Avertir le modérateur

Taubira, artisan plombier, s’occupe des fuites

affiche-soupcons_jpg_500x630_q95.jpgMinistre nommée au rattrapage et déjà en sursis, Taubira joue les plombiers traquant les fuites au ministère.

Faisant comme si elle était toujours membre de ce gouvernement addict à la répression, Christiane Taubira continue son spectacle à contre-courant. Elle a été nommée pour une grande séance de calinothérapie du monde judiciaire, traumatisé par Sarko. Elle ne fait pas la révolution, mais revient aux bases du droit pénal – l’être humain, dans le cadre de la loi, peut s’amender – et sa politique est excellente.   

Tout le problème est que dans ce gouvernement de Droite, elle est la seule à conduire une politique de Gauche. Ca finit par se voir, et ça canarde.

Taubira a mille fois raison de vouloir mettre fin au tout carcéral, car la prison est l’école du crime. Mais ses camarades ne sont pas d’accord car ils restent fidèles à leur maître à penser, Sarkozy Nicolas, retraité provisoire pour deux ans au Cap-Nègre.

Alors, viennent les soucis.

Taubira avait rédigé un beau projet de circulaire pour organiser cette nouvelle politique pénale, mais l’Elysée et le Gouvernement n’étaient pas d’accord et lui ont demandé maintes rectifications avant la présentation en Conseil des sinistres.

Mais – oh mon Dieu ! – ne voilà-t-il pas que Nouvel observateur du 12 septembre publie le projet d’origine avant la tenue du Conseil des sinistres. Donc, impossible de revenir sur ce texte et d’inclure toutes les restrictions prévues. Hollande s’est fait magistralement rouler dans la farine, et il a fait comprendre qu’il en était bien fâché.

Taubira, bien sûr, se marre en douce, car grâce à la fuite, sa circulaire a été adoptée nickel, mais elle doit assurer le service après-vente imposé par l’Elysée : trouver la fuite !

Vu la confidentialité du document, traité uniquement au sein de la Direction des affaires criminelles et des grâces (DACG), l’Elysée l’oblige à foutre le feu au ministère.

Le responsable informatique du ministère, habilité secret-défense, a été missionné pour examiner les ordinateurs des 18 magistrats ce service stratégique. Le 14 septembre, leurs ordinateurs ont été contrôlés, « en présence des magistrats, debout devant leur clavier », précise Le Point. Wouahou, l’ambiance…

Pierre  Rancé, le porte-parole du ministère, a expliqué qu’il s’agissait de « simples vérifications qui ont été effectuées a minima, et ce, en toute transparence ».

Ah, merci Pierre, nous voici rassurés. Donc, nous avons bien compris : la DACG travaille dans la meilleure ambiance, les hauts magistrats de ce service prestigieux ne sont soupçonnés de rien, et les relations sont au beau fixe avec l’Elysée. L’inspection des ordis, c’était donc pour le fun

suspicion-affiche-631x250.jpg

Un travail d'équipe

Commentaires

  • Vivement qu'elle dégage.

  • Plombier ? Un métier d’avenir, en Suisse ce sont les services secrets qui ont eu une grosse fuite.
    Un responsable informatique semblerait il.

    Au fait Fukushima, aux dernières nouvelles, fuit toujours, autre chose que ces tempêtes dans un verre d'eau.
    Comme disait Pierre Dac,"il vaut mieux penser le changement que changer le pansement".

  • Très bon le titre, lol. Peut-être un urologue conviendarit-il mieux qu'un plombier ?

  • C'est marrant de voir à quel point l'exécutif régente le pouvoir judiciaire en France (sur ce point aussi on passe pour des neuneus à l'étranger, mais ...)

  • Taubira sait que Mimolette est un faible,qui ne l'affrontera pas et qu'elle peut pendant quelques temps encore, faire comme bon lui semble ....Ni Zayrault ni Mimolette ne peuvent s'offrir le luxe de l'évincer...Par ailleurs elle contrarie le matamore Vals,alors elle va foutre un beau bordel et c'est ce qu'elle fait le mieux

  • C'est marrant de voir à quel point l'exécutif régente le pouvoir judiciaire en France (sur ce point aussi on passe pour des neuneus à l'étranger, mais ...)

    Écrit par : Denis75 | 28.09.2012


    Le problème en France est que la justice n'est pas toujours, comme prévue, rendue au nom du peuple, mais au nom d'une idéologie. Pour ça selon moi que ça demeurera une autorité et non un pouvoir.

  • Yes Gatsby ! : "Pour ça selon moi que ça demeurera une autorité et non un pouvoir."

    Voici pourquoi je milite depuis toujours pour; qu'au même titre que le Législatif, l'Exécutif, le Judiciaire devienne un pouvoir contrôlé par le vote du peuple.
    C'est au programme de la VIème République... :)

  • Entre un pouvoir qui gesticule en votant des lois inapplicables et une autorité qui adopte des régles jurisprudentilles fortes, je prends l'autorité. C'est plus sur.

  • Pour savoir si les gens sont racistes, il faut aller dans leur tete, et la porte d'accés est étroite

    Ici, c'est plus simple car il y a maintes violations de la loi, et par des comportements graves, voire très graves, l'incendie volontaire étant un crime qui relève des assises.

    Je pense qu'en prison, ils auront le temps de lire et de parfaire leur culture

  • Il n'empêche, je reste persuadé des vertus de la démocratie et de la souveraineté du peuple...

    Il faut avoir foi en l'avenir, maître ! Demain nous aurons des lendemains qui chantent ! Mais qu'est-ce que je raconte moi... je m'emballe, je m'emballe ...

    7ème jour sans tabac : ce doit être ça !

  • La séance d'humiliation se poursuit pour Taubira qui après sa gaillarde circulaire sur le refus du tout carcéral vient de se voir imposer de faire une déclaration annonçant qu'elle porte le nombre de places en détention de 57 000 à 63 000

    La pensée Sarko domine la France

  • Non maître,

    pas "la pensée Sarko domine la France",

    mais "la pensée Sarko domine encore la France".

    Sous entendu : si on souffle bien fort, elle ne le dominera plus.
    Chacun.e souffle d'où il est (vous, c'est avec vos billets ici). On va finir par y arriver.

  • "Une explosion sur le site d'une importante usine de production de polymères à Himeji, dans l'ouest du Japon, fait craindre une pénurie mondiale de couches, a rapporté dimanche le quotiden nippon Sankei Shimbun."

    Sale temps pour les fuites.

  • Je pense qu'en prison, ils auront le temps de lire et de parfaire leur culture.

    Écrit par : gilles | 29.09.2012


    A coups de 50 par fait divers, Taubira a raison d'augmenter le nombre de places...

  • Comment le Ministère de l'Intérieur contourne le Droit Européen en matière de Droit des Étrangers : article intéressant du blog de POJ sur Mediapart

    En effet, la Cour de justice de l'Union européenne (CJCE, 28 avr. 2011, C-61/PPU. - CJCE, 6 déc. 2011, C-329/11) juge que la directive 2008/115/CE s'oppose à une réglementation nationale réprimant le séjour irrégulier d'une peine d'emprisonnement.

    L'article L. 621-1 du Code de l'entrée et du séjour des étrangers et du droit d'asile est donc contraire au droit de l'Union.

    Une mesure de garde à vue ne peut être décidée par un officier de police judiciaire (OPJ) que s'il existe des raisons plausibles de soupçonner que la personne concernée a commis ou tenté de commettre un crime ou un délit puni d'emprisonnement .

    Comme l'emprisonnement est interdit par le droit de l'Union en matière de séjour irrégulier, l'OPJ, par voie de conséquence, ne peut donc valablement priver une personne de sa liberté de circuler au-delà du simple délai nécessaire à vérifier son identité, qui est de quatre heures.

    La substitution du terme "garde à vue" par celui de "retenue" ne trompera pas les juges, puisque c'est l'effet de la mesure qui est illégal, indifféremment de son appellation.

    L'officier de police judiciaire prononçant une "retenue" prendra matériellement une mesure privative de liberté identique à celle de la "garde à vue" et pareillement contraire à la fois au droit de l'Union et au droit pénal, nonobstant le fait qu'il s'expose personnellement à un risque de poursuites.

    L'absence de base légale naissant du conflit entre la norme nationale et le droit de l'Union - du fait de la contradiction des deux - rend, dans ces conditions, une "retenue" arbitraire. Elle engage sa responsabilité pour avoir fait échec au droit de l'Union et aux garanties qu'il pose. L'abus d'autorité est sanctionné par le droit pénal (Art. 432-1 et s du Code pénal).

    Le ministère de l'intérieur initie la mutualisation et le partage du risque judiciaire.

    Il engage aussi la responsabilité de l'Etat au niveau national et européen. Il existe une responsabilité de l'Etat du fait d'une loi contraire à un engagement international (CE Gardedieu) ou d'une coutume internationale (CE Saleh). Il existe aussi une responsabilité de l'Etat devant la Cour de Justice de l'Union pour violation du droit de l'Union : « le principe de la responsabilité de l'État pour les dommages causés aux particuliers par des violations du droit communautaire qui lui sont imputables est inhérent au système du traité » (Source).

    Le texte policier risque donc de coûter une très grosse retenue financière en procédures indemnitaires à Monsieur Cahuzac, et réduire d'autant les économies qu'il compte imposer aux Français.

    Les avocats seront bien inspirés de creuser dès à présent cette voie pour contenir la dérive policière qui tente de s'absoudre de sa responsabilité pour des actes discriminatoires et inutiles.

    La police a déjà en effet la possibilité de contrôler l'identité des personnes et de les retenir à cette fin pendant quatre heures.

    Prévoir un régime différent pour contrôler l'identité des étrangers et des nationaux est discriminatoire.

    L'article entier est ici:
    http://blogs.mediapart.fr/blog/poj/011012/france-etat-policier-les-flics-font-la-loi
    (On peut zapper la vidéo sauf si on aime la voix des Shadoks)

    Posté par Marianne

  • Pour ceux qui seraient intéressés, voici une pétition pour le maintien de la dispense d'examen du CRFPA en faveur des docteurs en droit (puisque des politiciens ou leurs collaborateurs peuvent toujours devenir avocat sans effort, il faut demeurer logique : "qui peut le plus, peut le moins")

    http://www.petitionpublique.fr/PeticaoListaSignatarios.aspx?pi=P2012N29838

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu