Avertir le modérateur

Avocats : Charrière-Bournazel renvoie le « gouvernement » à ses études

Ah que ça fait du bien de lire çà !... Enfin un mec pour dire au « gouvernement » que deux et deux font quatre ! Ce mec, c’est mon patron, l’avocat Christian Charrière-Bournazel, ancien bâtonnier du Barreau de Paris et président du Conseil National des Barreaux. Dans Le Figaro, il allume le gouvernement en lui expliquant qu' « il délire ». Merci patron, je me sens moins seul.1383C992-0A12-4CF2-826F-8A139D2ACA3F.image_600.jpg

Toujours le feuilleton Cahuzac… Ce truc me rappelle ma première vraie expérience professionnelle, dans une grande boîte et avec une fiche de paie, à 17 ans. C’était un job d’été et le contremaitre était un enfoiré fini. Ce gland avait semé un bazar grave car il ne savait rien faire, et un jour tout lui est remonté au nez. Il a alors piqué une crise de furie contre nous, qui n’y étions pour rien, mais on a été virés du jour au lendemain.

Là, c’est le même scénario. Hollande s’est fait empapaouter par Cahuzac, et tout le monde dérouille. Entre autres plaisan-tristes, Bambi explique qu’il y a une liste noire de métiers à interdire aux parlementaires : «  Il est extrêmement problématique pour un parlementaire d'exercer le métier d'avocat d'affaires ». Ah oui ? Allez, on en parle…

Première question posée par Le Figaro : comment reconnaît-on un avocat « d'affaires »?

Réponse limpide de Christian : « Il n'existe qu'une seule catégorie d'avocats. Tantôt ils assistent leur client dans un procès intenté ou subi, tantôt ils élaborent des conventions. Construire des situations juridiques solides, ce n'est pas être un voyou. Cette dénomination d'avocats d'affaires n'a qu'un but: jeter la suspicion sur notre profession par le biais d'un terme qui renvoie implicitement à l'affairisme ».

Bambi, pour son petit commerce, patauge dans le populisme et désigne les avocats comme des nantis magouilleurs. Résultat : pile l’inverse ! Nos clients nous font confiance, alors que les électeurs quittent le PS pour le FN. Hollande est à égalité avec Le Pen (Ifop-Fiducial-Europe 1 de ce jour).

Rappelant que Cahuzac est chirurgien et pas avocat, Christian enfonce le clou de la gochmole : « Cela n'empêche pas nos gouvernants de délirer. Que veut-on? Un Parlement composé de fonctionnaires, voire de gratte-papier? Nous, avocats, créons des emplois, payons des impôts, des taxes considérables, et on nous crache à la figure. Dans notre pays, les professions libérales sont suspectées, c'est absurde ».LA.DEONTOLOGIE.AVOCAT.png

Il a raison, Christian. C’est plus que gonflant ce truc.

Le Figaro poursuit sur le thème de la moralisation. La réponse ne fait pas un pli, car il n’y a pas de profession plus contrôlée que celle des avocats. Tout ce que nous faisons est placé sous le regard de nos clients, de nos contradicteurs et des juges. Nous devons respecter au-delà de la loi une déontologie stricte, dont l’application est gérée par le bâtonnier et par le procureur général, les deux pouvant recevoir les plaintes directes de nos clients ! Notre comptabilité est contrôlée par le barreau et par le fisc, et chaque avocat engage sa responsabilité personnelle. Qui dit mieux ?

Pour ce qui est de la compatibilité entre avocat et parlementaire, Christian se régale car la question est réglée par la loi depuis quarante ans : « Savez-vous que, depuis plus de quarante ans, une loi organique (LO 149 du Code électoral) définit de manière très précise les domaines dans lesquels un avocat devenu parlementaire doit s'abstenir d'exercer son métier? Il ne peut plaider, notamment, ni pour ni contre l'État, ni pour ni contre des sociétés nationalisées, ni à l'occasion de marchés publics, ni dans les procès de diffamation au pénal. Si l'avocat enfreint la règle, il est réputé démissionnaire de son mandat parlementaire et il revient au bureau de son assemblée de le constater ». T’as pigé, Bambi ?

Christian poursuit : « Quel besoin a-t-on d'organiser une chasse aux sorcières, au risque de priver le Parlement de juristes, donc de compétences pour élaborer des textes de loi ? » Une vraie question quand on a vu hier que sur 38 ministres, trente sont sans profession…

Etre gouvernés par des moustiques, c’est pas la joie… Mais bon, la fin s’approche. 

mauzan-achille-luciano-fly-tox.jpg

Le geste qui sauve

Commentaires

  • L'interview de Christian

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/04/17/01016-20130417ARTFIG00608-me-charriere-bournazel-non-a-la-chasse-aux-sorcieres.php

  • Des dirigeants PS aveugles et fort peu compétents, des dirigeants de droite en débandade (Lagarde aujourd'hui), la récession qui est niée et nous conduit vers des jours bien tristes,
    j'avoue mon inquiétude et mon désarroi.

  • Je ne veux pas d'avocat d'affaires en politique, ni au Parlement, ni au Sénat, ni au gouvernement.

    Ces gens organisent purement et simplement le viol des lois ou le viole de l'esprit de la loi. Qu'ils s'en aillent tous.

    En plus ces professions là devraient être réglementées : actuellement, ils sont des organisateurs de la fraude fiscale et de l'évasions des capitaux vers les paradis fiscaux.

  • Barreau de Paris qui n'a pas empêché des dizaines de magistrats en bande organisée de garantir 15 ans d'impunité à ce milliardaire, directeur de campagne de F. Mitterrand passé avec 30 Mf à travers 2 plaintes 3 appels 3 cassations 1 réouverture 1 cour de justice afin de permettre le rapprochement de 2 journaux tendance PS que vous lisez tous les jours, le juge d'instruction défendant les intérêts économiques de l'un d'eux et se présentant aux législatives pour le PS.

    L'un d'eux valide les comptes de campagne. Un autre distribue une certaine médaille. Un autre encore apparait dans une commission chargée de donner des avis sur les pratiques commerciales. Il est certain que la République fonctionne mieux avec des individus qui la sabotent !

    Récupérer le non-lieu d'anthologie - 8 lignes 3 erreurs grossières - auprès de Sm Usm et Commissions des lois de l'assemblée et du sénat, tous bien informés depuis des années

  • quand on voit les lois qu'ils pondent, on se demande quand même ce qu'apportent ces fameux professionnels du droit...

  • Il n’y a pas trop lieu de s’inquiéter, car la société tient le coup mieux que le gvt. Pour la justice, le bilan de Hollande Taubira est invisible. Des discours, mais aucun changement.

    Avec Valls, ils ont poursuivis tous les projets sécuritaires de Guéant, et ils vont faire la loi « nounou sans le voile », alors que le Droite y avait renoncé

    Et quand il y a un discours, c’est pour dire des choses impossibles.

  • Supprimer les avocats d’affaires, c’est très bien,… sauf que ça n’existe pas.

    C’est une donnée factuelle inexistante.

    La plupart des cabinets conjuguent les activités de défense et de conseil. C’est une évidence. Pour un cabinet qui tourne bien, soit une petite équipe de 3 ou 4, cette activité de conseil est de chaque jour.

    Donc, la proposition du gvt est débile. Désolé, mais on ne pas dire autre chose.

    Il faut en outre savoir que tous les ministères, préfectures, collectivités locales travaillent avec des cabinets d’avocat. Alors, on est simplement mort de rire quand on est consulté par les administrations et qu’on est traité de voyous

    Quand vous avez qq’un comme Christian, qui parle pour 60 000 professionnels du droit, qui est un institutionnel et un grand calme, qui qualifie la politique de « délire » et dit que le gvt crache à la gueule des avocats, ça montre un séisme.

  • Les cabinets d'avocats sont consultés en amont, par les ministères ou l'AN, sur les projets et propositions de loi. C'est une donnée qui a été très bien analysée.

  • "Non à la chasse aux sorcières! Attention au populisme!" Toujours la même rengaine avec une argumentation plus que pauvre et très rarement renouvelée. Les choses ne sont jamais simples et sous la page des Femen j'évoquais la stupidité et la pauvreté intellectuelle de toute logique binaire.
    Rappel: la logique binaire ou algèbre de Booles, compter avec "seulement" zéro et un, ce fut en 1705 une curiosité intellectuelle géniale mais sans application pratique immédiate. En 1705 Booles et ses amis "sentaient" que c'était très important, sans savoir en quoi... Ils n'avaient pas les moyens de le savoir. Mais si la logique binaire a changé le Monde, c'est DANS nos Machines que ça marche, pas dans la nature!
    La "chasse aux sorcières", il faut y passer. Le nombre de personnages odieux qui sont répartis partout aux postes de commandes (en secteurs privé et public) est inacceptable et ces incapables abrutis nous mènent à la ruine. Bien sûr qu'il a raison Mr Charrière Bournazel, la définition officielle du dictionnaire du terme "avocat" est très claire! Mais c'est sûr que tous les avocats ne font pas la même chose! Chacun(e) a sa ou ses petites ou grande spécialité, naturellement. Ou C aussi "la nature des choses". Interdire certain métiers aux parlementaires ne saurait avoir pour conséquence, que des effets secondaires indésirables et tordus. Effectivement, s'il n'y a plus que des fonctionnaires au parlement, ce ne sera pas mieux! En cela le problème qui doit être re-posé (la question qui tue) c'est la remise en cause des élections telles que ça se passe. C'est dangereusement idiot! Car c'est devenu totalement inadapté à la situation des sociétés modernes. D'autre part, la logique biaisée qui dit que voter au suffrage universel tel que ça se fait aujourd'hui c'est démocratique, elle résiste de moins en moins à une analyse rationnelle basée sur les faits (qui sont têtus!), et non sur nos préjugés politiques personnels, que trop peu de gens pensent à re-examiner, dans l'ambiance de conformisme béat et de bourrage de crânes aujourd'hui entretenue...
    La France est très malade et des analyses différentes sont indispensables, au lieu de répéter le contenu de la presse. Emmanuel Todd (historien principalement "18ème-iste", ancien élève de Leroy-Ladurie), lire le "Mystère Français". Beaucoup de choses qui se passent en ce moment dans le "pays.fr" y sont expliquées.

  • Est ce que les nouveaux "pigeons" tendraient à arborer l'épitoge ?

    Je trouve la réthorique d'Hollande ridicule, on ne peut pas dissocier, fragmenter la profession d'avocat et dans certains cas l'affublée "d'avocat d'affaire". La profession a peut-être plusieurs facettes (conseil, contentieux), des paliers de progression, apprentissage mais c'est le lot de toute profession libérale. Ce n'est pas comme la fonction publique où l'on peut moutonner les employés et leur imposer de bosser sur une partie du boulot ... Mais aller le faire comprendre à notre très cher et dévoué Président.

    @Gilles: je ne suis pas sûr de parvenir au même constat que vous, la société ne va pas aussi bien que ca. Bon nombres de citoyens sont prêts aujourd'hui à embrasser la cause frontiste ce qui ne me rassure absolument pas... Pour sauver ce pays, il faut innover et proposer une refonte du régime institutionnel, passer à un régime fédéral, revoir le mode de scrutin pour assurer une représentation fidèle de la population.... Bref un truc couillu quoi ...

  • Tiens j'ai quand même trouvé un point positif : l'abrogation du décret permettant aux politiques d'accéder à la profession d'avocat.

  • Les avocats ne sont pas les seuls mis en cause.
    EN ce qui me concerne, pour un conseiller municipal, voire régional, on peut imaginer qu'ils cumulent des activités électives et professionnelles. Pour tous les autres mandats, c'est techniquement impossible et on ne les paie pas pour qu'ils s'occupent d'autres choses que de nos destins.

    Sinon, il y a effectivement un gros ménage à faire au-delà de la profession d'avocat :

    http://alternatives-economiques.fr/blogs/gadrey/2013/04/17/les-liaisons-dangereuses-entre-les-politiques-et-le-monde-des-affaires-2-les-liaisons-moins-visibles-mais-lourdes-de-consequences

  • Les cabinets d'avocats sont consultés en amont, par les ministères ou l'AN, sur les projets et propositions de loi. C'est une donnée qui a été très bien analysée.

    Écrit par : gilles | 18/04/2013


    ah bon! on consulterait les cabinet d'avocat avant de faire une loi? jamais entendu ça... Par contre, les magistrats, eux, ne sont jamais consultés (sauf dernièrement sur la suppression des jurés citoyens...), mais ils sont certainement BEAUCOUP moins compétents pour donner leur avis sur l'applicabilité (l'efficience) d'une loi!

  • Il n’y a pas trop lieu de s’inquiéter, car la société tient le coup mieux que le gvt. Pour la justice, le bilan de Hollande Taubira est invisible. Des discours, mais aucun changement.

    Écrit par : gilles | 18/04/2013


    Sarko était en son temps critiqué faisant une loi après chaque faits divers, sans consulter personne. je préfère une loi qui tarde mais qui sera efficace car faite après avis des professionnels (sur la prévention de la récidive, il y a des réunions en cours)

  • Les débats sous la IIIè République resurgissent... Pas bon signe !
    La IIIème, la République des avocats (et non pas des professeurs), déjà mouillés jusqu'au cou dans le monde des affaires

  • Ben, on ne dit plus des "bavards" pour cette profession ?

  • De quel milieu social viennent les députés ?

    http://www.inegalites.fr/spip.php?article166

  • Le monde des "affaires" honnête et malhonnête ne serait rien sans les cabinets "spécialisés" d'avocats..C'est une réalité,les avocats ne sont pas de braves petits guerrier du droit honnête et sans reproche...Cette profession côtoie le pire et parfois s'y noie..La frontière entre le "conseil" et la compromission est bien ténue dans beaucoup de circonstances ...Alors ,sur ce point précis de vouloir écarter certains avocats de se présenter a la députation Christian n'a pas tord ,mais pour autant le problème des avocats marrons reste entier,et il est assez massif si on entend bien certains parler de leurs confrères....Avocats marrons ,élus marrons,le problème est quasi insoluble ,mais peu se limiter par un contrôle,(qui n'existe que sur le papier et dans une rhétorique complaisante), qu'il faut donc inventer

  • Tous les avocats dits "d'affaires" ne sont pas des voyous au service des fraudes les plus variées. Pour preuve, l'un d'entre eux est un "père fondateur" de Transparency International et "son meneur" pour la France.
    (autant pour moi, j'ai son nom "sur le bout de ma langue" et ne réussis toujours pas à m'en souvenir)
    Il expliqua un jour (France Culture) certaines choses qui devraient être plus connues et mieux comprises. J'en savais un peu sur le sujet pour le domaine du "Shipping International". (les marines marchandes, mon ex profession) Mais je n'avais pas pensé que ça se passait aussi dans de nombreux domaines de l'activité économique, pourtant naturellement. Par exemple pour certains marchés commerciaux très complexes techniquement, entre deux pays très éloignés aussi par la Culture locale, ça se complique aussi par les différences de législations.
    Je parle là des échanges commerciaux à l'éthique indiscutable, car ça existe aussi!... ;-))
    Le Business peut alors le plus souvent devenir Impossible, si jamais on s'en tenait très strictement "à la lettre" de leur Loi. Alors quoi faire? On annule tout?
    Là intervient le paradis fiscal!
    (là aussi, la logique binaire qui les associe toujours à de la sale combine, manque de finesse)

  • Ce genre de pays à la législation très souple, permet de servir "de pont" à tout montage financier nécessaire pour réaliser le financement par exemple de la construction d'un navire de commerce entre le Chantier et la Cie de Navigation, (pour son achat sur le marché de l'occasion aussi d'ailleurs, ces astuces peuvent être nécessaires) ou pour exporter/importer ce qu'il faut pour construire une ligne de chemin de fer, pour l'importation de fruits ou même, pour ouvrir une ligne aérienne ou une ligne régulière maritime etc...
    En effet pour tout rendre possible, on utilise la "multi-compatibilité" de législation d'un pays paradis fiscal, de nombreux échanges commerciaux internationaux seraient totalement impossibles, seulement pour cause d'incompatibilité de législation. Ce serait triste et pas malin, n'est-ce pas?
    A l'origine Historique de ces "systèmes" ce genre de pratiques sont nées d'abord pour solutionner ce genre de problèmes, pas pour faire de la fraude ou de la corruption! Cela dit... Il n'a pas eu besoin d'en dire beaucoup plus pour que les "auditeurs sachant auditer" comprennent que par là il existait aussi des réelles "fuites" possibles, pour que des trafics qui n'avaient plus rien d'éthique s'installent.
    Ceci commença naturellement par les commissions normalement dues aux intermédiaires sérieux intervenant dans l'organisation de l'affaire. Mais à partir de là, il était plus que fatal que le pot de vin ou l'évasion fiscale s'engouffre par cette brèche.
    En fait, plus que les pays paradis fiscaux et leurs façons de se faire de l'argent de poche, ce qui pose problème est l'absence totale du nécessaire "oeil de Moscou" dans "le monde des affaires".
    Dans la cour de récréation d'une école, s'il n'y aucun pion, que se passe-t-il à tous les coups? Là est le centre du problème.
    (pas "seulement" dans l'Education Nationale, qui supprima l'excellent statut des pions et... Un "certain nombre" de postes. Nous avons vu comment ça a évolué depuis...)
    La profession d'avocat spécialisés "affaires" (ou "business") en elle-même, n'est pas une troupe de pirates. Par contre, qu'à l'intérieur de cette petite corporation de ces spécialistes, il y existe des spécialistes du "pas net du tout"... Ca commence à se savoir et se comprendre!
    Pour information, avocat "d'affaires" fut la profession d'origine de Sarko, avant de faire de la politique. Il ne nous a jamais dit d'ailleurs, à propos de transparence, quels étaient ses domaines d'intervention! Mais je ne suppose rien, soyez-en sûrs...

  • Quand le Business se révèle impossible sans passer par l'avocat d'affaires et le paradis fiscale, en s'en tenant très strictement "à la lettre" de leur Loi. Alors quoi faire? On annule tout? Là intervient le paradis fiscal:
    Ce genre de pays à la législation très souple, permet de servir "de pont" à tout montage financier nécessaire pour réaliser le financement par exemple de la construction d'un navire de commerce entre le Chantier et la Cie de Navigation, (pour son achat sur le marché de l'occasion aussi d'ailleurs, ces astuces peuvent être nécessaires) ou pour exporter/importer ce qu'il faut pour construire une ligne de chemin de fer, pour l'importation de fruits ou même, pour ouvrir une ligne aérienne ou une ligne régulière maritime etc...
    Pour rendre cela possible, on utilise la "multi-compatibilité" de législation d'un pays paradis fiscal. Car de nombreux échanges commerciaux internationaux seraient totalement impossibles, seulement pour cause d'incompatibilité de législation. Ce serait triste et pas malin, n'est-ce pas?
    A l'origine Historique de ces "systèmes", ces pratiques sont nées d'abord pour solutionner ce genre de problèmes, pas pour faire de la fraude ou de la corruption.
    Cela dit... Il n'a pas eu besoin de nous en dire beaucoup plus pour que les "auditeurs sachant auditer" comprennent que par là, existent aussi des réelles possibilités de "fuites", pour voir s'installer des trafics plus ou moins occultes ou contestables.

  • Faut surtout pas filer un quelconque soupçon d'embryon de pouvoir aux avocats.

  • Hum-hum... Une partie de mon commentaire est passée deux fois, autant pour moi et au temps pour moi! Et autant pour le système de 20 minutes, qui fait des trucs bizarres... ;-)
    La remarque de Calicius s'impose, nous sommes de plus en plus nombreux à le penser:
    "... Bon nombres de citoyens sont prêts aujourd'hui à embrasser la cause FN ce qui ne me rassure absolument pas... il faut innover et proposer une refonte du régime institutionnel, ... revoir TOTALEMENT le mode de scrutin pour assurer une représentation plus fidèle de la population.... Bref un truc couillu quoi..."
    Ben oui! Et C urgent!
    Le mois dernier j'ai rappelé sous une de ces pages, (on n'est pas assez nombreux à le faire!) ce que ce fut concrètement le FN au pouvoir localement dans une grande ville comme Toulon ou Vitrolles:
    Multiplication d'histoires tordues et de faits divers "trash", l'installation d'une ambiance "à couper au couteau", la coupure des subventions à tout ce qui est culturel, sauf pour les copains (mais ça C de bonne guerre), les travaux encore plus discutables qu'avec le PS ou l'UMP, plus la ruine assurée des finances locales et la tutelle par la Préfecture au bout du chemin!
    On n'ose imaginer ce qui pourrait nous arriver si Marine réalisait au niveau national son rêve, pas si fou que ça! Si l'UMP et le PS continuent leur jeu idiot, ça nous pend au nez. Ceci aurait sans aucun doute un effet secondaire très intéressant, la vaccination Anti-FN du pays, pour longtemps! (mais après une chute peut-être douloureuse)
    "Les Français ont la mémoire courte", recherchez toutes et tous, ce qui arriva à Toulon il n'y a pas si longtemps que ça!

  • Notre système électoral pose un grave problème de représentativité et de sûreté. Il est de plus en plus dangereux et désespérant! Savoir que le choix obligatoire, C le PS ou l'UMP, avec le FN en embuscade, ça démotive!
    Pour ma part, C en bouffant mon chapeau qu'au 2nd tour j'ai dû voter Flambi. Ceci n'arriva d'ailleurs que parce que Zébulon nous menaçait, en se trouvant en face! Voter au 2nd tour des présidentielles, ça ne m'était pas arrivé une seule fois, sauf avec une enveloppe vide, portée directement jusqu'à la signature du cahier et l'urne.
    (je n'ai jamais voulu cautionner le bisystème UMP-PS)
    Une ambiance de bourrage de crâne a rendu nos pays Occidentaux malades du culte de l'argent. Ils sont soumis à un système de mise en coupe réglée des populations. Si les élections pouvaient REELLEMENT changer quelque chose et INITIER la marche Collective vers le Progrès Social, elles seraient interdites! C'est d'ailleurs confirmé par le simple fait que lorsque cela risque d'arriver, où que ce soit dans le Monde, elles sont TOUJOURS l'objet de tricheries, sabotées, annulées ou plus simplement, interdites! Il suffit de lire la Presse Internationale pour le savoir.

  • Georges Brassens le chantait en son Temps, "deux hommes ensemble, c'est deux copains. Trois hommes, c'est une bande de cons". Les Universités de Berkeley et d'Orsay ont d'ailleurs su le prouver scientifiquement. Dans un groupe humain, le point de vue majoritaire est toujours le plus médiocre et trop souvent, de loin le plus dangereux pour l'intérêt collectif. Ne nous laissons plus enfermer par la pensée unique obligatoire ou par les mensonges multiples à la mode, tel que celui-ci: Zébulon 1er et le Mensonge Nucléaire.
    Les gens votent le plus souvent ainsi contre leurs propres intérêts, ce qui devrait inciter tout le monde à se poser des questions sur notre environnement politique. Exigeons la réflexion politique collective pour mettre en oeuvre une toute autre façon, réellement démocratique, de choisir nos représentants et dirigeants. Des propositions existent, ne les gardons pas secrètes.
    Dans la Civilisation des Grecs Anciens, le Choix des Représentants par tirage au sort parmi les Citoyens fut préféré à celui par le vote parce qu'il fut constaté que "en masse", les pauvres votent le plus souvent pour des riches et que cela se révélait dangereux à long terme. C'est toujours vrai, mais nous sommes beaucoup moins malins qu'eux. Nous, nous continuons sans nous poser de question à tolérer que l'Avenir de nos enfants soit à la merci des fantaisies statistiques majoritaires induites par les "effets de groupe" les plus débiles. Et de nommer ce "truc" la démocratie... ;-))

  • La chute de "l’avenir radieux" Soviétique il y a 20 ans comme celle du "Mur" en Novembre 89, doivent nous rappeler que le mensonge collectif reste très dangereux. Il finit souvent par se retourner contre leurs auteurs, c'est sans doute ce qui arriva à l'URSS. L'Amérique faisait rêver, c'est de moins en moins le cas. Ceci est dangereux pour la position des Etats-Unis. C'est quand il ne fit plus du tout rêver, que le Communisme a commencé à se fragiliser jusqu'à la pathétique chute de l'URSS le 25 Décembre 1991...
    On ne fait rien de solide ni de séduisant, sans faire rêver les gens. Si tous les ingénieurs, les techniciens, les ouvriers et même les comptables ou les administratifs qui travaillent chez Airbus ou chez Boeing, n'avaient fait que rêver sans travailler dur durant des années, ils ne seraient arrivés à rien! Mais croyez-vous une seule seconde que s'ils avaient travaillé sans rêver à leurs avions, ils auraient réussi à les faire voler et à les vendre? Nous sommes prisonniers de nos Rêves comme de notre Travail. L'un ne devrait pas se concevoir sans l'autre.
    L'Economie, l'Industrie, nos systèmes d'Enseignement, les Transports, les Services Publics, la Justice, même le service public pénitentiaire du "pays.fr" et ses armées sont tous maintenant malades des conséquences de l'idéologique et absurde "RGPP". Toute l'Europe est malade du libéralisme.

  • En bref maintenant...
    Notre république de plus en plus bananière sous tutelle de l'UE parce que ses "élites" de collabos capitulards laissent faire tous les glissements vicieux des sociétés, (la "méduse dérivante" disait Jean-Marie qui nous trouve toujours le mot qui frappe) elle vous fait rêver? Pas moi! C'est un cauchemar. Même si ça va mieux qu'en Syrie, C sûr.

  • Je lis "Les débats sous la IIIè République resurgissent... Pas bon signe !"

    Pourquoi ?
    La IIIe République est loin d'être si mauvaise que ça. Beaucoup de libertés actuelles viennent d'elle, ce n'est pas pour rien que cette république est souvent qualifiée (avec un brin d'exagération, il est vrai) d'âge d'or des Libertés.

    La Ve République n'a eu de cesse de réduire les libertés acquises sous la IIIe.

  • Le problème de la III ème, c'est qu'elle nous amène directo à Vichy, par le truchement de parlementaires dégonflés qui refilent la patate chaude à Pétain.
    Daladier acclamé par les foules à son retour de Munich eut ce cri du cœur "les cons, s'il savaient". Un autre qui détestait les riches.

  • Coucou Denis,

    Ça va?
    Je t'avais promis de te faire signe si je passais pas Paris. Ça y est, j'arrive le 26 mai,
    Je reste qqelqs jours. Cela te dirait de nos rencontrer? cpmme ça tu pourras rafraichir ton portugais. Je pense que plutot en fin d'apreme, comme ça , je ne te gene pas dans tes activités de travail, et cet une belle heure le coucher du soleil sur la seine.
    Devant la fontaine Saint Michel?
    Il ne reste que fixer le jour. :)
    Se cela est possible, fais moi signe.
    bises.

    Coucou Mathaf,
    Je passe par Avignon debut Juin, je sais pas encore la date probablement le 02 ou 03,
    Est-ce que cela te dirait de faire une ptite promenade dans la garrigue? lol
    fais moi signe , si c'est possible.
    Bises p/ toi aussi.

  • Salut Adri !

    Comment vas-tu, tudu ben ? Mon fils cadet se met à avoir des bonnes notes à ses examens, c'est bon pour le moral.
    Ma mère ne se porte pas bien et je n'ose pas m'éloigner de Bayonne car elle dépend un peu plus de moi. Si tu passes vers chez nous, tu es invitée.
    Bises

  • Les années 30 seraient de retour, s'interroge "le Nouvel-Obs". Mille sabords! On va se faire sauter la gueule!
    (les crétins finis que cette géniale démarche du "mariage pour tous" ont réveillés, à Lille hier soir par exemple, ils ont gagné! Ils sont en garde à vue et bientôt... Direction le trapèze correctionnel!)
    Direction Vichy? Ca m'étonnerait, mais un truc trash entièrement nouveau et inattendu, ça c'est fort possible... ;-((
    Un autre hebdo nul titre: "Sommes nous en 1789?"
    Ca c'est bien possible. Mais déguiser le bon Roi Louis XVI qui n'avait rien compris au film en Flambi, c'est oublier que le PS n'est pas seul menacé! L'UMP et les autres gnous des mêmes familles "vraie droite" et "gauche molle" réunies! C tous les notables ayant occuper des pouvoirs dans le secteurs privé comme dans le secteur public, qui doivent "sauter", quitter leur poste et... Passer devant un Tribunal Spécial pour avoir traduit l'Intérêt Général depuis trente ans:
    TOUS les anciens ministres, les membres de leurs "cabinets" et les dirigeants des grandes entreprises.
    Un grand procès et le cas de chacun doit être examiné et pour chacun des condamnation exemplaires, pour servir d'exemple aux dirigeants de l'avenir.

  • Ce matin, je me le disais:
    Explosion à Wacco (Texas) dans une usine d'engrais cette nuit. Hum-hum, "ça sent" le stockage du nitrate d'ammonium sans le respect des règles de l'art, ça... (clic sur mon nom)
    Ca nous rappellera la terrible explosion du cargo Grandcamp à Texas-City en 1947 ou celle d'AZF Toulouse.
    Qui dit Texas, dit aussi engrais aux "ammonitrates"...
    Curieuse coïncidence, c'est l'anniversaire de l'événement terrible d'il y a 20 ans à Wacco, un peu comme AZF Toulouse, peu après le 11 septembre, ce qui donna l'occasion à Total d'essayer de faire croire à un attentat pour qu'on ne sache pas ses mauvaises habitudes. Alors que quiconque sait ce que sont les ammonitrates, sait bien que si ça explose, il y a plus de chance (si on ose dire) que ce soit dû aux "mauvaises habitudes" des entreprises concernées, qu'un coup de Al-Qaida! Affaire à suivre.
    Mais comme pour le Grandcamp en 1947, les gens ont cru à un tremblement de terre, et de loin ça ressemblait à une Bombe A. C'est dire... Même scénario: Incendie, appel des pompiers, qui arrivent sans savoir ce qui se passe, et se font sauter la figure!

  • Sondage Ifop : pour 80% des français, le président ne sait pas où il va.
    Et Raffarin de répondre : on va à la chienlit. Certaines fois, il est drôle. lol

  • Salut Adriana,
    Le 26 mai et le 27 c'est le week-end, tout ça devrait être bon. Il faudra que je confirme que mon oral pour un concours est déjà passé : je saurai ça plus tard, peut-être la semaine prochaine.
    Je préfère qu'on fixe un rendez-vous avec nos adresses électroniques ;)

    Hey Mathaf, t'es à Bayonne toi ? Je pensais que t'habitais plutôt vers Tarnos. Je vais à Bayonne vers la mi-juillet pour un moi. Je tâcherai de te voir aussi (tarek aussi si vous êtes partant)

  • Salut Denis, ce sera avec plaisir, on se fera une petite bouffe.

  • @ Tortuga,

    Le commentaire sur la IIIème République c'était pour critiquer le personnel politique de l'époque (des cumulards, de grands bourgeois affairistes dont beaucoup d'avocats). Enfin les débats de l'époque.
    Saviez-vous par exemple qu'ils pouvaient cumuler plusieurs sièges de députés (peut-être pas durant tout la IIIème République, mais à ses débuts) : être député de Paris et du Loiret, voire d'une troisième circonscription...... N'importe nawak quoi !

    Sinon, ce fut une belle République dans l'ensemble avec ses travers institutionnels (notamment liés à sa naissance chaotique) et une fin désastreuse.

  • Mathaf,
    Comment vas-tu, tudu ben ? Mon fils cadet se met à avoir des bonnes notes à ses examens, c'est bon pour le moral.
    Suis heureuse pour toi, :) !

    Ma mère ne se porte pas bien et je n'ose pas m'éloigner de Bayonne car elle dépend un peu plus de moi. Si tu passes vers chez nous, tu es invitée.
    merci bcoup. cela me fait chaud au coeur. Nous allons louer une voiture, mais il me parait loin ton endroit et on a peu de temps. On se parle par la suite, par email , quand j'aurais fait mon agenda de voyage complet , ok?

    Denis, on se parle par email par la suite, je crois que le 26 est un dimanche, bonne chance pour ton concours :)
    Bise a tout les deux avec tendresse.
    até logo.

  • Une autre bien bonne de Michel Onfray :"Hollande, c'est Sarkozy sans les piles". Ca c'est bien vachard. lol

  • Pas besoin de siéger à l'Assemblée : on nous demande d'écrire les lois

    http://www.monde-diplomatique.fr/2013/01/GOANEC/48589

  • Il n’y aura vraiment pas de drame à se débarrasser de cette équipe, avec Hollande marginalisé dans un palais de l’Elysée qui sera réaffecté en placard à balais.

    Personne ne lui fera de mal, car pour le petit monde politique, la fonction de président est sacrée, et du moment qu’il ne touchera plus à rien, il restera en place.

    Pas de drame, car la Droite n’est pas en mesure de reprendre le pouvoir. Juppé est incomparablement au-dessus du lot, mais le calendrier a joué contre lui. S’il devait y avoir le merdier XXL, tout le monde irait le chercher, mais on n’en est pas là. Ca peut brasser, mais le pays a de bonnes bases.

    En attendant NKM, il n’y a que Sarko qui à droite peut jouer au leader. Sa mise en examen reste un mystère, car on ne voit pas vraiment les griefs, mais le juge est expérimenté, et je ne peux croire qu’il a prononcé la mise en examen pour le seul plaisir de se faire désavouer par la chambre d’instruction. On verra, mais l’affaire Tapie va prendre le relais, et là c’est solide.

    Il n’y a donc pas de risque que Sarko mette la pression maintenant, et Le Pen, c’est une baudruche.

    L’alternative se fera donc « A Gauche », et avec Aubry, Fabius, Bartolone, Bachelay et Cambadélis, on a affaire à des pros. Les gentils que Hollande a méprisé pour laisser la place aux gamins gueulards, comme Rebsamen, seront bien contents de reprendre du service. Ils récupèreront aussi Lamy, qui calmera Bruxelles en deux coups de fil. Ça restera une Gauche très peu à Gauche, mais ce sera un peu plus que ce qu’on a maintenant et au surtout, il y aura méthode et autorité. Ça changera tout.

    En attendant, il va falloir supporter ce cirque pendant quelque temps encore. Il faut que cette brochette d’apprentis se ramasse à 100%, sinon ils demanderont aussitôt à revenir. Le premier à foutre la m… sera bien sur Montebourpif, qui va tout faire pour se démarquer de cette équipe de loosers incompétents, mais au PS il ne pèse rien, et il ira s’occuper de sa place de parking en usufruit.

    A part çà, les flics vont avoir bcp de boulot dans les temps qui viennent.

  • @Maitre Gatsby

    "Faut surtout pas filer un quelconque soupçon d'embryon de pouvoir aux avocats"

    Et aux chirurgiens capillaires, on leur en donne un peu de pouvoir ?

  • Les avocats d'affaires travaillent le droit des investissements, et conseillent les pays en voie de développement et les mouvements de libération à conquérir des marchés avec des accords blindés et l'application de toutes les meilleures règles commerciales.

    Aie aie aie....j'espère que c'est moral...

  • eh eh, une revenante :)

  • "Les avocats d'affaires travaillent le droit des investissements, et conseillent les pays en voie de développement à conquérir des marchés.
    Aie aie aie....j'espère que c'est moral..."

    Écrit par : gilles | 18/04/2013


    LoL !

    Ben du moment qu'ils ne cumulent pas avec des fonctions politiques, ça me semble pour le moins professionnel (pour la morale, on rajoutera un cours à l'EFB : la morale des affaires ! Tchick, ça claque comme titre)

    Tout ce qu'on demande à nos élus c'est qu'ils occupent leur fonction à 100% ! Donc pas de cumul de plusieurs mandats politiques ; et pas de cumul d'un mandat politique avec une activité commerciale (sauf si aucun conflit d'intérêt ne peut être retenu). C'est ce que le gouvernement a annoncé qu'il ferait, c'est sur ce genre de réflexions qu'on aimerait lire des billets bien ficelés ;)

  • Le billet sera (un de ces jours) sur cet appel perpétuel à la morale, qui me gave au plus haut point

    Comme référence publique, la loi, c'est bien.

  • " (...) au risque de priver le Parlement de juristes, donc de compétences pour élaborer des textes de loi ? "
    Tout à fait pertinent pour l'époque en constatant les censures à répétition du conseil constitutionnel.
    A quand des avocats à la place du parquet ?

  • "Le billet sera (un de ces jours) sur cet appel perpétuel à la morale, qui me gave au plus haut point"
    Ah ! Ben on est bien d'accord ! La morale comme la honte relève du Judéo-Chrétien, donc du religieux donc du privé !
    J'attends avec impatience...

    "Comme référence publique, la loi, c'est bien."
    Ben oui, sinon on tombe dans le religieux.

    Quelqu'un comme moi qui ne croit ni au bien, ni au mal est obligé de s'appuyer sur la Loi ainsi que tous les gens qui "Ne croient en rien, n'ont pas peur; sont libres"

  • Situation financière du sieur Bartelone:
    - Depuis août 2012 : retraité du corps préfectoral.
    - Depuis le 10 mars 2008 : conseiller général du canton de Pantin
    source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Canton_de_Pantin-Est
    - Depuis le 20 mars 2008 : président du conseil général de la Seine-Saint-Denis.
    source : http://www.seine-saint-denis.fr/Claude-BARTOLONE.html
    - Depuis le 17 juin 2012 : député de la 9ème circonscription de la Seine-Saint-Denis
    source : http://petitsmatinsetgrandsoir.wordpress.com/2012/06/26/bartolone-haut-p...
    (à savoir, il est député depuis 1981)
    - Depuis le 26 juin 2012 : Président de l'Assemblée nationale.
    source : http://www.assemblee-nationale.fr/14/cri/2011-2012/20120148.asp
    Même en appliquant les plafonds de cumul, on arrive à plus de 30.000 € (trente mille euros par mois) !
    Ceci avec, de plus un logement de fonction en qualité de Président de l’Assemblée Nationale, et, un logement de fonction en qualité de Président du Conseil Général du 93
    Petits arrangements entre coquins
    Par décret, le président de la République, son ami François Hollande, l'a réintégré dans le corps préfectoral --où il ne figurait plus depuis 25 ans.
    Un mois plus tard, il pouvait en conséquence prendre sa retraite de préfet honoraire hors cadre et hors classe !
    Transparence un mot qui ne peut que faire peur au petit homme

  • Le coup de bashing sur cette affaire ? Ah non, graaaaaaaaaaave erreur d’analyse !

    Cette Bambi est ministre de la République, donc l’Etat. Elle est porte-parole du gvt. Elle vient désigner les avocats à mettre sur « la liste noire » des professions. Et celui qui proteste fait du bashing ???

    Donner moi une seule grande affaire de corruption dans un Barreau ? Une seule.

    Dites-moi si ce qu’un avocat peut faire s’il ne trouve pas de lois à appliquer ? Est-ce sa faute si le parlement vote des lois débiles ?

    Donc, on devrait renoncer à appliquer certaines lois votées par le Parlement ?

    On a connu de grands scandales dans la santé. Ou sont les mêmes scandales dans les professions du droit ? Une seule affaire ! Une seule !

  • antimythe

    Alors, le patrimoine ne suffit pas, on passe aux revenus ?

    La question n'est pas vraiment de savoir si Bartolone est un mac sympa. Il a fait toutes ses classes dans le PS comme porte flingue de Fabius, et il s'est tapé de grosses cibles.

    La réalité est plus simple. Il est dans le groupe qui est le plus fort à Gauche, et ce groupe va zigouiller sous nos yeux des scouts du PS qui font du camping à l'Elysée et dans les ministères.

  • (on n'est pas sur Facebook ici)
    Le problème avec Michel Onfray, c'est qu'il a trop souvent entièrement raison de piétiner joyeusement la débile doxa ambiante du "pays.fr":
    -"Hollande, c'est Sarkozy sans les piles". Vachard et imprécis, mais la vérité qui nous est mal connue doit ressembler à ça.
    En tout cas, le Cdt ne dit pas où il va ni comment, mais nous sommes à son bord. Et on n'est pas sûr (du tout) de ce qu'il fait quand il vient à la passerelle...
    Où ira-t-on? Si nous sommes réellement menacés de ça:
    "Aubry, Fabius, Bartolone, Bachelay et Cambadélis, on a affaire à des pros..." Des polytocards pro, C sûr. Là, on sera sours que les inétrpets des riches seront bien tenus. Ca fera peut-être "mettre un ton plus bas" les Coppé & Cies.
    Et le pire est à craindre si par malheur:
    "...Ils récupèreront aussi Lamy, qui calmera Bruxelles en deux coups de fil. Ça restera une Gauche très peu à Gauche..."
    Il prendra ses instructions directement à la source du pouvoir gnou et fera suivre "en bas", ça C sûr!
    Pas du tout "à gauche", ça aussi ce serait sûr. C pas avec eux qu'on reviendra sur les privatisations en série, ou sur la façon dont on traite les jeunes sur le "marché du travail" depuis la fin des années 1970.

  • Quant à ce pauvre Hollande, j'attends de voir cet été s'il partira en train pour ses vacances, et s'il retournera sur le plage de Cabasson en pyjama pur boire un Perrier.

  • Soyons concrets: Un des plus conformistes qui parfois s'expriment ici évoquait la débile "légende" maritime du "tonneau" il y a peu, en oubliant que l'entubodrôme généralisé pour les jeunes existe depuis Monoury et Barre:
    (et pas "seulement dans la marine marchande! Mais contrairement à d'autres ici, j'évoque ici ce que je connais bien)
    A l'époque c.à.d. avant ces "génies de l'économie", les jeunes Marins en formation, matelots légers, pilotins et élèves officiers étaient toutes et tous correctement payé(e)s, bien sûr à salaires égaux, jeunes filles et garçons. Il n'existait alors aucun stage merdique et non payé. C'était INTERDIT à cette époque! Tout le monde était rémunéré en fonction de grilles précises et incontournables, pas "au mérite". (c.à.d. "à la tête du client"). A noter aussi le fait qu'en 1977 "au pétrole" par exemple, un jeune matelot léger sorti de l'Ecole d'Apprentissage Maritime ("au niveau de la 3ème"), en "francs constants" il touchait plus qu'un jeune Ingénieur aujourd'hui lors de son embauche. Pourquoi tout cela n'existe-t-il plus?
    Vas comprendre... Est-ce réellement devenu Impossible? Ne nous raconte-t-on pas quelques fables depuis trente ans?
    (est-ce que "par hasard" les mécanismes qui ont su créer ces tendances vicieuses ne seraient pas entretenus à dessin par ces enfoirés?)
    On attend toujours depuis juin dernier, l'annonce de "la fin de la récréation" du "tout pour nous rien pour les autres et bouclez la! Lors du décès de Monoury, je fus aussi choqué que cette semaine, par les éloges multiples du monde médiatique aux obsèques de la sorcière. Revenir sur ce qui fut fait est possible, mais encore faut-il le comprendre d'abord, le vouloir ensuite. Pour ça, il faut faire le ménage. Ceux qui ont trahi nos intérêts collectifs doivent être éliminés de tous postes à responsabilités, où que ce soit. Au lieu de discuter du sexe des anges.

  • Leur attitude face aux salariés de Peugeot restera comme une marque, et le message est passé 5 sur 5 dans les entreprises.

    Ces salariés, qui sont bien dans la panade et qui ont eu droit aux beaux discours, viennent gentiment expliquer qu'ils ont été floués

    Réponse : Ayrault s'enfuit sous protection policière, et Mosco va sa planquer en haut de la salle, sous protection policière ensuite.

    C'est ça la gauche ? Ah bon...

    C'est plus facile de faire la main sur le plateau de TF1.

  • Oui Maitre ,revenu ,patrimoine,et petit arrangements entre soit,ce n'est pas propre,mais la faute a qui?...Ce que confirme ces infos ,c'est que ces élus grand bourgeois et grands donneurs de leçons, s'en mettent plein les poches et a nos frais... Madame Bartolone est salariée de son mari,rien a redire ,ce n'est pas illégale mais trop c'est trop ..Comment peut on demander a des salariés qui triment toute leurs vies pour survivre de devoir travailler plus longtemps et d'avoir une retraite de misère,pendant que d'autres bénéficient de privilèges monarchique et qui n'ont pas, d'autres méritent que d’être élus...Ces cyniques se gavent dans des proportions inacceptables.....Ce type se tape une retraite de préfet hors cadre,sur le fait du prince,non mais on marche sur la tête....toutes ces accoquineries ne sont pas nouvelles,mais dans cette période difficile pour le commun des citoyens, elles prennent un relief encore plus scandaleux....Bartolone un porte flingue au pied d'argile,et Zéro pointé a entre ouvert l'armoire aux casseroles..message sans frais pour l'instant

  • Je suis assez d'accord avec antimythe.

    Gilles vous sautez sur la cible la plus médiatisée (avocats d'affaires) car c'est elle qui a été le plus exploitée depuis quelques années : de plus en plus de députés devenant avocat et ne faisant rien d'autres que pantoufler dans un très grand cabinet.

    Mais la volonté de transparence ne s'arrête pas là : par exemple, les médecins dispensant leur "conseils" aux laboratoires pharmaceutiques ou autres officines du genre sont sur la sellette ; les députés chefs d'entreprises ou siégeant simplement au sein de conseil d'administration de multinationales travaillant avec l'Etat sont sur le grill aussi.

    Tant mieux !
    Et tous leurs revenus, avantages en nature, retraites faramineuses en tout genre et combinées avec leurs indemnités actuelles doivent faire l'objet d'une sérieuse remise à plat.
    Chirac c'est au moins 30 000 € par mois entre ses différentes retraites et son indemnité de membre de droit du Conseil constitutionnel. VGE (Giscard d'Estaing) c'est 29 000€ / mois...

    C'est le statut des grands élus qui est en cause ! Ceux qui demeurent depuis 30 ans (voire plus pour certains) aux manettes de tous les cercles de décisions politiques.

    L'association "sauvegarde retraite" a été interrogée par Ipol : c'est effrayant !
    http://www.dailymotion.com/video/x329rf_elus-le-regime-special_news#.UXEGesr0Uac

  • Il y a bientôt 60 000 avocats en France, avec des modes d’exercice très différents et des évolutions importantes dans la carrière.

    Certains avocats ne font que du contentieux, et c’est souvent le cas pour les premières années, car c’est une bonne école.

    Mais dans la vie des cabinets, les volets contentieux et conseil sont très mêlés. Il est difficile économiquement de faire une structure solide sans être sur les deux tableaux. Aussi, la notion « avocats d’affaires » est facile dans le langage courant, mais elle n’a pas de contenu réel.

    Quand Bambi colle les avocats d’affaires sur « liste noire », je suis clairement visé, comme tant d’amis, qui font un excellent travail, et gagnent la confiance de leurs clients ce qui permet d’embaucher, de dégager de la croissance, et de faire des structures très performantes , à productivité XXL, et avec 2/3 de charges avant l’IR.

    Donc, on ne demande rien au gouvernement et on n’en attend rien, donc on ne peut pas être déçus. Mais de là à se faire insulter par la première gourde venue…

  • Pas besoin de siéger à l'Assemblée : on nous demande d'écrire les lois



    Écrit par : gilles | 18/04/2013

    En fait, je parlais plus des lois de "justice"

  • Alors, là, pas de doute ! Les magistrats sont mieux placés que les avocats.

  • Quand Bambi colle les avocats d’affaires sur « liste noire », je suis clairement visé, comme tant d’amis, qui font un excellent travail, et gagnent la confiance de leurs clients ce qui permet d’embaucher, de dégager de la croissance, et de faire des structures très performantes , à productivité XXL, et avec 2/3 de charges avant l’IR.

    Écrit par : gilles | 19/04/2013


    D'accord : ben c'est très bien. Mais vous ne ferez pas d'activités de conseil ou tout autre activités liées au métier d'avocat et incompatibles avec l'exercice des fonctions politiques nationales ! C'est clair et intelligible comme règle, non ?

    Vous savez, comme à propos des procès-plaidoiries visées par "une loi organique (LO 149 du Code électoral) qui définit de manière très précise les domaines dans lesquels un avocat devenu parlementaire doit s'abstenir d'exercer son métier? Il ne peut plaider, notamment, ni pour ni contre l'État, ni pour ni contre des sociétés nationalisées, ni à l'occasion de marchés publics, ni dans les procès de diffamation au pénal. Si l'avocat enfreint la règle, il est réputé démissionnaire de son mandat parlementaire".

    C'est tout. C'est simple et c'est de bonne guerre.

  • Avocat d'affaires ça n'existe pas; il y a des avocats qui n'exercent plus ou n'ont jamais exercé, c'est un fausse appellation pour "lobbyiste. Ils pratiquent un des préceptes de la IVème : "La justice pour tous, les faveurs pour les amis".
    Par contre les avocats fiscalistes font un vrai boulot, mais certains sentent le gaz.

  • @ Mathaf et GIlles,

    Alors d'accord, il s'agit du concept "d'avocat d'affaires" qu'il faut clarifier, mais le sens commun que l'on donne à ce terme est déjà assez limpide pour le citoyen lambda : activités de conseils bancaires, fiscaux, financiers pour les grandes multinationales (agroalimentaire, pharmaceutique, chimique, pétrolier etc)

  • S’il sent le gaz, c’est le gaz de l’amour de la loi, car un avocat fiscaliste ne peut rien qui ne résulte pas de l’application des lois.

    Nos clients attendent de nous « la sécurité juridique »

  • "car un avocat fiscaliste ne peut rien qui ne résulte pas de l’application des lois."

    C'est encore faux : il ne font pas qu'appliquer la loi, ils exploitent également les zones d'ombres, les interprétations jurisprudentielles divergentes ou ils peuvent même carrément faire dans l'illégalité en faisant disparaître illégalement, "illégalement", des revenus dans des paradis fiscaux.


    Vous, vous parlez des clients normaux, lambda, comme vous et moi ; en gros des bisounours respectueux des lois ! Pas des délinquants en cols blancs (personnes physiques ou morales) qui sont au coeur du sujet actuellement et qui font vivre les avocats fiscalistes et consorts.

  • Toute la finesse d'un fiscaliste madré, c'est de déceler les domaines où le système est en retard , et de s'engouffrer dans la brèche en toute tranquilité pendant quelques années.

  • Mais diable, les avocats ne peuvent qu'appliquer la loi !

    Si la loi est débile ou incohérente, c'est le pb de la loi... Depuis quand un avocat, qui a preté serment de respecter la loi, refuserait-il de faire appliquer une loi parce qu'elle serait zarbie ?

  • D'où le problème des députés-avocats qui cèdent aux lobbies d'avocats fiscalistes pour que les clients desdits avocats bénéficient d'avantages incessants ;)

  • ...

    Mais la question reste: est-ce que Bambi-les-dents-blanchies me laisse sur la liste noire ??

  • Les conseillers fiscalistes (dont des avocats), en faisant leur business, contribuent très largement à l'inégalité devant l'impôt qui est très forte : plus vous êtes riche, mieux vous pourrez être conseillé et au final, le taux d'imposition sera dégressif avec la richesse du contribuable.

    Une analyse intéressante ici :

    L’optimisation fiscale est devenue un marché alimenté par les nombreuses promotions de licenciés en droit des années 1980 et 1990 : agent d’affaires, conseiller fiscaliste, expert comptable ou marchand de biens sont alors devenus des métiers en pleine expansion.

    La montée en puissance de l’impôt sur la fortune a également favorisé le développement de conseillers en patrimoine, voire de family offices, ces services mobilisés par les plus fortunés pour prendre en charge la gestion optimisée de leur patrimoine et de leurs avoirs économiques et financiers.

    Parmi ces professionnels du conseil, la frontière est poreuse entre ceux qui préconisent à leur client de rester dans les bornes du civisme fiscal et ceux qui les incitent à tenter des opérations à la limite de la légalité. Ils jouent à mon sens un rôle crucial dans l’accroissement des inégalités devant l’impôt et il faudrait leur consacrer une étude à part entière pour le démontrer.

    Le début et la fin de l'article est ici:
    http://www.contretemps.eu/interviews/imp%C3%B4t-riches-imp%C3%B4t-pauvres-%C3%A9vitement-contr%C3%B4le-fiscal-par-classes-dominantes-entretien-ale

  • Il faut quand même rappeler comment on devient ministre de la gochmole

    Nous avons hérité de cette nouille à Lyon... car elle était la colloc de sa copine étudiante qui est tombée amoureuse de Collomb Gérard le sarkozyste !

    Donc, la copine a présenté au futur époux sa copine, qui s'est dire qu'une espionne du Roi du Maroc, c'était bon à prendre, et on l'a retrouvé adjointe...

    Comme Ségo faisait campagne et on lui a refilé une porte parole de tous les talents: femme, jeune, souriante, beurette, sans programme, sans idée et sans job... De la bonne pate !

  • Il est bien évident que si la copine s'était appelée Brigitte, avec qq kilos de trop, les dents pas si blanches, avec quelques idées et pire, un job, nous n'en serions pas là.

  • C la distribution des prix ici... ;-))

  • Le problème de la limite entre la légalité ou l’illégalité,c'est que les délinquants ont toujours une avance sur les lois et leurs failles,or dans le maquis des lois seul "un expert" presque toujours un avocat exploite ces failles au profit de ces délinquants en col blancs ...Sans l'expertise de ces avocats,pas de fraude possible a moindre risque,et donc moins de fraudes et plus de gros malin devant les tribunaux...Alors Bambi ou pas Bambi,elle n'a pas tord sur le fond du problème,en ce qui concerne les avocats dits d'affaire...Sauf qu'il est tout aussi vraisemblable qu’un élu fonctionnaire puisse mettre a profit sa position dans l'administration pour favoriser ,truquer,etc etc ,donc si on élimine ceux qui sont susceptibles d'user et d'abuser de leurs positions professionnels lorsqu'ils sont élus,il ne reste que les rentiers de naissance ,ou ceux qui ont fait de la politique leur seul et unique job...la solution se situe dans le contrôle par une commission ad hoc ,avec une réelle capacité d'investigation et de suite judiciaire,le porté a la connaissance des citoyens régulièrement

  • J'espère qu'ici, aucun(e) de vous n'a loupé la chronique de François Morel sur Frace Inter ce matin.
    (si loupée, clic sur mon nom et riez, avec Rigide Cajot!)
    Je me demande s'il ne va pas avoir besoin d'un avocat après ça... Ca dépend aussi du sens de l'humour de l'intéressée. Au XVIIème siècle, ça se réglait au sabre...
    (ce ne sera pas un avocat d'affaires, qu'il faudra...)

  • Sauf qu'il est tout aussi vraisemblable qu’un élu fonctionnaire puisse mettre a profit sa position dans l'administration pour favoriser ,truquer,etc etc (antimythe)


    Sauf que l'immense majorité des fonctionnaires doivent déjà se mettre en détachement (sauf quelques exceptions genre les enseignants chercheurs). Les incompatibilités entre ses fonctions de fonctionnaires (ehm. ehm) et d'élus sont très strictes.

    Le débat actuel ne concerne que le cumul d'activités professionnelles et électives en MÊME temps (ce qui n'est pas le cas des fonctionnaires qui doivent quitter leur administration d'origine.

  • Mais le plus dur est à venir.

    C'est le jour où on votera le statut de l'élu ! Tous sur la liste noire car ils connaissent trop bien la question !

  • Voici la liste des députés, classés par profession

    http://www.assemblee-nationale.fr/11/tribun/csp1.asp#P561_27477

    La critique des avocats juste bon pour la liste noire vaut pour toutes les professions.

    Comment un médecin vote une réforme de l’hôpital ? Mais diable, il connait toutes les ficelles...

    Et quoi, un enseignant s'intéresse à une loi sur l'école ? C'est juste horrible, car il connait les filons

    Et voilà une loi sur la fonction publique, alors que les députés fonctionnaires connaissent toutes les failles et les coups tordus .... Vite, sur la liste noire !

  • @ antimythe,

    Je précise qu'il s'agit d'une règle très stricte posée par l'article 23 de la Constitution s'agissant des ministres et par l'article 25 de la Constitution pour le Parlement. Puis l'ordonnance portant loi organique du 24 octobre 1958 pose les incompatibilités pour l'exercice d'un mandat parlementaire avec toute fonction publique non élective.


    Par contre, le fonctionnaire pourra réintégrer (assez facilement) son administration d'origine ou il aura un droit automatique à retrouver un poste équivalent.

    Ce que je pense depuis un moment (et je suis content de n'être pas tout seul) c'est qu'il suffit d'élargir cette possibilité et les garanties qui l'accompagnent aux employés du privés qui bénéficient déjà d'une suspension du contrat de travail mais avec des difficultés à la reprise.
    Et pourquoi pas aussi aux indépendants en leur offrant des garanties financières pour les pertes occasionnées durant l'exercice du mandat !?!

    En gros, ne pas niveler vers le bas, mais améliorer le système pour tous.


    http://www.slate.fr/tribune/39739/pourquoi-fonctionnaires-politique

    "Pour un statut de l’élu

    Enfin, ce bref aperçu sur les rapports entre politique et administration conduit nécessairement à souhaiter que soit défini, en France, un vrai statut de l’élu.

    A compétences égales, les fonctionnaires disposent en effet d’un avantage décisif par rapport aux salariés du privé quand ils souhaitent passer le pas de l’engagement en politique: la sécurité de l’emploi, ou du moins la certitude d’en retrouver un rapidement en cas d’échec.

    Pourquoi ne pas assurer aux salariés du privé des facilités pour qu’ils puissent, eux aussi, s’engager? Doit-on se résoudre à ce que notre Parlement ne soit composé que de fonctionnaires ou d’indépendants (avocats, médecins, pharmaciens, agriculteurs, chefs d’entreprise) [de riches retraités ou de nantis] ?

    Le statut de l’élu n’est pas un thème populaire, car les citoyens y voient une façon, pour les responsables politiques, de se garantir de nouvelles prébendes. Mais nous faisons le pari que les Français en comprendraient la nécessité, pour peu qu’on lie ce projet à une loi de réduction drastique du cumul des mandats et des fonctions."

  • Un article de Slate arrive sur le statut de l'élu ;)
    Mais je suis partisan d'un renouvellement assez général des élus !!!

  • Gilles.....

    Je vous croyais plus honnête...

    Personne n'a jamais dit qu'il fallait que les élus soient tous des sans-emplois, enfin ! A ce compte là, on rétablit l'aristocratie (et donc on abandonne la démocratie...)

    Juste qu'ils ne doivent pas cumuler pas leurs activités professionnelles qui pourraient conduire à des conflits d'intérêts PENDANT qu'ils exercent leur mandat électif.

    Ce qu'ils font avant, après, on s'en tape dans le débat sur la "moralisation de la vie politique".

  • La distribution des prix ici...

    Qu'on me dise un seul projet qu'elle ait amené à terme lors de ses mandats locaux !

  • Eh, c'était pour riiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiire !

    Les avocats n'ont rien à faire sur la liste noire,... pas plus que les autres professions. Et pour ce qui est des avocats, la règle déontologique est claire depuis 40 ans.

    D'ailleurs si des avocats députés enfreignent ces règles, pourquoi ne pas faire jouer les sanctions??

    Pourquoi ? parce qu'ils respectent la règle.

    C'est Bambi et sa liste noire qui fout le bazar

  • "D'ailleurs si des avocats députés enfreignent ces règles, pourquoi ne pas faire jouer les sanctions??
    Pourquoi ? parce qu'ils respectent la règle."

    Hummm... Pas si sûr : l'interprétation littérale interdit "les plaidoiries". Pas la commercialisation de leurs conseils, ou de leur réseau d'adresses.
    Pourquoi sinon de nombreux parlementaires seraient-ils devenus avocat APRÈS leur élection ? Ils doivent bien y trouver un intérêt - et pas que d'assurance pour l'avenir sinon il aurait fait les démarches à ce moment-là.

  • La déontologie des avocats est comme celles des médecins,a géométrie variable et en fonction des intérêts bien compris des intéressés et c'est pas cahuzac et ses chers confrères qui prouveront le contraire...Ils est vrais que rare sont ceux qui se font poissés,et pour cause...Mais,depuis l'avocat qui se débrouille pour entrainer ses clients en instance de divorce a l'amiable ,vers un divorce aux torts évidement plus rémunérateurs ,ceux qui font trainer de reports en reports,de recours en recours perdus d'avance,mais n'oublie pas de demander régulièrement une provision etc etc en bref,si l’honnêteté étaient la qualité essentiel des avocats j'en conclurais qu'ils sont extra terrestres

  • Non, pas d'accord

    La déontologie est très bien, et elle est appliquée.

    Mais encore faut-il engager les poursuites quand il y a des fautes.

    Bambi dit qu'il y a des comportements inacceptables? Oki, alors que le garde des sceaux engage des poursuites !

    Et s'il y a des avocats qui bidouillent, eh bien on se les fait aux pattes, c'est pas plus compliqué.

    Mais Bambi ne déposera jamais plainte car elle n'a pas le moindre grief contre les députés - avocats.

  • Les avocats sont des anges. Ils vont nous sauver du mal.

  • Öbjection !
    Je ne vois pas pourquoi des avocats auraient le droit de conserver leur activité professionnelle quand ils deviennent ministres ou parlementaires, alors que pour les fonctionnaires ce n'est pas possible !!!

    Je réclame que le principe d'égalité soit respecté à l'endroit de mon client, que justice soit faite.

  • comment ça "objection rejetée" ?!?

    Ah oui... ça... Ils sont en conflit d'intérêt et en plus ils bénéficient d'un régime bienveillant

  • Gouvernons en famille, c'est plus sympa : Une belle promotion pour le mari de Bambi

    http://proxy-pubminefi.diffusion.finances.gouv.fr/pub/document/18/14794.pdf

  • Vive la moralisation ! lol

  • Je lis "Quelqu'un comme moi qui ne croit ni au bien, ni au mal est obligé de s'appuyer sur la Loi"

    C'est inquiétant, car vous votez pour ceux qui écrivent les lois. Comment faites vous pour choisir quelles lois doivent être écrites si pour vous la loi s'autojustifie ?
    Sans référer à une autorité supérieure à la loi, le vote pour les députés est inutile, puisqu'on a alors plus aucun critère pour juger les lois qu'ils prennent.

  • L'Expansion

    expansion.lexpress.fr/economie/stephane-israel-chez-arianespace-un-pantouflage-en-toute-discretion_381441.html

  • Est ce moral de nomme l'ancien dir cab de Montebourg à la tete d'Arianespace ?

    "M. Israël a d'indéniables talents, mais il est un littéraire à la tête d'une entreprise d'ingénieurs. Sa promotion éclair après un passage fugace à Bercy peut donner le sentiment d'un remerciement politique".

    http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/04/18/questions-sur-une-promotion-eclair_3161832_3232.html

  • Frontline Combo, contre les puces et tiques.

  • Ah! Je pensais que "Bambi" était restée "une jeune fille"...

  • Avis d'alerte - Péril sur la moralisation au PS

    Pour succéder au chirurgien capillaire Cahuzac, le PS s’apprête à investir une candidate issue de la liste noire !

    http://www.ladepeche.fr/article/2013/04/20/1610519-l-avocate-catherine-joffroy-en-lice-pour-le-parti-socialiste.html

    En tout cas, ils nous font bien rire !

  • Ceci nous renvoie effectivement, vers mon récent double commentaire sous la page "Révisez vos connaissances sur..."
    Ces gens là ne peuvent pas donner des leçons de morales en étant pris au sérieux, sauf peut-être certains d'entre eux, qui avec maladresse essaient au moins d'attaquer le sujet, ces "polytocards" sans éthique, qui firent leurs études primaires et au collège, comme par hasard, au moment où l'Instruction civique venait de disparaître....

  • Que devons-nous en fait penser de ce qui se passe? A propos de "moralisation"...
    Ben oui... Catherine Joffroy etc... Ce n'est pas mieux que l'Italie.
    (clic sur mon nom, pour se souvenir du bottage du cul de Berlusconi par Riccardo Muti en mars 2011)
    Si des politiciens ou des entrepreneurs se comportent comme on le voit depuis trop longtemps, ça n'est pas la faute des extra-terrestres. N'est-ce pas au moins un peu le résultat d'une certaine éducation ou même d'une ambiance malsaine?
    Je viens d'entendre les explications d'un des collaborateurs de Vincent Peillon, journal de 19h00 sur France Inter, commencerait-il déjà à reculer? Ca ne s'invente pas... Il montre sa peur d'être accusé de faire enseigner "une morale d'Etat". On n'est pas en Union Soviétique et faut-il le rappeler? Ca n'existe plus.... ;-))
    D'autre part mes amis Tchètchènes de Namur ont parfois eu l'opportunité d'évoquer entre nous en discutant tard le soir, bières belges en main ce qui fonctionnait particulièrement bien là-bas, à l'époque Soviétique, l'Education et l'Enseignement. D'ailleurs sur la fin, il n'y avait plus que ça à fonctionner à peu près rondement. C'est dire.
    Là-bas, on y enseignait aux enfants et aux ados une réelle morale laïque qui pourrait nous donner quelques leçons et...
    Tout cela peut se résumer par un apprentissage sans aucune concession du "vivre ensemble" pour les enfants, sur la base de l'égalité entre tous les enfants, sur la convivialité, la courtoisie entre eux et vis à vis des adultes, mais aussi la notion de désintéressement individuel...
    Certes, ce dernier point faisait partie d'une morale communiste, mais qui n'est peut-être pas à écarter à priori, car... Comparez ça un peu avec l'individualisme forcenée entretenu par la "culture pub" et le "tout pour moi" ou le "chacun pour soi dieu pour tous". Qui est le plus sain?
    L'affaire de Boston, l'affaire Mehra ou le dingo Norvégien défenseur de l'occident chrétien qui flingua des dizaines de jeunes chrétiens, nous ont montré ceci:
    Nos sociétés Occidentales, par leur façon de faire n'importe quoi n'importe où, de se fabriquer ainsi partout des ennemis de toutes les façons imaginables et inimaginables ou même très improbables, elles sont tellement malades, qu'elles sont même devenues capables de se les produire "en interne" et elles-mêmes, à partir des enfants et des ados. Grave..... Non?
    La culture pub occidentale a-t-elle une "haute élévation morale"? ;-)) On en vit les conséquences. Une société qui retrouverait son dynamisme, ne peut se concevoir que sur d'autres bases que ce que nous savons. Seule l'Ecole soutenue un environnement culturel un peu mieux tenu peut changer les choses.
    Cela dit, il faudra au ministre trouver du neuf!
    Car je ne suis pas certain qu'on puisse faire exactement comme Mr et Mme Veccioni des années 1940/60 que j'ai cités sur l'autre page...

  • Méthode Sarko : on annonce, on réfléchit après

    De ce matin:

    1/ la publication des patrimoines… : les parlementaires sont d’accord pour les déclarer à la commission machin, mais ils refusent la publication au JO, et les élus locaux sont furieux d’etre embarqués dans la galère Cahuzac.

    2/ les professions interdites : le Conseil d’Etat a expliqué qu’un interdiction globale était impossible et on en restera donc au régime existant (depuis 40 ans)

    3/ le procureur national : comme il faut réécrire des pages entières du Code de procédure pénale, c’est reporté.

  • Le procureur national a demandé à Montebourg de trouver un repreneur. lol

  • Pour ce qui est de la nouvelle politique pénale, "le changement c'est presque maintenant"

    67 493 détenus incarcérés au 1er avril, pour 56 975 places opérationnelles en prison.

    Proche du record absolu de décembre 2012 à 67 674 personnes incarcérées

  • On n'a pas voté à Gauche, pour rien... Une réussite !

  • IL ne faut pas raisonner en terme de "métier" mais en terme de "conflit d'intérêt".

    http://www.lcp.fr/emissions/ca-vous-regarde-le-debat/vod/146552-transparence-operation-mains-propres-du-president

  • Hum

    http://allemagne.blog.lemonde.fr/2013/04/25/transparence-les-allemands-approuvent-hollande/#xtor=RSS-3208

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu