Avertir le modérateur

Fric : On vise Bruxelles, mais les snipers sont à la City de Londres

Pour faire moderne et branchouille, rien de mieux que de taper sur les technocrates de Bruxelles, et d’assaisonner Bruxelles, ce temple de la finance qui organise l’hyper-libéralisme et le règne de l’argent, détruisant toutes nos braves sociétés. Libérez-nous de Bruxelles, et tout ira bien, bêlent tous les seconds couteaux qui se voient déjà en haut de l’affiche, de Marine à Montebourpif.

Sauf que les faits sont têtus. Ils montrent que le centre financier est à Londres et que Bruxelles cherche avec obstination à en contenir les excès. Ce qui explique aussi la politique constante des autorités britanniques – Thatcher, Blair, Cameron – à savoir : « le moins d’Europe possible ».

C’est l’Autorité bancaire européenne (EBA) qui vient de faire le point.

A Londres, on trouve plus de banquiers gagnant plus de 1 million d’euros par an que dans tout le reste de l’Union européenne : 2.436 contre 3.175 pour le reste de l’Europe. Oki ?

icKtUcONG_W4.jpg

Les revenus de ces petits chéris, tout dévoués au bien être des masses populaires ? Les 2.436 ont empoché 3,5 milliards d’euros en un an (pour situer, les US versent 2 milliards par an à l’armée d’Egypte ; le budget des restos du cœur est de 150 000 euros). 784 millions d’euros en fixe, et 2,7 milliards en variable. Cela représente en moyenne 1,4 million d’euros par gus.

L’assainissement est en œuvre. Leur nombre a chuté par rapport à 2010, où ils étaient 2.525 gagnant 2,3 millions en moyenne. Dans toute l’Europe, les politiques de régulation font sentir leur effet. A plus d’un million, le chiffre est passé en France de 292 en 2010 et 162 fin 2011 ; en Allemagne, de 195 à 170 ; en Espagne on en compte 125, en Italie 96 en Italie et aux Pays-Bas 36.

Le système va devenir plus mordant encore en 2014, grâce à l’excellent travail du Parlement et u Conseil européens, parvenus à un accord le 27 février 2013 : la partie variable de la rémunération des banquiers ne pourra dépasser le niveau de la partie fixe, sauf accord explicite des actionnaires (vote d'au moins 66% des actionnaires). C’est le Parlement qui a pesé pour obtenir cette limitation, et le premier opposant état le gouvernement Cameron, qui s’était montré le fidèle porte-parole de la City.

A nouveau, merci l’Europe. 

mains_boule_europe.jpg

Commentaires

  • Ca devrait être pigé sans devoir le rappeler ça... A propos, à NewYork commence le procès du trou du cul des matheux de France, le fameux "Faboulous Fab", Fabrice Tour, jeune homme arrogant qui est aux USA, la honte de la France. Il est bien triste que les lois de là-bas, ne permettent pas de mettre ce genre de couillons criminels à l'ombre pour longtemps, à titre d'avertissement pour les plus cons de nos étudiants!
    Que nos "grandes écoles" aient été capables de former des crétins de ce genre, au lieu de former de vrais INGENIEURS, ça devrait nous inquiéter durement! Hélas, on n'est pas sassez nombreux à s'en soucier.
    Il n'y a pas que "science-pipeaux" (comme ce fut écrit ici) pour fabriquer des dangers publics déguisés en intellos!

  • Parmi les scribes de notre assemblée, on n'est pas assez nombreux à s'intéresser à l'Economie. C'est un tort!
    Comprendre des choses élémentaires (clic mon nom) dans ce qui se passe autour de nous, quand on ose en faire l'effort, n'est pas si compliqué que ça! Même si fatalement, il ne faut pas tout simplifier à l'excès. Natürlich...
    - C sûr! L'UE porte plus souvent le chapeau que lorsqu'elle le mérite vraiment.
    - C'est dire que accepter la participation de la Grande Bretagne dans les conditions actuelles, c'est la première erreur!
    - D'autre part le même phénomène qu'en 2007 et 2008, les dettes massives impossibles à payer par millions d'individus et "déguisées" en "titres financiers sophistiqués" avec astuce, ça recommence! Maintenant, en grande Bretagne, aux USA et au Canada, la dette dangereuse est en cours de constitution à partir des étudiants!! Et oui...
    Là-bas, "tout est organisé" pour que les études coûtent fort cher et leur coût très élevé, (la Qualité coute cher et le problème, c'est le "comment en répartir la charge" choix politique délicat, on le voit!) il est supporté à 100% par les familles ou par l'étudiant(e). Et les banques "offrent" des possibilité de prêts très intéressants, en apparence. Cela n'existe absolument pas sous cette forme en France, ni au Québec où ce système dangereux ne fut pas entièrement accepté, heureusement pour eux! Sacrées têtes de bois! C'est d'ailleurs "intellectuellement" beaucoup plus séduisant que le système français. Mais... Ceci suppose qu'il y ait du boulot pour ces étudiant fort endettés à la sortie de leurs études. Et là... Il existe quelques petits soucis... ;-))
    Quand des millions de pingouins seront incapable de casquer presque tous en même temps, les détenteurs des "titres financiers sophistiqués", ne vont pas trouver cette farce très drôles! Actuellement et depuis presque deux ans, la presse locale aux USA commence à s'inquiéter, il serait temps! Ne croyez-pas que j'ai trouvé ça tout seul...
    Quand le mistigri sera ça et là repéré, ce ne sera pas moins rigolo qu'en septembre 2008!
    D'autre part il existe en Chine aussi, une sorte de "bulle immobilière", qui commence à "foutre les jetons" à certains spécialistes. Si le cumul de ces deux excellents gags est réalisé, on peut réellement se demander ce qui peut se passer au moment du déclenchement de la panique...
    Ceci nous oblige à nous dire que la capacité à bien gouverner, ne se "mesure" pas au très haut niveau scolaire de nos dirigeants. Peut-être même que ce niveau scolaire est en soi très dangereux. Mais ça, je le soupçonne sans en être sûr. On en reparlera! Pendant ce temps la Grèce s'enfonce en enfer...

  • Pas sûr que tout le cirque financier dure éternellement et le jour où ça capotera, ce qu’ont subi les Grecs ou les Portugais sera de la rigolade.
    Les anglais et la city qui pilote ce pays sont l'ennemi de l’Europe, il faudra les virer et le plus tôt sera le mieux. Je compte sur les allemands.
    Thierry, oui je partage avec toi l'idée que la dérive de la caste des grandes écoles (hors Normale Sup) est devenue fort préjudiciable. Le feuilleton Kerviel en est une illustration indirecte.

  • Ceci n'arrive pas très souvent sur la toile, surtout celle en langue française, en fait c'est trop rare de dénoncer et souligner le fait que le centre Européen des "mauvaises manières" en matière financière, il se trouve en Grande Bretagne. Moi aussi je ne le dis pas assez souvent.
    Et là aussi ce serait trop simple s'il suffisait de larguer l'UE pour retrouver notre indépendance et la santé économique. S'il est un sujet sur lequel il faut être nuancé, C bien celui-ci.
    Le vrai boulet que nous trainons, ce n'est pas l'UE, c'est ce que nous en avons fait! réaliser à long terme une véritable Union Européenne, pour l'avenir de nos enfants c'est nécessaire! Quand l'UE commence à "proposer" des mesures très contestables et qu'on les met en oeuvre toujours "sans discuter", c'est idiot de dire ensuite: C'est Eux!
    En fait, le boulet c'est nous. Le résultat à craindre? Rien de bon!
    En plus, même le nom de la bonne ville de Bruxelles est pollué maintenant, on dit parfois "Bruxelles" sur le même ton que l'on disait "Vichy" en d'autres temps. La bonne ville de Vichy "s'en est sortie". Pour Bruxelles ce n'est que le début!
    Ce que craignent les sbires de Cameron, c'est la séparation, qui risque fort d'être imposée dans l'avenir par le peuple Anglais... (le référendum à venir est possible)
    Si cela arrive tout le monde y perdra, même "la City" car ils ne pourront plus nous sucer le sang aussi facilement!
    L'UE a un autre problème, on n'est plus maître chez soi, sauf la Grande Bretagne, par les nombreux "passe-droits" obtenus de longue date avec une habileté étonnante et permanente. Tant qu'on aura ces cliques mafieuses déguisées en clubs d'élégants au pouvoir à Londres, ce sera un réel problème.

  • En tout cas il faut faire attention, les produits financiers "toxiques" sont très nombreux encore en circulation. C'est pas moi qui le dit, c'est DSK! (pour une fois qu'il faut l'écouter, ne nous en privons pas! ;-)) Plus de 50% de "la daube" de 2008 "tourne" toujours, disait-il une semaine avant son explosion en vol. Mais au printemps 2008 il disait pourtant "no problem" et aucun risque! Vas le comprendre...
    Quand on sait qu'on a depuis su fabriquer plein de nouvelles causes de peur... C'est un peu comme avec l'industrie nucléaire, une double question se pose, Quand et Comment?
    Remarque: La "City" a tout de même accepté la séparation pour chaque établissement des activités bancaires (suite au Rapport Vickers) en entités juridiques distinctes, l'activité "banque de dépôt" des particuliers, loin des activités très spécialisées dans "les acrobaties financières"... Flambi nous avant aussi promis cette séparation. ;-))
    Là aussi... "Business as usual"! Et... Il faut faire attention avec "la com" de ces milieux.
    Si vous les entendez parler de "monde virtuel", n'écoutez plus et lisez ceci, clic sur mon nom!

  • @Ben oui Yeasroll! L'Ecole Centrale nous "faisait" de vrais ingénieurs! Et parfois des artistes:
    Durant les années 1950, avant de se faire connaître autrement, Guy Béart nous faisait des ponts!... ;-))
    (yen amême un qui il y a peu remis à neuf près de Nancy, vient de prendre le nom de son auteur au cours d'une inauguration en fanfare et en sa présence)
    Même Antoine "sortait de Central", même s'il n'a jamais exercé la fonction pour laquelle il se préparait.
    Si on ose comparer "ce qui sort" de ces grandes écoles devenues farfelues, ça va certainement "faire mal" aux oreilles de leurs dirigeants... Ce sont des types qu'on doit tous virer.
    Tandis que "Fabulous Fabrice" Tour, pour lui ce sera... Le goudron et les plumes!!!
    (comme par hasard, peu ou pas de femmes sont impliquées dans ces lamentables dérives... ;-))

  • C'est triste! Ya pas beaucoup de commentaires ici....
    L'Union Européenne, ce qu'elle fait ou ne fait pas, pour le meilleur ou pour le pire, C pourtant toujours intéressant! Et...
    Comme la guerre, ça ne vous intéresse pas vraiment, mais elle s'intéresse à vous, l''Union Européenne...
    Pour le meilleur ou pour le pire:
    Clic sur mon nom... Ce qui arrive aux Chantiers Navals Espagnols, C ça l'Europe qu'on construit pour nos enfants?
    Interdiction de travailler?
    Sauf si ton job se situe "dans le cadre de la "division internationale du travail" voulue par ces idéologues très dangereux...

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu