Avertir le modérateur

Sucy-en-Brie : De graves accusations contre la BAC

Les faits ont eu lieu à Sucy-en-Brie, dans le Val-de-Marne, le 6 octobre. Il est 0 H 40, et deux frères, Bayram, 21 ans, et Chaïn, 16 ans, rentrent à la maison après un match de foot en salle. Ils descendent du bus, et continuent à pied en direction de leur quartier, la Cité Verte.$T2eC16RHJGkE9no8hm5lBP+qUG!ppg~~60_35.JPG

Arrive alors une voiture de la BAC. Trois agents se dirigent vers eux, et Chaïn, qui dit avoir «eu peur», part en courant. Je précise qu'il est lycéen en 1ère ES et inconnu de service de police. La poursuite dure 100 mètres, et le gamin est aux mains de la BAC.

Trois-quarts d’heure plus tard, à 1 h 30, il arrive au commissariat de Boissy-Saint-Léger, conduit par les mêmes agents. Les policiers ne prennent pas déposition, car il n’y a pas de charge contre Chaïn, et sa mère est appelée pour le récupérer.

La mère le retrouve ensanglantée, et se rend aux urgences de l'hôpital de Créteil. Le médecin a fait un certificat descriptif, qu’a pu lire Libé.

En un, « Le patient présente un trauma cranio-nasal avec épistaxis » : c’est le signe de coups sur la partie haute du nez, ayant causé une hémorragie.

En deux, «multiples hématomes au niveau du visage» : une pluie de coups au visage.

En trois, « traumatisme et une plaie au coude droit», et un «traumatisme du rachis dorsal», ce qui montrent deux nouvelles séquences de coups.

En quatre, des «érosions scrotales», qui établissent des coups ou des écrasements des testicules.

La consultation de médecine légale a prescrit une interruption temporaire de travail (ITT) de cinq jours.

Chain et sa mère ont déposé plainte pour violences aggravées, le même 6 octobre en début d'après-midi. Chain explique que dès qu’il a été arrêté, les fonctionnaires l’ont insulté de «fils de pute» et lui ont asséné de premiers coups. Plusieurs habitants ont été témoins, et ont fait des dépositions en ce sens.

Chain a été embarqué dans le véhicule de la BAC, pour un trajet que l’enquête déterminera, avant d’arriver au commissariat trois-quarts d’heure plus tard, dans l’état que l’on sait. Chain déclare dans sa déposition : «Le policier assis sur ma droite m'a mis deux droites dans le visage et dans le nez et celui de gauche m'a frappé de coups de poing dans le ventre (...). Je tiens à préciser qu'au premier arrêt avec la voiture de police, le policier sur ma droite m'a serré avec sa main mes testicules.»

Le parquet de Créteil a confirmé l’existence d’une enquête préliminaire.

C’est donc l’histoire d’un mineur, à qui il n’est reproché aucune infraction, qui a été insulté et frappé lors de son interpellation, et qui trois quarts d’heure plus tard est rendu à sa mère ensanglanté, avec des traces de coups multiples, dont sur les parties génitales.

La préfecture et le ministère de l’Intérieur n’ont pas eu le temps de publier un communiqué dénonçant ces violations graves des droits d’un mineur, qui déshonorent le service. Il est vrai qu’ils ne sont avisés que depuis 14 jours… et il faut le temps que ça leur remonte au cerveau. 

hqdefault.jpg

Commentaires

  • C'est ainsi que l'on tolère, en France, que des membres de la police nationale traitent les racailles dans mon style, dit la racaille 2 France...

    Tant qu'on tolérera, au nom du "respect de l'autorité", que les flics aient toujours raison même quand ils ont tort, et ça c'est un euphémisme, il y aura des choses comme ça.
    Il y aura des Wissam à Clermont Ferrand, des Zyed et Bouna à Paname, des ... faut-il vous faire la liste des racailles 2 France mortes ou définitivement amochées par les gardiens du respect de la loi et des citoyens ?
    Est-ce cela, faire respecter la loi et les citoyens ?

    Un sociologue a été faire un p'tit stage dans une BAC, et en a tiré un bouquin qui détaille comment, sur le terrain, de telles dérives sont possibles : des dérives racistes, stigmatisantes, quand dans la culture policière locale, les délinquants deviennent des "batards" à mater à coups de triques.
    Pendant ce temps, dans leurs chansons de rap, les "batards" chantent "police au racisme colonial", "police qui nous éduque à coups d'triques", etc. (exemple : http://www.dailymotion.com/video/xjeg8k_casey-ennemi-de-l-ordre_music )
    Seuls les flics concernés, disent que non, ça n'existe pas...ou que c'était mérité ("une bonne leçon d'instruction civique"...).

    Mais par delà tout ça, y'a aussi à s'interroger :

    - sur le mépris existant plus globalement pour ces "racailles" dans la société entière (dont la magistrature et les avocats - propos entendu d'un avocat "oh mais ceux là, en général ils font pas appel, c'est pas pour rien...", alors que dans ma ville, faire appel pour une "racaille", c'est surtout risquer d'avoir deux fois pire, qu'il ou elle soit coupable ou ... innocent.e).

    - sur le culte du cowboyisme dans la police. Ca a l'air valorisant, de faire partie d'une BAC. Aucun baqueux viendra vous dire combien en vrai, c'est la loose (lire le bouquin de Fassin pour bien comprendre). Non, la BAC, c'est le flic courageux, ses montées d'adrénaline, ses arrestations musclées de vilains méchants pris en flag... mouais.
    Quid du travail de démantèlement de réseaux (le baqueux a encore arrêté un pov' fumeur de chichon avec une barrette...). Quid du travail vis à vis des victimes et auteurs de vrais crimes (dans BAC, le C, c'est quand même le C de Anti Criminalité, or jusqu'à cette ligne, on n'a parlé que de délinquance, et encore, de la petite délinquance...). Des vrais crimes ? Meurtres, viols (les vols à main armée passent en Assise également, pour être complète sur le thème).

    Ouais. Mais quand y'a un mort, y'a rarement de la montée d'adrénaline.
    Plutôt la confrontation avec le cadavre, avec les proches du cadavre...avec du glauque sans chasse au deux ton et sans action virile en vue.
    Et quand il y a un viol, il y a plutôt la confrontation avec la victime, avec le violeur présumé...avec du glauque sans chasse au deux ton et sans action virile en vue.
    Voire, confrontation avec la PETITE victime...

    Le travail de ces flics là, qui est le vrai travail contre la criminalité, mériterait d'être plus mis en valeur et en exergue, dans la profession policière et en dehors. Parce que c'est lui, son vrai centre (hormis police secours bien sûr), et pas le travail de BAC.

    Les brigades de BAC s'ennuient, et chassent n'importe qui, pour s'occuper...il est là, le début du drame de la BAC. Drame qui n'avait rien d'obligatoire, et interroge sérieusement sur la mentalité de certains groupes de flics, qui déshonorent la profession par leurs exactions.

    Voilà, c'était le mot d'une racaille.

  • pardon j'ai oublié de citer le titre du bouquin : c'est "la force de l'ordre", du sociologue Didier Fassin.

    Pour la peine, un deuxième bout d'rap : http://www.youtube.com/watch?v=zhHY23499Js&feature=related

  • On ne peut pas dire que vous participiez à l'apaisement entre la jeunesse et les forces de police.

    Voilà c'est le mot d'un type qui'n'est pas dupe.

  • Oki, je rectifie

    Un lycéen gravement agressé par un escalier : la BAC enquête

    Alors qu'il était venu au commissariat pour apporter, en cadeau pour la bibliothèque des orphelins, les oeuvres complètes de Gandhi, un lycéen a été lâchement agressé par un escalier qui lui a cassé le nez et vrillé le dos. Bien pire, cet escalier n'était pas seulement violent, mais aussi vicelard, et il a chopé les testicules du lycéen pour un massage non conventionnel

    Heureusement, la BAC était à proximité et a ouvert une enquête de flagrance.

    Un avis de recherche a été lancé contre cet escalier. Merci de bien vouloir transmettre toute information utile, car la sécurité, c'est l' affaire de tous et pas seulement de notre gentille police.

  • A 20 ans je comprend, mais à votre âge je cherche quelle est votre motivation de pointer du doigt ceci mais de regarder ailleurs lorsque se produisent des actes qui n'appartiennent pas à votre panel d'injustices à dénoncer. Bref toujours l'élan manichéen, le mal c'est ça, le bien c'est ça. Et j'appuie jour après jour.
    Au fait lundi c'est un papier anti-hollande, anti-police ou anti-USA, j'ai perdu mon agenda ?

  • Alors, je vous explique. Ce sont des textes POUR, pour une Gauche solidaire et vaillante, pour des US renouant avec l'histoire, et pour une police efficace et respectée.

  • Attention, merci de ne pas lire cet article contre Ayrault par le sulfureux Nouvel Obs

    http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20121020.AFP2668/ayrault-a-la-recherche-d-un-leadership-face-a-valls-montebourg-et-les-autres.html

  • Alors, je vous explique. Ce sont des textes POUR, pour une Gauche solidaire et vaillante, pour des US renouant avec l'histoire, et pour une police efficace et respectée.

    Écrit par : gilles | 20.10.2012


    J'ai souvent du mal à déceler ce grand "POUR", ces encouragements, ces satisfecits, ces pistes d'amélioration laissant apparaitre des progrès, bref j'ai du mal à vous croire. Mais je dois me fourvoyer, c'est pas possible autrement, n'est-ce-pas ?

  • Quant à Ayrault, cher Gilles j'ai de suite dis comme vous qu'il ne faisait pas l'affaire, sorti de la relation franco-germanique, pour autant se réjouir cyniquement de ses difficultés "managériales", je ne vois pas où se situe le "POUR"la gauche solidaire...

  • Pour ce qui est de la politique ou des US, ... on peut causer

    Mais comment pouvez vous induire que je serai contre la Police ? Jamais de la vie !

    Et vu que vous etes proches d'Hollande, dites lui qu'il a fait le con en nommant Ayrault, et les nullards du Ps (Mosco, Peillon, Valls et autre Bamabi) alors qu'il y a plein de mecs de gauche qui ont du métier

    Tiens, par ex, m'avez vous lu critique vis à vos de Le Drian?

  • Et là, regardez si je n'étais pas sympathique avec Ayrault le jour de sa nommination

    http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/archive/2012/05/16/camarade-jean-marc-on-compte-sur-toi.html

    Le pb est que le lendemain on a vu à quoi ressemblait le gvt avec tous ses empafés !

    Peillon et Montebourg qui ont fait leur carrière en attaquant Hollande (et bien plus sévèrement que ce gentil blog).

    Mosco le puant

    Valls le quasi exclu du PS vu sa proximité politique avec l'UMP

    J'ai bcp apprécié Ayrault quand il était maire de Nantes et président du groupe à l'Assemblée.

    Le Nouvel Obs vient de faire un article qui le flingue, comme si c'était de sa faute, car il serait nul.

    Non, il souffre car Hollande a été élu par défaut, et qu'il passe son temps à gérer les lascars qui sont ses compagnons d'infortune et qui le haissent comme toujours

    Il aurait du nommer des politiques de caractère, comme Aubry, Rebsamen, et des non PS qui ont gagné leurs places. Il les a écartés car il en a peur, mais ces vieux sont plus fidèles que les petits farfadets qui ont été nommés.

  • Ayrault ne va pas rester longtemps. Sa cote est en chute libre, il a été décrit comme qqn qui ne sait pas déléguer les taches et commander une équipe.
    On ne nait pas un lider d'équipe, il faut du travail pour devenir.
    Hollande avec son obssession d'être le contraire de Sarkozi , va finir pour faire comme et en pire.
    Deja qu'il a maintenu le service des sondages...


    Concernant le billet, il y avait deux jeunes au départ, qu'est-ce que c'est passé avec le deuxième Bayram?
    C'est vraiment triste pour n'importe quelle mère savoir son fils tabassé comme ça et en plus par la police. Je pense surtout a la mère et j'imagine sa révolte.

  • Dans les poids lourds de tempérament au PS soyez gentils de ne pas oublier Ségolène, c'est bien la seule qui parle d'un rêve de gauche et le peuple a besoin de rêver.

  • On peut appeler ça avoir la BAC avec mention.

  • Je pense que Ségo était très mauvaise en n° 1, mais elle a un autre poids politique que les imbéciles genre Schmoll qui pose en tenue de mode, avec sa cafetière dans ses bras (et sa montre assemblée en France, mais qui ne comprend que des composants étrangers).

    Ces abrutis savent-ils ce qu'est l'Etat ? C'est affligeant !

    François, garde Ayrault, mais vire cette brochette de cornichons, ils vont te flinguer.

  • Quatorze ans et victime du racisme d'un Dupont-Lajoie, puis du racisme institutionnel successivement dans la police, la justice et la médecine dans notre "beau" Sud de la France :

    Bien dans sa peau, bien dans ses baskets, bien dans sa petite ville de Manosque de 28 000 âmes, où il faisait bon vivre dans la douceur du climat des Alpes-de-Haute-Provence, l’adolescent ne pouvait imaginer que son destin basculerait brutalement le 16 mars 2012 (...)


    http://oumma.com/14534/calvaire-darezki-14-ans-victime-racisme-mere-temoigne-

  • Le neveu d'une amie, 21 ans, fait des études d'anthropologie.

    A Saint Denis, un jour il voir deux malabars en train de tabasser vraiment très violemment un jeune.

    Avec le courage de ses 21 piges il s'interpose.

    Les malabars : "laisse tomber on est de la police".
    Ils n'avaient aucun brassard, pas le moindre insigne, ne montrent pas la moindre carte, il pense que ce sont des voyous qui bluffent et il continue de s'interposer.

    Le jeune en profite pour s'évaporer. Un des malabars attrape alors très violemment notre jeune homme de 21 ans et le boucle brutalement dans un fourgon banal.

    Il pense être en train de se faire enlever ... panique... jusqu'au débarquement :
    Commissariat, garde çà vue, un seul coup de téléphone autorisé (à son père, heureusement présent à Paris à ce moment là).
    Interrogatoire. Son CV d'études en anthropologie lui vaut des chapelets d'injures : "communiste !" etc ...

    Ses parents débarquent au commissariat mais ne peuvent pas le voir : il est majeur.

    Mis en examen pour outrage à agents.

    Il devra prendre un avocat et se défendre devant le juge. C'est seulement au moment du jugement qu'en des termes particulièrement sibyllins le juge lui indiquera qu'il y a eu un "dysfonctionnement" et qu'il sera relaxé.

    Qui a-t-on recruté dans les Bacs ?

  • Tous les flics du monde ont leurs brutes épaisses, pas de raison que les français soient meilleurs que les autres, Marianne.

  • à yesroll,

    Il y a un acharnement très particulier des policiers dans les banlieues françaises. Qui aboutit à créer la haine.

    Les bons policiers soulignent, en privé, un réel problème, dans la Police, de recrutement à la sélectivité mal orientée, et d'absence de formation adéquate.

  • Marianne, j'avais en tête des évènements en Allemagne où un trio nazi NSU a pu commettre 10 meurtres d'immigrés et bénéficier (à minima) de complicités dans les services de renseignement et de police en Bavière.
    Je pensais aussi aux chasses aux clandestins effectuées par les militants d'Aube Dorée en Grèce sous l’œil goguenard de la police.
    Et à mille et une autres histoires de flics délinquants sur toute la planète.

    Ici en France on a dans la police la longue traine (plus de 50 ans ! ) de la guerre d'Algérie malgré l'action de gens comme le préfet Maurice Grimaud.
    Hollande a eu raison de faire sa déclaration sur les massacres du 17 octobre 1961. Voyons le comme un premier pas dans le bon sens, il y a encore une foule de négationnistes qui pérorent à ce sujet et surtout une réconciliation nationale et internationale à œuvrer.

  • yesroll,

    Il faut recréer un complètement nouveau "Parti Socialiste", en sortant la bande d'arrivistes qui en ont pris la tête et qui n'ont absolument rien de socialistes : Hollande, Valls, Moscovici etc... Ceux là sont des populistes plus proche de leurs petits intérêts personnels que d'une vision politique (au sens noble) quelconque.

    Je n'avais pas trop d'attentes ni d'illusions, mais aller maltraiter des enfants Roms pour s'attirer les bonnes grâces de Français dans la mouise et désorientés, en utilisant la bonne vieille technique du bouc émissaire, je ne pensais pas qu'ils en arriveraient là et si vite.

    Signé : Marianne

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu