Avertir le modérateur

Le droit que viole Israël

L’Etat d’Israël, membre de l’ONU, viole les droits du peuple palestinien, peuple auquel on refuse l’entrée à l’ONU. 

Le droit applicablecarte_palestine_01__1024_x_768_.jpg

Selon la Cour Internationale de Justice, la IV° Convention de Genève est applicable dans les territoires occupés de Palestine.

« La Cour estime que la IV° convention de Genève est applicable dans tout territoire occupé en cas de conflit armé surgissant entre deux ou plusieurs parties contractantes. Israël et la Jordanie étaient parties à cette convention lorsque éclata le conflit armé de 1967. Des lors ladite convention est applicable dans les territoires palestiniens qui étaient avant le conflit à l'est de la Ligne verte, et qui ont à l'occasion de ce conflit été occupés par Israël, sans qu'il y ait lieu de rechercher quel était auparavant le statut exact de ces territoires (CIJ, 9 juillet 2004, Edification d’un mur dans le territoire palestinien occupé, par. 78 et 101) ».

Pour la CIJ, Israël doit respecter le droit à l'autodétermination du peuple palestinien et les obligations auxquelles il est tenu en vertu du droit international humanitaire et du droit international relatif aux droits de l'homme. Par ailleurs, Israël doit assurer la liberté d'accès aux Lieux saints passés sous son contrôle à la suite du conflit de 1967.

De même, la CIJ a dit qu’étaient applicables les textes protégeant les droits de l’homme, à savoir le Pacte international relatif aux droits civils et politiques, le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels, et la Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant du 20 novembre 1989 (CIJ, 9 juillet 2004, par. 149).

Cette analyse rejoint celle

- du CICR (Déclaration du 5 décembre 2001) ;

- de l'Assemblée générale de l’ONU (Résolution 56/60 du 10 décembre 2001 et  58/97 du 9 décembre 2003) ;

- du Conseil de sécurité.

Par la résolution 242 (1967), le Conseil de sécurité a rappelé « l’inadmissibilité de l’acquisition de territoires par la guerre ». Par la résolution 446 (1979) du 22 mars 1979, le Conseil de sécurité a dit que les colonies de peuplement n’ont « aucune validité en droit », affirmant «que la convention de Genève du 12 août 1949, est applicable aux territoires arabes occupés par Israël depuis 1967, y compris Jérusalem ».

Dans sa résolution 1860 du 8 janvier 2009, le Conseil de Sécurité a encore rappelé que « la bande de Gaza fait partie intégrante du territoire palestinien occupé depuis 1967 et fera partie de l’État palestinien ».

Le rejet du droit international par Israëlcarte_palestine_02__1024_x_768_.jpg

L’Etat d’Israël conteste l’application de ces traités aux territoires occupés. Dans ce cadre, c'est la Haute Cour de Justice, qui joue le rôle clé. Elle s'attribue les mérites d'une Cour suprême, et publie de longs arrêts forts documentés.

Tout le problème est que cette Cour a réécrit les principes du droit international au profit de la politique colonialiste de l'Etat d'Israël. Le constat est simple à faire : la Haute Cour conteste l'autorité de la Cour Internationale de Justice et ses jugements...

La Haute Cour de Justice nie la notion d’occupation, et en déduit qui  la 4° Convention de Genève n’est pas applicable (HCJ 9132/07 Albassioni v. Prime Minister, 2008).

La Haute Cour affirme examiner la légalité d’un acte militaire, et encore de ses propres analyses du droit international, mais elle refuse d’en contrôler la mesure ou effectivité, au motif il s’agit d’une question de sécurité, que seul le pouvoir politique peut analyser (HCJ 9132/07 Albassioni c. Prime Minister, 2008 ; HCJ 3451/02, Almandi c. The Minister of Defense, 2002).

La Haute Cour s’en remet à l’armée pour l’application du droit, ce qui lui a permis de refuser de l’évacuation de blessés lors de l’opération Plomb Durci (HCJ, Physicians for Human Rights c. Premier Ministre d’Israël, 2009 : HCJ, Gisha Legal Center for Freedom of Movement c. Premier Ministre d’Israël, 19 janvier 2009, HCJ 248/09).

Israël a ratifié le Pacte de 1966 sur les droits civils et politique… mais refuse de l’appliquer aux territoires occupés. Lors de la présentation du rapport de l’article 40,2, le 9 octobre 2003, le représentant a expliqué qu’il refusait de s’exprimer par écrit sur le sujet :

M. Levy (Israël) dit que, si la délégation israélienne est certes disposée à répondre oralement et par écrit à la plupart des questions de la liste, elle souhaiterait néanmoins n’apporter que des réponses orales à celles du point 1 (CCPR/C/SR.2117, 9 octobre 2003, Examen des rapports de l’article 40, 2 rapport périodique d’Israël, par. 30).


La Palestine est un Etat, au regard du statut de la CPIcarte_palestine_03__1024_x_768_.jpg

Cette question est tranchée par la jurisprudence du Tribunal pénal pour l’ex-Yougoslavie, que reconnait la CPI. Le TPIY a jugé qu’il fallait adapter les conditions posées à l’article 4 de la IV° Convention aux réalités contemporaines, quitte à exclure la condition de nationalité pour permettre l’octroi d’un statut protecteur aux victimes.(TPIY, Arrêts Tadic, 15 juillet 1999 ; Celebici, 16 novembre 1998 ; Blaskic, 3 mars 2000). Selon le TPIY, les questions liées à la nationalité ne peuvent être des obstacles décisifs pour les victimes des crimes les plus graves.

La CPI s’est beaucoup avancée sur l’interprétation, au sens pénal, des notions d’Etat et de nationalité.

Elle a jugé que la IV° Convention de Genève s’applique à des entités qui ne sont pas des États : « Les mouvements de libération luttant notamment contre la domination coloniale et les mouvements de résistance représentant un sujet de droit international préexistant peuvent être des Parties au conflit » au sens des Conventions. Mais l’autorité qui les représente doit avoir certaines caractéristiques d’un gouvernement, au moins à l’égard de ses forces armées » (CPI, Chambre Préliminaire, 29 janvier 2007, Thomas Lubanga Dyilo, par. 272).

Pour la CPI, le terme « national » ne fait pas uniquement référence à la nationalité en tant que telle, mais également à l’appartenance à la partie ennemie au cours d’un conflit armé, et interpréter le terme « national » au sens de « gouvernemental » contreviendrait à l’objet et au but du Statut de la Cour, qui n’est autre que de ne plus laisser impunis « les crimes les plus graves qui touchent l’ensemble de la communauté internationale » (CPI, Chambre Préliminaire, 29 janvier 2007, Thomas Lubanga Dyilo, par. 280 et 281).

Le fait que la Palestine ne soit pas un Etat membre l’ONU ne remet pas en cause la compétence de la CPI dès lors que :

(1) aucun autre Etat n’est en mesure d’agir au nom du peuple palestinien, et rien ne justifie que cette population soit la seule du monde à être privée de la protection de la CPI ;

(2) il s’agit d’agir contre l’Etat qui usurpe la souveraineté du peuple palestinien. Dès lors que les Palestiniens engagent une action en justice contre Israël, on ne peut leur opposer qu’ils ne sont pas pleinement un Etat, car l’objet du procès est de restituer aux Palestiniens la souveraineté que leur a volée Israël.

Ajoutons qu’au sein de la CPI, une majorité d’Etat partie a reconnu la Palestine comme Etat, et que les Iles Cook, Etat non membre de l’ONU, a été accepté comme Etat membre de la CPI.

Ne peut être remis en cause le droit d’accès au juge des habitants de Gaza – dont il est désormais largement admis qu’il relève du jus cogens (CEDH arrêt Golder c. Royaume-Uni, 21 février 1975, par. 35 ;Cour interaméricaine des droits de l’homme, Goiburú c. Paraguay, 22 septembre 2006, par. 131 ; Tribunal spécial pour le Liban, Juge de la mise en état, 15 avril 2009, CH/PTJ/2009/03 ; TPIY, Jugement Fwundzija ,10 décembre 1998, par. 153-157) au motif que la communauté internationale a failli pour avoir contribué à créer le contexte du conflit israélo-palestinien, par la résolution 181 du 29 novembre 1947, et par ses carences ultérieures.

D’ailleurs, l’Assemblée Générale de l’ONU ne cesse de rappeler l’engagement de sa responsabilité, donnée dont la Cour Pénale Internationale, indépendante, doit tenir compte au titre de l’environnement juridique.

Par exemple, la résolution du 20 juillet 2004 :

« L’Assemblée Générale de l’ONU

« Réaffirmant la responsabilité permanente de l’Organisation des Nations Unies vis-à-vis de la question de Palestine jusqu’à ce que tous les aspects de cette question soient réglés de manière satisfaisante, sur la base de la légitimité internationale(Résolution AG/1488, 2 Résolution ES-10/15 du 20 juillet 2004).

Au surplus, force est de constater que ce qui est réputé faire défaut à la Palestine pour acquérir le statut d’Etat de plein exercice est justement ce que lui usurpe l’Etat d’Israël, pour mieux commettre ses crimes et interdire aux victimes d’agir en justice.

Le procureur Ocampo, juste avant de partir, a décidé d’interroger l’ONU pour savoir si la Palestine était un Etat. Une décision aberrante : la CPI est indépendante de l’ONU, et ne doit son existence qu’à l’Assemblée des Etats parties. C’est donc un abandon en rase campagne… De plus, ce n’est pas aux Etats de se prononcer, mais la Cour elle-même, par la formation dite de la chambre préliminaire. Le procureur mérite donc toutes les critiques, mais on ne peut rien dire à l'encontre de la CPI... qui ne pourra se prononcer que lorsqu'elle aura été saisie par le procureur.

Le blocus de Gazacarte_palestine_04__1024_x_768_.jpg

Au mépris de toutes les règles de droit international, Israël, la puissance occupante a décidé unilatéralement d’imposer un blocus économique à la population de Gaza. Or, l’interdiction des punitions collectives est une norme de droit international coutumier applicable dans les conflits armés internationaux.

Cette interdiction est d’abord une conséquence de la règle selon laquelle nul ne peut être puni pour une infraction si ce n’est sur la base d’une responsabilité pénale individuelle.

Le Règlement de La Haye précise qu’aucune peine ne peut être édictée contre des personnes à raison de faits individuels dont elles ne peuvent être considérées comme responsables (Art. 50).

La IVe Convention de Genève dispose qu’« aucune personne protégée ne peut être punie pour une infraction qu’elle n’a pas commise personnellement » (Art. 33, al. 1). L’interdiction des peines collectives inclut les « sanctions et brimades de tous ordres, administratives, policières ou autres» (Yves Sandoz, Christophe Swinarski et Bruno Zimmermann (éd.), Commentaire des Protocoles additionnels, CICR, Genève, 1986, par. 3055; voir aussi le par. 4536).

Pour le Tribunal pénal international pour le Rwanda et du Tribunal spécial pour la Sierra Leone spécifient, le fait d’infliger des peines collectives constitue un crime de guerre (TPIR (1994), art. 4, al. 1 b ; Tribunal spécial pour la Sierra Leone (2002), art. 3, al. 1 b).

Dans son Observation générale sur l’article 4 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques, concernant les états d’exception, le Comité des Nations Unies pour les droits de l’homme a déclaré que les États parties ne pouvaient «en aucune circonstance» invoquer un état d’urgence «pour justifier des actes attentatoires au droit humanitaire ou aux normes impératives du droit international, par exemple des châtiments collectifs»(Observation générale n° 29).

Aux termes du Statut de la Cour pénale internationale, est défini comme des crimes de guerre :

« 8.2.b xxv) Le fait d’affamer délibérément des civils comme méthode de guerre, en les privant de biens indispensables à leur survie, y compris en empêchant intentionnellement l’envoi des secours prévus par les Conventions de Genève ».

Pendant les négociations des éléments des crimes du Statut de la Cour pénale internationale, il a été reconnu que le sens usuel du mot « affamer » recouvrait non seulement le sens strict de faire mourir par privation d’eau et de nourriture, mais aussi le sens plus général de priver ou de fournir en quantités insuffisantes des biens essentiels ou des choses indispensables à la survie. De ce fait, d’autres exemples mentionnés pendant ces négociations comprenaient des articles non alimentaires indispensables, tels que les médicaments et, dans certains cas, les couvertures (Knut Dörmann, «Preparatory Commission for the International Criminal Court : The Elements of War Crimes, Revue internationale de la Croix-Rouge n° 842, juin 2001, pp. 475-476).

Les Protocoles additionnels I et II considèrent tous deux les vivres et les médicaments comme essentiels à la survie de la population civile, tandis que le Protocole additionnel I mentionne aussi les vêtements, le matériel de couchage, et les logements d’urgence (Protocole additionnel I (1977), art. 69, par. 1; Protocole additionnel II (1977), art. 18, par. 2).

palestine en 4 cartes.jpg

Où est le droit ? Où est la force ?

Commentaires

  • Chroniques d'une photographe, spécialiste des droits humains en Palestine.

    Elle témoigne, sur son blog de ce qui se passe :

    http://chroniquespalestine.blogspot.fr/

    Signé : Marianne

  • Si je peux comprendre (et désapprouver) le choix de la cible (le chef militaire de Hamas était respecté est avait mené à bien la libération du soldat franco israélien), ce qui m’échappe totalement c'est la férocité extrême et délibérée de l'attaque.
    Quelle logique y a t il là dedans, quel bénéfice en attend Israël ou du moins son actuel gouvernement, je ne vois pas.
    Ou alors c'est un signe d'impuissance, faute de pouvoir s'en prendre à l'Iran, on s'en prend aux plus faibles. Son image n'en sortira surement grandie, mais les fanatiques s'en foutent.

  • Une nouvelle confirmation que tout ces "machins" internationaux sensés faire respecter le droit ne sont que des girouettes aux mains de puissances qui eux font ce qu'ils veulent comme ils le veulent Ces puissances du nuisible, imposent aux autres des règles drastiques,pour mieux les dominer .....Mais bon tant que nous n'aurons pas touché le fond et que les peuples prendront conscience ,des abominations dictatoriales que constituent les nébuleuses de l'EU et de la mondialisation,il y aura de part le monde des Palestiniens qui subiront.... Peut être un jour nous...

  • Le remplacement de Moreno Ocampo à la CPI est presque passé inaperçu, souhaitons que mme Fatou Bensouda puisse mieux résister aux pressions politiques que son prédécesseur.

  • Le remplacement de Moreno Ocampo à la CPI est presque passé inaperçu, souhaitons que mme Fatou Bensouda puisse mieux résister aux pressions politiques que son prédécesseur.

  • En Israël, tout le monde ne partage pas la ligne extrémiste et sanglante du gouvernement.
    Il y aussi des gens qui réfléchissent :

    http://www.haaretz.com/news/diplomacy-defense/israel-killed-its-subcontractor-in-gaza.premium-1.477886/israel-killed-its-subcontractor-in-gaza.premium-1.477886

    L'article est protégé mais en créant un compte on peut y accéder.

  • Je comprends de moins en moins la violence particulièrement inutile de cette attaque en considérant l'instabilité qui semble atteindre ces jours ci la Jordanie qui avait échappé jusque là aux tribulations d'autres régimes arabes. Une autre frontière difficile en vue pour Israël.

    Quant à l'autre frontière, celle de l’Égypte, la question est avec la tension accrue par le fait que des roquettes ont été tirées de son territoire, Morsi et ses frères vont ils suivre le même chemin que la Turquie après "plomb durci" et rompre en isolant encore plus Israël.

  • Cette page avec surtout ses cartes, devrait être affichée dans TOUTES les écoles, les lycées et à l'entrée de TOUS les lieux public dans le monde entier, ça aiderait peut-être ces fachos de Tel Aviv à se soigner...
    Car tôt ou tard, en continuant ce qu'ils font, il est évident que ça se terminera très mal. Ce genre de choses s'est toujours mal terminé.

  • Le "gouvernement" officiel des Palestiniens commence peut-être à piger ce que disait Charles de Gaulle à propos de "Vichy":
    "Il ne faut jamais négocier sous la pression et en position de faiblesse, c'est ce que le gouvernement de Vichy a su nous apprendre de plus utile... Il négociait sur tout et devait fatalement toujours presque tout céder!"
    Le résultat, il est encore là mais ce n'est plus à Vichy que ça se passe...
    Plus étonnant encore, là aussi, le grand méchant loup manifeste régulièrement son manque de Confiance en son partenaire obligé, donc il le menace encore plus...!
    C donc bien une fois de plus, le moment de sortir les livres d'histoire, pour piger.

    D'autre part, là aussi, C de la psychologie élémentaire, les gens se comportent le plus souvent avec vous, comme vous vous êtes comportés avec eux! C pour cela que les Israeliens, ont beaucoup de "petits soucis" avec les Palestiniens.
    Et le plus souvent, on constate que sans changer de comportement, c'est "petit souci deviendra grand"...
    Quand le rapport de force sera inversé, ça se passera tôt ou tard et probablement d'une façon totalement imprévue, ce sera le moment de se dire que
    Tendre l'autre joue après avoir pris une belle baffe, c'est un comportement très rare! En plus parfois, ça cache une ruse sournoise.

  • Le "gouvernement" officiel des Palestiniens commence peut-être à piger ce que disait Charles de Gaulle à propos de "Vichy":
    "Il ne faut jamais négocier sous la pression et en position de faiblesse, c'est ce que le gouvernement de Vichy a su nous apprendre de plus utile... Il négociait sur tout et devait fatalement toujours presque tout céder!"
    Le résultat, il est encore là mais ce n'est plus à Vichy que ça se passe...
    Plus étonnant encore, là aussi, le grand méchant loup manifeste régulièrement son manque de Confiance en son partenaire obligé, donc il le menace encore plus...!
    C donc bien une fois de plus, le moment de sortir les livres d'histoire, pour piger.

    D'autre part, là aussi, C de la psychologie élémentaire, les gens se comportent le plus souvent avec vous, comme vous vous êtes comportés avec eux! C pour cela que les Israeliens, ont beaucoup de "petits soucis" avec les Palestiniens.
    Et le plus souvent, on constate que sans changer de comportement, c'est "petit souci deviendra grand"...
    Quand le rapport de force sera inversé, ça se passera tôt ou tard et probablement d'une façon totalement imprévue, ce sera le moment de se dire que
    Tendre l'autre joue après avoir pris une belle baffe, c'est un comportement très rare! En plus parfois, ça cache une ruse sournoise.

  • Là aussi, il faut voir le réel et ne pas raisonner par slogan

    'On négocie"...Bien sûr qu'il faut négocier, mais il faut une base.

    Pourquoi les Palestiniens devraient-ils abandonner Jérusalem ?

  • Si je comprends bien, les Israeliens devraient rester sans bouger à se faire bombarder de missiles et de roquettes par une bande de fanatiques terroristes!!!

    Elle est pas belle la vie...

  • Zebda, une vie de moins...

    http://www.youtube.com/watch?v=fDGR_1gYFtM

  • ISM sur place

    http://www.ism-france.org/temoignages/Gaza-le-1511-a-19h-heure-locale--article-17588

  • Il est regrettable que votre carte non pas du vote du partage mais de la recommandation non prescriptive de l'application d'un inapplicable plan de partage ne mentionne en * (car c'est effectivement difficile autrement) que Jaffa était une enclave "généreusement attribuée" aux Palestiniens.

    Inapplicable ne serait-ce qu'à cause du découpage en dentelles des territoires (Partie 2) qui les rendaient "indéfendables" militairement

    De toutes façons Ben Gourion avait dit x fois qu'il ne respecterait pas le plan qu'il prétendait accepter

  • à "Ben voyons"
    "Si je comprends bien, les Israeliens devraient rester sans bouger à se faire bombarder de missiles et de roquettes par une bande de fanatiques terroristes!!!"

    Certes non, mais la réaction n'est-elle pas disproportionnée?

    "Les tirs de roquettes Qassam et de mortiers palestiniens débutèrent en octobre 2001 et, entre cette date et fin 2008, occasionnèrent la mort de 24 personnes (16 Israéliens, et 8 non-Israéliens dont deux Bédouins et deux Palestiniens) âgées de 2 à 70 ans"
    "Au soir du 18 janvier (2009), selon le bilan provisoire rapporté par le chef des services d'urgence à Gaza Mouawiya Hassanein et selon les chiffres communiqués par le Hamas, 1 315 Palestiniens ont été tués dans l'offensive israélienne ("Plomb durci"), dont 410 enfants et plus de 100 femmes, tandis que 5 285 autres ont été blessés"
    (source, donc sous réserve, Wikipédia)

  • Bonjour

    Strictement et juridiquement est-ce que l'acquisition de territoires par la guerre était admise par l'Onu en 1948 ?

    Merci

  • En effet, négocier suppose aussi d'avoir des bases de négociations, c.à.d. des éléments à négocier, un sujet de conversation en fait, au-delà de la nécessité absolue ne pas se trouver en totale situation de faiblesse durant la discussion! C'est ce qui arrive généralement aux Palestiniens depuis 1948.
    Jerusalem, peut être partagée, C une question de bonne volonté à long terme.
    Seul ce vieux pirate qu'était Arafat, savait créer un rapport de force, sans pourtant en avoir réellement les moyens...
    Et en effet, la population Israelienne a le droit de ne pas supporter ces bombardements. Mais qui est à l'origine de cette situation? Si on arrête ces colonisations rampantes inadmissibles, la situation pourra se re-calmer. Et on n'en prend pas le chemin car il existe un réel contexte pervers.

  • Une autre carte ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Royaume_de_Juda

  • Un éclairage différent sur Ahmed Jabaari :

    http://blog.mondediplo.net/2012-11-15-Gaza-assassinats-et-desinformation

    L'histoire se répète.

  • Morsi se rendrait à Gaza ce vendredi

  • Obama porte une responsabilité écrasante. Il a tué ces civils palestiniens tout autant que les cinglés racistes israéliens ne l'ont fait.

    Obama a encouragé Israël au carnage en attribuant, contre toute évidence, tous les torts au Hamas.

    Quelque soit leur Président, les Etats-Unis sont intrinsèquement criminels,

    Nous sommes imprégnés des westerns pleins de bons sentiments, des films hollywoodiens glamours, mais ça c'est l'emballage, le ruban rose qui maquille les Etats-Unis.

    Les Etats-Unis sont un pays prédateur et tueur à grande échelle.

  • Ce devrait être Hicham Kandil, le premier ministre égyptien

  • MAlheureusement, ces territoires se gagnerons pas la guerre et parla guerre se perdrons!

  • C'est un site russe

    S'il dit la vérité, c'est la boucherie.

    http://rt.com/news/israel-gaza-conflict-civilians-813/

    Puisse les Obama, Cameron, Merkel, Hollande, être toute leur vie poursuivis par ces victimes là.

  • @Jean-Marie

    Le droit international depuis 1907 (convention et règlement de la Haye) entérine les pratiques antérieures et condamne les guerres de conquêtes.

    Vous trouverez ci-dessous un lien avec un texte de ce blog retraçant l’histoire de la Palestine en 1917 et 1947.

    A la fin de l'Empire Ottoman, on été reconnus des peuples et des territoires qui avaient été des provinces de cet empire. La SDN leur a donné le statut "d'Etat sous mandat", le mandat d'administration étant conçu comme l'outil juridique du passage vers l'indépendance. Cela a joué dans plusieurs régions du monde, et notamment au Proche-Orient. La Palestine a été reconnue comme Etat sur son territoire historique.

    L'ONU en 1947 n'a fait qu'une recommandation. Plus qu'imprudente, mais ce n'était qu'une recommandation. L'ONU ne pouvait pas donner ce qui ne lui appartenait pas, la souveraineté inaliénable du peuple palestinien sur la Palestine. S'en est suivi une guerre de conquête, et c'est aussi le début de l’histoire des réfugiés palestiniens, comptabilisé par l'ONU dès cette époque. Chiffres incontestables. .

    L'ONU a ensuite avalisé le coup de force, en admettant Israel à l'ONU, mais juridiquement, le transfert de souveraineté n'a jamais été fait.

    http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/archive/2011/04/07/histoire-de-la-palestine-entre-1917-et-1947.html

  • Le point de vue de la diplomatie turque

    http://www.rtl.be/info/monde/international/922001/gaza-le-turc-davutoglu-qualifie-l-offensive-israelienne-de-crime-contre-l-humanite-

  • Un cessez le feu est annoncé avec la visite des Égyptiens.

    http://www.aljazeera.com/news/middleeast/2012/11/201211166273719642.html

  • @ M. Gilles Devers

    Grand merci pour cette précieuse réaction dont beaucoup ici devraient apprécier l'importance, en particulier pour ce qui est des conquêtes territoriales de 1948

    Je n'ignorais évidemment pas votre participation à notre combat commun pour les Palestiniens patriotes, mais je n'étais regrettablement jamais allé sur votre site ; car autrement j'aurais depuis longtemps promotionné votre précieuse vision juridique de l'« historique ».

    Ça fait des années que, sans votre autorité et audience, je souligne la différence entre une recommandation et une injonction. Mais pourquoi, diable, ne précisez vous pas que ce vote, statutairement non conforme, fut « truqué » et que moins de 24 états sur les 33 officiels - pour 31 absurdement exigés - ont librement voté « Yes,  dont certains naïvement ou après avoir exprimé des réserves et des résignations ?

    Sans doute aussi serait-il didactiquement bon et fructueux de souligner à chaque fois que l'admission de « la seule démocratie du Moyen-Orient » à l'ONU, suite au vote incohérent d'un texte ubuesque, était strictement conditionnée par l’acceptation des accords de Lausanne à signer le lendemain que le fanatique Ben Gourion avait à l'avance donné consigne de détricoter selon les aveux d'Eytan lui-même.

    Il est clair que Ben Gourion n'avait aucune intention de respecter la lettre du texte de la 181 dont l'une des incohérences majeures est le découpage territorial en dentelles .

    Alors que généralement on lit sous de plus ou moins doctes claviers journalistiques et même sous des claviers de militants de bonne volonté « Fin novembre 1947 l'ONU vote le partage de la Palestine en deux états, un juif et un arabe» (ou équivalent aussi court ). Point final.

    On ne parle que rarement « avec l'internalisation de Jérusalem », sans souligner qu'étaient compris les villages mitoyens dont le tristement célèbre Deir Yassin. Et quasiment jamais de la quatrième clause « L'union économique » , alors que pour certains états plus ou moins naïfs, surtout ceux sous influence chrétienne, leur « yes » c'était pour les quatre clauses ou pour rien.

  • @ Ben voyons,
    L’organisation israélienne de défense des droits humains B’Tselem dresse le compte des Palestiniens et des Israéliens tués à Gaza depuis le 19 janvier 2009 jusqu’au 30 septembre 2012 :

    271 Palestiniens contre 4 Israéliens.

    Les chiffres parlent d’eux-mêmes...

    Une nouvelle fois, c’est un journaliste israélien Aluf Benn qui fait remarquer
    (« Israel killed its subcontractor in Gaza », Haaretz, 15 novembre) :


    « Ahmed Jabari était un sous-traitant, en charge du maintien de la sécurité d’Israël dans la bande de Gaza. Cette qualification paraîtra sans aucun doute absurde pour tous ceux qui, au cours des dernières heures, ont vu Jabari décrit comme un “archi-terroriste”, “le chef du personnel de la terreur” ou “notre Ben Laden”.

    C’était pourtant la réalité durant ces cinq années et demi. Israël a exigé du Hamas qu’il observe la trêve dans le sud et la fasse appliquer par les nombreuses organisations armées dans la bande de Gaza. L’homme à qui avait été confiée cette tâche était Ahmed Jabari. »


    Il faudrait commencer à vous servir de votre cerveau (et pas que d'un seul hémisphère...) : les élections approchent ; comme fin 2008, la droite dure israélienne joue sur les peurs, instrumentalise la "Terreur" pour pouvoir être réélue, technique classique des extrémistes populistes.

  • 271 Palestiniens contre 4 Israéliens.

    Macabre comptabilité pourtant nécessaire, quoiqu'il n'est pire aveugle …

    Combien d'enfants de moins de 12 ans ? Combien d'ados ? Combien de femmes civiles ? Combien d'hommes civils ? Combien d'hommes à côtés de roquettes ? Combien d'exécutions  ?

    Illégitime résistance ? Légitime défense ?

    Qui est vraiment sur « la terre de ses aïeux » et peut le prouver ?

    Malgré les mensonges qui voudraient faire croire que les Arabes ont afflué d'ailleurs en « terre sans peuple » palestinienne seulement quand les dynamiques immigrés juifs y ont créé des emplois

    Alors que « le travail aux Juifs » était un slogan du syndicat …. socialiste.

    Les métayers arabes étant expulsés des terres qu'ils cultivaient pour de riches palestiniens vivant en Turquie et ailleurs et vendant leur terre à des immigrés juifs

  • "Peuple de Gaza et des "Territoires Occupés", sachez qu'Anonymous est à vos côtés dans ce combat. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour empêcher les forces diaboliques de l'IDF (les forces militaires israéliennes, ndlr) de se liguer contre vous. Nous utiliserons toutes nos ressources pour être certains que vous restiez connecté à Internet", indique le communiqué d'Anonymous, qui ne fait aucun cas de la distinction que fait Israël entre les forces du Hamas et le peuple de Gaza. Il donne l'adresse d'un document expliquant comment conserver l'accès à internet et l'utiliser de manière sécurisée.

    L'organisation Telecomix, qui fonctionne sur le même principe qu'Anonymous mais se spécialise dans l'assistance aux peuples dont l'accès à internet est coupé ou surveillé, a elle-même publié une sorte de guide de survie numérique, sans emprunter le même langage partisan.

    Le guide s'appuie notamment sur l'utilisation de cartes SIM égyptiennes, puisque les réseaux cellulaires de l'Egypte peuvent être utilisés depuis Gaza. Par ailleurs, si les lignes téléphoniques ne sont pas coupées, les palestiniens pourront toujours utiliser leurs vieux modems RTC pour se connecter aux routeurs de fournisseurs d'accès étrangers, dont ceux du Français FDN. Telecomix publie une liste de serveurs avec les numéros de téléphone et identifiants à utiliser.

  • Sans commentaire

    ...

    http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=14727

  • il serait temps que l'Egypte ouvre la porte de Rafah, même si cela peut poser quelques problèmes.

  • Ça c'est une autre histoire

    L'Egypte c'est aussi des généraux affairistes "très amis" avec les Usaméricains qu'ils hésiteront à contrarier


    Ça peut beaucoup aider la "seule démocratie du Moyen-Orient" à ne pas perdre la face à la fin de l'année à Rafah précisément.

    Elle ne peut pas perdre la face; par contre elle peut bombarder à outrance l'entrée de secours que constituent les tunnels, puisque rien ne l'arrête.

    Je serai(s) heureuse de me tromper mais .....

  • L’Égypte a laissé entrer les blessés palestiniens pour qu'ils puissent se soigner dans les Hôpitaux égyptiens.

    L’Égypte est très pauvre, dépens des financements américains. Et doit veiller à ne pas se faire déstabiliser par des organisations un peu "turbulentes" d'un pays voisin.

    Je trouve que Morsi fait intelligemment ce qu'il peut, avec les mauvaises cartes que le sort lui a alloué.
    Il a clairement dénoncé les crimes israéliens, contrairement à d'autres pays arabes. Il essaie d'équilibrer ses alliances (que tous ses financements ne viennent pas des seuls Etats-Unis), et il me semble qu'il y a eu un contact intelligent avec la Turquie dernièrement.

    Pourquoi ne pas vous en prendre aux Etats-Uniens qui, en n'accusant que les roquettes du Hamas, font tout pour que les Israéliens tuent le maximum de civils palestiniens, et qui eux mêmes, dégomment régulièrement des civils afghans et pakistanais ?

    Obama a le choix. Il fait toujours le choix de tuer des civils.

  • Ce qui est le plus incroyable ce que les juifs arrivent à vivre, à partager sois disant les valeurs même de ceux qui les ont en partie génocider et collaborer avec qui vous savez.
    Et ils ne seraient pas capables de vivre en paix avec leurs voisins? non sans rire... Aller, Combien?
    Qui accepterai que l'on exécute des citoyens de son pays au missile? sans rire, on sait le courage des issraéliens, capables de liquider au missile des vieillards séniles, débiles sur chaise roulante...
    Moi je pense que sur ce coup ils vont trop loin et surtout ils hypothèques leur avenir dans la région...

  • Ce qui est le plus incroyable ce que les juifs arrivent à vivre, à partager sois disant les valeurs même de ceux qui les ont en partie génocider et collaborer avec qui vous savez.
    Et ils ne seraient pas capables de vivre en paix avec leurs voisins? non sans rire... Aller, Combien?
    Qui accepterai que l'on exécute des citoyens de son pays au missile? sans rire, on sait le courage des issraéliens, capables de liquider au missile des vieillards séniles, débiles sur chaise roulante...
    Moi je pense que sur ce coup ils vont trop loin et surtout ils hypothèques leur avenir dans la région...

  • Un universitaire connu, vivant en amerique et juif de surcroît disait très bien: La paix nécessite bien du courage et n'est pas l'usage des lâches.

  • Le sadisme israélien n'a pas de limite sinon le nombre d'armes toutes plus meutrieres les unes que les autres: phosphore blanc, sous munitions....

  • Attention, Tarek, ce ne sont généralement et majoritairement pas les même "Juifs" (ou Khazaro-Berbéro-Hébreux)  ceux dont le décès est dû au nazisme et ceux dont les meneurs ont fait seulement semblant d'accepter la résolution/recommandation 181, alors que des plans d'expulsion étaient prêts

    Saviez-vous que les seconds, les « Hébreux nouveaux », appelaient les premiers « des Juifs-savonnettes » ?

    Hélas, il y a des militants qui se disent pro-palestiniens et qui n'ont pas encore compris que seul se battre pour un état unique est à la fois éthique et réaliste, sinon intelligent.

    Hélas trop de militants pro-palestiniens connaissent avec insuffisamment de précisions utiles l'Histoire de la Palestine ne serait-ce que de 1945-1950. Alors ils ne peuvent répondre solidement aux mensonges quotidiens éhontés des défenseurs de « la seule démocratie du Moyen-Orient », aux petits soldats de la FDII, ce qui signifait au départ Forces de Défense d'Israël par Internet et qui est devenu ridiculement «  Fédération de Défense contre l'antI-sémItIsme sur Internet » (Libre à vous de décider quel est le bon I)

    Connaissez-vous DIALOGUE, Revue (aussi en version française) de discussions entre militants arabes et juifs de Palestine pour le droit au retour et pour un seul état ? Www.dialogue-review.com

  • J'ai l'impression d'assister au suicide lent de peuples désespérés.
    Parce qu'un jour Israël n'arrivera plus à endiguer un petit groupe déterminé avec quelque-chose qu'ils n'auront pas prévu.
    Cette situation empoisonne une bonne partie du monde.

    La réalité d'aujourd'hui me fait pencher vers une solution à trois états à mettre sous tutelle et Jérusalem ne pourra être que sous statut international.
    Si mon point de vue intéresse qui que soit.

  • En parcourant le New York Times de ce matin, je n'ai pas l'impression qu'ils soutiennent l'agression du gouvernement d'Israël. Le moins que l'on puisse dire.

    Et je me disais qu'Obama ne fera pas grand chose pour aider la bande Liberman-Netanayu lors des prochaines élections.

  • Gaza - Quelques arguments pour répondre à la propagande israélienne

    par : l'Union juive française pour la paix

    - Nombre d’Israéliens tués par un tir de roquette depuis le 29 septembre 2000 : 61
    (source : Ministère de la défense israélien)
    - Nombre de Palestiniens tués à Gaza par l’armée israélienne depuis le 29 septembre et jusqu’au 15 septembre 2012 : 4660
    (source B’Tselem)


    http://www.ujfp.org/spip.php?article2458

  • Par delà la petite erreur de mois, ce texte ne manque pas d'intérêts quoique l'UJFP aurait pu être encore un petit peu plus pointu, incisif et didactique vis à vis des ses "cousins"

    Malheureusement l'UJFP dont on aimerait connaitre le sens qu'il donne explicitement au mot "paix", et même au mot "justice", ne dit pas s'il est pour un seul état (multi-national et pas bifédéral) ou "aussi" pour la reconnaissance par l'ONU d'une sorte de fédération de bantoustans palestiniens découpées en dentelles sans tout ce qui fait réellement un état

    Les Palestiniens patriotes n'ont pas besoin de "paix" (au sens institutionnel et étatique du terme) mais de Justice.

  • Est-ce que ça bouge en France chez les socialistes sur la question d'Israël ?

    Manuel Valls est manifestement quasiment un agent d'Israël : il a démontré son racisme en jetants des enfants Roms de 2 ou 3 ans sur les trottoirs et dans le passé en déplorant le carcatère "coloré" de la population de sa commune.

    Hollande tient manifestement énormément à ses liens avec Israël et le lobby sioniste qui est très puissant au sein du PS. Quand c'est trop flagrant, il lâche "off the record" à des journaliste qu'il n'apprécie pas Netanyahou, mais c'est uniquement pour la communication.

    Est-ce que Laurent Fabius n'aurait pas une position beaucoup plus respectable ?

    Il me semble qu'il tente de soutenir une position plus conforme au Droit International et à la position des anciens gaulliste sur ce thème.
    Plus conforme aussi à ce que pensent la majorité des français et des citoyens européens :



    Article paru dans
    Politis n° 1227

    Désaccord Fabius-Hollande

    À la suite de l’incroyable discours de François Hollande recevant Benyamin Netanyahou, Laurent Fabius aurait exprimé son vif désaccord. Le ministre des Affaires étrangères n’aurait pas apprécié la condamnation par le Président français de la demande de reconnaissance de la Palestine par l’ONU, avec statut d’État non-membre. On sait que Mahmoud Abbas présentera officiellement une résolution dans ce sens le 29 novembre aux Nations unies. Ce qui déplaît fortement à Israël. Mais la France n’est pas obligée d’emboîter le pas à M. Netanyahou, surtout lorsqu’elle n’a rien d’autre à proposer aux Palestiniens (voir p. 5).

    http://www.politis.fr/Desaccord-Fabius-Hollande,20051.html

    Ceux qui connaissent le PS de l'intérieur, pourront peut-être en dire davantage.

    Mais Laurent Fabius pourra-t-il définir la politique de la France vis à vis de l'état terroriste Israël ? Hollande et tous les sionistes du PS le laisseront-ils agir ?

  • Il ne faut surtout pas offrir au collabo Abbas qui n'est plus constitutionnellement président depuis le 9 janvier 2009 l'honneur d'avoir obtenu la reconnaissance d'un pseudo-état fait de bantoustans par l'ONU.

    Un seul état souverain non confessionnel de la Méditerranée au Jourdain incluant tous les Juifs repentis , à la différence de ceux qui e se seront s d'eux-mêmes jeter non pas à la mer, mais dans des avions, par racisme essentiellement.

    Il est d'ailleurs très regrettable que des élus communistes, encouragé par le président de l'AFPS, ex- député communiste, veulent faire voter une motion demandant au gouvernement de soutenir le rêve de l'ex-président de la non-autorité palestinienne de moins en moins soutenu par une OLP en état de déliquescence avancée

  • Hashek, ce n'est pas à des Français de choisir à la place des Palestiniens, la solution à un ou deux états ! Mentalité coloniale toujours vivace même à gauche ...

    Nous ne vivons pas en Palestine.


    En tant que Français nous devons :

    - Obtenir de molle Mimolette qu'il cesse de tortiller du c... pour se faire bien voir du Lobby : Hollande s'il représente les Français, doit exprimer :

    Une condamnation claire du bombardement de Gaza et du siège de Gaza.
    Les crimes de guerre ne sont pas plus acceptables quand ils sont commis par des juifs israéliens.

    - Lutter contre les officines raciste genre CRIF ou Union des Patrons et Professionnels Juifs de France (UPJF) dont l'activité en France consiste à stigmatiser les musulmans et à défendre les intérêts de l'état d'Israël.
    Ces gens là n'ont pas à bénéficier de privilèges d'écoute auprès des politiques ou dans les médias.

  • De nouveaux documents relatant un incident (3 morts tout de même) entre colons sionistes et population palestinienne... et datant de 1913.
    Jusqu'alors seule la version juive était connue, mais est apparu ces jours ci l'enregistrement d'une requête de villageois palestiniens par les autorités ottomanes qui administraient ce territoire qui deviendra plus tard la Palestine (ou Israël au choix).

    http://www.americantaskforce.org/daily_news_article/2012/11/04/new_documents_reveal_early_palestinian_attitudes_toward_zionist_settle

  • Fabius se rend demain à Ramallah, Tel Aviv et Jérusalem

    Mais Gaza, il ne connait pas.

  • Merci Gilles

    Au PS :

    Combien de sionistes ?
    Combien de gens humainement normaux ?

  • Une population civile massacrée

    Ce soir l'OMS a lancé un appel car les hopitaux de gaza sont débordés.

    Et ces horribles sinistres français qui se tortillent. meme pas capable de dire que les cirmes doivent être jugés...

    C'est le PS des reniements, de la traitrise et de l'écoeurement

  • 14h08: Le Premier ministre turc ferme avec Israël
    «Israël fait un tapage international avec ses trois morts. En fait c'est Israël qui a violé le cessez-le-feu», a déclaré Erdogan à Ankara avant de partir pour l'Egypte. «C'est une tactique d'Israël que de pointer du doigt le Hamas et d'attaquer Gaza», a affirmé Erdogan.

    Merci Monsieur Erdogan

    Ca contraste avec les pâtes molles racistes et avariés du PS.

  • Le bilan ce matin fait par le gvt de Gaza était de

    17 morts dont deux femmes et six enfants
    381 blessés, dont 64 femmes et 107 enfants

  • On en est à 45 morts ce soir

    Marianne

  • Ce sont aussi les chiffres donnés par le PCHR ce matin, donc du bilan d'hier soir. ET aujorudhui a été une très mauvaise journée

    Voici le site du PCHR

    http://www.pchrgaza.org/portal/en/

    Ils font un compte rendu journalier très précis, comme le gvt de Gaza. Il y a des équipes qui notent tout, prennent les auditions, des photos, des plans. Les dossiers du gvt sont très bien faits, et leurs chiffres n'ont pas été pris en défaut pour Plomb Durci.

    De même, il y a des constatations médico légales du meilleur niveau sur les blessés et les morts, et cela permet d'identifier les armes utilisées.

    Le PCHR publie un bulletin chaque jour

  • En langue française, le Centre Palestinien d'Information, qui donne le point de vue du gvt de Gaza

    http://www.palestine-info.cc/fr/

  • Ca bombarde intensément en ce moment.

    Ce tweet permet de se rendre compte de se qui se passe. Bien sûr il y a aussi l'armée israélienne qui tweet ...

    https://twitter.com/search?q=%23Gaza&src=hash

  • En français, Le site d'International Solidarity Movement, très bien fait

    http://www.ism-france.org/

  • un tweet vieux de 7 minutes, mais plusieurs dans ce genre dans les dernières minutes :

    Israel is trying to silence Gaza they have just targeted a building that hosts international and local media journalists in #GAZA

    Ils ont bombardé un immeuble avec des journalistes. Il y a des journalistes blessés.

  • Voici un mail reçu de Gaza il y a deux heures, d'un ami Palestinien francophone.


    La violence de l'armée israélienne n'arrête pas a s'augmenter tous les jours, depuis ce matin elle bombardes tous les coins de Gaza même les maisons sans donner le temps de sa population pour sortir. Pourtant votre manifestation nous donne l'espoir pour une robuste résilience. J'ai intervenue aujourd'hui par à distance pour la manifestation de Lyon, J'ai reçu des photo des mainf de Plusieurs villes en France, J'espère que ces manifestations peuvent avoir une forte influence sur les décideurs en France et en Europe
    Toutes mes amitiés et l'amitié de peuple Palestinien

  • Je ne parviens pas à faire autre chose que de me demander quoi faire pour faire cesser cette boucherie. Et tout est dérisoire : Manif, mail à Hollande et à plusieurs de ses semblables. Mais ça continue. Ca ne s'arrête pas et ça s'empire.
    Les médias se taisent, il faut aller sur certains sites ou sur AlJazeera pour voir les blessés et les immeubles effondrés.

  • Lors de Plomb Durci, la Turquie et l'Egypte de Moubarak étaient pro Israel

    La Turquie a fini par râler, mais service minimum. Et l'Egypte soutenait.

    Maintenant, tout a changé.

    Depuis la flottille et le 7 morts, la Turquie est braquée. Le procès d'Istanbul, c'est perpet et 4 mandats d'arret internationaux contre des généraux de l'armée israélienne.

    Et en Egypte, la population soutient les palestiniens à 99, 99%.

    La Ligue Arabe a ce soir dessoudé le pauvre Abbas en affirmant que la négociation avait été contre-productive.

    Dans l'immédiat, le gvt sioniste a réussi en 3 jours a réussir l'unité du monde arabe (et quasi des iraniens) autour des Palestiniens.

    Ils rêvent de passer à l'attaque au sol et en ont évidemment les moyens militaires. Mais faire le malin avec des pantins comme Obama et Hollande c'est une chose, regarder en face les peuples égyptien et iranien, c'en est une autre.

  • Les infos sur la Syrie sont toujours aussi difficiles à obtenir. Vous vous rappelez ceux qui il y a un an annonçait l'engagement de la bataille finale dans Damas.

    Mais les hostilités engagées par Israël contre Gaza rapprochent les deux camps. Jusqu'où et comment ? on n'en sait rien, mais le mvt serait certain si Israël osait attaquer au sol.

  • Espérons ...

    Mais on ne peut tabler chez les israéliens, ni sur l'humanité, ni sur la rationalité.

    Merci de m'avoir rappelé le site de ism.

  • « Hashek, ce n'est pas à des Français de choisir à la place des Palestiniens, la solution à un ou deux états ! »

    Ai-je dit que je choisissais à la place de mes deux amis à qui j'essaie de téléphoner deux fois par jour et dont je connais le choix évident ?

    Hier soir un manquait à mon l'appel et le voisin immédiat de l'autre venait peut-être de mourir sous sa maison tout juste bombardée.

    En général ceux qui parlent comme vous ont, eux, fait leur choix .... inique

    Est-ce votre cas ? Le choix de l'injustice et de l'inéthique ? J'espère que non.

    On connaît le choix des Palestiniens patriotes, parfois assassiné avec l'aide de collabos gazaouis qui informent le Mossad, hélas.

    Vive la grande Palestine incluant des vrais ou des pseudo-Juifs repentis avec absolument et réellement les mêmes droits que leurs concitoyens palestiniens

  • Hashek,
    Je ne vis pas en Palestine, encore une fois. Il y a davantage de gens à Gaza que tes amis, ils ont droit à la parole aussi.

    Je n'ai pas fait de choix, et le choix est du ressort de Tous les Palestiniens.

    Bravo de soutenir Gaza, tes amis et les autres.

  • Il y a ici des palestinophiles cohérents qui soutiennent donc les Palestiniens et les Juifs qui militent pour un seul état de la Méditerranée au Jourdain

    Peut être que la seule solution juste et éthique se rapprocherait si , chaque fois qu'ils lisent les sionistes se dire légitime à cause de la 181 « que les Arabes ont refusée », ils copiaient /colleraient quelque chose comme ceci

    Malheureusement, on n'a pas assez dénoncé, depuis 1947, avec Henry Cattan, l'illégitimité juridique de la recommandation 181 et son vote truqué par Truman, Staline et l'Organisation Sioniste Mondiale En fait ce texte que ses propres statuts empêchaient l'ONU de soumettre à un vote n'a recueilli que moins de 24 « Yes » libres – dont, hélas, celui de la France - sur 56 et pas les 33 officiels et les 31 illogiquement requis.

    Mais, hélas, ici, combien le savent , pour le vote, et, par ailleurs, combien ont lu Cattan ?

    http://amoralite-natale.voila.net/

  • 11h40 - Londres : une opération d'Israël "difficile à soutenir"

    Le ministre britannique des Affaires étrangères William Hague avertit Israël qu'une opération terrestre à Gaza pourrait "coûter" à l'Etat hébreu "une grande partie" de son soutien international, estimant qu'elle "menacerait de prolonger le conflit".

    "Le Premier ministre et moi-même avons souligné auprès de nos homologues israéliens qu'une invasion terrestre à Gaza coûterait à Israël une grande partie du soutien international qu'il a dans cette situation",déclare William Hague sur Sky News. "Une invasion terrestre est beaucoup plus difficile à soutenir pour la communauté internationale."

  • Lu dans 20minutes.fr

    Devant la morgue de l’hôpital Al-Shifa de Gaza, les familles palestiniennes endeuillées pleurent chaque jour leurs morts. Comme cette femme de 43 ans, relevée inerte deux heures auparavant des décombres d’une maison soupçonnée par l’armée israélienne d’abriter Mohamed Ad-Dalo, un chef militaire du Hamas. En plein cœur de Gaza, rue Nasser, il ne reste plus rien du bâtiment. Ce dimanche à 14h30, un missile tiré d’un F-16 israélien s’y est abattu, faisant dix morts, dont quatre femmes et quatre enfants.

  • Les victimes d'Israël a Gaza ont un nom.

    Liste des victimes avec leur nom et leur age :

    http://palestinefrommyeyes.wordpress.com/2012/11/17/gazaunderattack-names-and-ages-of-killed-people-who-fell-victim-during-the-past-ongoing-israeli-attacks-on-gaza/


    Signé Marianne

  • Jean Glavany, qu'est-ce qu'il devient depuis son rapport "La géopolitique de l'eau".

    C'est pas nos media qui vont nous reparler de ce rapport qui avait hystérisé les racistes du CRIF.

    Ce rapport démontre le caractère prédateur d'Israël.

    Gilles, un billet ?

    Ce soir faut que je dorme ...

  • Les mieux placés pour parler sont les Palestiniens de Gaza. J'essaie d'établir un contact avec un ami pour que tout le monde puisse discuter demain avec lui

  • Excellente idée mais pour être complet et objectif, Gilles, il faudrait au moins trois amis gazaouis : un pro-Hamas, un-pro-Fatah et un neutre

    Si ça vous intéresse, j'ai le "Neutre", palestinien arabe pur sucre, si lui et sa famille sont toujours en vie depuis hier soir ; et il parle, et pour cause, un excellent français.

  • Bonsoir

    Je souhaite me procurer gratuitement

    LES MIRAGES DE L’ETAT PALESTINIEN
    Un titre de propriété inaliénable sur la terre
    par Monique Chemillier-Gendreau, avril 1999


    http://www.monde-diplomatique.fr/1999/04/CHEMILLIER_GENDREAU/11901

    Quelqu'un ici peut-il m'aider, SVP ? Merci

  • Ben... C'est pourtant très rare de ne pas trouver la fiche d'un livre en vente sur internet...
    Mais j'ai pas trouvé.

    VOus pouvez aller chez ce libraire si vous habitez Paris, ou du moins les appeler pour qu'ils vous renseignent (ils sont à la pointe sur ce genre de questions "sensibles")

    http://www.librairie-resistances.com/


    C'est la librairie qui avait été attaquée par ces tarés de la Ligue de défense juive, ou le Bétar, je ne sais plus.

  • Je connais très bien depuis le début

    Cette attaque du Bétar est d'ailleurs étrange.Vu le dynamisme exceptionnel d'Olivia et Nicolas , elle aurait dû se reproduire

    Mais, dans le cas, il ne s'agit pas d'un livre, mais d'un article dans le Monde qu'on peut se procurer en achetant tout un CD.


    Merci d'avoir essayé de m'aider

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu