Avertir le modérateur

Né dans la rue, mort dans la rue

statue-honte.jpgParis se meurt… Nous sommes en 2012, à Paris, la ville lumière. Une femme SDF, enceinte, a perdu son enfant, mort in utero, à quelques jours du terme. Cette petite fille n'aura jamais vu le jour.

La mère, âgée de 38 ans, vivait sous une tente avec son mari rue de l'Observatoire, dans le 14° arrondissement.

Le père, âgé de 39 ans,  s’est exprimé sur RTL. « C'est le seul endroit où l'on a pu s'installer avec une tente, et ma femme était déjà enceinte de presque huit mois. Quand les contractions sont venues, j'ai vu ma femme pliée en deux dans la tente. J'ai commencé à la voir pousser, pousser, et j'ai accueilli la tête du bébé. Mais elle était inerte, j'ai fait 10 minutes de bouche-à-bouche, tout, tout, tout ».

Après commencent les explications, toutes plus lamentables les unes que les autres, car elles disent toutes la même chose : ce n’est pas ma faute, mais celle des autres. Petits minables... Ces faits sont d’une violence terrible, et ils ne sont pas la faute de l’un ou de l’autre, mais de nous tous, parce que nous acceptons que des femmes enceintes vivent dans la rue.

Olivier Bernard, président de Médecins du Monde, a rappelé que 8% des femmes enceintes suivies par l'ONG vivent à la rue et plus de la moitié présentent un retard de suivi de grossesse.

C’est notre société est malade, et sans domicile fixe.

Une maternité parisienne, 2012

Commentaires

  • ca m'a foutu les boules et je suis en colère...

  • MERCI Gilles !!! Le week-end commence dans la joie et la bonne humeur...

  • Nous ne sommes qu'en 2011 : ce sera pire en 2012.

  • Ceci se passe dans la France gouvernée par la droite dure depuis plus de 10 ans.
    La France est la cinquième puissance économique du monde de part son PIB et sa richesse continue de croire régulièrement.
    Tout y croit comme le nombre de sans-abris et d'enfants illettrés.

    Ceux qui endossent à grand coups de menton la responsabilité d'une nation prétendument leader des droits humains ne devraient ils pas être poursuivi pour crimes contre l'humanité par non assistance à population en danger ?

  • Je reviens juste de Paris ( stage ) et j'ai été encore une fois choqué par le nombre de femmes et d'enfants en bas age dans la rue...

  • Aux dernières nouvelles, le four à 75 000 Euros dans l'avion de Sarkozy fonctionne bien, merci ...

  • Pire reste à venir...

  • Pire reste à venir...

    Écrit par : jm | 08.11.2011

    bigre! un four supplémentaire...

  • Bonjour Maître,
    Je lis avec retard votre propos: moi de même, je me révolte des yakafoque face à un tel drame.
    Quelque soit la situation de nos finances publiques, quelques soient les lis qui disent qui a droit, qui a pas droit, nous devons nous porter à l'aide d'une personne en détresse sans avoir à demander sa carte vitale ou sa carte d'identité.
    L'équipage du bateau de sauvetage ne demande pas au bateau en détresse s'il contient de la drogue ou autre, il sauve d'abord et la loi reprend ensuite ses droits.
    Oui, nous sommes en 2012 et c'est comme si nous voyions s'éloigner à nouveau cette solidarité d'instinct s'exonérant en se disant tout bas mais vraiment tou bas: bon dieu, y'a les pompiers, y'a le samu....

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu