Avertir le modérateur

Les gros fumelards des « grandes gueules »

Il y a un truc qui s’appelle une « radio » qui tolère un truc qui s’appelle « Les grandes gueules ». Depuis des années sur RMC, la chasse d’eau a remplacé le cerveau, mais ça plait. Racisme, sexisme, tout y est, très tendance.

baros-mbia-700_full_diapos_large.jpg

Je n’écoute jamais cette pollution mentale, mais les taxis, si, et j’ai appris à être prudent. Quand je monte dans un taxi le matin, j’indique la direction et je demande si le taxi écoute « Les grandes gueules ». Si c’est le cas, je descends.

Ce lundi 21 janvier, les leaders intellectuels de l’émission (de gaz ?), Alain Marshall et Olivier Truchot, avaient invité trois habitués, une consœur Maître Chozemuche, un conseiller en investissement financier, Franck Tanguy et une chèfe d’entreprise, Sophie de Menthon.

Vient, soumis à la sagacité de ces érudits, l'accord financier de 1,5 million d'euros conclu entre DSK et Nafissatou Diallo.

Sophie de Menthon est tout pétillante : « Tu veux que je sois politiquement totalement incorrecte? Je me demande, c'est horrible à dire, si ce n'est pas ce qui lui est arrivé de mieux ! Moi je pense que l'argent qu'elle a gagné, qui lui permet d'élever sa fille, elle ne l'aurait jamais eu dans toute son existence et j'espère qu'elle oubliera ce moment extrêmement désagréable».

Franck Tanguy affirme doctement qu’ « il n’est pas loin de penser la même chose », et l’adorable Sophie de Menthon en remet une couche : « Il y a des femmes dans la rue, je suis sûre qu’elles ont pensé ça, en se disant j’aimerais moi être femme de chambre dans un hôtel et que ça m’arrive. »

Mon excellente consœur Chozemuche puise dans cinq siècles de civilisation pour dire à ses chers amis qu’« un viol n'a pas de prix », mais Franck Tanguy réplique que pour Nafissatou Diallo, c’est « un conte de fée », et cet abruti fini nous explique : « C'est un tromblon. Elle n'a rien pour elle. Elle ne sait pas lire, pas écrire, elle est moche comme un cul et elle gagne 1,5 million. C'est extraordinaire cette histoire! ». Maître Chozemuche proteste par des « Ouille, ouille, ouille », et tout le monde se quitte bonz’amis.

Hier, ça a commencé à gueuler sur le net. Mais du côté de RMC, c’est mort. La direction est restée aux abonnés absents, les journalistes – dont un du matin qui passe son temps à faire la leçon à tout le monde – n’ont rien à dire, et Franck Tanguy a juste confessé, presque ému : « J'ai dit une beauferie, je suis allé trop loin ».

Une beauferie… Ils méritent bien tous leur légion d’honneur de fumelards aguerris.

contre-le-sexisme.jpg

Ce n’est pas une beauferie. C’est un truc finement pensé, qui a émerveillé les « responsables » de l’émission, et qui s’appelle de l’outrage aux victimes d’un crime et l’apologie du crime de viol.

Avec ces abrutis, la vie est belle : une femme pauvre et qui ne répond pas aux critères de la mode, a un avenir quand elle se fait violer par un saldingue.

Décidément, l’affaire DSK fait ressortir toutes les hypocrisies ataviques de la bonne société française.

Lang, pour qui « « il n’y avait pas mort d’homme »,... non... juste viol d’une femme ; l’autre crétin pour qui « c’était du troussage de domestique » ; Aubry qui chouignait sur le destin de son ami… Et tant d'autres, avec le lunaire Badinter qui s'en égo-zillait... Maintenant, cette tripotée de cornichons qui se marre devant le conte de fée vécu par la victime d’un viol.

Bien sûr, il ne se passera rien, car icelle tripotée est bien dans le temps présent.

Hollande vient de nommer au CSA, Sylvie Pierre-Brossolette, journaliste au Point, qui s’était lâchée le 19 mai 2011, au vu de l’arrivée de DSK au tribunal de Manhattan : « Quelle image donnons-nous au monde quand les télévisions de la planète entière montrent un prestigieux Français pénétrer dans le tribunal de New York, piteux, mal rasé et toujours menotté, pas mieux traité que les malfrats de couleur déférés avant et après lui devant le juge ? » Grande pensée qui vaut bien une nomination.

Sylvie peut prendre des piges aux « grandes gueules », elle a le niveau.

Tout ça, c’est vraiment la petite France. Elle a déjà perdu, mais elle ne le sait pas encore. Nous, on le sait. 

gameover.jpg

Commentaires

  • J'ai toujours trouvé amusant qu'on critique tant le commentaire "il n'y a pas mort d'homme", car, objectivement, c'est la stricte vérité.

    Cette expression est apparue en français pour relativiser tout ce qui se situe en dessous de la gravité de la mort, elle n'est évidemment utile que pour les faits graves (inutile de relativiser ce qui est insignifiant).

    Je pense que ça dénote un discours idéologique qui ne se soucie plus de la réalité. Oui, il y a eu viol, non, il n'y a pas eu mort d'homme.

  • C'est une radio poubelle, pas de doute. Je n'écoute jamais non plus.
    Sur le fond, je reste convaincu de la culpabilité du coupable (heu, c'est le matin...), la preuve en est d'ailleurs qu'il a payé, ET la compensation du crime peut être aussi une chance pour Mme Diallo. Le réel n'est jamais simple.
    Si elle ne se fait pas plumer par des aigrefins.
    Et puis j'aime bien son sourire.

  • Ce qui est fort, c'est qu'ils font l’émission sans se poser de question, même quand un auditeur proteste, que pas un boss de la radio ne réagit et que devant des protestations venues du net, le mec lâche le minimal du minimal.

    Et bien sur ils restent à l'antenne, à passionner les auditeurs.

  • C'et Radio Ma Concierge, il y a une bandes de harpies qui sont mûres pour la criée au poisson.

  • Quelle audience cette radio?...Ce qui est extraordinaire avec DSK c'est qu'il y a toujours un con pour prendre sa défense,il y a encore beaucoup a faire pour que les femmes ne soient plus victimes des horribles et que la société les considèrent vraiment comme des victimes

  • ...et qu'au PS notamment, beaucoup ne croient toujours pas qu'il soit possible que leur leader adoré soit effectivement ce "monstre auteur de viols"...

    Même des militantes de base, féministes, du PS (j'en ai eu une à ma table à Paris, en juin dernier. Impressionnant).

    Il me semble que ceci peut être lié au fait que "le monstre", c'est toujours un être lointain. Par ex, le fait que l'agresseur de Laurent Devilliers soit de la famille Devilliers, ne pose aucun pb aux membres du PS (au contraire, c'est possible de se gargariser sur le thème : "regardez la famille du gardien de l'ordre moral"...). Mais en pose probablement plus dans son parti, et plus encore dans la famille elle-même (Devilliers, père, dirait ainsi en résumé : "mon fils ne peut être un agresseur sexuel de son propre frère. Laurent, tu mens, tu es un fils indigne et tu salis notre famille par tes allégations").

    La constante, c'est que c'est toujours la personne "la plus loin du coeur", et "la moins importante socialement dans le contexte", qui est vouée aux gémonies.
    En général, étrangement, c'est aussi l'auteur du viol qui a le statut social le plus élevé des deux (ex : aîné dans la famille par rap à la victime, fortuné par rapport à la femme de chambre du sofitel, etc). Donc finalement, tout concourt à une condamnation sociale de ... la victime du viol.

    C'est à vomir, mais à ce jour, c'est ainsi, dans l'humanité...

  • "Avec ces abrutis, la vie est belle : une femme pauvre et qui ne répond pas aux critères de la mode, a un avenir quand elle se fait violer par un saldingue." - Gilles

    "Oui, il y a eu viol, non, il n'y a pas eu mort d'homme." - Tortuga


    Pouvez-vous nous préciser sur quelles preuves irréfutables du viol vous vous basez ?

  • Aucune ?

  • Article 222-23 Code pénal

    Tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu'il soit, commis sur la personne d'autrui par violence, contrainte, menace ou surprise est un viol.

    Le viol est puni de quinze ans de réclusion criminelle.

  • Nos amis en pleine forme

    Une femme doit être exécutée aux Etats-Unis
    Le Nouvel Observateur - Il y a 18 minutes

  • Sophie de menthon est une erreur gluante qui sied parfaitement a cette émission radiophonique dont les relents nauséabonds parviennent à asphyxier les consciences de ceux qui l'écoutent et donc tout va très bien dans l'univers médiatique des électeurs de l'impossible qui parviennent a croire qu'ils pensent proprement dans cet égout immonde...

  • Une semaine après, le CSA se réveille

    http://tempsreel.nouvelobs.com/medias/20130129.OBS7055/propos-sur-nafissatou-diallo-le-csa-met-rmc-en-demeure.html

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu