Avertir le modérateur

Europe : Le PS vote Sarko

Pinocchio_RU004.jpgIl se pose quelques sujets aigus dans l’actualité où l'on s'interroge sur la sincérité du gouvernement. Ce sont des affaires de police et de services secrets. On peut vite convenir qu’on ne dispose ni de toutes les cartes, ni du dessous des cartes, mais même si le récit laisse plus que des doutes, il reste un crédit pour la parole de l'Etat.

Mais ce crédit s’affaiblit beaucoup quand on dispose de toutes les cartes, et qu’on voit l’autorité publique patauger dans la mélasse du mensonge. C’est le cas du traité européen, le Merkozy. La machine à mentir marque ses limites.

Le traité a été renégocié

Faux, entièrement faux.

Un traité soumis à ratification, c’est texte signé par les négociateurs, et les Parlements ont seuls la compétence pour faire entrer ce texte dans le droit interne, en disant « oui » ou « non ». Le texte adopté hier par l’Assemblée nationale est celui négocié par Sarko. Rien n'a changé : pas un mot, pas une virgule. Pour changer ce mot ou cette virgule, il aurait fallu une nouvelle conférence de négociations, et un nouveau texte d’accord. Il n’y a rien eu. Entretenir l’illusion de l’inverse n’est pas sérieux.

L’Assemblée aurait voté un « paquet »

Je lis leader minimo : « L'Assemblée nationale vient d'adopter à une très large majorité le traité budgétaire européen et, au-delà de ce traité, le paquet européen que j'avais présenté et qui permet à la fois d'avoir de la stabilité, de la discipline, du sérieux mais aussi de la croissance ».Pinocchio%2011x4x6%20copy_jpg_opt358x477o0,0s358x477.jpg

Comment balancer de telles salades !  Le Parlement ratifie des traités, et pas des « paquets ». Tu le trouves où, ton « paquet » ? Une invention  de Sciences-Pipeau, ce « paquet » ? Comment oser dire que les parlementaires adoptent des « paquets » ? Le « paquet » dans un Etat de Droit… On rêve !

Une Gauche réunie ?

Encore l’excellent Hollande : « La gauche s'est réunie pour voter ce traité ». Ah bon ?

Sur 15 communistes, 13 ont voté contre.

Sur 17 écologistes, 12 ont voté contre.

Les 10 députés du Front de Gauche ont voté contre.

Au sein du groupe PS, c’est la division : sur 297 députés, 20 ont voté contre et 9 se sont abstenus.

Et puis, le traité n’est pas encore voté ! Il doit passer au Sénat, et là, il faudra les voix de la Droite. D’ailleurs, vu que c’est le texte de Sarko, pourquoi cet acharnement à faire croire qu’il est voté par la Gauche ? L'UMP aussi a voté, et fidèlement.

En toute logique, Hollande devrait inviter Sarko à l’Elysée, pour saluer ses talents de négociateurs et son sens des intérêts de l’Etat. Ça ferait une belle photo. Faut assumer, non ?

pinocchio-special-en-bois-de-hetre.jpg

Commentaires

  • C'est pas de sa faute; à sciences popo on enseigne pas qu'on ne peut pas remettre en cause la signature d'un état, et que c'est très mal vu par les pays "normaux". Il a pris une porte dans la gueule à Berlin, et une règle dans le cul.

  • La règle dans le cul explique les sourcils en accent circonflexe et la disparition du sourire crétin...

  • Petite nuance : "Au sein du groupe PS, c’est la division : sur 297 députés, 20 ont voté contre et 9 se sont abstenus."

    moins de 10% qui ne votent pas pour, je n'appelle pas ça une division. Prenons les choses en sens inverse : 90% des députés PS ou apparentés ont voté "oui"... C'est plus parlant et ça ressemble à de l'unanimité.

    En gros, ils n'ont pas réfléchi et ont obtempéré :)

  • Bonjour,

    Pour des personnes qui ont placé leur vie et leur action sous le patronage de St Hypocrite, rien d'étonnant. Normal 1er a simplement remporté une victoire à la Pyrrhus, une de plus. Le pays va y gagner un sursis mais c'est comme les tremblements de terre, plus ils sont retardés, plus ils sont violents.

    Bonne journée

  • Le pouvoir qu'il soit de droite ou de gauche nous ment à tour de bras. Tous. Et en démocratie même partielle, c'est une sensation peu agréable.
    Aussi peu agréable que le ton péremptoire et méprisant employé par les eurocratophiles.

    Même si il ne faut pas dramatiser, après tout le "6 pack" était déjà en vigueur, et revenir à un niveau de dette décent est sans doute souhaitable, le problème central n'est sans doute pas là, de toutes façons le traité accompagné des corolaires à venir est déjà dépassé.

    Hollande devenant le Blair .fr en tournant ultra libéral, ça me défriserais grave. Il faut continuer à surveiller cette équipe du pouvoir PS de près.

  • @ yesroll

    Je ne vais pas argumenter ad nauseum mais Hollande qui vire ultra-libéral! Vu les décisions prises depuis quelques mois, l'affirmation fait pouffer (comme les prévisions officielles de croissance pour l'année prochaine). Normal 1er n'est que le pendant de son prédécesseur. A eux deux, ils synthétisent parfaitement l'oligarchie qui règne en France. N'oubliez pas que si une pièce a deux faces mais c'est toujours la même pièce ("Accoutumés depuis des dizaines d'années à se succéder au pouvoir en circuit fermé, ces partis ont acquis une mentalité de classes privilégiées. Ils se sont adjugé le monopole des affaires publiques et refusent que l'on puisse succéder au pouvoir sans leur agrément." Horia Sima en 1951 -je vous laisse chercher qui était Horia Sima mais son affirmation n'a pas pris une ride-);

    Des choses qui restent vraies (http://leblogalupus.com/2012/10/09/les-clefs-pour-comprendre-du-mardi-9-octobre-2012-lor-un-achat-democratique-par-bruno-bertez/):
    - Il n’y a pas de démocratie sans règle qui limite le pouvoir des représentants du peuple.
    - Il n’y a pas de démocratie sans Vérité, recherche de Vérité et Vote Eclairé, car seule la Vérité unit .
    - Il n’y a pas de vraie démocratie solidaire dans l’extorsion.
    - Il n’y a pas de démocratie sans sanction des menteurs.
    - Il n’y a pas de démocratie sans punition des faux monnayeurs.
    - Il n’y a pas démocratie dans l’usure qui entretient le retour à l’âge des ténèbres.

    Deux phrases à méditer:
    « Que sera devenue la moralité de l'institution quand sa caisse sera alimentée par l'impôt ? Les abus iront toujours croissants et on en recalculera le redressement d'année en année, comme c'est l'usage jusqu'à ce que vienne le jour d'une explosion. » (Frédéric Bastiat en 1850)

    « Le jour où le marché financier dira "je ne veux plus financer les déficits étatiques", la sécurité sociale aura vécu. Cinq minutes avant que l'URSS fût abandonnée, elle fonctionnait encore comme en 1917. » (Georges Lane en 2007)

  • J.M. Blayrault a lu les prévisions de croissance dans les tarots de Marseille ; "une hypothèse de croissance volontariste", comme s'il y pouvait quelque chose. Comment peut-on prononcer des mots aussi cons ?

  • H,

    Tes références sont plutôt à prendre avec des pincettes, entre un fasciste roumain et l'inspirateur de le dame de fer britannique, j'ai failli en vomir mon petit déjeuner. Et ton lien ne fonctionne pas.

  • "A mauvais ouvrier, mauvais outil" dit le proverbe. Je remarque simplement que votre critique porte bien essentiellement sur le fond de mon propos. Si le fascisme n'existait pas, il faudrait l'inventer car vous auriez visiblement du mal à vivre sans (désolé, je ne tutoie pas, je ne suis pas un 'camarade"). Peu vous importe que cette doctrine soit avant tout une fille du socialisme. Elle est une excuse bien commode.

    Bonne journée quand même.

  • H,

    Le tutoiement est celui du ton employé sur ce blog et bien d'autres. Sauf pour Gilles que je vouvoie. C'est aussi en relation avec l'origine anglo-saxonne de l'e-société.
    Le fascisme a les mains couvertes de sang, a été régulièrement un échec historique et n'a jamais toléré la liberté d'expression, cela m'est bien suffisant pour l'exclure des options politiques envisageables.

    Bonne journée de même.

  • Ca vous surprend réellement!??
    Quiconque sait prendre ses distances avec ses propres sentiments et opinions, en réfléchissant, ne peut pas tirer d'autres conclusion, l'UE c'est le fascisme mou, le vrai! Il est beaucoup plus dangereux et redoutable que celui qui a si bien su détruire l'Europe en quelques années, et pourrir la vie de nos parents et grands parents:
    le fascisme mou et moderne lui, il sait durer et accomplir son action destructive, dans la durée, sans inquiéter les gens, ce qui est particulièrement grave.
    Nous sommes entourés de gens qui n'en ont absolument pas peur et qui restent indifférent à ces idées ultra-libérales, C dire que l'avenir de nos enfants a plus de chance de ressembler à la Grèce moderne que aux fameuses "trente glorieuses"... Si on ne fait rien!

  • Elle est piquante, la petite Sophia :

    http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=473165

  • C'est pas une surprise si le PS est devenu une filiale de l'UMP.
    Bientôt , nous aurons Valls comme premier ministre.
    Sa cote ne fait que grimper tandis que celle de Gepetto ( Ayrault)
    Et Pinocchio ne fait que descendre.

    Hors-sujet.
    Voila une bonne raison pour aller a Paris.
    http://www.20minutes.fr/culture/diaporama-2695-edward-hopper-grand-palais

  • Je crois sincèrement qu'Hollande finira par s'imposer, à force de baisser sans les sondage il va trouver du gaz de schiste.

  • Adriana, Mathaf,

    Que Hollande ou Ayrault baissent dans les sondages importent peu : la relève est assurée !!

    D'après les sondages récents, Manuel Valls est très apprécié par l'opinion publique. Il est même plus populaire auprès des sympathisants de droite que J-F Copé......

    No comment !

  • L'europe telle qu'elle est réalisée, c'est un cancer économique. On suit un traitement lourd mais l'issue sera de toutes façons fatale.

  • Le Monde (Occidental) fait un portrait-bilan assassin de Ayrault, explique la chute de Ayrault est inéluctuble car il n'a aucune autorité et aucune équipe à Matignon, et montre comment Hollande le Mou s'est foutu dans la mouise.

    Homme sans autorité, Hollande a choisi Ayrault pour un seul motif: il redoutait que Martine ne prenne vite l'ascendant et se pose en candidat en 2017, seule capable d' empecher le retour de Sarko

    Il va devoir soutenir Ayrault, car le recours à Aubry à Gauche ou Valls à Droite crérait une situation incontrolable. Ca va etre un jeu de carnage, car les élections de 2014 vont être une cata. Il essaie de ruser en voulant reporter les élections cantonales et régionales en 2015. Il sera obligé d'appeler Aubry ou Valls. Je pense que ce sera Aubry car Valls est un lunaire au PS, qui a a surtout ses amis à l'UMP.

    Hollande les appelera pour sauver ce qui peut l'etre, et il sera dans les choux (où il aurait bien du rester).

  • Le report à 2015 des scrutins régionaux et départementaux est inévitable, d'autant plus que des élections municipales, sénatoriales et européennes sont déjà prévues en 2014.
    En effet jusqu'à il y a qqes mois, les élections régionales et départementales étaient vouées à disparaitre, because l'invention de l'excité de l'UMP : le "conseiller territorial", mort-né depuis. Donc faut remettre tout ce joli bordel électif territorial en branle.
    Mais ça un fonctionnaire du MIN INT l'expliquerait surement mieux que moi.

  • La Gauche glorieuse... pendant 48 h

    Au Sénat, il lui a fallu les voix de la Droite

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu