Avertir le modérateur

Portrait d’un sale mec

Le voici, le portrait de ce sale mec.

todd-akin-300x0.jpg

Il s’appelle Todd Akin et il vient de déclarer sur la chaîne KTVI : « De ce que j'entends de la bouche des docteurs, la grossesse après un viol est très rare. S'il s'agit d'un véritable viol, le corps de la femme essaie par tous les moyens de bloquer tout ça. Dans les cas où ça ne se passe pas comme ça, je pense qu'il devrait y avoir des représailles. Mais la punition doit retomber sur le violeur et non l’enfant ».

Todd Akin n’est pas un inconnu. Il a exercé de nombreux mandats dans le Missouri et il est élu à Chambre des représentants depuis 2000. C’est un ravagé des législations anti-avortement, et l’an dernier il avait professé de magnifiques théories sur le « viol forcé », qu'il faudrait distinguer du « viol ». Dans cet Etat d’un autre monde, ce gus a obtenu grâce à ce type d'arguments l’investiture des Républicains pour le Sénat. Il faut dire que c’est un véritable érudit,... membre de la commission des Sciences de la Chambre des représentants.

La déclaration d'Akin fait des ravages chez nos amis US, l’équipe Obama étant trop contente de l’aubaine. Pressé de question, ce génie des carpettes n’a pas été en mesure de dire comment il distinguait les « véritables viols » des autres, et il n’a pas su expliquer les mécanismes physiologiques qui « bloquaient tout cela ». Enfin,... il a refusé de répondre aux journalistes, car dans ses réunions électorales, ce délabré du bulbe ne va pas renoncer aux belles théories qui lui ont permis d’obtenir la précieuse investiture pour l'élection sénatoriale.

Avec leurs arguments véreux, les Républicains veulent faire tomber l'arrêt Roe vs. Wade de 1973 de la Cour suprême sur l'avortement. Cet arrêt est pourtant une authentique passoire juridique car s’il reconnait le caractère constitutionnel du droit à l’avortement,… il autorise les Etats à en limiter l’exercice.

La Belle et Blanche Cour Suprême a même donné un sérieux coup de main à ces allumés du Missouri dans l’affaire Webster v. Reproductive Health Services (1989). Elle a admis la constitutionalité d’une loi du Missouri empêchant les établissements de santé bénéficiant de fonds publics de pratiquer des avortements dont le but n’est pas justifié médicalement par des risques graves pour la santé. Les élus de cet Etat ont ensuite fait pression sur les établissements privés, et dans 95 % des comtés, il n’existe aucune structure sanitaire pour pratiquer des IVG. Autant dire que l’IVG est interdite. C’est ce savoir faire que Todd Akin vend pour être élu sénateur.

Il faut dire que ça travaille dur au Parti Républicain.

20120820-094000.jpg

Commentaires

  • L'arret Roe c. Wade de 1973

    http://caselaw.lp.findlaw.com/cgi-bin/getcase.pl?court=us&vol=410&invol=113

  • l'arret Webster v. Reproductive Health Services (1989).

    http://www.law.cornell.edu/supct/html/historics/USSC_CR_0492_0490_ZS.html

  • En plus il est américain, il cumule.

  • Une étude de 1996 donne quand même plus de 32 000 grossesses issues de viols aux Etats-Unis : http://www.ajog.org/article/S0002-9378%2896%2970141-2/abstract
    Mais ce ne sont certainement pas des "véritables" viols, si la femme est tombée enceinte, c'est qu'au fond d'elle-même, sans le savoir, elle désirait son agresseur...

    Finalement, ce monsieur correspond bien à certains soutiens de DSK : Ivan Levaï, pour qui un viol, c'est avec un couteau ou un pistolet, Jean-François Kahn pour qui il y a des viols non-violent, Jack Lang qui explique qu'il n'y a pas mort d'homme...

  • @Archicham : arrêtez de toujours tout ramener à DSK, sinon vous allez nous faire croire que les féministes n'ont été créées que pour lui....De plus vous faites de la désinformation car Jack Lang a très exactement dit "aux états Unis un accusé est systématiquement mis en liberté sous caution, sauf en cas de mort d'homme", ce qui est la stricte vérité du droit américain et n'est pas du tout péjoratif.JF Kahn pour sa part a dit "c'est du troussage de domestique" et n'a jamais parlé de viols non violents, même si ce qu'il a dit n'était pas très fin non plus. Quand à Yvan Levaï, il a exprimé une opinion qui vaut ce qu'elle vaut mais qui ne peut en aucun cas être comparée à l'abbération sortie par Todd Akin sur la magie religieuse du corps des femmes qui ferait un rejet en cas de véritables viols !

  • Bon, désolé d'avoir ramené le sujet à DSK encore une fois,
    Mais là, en fait, ce n'est même pas lui que je met en cause directement, mais un certain nombre de ses "soutiens". Si les féministes, et d'autres car je ne me considère pas féministe, parlent toujours de cette affaire, c'est parce que c'est une rare opportunité de parler de ce tabou, c'est aussi parce qu'à cette occasion on a entendu de nombreuses personnalités, et de nombreux anonymes aussi, non pas soutenir l'innocence de DSK, mais minimiser les faits qui lui étaient reprochés. Je n'ai aucun problème avec ceux qui ont dit que c'était un complot, que ce n'était pas le DSK qu'ils connaissaient, mais nier la notion même de viol (qui aurait été le qualificatif utilisé en France pour les faits reprochés), là, ça me pose un gros problème, car c'est justement l'argumentaire utilisé par les violeurs. Il pose aussi problème car il empêche la prise de conscience des victimes. Quand on entend des personnes dire "il m'a pénétrée de force, mais il ne m'a pas violée", on est en droit de se poser des questions sur la portée des paroles de ces gens...
    Quant à vos accusations de désinformation, votre citation que vous mettez "exactement" entre guillemet est fausse, ou alors n'est pas celle en cause. La phrase polémique, prononcée dans un direct du JT de France 2 (dsl, pas retrouvé la date exacte) est : "Par ailleurs, aujourd'hui même, quand on connait un peu le système américain, qui est différent du nôtre c'est l'évidence, ne pas libérer, alors qu'il n'y a pas mort d'homme, ne pas libérer quelqu'un qui verse une caution importante, ça ne se fait pratiquement jamais."
    http://www.youtube.com/watch?v=Lmzdhn9E7Es
    Libre à vous de le prendre au sens littéral, mais Jack Lang est trop bon linguiste pour ne pas savoir que l'expression "il n'y a pas mort d'homme" signifie qu'on parle d'une chose de peu d'importance. Par ailleurs, 4 jours de détention provisoire, lorsqu'il y a des risques de fuites avérés, pour des faits reprochés aussi lourd, je ne suis pas du tout certain que ce soit extraordinaire.
    Pour Jean-François Kahn, je n'ai pas repris ses propos sur le troussage de domestique puisqu'il s'en est excusé peu après. En revanche, dans la même intervention, il a cette phrase : "Je suis certain, enfin pratiquement certain, qu’il n’y a pas eu une tentative violente de viol, je ne crois pas, ça, je connais le personnage, je ne le pense pas."
    http://www.rue89.com/2011/05/18/jean-francois-kahn-pas-de-viol-mais-un-troussage-de-domestique-204530
    Phrase sur laquelle il n'est jamais revenu. Je l'ai dit plus haut, qu'il ne croit pas qu'il y ait eu viol, c'est son droit, mais prétendre qu'il pourrait y avoir des tentatives non-violente de viol, est une absurdité.
    Enfin, Yvan Levaï exprime certes une opinion, tout comme Todd Akin a exprimé également son opinion. Je maintiens que les deux sont des aberrations, l'une légale, l'autre médicale.
    Ces trois personnes méritent donc sans problème de se retrouver en compagnie de Todd Akin.

  • Il n'est pas illigoque de ramener le débat sur les exploits de DK à Manhattan, et surtout la manière dont ces faux culs du PS ont discrédité la victime du viol. Les mêmes qui ont pratiquement arreté toutes les affaires de l'Etat pour voter la loi sur le harcèlement sexuel. Toutes ces enfoirées et ces enfoirés qui déblatairaient sur le libertinage... Comment les prendre au sérieux?

    Ils ont, avec les chiens, accusé cette femme de trafic car il y avait des dépots d'argent (environ 1000 e par mois). Mais quand avez vous vu des traficants déposer l'argent sur leur compte bancaire?

    Ils ont dicrédité la parole de cette femme parce qu'elle était victime et noire. L'accusant aussi de prostitution de chantage. Ce sont des choses qui ne s'oublient pas.

  • Pour les actuels politiques PS, qui ont si peu de mémoire, le temps efface tout...

  • @Archicham : Si un jour on accuse un de vos proches d'un crime aussi horrible que le viol, vous serez le premier à en douter et à le soutenir, surtout s'il crie son innocence et que rien ne prouve qu'il a réellement effectué cet acte, ne me dites pas le contraire je ne vous croirais pas ! Et oui vous vous trompez sur l'expression "il n'y a pas mort d'homme" car vous raisonnez en linguistique française justement et non pas dans le sens du terme juridique américain où cette expression n'existe pas ! Jacques Lang a suffisament prouvé par des actions antérieures qu'il défendait la cause des femmes et rester sur cette facheuse interprétation de mots en oubliant tout le reste n'est pas plus digne que ce que vous lui reprochez - En justice ce ne sont pas les paroles qui comptent car celles-ci peuvent souvent être dites sous le feu de l'émotion, mais les preuves sans lesquelles aucune accusation ne pourra être retenue et heureusement pour nous car serions tous des condamnés en sursit !


    @Gilles : votre commentaire est rempli de mépris orienté, vous vous servez honteusement du racisme pour justifier votre haine d'un parti politique qui ne doit sans doute pas correspondre à vos idées et ça donne donc très peu de crédibilité à vos propos.
    Vous aboyez vous aussi "avec les chiens" en affirmant des choses complètement fausse : les seuls qui ont accusé cette femme d'avoir détenu de l'argent sur son compte (entre parenthèse vous oubliez deux 0 dans la somme) ce sont les enquêteurs du procureur de NY et personne d'autres ! Et elle n'était pas accusé de trafic mais de complicité de trafic car les traficants ne mettent effectivement pas l'argent sur leur compte mais sur des comptes parallèles.

    Vous savez très bien aussi que ce sont les journaux américains qui l'ont accusé de prostitution au même titre qu'ils n'ont pas été très tendres non plus avec DSK bien qu'il soit blanc et puissant - vous devriez relire la presse de cette époque pour voir tout ce qu'ils ont dit sur lui....

    La parole de cette femme n'a pas été discréditée puisqu'elle a été entendue et qu'une enquête a été menée suite à son accusation mais cette enquête n'a apporté aucune preuve de l'existence d'un viol (lisez le rapport du procureur et vous en saurez plus) - et que vous le vouliez ou non on envoit pas un homme 30 ans en prison sans preuves, c'est ça la justice et elle est la même pour tout le monde même si ça vous arrangerait bien qu'un socialiste blanc et riche soit forcément coupable.

    Je ne sais pas s'il est innocent ou pas, je ne sais pas si cette femme est une victime ou pas, car c'est parole contre parole et que je n'étais pas dans la chambre avec eux (vous non plus j'imagine) mais ce que je sais c'est qu'un NON LIEU a été prononcé et que nous n'avons pas à revenir sur une décision de justice !

  • @Narcisse : Bien que ne sachant pas si DSK est innocent et la femme victime, c'est avec beaucoup d'éloquence que vous défendez ce jugement au profit de l'accusé (c'est-à-dire le non-lieu).
    Évidemment, le doute doit toujours profiter à l'accusé, et j'en viens douter de ma propre conviction.

  • Au sujet de nafissatou diallo, un jour elle écrira un livre " comment j'ai piégé (facilement) un libertin ( et tous ces cons de français )" / et on en fera un film.
    .

  • Le chapitre le plus intéressant sera celui sur le complot international

    En exclusivité, voici le titre du chapitre, obtenu de l'éditeur: "Le complot était dans la culotte"

  • Ce genre de traquenard est récurrent dans les grands hôtels qui savent tenir le secret en général, prestige oblige, c'est un petit complot d'étage. Les farfelus de la masturbation intellectuelle y voient ce qu'ils veulent.

  • Si Nafissatou écrivait un livre cela ferait sans doute un gros succès de librairie !

  • @Sicotine : Mon éloquence est surtout liée au fait que je suis un fervent défenseur de la présomption d'innocence et du respect des droits de l'homme qui n'ont pas été appliqués pour DSK. L'opinion publique l'a jugé et condamné à la place du procureur. Pour ma part, n'étant pas juge et n'ayant pas en ma possession la totalité des éléments de l'enquête, je me garderais bien de prendre parti d'une quelquonque façon que ce soit, je me contente donc de l'avis émis par la justice qui est la seule habilitée à le faire ! Et l'avis de la justice c'est le Non lieu.

    @Gatsby : Les succès de librairie concernant cette affaire ont fait foison chez les journaleux en mal de notoriété ou de liquidité, donc pourquoi pas Nafissatou.....

    @Gilles : s'il y a eu complot (et rien ne nous permet de l'affirmer) il a forcément été ourdi en tenant compte des faiblesses de DSK ! nul n'est parfait....

  • L'Oncle Sam heureusement, a su nous apporter plus que souvent (et pas toujours assez), beaucoup mieux que ce triste sire. Oublions le en pensons aux autres!
    Mais c'est sûr, avec Todd Akin le monde occidentale vient réellement de "toucher le fond"....
    Où a-t-il été cherché tout ça? Dans la grosse tête de notre ami Anders Behring Breivik?
    (le défenseur de l'occident chrétien qui a flingué joyeusement des dizaines de jeunes chrétiens sans défense après avoir essayé de faire sauter le siège du gouvernement de son pays, le plus civilisé d'Europe, faut-il le rappeler?)

  • @ Narcisse

    J'ai pris bien garde de ne pas me prononcer sur l'affaire DSK elle-même. Rien dans mes deux commentaires ne vous permet de prétendre que je le pense coupable. Ce n'est pas le sujet.
    De la même manière, je n'ai jamais critiqué ceux qui ont défendus DSK en disant qu'ils ne croyaient pas à sa culpabilité.
    Qu'on dénonce les atteintes à la présomption d'innocence est une chose, et en effet la "Perp Walk" de DSK menoté, je l'ai trouvée choquante, une atteinte à cette présomption, et même à la dignité humaine, quand bien même elle aurait eu lieu après une éventuelle condamnation.
    Mais c'est une chose de défendre l'innocence d'un homme, c'en est une autre de minimiser les faits qui lui sont reprochés. Au milieu des personnes défendant DSK, de nombreux propos niant la réalité du viol ont été proférés. Pour ma part, j'estime que ces propos accréditent la thèse de l'accusation : Peut-être bien qu'il a forcé N. Diallo à lui faire une fellation, mais ce n'est pas bien grave puisque /il ne l'a pas frappée, /il n'avait pas d'arme, /il n'y a pas mort d'homme.
    Pour en revenir à Jack Lang (vous laissez tomber les deux autres ?) votre théorie aurait pu être valable si votre citation avait été exacte. Jack Lang n'étant accusé de rien, la justice n'a rien à faire là-dedans, je n'ai jamais dit que ces propos pouvaient servir à condamner DSK. Au passage, allez quand même voir des procès pour insulte ou diffamation, je crois bien que les paroles comptent, même dites sous le coup de l'émotion...
    Et j'insiste, même si les Etats-Unis utilisent moins la détention provisoire que la France, 4 jours de détention provisoire pour des actes reprochés aussi grave (70ans de prison...), avec un accusé étranger et riche qui à les possibilités de s'enfuir relativement facilement, c'est loin d'être exceptionnel. D'autant que l'affaire Polanski n'a pas dû aider.

    Pour finir, mon premier commentaire visait plus à prévenir cet anti-américanisme primaire qui voudrait que ces derniers soient des arriérés, notamment sur le droit des femmes. Les propos de Todd Akin sont scandaleux sans aucun doute, mais la France n'a vraiment pas de quoi être fière sur le sujet, d'autant que les trois personnages que j'ai cité, s'ils sont médiatiques, sont loin d'être les seuls à penser de la sorte.

  • @ Archicham : Je vous rejoins sur le fait que les propos de Todd Akin sont scandaleux et ce n'est pas de l'anti américanisme car Todd Akin ne représente pas les Etats Unis à lui tout seul ! D'ailleurs il a depuis été "obligé" de s'excuser et même les membres de son propre parti ont rejeté ses paroles.

    Pour le reste je vous laisse libre de vos affirmations, je vous ai donné mon point de vue et vous avez le votre : chacun sa façon "d'entendre" les choses mais dans l'ensemble je pense que nous avons tous deux le respect de l'être humain et c'est le principal !

  • Soyons réalistes, exigeons l'impossible, la Lune par exemple! Pensons plus aux USA qu'on admire, ceux de Neil Armstrong par exemple, qu'au triste rigolo cité par cette page!

  • En cherchant bien Neil Amstrong a offert son premier transistor à Ben Laden...( seocnd degré pour denis74 )

  • J'ai lu Portrait d’un sale mec : Actualités du droit avec beaucoup d'intérêt et ont trouvé intéressant d'ailleurs facile à lire contenu. Ne manquez pas de prendre soin ce site est très bon .

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu