Avertir le modérateur

Hasta pronto, Amigo Chavez

Ils sont peu nombreux les chefs d’Etat, enracinés au sein de leur peuple, capables de défendre la souveraineté nationale et de regarder les chefs de la plus grande milice armée du monde, les US, pour leur dire : « Reste chez toi, bandit international, pays ignorant du droit, et respecte l’indépendance de mon peuple ».

Le Venezuela avait les moyens de cette indépendance, mais la réussite de Chavez a été, contre tous les vents et toutes les marées, de construire une histoire libre.

Chavez avait beaucoup de défauts, peut-être autant que moi, peut-être autant que vous. Mais il a su donner la fierté à son peuple, par des discours splendides qui ont parlé aux plus humbles, par des choix politiques tranchés, désignant les US comme voyou planétaire, par décisions économiques qui ont fondé l’indépendance réelle du Venezuela, et par un engagement constant pour les peuples en lutte contre l’asservissement économique, dont la Palestine.

Alors critiquer Chavez ? Oki, allez-y joyeusement, les thèmes ne manquent pas et les chefs de chorale  -  Le Monde (Occidental), Le Figaro (Opéra bouffe) et Libération (de mon adolescence) - sont mobilisés.

Chavez méritait bien des critiques, mais il était un chef d’Etat démocratiquement élu, qui a fait tout ce qu’il pouvait contre l’ordre économique mondial et qui a transformé la vie de tant de démunis vénézuéliens. C’est une faute difficilement pardonnable.

Tout mon respect et ma considération pour le Venezuela. 

venezuela

venezuela

venezuela

venezuela

venezuela

venezuela

venezuela

venezuela

venezuela

venezuela

venezuela

Commentaires

  • http://www.20minutes.fr/monde/1114957-20130308-42-autrichiens-choses-etaient-si-mauvaises-sous-adolf-hitler#xtor=RSS-145

    "Pour 42% des Autrichiens, les choses n'étaient pas si mauvaises sous Adolf Hitler"

    De l'intérêt des sondages.... Lisez l'article, vous constaterez - ou plutôt vous ne constaterez pas grand chose car il manque tout plein d'informations cruciales (quelles questions ont été posées (toutes les questions auxquelles on devait répondre) ; dans quel ordre ; + les divers secrets de fabrication)


    N'empêche qu'il faudrait arrêter de considérer Chavez comme étant le diable.
    SI ça se trouve, dans 70ans, un sondage similaire dira que 97% des sondés ne trouvaient pas que les choses étaient si mauvaises LoooL

  • Pas besoin d'attendre 70 ans

    La foule qui se presse pour l'hommage en dit long.

    On parlait il y a peu du procès "condor" et du silence assourdissant qui l'entoure. Or le procès de Chavez est permanent.... et on lui reproche seulement de s'etre inscrit contre l'ordre financier mondial qui fait tant de mal

  • Un magnifique concert de faux culs

    http://www.liberation.fr/politiques/2013/03/06/hollande-chavez-a-profondement-marque-l-histoire-de-son-pays_886580

  • Les cornichons de "Le Soir" belge.

    Quand Chavez parle, ce sont des "diatribes enflammées".

    http://www.lesoir.be/204387/article/actualite/monde/2013-03-08/fun%C3%A9railles-d%E2%80%99%C3%A9tat-pour-hugo-chavez-manduro-reprend-flambeau-direct-vid%C3%A9o

    Et quand le roi des Belges parle, c'est quoi ?

    Et quand le "gvt" belge parle de son budget ficelé par l'UE, c'est quoi ?

  • Vivement que son pote Castro aille le rejoindre!!

  • Nous allons donc avoir toute la liste des ennemis de la démocratie "il faut voter comme il faut" et des grands esclaves de la domination US.

    Préparez le fouet !

  • Les intellos du Figaro se lachent

    http://www.lefigaro.fr/international/2013/03/08/01003-20130308ARTFIG00668-les-obseques-surrealistes-d-hugo-chavez.php

    Vous avez vu que la photo ne cadre pas le crucifix, car difficile de dézinguer un catho...

    Quant aux relations d'Etat à Etat entre le Venezuela et l'Iran, elles sont qualifiées "d'amitiés exotiques"

    Quelle merde, ce Figaro

  • Excellent aussi le Nouvel observateur (de ses tirages), journal intellectuel de Gauche, qui faisait sa une sur les amours à la confiture de Marcella et Dominique, et qui du haut de sa puissance morale affirme :

    Demi-dieu, héros et martyr : la naissance officielle du mythe Chavez
    Le Nouvel Observateur - ‎Il y a 42 minutes

  • Trente deux chefs d'Etat étaient présents, mais s'il faut s’arrêter à ce genre de détail...

  • J'ai beaucoup aimé le deal qu'il avait conclu avec Cuba pour leur apporter des ressources et recevoir en échange éducation et santé.
    Même si l'économie ne décolle pas, le niveau social a formidablement progressé et cela est plus important.
    Ici le critère qui n'est jamais posé, c'est "est ce que cette société prend soin de ses pauvres ?", et au Venezuela sous Chavez la réponse est oui.

  • Plus précisément le taux de pauvreté évalué au seuil de 2 dollars par jour (Banque Mondiale stats 2012) est passé de 35% à 13 % entre 2003 et 2007, mieux qu'au Brésil qui est passé de 20% à 15% sur la même période.

  • Cette condescendance de la presse est vraiment insupportable.

    Pour les funérailles, notre maison mère "20minutes" titre "Aux larmes citoyens". Pas le moindre respect pour les Vénézueliens

    Quand les memes en ont fait des tonnes avec le sympathique Papy Hessel, qui a commencé sa carrière de militant à 85 ans et dont le chef d'oeuvre est un livre débile de 35 pages.

  • Cette page est aussi une occasion de plus pour cracher sur un brave type, qui sans doute était resté "trop peuple" et ça, C mal vu dans l'Occident de la corruption généralisée. Certains commentaires ici sont lamentables.
    Un de mes correspondants, ancien marin aussi, "un gars de là-bas" a su me confirmer lorsque je l'ai interrogé il y a quelques années, quand les tonnes d'ordures ont commencé à être déversées sur "le Commandante Presidente" par le monde médiatique "fr" m'a confirmé ceci:
    Hugo Chavez était l'un des très rares Chefs d'Etat qui se soucient réellement de la vie et de la situation des plus pauvres de ses concitoyens. Il existe "quelques" preuves de cela sur place. Ils sont moins d'une vingtaine sur la planète Terre comme lui. Au moins à ce titre il mérite le Respect et quelques hommages. Faut-il réellement rappeler ce qui suit?
    (là aussi, les faits, pas des opinions de comptoir de bistrots de "beauf")
    - Lui, malgré toute l'énergie mise par des "observateurs" étrangers à contrôler les élections au Venezuela pour y trouver quelques choses à "redire", il a gagné réellement les élections sans tricher. Tout au plus trouva-t-on parfois quelques maladresses, qui arrivent aussi dans l'organisation d'élections en France par exemple, sans conséquence sur le résultat. Beaucoup d'observateurs étrangers ont dû bouffer leur chapeau et ça me fait marrer!
    - Lui, lorsqu'il a perdu il y a quelques années, il félicita chaleureusement son adversaire.
    - Enfin, Hugo Chavez ne faisait (au grand jamais) pas tirer sur la foule durant les manifs de l'opposition!
    - Contrairement à son prédécesseur social-démocrate, qui a commis ce crime au moins 3 fois. Le vrai visage de la social démocratie, en Amérique Latine, on sait ce qu'il est en réalité.
    - Sa réussite dans l'amélioration de la vie des plus pauvres de son pays est contrastée mais elle existe. C'est sûr, en matière de logement ou sur la sécurité dans les villes, ce n'est pas très réussi. Caracas est connu de longue date, par exemple, la police y déconseille dans certains quartiers de rester stoppés au feux rouges, à cause du risque d'agression... Ceci ne date pas de 1999 mais d'au moins un siècle de corruption généralisée! Qui va croire que ça disparaîtra "tout seul" en moins de 15 ans?
    - Hugo Chavez n'était pas Mr Perfect, pas plus que Barack Obama. Il était autoritaire, comme n'importe quel ancien Lieutenant colonel de l'armée de terre de là-bas comme en France. Les personnes qui "disparaissent" au Vénézuela, c'est la pègre, (souvent liée aux milieux d'affaires et à l'extrême droite) pas les escadrons de la mort!
    - Hugo Chavez était pour le moins fantaisiste parfois, cela faisait partie de son charisme incontestable. Là c'est sûr, ses apparitions régulières à la TV le mercredi soir, pour y chanter des chansons d'amour, j'ai vu un enregistrement "frappant", c'est très original pour un Président de la République, même Bolivarienne. J'en ris encore. Mais je ris encore plus d'un autre grand moment de télévision, dont BFM a présenté un mauvais extrait il y a 3 jours:
    - Ayant convoqué en direct quelques dirigeants de l'industrie pétrolière, il commença à les sermonner, puis il a soudain sorti un sifflet d'arbitre et sifflant comme au foot-ball, il cria: "Vous êtes hors jeu! Puis... La récréation est terminée, vous êtes virés!" Ah! Si ceci pouvait arriver en France avec les gens du MEDEF....
    - Avoir du Pétrole est de fait le plus souvent une terrible malédiction pour les populations, sauf en Norvège et en Ecosse ou depuis 15 ans, au Vénézuela. Pour quelles raisons? Tout est là.
    - Je crois aussi que sa façon de gérer la rente pétrolière, n'était peut-être pas la plus habile pour préserver l'avenir à moyen et long terme. C'est un sujet extrêmement, excessivement même, difficile. Moi, je ne répèterai jamais comme un perroquet ici ou ailleurs, le baratin suspect, malveillant et "pas très sérieux techniquement" (restons polis) qui se dit à la TV ou dans le Figaro... (j'en sais juste assez sur le sujet pour me dire...)
    Nous devons souhaiter bon courage à son successeur pour gérer la suite, mieux que ça. Affaire à suivre.

  • "...le procès de Chavez est permanent et on lui reproche seulement de s'etre inscrit contre l'ordre financier mondial..."
    Ben oui, le "procès du Condor" soulève une certaine gêne en Europe, où il y avait quelques complices...
    Les vues choisies ici sont très belles et la foule présente en dit long. Mais la bonne photo de Dilma Roussef ici est l'une des plus parlantes. Le jour de l'annonce, elle a tout dit en une seule phrase:
    -"Avec lui, nous n'étions pas toujours d'accord et au Brésil nous faisons différent. Mais il nous a montré l'esprit, le chemin et l'énergie pour faire évoluer les choses..." (je la cite avec plus ou moins de précision)
    En politique l'Imagination est en effet la chose la plus nécessaire, l'Amérique du Sud a essayé de montrer cela à l'Europe depuis presque 15 ans, mais l'Europe n'a encore rien vu, ou elle a oublié de regarder dans cette direction. Chaque pays doit trouver son chemin, d'une façon originale. La présidente Argentine ne fait pas la même chose que celle du Brésil, et elles ne font pas ce que faisait Hugo Chavez, mais l'effort d'adaptation original existe partout maintenant en Amérique du Sd, pur lutter contre la forte pression de l'Onlce Sam.
    On a aussi reproché à Chavez quelques "péchés" à propos de la Liberté d'expression, cela se dit en France. Ca mérite une petite précision venue de là-bas:
    - C'est vrai quelques chaines de radio et TV privées ont été fermées ou nationalisées de façon, très autoritaires. Lesquelles? Des proches cousines locales de NRJ12 et autres Skyrock, des médias qui fonctionnent à 100% avec la pub. Est-ce réellement une grosse perte culturelle? ;-))
    D'autre part depuis que Chavez fut élu, la pub envahissante n'était pas que commerciale, ce fut immédiatement le tombereau d'injures permanentes matin, midi, le soir et toute la nuit! Ce fut au point même que les opposants eux-mêmes n'écoutèrent pas toujours, c'est dire...
    Un jour d'excès très "borderline", Chavez s'est mis en colère, mais pas vraiment en dictateur. Il a fait réunir une "troupe de juristes" pour leur demander d'étudier une solution irréfutable, aussi sur le plan juridique. Il leur a suffi d'écouter quelques heures d'enregistrement pour y trouver "tout ce qu'il fallait" et des motifs irréfutables pour leur clouer le bec, avec seulement les Lois anciennes! C la dictature ça?

  • http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/03/09/le-monde-gagnerait-a-avoir-plus-de-dictateurs-comme-chavez-selon-lurel_1845597_823448.html

  • C'est rigolo

    La droite et la presse cartonnent Lurel, mais comme Lurel est (1) black et (2) sous-ministre (grâce au quota), la goche(très)mole a reçu consigne de ne rien dire.

    Prévoir un Maalox pour la filiale SOS racisme.

    Tiens, à propos, l'enflure merdiatique "ni pute ni soumise" (quel programme) qui soit disant était la conscience des banlieues, a disparu. Même pas un communiqué pour la journée des femmes... Un bulle sarko-PS 100%.

    Donc:

    Déclarer la guerre contre le "terrorisme islamique", ça va tout seul. Mais prendre position sur les déclarations d'un membre du "gvt", ça dépasse leurs forces.

    Seule la révolution peut nous sauver

  • Vous savez ce que disent les nounous aux enfants qui s'éloignent trop dans les jardins publics de Caracas ?
    "Vénez zouer là ! "

  • Hier soir j'en ai rigolé. On peut se demander ce qu'en aurait pensé Hugo Chavez ;-))
    Le blog-capatin se moque souvent de l'amateurisme souvent montré par le gouvernement du captain Ayrault, dont certains sotn d'une discrétion absolue depuis leur nomination en juin dernier.
    C'est un fait révélateur, le plus inconnu de nos ministres fut envoyé aux obsèques du commandante. Il tenta de profiter de l'occasion sans grand succès pour (enfin!) se faire un "nom". C'est loupé! j'ai (encore) oublié son nom et sa fonction...
    -"Chavez, c'est De Gaulle et Jaurès..." hum-hum. A-t-il vraiment dit ça? ;-))
    S'il est deux pays qui n'ont pas beaucoup de points communs, surtout historiques, ce sont bien la France et le Vénézuela! Au-delà du catholicisme et du "cousinage" du français et de l'espagnol...
    C'est c'est gentil de manifester son admiration pour le défunt, mais... Dire "des trucs comme ça", se nomme, une comparaison acrobatique. A propos, que fait-il ce ministre, depuis juin 2012?

  • Ah! Il se nomme Lurel... Merci pour cet utile rappel, j'ai cru devoir fouiller Google pour m'en souvenir, mais sa renommé est telle, que j'ai même craint de ne rien trouver du tout... ;-))
    C'est amusant ce renversement des excès, nous fûmes bombardé chaque jour par les commentaires idiots des sinistres de Zébulon 1er durant 5 ans, sur tous les sujets imaginables et pour de nombreux faits divers, pourvus qu'ils soit "bien trash"... Maintenant, au lieu de "l'ouvrir trop", on ne les entends pas assez! surtout quand il leur faudrait s'expliquer d'ailleurs...
    Enfin, on ne l'entend pas souvent la conscience des banlieues de "ni putes ni soumises mais carriéristes, oui!"
    (il y eut sans doute, une erreur de casting, fallait choisir une auvergnate...
    Et éviter la vraie bérichonne pourtant contestée qui "parle trop", car elle nous a si bien révélé la mentalité des proches de Zébulon) Chavez lui, savait mieux et plus efficacement s'entourer.

  • J'ai navigué un peu entre Caracas et la presqu'île de Coro en 82/83.
    Il fallait surtout ne pas oublier d'insérer un billet de 100 bolos (Bolivar égal à 1 franc de 83) entre les pages de son passeport. A cette époque, les contrôles genre check-point avec chicanes, types bizarres et auto-mitrailleuse postée dans un coin étaient fréquents. Rien à voir avec la mort de Chavez, c'est juste pour l'exotisme.

  • Il faut reconnaître que la sévère chronique de Philippe Meyer peu avant 08h00 ce matin sur France Culture (on peut la lire sur le site www), a su réunir les chiffres emmerdants, (mais certains sont contestables et contesté, je ne peux vérifier, C peu simple...) auxquels j'ai fait allusion un peu plus haut sur cette page. Ca existe aussi, comme la popularité de l'intéressé. Mais la corruption ne date pas de Chavez, pour qui a déjà fréquenté l'Amérique Centrale. le seul pays à peu près calme, C le Costa Rica. Et... Là aussi, si on cherche la petite mauvaise habitude, yen a..

  • Le bilan catastrophique de Chavez :

    http://alliancegeostrategique.org/2013/03/18/venezuela-quel-venezuela-apres-chavez/#more-15497

  • En bref, attention à ce site, lié aux industries pétrolières US!

  • Tu as des lectures surtout chez les copains des industries pétrolières, qui ont refusé la nationalisation, tout simplement Mathaf! Ne te laisse pas bourrer le crane par les puissances de l'argent et informe toi chez les gens de là-bas, tu verras si Chavez était Mr Désastre. Tout au plus, la façon d'exploiter le pétrole "comme une rente" infinie, ça peut être contestée. mais le sujet est plus complexe qu'il n'en a l'air. Et certains experts se déclarent, plus nuancés que moi ou Philippe Meyer sur le sujet.
    Mais lui et moi, nous ne sommes pas spécialistes. Si des spécialiste du pétroles (en retraite ou indépendants des boîtes, comme par hasard... ;-)) disent que "ce n'est pas si con que ça", ya des raisons".
    Chavez se souciait des gens, ses prédecesseurs "sociaux-démocrates" absolument pas! Lui ne faisait pas tirer sur les manif d'autre part et ne triche pas aux élections, et ça devrait durer. Mais là, à suivre!

  • C'est un phénomène que j'ai connu au Nigeria : la malédiction de l'or noir. Une agriculture florissante a disparu, les forces vitales du pays abandonnées au profit de politiciens corrompus. Je me souviens de cet épisode où il n'y avait plus rien sur les rayons des magasins (le port de Lagos devait encore être bouché) et j'ai pu ainsi manger du poisson au piment avec du manioc, fourni par mes amis africains.
    Chavez aurait pu abaisser le niveau de pauvreté du Venezuela sans mettre son économie à genoux. Les faits et chiffres sont têtus ,c'est affligeant de voir ces populaces débiles se prosterner devant un gros con nullissime.

  • Seulement en Norvège et en Ecosse, ou au Vénézuela d'une façon moins évidente, la présence de Pétrole n'est pas une malédiction! (fait lire les comments plus haut ici) Il y a une raison. Maintenant les spécialistes de l'industrie du pétrole, je n'écoute que les retraités ou les vrai indépendants, ne sont pas tous d'accord entre eux:
    Il se dit que le Vénézuela fait bêtement le rentier avec son pétrole, sans assez préparer l'avenir, d'autre disent que si, ils y pensent. Je ne sais pas moi, parfaitement le vrai fond de ce qui se passe. Mais:
    Les vrais connaisseurs Indépendants le disent, pour l'instant ils sont plus nombreux qu'avant Chavez à en profiter, de leur pétrole. C'est au moins un petit progrès et... le successeur déclare qu'il a bien reçu "certaines critiques" sur ce sujet et qu'il en tiendra compte. A suivre et qu'il s'y mette!
    C'est pas l'Union Européenne et son hold-up cypriote qui réduit la pauvreté chez elle, au Brésil ou au Vénézuela, on le fait!

  • Et au Vénézuela on développe l'Education. Vous avez vu que ça se fait en Europe vous, actuellement?
    C'est chez nous qu'on devait s'inquiéter de l'agriculture... Car au Vénézuela elle ne disparait pas:
    Qui est "derrière" le site Aliance géostratégique"? C comme écouter le Dr de Pôle-Emploi pour se convaincre que ça va mieux pour les chômeurs... ;-))

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu