec l’affaire d’Outreau… Ma parole, cette commission parlementaire, c’était une belle couillonade.

-          Je ne vous le fais pas dire.

-          On a d’ailleurs vu le résultat.

-          Zéro. Euh, si, un film.

-          Aussi, François va virer cette demi-portion pour le remplacer par des connaisseurs de la Justice :  Robert Navarro, exclu du PS pour son soutien à Georges Frêche et qui s’est fait chopper pour ses 40 000 € de pizzas ; Bernard Granié, ancien maire de Fos-sur-Mer, président du syndicat d’agglomération Ouest Provence, condamné mercredi en appel à deux ans de prison ferme pour corruption dans le cadre d’un marché public de collecte de déchets ; Serge Andréoni, sénateur socialiste des Bouches-du-Rhône, maire de Berre l’Etang, qui sera dans votre bureau ce 14 septembre pour complicité de trafic d’influence ; Sylvie Andrieux, du 13 aussi, députée socialiste, mise en examen le 8 juillet 2010 pour complicité de détournement de fonds publics et complicité de tentative d'escroquerie» ; Patrick Sève, maire de L’Haÿ-les-Roses (Val-de-Marne), tête de liste PS aux sénatoriales, mis en examen aujourd’hui pour octroi d'avantages injustifiés et soustraction de fonds publics dans le cadre de marchés publics ; Jacques Mahéas, sénateur-maire de Neuilly-sur-Marne, condamné pour agressions sexuelles. François veut faire remonter l’expérience du terrain, et nous avons de la ressource. Moi, je présiderai, et Dominique-Gaston dirigera notre comité d’éthique. C’est un expert. François a dit que sa parole était attendue.  Parti Socialiste, 2012, fraude

-          Je note donc vos nouvelles fonctions. Guérini Jean-Noël, je vous ai convoqué pour vous mettre en examen pour association de malfaiteurs.  

-          Impossible. Désolé, Monsieur le juge, mais c’est impossible.

-          Votre avocat plaidera, mais je fais usage des pouvoirs que m’attribue le Code.

-          Le Code, c’est bien sympathique, Monsieur le juge, mais ce n’est pas la vraie vie. La vraie vie, c’est la politique.

-          Et ?

-          Je ne peux pas être mis en examen pour association de malfaiteurs car je suis membre du Parti socialiste qui est une association de bienfaiteurs. Tout simplement. D’un côté, il y a la méchante Droite : ils sont pour le capitalisme mondialisé, le pouvoir des banques et ils passent leur temps à faire des cadeaux aux patrons. De l’autre, c’est le gentil Parti socialiste : nous prenons l’argent des riches pour le donner aux pauvres.

-          Peu me chaut. Je maintiens la mise en examen. Ici, nous faisons du droit.  

-          Impossible. Désolé, Monsieur le juge, mais c’est impossible, il y a aussi un obstacle juridique.

-          Si c’est du droit, on peut en parler.

-          C’est très simple : il n’y a pas de victime, car la victime potentielle était consentante. La victime potentielle, c’est l’électeur contribuable ; or, avec la régularité d’une horloge, il m’a reconduit aux élections cantonales. La victime potentielle, c’est le militant socialiste ; or, avec la régularité d’une horloge, il m’a reconduit aux élections fédérales. Parti Socialiste, 2012, fraude

-          Ah, en effet. C’est un problème.

-          Non, Monsieur le juge, c’est une solution. On me lâche…

-          Attendez, attendez, c’est pas si simple… Votre premier secrétaire en CDD, Désir Harlem, balance un communiqué cinglant vous traitant de voyou !

-          Parole d’expert de la part de celui qui a été condamné en décembre 1998 à 18 mois de prison avec sursis pour recel d’abus de biens sociaux,… et qui a été recyclé au Parlement européen dès le printemps 1999.   

-          Bon. Eh bien, trêve de plaisanterie socialiste. Pour ce qui nous concerne, nous allons en rester au droit. Je vous notifie la mise en examen pour  association de malfaiteurs en application du Code pénal.

-          Eh, peuchère, je le connais bien ce Code… C’est moi qui l’ai voté quand j’étais sénateur !

-          Alors, vous n’êtes pas surpris.

-          Ben, si. Ca aurait du arriver plus tôt.

-          C’est bien ce qui me semblait.

 

parti socialiste,2012,fraude

La SFIO, l'horizon indépassable du PS

 

Commentaires

  • Pour compléter le tableau, destruction de preuves :

    http://provence-alpes.france3.fr/info/le-directeur-de-cabinet-de-jn-gu233rini-mis-examen-68987051.html

  • Les mises en examen se multiplient ! pour qui voterons-nous aux prochaines élections...

  • Moi ? Pour la Sainte Vierge. lol

  • Il me reste Mahomet, alors ... que Dieu me pardonne.

  • Ils me semble que le vote des citoyens a en de moins en moins d'importance ; surtout pour ceux qui gouverneront le pays... et quand je les regarde à la télé, dans mes yeux ce sont des pantins que je vois.

  • Moi aussi, je regarde les infos françaises en streaming, ce qui me permet de zapper les nombreuses pitreries des uns et des autres avec mon curseur (neuf fois sur dix).

  • Le changement proné aux PS et plus globalement dans les pratiques politique seraient de rompre avec des pratiques clientèliste dérivant vers de l'association de malfaiteur. Et tout le monde est au courant de ce type de pratique ! Heureusement quand meme que certaines voix
    dénonce ce type d'agissement pour introduire un peu d'éthique dans le système politique.

    L'agglomération lyonnaise donne un bel exemple aussi ce type de pratique à quand l'exclusion !


    http://www.lyoncapitale.fr/lyoncapitale/journal/univers/Politique/Sytral/Bernard-Rivalta-doit-il-demissionner-du-Sytral

    http://www.lyon-info.fr/?+Les-prises-de-bec-continuent-au+

  • Une chose reste certaine, on n'a pas encore vu une seule fois le PS démonter ce qu'a fait la droite, en reprenant le pouvoir après eux....
    Donc, leur crédibilité est douteuse. Pourtant, il faut démonter le sarkozysme.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu