Avertir le modérateur

Félicitations à la Russie, nouveau membre de l’OMC

Avec l’actu, on ne s’ennuie jamais : vendredi, la Russie est la honte du monde qui, s’opposant aux sanctions contre la Syrie, est dénoncée comme complice des bains de sang ; lundi, merveille, la Russie est un brave partenaire, nouveau membre de l’OMC. Bienvenue dans le monde libéral, où on ne rigole pas avec les principes...

poutine-vladimir.jpg

Cela faisait dix-huit années qu’on en causait, et Poutine a signé le protocole hier, après le vote par le Parlement russe les 10 et 18 juillet derniers. La Russie était la dernière grande puissance économique à ne pas être membre l’OMC.

En devenant le 156° membre, la Russie fait le choix de secouer son économie, en baissant ses droits de douane et en exposant des secteurs protégés à la concurrence internationale. Alexeï Portanski, le directeur du bureau d’information sur l’adhésion de la Russie à l'OMC, explique : « Nous avons épuisé les possibilités de croissance basée sur une hausse importante de la production et l’exportation d’hydrocarbures. Il faut maintenant produire et exporter des produits concurrentiels ».

Cette arrivée dans l’OMC et les affaires de Syrie, ça fait un joli télescopage dans le calendrier. L’accord des pays membres avait été donné en décembre 2011, et le point de vue de la Russie était déjà bien clair : fin des ingérences US via l’ONU. La Russie était hérissée par l’interventionnisme de ces dernières décennies et l’entourloupe libyenne a fait déborder le vase : on vote pour un blocage de l’espace aérien… et on se retrouve avec un changement de régime ! La Russie défend des intérêts spécifiques en Syrie, certes, mais sa position de principe va au-delà. Elle signifie aux Etats-Unis, et ses acolytes la Grande-Bretagne et la France, l’ouverture d’un temps d’impuissance.

L’entrée dans l’OMC s’inscrit dans le grand retour de la Russie vers les premières places. Certes, l’OMC n’est pas l’ONU, mais cette arrivée se fait dans la bonne humeur… Les grandes colères occidentales exprimées à New York semblent donc pouvoir être contenues.

La Chine, elle aussi, bloque tout à l’ONU, pour défendre le principe de non-ingérence. Vendredi, elle a annoncé tout sourire un doublement de ses crédits à l’Afrique, avec 20 milliards de dollars pour les trois ans à venir. La Chine devient le premier bailleur de fonds de l’Afrique.

Ajoutez la puissance de l'Inde... Personne ne peut se tromper : le centre du monde se déplace vers l'Est.

Russia-China-India-and.jpg

Commentaires

  • Comme quoi bizness is bizness, on ne mélange pas les affaires avec le reste.

  • On pouvait s'y attendre.
    Et ce n'est pas fini...

  • Bonjour, et moi, je suis contente que la Russie si moquée, négligée, méprisée a repris sa place méritée parmi les grands Etats. Grand Bravo au peuple russe et à Poutine, quel qu'il soit, d'avoir relevé le défi de redressement de sa situation sociale.

  • Bonjour, et moi, je suis contente que la Russie si moquée, négligée, méprisée a repris sa place méritée parmi les grands Etats. Grand Bravo au peuple russe et à Poutine, quel qu'il soit, d'avoir relevé le défi de redressement de sa situation sociale.

  • J'ai oublié de rajouter "économique". Mais il ne faut pas oublier que pour la majorité du peuple, le capitalisme sauvage a fait beaucoup de mal et les Russes attendent maintenant de Poutine qu'il pourchasse la corruption qui gangrène le pays.

  • Coucou, je m'appelle Eugenia et je réside à Allain !!
    Je désire rapidement dire que votre article est parfait.
    De cette façon, tout le monde peut comprendre. !!
    Franchement, chapeau !
    +

  • Youhou !!! Félicitations !
    http://maison-enkit.com/

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu