Avertir le modérateur

Racisme anti-Blancs : A côté de la plaque...

Hier, devant le TGI de Paris, c’était l’heure de régler le compte du racisme anti-blanc. En fait, l’affaire jugée était celle d’une agression à une station RER,... et la mise en scène de la LICRA fait un grand plouf, malgré le soutien poussif du parquet. 

Au départ, on nous a vendu cette histoire 

bidon_normandie.jpg« Les faits remontent à septembre 2010. Arnaud attend tranquillement son train sur le quai de la gare du Nord. Soudain, sans raison apparente, trois individus d'une vingtaine d'années l'insultent de «sale Blanc» et de «sale Français». Ils l'agressent, le rouent de coups et utilisent des bouts de verre pour le balafrer au visage. Trente jours d'interruption temporaire de travail (ITT) sont prononcés.

« Grâce à la vidéosurveillance, les policiers ont pu identifier et arrêter un des agresseurs. Les deux autres sont en fuite. "C'est rare d'avoir dans ce genre de dossier des preuves aussi fortes. Généralement, c'est parole contre parole. Or, ici, il y a la bande vidéo du quai qui montre l'agression et par ailleurs, des témoins ont entendu les insultes", explique Me Nadia Moutchou, l'avocate de la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme, qui se porte partie civile.

«Dans le contexte actuel, l'affaire est symbolique. Mais ça reste une affaire de racisme malheureusement banale. Je plaiderai sans pudeur», précise-t-elle ».

Ce récit, c'est du racisme. Le problème est que ce récit n'a rien à voir avec les faits. Du pur bidon.

Hier, c’était sérieux, car c’était le procès. Aussi, la LICRA avait dégagé mon excellente consoeur Nadia Moutchou pour laisser plaider de la graine de bâtonnier, avec mon excellent confère Mario-Pierre Stasi.

Les faits sont ceux d’une grave agression

vache_normande.jpgAu petit matin, à la station Strasbourg-Saint-Denis, un usager des transports en commun est emmerdé par deux mecs alcoolisés : « donne-moi une clope ». Refus, et on se retrouve quelques minutes plus tard sur le quai du RER à la station Gare du Nord.

Un premier coup part. Mais l’usager se défend, et met à terre son agresseur. Là arrive, l' autre lascar. A deux, ils prennent le dessus et blessent grièvement l’usager avec un objet contondant, causant une plaie de quinze centimètres de long sur la joue. Plusieurs témoins assistent à la scène, qui est filmée. L’usager s’écroule et les agresseurs prennent la fuite. Les témoins entendent les cris de «sale blanc» et de «sale Français», sans avoir repéré lequel des agresseurs les a proférés.

Seul un mec, 29 ans, a été arrêté. Il a un casier noir comme un corbeau : sept condamnations. Il reconnait avoir participé à l’agression, au prétexte de devoir défendre son copain.

Pour ces faits, le procureur a requis quatre ans, dont trois fermes. Tout concourrait à une peine sévère : gravité de l’agression,  lieu, importance des séquelles, futilité du motif (une cigarette), mode opératoire en attaquant en surnombre et de dos, usage d’une arme, manque de franchise vis-à-vis de la victime, casier sinistré...

Bref, quatre ans de réquisition, dont trois fermes, il n’y a rien de trop.

L’affaire a été mise en délibéré. Le tribunal se laisse le temps de la réflexion et rendra son jugement plus tard.

Que vient faire ici le racisme anti-blanc ?    

menier_detoure_t.800.jpgEcoutons le brave avocat anti-raciste 100% pur sucre de la LICRA : «Nier l’existence du racisme anti-blanc est dangereux. La loi ne prévoit pas que l’on se préoccupe de la pigmentation de la peau de l’auteur d’un acte raciste». Certes. Mais la loi prévoit qu'on juge les faits... pas les récits.

Quel racisme anti-blanc ?

1/ Le mobile de l’agression n’a rien à voir avec le racisme. Deux sales mecs agressent une personne qui a refusé de donner une clope, et l’un deux porte, de l’arrière, un coup avec une arme contondante.

2/ L'agresseur est blanc. Le Monde rapporte que le juge d'instruction avait demandé à l'agresseur s'il se sentait "français", et la réponse avait été : "Oui, car mon père s'appelle Alain, ma mère Murielle et ma soeur Amélie". 

3/ On ne sait pas lequel des deux agresseurs a tenu les propos. Les témoignages sont contradictoires, et il n’existe aucune certitude pour les imputer au seul agresseur arrêté. La preuve n'est pas rapportée et comme l'agressuer arreté est blanc, on pense que c'est plutot son collégue qui a tenu les propos. Pour que le tribunal condamne, il faudrait donc juger que le vol en réunion inclu le propos raciste tenue par un autre.  Donc condamner un mec pour le propos tenu par un autre...

4/ Les propos viennent dans le second temps de l’agression, devant les passants, pendant que les agresseurs se cassent. Nous avons donc à faire à de beaux fumelards qui cherchent à créer une fausse piste en inventant un motif raciste.

Mon distrayant et excellent confère Alain Jakubowicz, président de la LICRA, commente : « Pour nous, c'est une question de principe, c'est un message qu'on envoie. Évidemment, on ne fait pas d'amalgame, on se rend bien compte que les Français blancs ne sont pas majoritairement victimes du racisme dans leur propre pays ».

Oui, c’est sûr, une affaire tous les dix ans, et complétement bidonnée, ça ne fait pas un phénomène majoritaire.

Il poursuit : « Certains nous reprochent de faire le jeu de l'extrême droite, mais je ne veux pas abandonner ce combat aux extrémistes ». Diable, mais qui sont ces méchants de « certains »? La Ligue Internationale contre les Bidons ?

bidons-du-au-l-000184189-4.jpg

La LICRA : des bidons de toutes les tailles, pour toutes vos indignations

Commentaires

  • Prem's ! je sais pas quoi mais je vais le dire...

  • En somme il n'y a pas de quoi faire un fromage?! Cette assoce accusée par les droitistes et autres fumistes de ne defendre que les seuls noirs ou arabes, se sent obligée de s'accrocher au moindre soupççon d'un racisme anti blanc.
    C'est lamentable.

  • DEFINITION:
    Le Lycra appartient à la famille des fibres synthétiques élasthannes.
    Ce matériau dérivé du polyuréthane possède de grandes propriétés d'élasticité et de résistance à l'allongement : il peut en effet être étiré jusqu'à 7 fois sa longueur initiale et reprendre instantanément sa forme de départ dès que la tension cesse.

    Effectivement ... c'est tout à fait ça.

  • Bidons et... Bidons :

    http://www.youtube.com/watch?v=qhAeM0hVXFs

  • Absolument Andorra, absolument! Je n'aime pas (du tout) ce genre d'associations parasitaires qui prétendent lutter contre le racisme, mais en fait, ne font surtout que brasser de l'air et mentir parfois dans des buts troubles... Par exemple à bord de mon site personnel, (clic sur mon nom) vous ne trouverez aucune proclamation antiraciste! Pourquoi? Ca va de soi et sans devoir en parler, tout bêtement. Quiconque en aura lu 4 pages en sera convaincu. Ne pas être raciste, ça devrait en 20013, "aller de soi" sans en parler, naturellement, aussi naturellement qu'on est tous différents, avec de nombreux points communs...
    Pour les deux sales histoires évoquées, il me il me semble qu'on brasse beaucoup d'air sans savoir, j'ai lu plusieurs versions sur les deux et RIEN N'EST CLAIR sauf une chose:
    Des voyous tordus ont agressé quelqu'un avec délit de sale gueule peut être... Quant aux paroles échangées, il est fatalement impossible de les prouver et les victimes aussi peuvent mentir! Qui va prouver ça? Ridicule.
    Je me demande un peu ce que le racisme vient faire là-dedans. Une aggression en soi, C déjà assez grave. Ces enfoirés doivent aller où est leur place, au violon, pour les calmer! Et qu'on soit plus peinard "en se baladant" en Ile de France. A chaque fois que je passe à Paris en direction de la Belgique, je n'aime pas le climat de cons qui règne dans cette ville de malades. Un jour, ils se boufferont entre eux! Et... A chaque fois, j'assiste à une petite bagarre avec d'incroyables insultes dans le métro ou dans le hall de la gare du Nord, un haut lieu de la bêtise locale. Enfin, en surface, les Condés sont là immédiatement et ramazssent tout le monde... Ils n'ont pas tort. Mais bon... Vaut mieux se tenir à l'écart de tout crétin aggressif même "seulement" verbalement, quand on doit prendre un TGV... ;-))
    Car là... C la SNCF et son encore plus voyou compère Thalys, qui te prendront du pognon dans ta poche!
    Cela dit le racisme anti-blanc existe aussi! Même si C certainement peu fréquent au "pays.fr". J'ai déjà entendu ce genre de trucs sordides... Mais de là, à raconter des fables qui "en rajoutent" là-dessus, comme JF Coppé, une des mieux placés "présents" sur le mur des magistrats... Enfin...
    Est-ce que ça vallait la peine de faire une page? Bof-bof...

  • Cette affaire n'a bien sûr rien à voir avec le racisme, concept mis à toutes les sauces.
    Par ailleurs, je suis frappé du nombre de cas où des journalistes, quel que soit le média, confondent allègrement racisme et xénophobie.
    Cela n'a strictement rien à voir. J'ai beaucoup voyagé en Afrique et en Amérique du Sud, et ai parfois été confronté à de l'hostilité, ou de la méfiance, qui finissait par se dissiper dès lors que les gens voyaient qu'on ne venait pas pour les tromper ou les piller...
    Le racisme, c'est tout autre chose...

  • Absolument Long-john!
    "...J'ai beaucoup voyagé en Afrique et en Amérique du Sud, j'ai parfois été confronté à de l'hostilité ou la méfiance, qui finissait par se dissiper dès lors que les gens voyaient qu'on ne venait pas pour les tromper ou les piller...
    Le racisme, c'est tout autre chose..." what else? bon WE.

  • Face de craie,raie blanche ,roumi ,sale blanc,sale Français,voila un panel de mots (issus de mon imagination bien sur),qui pourraient valoir a ceux qui les prononcent d’être taxés de racistes...Une hypothèse a exclure,puisque effectivement il n'y a pas d'affaire de ce genre qui fasse la une des médias,ni une saisine judiciaire digne de ce nom...Les yeux dans les yeux bien sur

  • Les Européens n'ont jamais eu le monopole du racisme le plus débile... ;-)) On sait faire ça partout.

  • J'ai aussi beaucoup voyagé en Afrique et j'y est vu beaucoup d'hommes ,de femmes et d'enfants massacrés,blessés,violés dans ce que l'on appelle pudiquement des guerres ethniques ,et on parle même de génocide dans certaines contrées...Mais bon pour les Europeens ,l'Africain est un grand enfant,a qui il faut parler gentiment et sans le stigmatiser

  • Le second agresseur est il identifié ?
    Est il arrêté ?
    Comment s'appellent ses parents puisque cela parait être le critère de francitude ?

    Ah non il n'est pas arrêté !la police avait autre chose à faire et du coup ce procès redevient une classique des prétoires et on évite l’écueil du racisme anti-blanc dévoilé dans toute sa triste réalité.
    La bien pensance st sauve.
    Que craint on ? De devoir admettre que ce pays glisse tout doucement vers un situation communautaire de fait ?

  • Ce genre de jugement me fait toujours marrer : "Tout concourrait à une peine sévère : gravité de l’agression, lieu, importance des séquelles, futilité du motif (une cigarette)"
     
    Futilité du motif... S'il avait trucidé sa victime pour 10 000Euros le type n'aurait eu que 2 ans dont un ferme ?
    S'il l'avait trucidé pour 100 000Euros il n'aurait écopé que de 1 an dont six mois ferme ?
    Ai-je bien compris ?

  • @Cocagne! La "situation communautaire de fait" on ne t'a pas attendu pour le constater que cette situation est déjà là.
    C pas utile d'en rajouter! Ca te rapporte quoi? En plus, qui es-tu et où vis-tu? Anonymo-scribe?
    Mais quand l'accueil sera un peu meilleur et quand on aura rétabli "du boulot" un peu partout, ces conneries s'effaceront d'elles-mêmes. Car le problème il est là, surtout "dans les quartiers". J'entends encore (journal TV de 20h00 avec D Pujadas, aussi appelé "Playmobile") un vieux Monsieur commenter en "micro-trottoir" un trash fait divers de banlieue, école et bibliothèque carbonisées j'ai oublié où:
    Ce retraité sympa visiblement Algérien d'origine, a su rappeler à tout le monde en quelques mots que dans tous les environs quand il était jeune, il y a avait des entreprises et des usines partout! Et que tous les jeunes bossaient immédiatement à la sortie du collège ou du lycée, pour les plus astucieux ou les plus travailleurs, et que personne ne restaient des journées entières à se les rouler en glandant dans le quartier... Et quand ils se présentaient pour bosser ou pour chercher un appart, ils n'étaient pas souvent envoyés se faire voir ailleurs avec un:
    -"Je crois que ça ne va pas être possible..."
    C ça le centre du problème. En plus, le look d'origine exotique, ça C sûr, s'ils en font trop ça n'arrange rien!
    Mais bon... Ils sont nés là et s'ils ne demandent qu'à vivre normalement, ya pas de raison de...
    Si eux et leur parents sont là, C que leur pays d'origine est devenu inhabitable de fait pour quiconque n'est pas "bien né"!
    Toit simplement. Faut-il rappeler que notre économie dite "mondialisée" ne fabrique pas de la misère seulement chez nous,mais surtout "là-bas"?
    -"L'oisiveté est mère de tous les vices" disait une de mes grand-mères. Ca gagnerait à être plus souvent pigé, ça!
    Et la misère sociale ne cultive jamais la délicatesse. (ça C de moi ;-))
    Il vaut mieux être jeune, riche, bien né et bien portant que vieux pauvre, malade et d'origine "indéterminée".... Surtout aujourd'hui.

  • ... futilité du motif (une cigarette)

    mais non, et vous voyez bien le sens ... Un personne attend le métro, et refuse de donner une clope... et ca tourne à la grave agression

    Il n'y a jamais de bon motif pour faire violence, mais il arrive souvent que les violences viennent en continuation d'un différent, d'une rivalité agressive...

    Là, il n'y a rien dans le comportement de la victime.

    Ayant vu passer plusieurs de ce genre de dossiers, je dois bien dire que je suis extremement méfiant avec ce genre de gus, car l'expérience montre que chez ces personnes la violence , parfois absolue, démarre par un regard qui ne leur a pas plu...

    On voir des cas de meurtre par arme alors que l'agresseur ne connaissait pas la victime depuis plus de 5 mn... et une réflexion mal venue lors d'une discussion dans un café

    Ici, la victime a pris un coup par une arme tranchante au niveau du visage. Il garde un balafre qui tous les jours lui rappelle cette agression. Et quand on donne de genre de coup, de dos, en étant bourré, on assume le pire...

  • bonjour,
    je tiens à présenter mon soutien à la victime, on peut tous se faire agresser pour rien à Paris ou ailleurs (dans les grandes agglomérations), la tension communautaire est bien là accentuée par la crise qui n'en finit pas, beaucoup souffrent d'une marginalisation et tombent dans la délinquance, la violence souvent gratuite engendrée par une frustration de chaque jour. Ce cas classique de la cigarette (faut dire qu'au prix où ça coute auj) démontre un rapport de force entre celui qui "demande" une cigarette et celui qui refuse (souvent par mépris envers l'autre) et là tout bascule, toute la frustration remonte encore plus si l'on est alcoolisé ou drogué, bref c'est très malheureux, il faut rétablir du lien social dans cette société complétement éclatée, disloquée, sans repère et individualiste , qui amène de plus en plus ce genre de violences urbaines. Nier le racisme anti blanc est une erreur, car aujourd'hui l'intolérance est partout, mais nier les distensions économiques et sociales, communautaires est aussi une erreur.

  • "... Un personne attend le métro, et refuse de donner une clope, puis ça tourne à la grave agression..."
    Ben oui, et nous sommes tous et toutes de plus en plus souvent menacé(e)s par cette mésaventure devenue classique, depuis 2000 (pour autant que je m'en souvienne bien) je me suis fait insulter au moins 5 fois et menacer 3 fois par des gus de ce genre dont un (encore Paris gare du Nord) était accompagné par une fille, dont la place logique était certainement... En HP et en local d'isolement avec une piqure pour calmer.
    Ces abrutis ont failli me faire louper mon TGV après avoir osé me saisir par la manche et seule la présence de flic évita le pire, le fait de me faire saisir m'avait rendu furieux, je ,e pensais pas qu'on se permettrait ça. Il n'y a dans cette connerie rien de raciste, "seulement" un affreux mélange de misère, de bêtise, de haine contre quelqu'un supposé être riche (tu parles, s'ils savaient...) et... Pour être en sûreté avec ces cons de plus en plus nombreux en Belgique et en France, il semble obligatoire de disposer d'un paquet de cigarettes ou peut-être de fumer! Ce comportement me sidère!
    Et... Je me souviens de la bonne ville de Philadelphie:
    Si jamais un de ces gus osait faire cela dans cette ville, (où presque tout le monde est armé) il se ferait probablement "descendre" et ça se terminerait en justice, en "queue de poisson", c.à.d. "légitime défense"! Quoi d'autre ...?

  • Des racistes, il y en a partout, quoiqu'on veuille faire croire.

  • Ah ouais : complètement à côté de la plaque

    L'accusé poursuivi pour cette agression est lui-même blanc......

    Du grand n'importe quoi !!

    Et en plus, la Marine Le Pen qui se permet de dire à une journaliste qu'elle tient des propos racistes alors qu'elle pose des questions sur l'éventuelle plus grande corruptibilité des élus FN....

    Bientôt ce vont être les néo-fascistes, les gens racistes jusqu'à la pointe des oreilles qui seront considérés comme des héros résistants :)

    http://www.canalplus.fr/c-infos-documentaires/pid1830-c-zapping.html?vid=859300

  • Le pouvoir politique, le vrai, le romain, c'est au peuple d'aller le reprendre. Va falloir pour ce faire balayer une sacré merdouille maquillée en liberté, qui fait que par exemple une industrie française ne l'est plus par un jeu d'écriture, ou que un meurtrier devient une victime de la société, grâce à un jeu d'acteur.
    C'est en route.

  • Quand je lis que Bayrou est un premier ministrable, je me dis qu'ils veulent vraiment que ça foire bien comme il faut.
    Une usine ferme, le chômage grimpe et Hollande prend le thé avec le patronat, leur fait des cadeaux...
    L'année de test est passée et franchement je suis déçu.
    Je ne sais plus quoi voter.

  • Et vous n'êtes pas le seul

    Tout irait bien s'il y avait une alternative claire à Gauche, mais...

    Au sien du PS, Aubry serait plus "pro" mais elle fatigue avec son coté "velléitaire contrariée". C'est une boudeuse génétique.

    Les Verts...

    Mélenchon... Je ne parle pas de ses concepts, mais juste de son jeu politique qui, je souligne, a toujours été le même dans le PS : se caler "à gauche de la gauche" par des discours, pour faire son fonds de commerce, sans aucune perspective d'exercer le pouvoir. C'est fondamentalement un parasite.

    Hollande a tous les dossiers contre Mélenchon.... Il ne le dézingue pas car il compte sur le report des voix Mélenchon lors d'un 2° tour... On est très très bas

  • Voter à gauche ou voter à droite de toute façon c'est a Bruxelles qu'ils prennent leurs ordres sous le contrôle du Big brother du mondialisme.....Dénoncer les effets sans vouloir changer les causes,que voulez vous qu'il se passe?

  • L'Europe, je l'ai pensé dès le départ car au début de l'aventure je lisais les textes, j'ai cessé ensuite, est sous des couverts d'union sacrée inévitable, une vaste fumisterie, un montage financier, un catalyseur de crise, une ponction lombaire des ressources des pays membres. Dommage qu' émettre l'idée d'en sortir soit immédiatement étiqueté FN ou autre parti vérolé.

  • Qui c'est les plus forts, Gilles, évidemment c'est les verts lol :






    Pascal Canfin, le ministre délégué au Développement, devait se rendre à Bamako les 26 et 27 avril pour participer à un forum de la société civile sur le développement et la sortie de crise. Finalement, il n’a pas embarqué dans l’avion, a révélé ce mardi le Canard Enchaîné.

    La raison de cette décision imprévue? Pascal Canfin a appris par un collaborateur qu’un des passagers de l’avion était un Malien reconduit dans son pays. Le ministre a alors appelé le cabinet de Manuel Valls, le ministre de l’Intérieur, pour lui demander de suspendre l’expulsion. Condition sine qua none pour que l’encarté d’Europe Ecologie-les Verts se rende à Bamako. Manuel Valls a refusé et Pascal Canfin n’a pas pris l’avion.

    Comme argumenté à l’hebdomadaire, il assure avoir agi « en conscience». «C’était une décision personnelle», a-t-il ajouté. Ce qu’il ne savait pas à ce moment, c’est que le Malien en voie d’expulsion sortait de huit ans de prison pour viol aggravé sur mineur.

  • Cette affaire ne m'amuse pas du tout, on sait pertinemment que la licra à tout fait depuis 80 ans pour détruire toute revendication blanche, on connait leur parcours, leurs buts etc... (lire : la france LICRAtisée de anne kling)
    Pour moi, cette affaire n'a été mise en avant dans les médias que pour décrédibiliser le racisme anti blanc.
    Des centaines d’agressions racistes par jour, ils ne mettent que celle ci en avant, et comme par hasard, sur celle ci, l'agresseur est un blanc.
    J'y crois pas à leur truc, ça pue la manipulation.
    Ces associations anti racistes ont toujours camouflé le racisme anti blanc, vidéo de serge malik, où il raconte comment sos racisme montait des fausses affaires d'agressions racistes, où quand un maghrébin était agressé, l'association s'emparait de l'affaire pour la faire passer pour raciste.
    Ou encore la vidéo de omar djellil sur sos racisme, ou il dit très clairement que les instructions en cas d'agression anti blanche étaient d’étouffer l'affaire.

    La majorité des victimes d'agressions racistes en france sont les blancs, la majorité des lieux de culte profanés sont des lieux chrétien, mais on nous bassine avec l'antisémitisme ou l'islamophobie, jugez par vous mêmes :
    http://3.bp.blogspot.com/-9In_18bVzIE/Td7AYn56DyI/AAAAAAAAAII/ViaUEgxy5Lg/s640/1278719952.png

    Un peuple enraciné depuis des millénaires qui se fait remplacer, des agressions constantes, une dictature de la pensée, où le noir communautaire est glorifié tandis que le blanc communautaire est qualifié de raciste et boycotté, alors que lui est sur la terre de ses ancêtres..

    ce système m’écœure, ils ne parlent de ce procès que pour discréditer la réalité,
    le retour du bâton leur fera mal...

  • Pour répondre à denis

    La réalité c'est que l'anti racisme inverse toute réalité depuis le début, il est donc logique que ce soit ceux que l'on qualifie de racistes qui soient en vérité des gens se battant contre le racisme qu'ils subissent.

    Se battre contre le remplacement de sa population sur sa terre historique est une lutte anti raciste et anti coloniale.

    Défendre son peuple, sa culture et son histoire est un combat anti raciste.

    La France métropolitaine était un pays à 99% blanc il y a 50 ans,
    qu'en est il aujourd'hui ?

    Tout le monde le sait très bien,

    Donc qui sont les racistes ? ceux qui défendent bec et ongle ce pays ethniquement et culturellement, ou ceux qui veulent le métisser de force et y remplacer la population et la culture ?
    Qui des deux sont les vrais pourritures ?

  • @ouhm! Il me semble nécessaire de rappeler ceci:
    La population française de souche résidente de longue date en famille sur le sol National, est probablement la plus métissée de tous les pays d'Europe, et de fort loin! Dès qu'on "remonte" en généalogie plus de 200 ans quand c'est possible, on finit à tous les coups par trouver des arabes, surtout au sud de la Loire! Certains noms de familles sont d'ailleurs aussi des déformations de mots ou noms arabes. Nous sommes tous plus ou moins cousins en fait. Ca change quoi? Rien.
    Il n'existe pas de complot pour faire disparaître la France ou sa culture, redescendons sur Terre! Le problème quand il existe, c'est nous! Pas eux! C notre laisser-faire le plus souvent. Si certaines actions Réellement "anti-blanc" et délibérément spectaculaires étaient sanctionnées par le pied au cul et le cul dans l'avion dès le lendemain, sans même en parler, on n'y penserait même pas.
    (et encore une fois, c'est extrêmement rare! Tout au plus un "mot déplacé" à l'emporte pièce, en général. Il n'y a pas de quoi péter de rage!)
    Dans ce fait divers, il n'y a pas de racisme, pas même un habillage de ce genre semble-t-il n'a pu être prouvé à l'occasion de cette bêtise et cette méchanceté crasseuses et gratuites. On peut même se demander en quoi c'était si intéressant pour qu'on en parle autant, tellement c'était débile. Ces tentatives de récupération des faits divers à des fin mal avouées, sont d'une médiocrité pure et cristallisée. A quoi ça sert?
    "...la majorité des lieux de culte profanés sont des lieux chrétiens..."
    Je n'en suis pas sûr, mais on ne peut pas nier que ça aussi, ça arrive souvent! Si cela arrive aux uns, ça peut arriver à d'autres! Je me souviens (ya déjà bien longtemps) de la réaction de mon père à un triste et super-trash fait divers, lors d'une discussion à table le dimanche, j'étais de passage chez mes parents:
    Un cimetière à Carpentras avait été saccagé, des "personnes" sorties de leur tombe, et l'un de ces corps dut subir un traitement que... Il faut réellement le lire quelque part pour être sûr que C possible, car ça ne me viendrait pas à l'idée et ne suis pas seul en ce cas. Ce fut considéré comme un acte anti-sémite car la "victime" était "résident" dans la partie du cimetière dédiée aux juifs. De petits groupes d'abrutis supposés d'extrême droite furent soupçonnés et on en parla longtemps... La remarque de mon père:
    -"On vit une époque moderne! Même quand tu es mort on peut venir t'emmerder. Qu'est-ce c'est que ces cons? Pendants l'occupation, les nazis ne venaient jamais emmerder les juifs dans les cimetières! Jamais entendu dire ça..."
    (ils avaient "fort à faire" avec les vivants! ;-)) Il fut dernièrement et utilement rappelé que c'est en France que la communauté juive a eu le plus de survivants, environ 75%, dans toute l'Europe occupée! C loin des pays Baltes, 0%! Il se dit aussi qu'en Corse, ce fut Zéro déporté absolu, ceci étant avec la bénédiction du Préfet qui y veilla avec soin!)
    N'inventons pas des problèmes inexistants, on en a des vrais!

  • Pour répondre à ouhm (c'est à se demander si c'est vraiment la peine de tenter quoi que ce soit vu le niveau de lobotomisation...)

    http://www.lejsl.com/actualite/2012/09/27/le-racisme-anti-blanc-existe-mais-cope-retourne-la-situation-explique-un-chercheur

    Vincent Tiberj (chercheur à l'INED)
    « La question vient d’une enquête réalisée en 2009 par l’Ined et l’Insee auprès de 10.000 immigrés ou enfants d’immigrés et 2.000 natifs de natifs, c’est-à-dire de Français nés en France de parents français. La question de base était: «Est-ce que dans votre vie quotidienne, vous êtes victime de racisme». Et il y a donc en effet 18% des natifs de natifs qui ont répondu positivement, évoquant principalement des injures. Toutefois il faut bien noter que c’est le groupe qui est le moins souvent victime de racisme. Si vous prenez les descendants d’immigrés portugais le chiffre atteint 29% et pour les descendants d’immigrés maghrébins on est à plus de 50%! Il ne faut pas nier qu’il y ait un racisme anti-blanc mais cela touche donc une minorité ».

  • @Denis... Ce sera une occasion pour rappeler que nous vivons une époque moderne, de régression intellectuelle aussi.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu