La une des lecteursTous les blogsles top listes
Envoyer ce blog à un amiAvertir le modérateur

13/03/2012

Afghanistan : Petite leçon de colonialisme judiciaire

ColonialProjects_LG.jpgChacun sait ici que je suis un ravagé de l’anticolonialisme… alors que le colonialisme, c’est un vieux truc de cent ans. Imposer ses manières de voir parce qu’on est un empire ? Imposer sa loi parce qu’on a la puissance des armes ? Allons, ce sont là de vielles rangaines...

Prenons quelques exemples.

Une femme journaliste française est agressée près de la place Tahrir, au Caire : le parquet de Paris ouvre une enquête criminelle.

C’est juste, et légal, par application de l’article 113-7 du Code pénal : « La loi pénale française est applicable à tout crime, ainsi qu'à tout délit puni d'emprisonnement, commis par un Français ou par un étranger hors du territoire de la République lorsque la victime est de nationalité française au moment de l'infraction. » Le juge français doit vérifier qu’aucun processus fiable n’est cours dans le pays où ont eu lieu les faits, et sous cette réserve la justice française avance… en terre étrangère.

La même procédure a été suivie pour la mort du journaliste Gilles Jacquier, tombé à Homs, alors que cette attaque avait causé huit morts et plusieurs dizaines de blessés. Le justice française enquête en Syrie. Sur le principe de la procédure, rien à dire. Il reste juste à souhaiter que dans la pratique cette règle de procédure ne soit pas à sens unique.

Bien autrre chose avec les déclarations du Sinistre de la Justice d’Obama, revendiquant de pouvoir, grâce à son Patriotic Act, exécuter des personnes en terre étrangère. Personne ne s’en émeut.

Mais on passe un cap avec l'Afghanistan.

Dimanche, en Afghanistan, un soldat US a massacré 16 civils. Il a quitté son camp, s’est rendu dans un village et a exterminé des familles. Le military chief a aussitôt déclaré que c’était un fait isolé, qui n’avait rien à voir avec les opérations militaires en cours.colonial_man.jpg

Quelle est, en droit, la situation ? Dans un Etat souverain, un étranger a tué des nationaux. L’auteur présumé est membre des forces d’occupation, mais l’acte a été commis de sa propre initiative, sans aucun lien avec le commandement. Lieu du crime, nationalité des victimes, acte personnel : tous les critères sont réunis pour donner la compétence aux juridictions afghanes.

C’est d’autant plus justifié que les troupes d’occupation sont là – et depuis 10 ans – pour instaurer la démocratie et ses belles valeurs. Dont la Justice.

Voilà. Mais ce n’est pas le point de vue du Prix Nobel de la Paix et de l’Assassinat ciblé, et son serveur de soupe, le général John Allen explique à CNN : « Ce sous-officier devra rendre des comptes. Nous allons mener une enquête minutieuse, cette personne devra rendre des comptes et nous passerons à autre chose. Notre relation avec les Afghans est trop profonde, dure depuis trop longtemps, nous avons tous déjà trop sacrifié pour permettre que ce seul incident la mette à bas ».

Le colonisé ? Karzaï a demandé « des explications » à Washington. Un jugement ? N’exagérons pas, il n’y a eu que 16 morts. Le parlement, à peine mieux, a voté une résolution demandant que le procès ait lieu en terre afghane. Mais l’application de la loi US par des juges US pour des victimes afghanes tuées dans leur maison, ça passe comme une lettre à la poste. Les US occupent, imposent leur ordre.

Une réussite du colonialisme judiciaire, modèle année 2012, qui vaut bien celui de l’année 1962.

Petite précision à ceux qui craindraient de perdre leurs repères : je confirme en effet que l’occupation justifie la résistance.

64_2114-SC28252_showcase_3.jpg

Commentaires

Le déclin des Etats-Unis (Noam Chomsky)

"Actuellement nous ne commémorons pas le cinquantième anniversaire de la décision prise par le président John F. Kennedy de déclencher l’offensive la plus destructive et la plus meurtrière de l’après-guerre : l’invasion du Vietnam du Sud, puis de toute l’Indochine, qui allait provoquer des millions de morts, la dévastation de quatre pays, avec des séquelles jusqu’à nos jours, dues à l’épandage sur les campagnes des produits chimiques les plus cancérigènes alors connus dans le but de détruire les caches et les aliments."

"Pour beaucoup de scientifiques cela n’est pas une surprise, c’est par exemple le cas du programme d’étude sur le changement climatique du Massachusetts Institute of Technology (MIT), qui pendant des années a affirmé que les pronostics du GIEC était trop conservateurs.
Ces critiques des prévisions du GIEC n’ont pas du tout attiré l’attention du public, contrairement aux quelques négateurs qui sont soutenus par les grandes entreprises, au moyen de grandes campagnes de propagande qui ont amené les citoyens des États-Unis à une position singulière dans le monde de dénégation des menaces existantes."

"À partir des années 1970 il y a eu un changement significatif dans l’économie états-unienne, lorsque les planificateurs, au service de l’État ou du privé, ont choisi l’option de la financiarisation et de la production délocalisée. Ces décisions ont donné naissance à un cercle vicieux dans lequel la richesse était hautement concentrée (spécialement parmi les 0,1% les plus riches de la population), facilitant la concentration du pouvoir, et choisissant la législation permettant de mener le cycle à son terme : les politiques fiscales, la dérégulation, les changements dans les règles de fonctionnement des grandes entreprises, le tout offrant des gains énormes aux dirigeants."

http://www.legrandsoir.info/le-declin-etats-unien-en-perspective-1ere-partie.html

http://www.legrandsoir.info/le-declin-etats-unien-en-perspective-2eme-partie.html

Écrit par : Denis75 | 13/03/2012

2ème partie

"L’antienne occidentale c’est qu’Israël veut des négociations sans condition, alors que les Palestiniens refusent.
La première précondition c’est que les négociations soient supervisées par Washington [ce qui est absurde]. Des négociations sérieuses devraient se dérouler sous les auspices d’un parti neutre, de préférence disposant d’un certain respect international, le Brésil peut-être. Les négociateurs devraient chercher à régler les conflits entre les deux antagonistes : les États-Unis et Israël d’un côté, le reste du monde ou presque de l’autre côté."

LOL!

Écrit par : Denis75 | 13/03/2012

Conclusion :

"Ce « classique dilemme sécuritaire » est logique, une fois encore, si on part du principe que les États-Unis ont le droit de contrôler presque le monde entier et si on considère que la sécurité des États-Unis requiert un contrôle quasi-absolu."

CQFD
Confer un autre billet de Gilles Devers
http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/archive/2012/03/11/le-blog-ne-rigole-plus.html

Écrit par : Denis75 | 13/03/2012

Oh mais certains spécimen de cette nation de brutes tirent aussi dans le tas de leurs propres concitoyens.

Et au fait, qu'est ce qu'on y fait encore, nous autres, dans cette galère afghane ?
Tiens voilà un sujet de campagne.

Écrit par : yesroll | 13/03/2012

Bonne question mais silence radio.

Écrit par : Mathaf Hacker | 13/03/2012

Il ne faut pas confondre colonisation, mode d'expansion économique qui remonte à l'antiquité, colonialisme qui est une théorisation politique, et occupation militaire comme en 40. Dans le cas présent nous en sommes à dix ans d'occupation de ce qui n'est pas un état ni même une nation ; alors l'appareil judiciaire afghan... C'est limite faux-cul de l'invoquer même si sur le principe on peut faire des effets de manche. Tout le monde doit se tailler en 2014, c'est long mais il est beaucoup plus difficile de partir que d'envahir. Les afghans pourront alors revenir à l'anarchie et au chaos qu'ils affectionnent et c'est leur droit.

Écrit par : Mathaf Hacker | 13/03/2012

Une info très intéressante et passée sous silence en France

Cinq détenus de Guantanamo, qui sont considérés comme des chefs talibans de haut rang, viennent d’être libérés pour se rendre au Qatar, où les autorités ont accepté de c réer une représentation officielle des talibans.

Les US veulent maintenant négocier directement avec les talibans, qui auront le pouvoir car Karzai va dégager, et les talibans avaient exigé la libération de ces cinq dirigeants comme préalable aux discussions

Merci BBC !

http://www.bbc.co.uk/news/world-asia-17327440

Écrit par : gilles | 13/03/2012

C'est un fait divers, un meurtre de masse. Comme si on disait que toutes les lapidations de femmes résultaient de l'application du coran alors que certaines sont des lynchages d'après un grand avocat ,aussi con que ça.

Écrit par : Fran | 14/03/2012

Il est inquietant de voir l'augumentation des faits "isolés".
Presque 1 bavure par mois.
J'ai trouvé ces articles sur un blog que j'aime beacoup:
Afghans to US Military: Be at Least a Little Ashamed
Militaires americains: aient au moins un peu de honte.
Le point de vue des afghans dans leur journal traduit par le bloggeur americain.
http://www.juancole.com/2012/03/afghans-to-us-military-be-at-least-a-little-ashamed.html

Afghanistan Massacre: Unstable Soldiers, Untreated Brain Injuries, PTSD
http://www.juancole.com/2012/03/afghanistan-massacre-unstable-soldiers-untreated-brain-injuries-ptsd.html
Le soldat en question avait fait 2 rotations en Iraque et 1 en Afeghanistan.

"AP is reporting that the staff sergeant who killed 16 Afghan villagers near Qandahar on Sunday morning had suffered a head injury in a vehicle incident in Iraq, before being deployed to Afghanistan. He had been “trained as a sniper.” "

Avant d'aller en Aghanistan il a souffert une blessure sur la tete, et il n'a pas été soigné de façon correcte. La base où il était affecté est connue pour avoir le plus grand nombre de problèmes: suicide, soldat qui aiment guerroyer et abuse par violence.

Il est clair que en plus du soldat , les vrai responsables du massacre et de mettre ces hommes en rotations excessives et sous extreme tention psy et sans traitement medical ne vont être jamais responsabilisés.
Selon des soldats britaniques qui ont ete affectés ensemble avec les soldats de cette base. Ils etaient choqués par les soldats americains de cette base car il y avait une inquietante atmosphère de racisme envers le afghans.

Écrit par : Adriana | 14/03/2012

Dans la délinquance "ordinaire", celui qui commet l'acte est le coupable.

En droit de la guerre, c'est très différent.

Je n'aurai aucun pb pour défendre les droits de ce militaire. Je ne crois pas un instant à l'histoire d'un mec qui se lève le matin, et part comme çà tuer 16 personnes

J'aurais bcp de temps à passer pour comprendre: lui, son histoire à la guerre, et comment celui qui a choisi la tache noble de défendre son pays peut péter les plombs au point de commettre un tel massacre.

Mais surtout, je chercherai à sortir de cette mafia judiciaire que sont les tribunaux militaires US, faisant semblant en œuvre leur loi martiale de mes deux, alors qu’en guise de jugement, ils exécutent les ordres des sbires d’Obama.

Je me battrais, pour le respect des victimes et le respect du droit, pour être jugé devant les juridictions du pays, en demandant l’application des règles du droit équitable, qui sont parfaitement connues.

L’Afghanistan doit se reconstruire, après le cauchemar US. Si le soldat joue fièrement la carte de la défense, il saura montrer ou sont les vrais responsables de ce crime. Il pourra expliquer comment un jeune homme brave, prêt à jouer sa vie pour défendre son pays, peut devenir un despérados.

Son pb n’est donc pas avec la justice afghane, mais avec la justice militaire US, et si j’étais son avocat, je me dépêcherai de faire citer comme témoin devant le tribunal afghan du coin, ce gland d’Obama qui s’est dépêché de le désigner comme seul et unique coupable.

Écrit par : gilles | 16/03/2012

"Chacun sait ici que je suis un ravagé de l’anticolonialisme…"

Je savais pas, j'aimerai connaître l'histoire de la colonisation arabe du maghreb et l'esclavage contre les noirs qui va avec. Par contre en Agfhanistan à ma conaissance il n'y aucune éspèce de programme de colonisation Vous dites que la resistence est légitime. Donc vous êtes favorables aux attentats contre les civils ou au tuéries d'enfants en Afghanistan? Commis par ailleurs par des talibans qui ne sont même pas afghans parfois?

@ Denis75
Chomsky est allé en Chine pour applaudir les chinois qui tiennent tête aux US sans piper un mot sur les droits de l'homme. Alors que vous attendiez la mort de l'occident je peux le comprendre, mais que vous vous drapiez derrière cet attitude moraliste non. Je suis curieux d'ailleurs de voir maintenant que le hamas est au Qatar qui vous allez soutenir...

Écrit par : Louise | 16/03/2012

Le soldat n'était pas un gamin, mais bien déglingué par la guerre :

http://www.guardian.co.uk/world/2012/mar/16/afghan-shooting-soldier-friends-leg

Trop trop trop de victimes civiles.

Écrit par : Mathaf Hacker | 16/03/2012

Lorsque ces glands de talibans massacraient leur peuple dans des stades de foot, on en parlait pas beaucoup. Une soif de justice à géométrie variable comme dab. Comme on se tait à propos de ce chien de Assad, de ce chien de Almanidejad qui a fait tuer des étudiants. Comme l'ennemi préféré du blog est l'US, on est peu bavards sur les meurtres de ses ennemis.

Écrit par : Fran | 16/03/2012

Le soldat qui a assassiné 16 Afghans en route vers les USA
Le Nouvel Observateur

C'est un vol judiciaire

Écrit par : gilles | 17/03/2012

Si j’applique la règle que propose Fran – égalité entre les US et l’Iran – il faut que fasse 50 articles sur les US et un sur l’Iran, en proportion du montant des budgets militaires

Écrit par : gilles | 17/03/2012

John Henry Browne est l’avocat du Robert Bales, accusé d'avoir tué délibérément 17 civils afghans le 11 mars dernier.

Un crime abominable : tuer des civils de sang froid en fonction de leur nationalité, et bruler els corps. D’ailleurs, vous vous rappelez que toute la classe politique française a été bouleversée par ce fait.

La campagne électorale avait même été suspendue dans un grand moment de recueillement national.

Hier, cet avocat a dénoncé les autorités militaires américaines car elles font obstacle à son enquête sur le terrain.

il a révélé que les forces armées américaines en Afghanistan avaient empêché son équipe d'enquêteurs d'interroger les civils blessés au cours de l'attaque et hospitalisés à Kandahar : "Lorsque nous avons tenté d'interroger les civils blessés qui étaient soignés à l'hôpital de Kandahar, l'accès nous a été interdit et on nous a dit de nous coordonner avec l'équipe de l'accusation"

"Le lendemain, l'équipe des procureurs a interrogé les civils blessés. Nous avons découvert peu après ces interrogatoires que ces civils avaient tous quitté l'hôpital sans laisser d'adresse."

Écrit par : gilles | 31/03/2012

Notre intervention, de surcroît, n'aura pas changé grand-chose en ce qui concerne certaines traditions :

" Deux adolescents afghans, un garçon et une fille, ont été tués à l'acide dans le sud de l'Afghanistan, vraisemblablement parce qu'ils étaient amis, ce que la tradition afghane interdit, a-t-on appris samedi de sources concordantes.

"Vendredi, les corps d'un garçon de 15 ans et d'une fille de 12 ont été retrouvés dans la zone d'Esfandi" de la province de Ghazni, dans le sud de l'Afghanistan, à très forte implantation talibane, a indiqué le chef de la police de Ghazni.

"Leurs visages et leurs corps étaient brûlés à l'acide, ce qui les a vraisemblablement tués", a-t-il estimé, ajoutant "ne pas connaître les motifs derrière cet acte cruel".

D'après des témoins, qui ont découvert les deux corps, les deux adolescents ont probablement été assassinés parce qu'ils étaient amis, sans qu'une dimension sexuelle soient nécessairement invoquée.

L'identité des victimes est encore inconnue. Leurs dépouilles ont été transférées à la morgue de l'hôpital de Ghazni.

La province de Ghazni a connu plusieurs cas identiques ce dernières années. La plupart du temps, des femmes ont été assassinées pour avoir entretenu des relations "illégales" avec des hommes."

Écrit par : Fran | 03/04/2012

Afghanistan: Le président Karzaï appelle ses «frères» talibans à oeuvrer pour le bien du pays

ah bon, mais alors ce sont de "frères" ou les ennemis de la civilisation ? Et pourquoi on fait la guerre à des frères alors ??

Écrit par : gilles | 17/04/2012

Parce qu'ils déconnent à plein tube quand ils sont au pouvoir.

Écrit par : Fran | 18/04/2012

Écrire un commentaire

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu