Avertir le modérateur

Sarko, l’irresponsable assisté qui ne paie pas ses dettes

Toutes mes excuses à mes vieux potes gaullistes, voire chiraquiens, mais les militants de l’UMP me semblent en live total, me rappelant Baby et Népal, les deux éléphants du Parc de la Tête d’Or, suspectés de tuberculose, et expatriés vers la précipoté de Monaco, avec son Altesse-De-Mes-Deux comme infirmière.

 

Les militants UMP, éliminés du pouvoir pour des années, sortent leur chéquier pour payer les dettes de Sarko... C’est quand même trop drôle. Sarko, c'est « Touche pas à ma cagnotte ». 

ump,dette

 

Mon vieux pote Olivier, vrai militant de Droite républicaine, qui n’utilise que du dentifrice bleu-blanc-rouge et qui, il y a quelques années, nous attendait avec ses potes musclés au coin des manifs qui chauffaient, a toujours reconnu à la Mitte, avec ce que sont les aléas de la politique, la capacité à remporter les victoires qui comptent. Comme savait le faire Chirac. Alors que le p’tit nerveux a amené ses troupes à la défaite… et à la faillite.

 

La campagne de Sarko, comment ça marche ?

 

Quand tu obtiens les 500 parrainages, tu touches, versés sur ton compte bancaire, 153 000 euros de l’Etat. Cette somme t’est définitivement attribuée… sous réserve que ton compte de campagne soit validé. Donc si tu fais campagne avec 153 000 € et que tu présentes un compte régulier, tout est bon.

 

Si les 153 000 € te semblent trop rikikis, la loi te permet d’aller jusqu’à 21 millions €. Ton parti, qui bénéficie de fonds d’Etat pour vivre, peut d’apporter des sous, et les militants peuvent adresser de l'argent pour la campagne. Si ton compte de capagne est validé, l'Etat te remboursera 10,5 millions manquants. Donc, tu fais un emprunt à court terme. Tous les candidats connaissent ça par cœur, et au final la campagne ressort à moitié prix.

 

Sarko n’a pas apporté un centime. Le mec dit, en qualité de chef de guerre qu'il assume tout, mais il ne faut pas toucher à son argent, ce qui revient à dire qu'il n'assume rien. L’UMP a payé cash un peu plus de 10,5 millions, les militants des bricoles (67 362 €) et pour arranger Sarko, l’UMP a emprunté 10,5 millions, qu’elle a versé à Sarko.

 

Ça vous montre au passage pourquoi il est impossible d’être élu aux présidentielles si vous n’êtes pas financé par un parti. Ce qui tue une bonne fois pour toutes les fadaises genre celles de Monsieur-La-Plume : « la présidentielle, c’est la rencontre d’un homme et du peuple ». L'histoire montre que c'est surtout la rencontre d'un parti et de sa banque. 

 

ump,detteLe compte de Sarko a été refusé par le Conseil constitutionnel, car il dépassait le plafond, et le Conseil en tire pour conséquence :  « dès lors que le compte de M. SARKOZY est rejeté, celui-ci n'a pas droit au remboursement forfaitaire prévu à l'article L. 52-11-1 du code électoral et doit en conséquence restituer au Trésor public l'avance forfaitaire de 153 000 euros qui lui a été versée ».


Ensuite, la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques fixe une somme égale au montant du dépassement, le Conseil maintient la somme de 363 615 €, qui est une dette personnelle de Sarko. 

 

De ce fait, Sarko doit :


- en direct, les 153 000 € versés par l’Etat sur son compte bancaire, et les 363 615 de dépassement,

- en indirect, les 10,5 millions d’euros pour lesquels il est juridiquement engagé à titre personnel, ce même si l’UMP a versé l’argent par un prêt bancaire.

 

Or, ce sont les braves militants de l’UMP qui paient les dettes de Sarko, soit le remboursement du prêt… mais aussi les 153 000 et 363 615 € pour lesquels l’UMP n’est en rien engagé.

 

Et pourtant, ce jeune retraité n’est pas démuni.

 

Ancien président, c’est  6.000 € par mois outre des primes et grattes ; ancien député des Hauts-de-Seine, ex-maire de Neuilly et ex-président du Conseil général, ça fait à coup sûr plus de 3.000 € par mois ; membre de droit du Conseil constitutionnel, c’est 11.500 € par mois, même s’il « démissionne », car c’est une fonction à vie. Le plus jeune retraité de France tourne donc à plus de 20 000 € par mois… Outre ses géniales conférences à 100.000 euros pour une heure.

 

Avec tout ça, Sarko fait le fier en déclarant : « j’ai versé 7.500 €, le maximum légal ». Ce qui  est une duperie totale ! Le Conseil constitutionnel dit en toutes lettres que Sarko est condamné en personne à rembourser les 153 000 et 363 615.  


Avec sa mentalité d’assisté irresponsable, il veut faire payer l’UMP, et les militants sortent les chéquiers. Sur qu'il a donné pour consigne de payer par priorité les 153 000 et 363 615, pour éviter les huissiers à la maison...  

Bref, Sarko qui est condamné personnellement, engueule tout monde, paie 7 500 € et part en vacances. Personne à l’UMP pour réagir…

Endettée, divisée, sans leader, ce sanatorium des aigris du sarkozysme est en état de mort clinique.

ump,dette

Commentaires

  • J'hésite à verser mon obole. L'UMP en faillite, est-ce la place libre pour le FN, ou je me fais des idées noires ? Toujours est-il que Sarko mérite de "payer", dans tous les sens du terme.

  • J'aimerais qu'il ne voit ce qui se passe chez les militants UMP, que sa vanité l'aveugle et qu'il revienne au forceps....Et se fasse sortir au premier tour en 2017, et là ça lui ferait bien mal. Ce type aura été le plus nocif des présidents de la Vème.

  • Bonjour ! Une question me vient : les 21 millions incluent-ils les 153 000 euros ? Ou alors le maximum prévu par la loi est-il de 21 millions + 153 000 euros ?

  • A titre perso, Sako est débiteur de l'Etat pour les 153 000 d'avance et les 360 000 de pénalité. Voir le considérant 24 de la décision du C consit.

    Pour les 10,5 millions, ce sont des dépenses faites et payées.

    Sarko s'attendait à être remboursé, mais non. En droit, Sarko doit rembourser cette somme à l'UMP qui lui avait remboursé l'argent. Et l'UMP, récupérant cet argent de l'Etat, l'aurait rendu à son banquier, car c'est l'UMP qui a fait le prêt bancaire.

    Donc, on a bien deux sommes distinctes:
    - les 10,5 que l'UMP va devoir payer à la banque, car Sarko n'a pas un sou à donner
    - les 153 k€ et 360 k€, qui sont des dettes perso de Sarko à l'Etat

  • La décision du C Constit

    http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/les-decisions/acces-par-date/decisions-depuis-1959/2013/2013-156-pdr/decision-n-2013-156-pdr-du-04-juillet-2013.137580.html

  • Voici le Considérant 24.

    Considérant qu'il résulte de tout ce qui précède que c'est à bon droit que la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques a rejeté le compte de M. SARKOZY ; qu'en application des dispositions précitées de la loi du 6 novembre 1962, dès lors que le compte de M. SARKOZY est rejeté, celui-ci n'a pas droit au remboursement forfaitaire prévu à l'article L. 52-11-1 du code électoral et doit en conséquence restituer au Trésor public l'avance forfaitaire de 153 000 euros qui lui a été versée ; que, s'il résulte des mêmes dispositions que, dans tous les cas où un dépassement du plafond des dépenses électorales est constaté, la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques fixe une somme égale au montant du dépassement que le candidat est tenu de verser au Trésor public, le montant de ce versement, qui présente le caractère d'une sanction, ne saurait être augmenté à la suite du recours du candidat contre la décision de la commission ; qu'il n'y a dès lors pas lieu de modifier le montant arrêté par la commission dans sa décision.

    A lire donc en lien avec le considérant 3

    Considérant que le compte de campagne déposé par M. SARKOZY comporte un montant de dépenses de 21 339 664 euros et un montant de recettes de 21 459 931 euros ; que, sur le fondement des dispositions précitées, la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques a, par une décision du 19 décembre 2012, réformé ce compte, en arrêtant le total des dépenses à 22 872 615 euros et le total des recettes à 22 896 007 euros ; qu'elle a rejeté le compte, faisant ainsi obstacle au remboursement forfaitaire des dépenses électorales de M. SARKOZY et imposant la restitution de l'avance forfaitaire de 153 000 euros dont il avait bénéficié en tant que candidat à l'élection du Président de la République ; que la commission a fixé à 363 615 euros la somme, égale au montant du dépassement du plafond des dépenses électorales qu'elle avait constaté, que M. SARKOZY est tenu de verser au Trésor public ; que M. SARKOZY demande au Conseil constitutionnel la réformation de cette décision ;

    Pas de doute: Sarko doit sortir son chèquier, et il se faut du monde en ne payant que 7 500 e, comme donateur !

  • @Thierry
    Non, mais à l'eau quoi!!!!!!

  • Merci, je comprends mieux. J'étais persuadé que le candidat se trouvait personnellement redevable de onze millions, somme fréquemment répétée dans la presse ces derniers jours.

  • Incroyable mais vrai....

  • Madame Sarkozy devrait pouvoir payer tout ça avec l'argent de son dernier succés.Tant de talent ça doit rapporter!





    @Thierry
    bien la peine que je me donne le mal de faire une blague méme si elle est pas terrible!

  • C pas réellement tombé à l'eau! Allo...
    C le Cdt du Costa Concordia qui est tombé à la baille et qui après sa chute de plus de 15 m dansl'eau froide, ne savait plus que répondre "allo" à son très méchant interlocuteur de très mauvaise foi, lequel, aurait dû se taire! Avec "ce qu'il savait" et ne disait jamais...
    (quand on est le chef des garde-côtes, on le dit! Quand une Cie de navigation a l'habitude d'improviser de pareilles acrobaties très près des côtes dans les conditions que quiconque lit la presse "pro" Italienne, sait depuis plus d'un an!

  • Enfin, moi, devant la suite des sottises de Sarko et de sa bande, je reste souvent sans voix...
    Comment peut-on voter ou soutenir avec de l'argent, de pareils abrutis?????
    Dernièrement, Hervé Morin (clic mon nom) a déclenché une véritable tempête de rire!!! Il commence à découvrir le scandale du logiciel Louvois! Lui qui "organisa" ce triste bazar, quand il était en poste, en ne tenant AUCUN COMPTE des avertissements....

  • Comment Pépère a t'il organisé le financement de sa campagne ?...Comme la loi le lui fait obligation ,il a créé une association ...Comme la loi le lui permet,il a fait un emprunt et versé la somme sur le compte de la dite assoc..Cet emprunt ,a nécessité une caution et devinez,c'est le PS qui s'y est collé..Imaginons que les comptes de campagne de pépère soit invalidé,pensez vous honnêtement que pépère cracherait ses propres deniers ?...Sarko, a fait de même comme tout les autres avant lui,car ce système le permet et l'encourage,quand on pense que l'UMP a payé les frasques du condamné, Chichi maire de Paris ,que vouliez vous qu'il se passe d'autre?....Le système est pourri....maintenant ,je doute que les militants versent autant,par contre,que les "milieux d'affaires" investissent sur le cheval Sarko probable,et s'ils le font en masse ce sera un signe,mais je doute et ne le souhaite pas

  • Ce qui me surprend le plus, c'est la quantité de "pov' cons" qui supportent encore le perdant des dernières présidentielles.

  • Ce lascar de Sarko n'a payé de 7.500€ ! Il est vraiment gonflé !

    Dans le staff UMP et surtout chez les élus, tout le monde sait qu'il pouvait payer bien plus. Faire payer ses dettes par les amis, c'est le genre de choses qui a laisser des traces !

  • Les militants et pontes du parti de la france forte en faillite vont apprécier, et même Bernard Debré le fusille, c'est dire; pour une avarice de quelques milliers d'euros le petit nerveux a encore entamé ses maigres chances de redevenir un jour le candidat ump pour 2017. Carla l'aide pas non plus, bref...

  • Combien coûte ce Monsieur

    http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20120509trib000697668/combien-va-couter-nicolas-sarkozy-a-la-france-apres-son-mandat-.html

  • Cette histoire est absolument incroyable. Ca oui, Zébulon est réellement gonflé! Et il semble qu'on peut compter sur Debré pour lui maintenir la tête sous l'eau quand ce sera "nécessaire"... Tout ça est d'une sérénité...
    (passant devant une librairie, un hebdo à sensation laisse entendre que Carla et Sarko risquent de rompre. Ah!?
    Où vont-ils chercher ça? (il ne manquerait plus que ça...) Enfin, C comme le récent petit prince, pendnat qu'on parle de ça, on oublie un peu le reste...
    (et nous étions à peu près certains qu'il ne se prénommerait pas Farouk ou Carl-Gustav ;-))

  • Attention! L'info était passée inaperçue, mais elle en dit long :

    Une centaine de parlementaires ont refusé de participer à la souscription Sarko !

  • Et ils se font tancer par Luc Chatel, non mais franchement le jour où Sarko est en banqueroute quand carla va le quitter et saigner son compte en banque, faudra aussi que l'élu ump de campet-les-oies mette la main au portefeuille pour sa petite altesse ?
    On nage en plein délire à l'état-majorette de l'um-pet.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu