Avertir le modérateur

Les millions de Ballamou

gaullisme,délinquance,moraleIl va avoir de belles histoires à raconter au juge, notre grand Ballamou ! 10 millions de francs en beaux billets pour financer la campagne… Sacré rigolo, et mes amitiés à l’équipe de campagne.

 

Ballamou avait choisi de se présenter contre Chirac, ce qui avait été une fine manœuvre politique, et il avait du financer sa campagne présidentielle sans avoir recours à l'argent du parti, car c’est Chirac qui tenait la caisse. Ah, ah… Comment faire ? Eh bien Ballamou nous l’avait gentiment expliqué : il vendait des tee-shirts à son effigie, et les foules en délire se précipitaient, les achetant par liasse de billets de 500 Fr tout neufs. Logique. Imparable.

 

Stop, ça suffat comme ci ! Arrêtons le délire, arrêtons les mensonges. Les sommes en liquide éteint très supérieures, et la légende des tee-shirts, c’est du bidon complet. Les comptes étaient ouvertement irréguliers avec 10 millions en liquide, et il a fallu que le Conseil constitutionnel fasse lui-même des faux, sur ordre de Roland Dumas, pour valider ce compte de campagne.

 

Pas banal, et pas banale non plus la personnalité de celui qui caviarde : Jacques Robert, 83 ans, ancien membre du Conseil constitutionnel, professeur de droit de renom et président honoraire de l’université Panthéon-Assas. Il siégeait lors de la séance qui devait se prononcer sur les comptes de campagne, et s’est décidé à raconter l’histoire au Parisien.  

 

Les comptes sont épluchés par trois conseillers rapporteurs, issus de la Cour des comptes et le Conseil d’Etat, et leur rapport mettait en évidence « 10 millions de francs de recettes d’origine inconnue ».

 

Là, le Professeur Robert se lâche, racontant cette scène impensable, qui nous explique la magie des délibérés du Conseil constitutionnel sous la présidence de Roland Dumas :gaullisme,délinquance,morale


 " Nous étions tous très ennuyés. Roland Dumas, président du Conseil, a alors pris la parole. « Nous ne sommes pas là pour flanquer la pagaille, a-t-il dit. Les Français ne comprendraient pas qu’on annule l’élection pour une affaire de dépassement de crédits. Il faut trouver une solution. » Il s’est tourné vers les rapporteurs. « Des postes ont peut-être été majorés? Si vous baissiez cette somme, ce serait pas mal… » La séance a été suspendue. Les trois rapporteurs se sont retirés pour travailler. Au bout de cinq ou six heures, quand ils sont revenus, le montant avait été réduit, mais les comptes étaient encore largement dépassés. Roland Dumas leur a demandé de faire un effort supplémentaire. Les rapporteurs se sont retirés à nouveau. Ils ont fini par présenter des comptes exacts… à 1 franc près. Sans doute pour montrer qu’ils n’appréciaient pas d’être pris pour des imbéciles ".

 

Trois remarques.

 

Un, notre petit monde politique devrait la jouer mollo pendant quelques jours, et peut-être éviter de donner trop de leçons de démocratie à l’Egypte ou à la Tunisie. Qu’est que tu en dis, mon Juppé ? On a franchi la ligne rouge ou non, là ?  

 

Deux, le Professeur Robert sait très bien l’importance de la règle qu’il viole, le secret du délibéré. Il accuse tout le monde : les rapporteurs de produire des faux sur ordre de Roland Dumas, le Conseil de les valider, et Balladur de se financer avec de l’argent sale.

 

Trois, ça se resserre sur Ballamou. Enfin ! Les déclarations du Professeur Robert sont corrélation exacte avec ce qu’explique depuis quelque temps Mediapart et l’ancien chargé de mission, qui racontait comment il maniait les sacs de billets. Le fait désormais bien établi, c’est cette masse d’argent. Reste juste une question : d’où venait cet argent ?  Fais nous rire, sacré farceur…

 

gaullisme,délinquance,morale

Commentaires

  • Ce sont des confessions bien tardives qui ne surprennent pas grand monde. Il serait grand temps de rayer ce club de gérontocrates cooptés de la carte constitutionnelle pour le remplacer par une cour, comme dans les pays démocratiques.

  • Etrange, pas d'allusion à Sarko ?

  • Gatsby, ce n'est pas M. Sarkozy, qui est un très gentil garçon, genre cérébral conceptuel, qui irait se mêler de ce genre d'affaires. D'ailleurs, si je ne me trompe, il était chargé dans l'équipe de campagne d'écrire le projet culturel

  • En effet la culture c'est son dada, il lit beaucoup parait-il ( de notes de synthèse de bouquins lus par d'autres, mais c'est toujours lire...).
    Je souhaite que les français le libèrent en mai 2012 de la lutte anti-crise et lui laissent du temps pour s'adonner à l'écriture.

  • Une réforme constitutionnelle ne serait pas du luxe.

  • Aahhh ! la réforme constitutionnelle... !

    Mon dada.

    La IVème République nous donnait le pouvoir d'élire le législatif,
    La Vème République nous a donné le pouvoir d'élire l'exécutif,
    La VIème République nous donnera le pouvoir d'élire les juges.

    La Révolution sera enfin achevée - deux siècles pour cela - et enfin il y aura une Constitution en France puisque la séparation des pouvoirs sera réalisée.

    Je dis deux siècles, mais je n'ai pas encore vu cette nouvelle constitution... :-(

  • vuE, voulais-je dire...

  • Non non, c'était bien VU. lol

  • Mathaf,

    Avec Avoir :
    Le COD si celui ci précède le verbe :
    Les devoirs que tu as faits sont bons.
    Donc Phidias pouvait écrire :
    Mais cette nouvelle constitution je ne l'ai pas encore vue.

    Même l'Académie fait une erreur lorsqu'elle recommande "En revanche" plutôt de que "Par contre".
    "En revanche" : compensation que l'on tire d'une situation.
    "Par contre" : marquant l'opposition à ...
    - "La récolte de fruits, était bonne en revanche celle des légumes était, pourrie."
    A mon humble avis, il serait plus correct d'écrire :
    - "La récolte de fruits, était bonne par contre celle des légumes était, pourrie."
    Sicotine qui fait deux fautes par phrase... (lol)

  • C l'occasion de rappeler que Sa Seigneurie Ballamou fut fort longtemps, le PDG du tunnel sous le Mont Blanc.
    Lors des suites de l'incendie mémorable en 1999, on a eu l'opportunité d'entendre un témoignage significatif, d'un employé ( je lui souhaite de n'avoir jamais été identifié) du tunnel qui déclara:
    -"En plus de 25 ans, les seuls équipements modernes qui furent aquis et/ou renouvellés furent... Ceux qui permettent le paiement au passage des usagers!
    Les systèmes contre l'incendie ou les salaires des fars... ? Vous n'y pensez pas!?
    Tout est dit n'est-ce pas?
    Une question de Yesroll: Qu'est-ce qui intéresse le plus notre ami Balladur?

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu