Avertir le modérateur

Roms : Des préjugés xénophobes et des morts

Ce n’est pas vieux, c’était le 14 mars. Dans Le Figaro, Valls déclarait sentencieusement que les Roms ne veulent pas s’intégrer. Selon ce leader UMPiste du PS, l’expérience des villages d'insertion « ne peut concerner qu'une minorité car, hélas, les occupants des campements ne souhaitent pas s'intégrer dans notre pays pour des raisons culturelles ou parce qu'ils sont entre les mains de réseaux versés dans la mendicité ou la prostitution ». De la logique raciste de gros bourrin.  

700-75779-Diplôme de Gros Bourrin.jpg

Trois morts : deux femmes, un enfant

Hier, Valls était à Lyon, venu faire sa pub sur les zones de sécurité prioritaires, mais il a dû changer le programme pour se rendre dans le VIIIe arrondissement (mairie d’arrondissement PS dans une ville PS) car trois personnes ont péri dans la nuit, dans l’incendie d’un squat. Les morts : une mère de cinq enfants, une femme de 31 ans et un garçon de 12 ans. Brulés vifs, par cause de misère accumulée. Leur faute était très grave : ils étaient Roms, et donc « refusaient de s’intégrer ».

L’incendie a eu lieu dans une ancienne usine, où ont vécu, depuis le 28 septembre 2012, jusqu’à 250 personnes. Les services d’hygiène n’étaient pas assurés, et le franc-mac Collomb Gérard a pris l’air intelligent qui lui va si bien pour nous distiller ces nobles paroles : « Il n’est pas de bons squats. Les squats, par définition, ne peuvent être contrôlés ; les gens qui y viennent mettent leur vie en danger ».

Début mai, l’électricité avait été coupée, et plusieurs témoins, dont Mihai Tanase, un pasteur rom, expliquent que le feu est parti de bougies qui ont enflammé des rideaux.  A la préfecture, Valls a osé soutenir : « ce drame conforte notre politique ».

0014.jpg

La réussite des Roms

Face aux miasmes puants de ces bandits de la pensée, il faudrait des pages et des pages pour raconter les réussites de Roms sans papiers, qui brillent dans tous les secteurs de la société, pour peu qu’un jour une main se tende vers eux.

En 2011, Cristina Dimitru, 18 ans, a remporté la médaille d'or de l’apprentissage. Elle avait vécu les squats qui font pleurnicher Valls et Collomb. Entre 2005 à 2007, Christina était déscolarisée, vu la misère ambiante. Elle en profité pour apprendre la langue française, et a ensuite rattrapé les années perdues : deux années scolaires par an. Elle a  brillé au Lycée professionnel Leonard de Vinci de Nantes, où elle a obtenu son CAP de pressing en juin 2011, et le lycée, impressionné, l’a inscrite au concours national, qu’elle a emporté. Elle a enchainé par un CAP de vente, toujours sans papiers, vu qu’elle ne veut pas s’intégrer.

Les deux parents de Christina avaient pu trouver des contrats de saisonniers dans des entreprises de maraichage, et vivaient dans  un appartement, mais toutes les demandes de régularisation avaient été rejetée.  Logique : ces gens-là ne veulent pas s’intégrer.

Cristina, le jour de la remise de son prix de lauréat, au Sénat, avait expliqué : « Même si j'ai beaucoup travaillé, je ne peux pas trouver un travail, ou passer mon permis, ou demander une bourse pour m'inscrire en Bac professionnel ».

Les stéréotypes xénophobes sont une plaie. Je crois que tant que nous n’aurons pas collé en correctionnelle ceux qui les véhiculent, nous ne pourrons rien faire de bon.  

1650403_afp-1203291908.jpg

Commentaires

  • Le plus dommageable est que cette insinueuse propagande fonctionne.

    En moins d'un mois je suis retrouvé confronté à des amis (des vrais, pas des fesseboucs) sur la question.
    Le meilleur argument pour les amener à réfléchir et infléchir leur position est celui du devoir de mémoire vis à vis des déportations et des camps d'exterminations organisés par l'état français de Vichy. Il y a devoir de réparation.

  • "Réussite des roms"...trois fois hélas l'exemple cité est l'exception, il convient de le préciser !!

    Par ailleurs, incombe-t-il vraiment à la collectivité publique d'assurer l'hygiène d'un squat (occupé par des roms ou pas, ce point me semble totalement indifférent) ? Ce point, auquel je ne me hasarderai pas de répondre péremptoirement par un oui ou par un non, mérite me semble-t-il une réflexion plus approfondie. Répondre oui, c'est prendre le risque d'inciter la multiplication des squats. Sans nier la souffrance insupportable des personnes réduites à vivre ainsi, on ne peut pas non plus, comme vous le faites, pointer du doigt la seule responsabilité du politique.

    Pour revenir plus précisément sur les roms, à vous lire, l'on croirait presque que ce ne sont que des victimes. La vérité est plus complexe, et l'on est en droit de s'interroger sur leur volonté d'intégration sans être taxé de racisme. Je ne développerai pas sur les enfants auxquels on apprend seulement à mendier, sur les vols (ce sont là des vérités incontestables), et même si vous pourrez me rétorquer, sans avoir totalement tort, que ces pratiques résultent en partie des conditions de vie qui leur sont imposées, je répondrai encore une fois qu'il leur incombe aussi de se prendre en main autrement que par la délinquance. Être victime de discrimination n'autorise pas tout.

    Mais ici des morts sont en cause : que les responsables, s'il y en a, soient recherchés et condamnés. Ma première pensée va pour eux

  • « ce drame conforte notre politique » Cette simple phrase de Mr Valls est un résumé de l'abject personnage, et rejoint les propos de MLP qui se permet d'accuser les Roms de mettre eux-mêmes le feu à leur camp afin d' être relogés à l'oeil par la société française !
    Honte à vous tous.
    En attendant, j'ai honte pour vous, honte d'être Français.

  • Cette chasse aux gueux est abjecte, quel mépris du genre humain. Roumanie et Bulgarie seront dans l'espace Shengen en 2014, que feront nos valeureux gouvernants?

  • "En attendant, j'ai honte pour vous, honte d'être Français."

    Vous avez honte d'être français, libre à vous de changer de nationalité. Pour ce qui est de mettre le feu à leur camp je crois qu'il y a pas mal de cas qui ont été avérés soit par règlement de compte entre gangs mafieux, soit pour être reloger aux frais des français.

    J'ai d'ailleurs du mal à comprendre comment des étrangers peuvent prétendre aux aides de l'Etat alors qu'ils sont sans droit ni titre après 3 mois de résidence et pour beaucoup connus des services de police.

  • @ Julien. C'est tellement facile ce que vous rétorquez. Facile, mais pas original, et sans portée. Qui vous a soufflé cette "bonne" idée ? Réfléchissez un eu par vous-même.
    D'une part je vais "corriger" mon erreur de formulation :

    1/ j'ai honte POUR LA FRANCE, pays des droits de l'Homme.

    2/ Vous "croyez" qu'il y a pas mal de cas avérés. Prouvez-les ou taisez-vous.
    Les médias de leur côté font déjà assez de tort à la société avec leurs raccourcis et leurs erreurs, leur manque de déontologie et de sérieux.
    3/ Pour rappel, nous vivons au XXIème siècle, l'Europe existe, les frontières se sont élargies, les ressortissants des pays de l'Union ont certains droits, ni plus ni moins que vous-même.
    Cordialement.

  • Valls: dur avec les faibles, faible avec les durs: http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2013/05/manuel-gaz-dur-avec-les-pacifiques-faible-avec-la-racaille.html

  • J'étais certain que cette sale histoire "passerait" ici, ça se passe à Lyon, même si C aussi arrivé ailleurs. Citer Cristina Dimitru est une excellente idée. Elle n'est pas toute seule à se bien démerder, ne les oublions pas.
    Dieu sait qu'on leur a sans doute le plus souvent fort bien savonné la planche. Bravo!

    "...Le plus dommageable est que cette insinueuse propagande fonctionne..."
    Pas avec tout le monde Yesroll! Pas avec tout le monde! Nous en constituaons une preuve vivante ici-même.
    D'autre part... Hum-mum... Sacré Mini-Sarko!
    « ce drame conforte notre politique ». Il faudra qu'il nous explique ça, tout de même.
    "...les occupants des campements ne souhaitent pas s'intégrer dans notre pays..."
    Est-ci bien sûr? Même si ceci doit certainement parfois arriver. Mais... La faute à qui?

    Quant à Einstein, j'avoue ne pas trop aimer le voir pour les leçons d'éthique. Il fut parfois violent avec son épouse, (une "matheuse" Serbe très balaise aussi, on l'a un peu oubliée elle!) plus quelques autre petites exactions qui peuvent nous surprendre. J'aime donc mieux le voir "rangé" au rayon "Grands Scientifiques"! C plus sérieux... ;-))

    "...Je crois que tant que nous n’aurons pas collé en correctionnelle ceux qui les véhiculent, nous ne pourrons rien faire de bon...." Moi aussi.
    Un délit d'opinion pour ces horreurs de la pensée, voilà un projet de Loi à étudier, pas si opportuniste que ça. L'ultra-libéralisme et ces stéréotypes xénophobes encore plus puants, sont des plaies qui ne font pas que "enfoncer" les roms. Nous aussi, ça nous emm...

  • dénoncer,crier aux scandales,c'est bien mais cela donne bonne conscience a peu de frais...pour les solutions...Au niveau politique, y a pas grand chose a attendre, de tout les gvts ...c'est donc au niveau de l'engagement individuel et des associations que se trouve une partie de la solution....En attendant mieux ,c'est moins pire

  • Il y a, je crois, je croisd eux registres de réponses.

    En 1/, un impératif, c'est de ne pas laisser des êtres humains dans cette misère. C'est absolument scandaleux, car humainement inadmissible

    En 2/ il y a une population européenne qui bénéficie ou va bénéficer de la liberté d'aller et venir. La phrase de Valls "les Roms ont un avenir en Roumanie est contraire au droit européen". Il faut une politique systématique conduite avec les représentants des Roms pour débloquer les fonds européens qui restent inutilisés, installer ces personnes dans des conditions correcte, et les autoriser à travailler. ET tant pis pour les xénophobes. On ne peut rien pour eux.

  • Valls est un tout petit du PS. Je rappelle ses 7% aux primaires, et sa position quand il était le mentor de Ségo, de saisir la justice après le congrès de Reims, donc de donner le fichier du PS à la justice.

    Fort avec les faibles, et faible avec les forts, c'est une formule très correcte.

  • Vals,n'agit pas seul et de toute façon pas sans l'aval de Zéro et de Pépère,ou alors c'est vraiment le bordel ....Ce n'est pas sa "force" politique qui le protège,alors pourquoi pépère le garde t'il ?...quand a son numéro de duettiste avec Taubira,du bon et du méchant,je pense que cela va mal finir ..On ne peut pas impunément souffler le chaud et le froid sans récolter la folie,sous une forme ou une autre

  • Le pauvre Mini-Sarko est habillé pour l'hiver...
    "...Fort avec les faibles, et faible avec les forts, c'est une formule très correcte..."
    Sévère, mais bon... On a vu ce qu'on a vu.
    Le numéro de duettiste avec Taubira... On nous joue le film policier, et le couple teraditionnel! Le gentil flic et le méchant flic... C usé ça...

  • Un article dans Le Monde :
    http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/05/14/accueil-des-roms-l-hebergement-d-urgence-n-est-pas-adapte_3204035_3224.html

  • Il fait reconnaître qie c'est un public difficile!
    Mais ce qui me choque surtout, C la mollesse généralisée en Europe permanente vis à vis des quelques pays d'origine de ces gens, dont pour rester poli, on peut dire que les comportements sont tout à fait lamentables avec leurs concitoyens!
    C est pour faire cela qu'il est tombé le communisme?
    Ya de quoi s'en taper le cul sur le sol en béton!

  • L’hébergement d’urgence répond à une donnée précise, est vraiment d’abriter temporairement une personne que la vulnérabilité sociale expose à des risques pour sa santé.

    Quand il est saisi, le juge administratif peut d’ailleurs, à titre préalable, missionner un médecin inspecteur de santé publique pour vérifier cet état de santé

    Ainsi, l’hébergement ne peut être une « solution »

    Mais il reste très anormal que des personnes puissent être privées de ce palliatif aux situations de grande urgence.

    Désole de le dire de manière simple, mais : « ce sont des êtres humains ».

  • Extrait « Art.L. 345-2-2.-Toute personne sans abri en situation de détresse médicale, psychique et sociale a accès, à tout moment, à un dispositif d'hébergement d'urgence.

    « Cet hébergement d'urgence doit lui permettre, dans des conditions d'accueil conformes à la dignité de la personne humaine, de bénéficier de prestations assurant le gîte, le couvert et l'hygiène, une première évaluation médicale, psychique et sociale, réalisée au sein de la structure d'hébergement ou, par convention, par des professionnels ou des organismes extérieurs et d'être orientée vers tout professionnel ou toute structure susceptibles de lui apporter l'aide justifiée par son état, notamment un centre d'hébergement et de réinsertion sociale, un hébergement de stabilisation, une pension de famille, un logement-foyer, un établissement pour personnes âgées dépendantes, un lit halte soins santé ou un service hospitalier.

  • Cet article est issu de la loi n° 2009-323 du 25 mars 2009 de mobilisation pour le logement et la lutte contre l'exclusion.

    Loi donc votée sous Sarko

    J'attends de voir ce que fera la Gauche sur ce thème, preuve à l'appui

    Pour le moment, le texte opératoire vient de la Droite. C'est un fait.

  • Rien n'est certain hélas, compte tenu de ce que nous avons dû constater ces derniers mois... Attendre et voir, effectivement!
    S'il y a quelque chose à voir...

  • Un point sur la situation à Lyon

    http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Actualites/Les-Roms-sommes-par-le-prefet-d-errer-sous-la-pluie

  • Comme c'est beau le socialisme.

  • Le must c'est qu'on nous culpabilise sur le thème de pas faire du "Hollande bashing", alors que ce mec est hyper-salaud avec les Roms.

  • En fait, ça se passe ici avec les roms, de plus en plus comme en Roumanie, en Bulgarie, ou en Slovaquie. Voilà un progrès de plus de l'Europe moderne...
    Heureusement qu'il n'y en avait ps dans les pays Baltes... ;-))
    Enfin, eux, quand ils ont un problème avec un juif (yen avait, avant la 2nde guerre mondiale ;-)) c'est avec un visiteur! Plus un seul juifs n'habite là-bas, sauf les gens de l'ambassade d'Israël, s'il y en a une!....

  • Elle est pas faite la superpuissance européenne...

  • Ca C sûr.... J'ai adoré les réactions aux "révélations" récentes et secrets de polichinelle. Comme s'ils ne sen doutaient pas.
    dans le petit monde de spécialiste, ça fait un bail que les avertissement fusent.... ;-))
    Cela dit, peut-être que... Tout de même, à ce point là, ils ne s'y attendaient pas vraiment.
    C'est sans doute ne jamais avoir lu ni écouté, le fameux avertissement du général Eisenhower, évoqué ici sou la page "Prism" de Mtre Gilles! Ces gens font n'importe quoi, emmerdent tout le monde et lancent par la fenêtre l'argent de l'Oncle Sam, et disant le défendre...!

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu