Avertir le modérateur

US : Une armée pour dominer le monde

Obama-Troop-Incease-in-Afghanistan.jpgLes petits amuseurs du jury Nobel doivent être fiers d’avoir attribué le Nobel de la Paix à Barack Obama, ce prédateur insouciant qui vient d’annoncer – par une conférence de presse depuis le Pentagone ! – le nouveau cours des dépenses militaires US : « Le budget de la Défense restera plus important que ce qu'il était à la fin de l'administration Bush ».

Lisons le prix Nobel :

« Le monde doit savoir que les États-Unis maintiendront leur supériorité militaire avec des forces armées agiles, flexibles et prêtes pour toutes les éventualités et les menaces. »

« Les choix fiscaux auxquels nous sommes confrontés sont difficiles, mais il ne doit pas y avoir de doute : nos forces armées demeureront les mieux entraînées, les mieux dirigées et les mieux équipées de l'histoire. » 

« Nous continuerons d'investir dans des capacités cruciales pour nos futurs succès, à savoir le renseignement, la surveillance, la reconnaissance, le contre-terrorisme, la lutte contre les armes de destruction massive ».

Le budget militaire US dépassera la somme des budgets militaires des 10 pays qui dépensent le plus derrière les Etats-Unis.

Une armée, c’est pour défendre le pays, nous sommes bien d’accord. Les autres, ce sont les autres, et les Etats sont souverains. bananarepublic.jpg

C’est toute la philosophie du droit international, telle que rappelée par l’article 1 de la Charte des Nations Unies, qui donne à l’institution les buts suivants :

-          Maintenir la paix et la sécurité internationales et à cette fin : prendre des mesures collectives efficaces en vue de prévenir et d'écarter les menaces à la paix et de réprimer tout acte d'agression ou autre rupture de la paix, et réaliser, par des moyens pacifiques, conformément aux principes de la justice et du droit international, l'ajustement ou le règlement de différends ou de situations, de caractère international, susceptibles de mener à une rupture de la paix; 

 

-          Développer entre les nations des relations amicales fondées sur le respect du principe de l'égalité de droits des peuples et de leur droit à disposer d'eux-mêmes, et prendre toutes autres mesures propres à consolider la paix du monde;

Egalité de droit des peuples et droit des peuples à disposer d’eux-mêmes... Parfait !

La France a adopté le même principe, que l’on retrouve dans le préambule de 1946 : « La République française, fidèle à ses traditions, se conforme aux règles du droit public international. Elle n'entreprendra aucune guerre dans des vues de conquête et n'emploiera jamais ses forces contre la liberté d'aucun peuple. »

united_states_imperialism1.jpgAlors, je me suis penché sur la carte, pour chercher les menaces qui pèsent sur les Etats-Unis, et franchement, ce n’est pas flagrant : le Canada ou le Mexique auraient-ils un plan caché pour envahir les US ?

Ce budget, c’est la démonstration chiffrée de l’impérialisme US, car tout concerne l’action des US en dehors de leurs frontières. C’est-à-dire que le Prix Nobel de la Paix est un homme de guerre, et son choix est la domination du monde par la force armée. Cette politique d’impérialisme militaire est totalement contraire au droit international, et c’est que qui explique que les US refusent de signer les traités qui pourraient être contraignants, car ils l’obligeraient à respecter ce qui fait la légalité internationale.

Les US connaissent la Cour Pénale Internationale (CPI), vu qu’ils ont tout fait, via le Conseil de Sécurité qu’ils contrôlent, pour saisir cette cour des affaires du Soudan et de la Lybie. Alors, cette question simple à Barack Obama, Prix Nobel de la Guerre : « Pourquoi les US, qui ont de si nobles objectifs et valeurs, refusent-ils d’adhérer à la CPI ? » Le Prix Nobel de la Guerre redouterait-il une enquête ? un mandat d’arrêt ?

Obama-Libya.jpg

Yes we can

Commentaires

  • Tout ça rentrera dans l'ordre d'ici quelques siècles, faut leur laisser du temps, c'est pas évident de renoncer du jour au lendemain à cette volonté tenace de venir en aide aux peuples opprimés...On va sauver les iraniens et puis on se calme c'est promis.

  • Ce bon Obama que vous avez encensé au nom de sa couleur de peau devait changer la face du monde ....Le messie se révèle être en fait "un président" des states comme un autre.... Il est dans un continuum hégémonique comme ses prédécesseurs et comme ses successeurs le seront Les States jouent au monopoly militaire ,avec le monde depuis bien longtemps,ce sont les fondements de l'économie et de la finance de ce pays,mais c'est aussi le ciment qui maintient une certaine adhésion patriotique,des mosaïques communautaires qui constituent ce pays La violence des armes et son abécédaire la religion,tel que les "pères fondateurs l'ont créé"

  • Faire la guerre à crédit pour contenter le complexe militaro-industriel dont Rosevelt se méfiait comme de la peste. Cela participe aussi aux crashs financiers et appauvrit les citoyens américains.

  • Quoique sous le règne des marchands de canons, la France n'est pas la mieux placée pour donner des leçons aux autres prédateurs.

  • Partout les armées ont attiré d'autant plus la guerre et les maux qui l'accompagnent, qu'elles ont été plus redoutables : il n'en est aucune qui ait préservé son pays d'une invasion.
    Le vieux proverbe, si vis pacem, para bellum, était bon chez les anciens, où la force décidait tout ; il n'est plus chez les modernes l'expression de la vérité : de grands préparatifs de guerre mènent toujours à la guerre.
    J.-B. Say.

  • Pas de risque que la politique françiase - droite ou gauche - donne des lecons en la matière. Hollande est aussi atlantique que Sarko. Meme admiration pour le maitre qui nous impose sa loi armée

  • « Les choix fiscaux auxquels nous sommes confrontés sont difficiles, mais il ne doit pas y avoir de doute : nos forces armées demeureront les mieux entraînées, les mieux dirigées et les mieux équipées de l'histoire. »

    Le mot english "fiscal"doit se traduire par "budgétaire" !
    "Fiscal year" = "exercice budgétaire"

  • Le maitre du monde ce n'est pas Obama,il n'est que le fidèle serviteur de la puissance mondialiste de la finance,tout comme Sarko et tout les autres ...Lorsque toutes "les barrières sociales et sociétale protectionnistes" des nations auront explosés,sous l'effet de la guerre économique et de l'utopie (faux nez destiné a faire avaler le reste) du village multiculturel mondial...nous aurons a vivre dans un monde de Madmax,encore plus cruel par ce que majoré par l'épuisement des ressources fossiles et minières,l’expansion démographique humaine,et la disparition d’espèces végétales et animales sous l'effet conjugué des changements climatique et la diminution des terres non cultivés (forets) et celles dites cultivables

  • Les US ne sont pas pires que les autres pays, ils ont seulement plus de moyens, voila tout. Je ne connais pas un seul pays qui ne cherche pas à étendre son influence. Chacun le fait selon ses propres moyens, c'est la seule difference. C'est comme ça depuis l'aube des temps et dans tout le monde.

  • Je me souviens... C'était il y a quatre ans, les aveugles me traitaient de tous les noms quand je disais que le candidat Obama était une bille...

    C'est bien beau de ne connaître rien en politique et de décider de la valeur d'un candidat au vu de son sexe ou de sa couleur, mais ça ne va pas loin...

    Ben aujourd'hui, je rigole...

  • @ Fran,

    Ben ouais mais alors ça ne s'arrêtera jamais. Après l'Iran, on s'attaque à la Syrie, à la Biélorussie ? Puis à la majorité des pays d'Afrique ? Ensuite on fait un petit tour en Asie et on libère la Birmanie ? Et pourquoi pas la Chine ? Puis la Russie ???

    Il vaut mieux participer à l'émancipation des peuples en usant des voies diplomatiques, en exerçant une pression des opinions publiques pour qu'ils se libèrent eux-mêmes, non ?

    Moi, perso, j'aurais fait la gueule si les Prussiens ou les Anglais étaient venus nous "libérer" en 1789 pour nous imposer leur système politique (novateur à l'époque par rapport à l'Ancien Régime mais très conservateur et aristocratique - et il l'est encore beaucoup).

  • A ceci pret que les US ne sont pas des civilisateurs mais des prédateurs, et que leur seul but est de conforter leur économie

  • @ Gilles,
    Des prédateurs carrément... Nan, ce sont des marchands cupides et sans complexe (enfin les institutions états-uniennes et leurs grosses multinationales pas les citoyens en général)

  • @ Fran,

    Bien sûr j'avais oublié la Corée du Nord : belles déculottées en perspective déjà que les Alliés n'ont strictement rien amélioré en Irak et en Afghanistan lol

  • Bonsoir monsieur Devers,
    êtes-vous au courant de la loi de trahison et martiale signée le 31 décembre par ce cher Obomba et le congrès des vendus, la NDAA ?
    Si oui, vous en dîtes quoi ?

  • PS: Les médias contrôlés sont sous l'Omerta comme toujours alors que le net en simplement tapant NDAA, fourmille de millions de liens...

  • Ah, mais quand ils parlent de protéger les USA, il ne s'agit pas de géographie! Les approvisionnement en carburant sont aussi à protéger (c'est un exemple, ca marche pour l'or, le coltan, l'uranium, les diamants...). En fait, il leur faut même protéger l'approvisionnement de leurs alliés, telle l'Europe! Donc, s'il font la guerre ailleurs que chez eux, y'a toujours une bonne raison: empêcher le communisme de s'étendre (sauf si c'est au détriment des islamistes, ou l'inverse), empêcher les trafiquants de drogue de développer leurs activités (sauf pour financer des activités de la CIA), empêcher des mollahs de développer du nucléaire (sauf s'ils sont un "rempart pour la démocratie" ou d'une autre religion que musulmane), empêcher que les pipeline soient fermés (sauf sils sont russes)...War is peace, donc, et donc le prix nobel de la paix fait la guerre, rien de plus logique!
    Et puis entre nous, il en ferait quoi des militaires, hein? Des chômeurs? Et puis y'a plein de jeunes yankees qui ont pu financer leurs études moyennant la mort d'une dizaine d'irakiens par tête (voire, pour certains, une jambe ou un bras en moins...), la guerre comme moyen de promotion sociale, en somme!
    Et puis bon, demandez à Boeing si c'est mal, la guerre...

    Enfin, bref, pas oublier le mot de la fin de GW Bush: Either you're with us, oir you're with the terrorists...

  • La réalité avec Obama c'est que "Yes he can't"!
    Même si je titrais à bord de mon site "Marine Inconnue" en Novembre 2008:
    -"Yes he can"!
    Ce qui nous renvoie au commentaire du président Wade du Sénégal, sur le moment aussi:
    -"C'est très sympa d'avoir un gars d'origine Africaine à la Maison Blanche! Mais...
    Les USA restent ce qu'ils sont pour le meilleur ou pour le pire et lisez la Constitution!
    Quand l'équipage d'un Boeing 747 est remplacé après le nombre d'heure de vol réglementaire, ça ne le transforme jamais en Airbus A380...."

    Lui-même ne fait pas tout ce qu'il veut, en tant que président du Sénégal...

  • @Jal :

    Effectivement, c'est vraiment quelque chose d'incroyable. Lire "Désormais nous sommes tous Bradley Manning"

    http://guerre.libreinfo.org/controle-populations/lois-qantiterroristesq/830-tous-bradley-manning.html

  • @ A bas ourdi ^^
    Certains osent en parler...
    http://www.solidariteetprogres.org/Phil-Giraldi-Obama-et-la-NDAA-c-est-Weimar-1933_08455

  • Obama Nobel de la paix !
    Son administration a achevé en Avril 2010 la Revue de son positionnement sur la question nucléaire. Après quelques retards (Débats, dissensions...) s'enclenche un processus qui va implémenter les options retenues. Une approche en deux temps va avoir lieu différemment du schéma en une seule étape qu'avaient choisi les administrations précédentes. La première phase peur être désignée comme développant la vision de président dans le cadre de la Revue initiale.
    La seconde phase consistera à réviser les "plans de guerre" (à mon sens la stratégie) et la structure de la force nucléaire.

    In April 2010, the Obama administration completed its Nuclear Posture Review (NPR). Now, after numerous delays, it has begun the process that will implement the NPR’s decisions. This is being done via a two-part approach that is unlike the ones used by previous administrations. The first step has been described as developing the President’s “vision,” elaborating on the NPR. The second step is revising the employment policy for nuclear weapons (the war plans) and the force structure.

  • Voici les faits de cette armée US sans honneur et sans loi, qui sème la terreur dans le monde

    http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2012/01/12/enquete-sur-une-video-montrant-des-marines-urinant-sur-les-corps-de-presumes-talibans_1628518_3222.html?google_editors_picks=true

  • Ce sont 4 petits salauds de l'armée US, c pas l'armée US toute entière, c comme si on montrait une vidéo d'enfants kurdes tués par le bombardement turc d'un village il y a quelques semaines et qu'on généralisait à toute l'armée turque. D'ailleurs ces GI's vont être punis.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu