Avertir le modérateur

Aurore Martin : La grosse manip’ du gouvernement

L’extradition d’Aurore Martin porte la signature du nouveau couple tendance, Valls/Hollande. Un drôle de couple à vrai dire qui me rappelle le couple Banier/Bettencourt. Genre : le protecteur adoré qui abuse des gentillesses de la mamy larguée et pas trop regardante.attention_manipulation1.jpg

Circulez, il n’y a rien à voir ?

Si j’en crois le staff du PS, il n’y aurait rien à voir car il s’agirait juste de l’exécution d’une décision de justice. Allons, allons… A d’autres ! Merci de ne pas nous prendre que pour des cons, comme disait Coluche.

Il n’y a plus personne pour décrypter les faux discours innocents ? On gobe tout, parce que le gentil gouvernement nous protège des méchants ?   

Regardons de près,... et n'oublions pas la toile de fond: Valls fonce pour s'imposer, car Ayrault est en déroute. Hollande aime bien Ayrault, mais il sait qu'il est impossible de gouverner avec un premier ministre effondré dans les sondages.  

D’abord, ce silence..

La première donnée qui pue le coup tordu, c’est le silence assourdissant de ces maniaques des micros, juste après l'arrestation.

Pendant la campagne, Hollande avait appelé Guéant à la clémence pour Aurore. Un engagement qui ne valait rien, comme les autres, mais qui montre qu’Hollande connait bien l’affaire. 

Une Française est livrée à la prison espagnole pour avoir participé en Espagne à deux réunions d’un parti qui est légal en France. C’est une première, et aucun de nos bavards impénitents n’a un mot pour parler de cette affaire, défendre notre compatriote, ou au minimum lui apporter un message de réconfort ?

Aurore Martin moins vendable que Florence Cassez ?

Ce silence est une signature. Mais il y a bien plus.

Pourquoi ne pas avoir arrêté Aurore chez elle ?  9782365490047.jpg

Que nous disent Valls et Taubira, sa danseuse d’un jour ? « Il y avait une décision de justice, et notre devoir est de faire appliquer les décisions de justice ».

Oki ! Ça serait çà le truc ?

Petits rigolos !

Aurore a vécu trois mois dans la clandestinité, mais depuis juin 2011, c’était fini. Aurore menait une vie tranquille et se rendait tous les jours à son travail. Elle avait la vie sociale de tout le monde, et participait aux réunions de son parti politique. La police et la justice avaient son adresse. Rien n’était caché.

Le vaillant parquet et la vaillante police pouvaient l’arrêter tranquillement chaque jour depuis 18 mois, chez elle, ou quand elle achetait son pain, ou quand elle se rendait au travail, ou au cinéma… Un jeu d’enfant.

Alors, pourquoi s’être abstenu ?  

Aurore n’a pas été arrêtée chez elle parce qu’il aurait fallu que les sinistres assument, et ça, c’est trop demander à ces lopettes.

L’astuce a été de tendre un piège, le plus banal possible, et après de lever les bras au ciel sur le thème « je n’y suis pour rien, c’est la loi qui s’applique toute seule ».

Ils ne savent même pas mentir…

Que nous disent ces deux faux-culs, qui ne savent même pas mentir ?

Valls : « Aurore Martin a été arrêtée lors d'un contrôle routier habituel en cette période de vacances. Je démens toute autre version des faits ».

Taubira : « Aurore Martin a été interpellée lors d'un contrôle d'alcoolémie aléatoire ».

Alors, contrôle routier des vacances ou contrôle d’alcoolémie ? Déjà deux versions…

Mais surtout : pourquoi ne répondent-ils pas à la question principale, à savoir le refus d'arrêter Aurore chez elle, et depuis bien longtemps ? 

Et cet empressement à dire : « Ce n'est qu'une affaire judiciaire ». Pas un seul mot d'analyse politique sur la question basque ? Sans doute une question qui n'existe pas ? 

jeuxdecon.jpg

Le but : maintenir la tension

En réalité, Valls et Hollande savent très bien qu’Aurore présentait un danger zéro pour l’ordre public. Mais la  seule chose qui compte est de maintenir la tension. Taper sur l’ETA, c’est un puits de consensus, alors il ne faudrait pas que la source se tarisse.

Comme tous les répressifs, Valls et Hollande se contrefichent de l’effet immédiat de leurs décisions. Seuls comptent l’effet médiatique et la construction du désordre, qui permettent de se préparer de nouvelles gloires sur le thème : « Moi, défenseur de l’ordre, protecteur de vos libertés ».

C’est donc un mensonge doublé d’une provocation, en espérant entretenir le mal, et là, c’est tout bénef. L’ETA, qui respecte l’arrêt des armes, est invendable et affaibli, donc très facile à diaboliser. Alors allons-y gaiement, et par la même occasion, enterrons toute idée de reconnaissance d'un pays basque.

Ce coup tordu est une pure provocation, avec l’espoir de provoquer une réaction… qui permettrait un nouveau degré dans la répression, l’occasion sans risque de se faire valoir.

Personne n’est dupe. Ces mecs sont accros, et s'ils ne se soignent pas, ils en feront d’autres. 

38202_aubryune.jpg

C'était le bon vieux temps...

Commentaires

  • La déclaration d'Hollande (candidat)

    http://soundcloud.com/bixente-vrignon/fran-ois-hollande-et-aurore?utm_source=soundcloud&utm_campaign=share&utm_medium=twitter&utm_content=http://soundcloud.com/bixente-vrignon/fran-ois-hollande-et-aurore

  • Ce type est capable de renier père et mère pour un plat de lentilles. C'est une merde.

  • Une faute.

  • Je ne suis pas du tout convaincu par votre billet et le nouvel angle qu'il propose dans sa charge contre Valls-Hollande.
    Pourquoi ne pas envisager la possibilité de véracité de la version de l'arrestation inopinée ?
    S'il faut se garder de toute naïveté, il faut aussi éviter de verser dans le complotisme permanent et envahissant qui permet de valider une idée préconçue.

    Parmi les preuves de la manoeuvre que vous avancez, le fait que rien n'ait été tenté pour arrêter A Martin avant. Je rappelle qu'en 2011, lorsque des policiers sont venus la chercher à son domicile, ils ont dû renoncer, se retrouvant au milieu d'une foule empêchant l'arrestation ; si M Valls avait bouclé la moitié de Bayonne par des forces de police pour alller chercher A Martin, on aurait hurlé !

    Quant au fait que ces événements aient lieu alors que semble enclenché un "processus de paix" (dû d'ailleurs en grande partie à l'affaiblissement de l'appareil militaire d'ETA par la répression), je ne vois pas en quoi les mandats d'arrêt devraient être suspendus. Si le "processus de paix" se concrétise, il appartiendra à l'Espagne de pprévoir une amnistie (pour les condamnés, et A Martin ne l'est pas pour l'instant). Tout autre attitude de la France serait une ingérence du politique dans le judiciaire, contraire aux principes.

  • @Serg : Sur ce blog d'actualité du droit, sachez que ça fait bien longtemps qu'on ne fait plus de droit.

    Aucune mention du mandat d'arrêt européen, de son mécanisme, de ses différence avec l'extradition. Le fait que ni Valls, ni Hollande n'auraient pu s'y opposer ? N'en parlons pas, et préférons la théorie du complot. C'est plus confortable intellectuellement.

    Maître : Aurore Martin aurait été arrêtée chez elle, vous auriez crié également au complot. Nouvelle théorie pour vous : Aurore Martin était couverte par Valls et Hollande, qui avaient donné comme consigne de la laisser tranquille. Pas de bol, elle se prend in contrôle routier d'alcoolémie (oui ce n'est pas illogique, arrêtez votre parano maladive). Et là, principe de séparation des pouvoirs, les 2 susnommés qui la protégeaient ne peuvent plus rien faire. Fin.

    Ça semble plus crédible non ? Et en plus ça respecte le droit. Oups…

  • @Serg et Kebens,
    J'aurais dû me lever plus tôt, vous m'avez devancé. Mais c'est mieux comme ça, vous avez plus de facilités de plume, pardon, de clavier, que moi.

    Je voudrais tout de même ajouter une question: qu'aurait fini par faire l'Espagne face à la mauvaise volonté manifeste de la France à appliquer le MAE à l'encontre d'Aurore Clément ? Ou nous respectons nos accords, ou nous les dénonçons. Dans ce dernier cas ne nous plaignons pas si des ressortissants UE ayant commis des délits chez nous ne nous sont pas livrés par leur pays.

    Et puis, ce qui lui arrive est fâcheux, j'en conviens, mais elle n'est tout de même pas livrée pieds et poings liés au garrot du bourreau. Elle va bénéficier d'un traitement judiciaire dans le respect des droits de la défense. Je n'ai encore rien vu de sérieux prétendant que la Justice espagnole est encore celle du temps de Franco.

  • C'est amusant de lire trois clebs sécuritaristes défendre l'indéfendable.

    Comment peut-on imaginer un instant que des pandores - dépendant hiérarchiquement de qui déjà ? - arrêtent Aurore Martin et prennent l'initiative de la livrer à la justice avant d'en avoir référé à leur hiérarchie. La décision a donc obligatoirement été prise au niveau politique, c'est-à-dire au niveau ministériel. Parce qu'un gendarme, par principe, ça fait comme on lui dit de faire.

    "Fin" comme dit pseudo Kebens... Ou plutôt "rompez" ?

  • à klebens: le même argumentaire mais sans le coté rageux que l'on retrouve ici :

    http://www.franceculture.fr/2012-11-02-aurore-martin-militante-basque-arretee-et-extradee

  • Les questions que pose l'arrestation d'Aurore Martin

    L'arrestation de la militante basque et sa remise aux autorités espagnoles a suscité l'indignation de nombreux responsables politiques.

    Le Monde.fr François Béguin | 02.11.12 | 20:08

    L'article laisse clair que pour l'arrestation, il fallait le feu vert de l'Elysée.
    surtout qu' il s'agit ici, pas d'un crime commun mais d'un cas de " terrorisme".

    Pour avoir fait partie de réunions publiques de protestation, pour avoir écrit ses idées dans un journal et pour avoir Fait partie d'un parti légal en France. Cette femme est "terroriste". Il,est difficile de croire qu' on puisse condamner les gens pour si peu.
    C'est honteux le comportement du gvt français livrant des gens que n'ont rien fait et le silence d'hollande sur cette affaire est bien dégoutante
    Ce président me dégoute. Et il n'a meme pas fait 1 an de mandat.

    Le raisonnement et l'analyse de Devers est tout a fait cohérent et lucide dans cet billet.

  • Et bien, on verra. Le temps nous départagera… sur ce fameux contrôle routier (ou d’alcoolémie…) (Ah, mentir est un métier...)

    Chacun s’exprime et c’est bien. Le texte reste et on verra comment il résiste à l’avenir et à ce que nous apprendrons.

    Mais il y a une chose que je ne peux pas laisser passer : c’est l’imputation complotiste. Ca renvoie à des analyses bien précises, qui ont d’ailleurs bcp d’échos, mais que je n’ai jamais repris pour moi.

    Donc, pas de théorie du complot sur le blog. Donnez-moi un seul exemple. Un seul.
    Je pense simplement qu’avec un peu de jugeote et d’étude des évènements, on apprend à lire entre ligne les communiqués officiels en fonction de l’intérêt de ceux qui les écrivent.

    Regardez le truc du consulat US de Benghazi. 40 personnes qui y travaillaient… et on me dit qu’il y avait des masses de demandent de visas pour aller au US alors qu’il fallait tous ces employés. Le Washington Post vient de publier les infos montrant que c’étaient tous des agents de la CIA. Ne pas se laisser berner, c’est un réflexe salutaire.
    Revenons à Aurore.

    Je n’ai pas à reparler du MAE qui est assez simple parce que je l’ai décrit hier, et que la polémique n’est pas sur ce point.

    Je dis clairement que Valls se planque derrière la décision de justice. Il se contente de fournir l'étincelle, et il joue le grand innocent. C’est exactement ce qu’il fait pour les Roms (et qui vaut à la France d’être condamnée par Navi Pillay, haut-commissaire aux droits de l’homme de l’ONU)

    Je vous crois effectivement crédule d’imaginer que dans une telle affaire c’est uniquement le jeu judiciaire qui se déroule et que ça se joue avec un contrôle routier et le gendarme qui donne un coup de fil au procureur de permanence... "Bonjour patron, on a arreté par mégarde Aurore, je la conduit à la frontière? "

    Il y a un enclenchement politique, délibéré et planqué.

    Valls fait le cabot auprès des autorités espagnoles

    J'observe d'ailleurs qu'il n'y a pas un mot du PS ou du Gvt pour regretter (même si c'est légal). Hollande pourrait reprendre son couplet du temps des primaires. On pourrait attendre au minimum un communiqué déplorant ce jeu contre-productif, alors qu'Aurore faisait partie de ces gens qui s'inscrivent dans le renoncement à la violence.

    Pas un mot pour cette première !Pas un mot pour dénoncer les ravages du MAE et des législations débiles sur l'anti-terrorisme.

    Aurore est membre d'un parti légal en France. Elle a assisté à deux réunions de ce parti en Espagne. Il ne lui est rien reproché, ni un fait d'arme, ni des propos séditieux. Et pas un mot du Gvt pour regretter ce non sens, et demander une réunion avec les autorités espagnoles???

  • Mimolette,à besoin de l'appui de l'Espagne,pour contrer Merkel,alors la réal politique et l’entregent Spanish de manolo el vals l'emporte sur les considérations humaniste ....

  • Et quand je lis que les autorités publiques ne seraient pas assez puissantes pour pouvoir arrêter Aurore chez elle ! Non, mais franchement...

  • Donc, pas de théorie du complot sur le blog. Donnez-moi un seul exemple. Un seul.

    Pas trop d'enthousiasme signore Devers, c'est dimanche , je vous aime bien, je suis en méditation Spirituelle et je voudrais pas la gâcher en sortant ma liste. LOL

  • Le problème n'est pas de savoir si "les autorités publiques sont asez puissantes pour pouvoir arrêter A Martin chez elle", un essai a déjà eu lieu, à l'issue duquel les policiers sont repartis la queue basse (http://www.eitb.com/fr/infos/politique/detail/685876/bayonne-arrestation-aurore-martin-mise-echec-habitants/).
    Alors bien sûr c'était possible, mais avec quelques précautions, c'est à dire un déploiement policier dans le petit Bayonne tel que les bonnes âmes auraient hurlé à la dérive sécuritaire et policière de l'infâme Valls, et à un coup d'éclat de ce dernier pour complaire à l'Espagne, torpiller le "processus de paix" et peaufiner son image d'homme d'état.
    Par ailleurs A Martin n'a pas assisté à quelques réunions publiques comme spectatrice, elle l'a fait en tant que dirigeante de Batasuna ; ça n'en fait pas forcément une terroriste, mais cela va peut-être au delà d'un délit d'opinion, étant donnés les liens en Espagne entre ETA et Batasuna.

  • Aurore Martin n'aurait pas dû être extradée:

    L’article 695-22 du Code de procédure pénal prévoit plusieurs conditions dans lesquelles un Etat peut ne pas donner suite à un MAE. Il peut ainsi être refusé « s’il est établi que ledit mandat d’arrêt a été émis dans le but de poursuivre ou de condamner une personne en raison de son sexe, de sa race, de sa religion, de son origine ethnique, de sa nationalité, de sa langue, de ses opinions politiques ou de son orientation sexuelle ».

    « Comme c’est un cas de figure qui ne s’est jamais produit, le juge aurait pu interroger la Cour de justice de l’Union européenne dont le rôle est de veiller à l’application du droit de l’Union et à l’uniformité de son interprétation sur le territoire de l’Union »

    http://www.presse.justice.gouv.fr/art_pix/actu_justice_26_mandat_arret_europeenv2_2011.pdf

    Selon le juriste Jean-Pierre Massias (1), le sort d'Aurore Martin pourrait raviver les tensions. "Aurore Martin est aujourd'hui incarcérée pour ses idées politiques, pas pour son appartenance à une organisation terroriste. Je crois que Valls et son homologue espagnol jouent aux apprentis sorciers".
    http://www.sudouest.fr/2012/11/03/un-traumatisme-inutile-868748-4778.php

    Bien sûr Manuel Valls se défausse sur une décision de justice alors que dans le même temps, il se félicite avec son homologue espagnol de l'arrestation d'Aurore Martin:

    "La satisfaction de Valls
    Manuel Valls restant silencieux, c'est par le biais du site du ministère de l'Intérieur espagnol que se manifeste sa satisfaction. « Les ministres de l'Intérieur d'Espagne et de France, Jorge Fernandez Díaz et Manuel Valls, se félicitent de cette dernière opération policière… qui marque le magnifique niveau d'harmonie entre la France et l'Espagne », indique en substance le communiqué".
    http://www.sudouest.fr/2012/11/03/arrestation-d-aurore-martin-valls-a-fait-ce-a-quoi-gueant-avait-renonce-869494-4018.php

  • @ serg
    Soyons sérieux : il y a de la marge entre envoyer 6 flics cagoulés en pleine après midi, et un déploiement policier bloquant tout un quartier. La première tentative d'arrestation est une tentative bidon, pour pouvoir dire à l'Espagne qu'on a essayé. Ne me faites pas croire que les autorités voulaient réellement l'arrêter en juin 2011, sinon ils seraient intervenus à 6 heures du matin, avec peut-être un demi-escadron, et l'affaire était pliée.
    Quant au fait que ce soit politique, c'est une évidence autant pour l'arrestation ratée que pour celle réussi. La seule expulsion en septembre d'un squat de Jeudi Noir, sans décision de justice mais c'est une pratique courante, est remonté jusqu'au cabinet du premier ministre pour obtenir l'autorisation d'intervenir. Alors sur une opération pareille qui porte bien plus à conséquence...
    Sur les liens entre ETA et Batasuna : l'Espagne n'a toujours pas présenté de preuve satisfaisant les gouvernements français pour interdire Batasuna en France. Et dans le cas précis d'Aurore Martin, aucun fait autre que la participation à des réunions publiques ne lui est reproché. S'il existe des raisons plausibles de la suspecter de faits passibles de poursuite pénales en France, (une simple participation au financement d'ETA, par exemple), il appartient à l'Espagne de le démontrer. Cela n'a pas été fait.
    Sauf qu'évidemment, l'étiquette "terroriste" permet de s'affranchir de toutes les règles de droit habituelles. On n'a même plus besoin de vérifier la nature des faits, il suffit de croire l'Etat qui le dit. Sans possibilité de recours effectif.
    Et ça s'applique aussi bien à Aurore Martin qu'à Tarnac, bientôt à Notre-Dame des Landes...

  • Anti mythe,
    Je crois q vous avez raison. Je cherchais a qui profitait cette action et l'entente economique Espagne,Italie,France x alemagne me parait plausible.

    Surtout q en alemagne est sortie récemment des articles economiques sur la France comme prochaine Grèce.

    Il y a un article très interssant de dani rodrik sur démocratie souveraineté et globalisation en Europe.
    Je crois que cette affaire illustre le volet politique de perte de souveraineté.

    http://alternatives-economiques.fr/blogs/raveaud/2012/11/01/rodrik-les-dirigeants-europeens-doivent-choisir-entre-la-democratie-et-la-souverainete-nationaleoit/

  • Que ce soit la situation des roms,des immigrés,des acquits sociaux ou sociétaux des pays Européens le rouleau compresseur Européen écrase tout ...Ce n'est pas le grand complot,mais simplement la conséquence d'une totale impossibilité de gérer un système qui a échappé au contrôle de ses créateurs ....Ou plus exactement ,les différents partenaires se sont toujours arrangés pour que ce système soit hors contrôle ..Chaque état pouvant ainsi a son gré utiliser l'Europe pour camoufler ses incompétences et ses lâchetés a gérer convenablement les finances publiques ...Tout ces boutiquiers sont obligés aujourd'hui de mettre de l'ordre dans le désordre qu'ils ont eux mêmes crées...Plus que jamais divisés,les alliances de circonstances pour continuer ce jeu de cons se nouent et se dénouent au gré des alternances politiques...Le tord de cette jeune femme ,c'est de servir de monnaie d’échange,dans une partie de Monopoly ou le rôle qui lui est dévolu est accesoire

  • Je me demande qu'est-ce que fait encore eelv au gvt ?

  • N’oubliez jamais que le seul projet politique de Valls est de faire plus que la Droite

  • Jean-Jacques Urvoas nous offre ses savantes explications…

    http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/france/extradition-d-aurore-martin-les-explications-de-jean-jacques-urvoas-04-11-2012-1895171.php

    … mais il s’emmêle les pinceaux à magouilles

    A la question « Peut-il y avoir une intervention politique? »

    Il répond :

    « Il n'y a ni opportunité, ni faculté de faire une intervention. Je ne veux pas comparer les justices espagnole et française, aucune n'ayant de leçons à donner à l'autre. Je constate simplement qu'il est logique que la France respecte sa signature puisqu'elle attend de ses partenaires qu'ils en fassent autant ».

    Assez drôle.

    Le mieux, c’est bien sur cà : « Il n'y a ni opportunité, ni faculté de faire une intervention ».

    Par ce que c’est ou l’un ou l’autre. S’il n’y a pas de faculté d’intervention, pourquoi dire que ce n’était pas opportun d’intervenir ? Il suffit de dire : il n’y a pas de faculté pour intervenir ». Mais le mec sait que c’est tellement faux, qu’il ajoute que c’était pas opportun.

    Transposé ça donne ça.
    - Papa, tu m’emmènes faire un tour en voiture ?
    - Non, je ne peux pas : je n’ai pas de voiture. Et puis ça ne me dit pas de faire un tour en voiture.
    On comprend quoi : que Papa a une voiture mais qu'il ne veut pas faire un tour.

    Et Urvoas continue sur le même thème, qui montre bien pourquoi le gvt avait l’opportunité.

    D’abord : « Je ne veux pas comparer les justices espagnole et française, aucune n'ayant de leçons à donner à l'autre ».

    En toute logique, c’est une remarque hors débat, car cette remarque laisse entendre que la justice espagnole est crédible et donc il n’y avait pas lieu de bloquer le processus. Nouvel aveu qu’il y a une marge de manœuvre

    On poursuit : « Je constate simplement qu'il est logique que la France respecte sa signature puisqu'elle attend de ses partenaires qu'ils en fassent autant ». Sous-entendu très clair : la France a choisi de respecter. Pourquoi faire référence à ce choix, s’il n’y pas de faculté d’intervention ?

    En fait, il n’y a que deux réponses

    1/ « Il n'y a aucune faculté de faire une intervention ».

    2. « Il n'y a pas opportunité à faire une intervention. Je ne veux pas comparer les justices espagnole et française, aucune n'ayant de leçons à donner à l'autre. Je constate simplement qu'il est logique que la France respecte sa signature puisqu'elle attend de ses partenaires qu'ils en fassent autant ».

    Mentir est un métier, et nos amis sont juste en apprentissage. Ils devraient faire des stages chez Pasqua

  • Le jeu de Valls c'est avant tout de se placer comme alternative a mimolette en 2017

  • Les gros gatés seraient les électeurs de droite qui auraient deux candidats : Sarko ou Valls.

  • Sarko est out,et sauf événement le restera .....Il aurait pu secouer le cocotier suffisamment pour que s’opère une recomposition politique,mais il lui a manqué un brin de vraie folie...Vals n'est pas de droite ni de gauche il ne peut que se retrouver le cul par terre

  • "Aurore n’a pas été arrêtée chez elle parce qu’il aurait fallu que les sinistres assument, et ça, c’est trop demander à ces lopettes."

    "Lopette", c'est un terme familier et injurieux pour désigner les hommes homosexuels. Je crois qu'il serait bon d'éviter d'utiliser ce genre de termes pour dénigrer les gens qu'on n'aime pas. C'est homophobe.

  • @Archcham
    Donc, si j'ai bien compris, quand la police échoue à arrêter A Martin à son domicile, c'est fait exprès, c'est une subtile manoeuvre pour faire croire à l'Espagne qu'on veut l'arrêter mais sans l'arrêter ; et quand la gendarmerie l'arrête à un contrôle routier, c'est la même chose sauf que c'est le contraire, une subtile manoeuvre du lâche M Valls pour l'arrêter tout en faisant croire que c'est par hasard...
    Pardonnez moi mais je trouve la version officielle tout aussi plausible.

    Tout cela nous éloigne du problème que pose cette extradition ; l'existence de ce Mandat d'Arrêt Européen, qui dans finalement automatise l'extradition sans qu'il y ait harmonisation européenne du système judiciaire dans son ensemble. Le syndicat de la Magistrature dit là dessus des choses intéressantes :
    http://www.lejdd.fr/Societe/Justice/Actualite/L-affaire-Martin-montre-l-inachevement-de-l-Europe-de-la-justice-572933

    Soulignons tout de même la cruelle ironie suivante : A Martin est victime Du mandat d'arrêt européen, élément d'intégration européenne, alors que les nationalismes régionaux aiment à s'appuyer sur l'Europe (une Europe fédérale des régions) contre les Etats-Nations Jacobins.

    Quant aux liens en Espagne entre ETA et Batasuna, ils sont parfaitement notoires. La situation est un peu différente pour Batasuna en France dans la mesure où ETA a toujours considéré le "pays basque Nord" comme une base arrière où il vaut mieux se tenir tranquille, concentrant son activité meurtrière au "Pays basque Sud".

  • Une tentative de manipulation grossière, doublée d'une énorme gaffe, car ça pourrait bien remettre de l'huile sur un feu mal éteint au Pays Basque. D'un bord comme de l'autre, il y en a qui ne demandaient que ça, ai-je cru savoir...
    Cela dit, elle était bien naïve Aurore, de ne plus se cacher! Ca aussi, j'ai oublié de l'écrire sous l'autre page...

  • D'autre part, je me demande et ne suis pas le seul, si ce n'est pas un "truc" pour détourner l'attention du public des problème économiques, de FABRIQUER UN GROS PROBLEME de terrorisme (ou supposé tel) VOLONTAIREMENT?!

  • En cela,il ne ferait que suivre son mentor la mite,le roi du faux attentat et des terroristes bidons: Vincennes et sans oublier le Rainbowarior ...Caton la taupe est prêt a tout pour garder sa bonne gamelle puisée aux mamelles de l'état nourricier

  • (1) J'admets que M. Valls était au concert Mozart ce soir-là.

    (2) J'admets que Mme Taubira était en Guyane ce soir-là pour le lancement d'Ariane.

    (3) J'admets que leurs secrétariats ne sont pas synchronisés à la manipulation intelligente.

    (4) J'admets qu'un MAE n'est pas un MAI. On ne peut pas extrader un violeur de petite fille aux USA car ce pays ne respecte pas les droits de l'homme ! Le « juge à juge » ne fonctionne pas. « La France n'extrade pas ses ressortissants » sauf en Europe.

    (5) Le MAE fonctionne de « juge à juge ». Un exemple simple. Le juge grec demande au juge allemand l'extradition de Michael Christoforakos, directeur général de Siemens-Grèce qui avait « arrosé » la moitié du parlement grec (PASOK et Nouvelle Démocratie). Gigantesque corruption. Jusqu'à maintenant, 3 MAE n'ont pas abouti. Même le tribunal de Munich a réclamé l'extradition. Les gendarmes allemands ne pratiquent pas de « contrôles d'alcoolémie aléatoires ». Mme Merkel s'y oppose. Lors de sa visite de 6 heures à Athènes le 9 octobre elle s'est entretenue avec la direction de deux filiales Siemens ...



    La seule chose à faire c'est demander la démission de Mme Taubira. Les autres, ils savent ce qu'ils font. C'est une question de dignité, Mme Taubira.

  • je voudrais souligner ceci. Cette affaire n'est pas une abstraction sur l'interprétation du MAE par le gvt et les juges

    Aurore Martin est en prison.

  • 1) il y avait plusieurs "controles" autour de Mauléon le jour de l'arrestation. Fortuit ?
    2= un journaliste du Point à Paris était au courant de l'information avant les premiers tweets, avant la dépêche AFP en fait avant tout le monde. Fortuit ?
    3) un député local a téléphoné au ministère de l'intérieur on lui a dit que l'élysée et la garde des sceaux avaient donné leur aval. Qui ment ?
    ps:Le MAE délivré à l'encontre d'Aurore Martin mentionnait une conférence de presse et la participation à deux réunions.

  • Ce que disent les élus des déclarations du Sinitre de l'Intérieur

    Sylvaine Alaux, députée PS des Pyrénées-Atlantiques : «Je ne suis pas convaincue par ses thèses. Je l'invite à venir s’asseoir autour de notre table républicaine au Pays basque»

    Colette Capdevielle, autre députée socialiste du département : « Ce sont des propos généralistes d'un ministre de l'Intérieur qui lutte contre le terrorisme. Entre la date de signature du mandat d'arrêt européen (MAE) par les autorités espagnoles et aujourd'hui, un processus de paix s'est mis en marche, mais il ne l’entend pas »

    Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF, parle de «mensonge d’Etat» : «On ne peut pas croire qu’il n'est pour rien dans cette arrestation. Il est co-signataire d'une déclaration vendredi où il se félicite avec son homologue espagnol du succès d’une opération policière»

    Jean-Jacques Lasserre, sénateur (MoDem) des Pyrénées-Atlantiques : «Au mieux, c’est Ponce Pilate. Ce sont ses hommes qui ont procédé à l’arrestation.»

    Max Brisson, secrétaire départemental de l’UMP, juge «insupportable cette manière froide, méprisante de traiter le Pays basque. On a des indices concordants qui prouvent que les gendarmes ont arrêté Aurore Martin sur ordre.»

  • La preuve que ça sent pas bon ?

    - Jean-Michel Baylet soutient Manuel Valls

  • Là, il est tout mignon, pour déclarer la disparition totale de l'ETA

    http://videos.tf1.fr/jt-20h/manuel-valls-de-retour-a-madrid-pour-parler-de-l-eta-7322059.html

  • Ca c'est il y a six jours : "J'aiderai l'Espagne à 100%". Parole tenue !

    http://www.lepoint.fr/societe/valls-tant-que-l-eta-ne-deposera-pas-les-armes-nous-continuerons-a-lutter-avec-fermete-29-10-2012-1522469_23.php

  • Ca, c'est il y a quatre jours

    L'Express
    Le ministre de l'Intérieur a rejeté l'idée d'une "structure administrative basque", liant cette question à l'existence de l'ETA. Les élus locaux de gauche comme de droite n'apprécient pas le rapprochement.

    http://www.lexpress.fr/actualite/politique/valls-rejette-l-idee-d-une-collectivite-basque-et-s-attire-les-foudres-des-elus-locaux_1180972.html

  • L'interview à El Pais

    http://politica.elpais.com/politica/2012/10/28/actualidad/1351456769_287108.html

  • Edito de la Charente Libre

    Valls sort des clous au pays basque

    http://www.charentelibre.fr/2012/11/03/valls-sort-des-clous-au-pays-basque,1122817.php

  • A la lecture de l'article de la charente libre donné en lien par G Devers, un argument m'apparait fort criticable :
    l'ETA ayant annoncé qu'il renonçait à la violence armée, l'arrestation d'A Martin serait inopportune, en ceci qu'elle contrarierait un processus de paix.

    Je ne vois guère en quoi, sauf à renoncer à quelques principes, le calendrier judiciaire devrait se plier à l'actualité -fluctuante- politique.
    Je serai évidemment très heureux que ce "processus de paix" (dû pour une bonne part à l'affaiblissement de l'appareil militaire de l'ETA par la répression en Espagne et en France) se concrétise. Les juges devraient pouvoir en tenir compte lors des procès à venir, et surtout le politique aura la parole, le moment venu, pour une loi d'amnistie (y compris peut-être pour les tueurs de l'ETA) qui fait en général partie d'un "processus de paix".C'est au législateur de le décider et à personne d'autre.
    D'ici là le judiciaire doit continuer son travail et donc exécuter les mandats d'arrêt .

  • Je crois qu'on peut laisser Taubira avec ses controles d'alcoolémie. Ne perdons pas trop de temps.

    Que dit le seul qui décide , Valls "Je n'ai pas donné d'ordre"

    Donc, il n'a pas donné d'ordre de lancer la traque.

    Il a lancé une opération plus inodore (mais ça pu quand même) et quand il a été informé de l'arrestation, voulue et promise aux espagnols, il a dit 'transmettez au proc, qui a un mandat à exécuter"

    Donc, il n'a pas donné d'ordre: il a juste refusé de donner un ordre contraire.

    Penser qu'une telle remise aux autorités espagnoles se fasse sans aviser le ministre, c'est dire qu'il n'y a plus d'Etat.

    Quand Taubira est avisée, car elle l'a bien sur été, elle l'est par le proc, car Valls a laissé faire la remise.

  • Valls est un gros affectif immature. Il suffit de le voir quand il s'excite sur les plateaux télés. Il n'a aucune culture politique, à part: sa tronche à la télé

    Pour lui, ETA = Pays basque. Il ne connait rien des réalités

    Il voit que l'ETA est faible, alors il tape une jeune femme innocente, que Guéant laissait en paix, comme la semaine dernière il tape Mohammed Hammami, l'iman de la Mosquée Omar, agé de 77 ans.

  • Plus près du réel

    http://www.lejpb.com/paperezkoa/20121027/369405/fr/On-ne-resout-pas-conflit-avec-ses-amis

  • Raconté sur un autre ton

    http://croque-notesdebibliante.blogs.nouvelobs.com/archive/2012/11/04/aurore-martin-la-patate-chaude-de-valls-et-taubira.html

  • Il n'est peut-être pas très poli de ma part de renvoyer à un autre blog, mais je crois qu'on y trouvera des informations intéressantes.
    http://descartes.over-blog.fr/article-aurora-martin-la-gauche-radicale-et-le-droit-112094582.html

  • Allez y sans réserve, xc, tout point de vue contraire est intéressant

  • Bof !
    Descartes tape sur l'UE responsable de tout comme d'hab. Et, pour ce dont l'UE n'est pas responsable, il tape sur la gauche radicale en omettant soigneusement de préciser que des responsables de tous les courants politiques se sont prononcés contre cette opération de com' foireuse (sauf le FN - peut-être).

    Le délit de reconstitution de ligue dissoute ? LoL Faudrait qu'il détaille un minimum... On ne voit pas trop ce que ça vient foutre dans ces faits (surtout dès lors qu'il affirme quelques lignes plus tard que le MAE n'exige pas la condition de la double inculpation... mais bon).

    La vérité crue, c'est que le gouvernement conservateur espagnol s'est pris une grosse veste aux élections basques avec les victoires des mouvements indépendantistes. Qu'il veut limiter la seconde grosse baffe à venir avec les élections en Catalogne en envoyant un signal "fort" : "danger sécessionniste, attention, ce sont des vilains pas beaux : la preuve". Que pour ce faire, il est prêt à mettre de l'huile sur le feu en fragilisant le processus de paix.
    Le pire c'est qu'il trouve le soutien du gouvernement français pour alimenter la guerre anti-terroriste.

    Donc rien d'intéressant, rien de nouveau sous le soleil des conservateurs, courageux chasseurs de terroristes.

    http://www.lexpress.fr/actualite/politique/valls-se-defend-d-avoir-ordonne-l-expulsion-d-aurore-martin_1182833.html

    http://www.sudouest.fr/2012/11/04/le-devoir-d-un-pays-defendre-ses-citoyens-869720-710.php#xtor=RSS-10521769

  • Bon, les idées contraires je suis d'accord, mais qu'elles soient au moins les nôtres.

    plusieurs intervenants ne font que répéter a la lettre ce qu'on trouve ici sans réflexion.
    http://sarkofrance.blogspot.com.br/2012/11/Basque.html

    Le MAE aurait pU être suspendu pour la simple raison qu'elle a été poursuive par ses opinions politiques.

    On peut très bien appliquer a la lettre la loi et commettre une enorme injustice.
    On a encore le souvenir très vif de tous ceux qui pendant l'occupation faisaient du zèle justicier en appliquant a la lettre " la loi" en rendant les français juifs ou d'autres a l'occupant avec beacoup d'enthousiame légaliste.

    Vals est un fonctionnaire très zèlé, ça on ne peut pas nier.

  • Extrader un de ses nationaux pour des raisons politiques est une grande première dont tout le mérite en revient au ... parti socialiste.
    Ce n'est pas une provocation, c'est une trahison des droits de l'homme et de la sureté des Français comme des réfugiés politiques.

  • Valls et Taubira... de plus en plus en difficultés !!!

    Peut etre que les origines espagnoles de Vals sont pour quelque chose dans la decision d'extrader cette femme..

  • @Shoking | 04.11.2012
    Un des "clebs sécuritatistes" vous priera de compter le nombre de morts dues à ETA après la fin du franquisme, alors que les Etarras pouvaient militer paisiblement et en toute tranquillité.
    La violence de la part d'ETA n'était alors plus "illégale" comme l'a écrit Gilles (une étourderie?), mais illégitime.

  • Adriana | 05.11.2012 ,
    Vous n'allez tout de même pas comparer l'Espagne d'aujourd'hui à l'Allemagne nazie ?
    A.Martin va être jugée. La CEDH n'est pas encore au chômage. A l'époque que vous évoquez, elle serait sans doute déjà liquidée.

  • Cette femme a été trahie par la france ! Quelle misère! Je ne sais quoi dire tellement s'en est gerbant! beuuurk!

  • L'homme aux sincérités étranges et successives :

    http://www.lepoint.fr/societe/revelations-sur-cesare-battisti-genantes-pour-hollande-05-11-2012-1524969_23.php

  • Bravo Gilles, réflexions très pertinentes... Qui me donnent l'occasion de te ré assurer de mon amitié.

  • Son arrestation, disent-ils, a été programmée, n'était pas fortuite et a mis fin à une situation où Aurore Martin n'était pas inquiétée.

    Ils en veulent pour preuves qu'elle a obtenu une carte grise à son nom pour sa voiture le 11 septembre, s'est fait établir une carte d'identité en mairie, a demandé à bénéficier de l'allocation RSA le 18 octobre et s'est inscrite à Pôle emploi en avril 2012.

    http://www.lepoint.fr/fil-info-reuters/le-ton-monte-entre-manuel-valls-et-la-famille-d-aurore-martin-05-11-2012-1525011_240.php

    http://www.challenges.fr/monde/20121105.FAP3435/la-famille-d-aurore-martin-refute-la-these-du-controle-fortuit.html


    Vous n'allez tout de même pas comparer l'Espagne d'aujourd'hui à l'Allemagne nazie ?

    Les memes actes.
    A l'époque que vous évoquez, elle serait sans doute déjà liquidée.
    Généreusement aidé a cette tache par des fonctionnaires zèlés comme Valls.

    C'est une première voir un pays rendre ces propres citoyens comme ça. Déshonorant.
    Trierweiller va lui envoyer des paquets comme a Florence ?

  • Je suis d'accord avec Joseph Kabila, après cette affaire:


    Joseph Kabila : «La RDC n’est pas complexée par rapport à la démocratie et aux droits de l’homme.


    http://radiookapi.net/actualite/2012/10/14/joseph-kabila-la-rdc-nest-pas-complexee-par-rapport-la-democratie-aux-droits-de-lhomme/

  • Qui êtes vous "XC"?
    Il me semble reconnaître une prose nauséabonde déjà lue sous un autre nom ici.... Aahhh.... J'ai fait un rêve, un Internet où il serait impossible d'avoir un pseudo:
    Certains seraient moins bavards. Comme disait Pierre Desproges:
    -"Soyons courageux! Faisont un acte d'héroïsme! Critiquons tous ensemble et durement, le régime du général Pinochet, à 15 000 km de Santiago du Chili...."
    Plusuieurs fois j'ai lu ici "xc" prendre la défense de l'Espagne politique d'aujourd'hui, qui pue de plus en plus la corruption généeralisée et les coups tordus, en bref, ce qu'ici sous ces pages, tout le monde n'aime pas!

    A propos de l'Espagne d'aujourd'hui. Certes! Pas de comparaison possible avec l'Allemagne nazie. Ni plus ni moins que l'Espagne du général Franco d'ailleurs! Lui, il "envoya balader" le Fürher avec lucidité, quand celui-ci voulait vopir son armée traverser l'Espagne et attaquer Gibraltar et... Ceux qui avaient peur du régime du vieux maréchal, se sont souvent cachés en Espagne et au Portugal! Ca devait lui faire beaucoup de peine, au vieil ex ambassadeur de France à Madrid...
    Il y a un an ou deux ici sous une page de Maître Gille notre blog-captain, j'ai raconté deux "gags" judiciaires et juridiques Espagnols, l'un au début des années 1970, le second, une arnaque immobilière, dans les années 1970. Ya pas photo!
    On ne peut pas faire confiance en la Justice Espagnole, surtout s'il y a de la politique ou de l'affairisme "dans l'air"! Et... Le 1er gag que j'ai raconté, me laisse même penser que... C'était moins trash sous Franco! C dire....
    Même si je ne lui aurais jamais envoyé Aurore toute emballée! (ça C sûr) Je ne crois pas que Mr Vals et ses amis puissent en dire autant... Aurore n'est pas soprtie de son auberge Espagnole avant longtemps, punie pour sa naïveté sans doute. C triste.

  • Erratum, il faut lire:
    Il y a un an ou deux ici sous une page de Maître Gille notre blog-captain, j'ai raconté deux "gags" judiciaires et juridiques Espagnols, le 1er au début des années 1970, le second, une sale arnaque immobilière, dans les années 1990. Ya pas photo!
    Faudrait que je raconte ça "one more time"!

  • Merci pour votre billet, petit message d'espoir flottant sur un océan de lâcheté et de mensonge.

  • Font chier les basques. Je suis béarnais et on se carre moins la rate au court bouillon pour des richesses qui n'appartiennent à personne, des langues que parle qui veut,et autres excentricités communautaires, mais on est humbles, s'pour ça...
    D'ailleurs les plus férus des etarras ont tjs été des têtes brûlées dont la jeunesse étouffait la reflexion.
    Les basques espinguouins sont les plus cyniques, je rassure. Parlez leur des andalous, vous verrez.

  • Hollande, le destin de Ponce Pilate ?

    http://www.lexpress.fr/actualite/societe/francois-hollande-a-t-il-donne-son-accord-pour-l-extradition-d-aurore-martin_1184763.html

  • Féou e courtes com oun hilh de pute de béarnes. lol !

  • Pour Manuel Valls, la France ne peut pas "accueillir toute la misère du monde"
    L'Express - ‎Il y a 1 heure ‎

    Pas comme le gvt qui accueille toute la misère de la Gauche...

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu