La une des lecteursTous les blogsles top listes
Envoyer ce blog à un amiAvertir le modérateur

28/07/2013

Honneur et gloire à l’armée d’Egypte qui massacre son peuple désarmé…

Les esprits sont perdus… Bien nourrie des préceptes du sympathique George W. Bush, l’opinion oublie tout de la cause de ses malheurs, en focalisant ses peurs sur l’islamisme. Les automatismes sont ancrés. C’est presque rassurant : les dépenses de propagande n’ont pas servi à rien. Aussi, quand des soldats tirent sur des manifestants, on en reste à des protestations minimales car cela entre dans le schéma rêvé de la propagande : les musulmans flinguent les islamistes.

629980_un-partisan-de-morsi-blesse-transporte-le-27-juillet-2013-dans-un-hopital-de-campagne-au-caire.jpg

La politique de Mohamed Morsi concerne les Egyptiens, et il est difficile de donner un avis car il nous manque tant d’informations. Mais quand même… Etre à la tête du premier Etat arabe, porté par une révolution et le succès électoral, avec un soutien, plus ou moins obligé mais réel, des grands puissances, et se trouver un an plus tard rejeté par son peuple, et mis en détention sur ordre des militaires qu’il avait nommés, quel échec… Même en incluant les coups tordus, quel échec ! Mohamed Morsi, et les Frères Musulmans, ont de sérieuses questions à se poser sur leurs choix et leurs pratiques politiques.

Combien ont été écœurés de les voir incapables de définir une politique sociale, car incapables de dire que les puissances économiques asservissent le monde... Combien ont été écœurés de les voir succomber devant les sornettes étatsuniennes et qataries, de les voir abandonner toute politique pour la Palestine... Navrant.

Mais quelles que soient ces critiques, il n’en reste pas moins des évidences, qui résultent des faits.

egypte-des-dizaines-de-pro-morsi-tues-au-caire_962796.jpg

Le général Abdel Fattah Al-Sissi est un putschiste. Il a renversé un pouvoir démocratiquement élu, en jouant sur le mécontentement populaire – pas compliqué quand on sait dans quelle mélasse Moubarak avait laissé le pays – sur la bienveillance des Etats impliqués dans le jeu diplomatique égyptien. Un putschiste n’a aucune légitimité, et les soutiens – politiques, économiques, sociaux et religieux – qu’il a su réunir ne méritent que le déshonneur.

Le général Abdel Fattah Al-Sissi est le commanditaire d’actes criminels. Après avoir attisé la haine de la rue, exhortant les « Egyptiens honnêtes à manifester afin de lui donner mandat pour en finir avec la violence et le terrorisme », il a donné hier l’ordre de tirer sur des manifestants pacifistes, qui ne demandaient que le respect des choix démocratiques.

Le bilan est dramatique. On compte 70 morts et plus de 500 blessés par des tirs de l’armée. Des tirs fait pour tuer comme l’expliquent les médecins, décrivant des impacts dans le thorax et à la tête.

L’armée est, depuis Nasser, un des grands acteurs de la politique en Egypte. Comment a-t-elle pu tomber si bas ? Comment l’armée d’Egypte peut-elle admettre comme fait d’arme de massacrer son peuple, désarmé ? Ce fait criminel pourrira tout, et tout soutien au pouvoir actuel connaîtra le sort de ceux qui s’accrochent aux branches pourries. 

3454625_3_459d_les-partisans-du-president-dechu-mohamed-morsi_5d193795313b85f5aec77b600a6ad5bc.jpg

Commentaires

C'est un élément d'information sur une situation qui tourne vraiment mal :
http://www.lemonde.fr/a-la-une/article/2013/07/17/egypte-les-apprentis-sorciers-de-tamarrod_3448677_3208.html
Tout cela me laisse triste et perplexe.

Écrit par : yesroll | 28/07/2013

On ne saurait qu'être au moins perplexe ou dubitatif mais....
Non! On n'est pas dans le schéma simpliste de "l'armée qui massacre le peuple désarmé", c'est faux!
L'armée défend l'Egypte du long terme, la vraie et elle....
Commence à "se salir les mains" c'est à présent évident, car en face il y a ceci:
- L'obscurantisme, le culte de la mort et du mépris de la vie, le culte de la domination religieuse et sociale, le mépris de la libérté individuelle et de la culture, des gars qui nommèrent un des organisateurs du grand et horrible attentat de Louxor, Gouverneur de la province etc... ce sont aussi des gens qui ont totalement oublié cette vérité élémentaire dite avec un humour cynique par un homme de la Culture Egytienne, qui disait:
-"Le Coran et la charia, ça ne se mange pas"!
Et oui, toujours et partout, les fanatiques religieux (souvenons nous ici en Europe de Savonarol!) au pouvoir sèment la désolation, la misère et la haine, plus l'absence totale des libertés individuelles et collectives, la domination absolue de petites castes de voyous qui agissent TOUJOURS de fait (on le constate dès qu'on le vérifie) selon le grand principe bien connu:
-"Faites ce que je vous dis pas ce que je fais! (sans qu'on le voit)"

Écrit par : Thierry BRESSOL R/O | 28/07/2013

Ce que fait l'armée maintenant, c'est aussi le combat des gens Civilisés et Instruits contre la sottise et l'ignorance collective, qui sait si bien avec ce genre "d'encadrement" créer et entretenir toutes les conditions du maintient de la misère, de l'ignorance (en fait, la misère entre les deux oreilles) et de l'asservissement.
C'est aussi le combat contre "les ploucs" dit un correspondant qui bosse sur le Canal et qui depuis deux ans avait peur pour son job, pour sa Liberté individuelle, pour l'avenir de sa famille et de son pays, qui fut le premier et le plus ancien de tous les Etats.
Préserver tout cela compte plus qu'un droit de vote carnavalesque et dangereux, dont on voit trop souvent le résultat débile en Europe, mais aussi en Egypte et en Tunisie, la majorité n'a pas toujours raison!
(il fut même prouvé que c'est souvent le contraire...)
Pourquoi se laisserait-on "enfoncer" par la partie la plus ignare du pays? Parce qu'ils sont plus nombreux?
C'est sans sens...
- Des salopards fanatiques et criminels sont en train de manipuler les plus vulnérables pour essayer de retrouver leur position, en lançant lâchement en effet parfois désarmé le petit peuple contre des soldats qui ont peur et qui sont armés. Ces gens sont des punaises.
(il ne faut pas me raconter des sottises, ils ont des armes, les frères qui se disent musulmans!)
- Une armée, ça sert aussi à cela dans le pire des cas, (clic mon nom) ce n'est pas seulement pour faire du théâtre de rue le jour de la fête nationale!
Les gens les plus cultivés de l'Egypte ne sauraient se laisser dépouiller, appauvrir et asservir sans réaction, comme ça se passe en ce moment aussi en Europe. Encore une fois, derrière les soi-disant "frères", les "salafistes" et tous les autres, se cachent en réalité les forces les plus féodales de l'argent!!
Le Qatar et les Saoudiens, de tristes réputation partout au Middle East, je sais comment ils sont et comment "ça se sait", au moins en Jordanie! C pas un hasard si les religieux font toujours du libéralisme économique ultra! Ce sont des copains de "Wall Street", où ils ont d'ailleurs, bien souvent planqué le pognon de leur peuple...
- C'est triste, mais tant pis pour les cornichons ignorant qui se seront laissés embobiner.
Et si l'Oncle Sam commence à refuser de financer l'armée de l'Egypte, les livraison de F16 neufs sont "retardées" et pas seulement ça, l'hésitation règne à Washington! Les lobbies des deux bords y sont sans doute en train de faire, le bras de fer! Et... "Jouer sur les deux tables" pour être sûr que le canal ne soit pas fermé, ça ne m'étonne pas trop... ;-))

Écrit par : Thierry BRESSOL R/O | 28/07/2013

Enfin, il existe un point commun qui ne semble pas directement "impacter" la situation présente en Egypte, mais qui est tout à fait significatif de la lutte locale en cours entre la Civilisation, pour imparfaite qu'elle soit, et la barbarie:
- L'attitude de la quasi-totalité des intégristes religieux Egyptiens, même ceux des pays voisins, envers le Patrimoine Historique de l'Egyote Antique des Pharaons, dont l'immense Savoir duquel, le Monde entier est redevable.
(aucun(e) de mes 4 correspondants Egyptien(e)s ne connait un "contre-exemple"!)
Ces salopards barbares méprisent leur peuple d'aujourd'hui, ils veulent l'asservir jusque dans la vie privée et les tenues vestimentaires! (ils ont les mêmes lubies que certains français qu'il faudrait écraser dès maintenant)
Mais ils méprisent et haïssent aussi le prestigieux passé Pharaonique de l'Egype. Ils aimeraient d'ailleurs le faire disparaître, faire comme les talibans Afghans avec le fameux Bouddha géant en leur temps... Et là, ce n'est plus "seulement" l'Egypte qui est menacée, c'est aussi notre patrimoine.
(clic mon nom, c'est un accès à 3 belles pages consacrées à l'Egypte Antique) L'armée de l'Egypte, engoncée dans son obésité et ses parfois mauvaises manières, elle fait son Devoir en écrasant les punaises. Les personnes qui ont quelques chose à perdre entre les deux oreilles, c'est encore plus grave que le compte bancaire, elles sont aussi quelques part à sa tête. On a de la chance, comme en Tunisie, les gens sur place ne se laissent pas faire.
Et C sûr, il n'y a pas d'omelette sans casser les oeufs...

Écrit par : Thierry BRESSOL R/O | 28/07/2013

Il semble bien que tout soit réuni pour réaliser une grande omelette, avec beaucoup d'oeufs cassés. Et la digestion sera sans aucun doute, très difficile.
Ce sont des positions opposés absolument inconciliables. Les exigences des frères musulmans s'ils "reprennent la main", sont insupportables par les Egyptiens cultivés et qui peuvent faire tourner l'Economie. Donc, s'ils ne se taisent pas, cela ne peut pas se passer bien...
Et les Chrétiens Coptes, dont le nombre reste un secret qui dérange, semble-t-il car ils seraient plus nombreux qu'on le suppose (10% de la population?), ils en ont ras la casquette des "frères"! Leur situation ne fait que se dégrader et ce qui arriva il y a peu, ça n'incite pas à la délicatesse!
Pour être tranquille et conserver le droit de vivre car c'est rien de moins que de cela dont il est question, il faut écraser les fanatiques manipulés par de sombres forces d'argent et de "religion", ils donneront un coup de main à l'armée, dont ils ont aussi parfois la frousse.
Cela nous concerne car on a trop longtemps laissé la bride sur le coup à des tordus en France aussi. Nasser lui-même regretta de ne pas en avoir éliminé assez en son temps... A son époque en Egypte, le délire religieux était réprimé. C'est peut-être pour ça qu'ils sont nombreux à faire de la Nasser nostalgie!

Écrit par : Thierry BRESSOL R/O | 28/07/2013

On ne sait pas si C dû au hasard, mais ça tombe à pic. La chaine de TV France 5 ce soir à 20h35, évoquera l'Egypte Antique et ses impressionnants monuments, qu'on aurait du mal aujourd'hui à construire! Ces monuments, les fanatiques les haïssent et s'ils le pouvaient tout serait détruit, l'un après l'autre. Comme en Arabie Saoudite, tout a été fait pour essayer de faire disparaître les traces de la chrétienté, qui fut religion locale jusqu'à l'apparition de l'Islam, c'est parfois oublié. S'il est extrêmement difficile d'obtenir des autorisations de fouilles archéologiques en Arabie Saoudite, c'est aussi pour cette raison. Et si vous annoncez être en recherche de traces chrétiennes, sans doute entendrez vous dire:
-"Je crois que ça ne va pas être possible..." ;-))
D'ailleurs, cette "disparition" n'est probablement pas sans rapport avec le très mauvais comportement des grands notables cette époque... ;-)) Il m'a aussi été raconté par un érudit que si le Coran est "bavard" en matière de conseils de conduite de vie pour maintenir la santé, par exemple en invitant à s'abstenir de tout abus d'alcool, c'est tout bêtement parce qu'à l'époque du célèbre prophète, de terribles abus de vin furent commis, avec pour conséquences de nombreux comportements incontrôlés et condamnables...
Ce que font les fanatiques actuellement, depuis des années, empêcher l'éducation des jeunes filles par exemple, n'est pas du tout conforme à "l'esprit de bonne santé" que j'ai souvent trouvé en consultant le coran qui est chez moi...
Quant aux promesses de paradis pour ceux qui tuent n'importe qui, où ont-ils lu ça? ;-))

Écrit par : Thierry BRESSOL R/O | 28/07/2013

Mohammed Morsi est poursuivi par la justice égyptienne pour assassinat. Il est accusé d'avoir, en 2011, pour s'évader de prison, assassiné des soldats égyptien avec l'aide du Hamas.

Source : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/07/26/97001-20130726FILWWW00276-la-justice-ordonne-la-detention-de-morsi.php

Écrit par : Tortuga | 28/07/2013

C'est ce qui peut se nommer "un coup sous la ceinture" Tortuga! Mais ils ne sont plus au temps de la délicatesse...
Et s'il y a quelques endroits où il vaut mieux "se tenir bien sages" en ce moment, c'est bien sur les "sites du Canal"...
(clic mon nom, cette fois, c'est moins culturel que plus haut sur cette page, mais c'est aussi un exercice d'anglais... ;-))
Effectivement, le canal continue à "fonctionner" comme si de rien n'était, sauf en ville, ce qui rend le staff policier un peu nerveux, dit un autre pote qui est en train de transiter, Nord-Sud cette fois. Même observation que l'autre jour, le pilote est bavard sur la politique commerciale du Canal, qui a trop augmenté ses tarifs par deux fois cette année dit-il...
(ceci a eu pour conséquence pour le "vrac sec" en grands vraquiers, ça ne vaut plus le coup, certains contournent l'Afrique) Un flic aurait avoué qu'en étant à s'occuper des navires, c'est une bonne planque:
- Là.... Personne ne va leur tirer dans le dos! Ceci peut arriver en ville... Ca craint...

Écrit par : Thierry BRESSOL R/O | 28/07/2013

L'article le plus intéressant que j'ai pu lire sur le sujet :
http://lequotidienalgerie.org/2013/07/20/realites-douces-ameres-dun-coup-detat/

Au fond Morsi et les FM ont échoué faute de projet social, nationnal et politique.
L'armée n'est là que par défaut, et j'ai l'impression de revoir un scénario à l'algérienne.

Écrit par : yesroll | 29/07/2013

Pour critiquer l'action politique des Frères Musulmans, il y aura vite consensus.

Mais il faut aussi intégrer la misère totale dans laquelle Moubarak (l'ami des occidentaux par ce qu'il faisait régner la sécurité, comme dirait notre génie des carpettes Valls)... Au Caire, il y a deux millions de personnes qui vivent dans des cimetières ! Et ça, ce n'est pas le bilan des Frères !

Il reste un vieil appareil d'Etat qui joue sa propre carte. Sissi le putchiste est allé rechercher des faits qui datent de la dernière période Moubarak pour faire entauler Morsi... Faut le faire... de la part de quelqu'un qui a été nommé par Morsi. Ce mec n'a aucun honneur.

Et attention, s'il y a un recul des Frères, ils restent très implantés, car ils se sont construits comme réseaux de solidarité depuis des décennies.

A un an de mandat, Morsi fait dans l'opinion des scores meilleurs que ceux de Hollande en France.

Ce sont des revanchards qui ont monté les oppositions en mayonnaise, sans aucun projet politique ou social. En fait, ils pensent que gouverner l'Egypte c'est dealer avec l'argent des US et du FMi, alors ils se disent "pourquoi pas nous ?". Révolutionnaire en effet...

Écrit par : gilles | 29/07/2013

C'est bien ça le centre du problème! Il n'existe pas de "plan de rechange" avec un réel et sérieux projet politique, social et économique. Ceci peut d'ailleurs nous rappeler un autre pays, situé pas très loin d'ici... ;-)) D'ailleurs, le blog-captain ne se gêne pas pour souligner un parallélisme évident et un peu inquiétant, Flambi aussi ne tient pas ses promesses, laisse faire de nombreuses dérives inquiétantes (même les dérives pseudo-religieuses, c'est dire! Comme si on avait besoin de ça...) et il ne s'explique pas (du tout) sur ce qui se passe et l'en empêche. Quand on ne peut pas faire son travail, on doit s'expliquer... En soi, ce n'est pas une tare! Mais si on persiste et ne dit rien, ça peut le devenir.
Et le général Al Sisi, il n'est pas compétent en matière politique et sociale, ce n'est ni son job ni sa formation d'origine...
Quant à "faire venir" des économistes libéraux, encore une idée géniale, et bien... Rendez-vous l'année prochaine!
Ce sera alors "encore plus marrant" car les "frères" s'il en reste, auront peut su faire oublier leur incompétence au pouvoir. Si ça se passe comme ça, le pays va tourner en rond et ça finira fatalement fort mal. Qu'en penseraient les Pharaons?

Écrit par : Thierry BRESSOL R/O | 29/07/2013

Les Frères appellent à de grandes manifestations demain

Écrit par : gilles | 29/07/2013

Dans aucun pays Islamique de par le monde ,il n'y a de véritable démocratie ..Tout ces pays sont et ceci depuis longtemps des régimes autoritaires dictatoriaux,des pays répressifs,oppressifs,et tyranniques avec leurs peuples ..Il y en avait un ,le Liban dans lequel la majorité des habitants étaient composés par d'autres confession religieuses ,que Musulmane ,on sait ce qu'il en est advenu...Égypte,Tunisie,Libye,Irak,Syrie,les mêmes maux accablent les peuples...Vouloir leur donner,la liberté et la démocratie,hypocrisie...Comment supprimer leurs éternelle et perpétuelle aliénation aux dictatures,e refusant d'en voir la cause,c'est condamner ces peuples a y rester,et c'est les considérer comme idiots que de ne pas leurs dirent la vérité ...Qui s'en soucie réellement,...dans le système financier de la mondialisation,ces peuples soumis sont pain béni...Leurs donner juste ce qu'il faut pour rester ainsi,le FMI bras financier de Big Brother s'en charge

Écrit par : antimythe | 29/07/2013

"Dans aucun pays Islamique de par le monde ,il n'y a de véritable démocratie .."

Vous voulez parler des Etats-Unis, de la Russie et de la Chine, notamment ?

Écrit par : gilles | 29/07/2013

Bon, au vu des nouvelles d'Egypte reçues et entendues aujourd'hui, puis probablement au vu celles que je lirai ce soir dans la presse, il est évident que cette semaine ou dans celles qui vont suivre, "ça va chier des bulles"...
- 1/ Les frères qui se disent musulmans invitent à un manifestation énorme, et projettent rien de moins que "lancer" des gens manipulés sans défense, contre des soldats qui auront très peur et sont armés jusqu'aux dents.
Pendants ce temps probablement, leurs commandos sur-armés vont pratiquer un certains nombre de coups tordus extrêmement violents pour essayer de déstabiliser ce général qui n'a jamais fait la guerre... On ne va peut-être pas tarder à savoir ce qu'il a dans le ventre, le général Fatah El Sisi. En face de lui, il aura affaire à des gens qui n'ont aucun principe de respect de la vie et les plus fadas n'auront même pas peur... Ca craint.
. En effet, le gag pour essayer de faire inculper Morsi "... Faut le faire, de la part de quelqu'un qui a été nommé par Morsi..." C'est peut-être vite dit. Je ne crois pas une seconde que Morsi avait un choix réel, quand il fut nommé à la place de Tantaoui.
- 2/ Nouvelles du Monde Maritime:
Le NSC (NATO Shipping Center), organisme faisant partie du "sous-ensemble Service Public" de l'OTAN, en charge des avis et avis urgents aux navigateurs civils et marchands diffusés par radio ou par l'Internet, il commence à diffuser les moyens de s'informer à "vitesse grand V" sur la situation du Canal et la Marine Nationale a organisé son "bulletin d'information" destinés aux navires de commerce et de plaisance sous pavillon français, et aux autres faisant partie de la liste des navires étrangers dits "contrôlés", c'est à dire sous pavillons de complaisance ou tout autre "formule" utilisée par les entreprises. En temps normal, il suffit d'écouter les avis diffusés de l'Egypte. Est-on "en temps normal"?
- D'autre part il a été remarqué que, parmi les navires qui "transitent" on ne voit plus aucun membre des clubs "tuyaux gris", de quelque nationalité que ce soit. (comme C bizarre, vous avez dit bizarre?)

Écrit par : Thierry BRESSOL R/O | 29/07/2013

La démocratie, c'est comme la justice et l'amour, ça n'existe nulle part au monde!
(certainement pas sous la forme d'institutions, grandes ou petites)
Par contre! Nous assistons "ça et là" plus ou moins souvent, selon notre situation personnelle et le lieu où on se trouve, à les manifestations et de preuves de Démocratie, de Justice et d'Amour.
Mais C sûr, en ce moment en Egypte, ça n'est pas la saison... Et l'oeuvre conjointe de Moubarak suivie par les tentatives de Morsi, et ben... C pas brillant. "Le Coran, ça ne se mange pas!" Même en Turquie d'ailleurs...
D'autre part plus le temps passe, plus les problèmes sont les mêmes là-bas qu'en Europe:
- On n'a plus besoin des gens et cela, c'est très grave. (clic mon nom) C'était le message de Viviane Forrester.
("l'Horreur économique") En France, en Italie, en Espagne, c'est maintenant comme en Algérie:
Les jeunes gens qui arrivent en âge de fonder une famille, s'ils ne sont pas "bien nés", ils restent des années à habiter chez leurs parents car pris dans un "circuit de précarité", ils et elles ne peuvent pas trouver les moyens pour se loger.
Cette situation installée par le système économique mondial actuel, c'est de longue date une collection de bombes à retardement dont les premières ont sauté en Tunisie et en Egypte, deux pays très touchés par ce très sale "bourrier".

Écrit par : Thierry BRESSOL R/O | 29/07/2013

D'autre part, l'analyse de Mtre Gilles en haut de cette page, est plus proche de la mienne que ça n'en a l'air:
- Je crois aussi qu'en Occident existent des stratégies inavouées pour "cultiver un ennemi permanent", afin d'obliger les populations à "faire bloc" derrière les dirigeants", comme ça se fait avec un cynisme criminel et inconscient en Israël, depuis fort longtemps. Qui n'a pas encore compris pourquoi les "pour-parler" de paix ne sont toujours que du baratin?
- (clic mon nom) La face cachée du conflit Israelo-Palestinien.
Cette stratégie criminelle, il faut l'expliquer et faire en sorte qu'elle soit refusée par tout le monde en Occident.
Sans arrêter ces incroyables conneries, l'avenir sera très sombre en Europe.
Nos dirigeants en fait, ils font quelque chose qui ressemble étrangement aux pratiques bizarres de ce conducteur de train passionné par la vitesse au-delà "du raisonnable" et de toute rationalité, qui avait semble-t-il pour habitude de...
Calculer sur tous les trajets qu'il fréquentait, la vitesse exacte à laquelle il est possible de "passer", rien que pour son plaisir! Cette vitesse naturellement, elle ne peut être connue que de ceux qui ont les info pour la calculer "au plus juste" et elle est beaucoup plus élevée que la vitesse maximale autorisée officiellement sur chaque courbe.
C'est intéressant et magnifique, ça marche à tous les coups!...
Jusqu'au jour où le train est plus lourd que prévu et le conducteur ne sera pas prévenu. Les voyageurs le sont encore moins, naturellement...

Écrit par : Thierry BRESSOL R/O | 29/07/2013

Il faudrait un spécialiste du droit égyptien pour savoir si la destitution de M. Morsi est légale en droit égyptien.

Il faudrait aussi rappeler que Morsi n'est pas un président démocratique. Certes, il a obtenu son poste par élection (à l'instar de l'ancien empereur romain germanique, qui lui aussi était élu), mais il est plus un monarque élu qu'un président démocrate.

Rappelons que Morsi concentra dans ses seuls mains :
1) Le pouvoir exécutif
2) Le pouvoir constitutionnel (droit d'amender la constitution).
3) Les pouvoirs législatifs et judiciaires. A partir du 22 novembre 2012, il s'est, par un changement constitutionnel, approprié le droit de légiférer par décret, et de contester par décret les décisions de justice. Dans la hiérarchie des normes, il a mis le décret au dessus des lois parlementaires et des jugements des tribunaux.

Nous parlons donc de la destitution d'un monarque, i.e., d'un homme qui seul détenait tous les pouvoirs (ou presque).

Écrit par : Tortuga | 29/07/2013

La France vient de demander la libération de M. Morsi.

Ne serait-ce pas une violation du principe de non-ingérence ?

Écrit par : Tortuga | 30/07/2013

Libérer Morsi changerait probablement peu de choses sur le fond. Par contre, ce serait peut-être donner une façade de victoire éclatante aux "frères musulmans". Cela a donc cette conséquence:
Ce n'est pas le moment de le libérer. A priori, ce n'est pas pour tout de suite... Il suffit de faire l'effort de se mettre à la place des protagonistes pour y penser. Et là dessus comme pour le reste, il faut toujours penser à ceci:
Voici un exemple parfait de situation favorable à tous les bourrages de crânes. L'Orient et l'Occident ignorants tous les deux chacun de leur bord du "comment est l'autre côté", au-delà d'être de plus en plus dangereux tant qu'on laissera ça et là se développer des délires religieux, c'est aussi parfois très rigolo:
Cette ignorance mutuelle est d'autant plus grave qu'elle est déséquilibrée de plusieurs points de vue. Par exemple dans les pays Musulmans et/ou Arabes les plus "exotiques" vus de l'Europe, on regarde beaucoup plus souvent la télévision par satellites que dans la vieille Europe tandis que l'écrasante majorité de la population des bons peuples d'Europe vit dans une ignorance absolument "crasse" de ce que sont les pays arabes et/ musulmans, qui ici a déjà vu une série TV Egyptienne?
Si on fait un "micro-trottoir", (j'ai déjà entendu ça ;-)) c'est un peu comme pour la mécanique quantique ou demander une explication simple de la différence en électricité entre la tension et l'intensité, ou bien comment fonctionne un réacteur d'avion et j'en passe... (les ondes radios ou les centrales nucléaires, dont on peut parfois se demander si ce sont les extra-terrestres qui ont fait ça... ;-))
La plupart des français par exemple, ignorent même que les pays Arabes sont tous aussi différents entre eux que les pays d'Europe le sont aussi, ou qu'ils ont surtout l'Islam et l'Arabe littéraire en commun. Pour le reste, on ignore aussi que les plus grands pays musulmans ne sont pas tous des Etats Arabes comme l'Egypte, la Turquie, l'Iran ("comment peut-on être Persan?") ou l'Indonésie par exemples, sont des pays musulmans, mais pas Arabes. Nous avons un réel problème de culture, jusque dans ce qui concerne "les gens" et qui ils sont.
Dans les pays musulmans les plus "exotiques", quand les gens regardent les chaines de télévisions Européennes ou Américaines par satellites sans en comprendre les langues, que voient-ils?
"Nos" femmes et nos jeunes filles se baladent très souvent en plein centre ville "presque nues", en minijupes ou en d'autres tenues très légères, ce qui ne se fait généralement pas (du tout) chez eux.
Que leur dit-on trop souvent sur place?
-"Là-bas c'est Sodome et Gomorrhe!" Et quand il n'y a pas d'autres commentaire ni explication concernant le "pourquoi en Europe on se couvre moins", et bien beaucoup de gens croient toutes ces conneries, faute de pouvoir en vérifier la véracité. Faute d'esprit critique face aux préjugés locaux aussi... Ceci existe aussi en Europe. Non?
Dernièrement c'était la canicule et effectivement, "nos" femmes, "nos" soeurs et "nos" filles se baladent dans les rues "presque nues". En fait... Et alors? Avez-vous remarqué qu'elles soient "offertes" à tous, n'importe où et n'importe comment? D'ailleurs, puisque la zone naturiste du Cap d'Agde fut aussi évoquée ici, elles 'y baladent toute nues et elles n'y sont pas plus "offertes" à tous, n'importe où et n'importe comment... Quiconque sait ce qu'il s'y passe le confirmera!
Mais il est évident que en plein centre du Yemen, il n'est donc pas facile de comprendre, ce qui se passe en Europe!
Alors pour nous, comprendre les Yemenites... Ce n'est pas forcément plus facile!
Mais au Yemen comme en France, on élève des abeilles et y produit du miel en très grande quantité, plus et meilleur qu'en France. Ce miel on le trouve peu ici. C un peu dommage.Certains de ces apiculteurs du Yemen du "pays.fr" se connaissent et échangent des informations et échantillons, même si c'est un peu une autre planète, c'est sûr... ;-))
La mondialisation sympa, C ça. Elle se fait rare.

Écrit par : Thierry BRESSOL R/O | 30/07/2013

Un des récents dessins de Kroll dans www.lesoir.be évoque l'Egypte, sans trop de délicatesse, conformément à ce qu'il s'y passe... (il a aussi pensé aux vacances en Europe ;-))

Écrit par : Thierry BRESSOL R/O | 30/07/2013

@Tortuga

La diplomatie a toujours permis aux Etats de dire ce qu'ils pensent. Mais s'ils ne sont pas assez diplomates, le propos se retourne sur eux tot ou tard.

Entre dire le point de vue du gvt, comme pour l’Égypte, et demander la mort de Assad en Syrie, comme l'avait fait le grandiose et visionnaire Fabius, il y a un delta. Mais quand en plus la France finance des milices étrangères - et étranges - pour aller combattre l'armée nationale de Syrie, là on passe clairement dans l'ingérence (et les prières de BHL ne changent rien)

Écrit par : gilles | 30/07/2013

D'ailleurs je pense que de la aprt du gvt français, c'est un plaidoyer pro-domo

Comme Hollande est moins populaire en France que Morsi en Egypte, et qu'il conduit au naufrage la 5° économie du monde pour ne pas savoir conduire une politique économique cohérente (bcp plus nul que de ne pas trouver de plan pour une Egypte engluée dans la domination économique), il doit redouter de connaitre le sort de Morsi: une manif, un putch, et en taule !

Morsi-Hollande même combat !

Écrit par : gilles | 30/07/2013

François Hollande est-il réellement moins populaire en France que Mohammed Morsi en Egypte ?
Comment en êtes-vous si sûr ? Quelles sont vos sources ?

Il n'y a pas eu, autant de personnes qui sont descendues dans la rue contre Hollande que contre Morsi. Dire que Morsi est plus populaire sans plus de preuves me semble très discutable.

Écrit par : Tortuga | 30/07/2013

La mobilisation, malgré le risque vital pour les manifestants, est un sacré critère. Et surtout, il faut bien avoir à l'esprit que pendant la période Moubarak le bien aimé de Sarko et d'Obama, toute forme d'opposition politique était impossible, et la solidarité s'exerçait via les Frères, qui ont des réseaux puissants et efficaces. C'est du solide.

Écrit par : gilles | 30/07/2013

On aura beau ici ou là se persuader du contraire, le peuple égyptien à montré en peu de temps qu'il ne souhaitait pas voir le pouvoir accaparé par la seule armée, et pas davantage ensuite par la seule religion, aussi prépondérante soit-elle. Ca semble clair ou alors on ne veut pas comprendre. Il faut un processus qui mènerait à un accord entre les divers acteurs et qui empêcherait l'armée ou les frères d'être seuls maitres à bord.

Écrit par : Gatsby | 30/07/2013

Morsi est populaire, ça dépend dans quel milieu!
Mais ce n'est ("j'ai mes sources' pas seulement sur le canal de Suez) certainement pas le cas chez les gens qui veulent vivre et penser libres! L'ennui c'est aussi que c'est un peu comme le coran, ça ne se mange pas et il existe un grave problème sur ces sujets "bassement matérialistes":
En toit cas, le "club des copains de Morsi" représente l'obscurantisme avoué, met en avant des gens qui sabotent le tourisme et souhaitent faire disparaître le patrimoine historique, ce qui n'est pas moins grave que d'empêcher les gens vivre comme ils le souhaite, de les empêcher de travailler et tout le reste...
J'évoquais ici l'existence des séries TV Egyptiennes, diffusées un peu partout au Moyen orient et inconnues ici (C dommage! A propos, que fait Arte? Ils savent faire ça. C peut-être prévu d'ailleurs) Ces crétins de "frères" ont même aussi réussi à saboter cette industrie en intervenant dans les scenari et les tournages...
Juger de la réelle popularité de Morsi c'est "délicat", mais quand on a vu le nombre de gens qui manifestèrent contre lui, on sait que c'est un état d'esprit "très partagé"!

Écrit par : Thierry BRESSOL R/O | 30/07/2013

L'Égypte est économiquement en difficulté en grande partie par conséquence d'une démographie galopante ...En 50 ans la population a était multiplié par 3.5...83 millions d'habitants et beaucoup sont plus que pauvres...Quelque soit le gvt a venir ce sera dur,pour le peuple...Avec un peu de pétrole et plus ou presque de touristes,il faudrait une aide massive...Imaginons que certains riches émirs investissent dans ce pays,au nom d'Allah miséricordieux,....sauf qu'ils n'investissent pas chez les frères,mais plutôt dans les riches pays des Roumis,c'est plus sur et cela rapporte gros

Écrit par : antimythe | 30/07/2013

Des éléments d'analyse intéressants ici sur les intérêts américano-israéliens, et ceux de leur allié l'Arabie Saoudite, en jeu dans la zone et en Egypte:

Changements d’alliances au Moyen-Orient et la répression contre les Frères Musulmans (Counterpunch)

http://www.legrandsoir.info/changements-d-alliances-au-moyen-orient-et-la-repression-contre-les-freres-musulmans-counterpunch.html

Extraits :

La tension entre les Etats-Unis/Israël et la Confrérie a commencé dès le début du mandat de Morsi, lorsque l’Egypte a commencé immédiatement à rouvrir le terminal de Gaza à Rafah, quoique de façon intermittente. L’un des premiers actes du nouveau gouvernement de transition en Egypte a été de le fermer. Bien que Morsi se soit montré prudent dans ses relations avec Israël, son gouvernement avait clairement l’intention de peser avec plus de poids dans la région et travaillait lentement - même si maladroitement – à jouer un rôle géopolitique plus important. Il a expulsé des ONG impérialistes, et a accordé un soutien timide aux Palestiniens. L’ancien émir du Qatar avait montré un soutien à la cause palestinienne, et le nouvel émir a annoncé sa poursuite de cet appui au lendemain de sa prise de pouvoir. Toutefois, selon le quotidien israélien Yediot Aharonot (Ynet), citant une source du Qatar, le nouvel émir a eu de multiples réunions secrètes avec des agents israéliens au cours des cinq derniers mois. L’avenir de la politique étrangère du Qatar reste encore à voir. Israël, pour sa part, a exprimé la crainte que les Etats-Unis coupent l’aide à l’armée égyptienne, mais ceci - comme les appels du sénateur McCain à couper le financement – n’est probablement que du bluff.

L’histoire - crédible - qu’on raconte est que les Frères musulmans, au cours de leurs discussions avec les Etats-Unis avant leur arrivée au pouvoir en Egypte, avaient précisé à des agents américains ce qu’ils voulaient en échange d’une alliance : un nouveau plan Marshall pour l’Égypte, pour la sortir du sous-développement. Les agents américains ont apparemment répondu que c’était impossible. Lorsqu’ils ont demandé ce que les Etats-Unis avaient alors à offrir, les États-Unis ont répondu : des conditions favorables sur les lignes de crédit des pays du Golfe. Si cette histoire est vraie, elle révèle un certain divorce entre les deux parties avant même l’élection de Morsi. Les États-Unis, endettés et globalement en déclin à la fois sur le plan militaire que économico/culturel, n’avaient rien de concret à offrir à leurs alliés ; et la Confrérie montrait des signes d’une ambition à être plus qu’une simple marionnette. Sous la Confrérie, l’Égypte n’a reçu aucune véritable aide de la part des alliés américains l’Arabie Saoudite, les Émirats arabes unis, ou le Koweït, mais uniquement du Qatar. Après le coup d’état, l’Arabie Saoudite, les Émirats arabes unis et le Koweït ont promis 12 milliards de dollars d’aide.

En Avril 2013, l’Ethiopie a annoncé un nouveau projet de barrage sur le Nil Bleu, le « barrage de la Grand Renaissance », qui couperait 20% de l’eau de l’Egypte pendant les 3 à 5 ans prévus pour remplir un réservoir énorme. Un tel projet, entrepris par un état colonie des États-Unis et financé en grande partie par Israël, non seulement nuirait gravement à l’Egypte pendant ce temps de remplissage, mais installerait également un robinet pratique qui peut être ouvert ou fermé sur une ressource vitale pour l’Egypte (et le Soudan), plaçant ainsi une épée de Damoclès au-dessus de la tête de tout futur gouvernement. La souveraineté nationale serait donc compromise de façon irrémédiable. Une des dernières actions de Morsi fut de tenter d’arrêter le projet de barrage au nom de la sécurité nationale, allant presque jusqu’à menacer l’Ethiopie d’une action militaire.

Une autre de ses dernières actions fut d’appeler au djihad en Syrie, démontrant un degré étonnant de naïveté diplomatique. La présence de combattants islamistes dans le Sinaï, tolérée par Morsi mais réprimée par l’armée égyptienne, pourrait être un des déclencheurs du coup d’état. Le renversement brutal des islamistes en Egypte et leur source de financement du Qatar signifie qu’ils seront encore plus en colère contre les Etats-Unis/Israël et peut-être moins enclins à respecter les règles du jeu démocratique. Mais plutôt que de discréditer la démocratie en soi, ce coup d’état discrédite davantage les États-Unis et l’Occident qui l’ont orchestré, et aura pour effet bénéfique d’ôter les derniers doutes que les islamistes pourraient avoir quant à la fiabilité d’une alliance avec les Etats-Unis.

Posté par Marianne

Écrit par : Géopolitique du Moyen Orient | 01/08/2013

Tout ça est extrêmement intéressant. Le problème aussi, c'est que les USA n'ont plus (du tout) les moyens de "jouer au Père Noël" un peu partout et que l'Egypte coute cher, très cher... Ils hésitent donc à continuer à même "seulement" financer l'armée, car savent-ils réellement ce qu'il se passe dans cette armée? Rien n'est moins sûr...
Ya de quoi se poser des tas de questions et... Entuber les habitants de gaza comme ça se passe depuis des années, je suis sûr que la grande majorité des Egyptiens ne veut plus participer à cette horreur. Même si ça risque de constiper trop de monde dans le gouvernement d'Israël. Ya des médicaments pour soigner ça...
Seuls les naïfs croient encore que les systèmes d'écoutes permettent réellement de savoir "ce qui est intéressant".
Actuellement, l'Oncle Sam est sans doute, dubitatif! Et chez lui, les lobbies sont sans doute en train de jouer au "bras de fer"... A fer à suivre...

Écrit par : Thierry BRESSOL R/O | 01/08/2013

Ya de l'ambiance.... (clic mon nom)
Note "technique":
Ces méthodes sont confirmées par un de mes correspondants et amis, qui bosse au Canal de Suez (ou pour l'instant c'est "business as usual"...)
Mais il confirme aussi, l'article en parle aussi, que les métodes des anti-Morsi, qui quoi qu'il arrive, n'accepteront jamais un retour de Morsi au pouvoir, elles ne sont pas plus "délicates", fatalement...

Écrit par : Thierry Bressol | 09/08/2013

Écrire un commentaire

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu