Avertir le modérateur

La légalité de l’intervention militaire française en Centrafrique

Je n’aborde ici l’intervention de la France en Centrafique que sous l’angle de la légalité. La résolution 2127 (2013) adoptée par le Conseil de sécurité le 5 décembre 2013 est un modèle du genre, et souligne a contrario ce qu’était l’illégalité du projet d’attaque de la Syrie,… au nom de la « punition », en imaginant pouvoir se dispenser d’une résolution du Conseil de sécurité, alors qu’il s’agissait de conduire une opération miliaire dans un Etat souverain.

2122802.jpg

1/ La justification

Cette résolution 2127 (2013) est longue, motivée et détaillée, et elle s’inscrit dans une continuation de l’action entreprise, et de longue date, par l’ONU, spécialement avec le Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en République centrafricaine (BINUCA), qui assiste le gouvernement de transition, et la Mission de consolidation de la paix en Centrafrique (MICOPAX).

En droit, le problème est délicat, car il s’agit essentiellement d’une affaire d’ordre intérieur, mais alors que les autorités en place ne résultent d’aucun processus interne crédible. Aussi, le Conseil de sécurité s’appuie sur deux moyens : d’abord, il expose longuement comment il se situe dans le cadre d’un processus conduit par accord avec les si faibles autorités locales, et ensuite il souligne la gravité de la situation pour conclure davantage que « la situation en République centrafricaine constitue une menace pour la paix et la sécurité internationales », ce qui lui permet d’agir dans le cadre du Chapitre VII de la Charte des Nations Unies, qui permet d’autoriser le recours à la force armée. La responsabilité de protéger les populations civiles, tellement truandée dans l’affaire de Libye, n’est pas même évoquée…

Tout comment par le rappel du principe intangible de la souveraineté :

« Réaffirmant son ferme attachement à la souveraineté, à l’indépendance, à l’intégrité territoriale et à l’unité de la République centrafricaine, et rappelant l’importance des principes de bon voisinage et de coopération régionale ».

Le Conseil affiche ensuite l’essentiel, la gravité de la situation :

« Se déclarant vivement préoccupé par l’état de la sécurité qui continue de se détériorer en République centrafricaine et se caractérise par l’effondrement total de l’ordre public, l’absence de l’état de droit et des tensions interconfessionnelles, se déclarant en outre profondément préoccupé par les incidences de l’instabilité de ce pays sur la région de l’Afrique centrale et au-delà, et soulignant à cet égard la nécessité d’une intervention rapide de la communauté internationale,

« Demeurant gravement préoccupé par la multiplication et l’intensification des violations du droit international humanitaire et les violations généralisées des droits de l’homme et exactions qui sont commises, en particulier par d’anciens éléments de la Séléka et des milices, en particulier celles connues sous le nom de « antibalaka », notamment les exécutions extrajudiciaires, les disparitions forcées, les arrestations et détentions arbitraires, les actes de torture, les violences sexuelles sur la personne de femmes et d’enfants, les viols, le recrutement et l’emploi d’enfants et les attaques contre des civils ».

Et suivent trois pages denses, pour expliquer cette situation, en soulignant par maintes références, le consensus international.

carte_fr_centrafr.gif

2/ Le plan d’action

La résolution n’a pas pour objet d’autoriser la France à conduire une opération miliaire. Non, elle définit un vaste plan d’action traitant tous les aspects de la reprise en main du pays, et elle autorise le déploiement d’une mission armée de l’ONU, la Mission internationale de soutien à la Centrafrique, la MISCA, sous conduite africaine. La France vient alors, comme appui à la MISCA. La force militaire française est donc décisive, mais juridiquement, ce n’est pas une intervention de la France, mais de l’ONU. Le droit international, ce n’est pas terre d’aventures…

Suivent encore d’autres précisions, car la mission de la MISCA est strictement définie, dans ses buts et moyens d’action.

« 28. Autorise le déploiement de la MISCA pour une période initiale de 12 mois après l’adoption de la présente résolution, décision qui sera examinée six mois après l’adoption de la présente résolution, prévoyant toutes les mesures nécessaires, conformément au concept d’opérations adopté le 19 juillet 2013 et revu le 10 octobre 2013, pour contribuer à :

« i) Protéger les civils et rétablir la sécurité et l’ordre public, en ayant recours aux mesures appropriées;

« ii) Stabiliser le pays et restaurer l’autorité de l’État sur l’ensemble du territoire;

« iii) Créer les conditions propices à la fourniture d’une aide humanitaire aux populations qui en ont besoin;

« iv) Soutenir les initiatives de désarmement, démobilisation et réintégration ou désarmement, démobilisation, réintégration et réinstallation ou rapatriement menées par les autorités de transition et coordonnées par le BINUCA;

« v) Accompagner les efforts nationaux et internationaux, menés par les autorités de transition et coordonnés par le BINUCA, visant à réformer et restructurer les secteurs de la défense et de la sécurité ».  

Le leadership politique est confié à l’Union africaine qui devra rendre compte de l’évolution, et du passage entre la MICOPAX et la MISCA.

ide-centrafrique-bangui-infographie-11047926qjoyl.jpg

3/ Forces françaises

Ici, arrive la question française, et le Conseil de sécurité souligne que cette intervention se fait dans un large consensus :

« 49. Note que dans son communiqué du 13 novembre 2013, le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine s’est réjoui du renforcement envisagé du contingent français pour mieux appuyer la MISCA et a encouragé la Commission à travailler à une coordination opérationnelle effective entre la MISCA et les forces françaises ».

La résolution définit alors le rôle des forces françaises, à savoir appuyer la MISCA dans l’exécution de son mandat.

« 50. Autorise les forces françaises en République centrafricaine à prendre toutes mesures nécessaires, temporairement et dans la limite de leurs capacités et dans les zones où elles sont déployées, pour appuyer la MISCA dans l’exécution de son mandat, énoncé au paragraphe 28 ci-dessus, prie la France de lui faire rapport sur l’exécution de ce mandat en République centrafricaine et de coordonner les modalités d’établissement de son rapport avec celles énoncées au paragraphe 32 ci-dessus s’appliquant à l’Union africaine, décide de revoir ce mandat six mois au plus  tard après qu’il aura débuté, demande aux autorités de transition d’apporter leur entière coopération au déploiement et aux opérations des forces françaises, notamment en assurant la sûreté, la sécurité et la liberté de mouvement de celles-ci, avec accès immédiat et sans entrave à tout le territoire de la République centrafricaine, et invite les pays voisins à prendre les mesures voulues pour soutenir l’action des forces françaises ».

En droit, le processus juridique, conduit dans le cadre vermoulu de la Centrafrique de 2013, est impeccable.

Bonne chance aux soldats. 

infographie-intervention-centrafrique-forces-en-presence-11047865wajhk.jpg

Commentaires

  • Merci pour ce texte et ses illustrations si claires et compréhensibles ! Je vais partager ce billet (comme je le fais déjà pour d'autres de vos billets) sur FB et Twitter.

  • Que dire sinon trop tard et sans espoir.... Ce pays vivait ses religions a sa façon,et en toute harmonie ..Les Haoussas (Musulmans) faisaient fonctionner le commerce ,l'artisanat et les chrétiens et protestant plutôt la fonction publique et l'agriculture et l'industrie...Islam et catholique et protestant,vivaient une religion teintée des croyances et coutumes ancestrales et les centrafricains accommodaient les préceptes religieux a la sauce locale..Ceci leurs permettaient de vivre sans confrontation....Tout cela a brusquement changé avec l'arrivée depuis le Soudan de terroristes djihadistes...Chrétiens et Musulmans s’entretuent et se déchirent...Les forces armées vont parvenir a calmer les combattants,mais la haines et la radicalité instillé dans les consciences demeurera et s'exprimera tout ou tard sous une forme,comme au Mali et un peu partout en Afrique

  • Je ne vois pas ce qui peut ressortir de ce grand bordel. J'ai l'impression que nous allons nous engluer pendant longtemps.

  • Le texte de la résolution

    http://www.un.org/fr/documents/view_doc.asp?symbol=S/RES/2127(2013)

  • Le problème, malgré tous les éléments argumentaires comme toujours méthodiquement "ciselés" avec un soin rare de Mtre Gilles, c'est que la Centrafrique n'est pas un "Etat Souverain", et ne l'a d'ailleurs peut-être jamais réellement été. S'il est un pays qui loupa totalement son Indépendance, c'est celui-ci, hélas.
    Si ce qui se fait est une véritable occasion de tout recommencer sur de bonnes bases depuis le début, mieux qu'en 1960, ;-)) alors... Va! Mais C dangereux maintenant, très dangereux... On a réellement là-bas laissé pourrir les problèmes.
    Ce qui se passe en CC rien de moins que...
    Ce qui a failli arriver en Afrique du Sud, si par malheur Frederik De Klerk et Nelson Mandela ils avaient loupé leur coup...
    CE qu'il ne firent pas et nous applaudissons encore, en oubliant trop souvent De Klerk...
    ("sans lui, rien de tout cela n'aurait été possible", déclara un jour "Madiba", même si Botha sur le tard il mettait de l'eau dans son vin... C vrai aussi ça)

  • Que peut-il ressortir de ce grand bordel ? Du sang ? De la peine ? Des larmes ? De la sueur ?

  • J'ai regardé l'émission de Calvi et ses excellents reportages sur le sujet : ça confirme ce que je pensais, c'est un méga merdier.

  • Et si les religions décidaient d'interdire " la religion " , il y aurait beaucoup moins de morts depuis longtemps .........Se battre pour imposer sa loi , c'est minable ! Salutations . PS: les émissions de J. Calvi sont toujours de qualité .....

  • Deux soldats du 8ème Rpima tués à Bangui, comme Flanby fait un stopover à Bangui en revenant de Jo'Burg, il pourra sans doute les ramener.

  • En principe un Etat est territorialement souverain. Cela veut dire qu'il a l'exclusivité sur son territoire. Mais le chapitre VII de la Charte des Nations Unies est une exception à cela. Si le Conseil de Sécurité adopte une résolution en vertu de ce chapitre, cela signifie que la situation est vraiment très grave. Au début je n'étais pas d'accord avec cette résolution, mais cet article le présente si bien. Par contre, je ne trouve pas qu'envoyer des soldats français et des casques bleus là-bas soit la meilleure solution.

  • @vanessa préfère probablement, "après tout ce sont des blacks" (je lis parfois la pensée) les laisser se bouffer entre eux sans rien faire. En France, quelque part, existe une responsabilité dans ce qui s'est passé depuis l'indépendance, qu'on leur a fait louper... Non? Une fois de plus, le racisme feutré frappe, beaucoup plsu dangereux que le "style yabon banania" il y a peu remis "au goût du jour"...

  • Hier matin j'ai écrit ici, "c'est dangereux, très dangereux."
    Ce qui risquait d'arriver est arrivé cette nuit et nous sommes affligé par le décès "victimes du devoir" de deux soldats "fr".
    C'est consternant. Bon courage à leurs proches, nous sommes avec eux.

  • Retrospectivement, puisque l'intervention est inevitable,Je crois q FH a commis une grosse erreur strategique
    en ne pas intervenant plus tot en mars a la demande de Boizize.
    Certain massacres et le pourrissement de la situation auraient
    pu etre evités.
    D'un autre coté, reste les questions
    Pq la france intervient de façon systematique? Et seule?
    Pour mantenir un mur securitaire zone-riche envers zone pauvre?
    Est-ce q le modele d'etat qu' on veut leur imposer est le seul valide?
    On voit q non , le mali, etat exemple de democratie, a bien demontré q non.
    Ces interventions vont se repeter dans la durée.
    Tant que le clivage zone-riche/ zone tres pauvre ne soit pas resolu.

  • Merci pour vos explications,
    Alors que nous accumulons déficit et endettement, nous nous lançons dans une nouvelle guerre en Afrique pour faire diversion devant les insuffisances / absence de politique économique intérieure. Je considère que cette situation est lamentable de la part de nos politiques.

  • Clara : Mais non, il ne s'agit pas de troupes supplémentaires car les troupes au Mali parties le 11 janvier 2013 sont revenues en France le 11 avril 2013.
    En effet le président avait promis que l'opération ne durerait que trois mois...

  • Adri,

    Le problème c'est qu'il n'a pas d'état en Centrafrique, juste des bandes qui ont pris le pouvoir par la force, et c'est effectivement à ce moment là qu'il eut fallu intervenir. Je doute profondément de l'efficacité de cette intervention dont Dieu sait quand nous en sortirons. Je n'achète pas non plus la thèse d'un nouveau foyer terroriste islamiste qui menacerait l'Europe.
    Le scenario est toujours le même dans les ex colonies françaises ; nous sommes seuls car il n'y a pas d'autres (moyennes) puissances militaires en Europe à part la Grande Bretagne, alors les uns et les autres fournissent des aides financières, du transport, du ravitaillement etc. Sur le plan économique nous n'avons pas de retour, pendant qu'américains, chinois, russes etc. pillent nos parts de marché qui ont diminué de 50% en vingt ans. A nous les balles, aux autres les affaires.

  • Heureusement que j'ai bien souligné que je n'analysais que la légalité

    Sur l'opportunité....

    La force africaine vaut bien peu, et tout repose sur les 1 600 soldats.

    Pour une grosse manif en France, il y a vite 500 flics

    Alors, que peuvent faire nos 1 600 soldats dans ce grand pays, alors qu'il n'y a pas d'Etat ?

    IL fallait y aller ... oui, mais comment la France, qui réunit cinquante chefs d'Etats à Paris, ne peut-elle pas mobiliser une vraie force armée internationale ? 2 500 soldats disponibles de toute l'Afrique ? Et on va faire quoi? Quels objectifs? Combien de temps ?

  • Ce n'est pas la nouvelle loi de programmation militaire qui va améliorer les choses : l'effectif subit des coupes sombres de puis des années et Flanby en remet une couche.
    Quelle cohérence... Aucune administration n'aurait subi un tel sort sans mettre le pays cul par dessus tête.

  • Ya quand même une chose qui me scie dans cette expédition, d'ailleurs, ça me "sciait" bien avant que ça commence:
    Car... Il fut bien avant annoncé qu'on enverrait environ 1600 soldat "fr" pour régler "l'affaire", dans un pays vaste comme une à deux fois la surface de la France, où "tout le monde tire sur tout le monde" depuis mars* dernier, où aucune route n'est entretenue depuis la chute de l'Empereur Bokassa et où il n'y a plus de chemin de fer, depuis... J'ai oublié quand...
    1600 pingouins seulement pour désarmer tout le monde et remettre un peu de calme? C'est possible ça?
    Si il est une institution en France à qui on demande régulièrement de faire toujours plus avec toujours moins de moyens, c'est bien l'armée! En fait, ça se passe "naturellement" encore pire "comme au Mali":
    - Dès que nos gars ont le dos tourné, ya un coup tordu! Quand on ne leur tire pas dans le dos là où ils ont eu le tort de ne pas assez se méfier, ce qui j'en suis sûr, est terminé.
    (* Depuis mars? Encore que... c'était déjà commencé bien avant 2013 sur tout le Nord de ce malheureux pays, qui n'a même plus un Etat de carnaval pour faire même semblant d'y faire la Loi)

  • Il n'y a jamais eu de chemin de fer en Centrafrique a ma connaissance ??
    Nous sommes depuis 2002 en cote d'ivoire,ou c'était tout de même plus facile,alors le Mali et la RCA rendez vous dans dix ans

  • À mathaf,
    ola querido, :) j bcoup aimé le programe q tu as sugeré. Il est vrai q si on chercheLes nouvelles, en dehors de la presse en français , il n'y a presqueRien.j'ai lu cet article, http://www.dailymaverick.co.za/article/2013-12-10-intervention-encore-france-rides-to-africas-rescue-again/#.UqhU1mS9LToet j suis etonné qu'il existe encoreCe systeme de sequestration de l'argent des ex colonies.Bises com carinho, AdriPs: dans quels pays tu as vecu en Afrique?

  • Adri Carinha,

    Le pays où j'ai passé pas mal d'années est le Nigeria ; et crois mois, je sais parfaitement ce que sont les lynchages, spectacles révulsants qui restent imprimés dans ma tête. Sinon je suis passé en Afrique du Sud, au Kenya, en Ouganda, au Cabinda.
    J'ai eu quelques amis brésiliens à Lagos, ils installaient les centraux téléphoniques; avant ça, on communiquait grâce aux "messengers", ils remplaçaient le téléphone avec leur calepin. T'avais un ami ou un client qui t'envoyait un message, et il fallait répondre sur le calepin sans faire attendre le "Messenger".
    Je n'ai pas de vues de l'esprit sur l'Afrique, juste du vécu dans le plus grand pays d'Afrique Noire; J'ai du mal à accepter certaines vues neuneu et cucul de droits de l'hommistes qui se gardent bien de mettre leur peau au bout de leurs idées.

  • Caro, l'afrique pour les europeens doit etre
    Flippant. Deja pour un bresilien avec des racines noires
    Comme moi , pas fastoche de comprendre.j'ai envie d'aller en afrique du sud ,
    zimbabwe et namibie voir leur desert. Il parait qu'une branche de ma famille est née dans cette region. Tu as eu de la chance de connaitre ces endroits :)

    nous avons ici ,Salvador de Bahia,
    La ville la plus africaine Du Bresil. Il me plait bcoup cet endroit, j'aaaadooore cette ville.
    Mais leur religion ( herité des dieux africains), pas pour moi.
    Ils ont une adoration pour ces dieux africans et font des belles fetes pour les yeux.
    Est-ce que tu as pu y aller?
    Sinon, ma ville natale a ete longtemps Une place importante esclavagiste pour les fazendas de cana de açucar.
    C'etait pas enviable le sort du esclave quand c'etait fini l'esclvagisme. Bcoup jetes a la rue du jour au lendmain , sans rien et en recevant un salaire de misere et sur endettés.
    Malheureusement, le bresil est encore un pays tres raciste envers les noirs. Surtout le sud. Mais ça, c'est une autre histoire.
    J'imagine q en centre afrique , il y a une couche de valeurs imposées par les europeens, mais leur vrai valeurs prend le dessus. Donc, je trouve une violence imposer la façon comme ils doivent vivre selon les regles europeennes.
    Bises
    Adri

  • Oui Adri,

    Je suis allé à Salvador quand j'étais au Nigeria, Salvador j'adore. J'ai essayé d'échanger quelques mots en Yoruba avec les gens, mais bide complet. Depuis, une amie africaine m'a expliqué que le rite Candomble utilisait le Yoruba du XVII ème siècle. J'ai loué une VW et je suis allé me balader le long de la côte, pour m'arrêter dans une auberge où je me suis affalé dans un hamac, sous une paillote, après avoir mangé du carne do sol et bu une cannette de cachaça.
    Si tu vas dans cette région, commence par l'Afrique du Sud et la Namibie, c'est grandiose. Par contre je ne conseille pas le Zimbabwe et son horrible régime, un des pires d'Afrique.
    Ta famille, origine zoulou ou bantou ?
    Si tu vis au contact des africains, tu verras que les règles européennes sont bien loin de leurs préoccupations, c'est plutôt l'animisme qui imprègne leurs vies, même pour les musulmans et les chrétiens.

  • Lol. J'aurais aimé te voir parler yoruba et voir
    La tete des brazucas. Hehehe.
    Il y a un execellent livre de photo fait par un français
    Sur le candomblé.
    C'est vraiment hypnotisant le tam tam continu des
    Tambours le soir de pleine lune. :)
    Voila des photos qui vont peut-etre faire te souvenir de tes
    Voyages au Bresil et afrique.

    http://www.pierreverger.org/fpv/index.php/fr/espace-photo/portfolios-fr/candomble-fr

    Bon, concernant , l'ethnie de mon grand pere paternel , je n'en sais rien, je sais qu'il etait 'mulato', et originaire
    D'une region appélé Palmares, connue pour abriter des esclaves en fuite des fazendas et qui s'agrupaient en republique qu'on apelle quilombo. Le plus connu quilombo de palmares dont le lider s'appelait Zumbi.

    http://pt.m.wikipedia.org/wiki/Quilombo_dos_Palmares

    C'est mon nom de jeune fille qui est tres commun en afrique du sud.
    Je sais seulement q il y a eu un bateau avec un cargaison d'esclaves venant d'afrique du sud qui a apporté a Rio. Voila mes recherches a l'heure actuelle.
    Bises

  • Dommage, je n'arrive pas à ouvrir le lien Pierre Vergier. J'ai aussi passé qqes jours à Luanda, ont pouvait voir que cela avait été une ville magnifique. Ca l'est peut-être redevenu aujoudhui, avec les nouvelles richesses du pays. Les gens me racontaient que les portugais étaient partis en coup de vent, et comme ils faisaient absolument tout dans leurs colonies, il n'y avait personne pour conduire les taxis qu'ils avaient laissés.

  • Mathaf,
    Peut-etre en essaiant a partir de ce link:
    www.pierreverger.org
    Ensuite tu cliques: espace photo/ portfolio/ candomblé.
    Il etait un français avec une ame afro-bresilienne.
    Ce sont des tres belles photos , ça vaut la peine de
    S'acharner :).

    Angola? Alors tu connais le kuduro ?

    http://www.paroles-musique.com/paroles-Big_Ali-Vem_Dancar_Kuduro_FeatLucenzo-lyrics,p119377

    http://youtu.be/D1xwtv2HRyc

  • Adri,

    Je ne connaissais pas le kuduro, c'est très latino. En fait, à l'époque où j'y suis passé, on entendait plus les rafales d'armes automatiques que de musique.
    Si tu veux vraiment remonter tes origines, tu peux demander à un généticien de séquencer ton ADN.

  • Bah, je ne ressens pas le besoin d'aller jusqu'a
    ça.
    J'ai trouvé un resumé tres interessant sur
    Les dignataires presents a la ceremonie de
    Mandela:
    Une brochette exemplaire:
    http://www.dailymaverick.co.za/article/2013-12-11-crocodile-tears-the-african-presidents-who-need-to-learn-from-madiba/

    Tu sais ta phrase a nous les balles, etc.
    Demontre clairement qu'il faut arreter la politique d'intervention imperialiste.
    Il faut leur laisser resoudre leurs problemes.
    Traiter les africains d'egal a egal. Pas comme des attardés.

  • Il parait que nous mettons en place des renforts militaires au Cameroun pour appuyer la Centrafrique. Flanby n'a pas mesuré l'ampleur du merdier dans lequel il mettait les pieds, c'est irresponsable.

  • Irresponsable ? Ca me surprend un peu,... car jusqu'à maintenant il a toujours été d'une maîtrise exemplaire sur les dossiers dont il s'est saisi

  • En plus, il nous ment sur le coup des opérations extérieures :

    http://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/centrafrique-l-etrange-comptabilite-francois-hollande-7117

  • Mathaf,
    Ce qu'on assiste est un deployement strategique pour garantir les
    Ressources naturelles face au changements climatiques
    Aujordh´hui on utilise comme leitmotif d'ingerence la democracie, les droits
    De l'homme comme autrefois on utilisait eduquer les barbares atravers
    Les religions.
    Les guerres imperialistes de demain sera proteger les ressources naturelles
    Contre la destruction.
    Syrie a ete la premiere guerre civile causé par le changement climatique.

  • Adri,

    Je ne te suis pas trop sur la Syrie ; il s'agit plutôt d'un bras de fer entre chiites et Sunnis, comme de coutume dans cette région. Plus la question de la dynastie al Assad qui s'agrippe au pouvoir.

  • Hehehe. Surpris ?
    Si on veut ce q tu as dit est le motif apparent. Mais le motif profond....
    http://www.washingtonpost.com/blogs/wonkblog/wp/2013/09/10/drought-helped-caused-syrias-war-will-climate-change-bring-more-like-it/

    J te laisse , j'ai des prblm d'internet . J'ai besoin d'un messager q transporte mon message
    A pied. E q puisse nager :)

  • Adri,

    Je n'ai pas grande foi pour les fantasmagories vertes, prises en flagrant délit de mensonge par le passé. Sinon, peut-être que Gabriel te bouffe de la bande passante. lol

  • L'avion de la présidence française controlé sur l'aéroport de Bangui par les miliciens armés... Du jamais vu ! Et ces bouffons qui nous gavent de la République et de l'Etat, alors qu'ils mettent les deux à terre. C'est une humiliation.

  • Et ce matin sur RTL, le gros menteur de Fabius : "non, il ne s'est rien passé".

    Pas de chance, ce soir on a les images...

    Le mensonge les emportera.

  • Ouais, les gros menteurs !
    http://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/visite-hollande-a-bangui-aurait-ete-marquee-incident-serieux-actualise-7164

  • Mathaf,lol. Tres drole. cette fois , Gabriel n'est pas coupable.:)
    Je comprends ta position face a l'oportunisme du parti vert français,
    Cependant un prejudicene peut pas etre utilisé comme argument de contradiction serieux
    Surtout q ce sont des donnés statistiques de la region et l'analise de flux migratoire fait
    Pas par les 'verts' mais par des scientifiques.
    ah si, tu pourras critiquer , le modele statistique, l'acquisition des donnés, la on rentredans un terrain du argument contradictoire resonable.
    Cependant, je voudrais q tu regardes ces autres links.
    Le changement climatique et ses consequences sont un fait.
    Plus tot on les analyse, et on les mitigue , se serait mieux. Vu leur enormes consequences.

    Five Insurance Companies Debunk Fox On Extreme Weather | Blog | Media Matters for America
    http://mediamatters.org/blog/2013/11/04/five-insurance-companies-debunk-fox-on-extreme/196734

    article paru a science , 2eme meilleur revue scientifique:

    Quantifying the Influence of Climate on Human Conflict
    http://www.sciencemag.org/content/341/6151/1235367

    Ansar Dine and How Climate Change Contributed to the Algeria-Mali Crisis | Informed Comment
    http://www.juancole.com/2013/01/climate-contributed-algeria.html

    TR : Your Labor Day Syria Reader, Part 2: William Polk - James Fallows - The Atlantic
    http://www.theatlantic.com/international/archive/2013/09/your-labor-day-syria-reader-part-2-william-polk/279255/
    Lis l'analyse numero 6.

    Media failure on Iraq War repeated in climate change coverage | Stephan Lewandowsky | Environment | theguardian.com
    http://www.theguardian.com/environment/climate-consensus-97-per-cent/2013/dec/06/media-failure-iraq-war-climate-change

    Sinon, j'adorerais q Gabriel soit coupable, qu'il gaspille l'eau chaude, qu'il lache ses habits par terre, qu'il joue la guitarre a 11 h du soir, qu'il prenne le bain a deux heures du mat,
    Qu'il me fasse les delicieuses pommes de terres au four..
    En s'agisant de lui , mon amour est completement masochiste.:)

  • voila, un article q demontre le droit d'ingerence basé non plus sur 'democratiser a force' les pays 'barbares' mais l'ingerence basé sur proteger les ressources naturelles.
    Utilisation de l'ecologie a tort comme arme de propaganda et de guerre.
    http://rt.com/op-edge/global-arctic-war-syria-488/
    Cet article est le portrait craché de mes reflexions.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu