Avertir le modérateur

Nada, qui peut croire que tu nous as quittés ?

Nada, c’est trop de peine… Tous ceux qui te connaissent et qui t’aiment, tous ceux qui ont eu la chance de croiser le feu de tes yeux, de partager tes rires, de comprendre la force de ce que tu disais, comme de rien, entre deux clins d’œil, et à qui tu as tant donné, tous… Nous n’aurons jamais assez de larmes pour te pleurer. Ce soir, je pense à ton mari, tes enfants, ta mère, à tous tes proches… Pourquoi la maladie a-t-elle été si injuste ? Tu avais survécu aux bombardements, à ces assassins en uniforme qui bombardaient Beyrouth…

L’église de Saint-Julien le Pauvre nous a tous réunis. Il y avait là tous les visages du monde, et personne ne pouvait croire qu’une maladie avait été assez forte pour te terrasser. Nous étions hébétés, perdus, devant ta famille si digne. Tu as pour toujours, pour tous les jours, illuminés notre vie.

Nous avons les yeux pleins de larmes, mais nous allons nous organiser pour continuer tout ce que tu avais commencé. Nous ne baisserons pas les bras.

Nada, je n’arrive pas à croire que je n’entendrai plus ta voix.

280644_KGWPN2MC1KNY1S6RPXM36HD8THTI6C_rawcher_H141943_L (1).jpg

Beyrouth-Grotte aux Pigeons.jpg

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu