Avertir le modérateur

Nathalie, chômeuse : Un moment de vérité

Le film cet été, c’est Hollande l’hyper-actif contre le chômage,… mais quand il se trouve devant le réel - Nathalie, chômeuse - il n’a plus rien à dire. La brève rencontre entre ces deux personnes, lundi, passée en boucle sur nos écrans, montre le fossé qui existe entre ce que vivent les gens et ce que font les politiques.

L’activisme de Hollande, c’est ce qu’on appelle en droit du travail du « présentéisme ». C’est le type incapable qui multiplie les heures pour se faire bien voir, et qui continue à être « présent » alors qu’il ferait bien de prendre du repos ou un rendez-vous chez son psy, pour retrouver un peu de vitalité. Il glandouille, n’a pas de productivité, casse le moral des autres…. Toutes les études montrent que le présentéisme coûte plus cher aux entreprises que l’absentéisme.

L’été de Hollande, c’est du présentéisme pur sucre. Il faut qu’on voit qu’il est là, professant les foules de son optimisme ébahi sur l’inversion de la courbe du chômage et la magie des emplois aidés.

Lors des bains de foule, un politique ne peut pas être surpris d’être pris à partie, alors qu’il cherche le contact direct. Et Hollande ne pouvait être surpris par une question sur le chômage de longue durée, car il venait parler du chômage de longue durée au Pôle Emploi de La Roche-sur-Yon.  

526x297-9iz.jpg

http://www.dailymotion.com/video/x12r3ig_une-chomeuse-interpelle-francois-hollande-a-la-roche-sur-yon-06-08_news

Nathalie s’est présentée comme une femme de la cinquantaine, sans emploi depuis plus d'un an et demi : « J'ai écrit partout, et je n’ai aucun entretien. Je suis obligée de revenir vivre chez mes parents parce que je ne trouve pas de travail. Qu'est-ce que vous pensez faire pour des gens comme moi ? Je ne suis pas toute seule dans ce cas-là et on sera de plus en plus à revenir vivre chez nos parents, qui ont plus de 70 ans et qui n'ont besoin pas de ces soucis là. Et on a des enfants à élever en plus ! ».

Hollande avec sa tête qui opine et son sourire mièvre : « Si on est là, c'est bien pour que même pour les personnes qui sont chômeuses de longue durée comme vous, nous puissions trouver des solutions ».

C’est tout. Nathalie revient à la charge : « Mais qu'est-ce qu'on fait ? Pour l'instant, il n'y a rien de concret ! »

Hollande est déjà parti. Là-bas, on l’attend pour qu’il lise un excellent discours sur la lutte contre le chômage de longue durée.

Je ne suis pas économiste, et me garde de m’aventurer sur des terres qui me sont inconnues. Mais je sais que les entreprises créent des emplois, et ça, je pratique un peu, pour avoir démarré à un et être aujourd’hui à neuf. Eh bien, les choses sont claires : il n’y a aucune politique pour les entreprises. Bien sûr, nous ne baissons pas les bras, et nous allons tout faire pour nous renforcer et nous développer. Vis-à-vis du gouvernement, que je ne confonds pas avec les services de l’Etat, la question est simple : nous ne demandons rien et n’en attendons rien ; nous cherchons juste à nous organiser pour résister aux mauvais coups qu’il prépare. Et on sera encore là quand eux seront n'y seront plus. 26589745632.jpg


Commentaires

  • Les bains de foule sont interdits quand le drapeau est rouge.

  • Gilles,
    Vous n'êtes pas économiste (moi non plus), mais votre blog vous donne une certaine audience, du moins je suppose. Vous pourriez consacrer un billet à ce qui constitue, de votre point de vue, des entraves au développement des entreprises et à la création d'emplois.
    Dans un pays où le patron est l'ennemi, ça aidera peut-être certains à réfléchir.

  • C'est vrai qu'il est nul, au moins aussi nul qu'Obama, mais le président américain pourra lui se recycler en tant qu'acteur super cool à Hollywood, tandis que le petit gros....

  • « Mais qu'est-ce qu'on fait ? Pour l'instant, il n'y a rien de concret ! » C'est la question centrale.
    Et à l'attention de XC le courageux anonymo-scribe adepte du culte du pognon et du droit de propriété absolue, les patrons qui en effet se comportent comme des prédateurs, sont des ennemis. C'est un fait.
    Tu devrais lire la page d'accueil de mon site, (clic mon nom) où sont cités deux vrais patrons, à l'occasion de leur décès mais bon. Les vrais patrons ne sont pas tous décédés... Heureusement. Mais quand on laisse des types dangereux pour tout le monde comme le patron d'Amazon faire TOUT CE QU'IL VEUT, pour moi, ya un réel problème...
    Tu n'es qu'un abruti, ou peut-être un de ces profiteurs, XC.
    Les entreprises font absolument n'importe quoi et tout ce qu'elles veulent, sauf les petites comme par hasard ;-)) depuis trente ans! C'est CELA la cause du chômage de masse! Pour le grand patronat, le père Noël est passé tous les mois depuis l'ère Raymond Barre et ce salaud qu'était Monory. Voilà la réalité.
    D'autre part, au-delà du grand patronat, le chômage de masse (et la pression qui va avec, tu nomme ça démocratie XC?) profite à toute une clique de profiteurs patentés dont il sera très difficile de se débarrasser. Ce cynisme, m'est insupportable et lire tes sottises odieuses, ça m'énerve xc. Je cois même que peut-être, je te bafferais si je te trouvais.

  • Hey, cool, Thierry...

  • Ca m'énerve ce discours de marthyrologie goulaguienne, sur le patronat persécuté! Alors qu'en réalité, ils font tout ce qui leur plait de puis des années et que la précarité est aujourd'hui presque partout! Consultons tous ensemble le Secours Catholique, le Secours Populaire, Emmaüs et tout le reste... Pour avoir les points sur les "I". Rappel!
    - Dieppe 1982, nombre de clochards SDF: 3
    (dont deux, c'était plus "volontaire" qu'imposé par la situation et ils étaient tous les trois logés!)
    - Dieppe 2012 ou 2013, nombre de clochards SDF: des centaines!
    . On ne sait plus les compter...
    Ce discours de xc est insupportable! Laissons le s'exprimer et s'enfoncer et... Rentrons lui dedans! Maintenant, nous sommes comme en Algérie, les jeunes gens vivent de plus en plus souvent chez leurs parents jusqu'à 40 ans, faute de pouvoir se loger! Qu'est-ce que c'est que ce boxon? Où va-t-on?

  • En fait, ces discours récurrents, on trouve les mieux rédigés avec le Figaro, ça me rappelle le bon vieux temps de l'URSS, quand tout commençait là-bas à partir en vrille:
    Certains communistes disaient que "ça marchait mal" parce qu'on n'avait pas assez collectivisé. Une question qui méritait d'être posée.
    En fait, nous soupçonnons tous que "ça" marchait de plus en plus mal, parce qu'on l'avait fait trop et surtout, trop mal!
    Aujourd'hui, les libéraux tiennent bizarrement le même discours! Plus on "libéralise" et plus on dérèglemente, plus la misère s'installe, et ils nous disent qu'il faut encore plus déréguler! C'est un étonnant "paralèllisme"...
    (Michel Onfray, tous les jours France Culture à 19h00, propose une explication originale à ces évolutions "tordues. Suis peu convaincu mais le "cousinage" entre l'ultra-libéralisme et certaines théories à la con à la mode à l'époque, il existe!)

  • Ouais : cool thierry ! On t'as connu en meilleure forme, ou plus diplomate du moins.

    Déjà il y a patron et patron. Le problème en France c'est qu'on accorde du crédit - dans tous les sens du terme - et qu'on privilégie les grands, les gros poissons, les puissants (c'est à peu près pareil dans d'autres pays, mais c'est une spécialité française que d'exhiber à ce point ce mode de fonctionnement).

    Monde de l'entreprise ou politique fiscale c'est pareil : ce seront les grosses entreprises qui parleront et les gros foyers fiscaux qui seront chouchoutés...

    Même si on observe le même phénomène qui se développe à l'échelle mondiale (merci le néolibéralisme ou néocapitalisme), ce n'est, à ma connaissance, qu'en France qu'on a un tissu entrepreneurial aussi inégal (les petites et moyennes entreprises sont directement ou indirectement sous la coupe des très grosses firmes et n'ont pas du tout accès aux éminences grises du pouvoir).
    * Comme cette demandeuse d'emploi avec Hollande : il écoutera les syndicats, les gros lobbies, les grosses boîtes, mais pas les particuliers ni la multitude d'entreprises modestes (mais qui créent dans les faits l'immense majorité des emplois).*

    Or, à vouloir à tout prix satisfaire les desiderata des mastodontes, on développe un peu plus le PIB, certes, mais pas l'emploi, ni la consommation, ni encore moins le bien-être.

    Ensuite, il ne s'agit que de choix politiques et sociétaux. Et là, à peu près tout a déjà été dit sur ce blog par moi-même et d'autres.

  • La patron que je suis n'est pas martyrisé, Dieu merci !

    xc, je n'entre pas dans ces analyses. Nous passons par des pros pour la compta et les questions de structure et de fisc. Ce n'est pas mon job.

    Mais ce gvt virevoltant, insaisissable, qui dit une chose et son contraire, c'est lourd, très lourd. Ils disent n'importe quoi pour passer à la télé, c'est incroyable, âge mental cinq ans, on n'a pas dépassé ce stade. Dans la maison, on sait ce qu'était Montebourpif avocat, alors le voir nous donner des leçons maintenant, c'est juste à rire.

    Le plus gros reproche à faire au gvt, c'est je crois son incompétence. Personne ne sait où on va, et tout le monde prend des positions d'attente, en se blindant pour tenir le coup. Quand on voit les potentialités de la France, son savoir faire, sa rentabilité, c'est à pleurer.

    Aussi, perso, je limite ma critique du grand patronat... dans la mesure où il utilise l'espace laissé par la politique (voir Proglio, puis puissant que le gvt).

    Au niveau Barreau, nous sommes au top niveau. De ce que je constate, on est meilleur que les confrères US, car comme là bas les honoraires sont XXL, ils se gavent et ils ont pris de mauvaises habitudes, alors en rentabilité, on les dépasse. Les British sont excellents, mais leur faiblesse est paradoxalement la langue: comme l'anglais est langue universelle, ils ne font pas assez d'effort pour une autre langue.

    La France est la 5° puissance économique du monde, et elle a de puissants atouts. Alors voir l'autre cornichon tout organiser pour un plan massif d'emplois aidés concentrés sur la fin du 4° trimestre pour arranger sa fameuse "courbe du chômage"...

  • "...Toutes les études montrent que le présentéisme coûte plus cher aux entreprises que l’absentéisme..."
    Ben oui, mais ça se sait trop peu! En fait ces gens, à commencer par ce pauvre Flambi, ils font semblant de travailler! C'est un comportement de cadres sup, tout à fait dans "la ligne" des entreprises modernes ça!
    On est là exactement au centre du sujet et du déni total de réalité qui constitue la dangereuse doxa cultivée et distillée depuis des années par un monde médiatique, qui ne fait plus son travail d'Information. Tout ça est d'autant plus inquiétant que lors des prochaines situations électorales, la réalité va à coup sûr, devenir très spéciale:
    Ils essaieront tous de nous refaire le coup du "front républicain" car il est plus que probable, que nous savons qui va se retrouver en position de force! Elle se prénomme Marine! A ce moment là, on va certainement avoir droit à une drôle de crise, qui ne sera plus "que économique": car le résultat des élections ne sera plus accepté du tout! Comme en Egypte ou en Tunisie. Un humoriste Egyptien, suivi par un des politiciens qui "essaient" actuellement de "se placer", disait:
    -"Le coran et la charia, ça ne se mange pas!" Et oui. La démocratie électorale non plus, ça ne se mange pas.
    - Trouver un job à plus de 45 ans. Mission Impossible? (clic mon nom)
    Ces consultants, dont un est "copié-collé" sur ma page, ne savent en effet pas même écrire correctement en français.
    Trop peu de gens ont compris que certaines écoles et certains systèmes de formations, le plus souvent nos fameuses "grandes écoles", ce fatras de joueurs de pipeaux "nous fabriquent des dirigeants ultra-conformsites, tous sortis des "familles bien nées" et qui en rencontrant la réalité, par exemple une terrible "Nathalie chômeuse" (qui le sera encore dans 10 ans), n'ont absolument rien à répondre d'autre que de la langue de bois et du foutage de gueule.
    Bien sûr que ce sont les entreprises qui savent et peuvent créer des emplois! Qui va oser dire ou penser le contraire? Redescendons sur Terre! Mais un entreprise fait ce que sa direction décide... Non?
    Et là... Les avis sont partagés!
    Sans reprendre de force le pouvoir sur les grandes entreprises, (à commencer par la grande distribution, dont on connait de + en + le redoutable pouvoir corruptif) pour les orienter là où est l'Intérêt général, dans 10 ans on en sera encore au même point, avec de graves troubles en plus! Car cette mécanique débile mise en place depuis 30 ans, elle est tout simplement en train de se coincer, comme c'est arrivé à l'URSS, à cause des esprits bornés et de la cupidité dominante.

  • Sans vouloir prendre la défense de Hollande je ne vois pas bien comment il peut lutter à lui tout seul contre la mondialisation libérale.Celle ci a fait disparaitre au profit des pays à bas salaire des pans entiers des industries de main d'oeuvre créant un chomage endémique dans tout les pays occidentaux pour le plus grand profit des donneurs d'ordres vendant au méme prix un produit payé 10 fois moins cher.Le reméde soit disant efficace c'est de faire baisser le cout de la main d'oeuvre : la Gréce est en train de servir de terrain d'expétience pour ce genre de stratégie mortifère. Notre cher président peur aussi lancer des missiles nucléaires sur la City,Wall steet et la bourse de Zurich(spéculation sur les céréales, affameurs) sans ou oublier les paradis fiscaux ou se cache le fric gagné sur la surexploitation.Ceci dit je ne crois pas qu'il soit vraiment prét au combat
    Pour en revenir à un vieux sujet cherchez amarante et OGM il se passe des trucs assez rigolos entre les 2

  • Tout ça pour dire que les emplois aidés, C réellement du foutage de gueule et ça n'a "pas de coffre" pour tenir avec le temps. La volonté absolue de créer des jobs, c'est cela qui manque, au-delà effectivement de la compétence, car en réalité, ces gens sortis des "grandes écoles", ils sont presque tous plus nuls les un(e)s que les autres!
    J'ai toujours été sidéré quand j'en rencontrais un, par leur incapacité absolue à écouter, observer et comprendre un problème technique concret! Ils 'ignorent tout de ce qui se passe concrètement "sur le terrain", au niveau du plus simple tournevis! alors, quand la machine est en panne...
    Politiquement, il faudra avoir le courage de le dire, tous les gens en provenance de toutes ces formations dites "grandes écoles", doivent être écartés et museler pour les empêcher de se défendre et essayer de maintenir leur positions. ce sont eux qui nous enfoncent et nous installent, le chômage central. En fait, ils sont comme les intégristes religieux, extrêmement dangereux et nuisibles, plus que les cafards! Qui eux, font partis des éco-systèmes, pas les énarques!
    Ces gens n'ont aucune autre éthique que le projet de conserver leurs pouvoirs, nous l'avons presque toutes et tous constaté, maintenant "pour grimper" dans les hiérarchies, il faut le plus souvent, être ou devenir malhonnête...
    Pire! Cela discrédite ceux qui ont réussi à "grimper" sans le devenir, une injustice encore plus débile.
    Ce n'est pas mon projet de société, ça... Rétablir la confiance mutuelle disparue est une nécessité incontournable, mais ça suppose, pour faire cette omelette, de casser des oeufs, c.à.d. virer les gnous et prendre "leur" place.

  • Si Hollande le peut, s'il le veut! Jusqu'à rpésent, AUCUNE des EVOLUTIONS PERVERSES DE L'ECONOMIE en cours n'a été stoppée ni même contestée! On a oublié l'humain!
    Par exemple:
    Il doit renationaliser EDF, la Poste et France Telecom (et rendre son nom à cette dernière, à titre symbolique!) Et changer TOUTES les têtes des entreprises, pour retrouver la confiance et arrêter toutes les dérégulations qui il faut le rappeler, ne sont pas interrompues. Et ça, il faut oser, en effet. Quand on a fait du suivisme durant toute sa carrière... Il reste sûr que ce n'est pas évident! avec ces abrutis au pouvoir, jusque dans les échelons intermédiaires, rien ne peut changer (pourtant il faut!) et encore une fois, la démocratie électorale, ça ne se mange pas et ça ne vous logera pas, si on continue comme ça se passe depuis trente ans! Assez d'idéologie, des actes forts de reprises en main de l'économie à tous les niveaux! Et surtout, donner enfin la parole aux gens qui savent vraiment ce qui se passe et le "comment ça marche", les "gens du terrain".
    Ca, on ne l'a pas fait depuis longtemps!! Pourquoi ne pas essayer?

  • Un livre à lire pendant les longues séances de plages, de transat ou de hamac de cet été !

    Nous avons le choix !
    - Alain Obadia, économiste, président de la Fondation Gabriel-Péri, membre du Conseil économique, social 
et environnemental (Cese)
    - Louise Gaxie, syndicaliste, juriste en droit public

    http://www.humanite.fr/politique/alain-obadia-et-louise-gaxie-les-rapports-sociaux-546959

    =>
    "Nous avons voulu alerter sur le danger d’une conception néolibérale qui veut que l’humain se comporte dans tous les domaines de la vie en «Homo economicus» qui agit toujours selon un calcul avantage-coût. Il ne s’agit pas de nier la réalité humaine de la mise en compétition, mais de reconnaître qu’elle n’est pas unique.
    L’existence de rapports de coopération et de solidarité fait la force de notre espèce.

    Pour les auteurs de Nous avons le choix! le monde est encore à la préhistoire de la démocratie. Mais elle peut devenir un mode de vie si le peuple est vraiment souverain."

    Table des matières :
    http://www.gabrielperi.fr/Nous-avons-le-choix

  • C'était le cri dans le désert de Bressol, telle Brigitte Bardot qui voulait protéger les bébés phoques. La ce sont nos gouvernants qui nous phoquent en cherchant à nous faire accroire qu'ils ont quelque influence positive que ce soit sur l'économie ; vous avez voté Hollande ? Il vous phoque grave.

  • @Mathaf
    Encore! encore!!

  • Dans ce système en autarcie mondialiste,le capital est devenu apatride et nomade,de ce fait il échappe a toutes règles de contrôle de régulation et de contre pouvoir...On veut ,nous faire croire qu'a terme les peuples eux aussi devenu,apatride et nomade y trouverons le bonheur pour tous...On peut y croire,mais comme toute croyance,c'est un espoir sans fin,dans lequel le pire des malheur demeure,une étape nécessaire et incontournable,avant l’éden...La mondialisation ,n'est qu'un recyclage du système religieux avec ses diables,ses prières,et ses vœux pieux...Chacun imagine une chapelle,particulière qui donnerait la nouvelle religion économique,mais en attendant,la gangrène,l'hydre abominable se repait de la soumission des peuples...Pépère faut il le rappeler était allé a la City dire tout le bien qu'il pensait de ce monde financier pourrit...Pépère a fait allégeance,et il nous le prouve ,chaque jour qui passe...Il est zen pépère,car il sait que sauf révolution des peuples,le système est a toute épreuve garantie big brother,le dieu tout puissant

  • J'oubliais que le dit pépère est allé de sa blagounette et de rappeler a la City que jamais les affaires boursières n'ont été aussi florissantes que sous les gvts de gauche cela n'a pas fait trois lignes dans les merdias français

  • On verra bien dans 20 ans QUI avait raison Mathaf. Ya rien de drôle car...
    Toi aussi qui que tu sois, tu risques d'en faire les frais...
    Et... Brigitte Bardot, elle avait raison! Tu sembles l'avoir un peu trop oublié. Ca aussi!
    (et C vrai que la bourse se porte généralement mieux avec le PS au pouvoir, les rivhes les plus crétins, qui supportent l'UMP, devraient le savoir, depuis trente ans. Là aussi...
    Suis pas venu pour mettre le nez dedans quiconque écrit ici des sottises mais, pourquoi pas?)

  • @Denis:
    ""Nous avons voulu alerter sur le danger d’une conception néolibérale qui veut que l’humain se comporte dans tous les domaines de la vie en «Homo economicus» qui agit toujours selon un calcul avantage-coût. Il ne s’agit pas de nier la réalité humaine de la mise en compétition, mais de reconnaître qu’elle n’est pas unique.
    L’existence de rapports de coopération et de solidarité fait la force de notre espèce...."
    - Là encore, le déni de réalité. Moi par exemple, je n'agit jamais conformément à ce "modèle", car... C'est comme ça mon caractère.
    Et je déteste généralement ce genre de comportement, ça doit se voir parfois! Tout le monde loin de là, (si jétais seul en ce cas, on m'aurait peut-être enfermé ;-)) ne se comporte pas selon le modèle néolibéral et faire croire au gens qu'ils peuvent le faire, est une escroquerie qui finit toujours mal.
    Par exemple en Egypte, les pauvres supporters des "frères musulmans aussi, comme moi d'ailleurs, mais d'une toute autre façon, ne se comportent pas selon le modèle néolibéral décrit par les ouvrages cités par Denis... C'est cela, la naure humaine, l'infinie varité et quelques points communs à tous, ou presque...
    Les propagandistes du libéralisme, ne savent pas cela, ou refusent de l'accepter!

  • Le libéralisme n'a plus besoin de propagandiste (hélas) il est le seul et unique système qui régit la planète..Il n'est plus temps de choisir quel monde nous voulons,tout est pré programmé pour nous imposer,l'impensable....L'esclavage a l’échelon universel,c'est pour demain et comme les déportés refusaient dans leurs wagons de croire a l'horreur au bout du voyage,nous faisons de même

  • L'authentique libéralisme n'a jamais vraiment été développé.

    Pour le modèle actuel (du bon capitalisme à la papa v.2.0) est à bout de souffle et ne tiendra pas le marathon humaniste (je dirai 15 à 30ans avant qu'il ne soit publiquement désavoué par tous les peuples et leurs élites (obligées de suivre, comme d'hab).

    Il nous faut inventer un nouveau modèle, avec de nouvelles aspirations, de nouveaux moyens d'échange économique, culturel, gastronomique ;-)

  • L'esprit de laisser faire et de laisser aller est semble-t-il, bien représenté dans les commentaires ici! Ca C sûr, avec cette mentalité de a-bruti,(devenir brute et inculte) on va tout droit nulle part! Sans es gens qui ont su dire non en juin 1940, on n'aurait pas eu le strapontin à la table des vainqueurs en mai 45 et encore moins l'indépendance après... Non?

  • Nous devons soupçonner que le vrai libéralisme, celui de la théorie, ça n'existe pas et ne saurait exister. C un peu comme vouloir ne plus appliquer la Loi de la Gravitation (vous pouvez alors sauter par la fenêtre du 28ème Tour de Bretagne à Nantes sans parachute ni problème...) sans rien étudier pour, ou vouloir éliminer la prostitution... En fait, le vrai libéralisme est une totale fiction, une hypocrisie, comme le communisme théorique...

  • Sans faire de la grande littérature ,je dis simplement que le Français moyen n'a plus de mémoire, qu'il a le cibouleau lavé depuis plus de 25 ans , qu'il croit tout ce que lui disent les médias , avec des sondages a la noix ........ si seulement il réfléchissait a sa vie , il trouverait des solutions , mais , le dégat est déjà fait .......dommage .... Salutations .

  • Mon lycée portait le nom de Astier.
    Lorsque l'Assemblée Nationale issue du Front Populaire eu voté sa dissolution et les pleins pouvoirs à P. Pétain ce député est celui qui a dit "Vive la République quand même !" en quittant l'hémicycle.
    Ce fut une bonne et belle chose, pleine de panache mais bien inutile au vu de la suite des évènements...
    Mais sans panache et frime la France existerait-elle toujours ?

  • C'est sûr, inlibroveritas

    Et pensez au désarroi des Lyonnais qui doivent circuler rue Edouard Herriot, se faire soigner à l'Hopital Edouard Herriot, étudier au lycée Edouard Herriot, et faire des affaires au port Edouard Herriot, cette fripouille qui présidait la même chambre et a voulu couper le micro à Astier.

  • Moi je trouve qu'on vit une époque formidable, pas durable mais formidable.

  • Aahhh... S'il n'y avait "que" Edouard Herriot en ce cas... Mais c'est sûr que c'est exaspérant et nous devons aussi supporte le nom de Mitterrand un peu partout en France. Une fois, j'ai assisté à un incident, lorsqu'une rue fut débaptisée en grande pompe pour y poser ce nom. Ca "groumait" et grinçait puis soudain, alors que j'avais en vie de prononcer haut et fort "C'est la honte"! Quelqu'un l'a ait à ma place en hurlant:
    -"Et pourquoi pas Pétain pendant qu'on y est?" (dur-dur... Lui, on lui a confisqué "ses" places et rues... ;-))
    Il s'est fait embarquer le gars. J'ai eu de la chance.... ;-))
    Encore une fois, la majorité a rarement raison, et je me demande qui a envie de voir ces noms de pouraves sur nos rues:
    Blum, Mendès-France et autres baratineurs. Ou le cornichon Allende, très à la mode il fut un temps. Enfin...
    Je crois pouvoir parier que Sarko et Flambi n'auront pas de nom de rue. On nous épargnera au moins ça.

  • Ce sont les vacances pour nos élus aussi! Même et peut-être surtout, pour les Belges. C'est le moment (clic mon nom) de lire une bonne histoire Belge, une vraie! Les élu(e)s Belges sont en effet le plus souvent, beaucoup plus amusant(e)s que les français(e)s, surtout certaines élues! (2 en moins d'un mois, c'est excellent!)
    Il y a les séances de travail tard le soir dans la (très jolie) Maison Communale, mais aussi les vacances torrides en Espagne!
    (les articles de la presse Flamande sont beaucoup plus rigolos que la presse francophone, mais je vous ai choisi une assez bonne page en français, tout le monde ici ne lit pas le néerlandais et moi-même, je ne suis pas au top même si j'ai "un niveau") C pas nos élus "fr" qui vont nous faire ça! (ou alors, ils et elles ne se font pas chopper!)

  • @incyranoespadas
    tu as bien raison panache et frime que des trucs de mecs!!!

  • J'ai toujours été fan de l'attribution de noms de rues à l'américaine.
    Ca ne ferait plus d'histoires, ce serait plus pérenne et tellement plus pratique lorsque l'on est dans la 3ème rue pour aller à la 6ème rue.

    Mais comme dirait ma maman : rendre hommage aux morts par des rues que des trucs de mec !

  • @monique gasc

    Ca ne pouvait pas être un truc de femmes: elles étaient interdites de séjour à l'Assemblée !

  • Mais C fini l'interdiction des dames ou demoiselles à l'AN...
    D'autre part, si ça se fait à New-York et qlq autres très grandes villes chez l'Oncle Sam, la numérotaion des rues et avenues y reste "marginale"!
    Mais par prudence peut-être, les noms de rue sont généralement là-bas, des nom toponymes, ou des personnages historiques en référence à la guerre d'Indépendance, qui jamais ne vont risquer de soulever la colère!
    Tout le monde admire Washington, Jefferson, John Adams, (un peu moins Monroe mais il "passe" bien quand-même), le Marquis de Lafayette, Ben Franklin et tous les autres!
    Nous en France, il faut se coltiner des Mitterrans ou d'autres cornichons discutables!
    Et... Une remarque pour Monique s'impose, c'est un peu vrai mais bon:
    En général, c'est un privilège pour décédés et les femmes ne sont pas exclues des noms de rues!! (même s'il y en a moins et C un peu triste, C évident)

  • Mille sabords!
    Suis tombé sur "ça" avant de mettre "off" le PC... (clic mon nom)
    La chômeuse qui a interpellé Hollande prête à accepter un emploi à 500 euros
    La chômeuse qui a interpellé François Hollande lors de sa visite à La Roche-sur-Yon en début de semaine envisage d'accepter un emploi à mi-temps payé 500 euros par mois, une offre faite avant sa rencontre avec le président, a-t-elle déclaré vendredi à l'AFP.
    - On se fout réellement du peuple...

  • dans le cadre des échanges gastronomiques que Denis appelle de ses voeux je vous ai donné la recette du salmorejo et je vous assure que c'est trés simple et trés bon, pas de cuisson que du naturel ;d'ailleurs j'en donne à mon petit latiniste tout les jours et voyez comme ça le rend intelligent!!!

  • Thierry,
    Où est le malaise ?
    En trente secondes, Nathalie ne va pas faire un exposé universitaire ! Elle a été porte voix d'une situation très générale, parfaitement bien décrite.
    Elle aura peut être un temps partiel à 500€ par mois... C'est mieux que rien, mais c'est trois fois rien, et ce n'est pas un travail

  • Thierry, il est allé à Bouzigues et il a mangé une huitre pas fraiche, résultat :on le tient plus!!!!

  • Où va se nicher la justice immanente ? Bressol aime bien gonfler son monde avec des délires gauchistes, et voila ce qui arrive.

  • Moi je l'aime bien Thierry, même quand ils mangent des huîtres pas fraîches ;-)) Et ses "délires" de gauchistes rêveurs sont partagés par beaucoup.
    Mieux vaut penser le futur plutôt que subir l'actuel système en se disant qu'on ne peut pas faire mieux, que c'est ainsi et c'est pis... lol

  • Tout autant ! Je dirais indispensable

    Mais je n'ai pas compris l'apostrophe sur la situation de "Nathalie"... C'est tout...

  • Une économie ne peut pas fonctionner sans la Confiance et le respect mutuel, c'est aussi cela qui a su nous créer un chômage de masse, devant lequel Flambi ne sait pas même mentir! Il s'est contenté d'un peu de bonnes paroles et de la langue de bois classique, suivies par une "petite action", dont le but était sans doute de prouver qu'on a "fait quelques chose".... Mais le résultat n'a rien de très convainquant!

  • Moi aussi je l'aime bien ;je trouve méme émouvant son amour sans faille du savoir et de la culture c'est si rare de nos jours

  • Les huîtres, je ne me suis jamais empoisonné avec ça... Etant originaire de ce coin là, Mèzes et Bouzigues effectivement, j'ai aussi appris à reconnaître une huître "peu claire". Même s'il peut arriver que certain pb ne se remarque pas à l'oeil.
    D'autre part, Mathaf nous prouve là qu'il s'est laissé "bourrer le mou".
    Ce n'est pas un argument ça, dire de quelqu'un que ses écrits sont du "délire gauchiste", c'est un jugement à l'emporte pièce, médiocre de surcroît. avoir le crâne bourré, c'est exactement ce qui arrive à bcp de gens! Mathaf est un exemple.
    En écoutant ce qui se dit, ne pas en tenir compte autrement qu'une se disant:
    Si c'est lui (ou elle) qui le dit, C une connerie! Pourtant:
    Ce n'est pas parce qu'un "gauchiste ou supposé tel dit quelque chose, qu'il a tort! Et les faits sont là pour appuyer certains de mes affirmations, à savoir que sans restreindre ce qui est appelée "liberté du commerce" et sans saisir les entreprises dirigées par des prédateurs... Et bien on continuera à s'enfoncer dans la misère collective! C pas compliqué et C irréfutable, depuis trente ans qu'on laisse faire des voyous détruire ce qui existe et se faisait de bien.
    Si dire que les patrons de Ryan Air et Amazon sont des dangereux prédateurs criminels, qu'on devrait empêcher de nuire, c'est du gauchisme, et bien.... Je suis! Mathaf approuve les méthodes des fripouilles et n'est pas capable d'argumenter avec des faits, mais seulement avec des déclarations débiles et improuvables. Qu'y puis-je? Rien!

  • Le poids et le sérieux de ce que dit quelqu'un(e), ne dépend pas beaucoup de qui il ou elle est mais du contenu de ce qui est dit.
    Un communiste peu avoir tort de s'être entêté durant trop longtemps à soutenir TOUT ce qui se faisait en URSS!
    Les faits sont (étaient) là pour prouver que cela se termina fort mal!
    Pourtant (clic mon nom) ce que nous racontèrent des réfugiés tchetchènes habitant Namur sur l'URSS tels que eux s'en souviennent, rappellent utilement que ce n'était pas 100% un système atroce! Comme les USA ne sont pas un pays de sauvages, même si on sait qu'il s'en trouve dans la classe dirigeante...
    S'il y a du monde pour le regretter, à commencer par en Allemagne ex de l'Est... Où ils sont plus que nombreux au chômdû et sans solution....
    Faut-il rappeler que j'ai toujours été sceptique aussi envers l'anti-américanisme forcené?

  • Une brève, vite-dit, qui nous renseigne bien (j'aime beaucoup @si : dès que je peux, je m'abonne !!)

    http://www.arretsurimages.net/breves/2013-08-09/Contrat-a-500-euros-pour-la-chomeuse-qui-a-interpelle-Hollande-id15954

  • J'taime bien quand même Bressol, au fond tu es une brave bête.

  • mathaf tu peut étre un peu forcé sur le txacoli le ribera del duero ou le navarra la nuit derniére ou peut étre les trois

  • Info confidentielle du blog: "Thierry et Mathaf ne partent pas ensemble en vacances cette année".

  • J'espère qu'on sera invités au mariage

  • Mille sabords! Me marier avec Mathaf? Plutôt me faire... Chez les papous des îles Kiribati!"
    Quant à partir en vacance avec lui, alors là... Tous les chevaux de bois du monde sont en train de ruer!
    Heureusement yen a pas ici... Mathaf fait sans doute des mélanges, inappropriés.
    Quand je naviguais à l'heure de l'apéro du dimanche midi chez le Cdt, à bord les "grands anciens" disaient toujours aux plus jeunes, de ne pas tripler leur verre, parfois ça se remarque et ça peu être mal vu, mais aussi ça incite à du laisser aller parfois imprudent. Ils disaient aussi de ne jamais mélanger les type d'alcool. Là, à tous les coups ça se passe mal!
    @Denis, C vrai que chez Arrêt sur image de Daniel Schneiderman, ils savent mettre les points sur les I et les pendules à l'heure sur beaucoup de sujets!
    Et ce fut une grosse perte pour la TV généraliste, quand il fut viré en fanfare. C'est avec ce genre de choses qu'on voit qu'il n'existe plus de réelle politique culturelle depuis au moins Jacques Lang, personnage que j'apprécie peu, mais dont je reconnais qu'il laissa quelques trucs intelligents en son temps, tous les ministres loin s'en faut, depuis trente ans, ne peuvent en dire autant!

  • Ya aussi un truc dont on peu être sûr:
    Avec le recul qu'on aura sur ce qui se passe aujourd'hui, dans trente ans, on peut toutes et tous être sûrs, certains et certaines d'une chose:
    On ne trouvera AUCUN nostalgique du néolibéralisme, sauf chez les vieux riches!!
    Rappel:
    Comment se fait-il que dans tous les pays de l'Est, on trouve de plus en plus de nostalgiques de l'ancien système?
    Comment se fait-il que un peu partout, les gens constatent de façon irréfutable qu'ils vivaient mieux avant, vivent toujours plus mal chaque année que l'année précédente et sont à présent convaincus que nos enfants vivront plus mal toutes leur vie que nous?
    Comment se fait-il aussi que par exemple en Grèce, un homme ou une femme de 60 ans peu dure que "ya pas de doute", on vivait mieux "sous les colonels" (en chantant avec Mélina Merkouri "je suis la veuve d'un colonel", sans se faire chopper) qu'en 2013? Et C pareil avec Franco?
    La réalité c'est que notre démocratie de carnaval, partout en Europe, elle fait encore plus mal que les anciennes dictatures et elle plume les plus vulnérable en engraissant des oligarchies héréditaires de salopards!
    Ceci devrait inquiéter plus de monde...

  • Toit ça pour dire que sur-sacraliser au-delà de toute raison:
    - Le droit propriété
    - La famille
    - Le sexe
    - L'individu
    - La religion
    Ca mène exactement où sont trop de pays aujourd'hui:
    La médiocrité rampante et omniprésente, la précarité, ruine, la misère et parfois, la guerre! Je pense à la Syrie, mais aussi aux risques qui planent au dessus de l'Egypte et de la Tunisie.
    Ce qu'il faut sacraliser, ce sont la Confiance, le travail, le respect mutuel et les biens et intérêts collectifs!

  • Le Monde

    http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/08/10/soudain-face-a-francois-hollande-une-femme-donne-un-visage-au-chomage_3459905_3224.html?google_editors_picks=true

  • Dans ce genre d'affaire, on ne peut plus savoir si c'est vrai ou si c'est une rencontre "arrangée" par des adversaires de Hollande. Il y a eu tant de magouille sur ce type de dialogues, qu'il est maintenant difficile d'y croire.

    Souvenons nous de Besancenot chahuté par un faux salarié de la Celanese (mais vrai militant PS) ou de Joe le plombier qui remettait en cause Obama.

  • Ya pas besoin de chercher loin pour trouver quelqu'un ou quelqu'une, qui ressemble à un chômeur(se) de longue durée!
    C'était parfaitement le cas de celle-ci et...
    Même si c'était une "bidon", je vous en trouve immédiatement au moins 5 qui auraient pu dire la même chose que "cette Nathalie". CA ne servirait à rien de montrer une fausse, qui dit la même chose qu'une vraie.
    Où vas-tu chercher tout ça Tortuga?
    Besancenot est bien sympathique, mais il est tombé sur des bidonneurs, parce que lui-même, il bidonne souvent! Ce qui m'avait beaucoup amusé d'ailleurs.
    Le fait principal et irréfutable demeure: Ce pauvre Flambi ne sait pas quoi dire, pas même pour mentir, quand il se trouve en face du vrai problème, dans sa clareté et dans toute sa nudité même...
    En fait, si elle s'était pointée là toute nue (ce gag commence à se faire), c'est lui qui s'est montré à poil, ce jour là!

  • Ah! Ce matin, j'ai cru entendre en écoutant la radio que la récession c'est déjà fini. Hum-hum...
    D'un point de vue des statistiques, peut-être! Mais ce n'est de toutes façons pas un chiffre "très culbutant" et...
    Son influence concrète sur la vie réelle concrète des gens en difficulté sera totalement négligeable, en admettant que ces "bons chiffres" ne soient pas au moins "un petit peu arrangés". ;-))
    Pendant ce temps, la terrible Commission de Bruxelles continue à saloper la vie de certains secteurs, conformément à son idéologie de saccage, la concurrence libre et non faussée, la liberté totale du commerce, (même si un "commerce" risque de détruire tous les autres autour de lui), le laisser faire généralisé, les dérégulations etc... Business as usual!
    La SNCM reste "condamnée" à "rembourser les aides", même si le gouvernement "déplore". On complote pour essayer de lui supprimer la DSP et donc en final, la démolir et faire place nette pour laisser la place à Corsica Ferries, entreprise dont on ignore même qui est le véritable propriétaire (sans trop de doute mafieux), il est aussi visiblement accepté qu'une auto-proclamée "autorité de la concurrence" anglaise essaie d'interdire aux navires de l'ex SeaFrance, de naviguer entre Calais et Douvres. Quand on sait tous les efforts qui furent faits pour sauver la boîte... Qu'en penser?
    Vous trouvez cela "normal"? Mathaf, peut-être. Est-ce le rôle de l'Union Européenne, empêcher les gens de Travailler?
    Car c'est bien de cela qu'il s'agit. Et je n'évoque ici, qu'un sujet que je connais, ceci se passe dans presque tous les domaines d'activité économique! Et on s'étonne de "la multiplication des Nathalie".
    "C'est pas les extraterrestres tout de même, qui fabriquent les chômeurs..."
    Nos polytocards ne se gênent jamais pour faire porter à la Commission de Bruxelles un chapeau beaucoup trop grand pour elle, mais on la laisse toujours faire quand c'est réellement elle qui "le fait".
    Avant hier, nous avons eu le coup des oeufs cassés de Stephane Lefoll, et ses déclarations durant le journal de France Inter. Oui, "la grande distribution" est très méchante avec les producteurs d'oeufs et ces gens préfèrent à l'évidence les faire venir de loin, moins chers, produits par des personnes salariées au lance-pierre... Et ce sinistre ministre de l'agriculture de déclarer qu'il ne lui est pas possible d'imposer quoi que ce soit autoritairement à la "la grande distribution".... Finalement j'ai deux questions, à Mathaf de répondre par exemple:
    - A quoi ça sert, d'avoir un ministère de l'agriculture? Si on n'impose pas aux entreprises un code de bonne conduite et de protection des entreprises locales?
    - Si on continue à tout laisser faire, combien de Nathalie aurons nous de plus dans 4 ou 5 ans?
    On est dans une étrange galère, il y a de moins en moins de rameurs "à poste de mer", celles et ceux qui veulent ramer sont là mais ces personnes se voient interdire de le faire et... Il faut pourtant faire route toujours plus vite...
    Ubu est Roi, Flambi est son premier ministre et Jean-Marc Ayrault, bien qu'étant nommé Pilote, il ne sait visiblement pas où se trouve la passerelle et il tourne en rond à son bord...

  • Comment, après tant de magouilles, peut-on encore croire en la spontanéité et la sincérité de cette "chômeuse" (si elle est vraiment chômeuse) ?

    Elle est un peu notre Joëlle la plombière.

  • @Tortuga!
    Tu rêves à quoi la nuit? A une fausse chômeuse? ;-))
    N'importe quelle chômeuse de longue durée te dirait la même chose que "cette Nathalie", j'en connais. Donc.... A quoi ça servirait de faire venir une actrice pour jouer un rôle?

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu