Avertir le modérateur

Quelle Europe ? Il va falloir choisir…

9782081207165_1_75.jpgHier notre excellent Sinistre de l'Économie, Pierre Moscovici, a appelé à la création d'un « ministre des Finances de la zone euro », qui présiderait l'Eurogroupe et serait également le commissaire européen aux Affaires économiques. Il a expliqué : « La question qui se pose est de savoir si ce ministre doit être uniquement le président de l'Eurogroupe ou s'il doit être aussi le commissaire chargé des affaires économiques », disant sa préférence pour la deuxième proposition. Souhaitant « une synergie forte », il a plaidé pour la création « d’une commission, une chambre, un comité de la zone euro au sein du Parlement européen, qui puisse légiférer sur les affaires d'intérêt commun à la zone euro ».

Parfait, voilà qui a moins le mérite d’être clair. Mais cette saillie pose deux problèmes majeurs.

En un, le gouvernement disait exactement l’inverse la semaine dernière, en tapant à bras raccourcis sur Barroso et la Commission, au motif que ces lascars se mêleraient de la politique économique de la France. La Commission était renvoyée à un statut d’organe d’exécution, et devait apprendre à respecter les choix souverains de la France. Vous avez de la mémoire, et vous savez que ce genre de critiques est permanent. Cette prise de position de Mosco, c’est un revirement à 100%, et chacun mesure le poids politique que prendrait un ministre des Finances de la zone euro, président de l'Eurogroupe et commissaire européen aux Affaires économiques. Il y a donc deux lignes politiques en opposition radicale, et il va falloir choisir.

En deux, est-il politiquement raisonnable de passer un tel cap ? Je suis un européen convaincu, même si tant de choses me déplaisent dans l’Union Européenne actuelle. Mais elle est le moteur de l’ouverture de notre pays, sur le plan économique, social, humain… On lui fait beaucoup de reproches... pour des causes qui sont d’abord nationales : c’est la France qui a créé son endettement, et c’est par l’Europe qu’on cherche à s’en sortir. Par ailleurs, je suis persuadé que la construction d’un droit européen est un atout essentiel pour se préparer aux enjeux du futur.9782213677712FS.gif

Oui, mais nous ne vivons pas dans l’abstrait des belles théories.  La politique se fait avec les gens. Or, le climat politique est très mauvais, la confiance dans le monde politique au plus bas, à Droite comme à Gauche. Il n’existe aucune base politique pour placer les choix politiques nationaux sous un gouvernement économique européen si puissant. Ce qui fait nos pays, c’est la démocratie et la solidarité, qui se vivent dans le cadre national.

Et puis, il faut se méfier au plus haut point de genre de gouvernement, suavement technocratique, et qui serait vite hors d’atteinte. Quel contrôle démocratique effectif disposeraient les citoyens  sur ce pouvoir si lointain, et si peu lisible ?

Nos vies s’organisent dans des Etats, qui font des efforts pour s’accorder. Mais nous ne sommes pas encore des citoyens européens, et passer à un gouvernement européen la direction effective de l’économie causerait des ravages. 

Commentaires

  • Bof ! L'essentiel est que ce sinistre français comme européen soit bien discrètement soumis aux consignes des "plouto-dominationistes", c'est à dire de ceux qu'on appelait « gros capitalistes », les riches spéculateurs anglo-usaméricains tout particulièrement, assoiffés d'argent et de pouvoir et se justifiant même parfois en prétendant "faire le travail de Dieu " comme un ex-dirigeant de la pieuvre Goldman Sachs.

    NB. Capitaliste, c’est connoté et éculé ; et ça n’évoque pas la volonté de dominer au moins la partie occidentale de notre planète en lamentable état physique et éthique.

  • L'Europe, ça ne marche pas.
    Donc, il faut davantage d'Europe.
    Logique!

    Signé: un déçu.

  • Mon cher cousin vous avez dit bizarre... on dirait que ce gouvernement botte en touche pour s'éclipser avant la mi-temps. Un triste aveu d'impuissance.

  • "Ce qui fait nos pays, c’est la démocratie et la solidarité, qui se vivent dans le cadre national."
    Alors là , permettez-moi de rigoler doucettement!

  • Pour marquer le 50ème anniversaire du traité de Rome, j'ai "pondu" cette page. Clic mon nom.
    Le "modèle" économique et social que "on" essaie de nous imposer, en expliquant JAMAIS ce que "on" fait, il est redoutable! C'est beaucoup plus dangereux que le fascisme ou le nazisme, car cette fois, la capacité à durer cette fois elle existe! Je dois rappeler ici à tous les anti-fachos de carnaval que l'extrême droite échoie TOUJOURS dans ses projets!
    D'autre part être "anti-quelque chose qui n'existe plus réellement", ça n'a pas de sens! Un des derniers vrais fachos, le général Videla, est tristement décédé il y a quelque mois dans sa prison, d'une façon Pathétique, sans doute puni par la justice immanente. Voilà la réalité.
    Il faut arrêter à mon sens de se montrer tolérant avec les tenants du libéralisme, qui montre peu à peu son vrai visage hideux:
    -"Nous prendrons tout! Et ceux qui sont pas contents on les emmerde! Et ils finiront encore plus pauvres que ceux qui ne disent rien..." Les tenants de l'idéologie personnifiée par Baroso et tous ses copains n'ont qu'une seule place:
    la prison ou le camp de vacances et de réflexion en Guyane! C pour notre avenir et celui de nos enfants que je dos çà.
    Le documents (numéroté de surcroît, et marqué "ne pas diffuser à la presse" en trois langues) perdu dans une salle de réunion du Berlaymont, (siège de l'UE à Bxl) il est "parlant"!! Heureusement qu'on a pu lire ça... Voyez sur ma page de quoi il s'agit.

  • Un peu long, mais ça donne envie ;)

    http://www.marianne.net/Lordon-Todd-Les-intellectuels-vont-devoir-parler-au-peuple_a229828.html

    « Il revient aux intellectuels de construire un projet politique, indépendamment des politiques, je dirais même contre les politiques. Nous ne devons plus les conseiller, nous devons les juger. Nous devons surtout proposer à la nation, en nous concertant entre nous, un nouveau paradigme historique et économique. Les intellectuels vont devoir parler au peuple directement ».

  • Des actions conjuguées de Sarko et Hollande, il résulte une langueur économique terrible. Les mecs se gavent de mots, mais les entreprises dérouillent. Tout le monde est dans la prudence et l'attente. Les affaires ne sortent pas, ou mal, et les délais de paiement sont invalidants.

    Mosco a lâché hier qu'il y aurait des hausses d’impôt en 2014. Le système se bloque, et la révolution s'approche.

  • Il me semble que ce permanent double langage, depuis trente ans que ça dure, il est en train d'atteindre ses limites naturelles! Le modèle économique et social de l'UE et sa "concurrence libre et non faussée" (tu parles) n'ont fait que trois choses:
    - Enrichir joyeusement quelques oligarchies en Europe et "outre-Atlantique".
    - Répandre le chômage de masse, la pauvreté, la misère et le désespoir social.
    - Saccager l'environnement ça et là...
    Pour ne pas risque de devenir grossier, j'évite ici d'évoquer la façon de fonctionner du secteur nucléaire française, de plus en plus dangereuse.
    A notre époque, il est devenu impossible de tout planquer sous le tapis très longtemps! Tapie lui-même ne le peu pas, pourtant il est très fort! Mais la quantité de déchets à cacher est telle que...
    Il risque aussi ce triste modèle, de détruire à terme le capitalisme, le vrai! Celui qui savait faire avancer les choses et qui existe depuis plus de 500 ans sous des formes multiples. Depuis trente ans ces pantins qui nous gouvernent ont développé une forme dégénérée du capitalisme qu'il faut extirper d'urgence, pour pouvoir enfin retrouver notre dynamisme.
    Rappel de sociologie économique élémentaire:
    La société Française est malade de ce “faux-cul-isme” généralisé! Quand le mensonge est partout ou presque, ceci sait créer une absence totale de Confiance. Il faut le savoir et le comprendre. Le fait est incontournable que'une Economie qui fonctionne normalement et sainement repose TOUJOURS sur:
    Le Travail.
    La Confiance.
    Le Respect Mutuel et...
    L’existence d’un Etat de Droit équitable et reconnu par tous! On n’y est pas vraiment… Oui ou Non?
    On n'y est pas réellement n'est-ce pas?
    Surtout quand en examinant dans le détail ce qui se passe avec un phénomène tel que le chômage de masse. Qui n'a pas encore compris qu'il est volontairement entretenu avec un cynisme criminel? Qui n'a pas su observer le nombre de gens qui savent en profiter? Cette situation n'est pas tenable à terme.
    D'autre part on nous bourre le crane régulièrement en tordant les sens des mots, probablement pour créer la confusion mentale, surtout chez les plus jeunes. Les talibans ne se trompent pas, en empêchant l'éducation des jeunes filles et en la réduisant au minimum pour les garçons! La "novlangue" utilisée ici en Occident a une fonction. A force de tordre le sens de mots, comme la télé-réalité où tout est scénarisé donc plus rien n'est vrai ni important ...
    La confusion mentale et les débats du type "sexe des anges" se sont installés partout.
    Pour pouvoir changer les choses, C pas les élections qui vont arrêter ça, bien au contraire! Comprenions et expliquons ce qui se passe, toujours et partout.

  • @Denis. Ben ouhaich... Ils ont raison Fred Lordon et Toddt...
    Rien ne changera tant qu'on ne jugera pas ce qui s'est fait et se qui se fait. C incontournable.

  • Le Billet politique d'Hubert Huertas

    Excellent !

    http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4659626

  • La démocratie, ça reste très théorique.
    Les électeurs ont peu d'influence sur la politique économique de la France, et le mode de scrutin limite très fortement les choix possibles pour le votant (et favorise les deux plus gros partis).

  • L'Europe était une belle promesse dont nous sommes tous les cocus. Né d'un idéal légitime, l'europe est aujourd'hui qu'un énième terrain de jeu pour financiers requins chargés de créer du dividende.

  • L’Europe initié ,il faut s'en souvenir pour comprendre par la CIA,et non comme le veut la légende par ces trop fameux pères fondateurs...Ce cheval de Troie Yankie n'a pas d'autre objectif que de faire de l'Europe ce qu'avait rêvé les states au lendemain de la guerre ,un terrain de jeu économique et financier au service de l'oncle Sam...Je trouve assez savoureux que certains yeux s’entrouvrent sur la réalité y compris des Todd qui il n'y a pas si longtemps étaient arc bouté sur le toujours plus d'Europe...Les grenouilles,veulent sauter de la casserole EU qui surchauffe en auront t'elles la force et l'audace,ou comme Todd et consort l'envisagent nous offrirons nous , un concert de coassements d'intellectuels en guise et place d'actions ???

  • Ha ha ha !
    Antimythe,
    Il faudra un peu de tout :
    - des intellectuels intègres qui réfléchissent et forgent un nouveau paradigme (soit on ne veut plus d'Europe, soit on en veut une autre, etc.) ;
    - des citoyens engagés, rhéteurs, volontaires, courageux (et non pas résignés et lâches) ;
    - un personnel politique au service de l'intérêt général ;
    - des fonctionnaires bosseurs et irréprochables ;
    - etc. etc.

    Bref ! Tout un programme, voire un projet de société ;-)

  • Non, non, Gatsby, il y a encore beaucoup à faire avec l'Europe. C'est le plus bel endroit du monde.

    Seulement, nous sommes pris en otages par une bande de lascars. C'est comme une bonne bouteille : il faut juste faire sauter le bouchon pour apprécier.

  • quoi?Todd qui veut toujours plus d'Europe non mais je réve!!!
    Ceux qui gouvernent l'Europe sont ,dans le désordre:la commission et cet empaffé de Baroso,les lobbys,la BCE,lAllemagne.Tous ces joyeux drilles plus le FMI viennent de demander à la Gréce de réduire le salaire minimum à 350e par mois sans cotisations sociales.A quand un vrai mouvement social europeen car aucun pays ne se sauvera tout seul?Avec le prétexte de la soi-disant dette on va tous nous faire passer sous la toise dans un silence assourdissant.Il nous faut des penseurs car il n'y a pas de pensée valable sans action et pas d'action valable sans pensée quelqu'un a appellé ça la praxis,je crois d' ailleurs qu'il est en stage chez Gilles.
    Pour ceux qui lisent l'espagnol voir le site librered.net sur ce qu'on fait aux Grecs + une interview du pdt Morales aprés le lamentable cirque de la semaine derniére

  • C ça la réalité de l'Europe qu'on nous impose, en otage par une bande de lascars... Bonne formule pour résumer la situation.

  • les processus de la praxis chez nos intellectuels ,nous ont conduits ou nous en sommes..Alors faut il encore leurs faire confiance et attendre d'eux des solutions,qui se situent hors de leurs sphères de références...je doute qu'ils fassent ce qu'ils n'ont pas fait depuis bien longtemps c'est a dire,élargir le champ des possibles hors de leur fond de commerce habituel

  • @antimythe
    Et Debord ,il a fait quoi Debord?

  • Debord ....Voila une bonne illustration de l'emprise de l’idéologie et des dogmes sur les idées "certitudes" de nos zélites ...Debord CQFD

  • Debord et ideologie c'est incompatible.Commence par le lire aprés tu pourras en parler.
    Des intellectuels comme Bourdieu et Lacan ont permis par leur travail théorique de modifier des pratiques ,qu'il nous en manque de cette pointure ou que ceux qui existent peut etre soient méconnus en dit long sur l'état actuel de servitude de la pensée .Mais on peut toujours esperer que la parole du maitre n'est pas morte

  • Quand Bourdieu parlait de l'emprise de la reproduction sociale,dans notre société c’était pour dénoncer,le fait qu'un individu est structuré par sa classe sociale d’appartenance,Lequel est régit, par un ensemble de règles, de conduites, de croyances, de valeurs propres à son groupe et L’individu va intérioriser des conduites, des comportements,tout un ensemble de choses sans en avoir conscience. Il va donc agir en fonction de tout cela sans le savoir.....Debord n’échappe pas a cette "règle" sociologique pas plus que d'autres,d'ou une certaine vision de monde et certaines références, qui forcement le limite dans ses choix....La parole du maitre?....Elle n'a que qu'une valeur relative,si on garde un esprit libre,sinon c'est de la croyance,rien d'autre.

  • « le climat politique est très mauvais, la confiance dans le monde politique au plus bas, », c’est un fait ! « l’abstrait des belles théories », malheureusement, la réalité dépasse largement la théorie, et ce, sur tous les domaines, économique, politique, entrepreneurial…
    Un plaisir de lire cet article captivant, bravo !

  • Voilà pourquoi ça ne peut plus faire, ce genre de gvt de puceaux

    Le déficit du budget de l'Etat français à fin mai s'est creusé à 72,6 milliards d'euros contre 69,6 milliards un an plus tôt à la même période

  • De ce que me dit un pote UMP, le retour de Sarko est loin d'etre une réussite... même chez les militants.

    Les vieux de la vieille ont en travers ce mec qui a beaucoup affaibli et divisé la maison. Et puis, attention, l'UMP ce n'est pas le bonapartisme, c'est le gaullisme. Or, "Sarko gaulliste"... non, même Tapie n'arriverait pas à vendre ce truc.

    Aussi, il y l'impression d'une revanche, vue comme un retour en arrière

  • Il faut bien le reconnaître, même en interne, ils sont presque tous "carbonisés"...
    Même en adoptant leur point de vue et leurs "valeurs", qui va oser faire confiance en des incroyables rigolos comme Zébulon, Fillon ou Copé le cow-by loupé qui ne sait pas tirer?

  • L'Europe qu'on est en train d'essayer de nous tricoter est parfaitement représenté (c'est bizarre, ici on en a fort peu parlé et c'est un tort grave) par ce qui s'est passé en Grèce il y a déjà quelques semaines, la fermeture en fanfare de l'ERT, la Radio-TV Nationale...
    Ce fut fait (faut-il le rappeler?) pour "faire plaisir" à la "troïka" Européenne, à la droite locale qui ne supporte pas une expression "de gauche" et... C'est aussi pour faire plaisir aussi aux chaines privées qui fonctionnent avec la pub, qui souhaitent naturellement (dans ce que ce terme a de plus triste) s'emparer du marché et uniformiser la culture par le bas, comme ça se fait presque partout dans tout l'Occident,
    Il faut faire attention! Car en France, ce que le régime des collabos Grecs a fait, certains en rêvent depuis des années! Si c'est un jour possible, ils essaieront de le faire! Le médiateur de Radio-France a d'ailleurs confirmé avec toute la consternation qu'on imagine, la réception de quelques messages inquiétants.
    D'autre part ce gouvernement des fantoches Grecs qui évoquait la mauvaise gestion de l'ERT (je ne doute malheureusement pas que là, il y avait sans doute qlq chose à dire... -)), n'a pas hésité à louer des studios privés à grand prix, les studios de l'ERT étant actuellement occupés, pour recommencer des émissions d'un niveau catastrophique qui furent interrompues dès ce matin! Ceci étant avec des copains fripouilles tous embauchés pour l'occasion! C'est cela l'Europe de l'Avenir? Tout va bien pour les riches, lisez Challenge!!!... Les choses sont claires!

  • A propos de "l'Europe moderne" et de son inavouable projet politique, (n'avez-vous jamais remarqué que jamais on ne vous explique les buts de ce qui se fait?) trois observations s'imposent, ce 14 juillet, puisque c'est la fête nationale:
    - Dans toute l'Europe l'Effort financier, humain, entrepreneurial (sauf pour espionner sur la toile, ce qui est fort signifiant d'un certain état d'esprit particulièrement vicieux) et technologique de Défense est en chute libre! Seules la France et la Grande Bretagne disposent encore de quelques moyens dignes de ce nom. Tous les vrais spécialistes et les personnes concernées le disent, pour peu qu'on ose leur poser une question qui dérange! La bêtise collective fait que sur le stricte plan des grands principes, (on sait que leur géométrie variable est une spécialité en Europe), il est plus facile de réduire le budget de l'armement que celui des école. Pourtant, l'un ne saurait exister sans l'autre, un pays sans Défense est comme un pays sans Enseignement, il est à poil dans le froid! le bons sens le plus élémentaire a souvent été perdu de vue!
    - Fête Nationale, on sort l'Armée! (clic mon nom et lisez l'étonnant discours d'un général)

  • - 2/ L'Europe ne sait plus faire rêver. Celle "du marché" qu'on nous "propose", au contraire elle génère à juste titre, surtout de l'angoisse. Pourtant, Rien de Concret ni de Positif ne PEUT se faire sans la Confiance, (qu'on n'a plus) sans le Travail (une valeur qui semble ne plus rien signifier sauf l'horreur sociale) et sans Rêver!
    Tout le monde le sait, si chez Boeing ou Airbus, o n'avait fait que "rêver aviation" sans travailler, aucun de leurs avions ne volerait. Mais si tous ces gens n'avaient faut que Travailler sans jamais Rêver Grande Aviation, AUSSI aucun de leurs avions ne volerait... Non?
    - Parlons transports maintenant: 25 ans de TGV! Clic mon nom!

  • - 3/ Vendredi soir c'était "la fête de la SNCF". Une triste réalité que tout le monde connait mais qui dérange beaucoup nos brillantes élites corrompues s'est invitée sur le débat. Tout le monde le sait que la SNCF s'est peu clochardisée depuis trente ans en conséquences de la fameuse politique débile et dispendieuse du tout TGV et que... Partout le "CA COMMENCE A BIEN FAIRE!!" Il monte!! C'est devenu évident et hélas, maintenant irréfutable...
    - Tout le monde le sait le TGV fait monter les prix immobilier, qu'il est inconfortable, et qu'il fait reculer le Train partout! Pour gagner quoi? Quelques heures! C'est tout simplement une politique délirante. En plus il réduit à la misère le reste du réseau en réduisant sa Sécurité. Là aussi, la "Belle Technologie" est ridiculisée et discréditée, pour faire du "bling-bling"... C'est un énorme gâchis.
    - Mais il y a encore pire, à propos de la conception que l'Union Européenne actuelle a des Chemins de Fer:
    Là aussi, l'idéologie de la "Concurrence libre et non faussée" est imposée avec des effets secondaires dévastateurs en matière sociale et de conditions de travail, à propos du Service Public réellement disponible, en matière de prix à payer (plus personne ne sait évaluer à l'avance ce que coûtera un voyage! Là aussi, Kafka dans la culotte!) et enfin, en matière de Sécurité. Depuis des années les "grands-connaisseurs" de terrain le disent, nos réseaux ferrés sont partout en ruine, sauf les lignes TGV et... En Suisse et en Norvège, deux pays d'Europe qui en matière d'UE, ont un intéressant point commun qui nous invite à réfléchir...
    - Le côté Kafakaïen de la politique ferroviaire de l'UE est parfaitement visible même dans leur incroyable (mais vraie) façon de gérer les choses:
    Partout, sur le modèle anglais et "thatcherien", fut imposée la SEPARATION des infrastructures fixes et de "ce qui roulent sur les rails" en entreprises différentes.
    C'est ainsi qu'en Belgique par exemple, vous et les marchandises, vous roulez sur les rails d'INFRABEL à bord des trains Thalys, de la SNCB ou de quelques concurrents étrangers aux conditions sociales "douteuses". En France le même système fut instauré "sous Jospin", l'individu "de gauche" qui a su imposer plus de privatisations que la droite. Ca c'était fort! C'est ainsi que RFF (Réseau Ferré de France) et la SNCF ont su créer une incroyable bureaucratie inutile et stupide, si bien décrite par le livre "faillite à grande vitesse"!
    Ces horreurs "managériales" sont en effet la première cause en Grande Bretagne, en Belgique et en France, encore plus qu'ailleurs peut-être, de la dégradation technique généralisée des réseaux ferrés, qu'on n'ose même pus essayer de cacher! Sans doute est-ce le début de la sagesse et le changement de système est peut-être proche.

  • Pour finir deux Rappels:
    - Il semble bien, depuis les débuts de l'existence des Chemins de Fer, que faire fonctionner ce service public de façon privée et rentable en dégageant des bénéfices, ce soit en réalité IMPOSSIBLE! Pourquoi en 1937, la Nationalisation des Cies privées et la création de la SNCF, fut-elle initiée par leurs grands actionnaires? Et oui...
    Sur le moment personne ne songea à faire de l'idéologie, surtout pas comme l'Union Européenne aujourd'hui.
    - Aux USA, pays de la libre entreprise, qui doit l'existence de son Etat Fédéral puissant aux Chemins de Fer, AUCUNE Cie ne fonctionne sur le modèle absurde imposée par l'Union Européenne. Toutes sont PROPRIETAIRES et responsables de leurs voies. D'ailleurs, n'est-ce pas la moindre des choses? ;-))
    Cela n'empêche pas "l'invitation" des trains des autres à circuler sur leurs voies, par exemple ceux des conteneurs "traités" par les Cies de Navigation Maritime, en vertu d'accord bilatéraux très surveillés par l'Etat. Et cette circulation se fait avec les Conducteurs de la cie qui "reçoit", naturellement! On ne fait pas aux USA les conneries de l'UE.
    Pour quiconque connait mal les Etat-Unis, clic sur mon nom et découvrez qui est AMTRAK, ça mettra les points sur les "i"!
    Depuis 1971 AMTRAK existe et la SNCF fut d'ailleurs, l'un de ses modèles. Et oui, aux USA la notion sacralisée de Service Public ça existe aussi! Même si... Un peu comme pour la laïcité, c'est fatalement un peu différent dans les détails!

  • C'est triste! Ya pas beaucoup de commentaires ici....
    L'Union Européenne, ce qu'elle fait ou ne fait pas, pour le meilleur ou pour le pire, C pourtant toujours intéressant! Et...
    Comme la guerre, ça ne vous intéresse pas vraiment, mais elle s'intéresse à vous, l''Union Européenne...
    Pour le meilleur ou pour le pire:
    Clic sur mon nom... Ce qui arrive aux Chantiers Navals Espagnols, C ça l'Europe qu'on construit pour nos enfants?
    Interdiction de travailler?
    Sauf si ton job se situe "dans le cadre de la "division internationale du travail" voulue par ces idéologues très dangereux...

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu